Audits européens de sûreté nucléaire : Greenpeace publie son analyse et sa contre-expertise

En mai 2011, suite à la catastrophe de Fukushima, la Commission européenne a décidé de procéder à un examen de sûreté des centrales européennes. Plusieurs étapes ont donc eu lieu dans ce but : une évaluation de la part des exploitants a été demandée. Puis, les Autorités de sûreté nucléaires nationales ont examiné ces évaluations des exploitants (voir l’analyse critique de Greenpeace France : Les 58 réacteurs nucléaires français aussi fragiles que ceux de Fukushima ). Enfin, une équipe internationale a passé au crible ces rapports des autorités de sûretés.
Cette “analyse par les pairs” s’est concentrée sur trois aspects : les risques naturels, la perte des systèmes de sûreté et la gestion des accidents graves.

Greenpeace publie aujourd’hui sa contre-expertise de l’évaluation finale par les pairs qui a été été étudiée, décortiquée, analysée par Antonia Wenisch et Oda Becker experts indépendants.
Ces experts ont donc étudié en profondeur des cas de centrales nucléaires réparties dans toute l’Europe en France, Allemagne, Espagne, Suède, Grande-Bretagne, Slovaquie, Slovénie, Suisse et en Belgique, découvrant ainsi des éléments inquiétants.

Consulter le résumé du rapport (en anglais) : Critical Review of the EU Stress Test performed on Nuclear Power Plants; Study commissioned by Greenpeace; Antonia Wenisch, Oda Becker; Wien, Hannover May 2012

Des audits lacunaires …

Malgré un processus complet, l’audit commandé par l’Union Européenne reposait sur des bases incomplètes. La réalisation de l’audit commandité par le gouvernement Français a été confiée aux exploitants nucléaires eux-mêmes, (CEA, Areva et EDF) et celui-ci a été analysé par l’Autorité de Sûreté Nucléaire.

Cet audit, réalisé intégralement au sein du consortium nucléaire français, s’est borné à étudier les problèmes liés à des événements naturel (séismes, inondations…). Risque terroriste, chute d’avion, virus informatique : aucun risque d’agression externe d’origine “non-naturelle” n’est pris en compte.

Il est à noter cependant que l’évaluation de la sécurité des installations nucléaires, qui complète les audits de sûreté, vient d’être transmise au Conseil de l’UE. Il ne s’agit pas, ici, de sûreté, mais de sécurité nucléaire : la sécurité des installations concerne les actes malveillants tels que les actions terroristes, le vol de matière radioactive ou l’intrusion sur les sites (physique ou informatique).

En France : zoom sur Fessenheim, Gravelines et Cattenom

Le rapport reprend les principales failles relevées par l’ASN et sur lesquels les exploitants devront travailler pour chaque famille de risques analysée : risque sismique, risque d’inondation, perte des systèmes électriques, perte des systèmes de refroidissement et enfin la gestion d’une crise nucléaire.

Pour chaque site analysé, les experts relèvent :

Fessenheim :

La résistance à un séisme des structures destinées à protéger la centrale d’une inondation n’a pas été analysée dans les stress tests
L’ASN a demandé à EDF d’évaluer précisément le niveau d’eau qui inonderait le site de Fessenheim si jamais la digue qui le sépare du canal d’Alsace venait à céder
L’épaisseur du radier ne permet pas de confiner le corium en fusion pendant plus de 24 heures, délai au delà duquel le corium aura transpercé la dalle de béton
Fessenheim (comme a Gravelines) est particulièrement sensible aux agressions externes dans la mesure où il n’y a qu’une simple enceinte de confinement avec un liner (paroi métallique de 6 mm d’épaisseur).

Gravelines :

La centrale de Gravelines doit effectuer un certain nombre d’améliorations sur la prise en compte du risque sismique, les travaux qui avaient déjà commencé sur le réacteur n°1 s’achèveront sur les 5 autres d’ici à 2017
L’ASN a demandé à EDF de mener des études additionnelles sur la tenue des murs du canal au risque sismique notamment afin de s’assurer du maintien du système de refroidissement assuré par ce canal
La centrale n’est pas protégée contre une éventuelle fuite de gaz toxique sur un site voisin qui nécessiterait l’évacuation des travailleurs de la centrale

Cattenom :

A l’inverse des deux autres centrales, la centrales dispose d’un double niveau de confinement avec deux parois en béton, ce qui la rend plus résistante aux agressions extérieures. En revanche l’absence de liner métallique interne la rend plus exposée aux agressions internes comme une explosion d’hydrogène

Mais les experts de Greenpeace sont allés au delà du travail de l’ASN, soulignant au sujet des réacteurs de 900 MW et de 1300 MW que :

Le vieillissement des centrales peut jouer un rôle dans l’aggravation du phénomène accidentel voire provoquer le phénomène accidentel, comme par exemples les micro fissures découvertes sur la cuve du réacteur n°1 de Gravelines
L’usage de gaines de combustibles en zirconium joue un rôle non négligeable dans le rejet d’hydrogène et le risque d’explosion en situation de dénoyage des combustibles (les assemblages combustibles ne sont plus submergés dans l’eau mais sont à l’air libre)
De même le recours à la sous-traitance n’a pas été traité de façon à parvenir à le conclusion qu’il était compatible avec la sûreté et la radioprotection

Les tests de résistance auxquels sont soumises les centrales nucléaires européennes ne sont pas fiables. ils ne semblent constituer, pour l’instant, qu’une tentative pour restaurer la confiance dans le nucléaire…

Face aux conclusions de l’étude commandée par Greenpeace, la fermeture immédiate de Fessenheim s’impose. Greenpeace souhaite que l’ASN travaille sur les nivaux de risques et de dangerosité… afin d’identifier les autres fermetures nécessaires.

