Coup de soleil Place de l'Etoile

Trêve de palabres, place à l’action ! Malgré l’état d’urgence et les tentatives pour museler la vigueur du mouvement climatique, nous avons décidé hier de transformer la place de l’Étoile à Paris en immense soleil aux couleurs de la transition énergétique que nous portons dans nos campagnes.

Car au Bourget, quelle que soit l’ultime mouture du texte, nous savons d’ores et déjà que les négociateurs, aussi incroyable que cela puisse paraître, n’ont pas vraiment abordé la question des énergies renouvelables, condition sine qua non du combat contre le réchauffement climatique.

Le soleil se lève encore

Au petit matin, alors qu’un ciel gris attristait les rues parisiennes, nos activistes rejoignaient la place de l’Étoile à Paris, celle où trône l’Arc de Triomphe, au bout de la célèbre avenue des Champs-Elysées. Vers 11h, l’Arc de Triomphe ouvrait enfin ses portes et nos grimpeurs s’engouffraient dans le bâtimennt avec leurs bannières jaunes. Quelques minutes plus tard, 5 d’entre eux franchissaient la rambarde de la terrasse du monument pour se suspendre au bout de plusieurs cordes d’escalade. Objectif : déployer des bannières pour imprimer leur message dans les airs : « Monsieur Hollande, renouvelez l’énergie ». 25 autres activistes assuraient leur sécurité depuis la terrasse. En bas, sur les trottoirs, les yeux se levaient à travers les appareils photos, impressionnés, aussi stupéfaits qu’admiratifs.

Au même moment, une dizaine de camions de Greenpeace prenaient d’assaut la place de l’Etoile. A l’arrière, un système qui leur permettait de peindre une bande d’un mètre de large en roulant, déversant sur la chaussée une légère peinture jaune, écologique (composée d’eau, de pigments minéraux naturel et de jus de citron).

Un activiste de Greenpeace suspendu à l'Arc de Triomphe pour demander 100% de renouvelables pour tous © Pierre Baelen / Greenpeace
Un activiste de Greenpeace suspendu à l’Arc de Triomphe pour demander 100% de renouvelables pour tous © Pierre Baelen / Greenpeace

Et les voitures qui entraient dans la danse derrière nos camions étalaient tout cela sur leur passage, un cercle jaune de 300 mètres de diamètre environ émergeant subitement sous les pinceaux de cet inattendu ballet artistique. Dans les avenues adjacentes, ce sont une dizaine d’équipes à velo qui entreprenaient de tracer les rayons de cet immense soleil, maculant à leur tour la chaussée de couleur jaune.

Police chaffouine

Sur place, une atmosphère apaisée et bon enfant, un petit moment de bonheur devant l’apparition soudaine d’un jaillissement de couleur. Bon enfant, les policiers le furent beaucoup moins. Dès l’apparition des camions, trois voitures de polices ont déboulé afin d’arraisonner certains activistes. La circulation fut rapidement fermée par la police sur les Champs Elysées. Le peloton de gendarmerie de haute montagne ainsi que les pompiers de Paris intervinrent quant à eux au sommet de l’Arc de Triomphe pour déloger nos grimpeurs, qui n’opposèrent aucune résistance et furent descendus en rappel, comme de gracieuses araignées pendues à un fil de 50 mètres de long.

Nos actions sont pacifiques, nos activistes sont formés à la non-violence et dans aucun cas ils ne laissent aller à la moindre forme de confrontation avec les forces de l’ordre. Il s’étaient préparés toute la nuit, et les opérations se sont parfaitement déroulées, sans menace de sécurité d’aucune sorte pour qui que ce soit. Ils étaient 80 en tout à participer à cette action, en provenance de France, de Belgique, d’Allemagne et même d’Australie. Hier soir, 74 d’entre eux étaient toujours en garde à vue.

Let's the sun shine ! Peinture solaire Place de l’Étoile © Simon Lambert / Greenpeace
Let’s the sun shine ! Peinture solaire Place de l’Étoile © Simon Lambert / Greenpeace

Une demande à l’Élysée

Un peu plus tôt dans la matinée, vers 8h environ, Jean-François Julliard, directeur de notre bureau, et Kumi Naidoo, directeur international de Greenpeace, apportaient notre pétition pour la transition énergétique à l’Elysée. Le seuil des 100 000 signatures ayant été allègrement franchi hier soir. Après avoir longuement parlementé avec les gardes du palais, ils ont été autorisés à déposer l’enveloppe contenant les signatures.

Car la parade du Bourget, où l’on se demande si c’est plus le prestige diplomatique que la sauvegarde de la planète qui est en jeu, ne doit en aucun cas nous faire oublier que les États ont la responsabilité de transformer les choses chez eux sans attendre, encore plus quand il s’agit de pays riches, comme la France.

Or, en France, la transition énergétique est à la traîne. Pourtant les scientifiques sont unanimes : il faut réduire nos émissions de gaz à effet de serre mondiales à néant d’ici à 2050. Sans quoi nous exposerons l’espèce humaine à de plus en plus de phénomènes naturels extrêmes et incontrôlables. Face à cette situation, nous n’avons qu’une solution : promouvoir massivement les énergies renouvelables. Elles sont aujourd’hui prêtes à prendre la relève des énergies fossiles et fissiles ‒ de nombreux scénarios montrent que c’est techniquement faisable et économiquement rentable. D’ailleurs, l’économie commence à se restructurer d’elle-même autour de ces nouvelles sources d’énergies.

Mais il faudra une volonté politique inébranlable pour finaliser cette transition dans les temps. La loi sur la transition énergétique et la programmation pluriannuelle de l’énergie sont aujourd’hui les outils législatifs dont dispose le président de la République : qu’il s’en serve ! Or, pour arriver à 100 % d’énergies renouvelables pour tous d’ici à 2050, la feuille de route de l’exécutif français est simple : doubler dès maintenant le rythme de développement des énergies renouvelables !

Concrètement, cela signifie : raccorder 720 éoliennes par an, soit 60 par mois, au réseau électrique, ainsi que 8 km²/an de panneaux solaires photovoltaïques.

Le verrou nucléaire

Si la France est en retard sur ces voisins européens en matière dénergie renouvelables, c’est à cause du verrou politique et culturel qu’impose l’oligarchie nucléaire au pays. A la fois en travaillant ses élites, à la fois en communiquant fallacieusement au grand public. La preuve encore hier, où Areva s’est de nouveau servi de la COP21 pour nous faire croire que l’atome est une énergie propre. Faux : d’abord parce qu’on ne sait pas quoi faire des déchets nucléaires. Enfin et surtout, parce que c’est une énergie on ne peut plus dangereuse.

La France est une exception mondiale, le pays le plus nucléarisé du monde, le seul à générer plus de 50 % de son électricité à partir de l’atome, soit 75%. Or l’industrie nucléaire est d’ores et déjà en situation de faillite, maintenue artificiellement à bout de bras par des politiques publiques inconséquentes.

Une industrie en faillite

Areva vient de connaître quatre années consécutives de pertes, pour un total cumulé de 7,8 milliards d’euros, et doit licencier massivement. EDF est pris dans une spirale d’endettement sans fin, avec une dette qui a doublé en 10 ans pour atteindre 34,2 milliards d’euros. A quoi s’ajoute un flux de trésorerie négatif de 4 milliards d’euros en 2014. Son cours de bourse approche également son plus bas niveau historique – l’entreprise devrait même être exclue du CAC40 le 21 décembre 2015. Enfin, l’entreprise française devra investir au minimum 110 milliards d’euros pour prolonger son parc de centrales, dont certaines sont largement vétustes. Cet argent n’est aujourd’hui provisionné nulle part.

Les dirigeants d’EDF et d’Areva n’ont cessé d’entretenir la fable d’un marché du nucléaire en extension : ils allaient conquérir le monde avec leur technologie et leur « savoir-faire », notamment grâce à leurs EPR. La réalité est tout autre. Aucun EPR ne fonctionne aujourd’hui dans le monde : le modèle est défaillant.