Consulter le résumé du rapport (en anglais) : Critical Review of the EU Stress Test performed on Nuclear Power Plants; Study commissioned by Greenpeace; Antonia Wenisch, Oda Becker; Wien, Hannover May 2012

Vos commentaires

Poster un commentaire

59 commentaires pour « Audits européens de sûreté nucléaire : Greenpeace publie son analyse et sa contre-expertise »

STOP AU NUCLÉAIRE !!! ;)

A propos des points à vérifier avec soin dans toutes les centrales : le supportage des tuyauteries, qui pourrait bien ne pas être conforme à toutes les règles de calcul, notamment du point de vue sismique.

En savoir plus ici : http://activart.com/intelliblug/index.php/2011/12/04/122-le-discours-du-tricastin-un-hommage-vraiment-merite

Je serais d'accord pour stopper le nucléaire mais comment fait-on pour produire notre électricité ?...
Les barrages et autres énergies renouvelables sont à coût sûr pas suffisants.
Qui est prêt à réduire sa consommation électrique ?...

je suis enti-rement d'accord pour stoper le nucléaire

OK, stop au nucléaire.

Le cout de l'arret est difficilement estimable.

Le cout des moyens de remplacement est difficilement estimable : ils feront monter considérablement la demande..... et donc les prix associés.

Les solutions existent : gaz (de schiste ?), charbon. Eolien ne peut être, quoiqu'il arrive, qu'une solution de complément. Solaire, non merci. Les surfaces agricoles doivent nous nourrir, pas nous permettre de jouer à la playstation. (60 m² = 8 à 9 kw/h pour les technologies les plus performantes) Une centrale de 1.2 méga watt équivaut à des départements en terme de surface occupé par du solaire thermique. Le photovoltaique, c'est pour les gogos.

Dans tous les cas de figure, la dépendance énergétique nous amènera à toujours plus de compromission.
la solution réside dans un changement radical, accessible seulement à une partie de la population : celle qui accepte de comprendre et de vérifier ce qu'est qu'une technologie. autant dire quasiment personne.
Pendant ce temps, le nucléaire continue de profiter de sa situation, conditionnée par le prix de l'énergie.

Il existe d'autres solutions, mais qui toutes ont un autre prix que celui occasionné par l'océan de certitude du lobby nucléaire. Le virage oui, mais pour une fois, conscient.

Produisont l'éléctricité à proximité de là où nous la consommons. L'économie sur le transport de l'électricité réduirait de 50 % au moins la production nécessaire. Mais cela veut dire un savoir technique de proximité.
Interdisons le chauffage électrique (les allemands n'en n'ont pas : 30 % de besoins en moins)
Pour info, les maisons passives sont extrémement dangereuses en cas d'incendie : ce sont des fours très bien isolés.

Il est clair que l'électro-nucléaire est une énergie du passé, car sur-consommatrice de capital, centralisatrice, pas si fiable que cela et empêchant ce faisant le développement des énergies alternatives, dont la 1ière est l'économie d'énergie, par sur-isolation des bâtiments existants.
Mais vu, l'état des finances, nous risquons d'en avoir besoin pour quelques décennies encore, ce qui est particulièrement révoltant et particulièrement dans la gestion des déchets.
Que dire du coût de démantèlement des centrales existantes, sinon qu'il sera faramineux et qu'il n'est actuellement inclus dans notre facture d'électricité! C'est aussi une des mauvaises raisons du faible coût de l'électricité en France!
Là aussi "Nos enfants nous accuserons"!

Bonjour à toutes et tous,

Le groupe Stopnuke 25 vient de créer une pétition sur le Site de Pétitions d'Avaaz -- elle s'intitule "Arrêtez la construction de l'EPR de Flamanville".

Ensemble, nous pouvons agir pour la défendre. Notre premier objectif est de recueillir 100 signatures et nous avons besoin de votre aide pour y parvenir.

Pour en savoir plus et signer la pétition, cliquez ici:
http://www.avaaz.org/fr/petition/Arretez_la_construction_de_lEPR_de_Flamanville//?launch

Veuillez prendre un instant pour nous aider: faites passer le mot -- de telles campagnes démarrent toujours timidement, mais prennent de l'ampleur lorsque des gens comme vous s'impliquent!

Merci à toutes et tous,

Si vous manquez d'eau au robinet, vous augmentez la taille de la canalisation et du château d'eau ou vous vous adaptez? En paillant le jardin plutôt qu'en laissant le sol nu, en évitant de laisser couler inutilement, en mettant un mousseur, en évitant de cultiver des légumes gourmands en eau?