Le marché mondial du nucléaire se rétracte au profit des énergies renouvelables. Pire : l’équipe de France du nucléaire n’a en vérité conquis que… 2 % du marché international des réacteurs. Seuls 11 réacteurs de fabrication française situés hors de France fonctionnent aujourd’hui. Le dernier est entré en activité il y a 18 ans, en Corée du Sud. Grosse performance. Autrement dit, la stratégie de l’export vendue par l’oligarchie du nucléaire est un mirage – ou un mensonge. Quant à l’activité de retraitement du combustible usagé, gérée par Areva dans son usine de la Hague, elle n’intéresse personne hors de nos frontières. Là encore, c’est un échec.

Enfin, contrairement à une idée bien répandue, l’énergie nucléaire sera de moins en moins bon marché à l’avenir. Exemple : la construction calamiteuse de l’EPR de Flamanville. Lancé en 2007, le chantier présente aujourd’hui une facture de 9 milliards d’euros, soit trois fois plus que le chiffre initial. Même schéma en Finlande, où EDF est même en contentieux avec TVO, l’opérateur finlandais.

Surtout, l’énergie nucléaire coûte de plus en plus cher : d’après la Cour des comptes, entre 2010 et 2013, les coûts de production chez EDF ont explosé de 20 %, signe d’un modèle économique et technologique obsolète. Cela sans compter le sauvetage d’Areva en cours. Ces coûts astronomiques seront évidemment répercutés sur nos impôts ou notre facture. Ainsi, le coût de production du MWh envisagé pour l’EPR de Flamanville (où les déboires s’accumulent, puisqu’un défaut de fabrication des cuves vient d’être détecté, annonçant de nouveaux frais) et d’environ 95 euros (entre 70€ et 116€/MWh). Celui du MWh des grandes centrales solaires et de l’éolien terrestre installés en France aujourd’hui : 70 euros. CQFD.

Éviter les fausses solutions

La thématique des énergies renouvelables pose la question des fausses solutions pour le climat. S’il y a urgence à sortir très rapidement de l’époque climaticide des énergies fossiles, il ne faut opérer ce dégagement n’importe comment. D’abord, le réchauffement climatique ne doit pas servir de prétexte à une quelconque fuite en avant vers les énergies fissiles : ce serait déshabiller Paul pour habiller Jean, aller du pire au pire.

Au-delà de son coût astronomique, le nucléaire nous mettrait hors délais. Car le temps du nucléaire est extrêmement lent : construire 1,6 GW de puissance nucléaire, soit un EPR, prend dix ans. L’urgence de la crise climatique ne nous laisse pas le temps d’attendre si longtemps : nous avons besoin d’énergie propre maintenant. En 6 mois, la Chine a construit l’équivalent en éolienne de la puissance de… 5 EPR.

Ensuite, il faut bien prendre garde à ne pas s’embourber dans d’hypothétiques fascinations pour la géoingéniérie, à savoir la prétention de bouleverser structurellement les grands équilibres géophysiques de la planète, sans être capable d’en maîtriser les conséquences.

La lutte contre les dérèglements climatiques nécessite des investissements de plusieurs milliers de milliards d’euros dans le monde. Et nous ne pouvons nous permettre de gâcher les ressources économiques. Investir dans les énergies renouvelables plutôt que le nucléaire, est le bon choix pour ne pas ralentir la lutte contre les dérèglements climatiques. Nous n’en avons plus à perdre.

Enfin, il faudra faire attention à ne pas développer ces énergies renouvelables n’importe comment, c’est-à-dire ne pas entraver la biodiversité et l’existence des communautés locales pour de grands projets faramineux, au prétexte qu’ils seraient propres, comme les grands barrages au Brésil. Sans quoi notre combat aura été vain.

Car ce qu’il faut, avant tout, c’est changer de modèle. D’abord, certes, sur le plan énergétique : trouver des sources de production alternatives, renouvelables, sans empreinte carbone, décentralisées. Mais aussi repenser notre rapport social à l’énergie, nous interroger sur nos pratiques, sur notre façon de faire société. Pour aller vers la sobriété et l’économie, le partage collectif et la maîtrise démocratique. Autant de principes dont sont conscients les citoyens, mais qui ne sont hélas pas discutés derrière les cordons d’hommes en armes qui sertissent le Bourget.

Mais, comme le démontre l’action d’envergure de ce matin, nous sommes déterminés à nous faire entendre, et nous le resterons.

Donnons-nous les moyens d'aller au bout de nos convictions

Vos commentaires

Poster un commentaire

68 commentaires pour « Coup de soleil Place de l'Etoile »

Je trouve l’idée splendide !!!
Regalez-nous de ce genre d'initiatives, qui en plus d'avoir un impact nous apporte fraîcheur et poésie !
bravo !

en attendant que la diffusion de la conférence de presse de la fondation Hulot reprenne, je souhaite à tous beaucoup de ces rayons de soleil !

Quelle merveilleuse idée! C'est un signe si représentatif pour les parisiens et pour les personnes pour qui l'écologie tient à coeur. Merci Greenpeace de nous représenter, merci Greenpeace pour votre engagement, merci Greenpeace pour toutes vos actions.

J'espère au moins que vous avez utilisé de la peinture bio ;-) Well done !

Toujours à fond avec vous...Et encore bravo à tous

Bravo pour ce texte. C est clair . C est la mort du nucleaire. On devrait condamner ce lobby du nucléaire qui a aveugle nos politiques. La solution nous est donnée par la logique économique. Transition énergétique et renouvelables peuvent nous sortir de la crise. Fin du.pétrole = fin des guerres actuelles

j'ai suivi toute la COP21 grâce à vous; un grand merci pour tous ces commentaires et les dessins au jour le jour et aux actions géniales que vous avez faites; bravo et continuez à défendre la Planète et la vie de tous; nous vous soutenons de tout coeur !

Il faudrait vraiment remettre en question nos modes de consommation et ce à grande échelle et sensibiliser le grand public, sinon, cela il n'y aura pas de changement. Pourtant, les hypermarchés et les centres commerciaux ne cessent de croître !!

Merci pour votre lumière Solaire.
Je voulais surtout savoir si vous organiser que chose ou un rassemblement dans la journée ou soirée.
Continuez comme ça.

Bravo et merci pour cette magnifique initiative , réalisée magistralement.
Ce soleil réchauffe le coeur et remonte le moral.
C'est vrai, le nucléaire ne peut être une solution, c'est vraiment trop toxique et dangereux.

Bravo pour le soleil sur Paris ! On n'attend rien de la cop 21 ; mais vous, vous faites avancer les idées. Et dire que cela fait 35 ans au moins que l'on parle les alternatives au nucléaire ! quelle tristesse, ce constat !

Merci pour cette belle intervention ce matin! Il faut toujours rappeler que les barrages ou le nucléaire ce ne sont pas d'énergies propres et que la transition vers une énergie verte doit tenir en compte plusieurs aspects... alors le vent et le soleil ça peut être une solution sans grand impact négatif!

Bravo !!
Merci pour vos actions et vos explications !!
SVP continuez à nous tenir informés, car maintenant il s'agit d'être vigilant pour que toutes les décisions de l'accord soit bien misent en œuvre.
Merci !! Merci !!

Face à des gouvernements trop souvent lâches et timorés, un grand MERCI pour vos actions dérangeantes et courageuses. Grâce à vous, un petit espoir que certaines choses bougent !!!

MAGNIFIQUE comme toujours, soutiens inconditionnel !

Un soleil qui donne le sourire et une envolée d'optimisme ..suis à Greenpeace depuis 30 ans ,souhaite augmenter mon aide .

Vos idées sont toutes plus ingénieuses les unes que les autres pour contourner l'interdiction de nous rassembler pour faire entendre nos voies! Là n'est-il pas la vraie leçon à retenir de tout cela ? c'est bien en étant obligé, par un évènement externe, de penser et agir autrement que nous sommes le plus créatif et que nous trouvons des solutions innovantes pour avancer

Sympa, bon enfant et quelque chose de visible! Continuez comme ça, on est à fond avec vous!

C'est la larme à l'oeil que j'ai vu ces belles images d'une oeuvre poétique et solidaire. Toutes mes félicitations pour cette action qui a du vous prendre une organisation incroyable et qui mérite tellement d'être entendue.
Continuons à faire passer nos opinions

Merci GreenPeace! Je ne regrette pas mon soutien à vos actions! Super!

Bravo : sympa : de la bonne com', sans violence et hautement symbolique ... Maintenant on attend le contenu du texte de ce matin, et la mise en pratique sur le terrain !