La question n'est pas tant de savoir comment produire notre énergie sans le nucléaire mais commencer par le commencement :
De quoi ai-je besoin?
En ai-je vraiment besoin?
Que suis-je prêt à accepter pour satisfaire ce besoin? (en terme de risque ou de compromis)

Concernant l'énergie, il ne faut pas tant chercher des sources alternatives (on les connait déjà plutôt pas mal) que chercher à savoir où l'on peut économiser de l'énergie : démarche Négawatt.
Sobriété énergétique : consommer moins
efficacité : consommer mieux
EnR : utiliser des énergies renouvelables (car le nucléaire n'est pas une énergie renouvelable et la France n'est pas indépendante en terme de gisements : Canada, Niger...). Ne pas oublier non plus que le risque nucléaire cache le risque chimique car dans les centrales, ou dans les centres de traitement de combustible des produits pas franchement neutres sont utilisés...

Je ne sais pas si vous remarquez qu'on cherche par tous les moyens à nous imposer le nucléaire. Exemple: gare St Lazare à Paris, entre chaque colonnes, des écrans plats d'1mx2m ont étés installés pour diffuser de la pub en continue. Personne n'a l'air de s'en soucier, mais l'air de rien, ce sont des choses comme celle ci qui nous imposent le nucléaire.

Soyons vigilants!!

Depuis + de 50 ans, le contribuable que je suis a contribué à enrichir les filières de l'industrie nucléaire à coup de milliards. Une fois mises en place par le biais de l'état, ces sociétés se sont contentées de vendre un produit avec aucune charge dans leurs comptes, puisque l'état mettait en place gratos les centrales productrice d'électricité.
Résultat des courses, en dehors des revenus titanesques: de l'électricité à revendre, incitant impunément le citoyen à consommer de l'énergie à outrance, conduisant celui-ci à un gaspillage effréné, désormais admis dans la culture de consommation de masse dans laquelle il baigne depuis toutes ces années.
Aujourd'hui, à la seule évocation de la bougie par les responsables desdites filières, le consommateur Français tremble plus que la flamme de celle-ci à l'idée de ne plus consommer de l'électricité à outrance....
Tout est à repenser
Merci EDF

Pour ceux qui ne savent pas par quoi remplacer l'énergie nucléaire en France, il y a une bonne base ici : http://www.negawatt.org/scenario-negawatt-2011-p46.html

il est écrit qlqe part o cnarion négawatt à goche du mot nuclér, le mot "énrj" !!

la chooz foSSile n'est pas 1 énrj, mais 1 moy1 de réprSSion, itou ça s'voit gros como 1 maison avec l'uranium, ses pro-nuc dfendent la tez bec et ongles ; nuc civile n'est pas le nuc militr, or les laids 2 sont 1posés, ça cs pas a-v fromage en chef larb1 des milliardr du secteur ces drniers liés o 1%

Pour commencer, je n'ai rien compris au message de 01010101.
Pourquoi crier contre l’électricité ?
Sans elle pas de message. Le Web consomme, il n'est pas le seul. La miniaturisation à fait faire des grosses économies d'énergie.
Je suis d'accord avec Hollande que l'énergie propre est celle que l'on ne consomme pas.
Commencez par virer tous les chauffages électriques qui font rougir une résistance.
Faites faire des économies et ne me cassez plus les pieds avec le nucléaire, il disparaitra de lui-même.
Faites des propositions constructives au lieu de crier au loup.
Amicalement.

C'est une question que je veux poser: comment obliger nos élus à faire disparaître au plus vite les innombrables panneaux publicitaires électriques ? A éteindre un grand nombre de réverbères (qui ne servent pas à diminuer la criminalité qui augmente sans cesse) ? A obtenir de tous les commerçants qu'ils éteignent leurs vitrines dès la fermeture ? A surveiller leurs services qui sont en surchauffe tout l'hiver ? Etc...C'est un vrai problème. Je surveille ma propre consommation et depuis bien des années mais il m'arrive de me demander à quoi sert cette goutte d'eau. Sauf que l'océan est composé de gouttes d'eau !

Lorsque les premières voitures sont sorties, 1890-1900, les personnes ayant des chevaux et carrioles devaient se dire que cette nouvelle technologie était trop aléatoire : engin cher, approvisionnement en carburant inexistant, pannes possibles avec absence de réparateurs,... Pour eux la seule voie était d'améliorer la forme de leur carriole, avoir de meilleur chevaux,...

Avec le parc de centrale nucléaire que nous avons dont une grande partie arrive en fin de vie, nous sommes face à deux choix :

- entretenir, à des prix extravagants, cette vieille technologie avec tous ses inconvénients (déchets dangereux sur des milliers d'années, risque de catastrophes et zones contaminées demandant une évacuation définitive, cout de construction et d'entretien énorme,...) ou,

- changer de technologie en investissant massivement dans la recherche sur les nouvelles énergies. Ce n'est que comme cela que l'on peut passer des 1ère voitures à la technologie de celles d'aujourd'hui, en ce qui concerne les technologies énergétiques alternatives.

Les messages des pro-nucléaires ci-dessus critiquent sans arrêt les limites des technologies actuelles. Si celles-ci avaient bénéficié de toutes les sommes investies dans le nucléaire depuis des décennies, nous n'en serions pas là.

Alors, que faisons-nous, on développe l'idée de la voiture ou on entretien notre carriole ?

De même qu'océane, j'apporte ma propre goutte d'eau... Combien sommes nous ?

Mon exemple:

Avant conso electrique: 4300 KWH annuel

après action (frigo et congélo A++; lampe leds, suppression pompe piscine, ...) 2700 KWh annuel
et installation de panneaux photovoltaiques, production 1800 KWh, globalement je n'utilise plus que 900 KWh produit par EDF. J'ai modestement atteint le facteur 4 sur la partie électrique.