Vos actions sont tellement chaleureuses et réconfortantes ! Bravo ! Nous continuons à vous soutenir financièrement.

un soleil en marche et qui se crée pour éclairer les esprits que ce soit ceux de la cop21 ou d'autres bienvenus.

Vous êtes géniaux ! Merci à Greenpeace et aux activistes ! À chacune de vos actions comme celle-ci, une émotion d'espoir et l'envie de continuer à vous donner chaque mois.

Merci aussi pour cet article très clair et éloquent

C'est en vous lisant vous qui œuvrez, nous qui vous soutenons, qui sommes à vos cotés.. que l'on peut être fier et émus, de cet élan de vie, de tous ces cœurs qui battent pour de beaux et nobles objectifs... Merci, pour le formidable espoir que l'action de tous en commun est en train de susciter... et Merci gens des pouvoirs!! -qui pouvaient finalement bien peu- sauf tenter de nous empêcher.. Oui merci!!! car seules les épreuves et les difficultés renforcent, font progresser et évoluer. Alors grâce à vous, nous serons toujours les plus forts...

Encore et encore et mille fois bravo pour cette initiative vraiment...éblouissante :-))

Merci à greenpeace
le soleil est la lumière de l espoir d un monde plus beau sans le nucléaire

Magnifique ! Que le monde entier et ses dirigeants nous suivent dans ces actions concrètes, visionnaires, poétiques et porteuses d'avenir ! Merci !!!

Je regrette que l'emphase sur les énergies renouvelables l'emporte sur la sobriété énergétique et la nécessité de revoir nos habitudes (déplacement, consommation, etc...). 720 éoliennes par an (entre autre), cela contribuera à défigurer la planète et à en faire une vaste machine à satisfaire les besoins d'une humanité surabondante... Pas vraiment palpitant !

Sinon votre action est splendide. C'est décidé, j'adhère à Greenpeace, car votre communication et les actions menées pendant cette COP21 ont été remarquables !

Cela fait sincèrement du bien de prendre conscience qu'un nombre croissant de personnes s'implique dans la lutte contre le changement climatique, et pour cette raison je suis reconnaissante aux organisations environnementales telles que Greenpace qui mènent ce combat. Je me suis toutefois sentie trahie ce soir après avoir visionné ce reportage réalisé récemment: http://news360x.fr/cowspiracy-le-secret-du-developpement-durable/
Bien que je n'ignorais pas les ravages que l'élevage intensif cause à la planète et les questions éthiques qu'il soulève, j'ai été complètement anéantie de découvrir que les plus grandes organisations environnementales taisent ce sujet consciemment. Comme vous le rappelez à juste titre: "La thématique des énergies renouvelables pose la question des fausses solutions pour le climat." Alors pourquoi la question de l'élevage intensif dû à une surconsommation de produits d'origine animale n'est-elle pas en tête de liste des débats au Bourget? Pourquoi ne révélez-vous pas que le secteur de l'élevage contribue pour 51% des émissions de gaz à effet de serre quand celui des transports est responsable de 13% de ces émissions (selon le rapport 2009 de Worldwatch évoqué dans ce reportage, ainsi que de nombreux rapports de l’ONU)? Je ne cherche en aucun cas à minimiser l'impact de l'industrie fossile sur le climat, bien au contraire, et je crois profondément dans les énergies renouvelables. Mais je reconnais me sentir trompée et manipulée lorsque je découvre que même les plus fervents défenseurs de l'environnement que je soutiens et admire depuis de nombreuses années se gardent bien d'aborder une question dont l'enjeu est sans précédent pour l'avenir de l'humanité.

Bravo et merci greenpeace pour tout ce que vous faites, je ne suis plus assez jeune pour participer à vos actions mais sans vous la planète serait encore plus malmenée. Votre action de ce matin fait rayonner un peu de soleil dans le coeur des humains.............

Merci pour cette "Gazette" tout au long de la COP21; vivante et vivifiante avec des dessins puissants. Merci pour le soleil plein de fantaisie et de poésie. J'espère que nos pollutions terrestres ne chatouillent pas son emprise... Merci Greenpeace, CONTINUEZ!

Greenpeace et les autres ONG, il faudrait que vous demandiez à Laurent Fabius de proposer en plus de l'accord une proposition de taxe carbone mondiale. cette proposition ne serra pas acceptée par l'arabie saoudite mais si au moins les 2/3 des pays s'accordent pour fixer un prix minimal au carbone ce sera un grand succès!

BRAVO ...... même si j'ai envie de rire "jaune" !!!!

Merci ! pour ce soleil de l'espoir, merci aux militants courageux et altruistes, merci à tous ceux qui ont entrepris ce long combat pour l'avenir...MERCI GREENPEACE

Je souhaite de tout coeur que le soleil créer par greenpeace sur la place de l'étoile, s"étende à toute notre planète. Pour encourager les terriens à se mobiliser pour cette action de sauvetage de notre terre, nous demandons aux dirigeants de l'association de créer un badge de ce soleil (payant) qui serait alors porté d'une façon voyante par tous ceux, dans le monde, aspirent et adhèrent aux principes "greenpeace".
Il est possible aussi d'envisager de faire des drapeaux avec cet emblème du soleil pour que les communes, les villes, les départements, les états, montrent clairement leur adhésion à ce vouloir de changement profond des comportements que réclame notre planète.
Ces marques extérieures deviendraient alors un signe de ralliement qui favoriserait tous les contacts entre ceux qui veulent marquer concrètement leur adhésion aux principes de sagesse de vie énoncés par greenpeace.
Grand merci au travail efficace des équipes de cette association courageuse.

Magnifique !!! Vous êtes trop forts !!! Solidaire et impliquée avec vous !!!

Merci pour ce très beau moment de poésie !

Superbe soleil! Merci pour vos actions!

- Voila un soleil, une superbe idée et une magistrale réalisation qui réchauffent... merci pour ce moment rare.

We are one
On vous aime

magnifique et je soutiens vos combats .cependant, .les solutions exprimées dans le billet du jour me semblent vraiment tendancieuses .. nous expliquer que l'on va remplacer l'essentiel des énergies fossiles ou fissiles par de l'éolien et du solaire me semble relever du rêve ou du mensonge ; rejeter la totalité des responsabilités sur les pouvoirs publics idem... non , les véritables évolutions significatives viendront bien plus probablement d'un changement de comportement de chacun d'entre nous et d'avancées technologiques visant à économiser les énergis fossiles ou fissiles que nous ne savons en realité pas encore massivement remplacer par des énergies renouvelables.

Votre excellente Billet du 12/12 a écrit
« Concrètement, cela signifie : raccorder 720 éoliennes par an, soit 60 par mois, au réseau électrique, ainsi que 8 km²/an de panneaux solaires photovoltaïques. »
Bien si les éoliennes sont bien placés. Aussi il faut ajouter les options du solaire pas seulement les champs du photovoltaïque électrique.
Autre voie alternative : les micros solutions individuelles ou collectives locales pour l’energies solaires chaleur / électricité)
Voici quelques données chiffrées tirées du livre de Mackay.( « L’énergie durable pas que du vent » disponible gratuit sur www.amides.fr . Il compare les différentes façons d'obtenir de l'énergie en mesurant l'énergie produite en watts par mètre carré ( le terre ou la mer pour la provision et l’emplacement de l’équipement) . Ce qui est une comparaison essentielle pour notre monde fini et surpeuplé où il y a une immense compétition pour l'utilisation des surfaces disponibles.
Dans la plupart des cas les données suivantes sont relatives au Royaume Uni mais en utilisant les heures d’ensoleillement des différents points du globe (données dans le livre) on peut extrapoler les résultats pour des pays à d'autres latitudes.
Voici donc l'énergie produite en Watts par Mètre carré par : Combustion/Biomasse (Combustion du bois) 0,25/0,35, même polluante. .Vent sur le terre ou en la mer 2,0/3,0. Pompe à chaleur (de l'air ou du sol) 5.0. Energie marée motrice 6,0. Energie hydroélectrique 11,0. Miroirs concentrant l'énergie solaire 14. Photovoltaïque 17/20. Thermique solaire 53. Nucléaire 1000( mais sécurité et risque inacceptable) .
Non issue du livre voici une donnée obtenue pour une autre technique solaire hybride thermale et photovoltaïque de Cogen'air installée chez nous et chez nombre de nos voisins : 80 watts par mètre carré (25% en électricité, 75% en chaleur).