Mais beaucoup d'autres choses sont possibles et faciles. Petit exemple: tout les jours en allant travailler (en vélo), je vois un vendeur de voiture d'occasion qui a éclairé son dépôt pour la nuit (est ce vraiment efficace contre le vol ???). Mais pour lui, j'ai l'impression qu'en juin à 9h00 du matin il fait encore nuit, car la lampe est encore allumée. Une grosse partie de ma production PV de la journée est donc consommée inutilement chez lui !!! Il suffirait d'installer un interrupteur crépusculaire et un détecteur de présence pour diminuer sa conso par au moins 10. Mais comment lui faire comprendre sans passer pour un bobo écolo donneur de leçon?

C'est une évidence que le nucléaire peut être remplacé au vu des dernières évolutions technologiques, mais surtout cette énergie est terriblement dangereuse donc le problème de l'arrêt total (comme au Japon) ne devrait même pas se poser...Pour moi c'est une des plus grande erreur de l'homme.

Nucleaire ton ére est terminé ...
on parle des dangers des centrales mais que faire des dechets, Bure est une betise

Les travaux de l’ingénieur indépendant Bertrand THUILLIER viennent de mettre au jour les nombreux problèmes, nuisances et risques liés aux transports, aux structures d’entreposage, aux rejets de gaz et de contaminants radioactifs, mais également les graves questions de sûreté avec les risques d’explosion et d’incendie, voire même un risque de réactions en chaîne nucléaire.

Retrouver les analyses de Bertrand Thuillier ici :
les Nuisances : http://mirabel-lne.asso.fr/f/B.Thuillier1%28nuisances%29.pdf
la Sécurité : http://mirabel-lne.asso.fr/f/B.Thuillier2%28s%C3%A9curit%C3%A9%29.pdf
le Coût et la Réversibilité : http://mirabel-lne.asso.fr/f/B.Thuillier3%28co%C3%BBts%26r%C3%A9versibilit%C3%A9%29.pdf

pour le photovoltaique, il est possible d'utiliser les toits , cela represente une bonne surface, usine toits de maison...
un PLU ecologique avec obligation d'orienter son toit en fonction du soleil serai un plus

Bonjour,
Tout le monde ici est d'accord: le nucléaire ne doit pas faire partie de notre avenir!
La question que tout le monde pose à raison est: par quoi on le remplace?
A ceux ci je voudrais répondre ceci:
Ne réfléchissons pas en fonction des technologies actuelles. en effet, tout comme le lobby pétrolier fait barrage à l'émergence de nouvelles technologies en matière de déplacement propre, le lobby nucléaire, à la fois en taisant certaines pistes de solutions alternatives et en décourageant l'émergence de ces solutions, travaille activement à nous faire croire qu'aucune solution n'existe.
Pourtant, je suis persuadé qu'en cas de guerre, l'armée américaine par exemple si elle était privée de pétrole ne tarderait pas à trouver une alternative: pourquoi, parce que la recherche dans ce domaine deviendrait prioritaire!
En 39-45 et pendant la guerre froide, les recherches sur le nucléaire ont été hyper-rapides car motivées et financées.
Il en irait de même si l'on programmait la fin du nucléaire! La recherche de solutions alternatives ne serait plus seulement une béa et une bonne pub, ce serait une priorité économique.
C'est pourquoi si la majorité n'accepterait pas un arrêt brutal du nucléaire, une sortie programmée sur 20 ou 30 ans serait largement envisageable! et vous pouvez être sûr qu'Areva aura trouvé une nouvelle énergie d'ici là, histoire de se reconvertir... trop de fric en jeu avec l'énergie!

il y a lieu que de vrai et grand mouvement de masse soit constitué et organisé de sorte à faire barrage à tous qui n'ont aucun mépris à l'égard de leur prochain, de l'humanité et de l'environnement. ces gens n'ont d'yeux que pour l'argent, l'enrichissement et encore l'enrichissement au détriment du reste du monde...aujourd'hui nous jeunes Africains, voudrions être le fer de lance de la lutte contre la pollution et la dégradation de l'environnement.merci à vous greenpeace pour tout ce que vous faites pour la planète.

Petit rappel de chiffres :
Part du nucléaire dans la production d'électricité : 78%
Part du nucléaire dans la consommation énergétique globale française : 17%

Ce chiffre relativement faible montre qu'il est aisé d'organiser la sortie du nucléaire, et que seule la puissance d'un lobby aussi puissant qu'obtus et intéressé nous en sépare.

Et si le nucléaire n'avait pas éxisté,comment aurions-nous fait,comment font certains pays d'asie ou il n'y a pas de centrale nucléaire et qui sont iluminés du matin au soir comme des sapins de noel avec leurs enseignes partout,et si un jour chez nous il se produisait un accident nucléaire majeur,serions-nous encore à nous poser la question (comment va t-on s'eclairer,mettre l'ordi,la télé,la machine à laver en marche )pour les pronucléaire,arretez de vous complaire dans un confort précaire qui met en danger les générations et la planète. Mais rassurez-vous les accidents ça n'arrivent qu'aux autres et en plus ils sont loin!!!!!