Des milliers de particuliers, de quartiers et même d'instances dirigeantes locales ont déjà avancé dans cette voie, malgré le manque d'encouragement gouvernemental. En 2014, 300,000 foyers ont fait le choix d’équiper leur toiture de panneaux photovoltaïques.
Ici, parmi les membres de notre petite association une douzaine de personnes ont déjà installé des panneaux solaires (photovoltaïques ou hybrides photovoltaïques/thermiques) et avec les nouvelles batteries domestiques au lithium (Tesla Power Wall) nous pouvons atteindre l’autosuffisance. Les installations solaires locales peuvent, dans de nombreux cas, remplir deux fonctions, toit, mur, revêtement de sol pour toute sorte de bâtiment, maison d'habitation, super marché, édifices agricoles, et même aéroport, autour les centrales nucléaire pour transition dedans de nucléaire au solaire a concentration etc : ce qui n'utilise pas d'espace supplémentaire et fournit l'autosuffisance locale.
Notre maison est un bungalow d'une surface de 100 mètres carrés, construit en 2007/2008, et nous utilisons la gratuite énergie solaire. En 2008, nous avons installé sur un auvent pour voiture 20.3 mètres carrés de panneaux photovoltaïques (Sunway 215). Nous vendons la totalité de l'énergie électrique produite (3000 kWh par an) à EDF avec laquelle nous avons un contrat de 20 ans. Grâce à une subvention alors possible, l'investissement fut amorti en 6,5 ans et maintenant nous recevons 1600 euros annuels de la part d'EDF. Ensuite, fin 2013, nous avons ajouté 6 mètres carrés de panneaux hybrides photovoltaïques-thermiques fabriqués localement par Cogen'Air situé près de Bordeaux. Cette installation nous fournit annuellement 1200 kWh d'électricité et 2400 kWh d'air chaud, (pour l'espace domestique et le chauffage de l'eau). Ainsi nous assurerons l'autosuffisance énergétique pour notre demeure et nos transports et ceci sans émissions polluantes. Sur 30 ans (la durée de vie des panneaux), si nos besoins énergétiques étaient générés par une centrale électrique brûlant du bois, nous avons calculé qu'il faudrait 90 hectares de forêt, et n'oublions pas toute la pollution associée que nous évitons ! En supposant qu'il en soit de même pour les 12 membres de l'association, à nous tous, nous sauverions 1080 hectares de forêt, soit 36 hectares par an. (Nous pouvons fournir plus de détails si besoin).
Cordialement Shill ;ong Ribérac 24600

merveilleux synbole qu un soleil grandeur nature, cette grande astre le soleil qui est et la depuis des siecles et qui nous sauveras du cataclysme , dont les hommes avides de materialisme , nous ont plonges, bravos les jeunes de rejoindre cette organisation qui a le sens des combatsprioritaire que nous devont mener; pour l avenir de l humanite,???

Bravo!
Quelqu'un peut-il me dire s'il a vu provisionné quelque part le coût du démontage des centrales nucléaires???
Ou bien s'il sera aussi pour la pomme des citoyens???

C'est vraiment du soleil dans ce monde sombre, une action qui donne de la joie et de l'espoir. Merci et bravo!

et encore un bravo ! un !!! très belle idée d'intervenir pacifiquement (comme toujours) au cœur de Paris. C'est très beau. Et merci pour votre lettre quotidienne très instructive.
Au plaisir de vous revoir.

Tout a déjà été dit ! MERCI ! MERCI ! MERCI ! et de plus en plus de soutien à notre association préférée. Continuez : vous êtes super et jamais à court d'idées positives. GENIAL

encore bravo pour vos actions concretes ,je suis de tout coeur avec vous!!!!