Pour une fois, personne sur le site n'a nié le danger du nucléaire, mais peut-être qu'il ne tarde pas à arriver...ou peut-être qu'il ne détient plus les ressources pour nous faire un "brainwash"... alors il se cache, ou ne va jamais sur Greenpeace car pour lui c'est un site de rigolards, un site d'écolos qui veulent que tout soit beau et vert... Mais gare à ceux qui tiennent ce discours car celui-ci va tarir, comme l'eau tarie (pas de jeux de mots malgré moi^^) Des petites démarches arriverons à une plus grosse, il ne faut pas penser tous pour après penser un, il faut penser un et puis penser tous... les gouttes s'unissent, une à une pour ne former qu'un, l'océan (clin d'oeil à Océane et Thierry) Et puis comme le dit très bien "Oliv" il faut d'abord se demander si l'on a besoin de tout ce que l'on consomme... le débat reste ouvert...

Réduire notre consommation est en effet la première chose à faire; et pour celles et ceux qui n'ont pas les moyens de l'autonomie énergétique et qui ne veulent plus nourrir le nucléaire: pensez à énercoop...

je suis adhrant cooprative jus kleen, j'entend ql ne se fourvoie pas à fournir en électrac 1stallox lvage dont bat'rie volailles et sr ox qltures chelou etc ..... et, surtout, 0 électrac propre ni "sale" pour l'armée ox M51 de doite et de goche

conso en électraQranium transport en comm1 éqivalent 1 centrale obstrucSSion nuc (CON)

combi1 de kilowatt dvore l'ensemble des bât administratif cnat, a100blé nationale, palais de juçtiSS laids du côt du manche, conseil dta, etc etc ..... en pa100 par la milliardiz planétr suicidr et ses 1% leur maîtres

lorsqu un parapente sepose sur le toit d un reacteur c est une preuve de l insecurite manifeste en cas de risque terroriste...
lorsque potentiellement ce meme scenario ce deroule de nuit sur le hangar des piscine de combustible usage de la hague cela tourne a aun scenario catastrophe :
car ce hangar nest pas customise anti attentat et 2ou 3 pain de c4 peuvent neutraliser la cliimatisation et le refroidisssement des piscine via lrefrondrement des charpentes...
l equivalent de 20 a 30 fois laccident de tchernobil ce produirai alors ....
en france il y a des arme lourde en vente libre sous le mantrau style baoucat voir saisie police sur google...
que se passerat t il si un individu mal intentionne ou manipule tire avec un tel engin sur les convoi de barre de combustion usager qui transite par nos train dans norez megacapitale?

Salut tout le monde, ici un lecteur de votre prose, pas prosaïque pour autant.
Question à Sergio: ou passent les 61% de rab?L'obtus AREVA revend? Qui achète? Dis nous tout...
Respect à Thierry, parfait. Quel Responsable... Si, c'est vrai, sans rire.
Merci à Lae. Merveilleuse (ne peut être que Femme), clairvoyance du réel problème, vision globale planète, cupidité au pilori...limpidité d'esprit, très bel humain ça...

Bon, à moi:
Evidemment, si je dis que la production d'énergie électrique par l'énergie nucléaire via l'eau chaude est pour le moment la seule source capable de faire face à notre consommation vous allez me cracher au visage.
Dans l'absolu d'un humain Responsable, voir parfait, j'ai pourtant pas tort.
C'est là qu'est l'os. L'exploitation de ces machines de production est, elle aussi, confiée à des décideurs qui ne sont plus que des comptables, et qui n'incluent pas au bilan la seule valeur véritable, à savoir la vie. Et je ne cite pas ici la vie seulement humaine, mais la globale.
Alors, justement, le bilan des ces quelques générations nucléaires:
Actif:
- Un plus grand confort domestique au quotidien, c'est indéniable (eau chaude à toute heure, électro-ménager gourmand et peu cher, etc...)
- Un développement industriel possible ayant accès aux machines puissantes (il y a du jus en suffisance et moins cher que nos concurrents voisins)
- Capacité à revendre du jus à nos voisins qui veulent plus de leurs bécanes.
Passif:
- Un stock de déchets durable, un parc de bécanes (réacteurs) qui ont subi trop longtemps la loi du profit (maintenance au moins cher, investissements matériel et humain minimum, etc...)
Lecture de bilan en AG:
- Question 1: Le confort obtenu a-t-il apporté un bonheur à la vie globale sur notre planète? A l'humanité dans son ensemble? A tous les humains des pays nantis de réacteurs? Juste à la part d'humanité qui en subit aussi les dommages?
- Question 2: Les activités engendrées par l'industrie nucléaire (civile), de l'extraction du minerais, la construction des centrales et unités de traitement des combustibles et des déchets, et enfin le démentellement, ont elles été facteur d'amélioration globale de la vie sur notre planète?
- Question 3: Qui a le plus d’intérêt dans le maintien du nucléaire? Le Vivant (moi, vous, et tous le reste) ou le Marché (des producteurs de cette énergie, des fabricants de biens de conso électriques gourmands, des prestataires de services au nucléaire, etc...) et qui est prépondérant quand le vivant est aussi pécuniairement dépendant du bidule?

Conclusion de l'AG:
- Devons nous donner quitus aux gestionnaires?
- En fonction de ce bilan, doit on continuer (report à nouveau), voir s'engager vers les réacteurs EPR, ou envisager autre chose?

Ma conclusion:
Il faut en sortir, et ça doit se gérer intelligent jusqu'à la prise du relais par les énergies propres. Dans les éléments d'inertie à ce changement, il faut intégrer le volet social, mais c'est pas le plus compliqué.

Merci de vous interroger plus dans le détail et en profondeur pour que vous puissiez répondre avec le plus d’honnêteté possible...

encore bravo et merci !!!

http://martialbrunet.wordpress.com/

Bonjour. Quelles sont les mesures en cas de panne du système électrique comme à Fukishima ?

Merci à Greenpeace France pour les infos ci-dessus.
Pour proposer des éléments de réponse à ceux qui ont émis un commentaire, je vous conseille de lire le très intéressant, clair, instructif et constructif bouquin (traduit en français) de Jeremy RIFKIN : "La Troisième Révolution Industrielle", paru aux éditions "Les Liens qui Libèrent" en 2012. On y découvre plein d'infos sur ce que l'Union Européenne (Parlement et Commission) ont déjà pris comme engagements en faveur d'une extension du renouvelable (pourquoi n'est-ce pas médiatisé auprès du citoyen lamba ???), de la manière dont nos sociétés pourraient avancer vers la généralisation du renouvelable, avec des millions d'emplois à la clé dans le monde, sur la manière dont le capitalisme néolibéral, en train de se casser la figure et de nous appauvrir, peut évoluer vers un capitalisme distribué sans faire "la" révolution, etc...
Bien à vous tous.

pour moi, c'est compliqué : tout le monde dans ma classe se moque de moi car je soutient greenpeace et quand j elurs ai dit qu'il fallait stopper le nucléaire, je me suis fait hurler dessus ! comment les convaincres ? avec quels arguments ? ils ne veulent rien entendre !!

Oliv : + 1000
Écran plat = Gâchis intentionel d'énergie électrique. Apprenons à consommer moins pour l'avenir de nos enfants. C'est NOUS qui devons nous stopper!

Bonjour,

En premier j'ai vraiment peur du nucléaire, j'ai peur que tout péte, et je sais que tous nous avons cette peur au fond de nous, même ceux qui ricanent.

UNE SOLUTION OU EST ELLE!
HUMAINS AGISSONS POUR NOTRE SAUVEGARDE!

Aujourd'hui nous SAVONS produire de l'energie autre que nucleaire, mais nous ne VOULONS pas...

Le nucleaire profite a trop de monde (ainsi que le petrole d'ailleurs)...

Pouvoir et finances marchent main dans la main... Une poignee d'hommes s'imposent dans le monde pour etre les seuls beneficiaires de la richesse mondiale, au detriment de leurs semblables et de la planete...
Comment changer la mentalite humaine? Comment faire comprendre aux hommes assoiffes de pouvoir qu'ils ne sont pas les seuls sur cette planete, et que tout le monde a le droit de vivre...

Nous savons tous que le principal danger de toutes les centrales du monde entier, est le coeur du réacteur!
Il ne peut être protégé que par un apport en eau considérable, qui ne peux parvenir qu'au moyen d'énormes pompes alimentées par d'énormes quantités d'électricité, nous avons vu ce qui s'est passé au Japon c'est a dire une catastrophe.

Dans l'avenir on peut imaginer que l'apport d'eau au réacteur ne passe plus par les pompes et l'électricité, mais par un apport d'eau par gravitation au moyen d'aqueducs comme la faisait les Romains pour alimenter leur ville et leur culture.

Dans ce cas, je pense que de gros problèmes seront résolu.

Staoueli

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20120616-an-apres-fukushima-le-gouvernement-japonais-relance-deux-reacteurs-nucleaire

Le Japon vient de relancer deux réacteurs après une courte trêve nucléaire et ce en dépit de 7 millions de signature contre cette source d'énergie.

Je note que le Japon aujourd'hui fonctionne avec 0 centrale nucléaire contre 58 avant le 11 mars 2011.
Il n'y a pas eu de blackout ni d'arrêt de l'économie alors que de nombreux "experts" prédisaient des pénuries d'electicité catastrophiques.
Pourtant, en 1 an, il n'y a pas eu non plus de construction de centrales thermiques classiques.
La consommation d'électicité aurait diminué d'environ 15 % simplement avec des mesures d'économie.
Mais la capacité de production des 58 centrales represente bien plus que ces 15 % d'économie.
Ceci laisse supposer que les infrastructures de production étaient globalement largement sur-dimensionnées.
Qu'en est-il au fond dans les autres pays nucléarisés ?
Au fond ne disposons nous pas également d'une capacité de production bien plus importante que nécessaire ?
Il me semble que la menance de la pénurie - entretenue par le lobby nucléaire - est un grand argument pour faire passer la soi disant nécessité du nucléaire mais en fait le public (et peut être aussi les gouvernants) n'a qu'une visibilité très réduite de la réalité des capacités de production.
Qui peut pointer sur des informations vraiment fiables sur les capacités de production réelles en France et les autres pays Européens par exemple ?
Il est certain que le cas du Japon laisse songeur, on enlève la capacité de production des 58 centrlaes nucléaires et le pays continue à fonctionner normalement !