Il faut aussi que le www.gouv.fr fasse un gros effort de volonté pour rendre abordable à tout un chacun la solution solaire ou éolienne individuelle. J'ai été malheureusement longtemps un fervent vulgarisateur & militant...apparemment convainquant car suivi par beaucoup de sceptiques qui y sont passés depuis, car eux avaient l'aisance financière que je n'ai jamais eue. Il faudrait donc que les convaincus puissent facilement passer à l'acte. Pour rebondir sur certains propos, il serait bien de renouveler les badges "nucléaire, non merci" & même de les décliner en " solaire, oui, merci" & "éolien, oui, merci". Voilà une source de cotisations non négligeable. Il serait bon aussi qu'on ait un bilan complet de ce sommet. Continuez, continuons.

Très intéressant Androu 15:50. Le sujet que vous abordez n'est pas assez connu. Félicitations à Greenpeace.

Je vous félicite pour votre travail !!!! Alors que les politiciens s'enlisent , les ONG s'organisent !!!...
Choisis ton camp !! Moi c'est fait ......!!!
Je prie pour vous !!!

Félicitations à Didier aussi.

Bravo et Merci _/\_
Vous n'abordez pas les coûts de démantèlement du parc nucléaire français, ce serait intéressant de pouvoir se faire une idée de ce qui nous attend ...

Comme j'aurais aimé initier cette action.... Chapeau!
PS: Origine de la prise de photo?

Bravo les gars !

Bravo pour ce superbe soleil dans l'étoile !! Vos initiatives me ravissent et je regrette d'être trop vieille pour y participer. Et HONTE à Hollande qui maintient en détention des personnes n'ayant rien à se reprocher alors que tous ces ministres véreux, malhonnêtes et menteurs circulent en toute liberté tout en continuant de percevoir leurs salaires mirobolants.

Bonjour, extraordinaire cette lumière dans ce monde de ploutocrates qui n'en ont rien à faire de la planète, cette COP21 est encore un coup dans l'eau, un coup de pub pour les dirigeants Français
qui devraient êtres aux premières loges avec Greenpeace et avancer dans ce sens environnemental.
Bravo de tout cœur avec vous.

bravo bravo BRAVO !
protester en paix et en beauté !
GRAND MERCI à vous d'être là pour nous !!! et nos enfants

Une petite remarque (gentille) à Vérité: Dieu merci ce soleil-là n'était pas grandeur nature !!! Sinon pauvre planète-terre... Savez vous que le diamètre du soleil est plus de 100 fois supérieur à celui de la terre ? Cependant nous comprenons fort bien ce que vous entendez par là.

Très belle initiative poétique ! Continuez !!!!

Hello ! Le soleil brille brille !

C'est beau comme du Rimbaud.

Merci pour ces actions aussi téméraires et courageuses que percutantes et bravo mille fois de débrider ainsi l'imaginaire !

Bravo, belle idée et bonne démo pour plaider pour un changement de mentalité à propos de l'énergie.

Bravo Greenpeace pour cette idée si parlante à tous et si joliment non-violente!! Continuez, créez, moi j'ai 79 ans et je ne peux plus militer ainsi, alors je vous aide chaque mois par un virement permanent. Restez courageux, l'avenir dépend des actifs et des réactifs! Jacqueline

Action rayonnante et marquante ! Merci Greenpeace

Il nous fallait bien un beau soleil pour finir cette année un peu grise. Merci pour l'espoir, le punch et la vitalité. Ancienne militante, ça me manque :-) mais je travail pour l'avenir...

Donnez votre avis

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par :
- le blocage du posteur
- l'effacement des commentaires incriminés

Voir nos conditions d'utilisation

Tous les champs sont obligatoires.

Votre nom sera affiché sur le site, visible de tous et donc indexable par les sites de recherche type Google. Veuillez utiliser un pseudonyme si vous ne voulez pas que votre identité soit visible et se retrouve sur d'autres sites.
Elle ne sert qu'à des fins d'administration et ne sera pas publiée sur le site.
Pour lutter contre le spam publicitaire, de nombreux mots sont interdits dans les commentaires. Si ces mots sont présents, votre commentaire sera automatiquement rejeté ou mis en fil d'attente de modération.
De plus, nous n'acceptons que 3 adresses web (URL) au maximum dans les commentaires.

Si votre commentaire est bloqué, il n'apparaîtra pas.
Merci de patienter pour que celui-ci soit mis en ligne.
Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.