Le nucléaire à prouvé c'est limite, à mon sens depuis Tchernobyl, depuis 86 ont aurait du s'en détourné. ce qui c'est passé à Fukushima aurait du rappeler cela. pourtant... "La réalisation de l’audit commandité par le gouvernement Français a été confiée aux exploitants nucléaires eux-mêmes, (CEA, Areva et EDF)", bref notre gouvernement ne vos pas mieux que le gouvernement japonais, qui n'a fait que mentir depuis l'incident de Fukushima. la France elle tente de ce donnée une légitimité avec un audit bidon, (comprennent t-ils qu'avec ce type de mascarade ils s’enlèvent le peut de crédibilité qu'il ont?).

@ b gibi3379
01010101 dit : Friday 15 June 2012 à 1:24
est écrit qlqe part o cnario négawatt à goche du mot nuclér, le mot “énrj” !!

la chooz foSSile n’est pas 1 énrj, mais bl et bi1 1 moy1 de réprSSion, en partiqlier ça se voit gros como 1 maison, avec l’uranium, ses dfenseurs pro-nuc appuient la tez bec et ongles ; _le nuc civile n’est pas le nuc militr_, mais les laids 2 ont ét 1posés et continuent à l'être dans le + parfait fascisme pseudo dmocratic et sûr dmocraTRIC, donc 7 situation cs pas, a-v fromage en chef larb1 des milliardr du secteur, ces drniers liés o 1%, pour lesql la gouvrne du japon veut 1poZ 1 réouvrture de 2 réactors, RÉOUVRTUR NON !!

k donc pas pig "gibi3379"

il sera 1poSSible de sortir du nuc, 19:00 / 16612 chez le new chât'l1 d'en face chez moi, boulot transfo du palaSS continu, machine-outil électraQranium, enfr attaqé ce mat1 m'a réveillé, ma conqbine a-j par le climat ambiant 1fecte tirant rido ouvrant volets, _dodo trminus_ !! dire des prolétr ici maSSons q'ils sont pour ri1 o chaos ..... ql rsponsabilit ont-ils ?? qi 100 doute cviront dem1 dimanche -17612-, maigre salr marnent sam'di dimanche jours frriés, 0 partage du travail, chac1 pour soit, et dem1 je devrais élire, dlirant !!

à part ça chât'l1 et sa claSS 100% rsponsables

Mr "La Hague", permettez que je rectifie ou complète certaines de vos affirmations:

"Le cout de l’arret est difficilement estimable." Certes, mais le coût du nucléaire aussi: si on continue dans cette voie, combien couteront les prochains EPR sachant que pas 1 n'a démarré à temps mais avec un prix plus du double de celui annoncé??

"Eolien ne peut être, quoiqu’il arrive, qu’une solution de complément." Certes, mais l'Allemagne souvent citée en exemple (sauf dans celui de l'énergie) à un parc off shore qui lui a permis de battre des record mondiaux de production.

"Solaire, non merci. Les surfaces agricoles doivent nous nourrir, pas nous permettre de jouer à la playstation. (60 m² = 8 à 9 kw/h pour les technologies les plus performantes) Une centrale de 1.2 méga watt équivaut à des départements en terme de surface occupé par du solaire thermique. Le photovoltaique, c’est pour les gogos." Alors là vous délirez! Encore une fois l'Allemagne a produit de l'électricité solaire à hauteur de 22 réacteurs nucléaire il y a quelques jours. Et sans recouvrir les champs de panneaux solaires. Car je suis d'accord avec vous, il les garder pour l'agriculture. Mais on peut les mettre sur les toits (des usines, des magasins, des parking, etc..)

"Produisont l’éléctricité à proximité de là où nous la consommons. " Là je suis d'accord!
"L’économie sur le transport de l’électricité réduirait de 50 % au moins la production nécessaire." Là un peu moins (relisez le scénario Négawatt".

"Interdisons le chauffage électrique (les allemands n’en n’ont pas : 30 % de besoins en moins)" En effet, 66% de l'électricité est utilisée dans l'habitat et le tertiaire. On sait faire des bâtiments économes en électricité (On sait faire des bâtiments actifs: qui produisent plus qu'il ne consomment!!)

"Pour info, les maisons passives sont extrémement dangereuses en cas d’incendie : ce sont des fours très bien isolés." Là, je me demande bien sur quoi vous vous basez pour annoncer cela!!

Enfin, une société sobre énergétiquement tout en gardant notre confort (voire meilleur) est possible, il vous seulement le vouloir...

Des audits des centrales nucléaires... réalisées par l'industrie nucléaire!! Avec une oligarchie qui tente de faire passer Montesquieu pour un philsophe "maoîste" pas étonnant que diversifier les sources d'énergie et supprimer les gaspillages se traduise par s'éclairer à la bougie. Mais j'ai une question à la "voléeé : les idéologues qui professent ces mensonges sont-ils des intégristes qui croient à leur propres paroles ou des cyniques au service d'une caste malade à l'idée de céder ses pouvoirs aux démocrates?

est-ce l'été qui arrive? pour une fois le débat est lisible...

à noisette : c'est pas facile d'avoir raison toute seule, hein? 100 fois sur le métier remets ton ouvrage, et quand un réacteur français pétera (statistiquement c'est obligé bientot), pas de panique, fuis (mais avec tes pastilles d'iode) !!

@ b Greenisjustacolor dit : Saturday 16 June 2012 à 11:44
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20120616-an-apres-fukushima-le-gouvernement-japonais-relance-deux-reacteurs-nucleaire

Le Japon vient de relancer deux réacteurs après une courte trêve nucléaire et ce en dépit de 7 millions de signature contre cette source d’énergie.

ÉCOLO/SOCIALE RÉVOLUTION MONDIALE PACIFIC

Bonjour,

Enfin des solutions véritables pour changer le monde et stopper la spirale de la dette, voici un communiqué de presse extraordinaire : RT @communiques : Dette européenne et mondiale : comment stopper la spirale infernale... http://www.communique-de-presse-gratuit.com/?p=102658
Resterait-il des humains sur cette planète qui veulent un changement profond du système ?
Amicalement
Camille BRAOS

Sous surveillance
Documentaire de Volker Sattel
sur ARTE
mardi, 19 juin 2012 à 23:35
Rediffusion mardi 3 juillet à 02H55

http://videos.arte.tv/fr/videos/volker_sattel_documentariste_du_nucleaire-3788534.html

Il faudrait effectivement commercer par fermer ces vieilles centrales qui ne nous rassurent pas du tout!

Bonjour.

Les experts indépendants ont-ils examiné le risque lié à un attentat terroriste (crash d'avion, virus informatique) ? Si oui, quelles sont les conclusions ?

Merci pour votre persévérance.

@ b noisette

ls bton ta claSS ou tu vas dev'nir como l, prend ton sac !! vit dans la rue fait la manche, vit dans les beaux squats

Après les crash tests bancaires (voir le résultat de la 3ème banque espagnole), il y a les crash test nucléaires.

suède : explosif sous 1kmion dans 1 centrale obstrucSSion nu (CON)

²pour décontracter,:habitant la campagne , j'ai acheté une carriole et un âne. Je fais mes courses au super marvhé à 3 kms de chez moi. je me gare sur le parking aprés avoir attaché mon âne à un arbre et je fais mes achats . en sortant à coté de moi était garé une voiture "électrique " dont le conducteur avait l'air énnuyé . Aprés lui avoir demandé les raisons de son ennui ,il avoue être en panne d'électricité .Il est évident qu'avec mon attelage et j'en ai parlé à mon âne , le nucléaire il s'en fout.

Green Peace de renommée plus qu'internationnalle pour lutter contre ,pourquoi pas lutter pour quelque chose aujourd'hui ?
Energies ,économies,tous nos mots viennent d'un mode économique non ?
Ou restons dans la diversion ,après tout celà nous suffit.

@ b acr dit : Thursday 14 June 2012 à 20:09
Je serais d’accord pour stopper le nucléaire mais comment fait-on pour produire notre électricité ?…
Les barrages et autres énergies renouvelables sont à coût sûr pas suffisants.
Qui est prêt à réduire sa consommation électrique ?…

et vous toi l'êtes vous l'es-tu laitue, como c'est partie s'profile 1 tchrnobilo/fuQshima franSS

@ jocelyne
jocelyne à chang de "pseudo"

Bonjour,

Le nucléaire est une énergie indispensable car c'est une énergie de masse, le monde à besoin d'énergie de masse pour croitre et se développer.
Les trois autres énergies de masses qui existent sont le pétrole, le charbon et le gaz et ces trois énergies sont fortement émettrice de Co2. Le nucléaire est la seule énergie de masse non carbonée.
Cependant une modernisation des centrales nucléaires actuelle est nécessaire, il faut remplacer les centrales de générations II par des centrales de générations III de type EPR. Les installations de type EPR sont conçues pour résister à n'importe quelles agressions extérieure.

@ b Naturo dit : Friday 22 June 2012 à 17:19
Bonjour,

Le nucléaire est une énergie indispensable car c’est une énergie de masse bla bla bla etc etc .....

jocelyne et naturo mm 1trnote, jocelyne était anti-nuc naturo pour

Le DANGER et le DÉFICIT PUBLIC de la dissuasion NUKE perdurera... ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS ☠ ☢ PS

http://www.lepoint.fr/politique/hollande-exclut-l-abandon-de-la-dissuasion-proposee-par-rocard-20-06-2012-1475860_20.php

Les Francais ne doivent pas trop se culpabiliser, meme si l'economie de l'energie est importante.

Les solutions techniques existent deja. Alors il n'est pas necessaire de se convertir en ecolos masochistes, pour etre montre de doigt par la majorite qui ne veut pas se priver du comfort.

La France a 1) le soleil 2) la mer.
Alors les eoliennes flottantes loin de la cote plus l'energie solaire plus accumulation plus les stations thermiques comme reserve pour 5-10%.

Mais avoir une station nucleaire a 120 km de Paris sur Seine fait des ingenieurs nucleaires francais de vrais aventuristes. Ca met en danger plus que 20 millions, beaucoup plus qu'a Tchernobyl!

vous a-v vo-t !! or, il n'est pas __1TRDIT__ d'être en scolr contre le gouvrnemans/24h pour la croiçanSS

Le DANGER et le DÉFICIT PUBLIC de la dissuasion NUKE perdurera… ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt ☠ ☢ rouge PS vrt

http://www.lepoint.fr/politique/hollande-exclut-l-abandon-de-la-dissuasion-proposee-par-rocard-20-06-2012-1475860_20.php

Concernant Fessenheim, des travaux sont en cours pour renforcer le radier, voir http://www.ondes-protection.fr
Il est important de savoir que le radier de Fessenheim est 4 fois mois épais que celui de Fukushima qui n'a pourtant pas résisté suite à la catastrophe.

Les commentaires sont fermés