Des experts du climat corrompus pris au piège

Drôle d’ambiance au Bourget : le texte est éclusé derrière des portes closes. La présidence française de la COP21 met la pression pour obtenir un accord dans les délais, afin de pouvoir annoncer un succès diplomatique. Au détriment sans doute du fond : pressés par le temps, les négociateurs risquent fort de s’accorder sur un texte a minima. Consensus mou, très mou. Les options susceptibles de déboucher sur des solutions réelles face au dérèglement climatique sont gentiment éclipsées. Et la frustration comme l’inquiétude montent chez les ONG.

Au même moment, nous publions une vaste enquête qui montre comment l’industrie pétrolière est capable d’acheter très facilement des universitaires pour faire publier des rapports fallacieux mais conformes à leurs intérêts mercantiles.

Le savoir, c’est du pouvoir

Dans les questions climatiques comme dans tout autre question politique, le savoir c’est du pouvoir. Les négociations offrent une belle démonstration de cette relation élémentaire. Toutes les mesures qui sont débattues le sont à partir de chiffres présentés comme scientifiques – du moins comme fiables. La construction des faits est donc un enjeu majeur. Ce sont eux qui permettent de cadrer un problème d’une certaine façon, eux qui, partant, légitiment certains arguments, eux encore qui servent d’objectifs concrets. Et c’est d’ailleurs un véritable combat que de faire admettre certains faits scientifiques, comme la réalité du changement climatique, son origine anthropique et la nécessité de maintenir l’augmentation des températures en dessous de 1,5°C d’ici la fin du siècle.

Pour se mouvoir dans les rapports de force politiques qui structurent la société, il faut donc être en capacité de produire de l’expertise, du discours objectif. Des éléments qui polarisent le débat et démontrent certaines vérités. Et qui servent bien évidemment à abattre tout un travail d’influence pour défendre certains intérêts. C’est ainsi que vit grassement toute une armée de lobbyistes chargés de défendre les intérêts particuliers des pires industriels. Mais aussi bon nombre « d’experts » reconnus comme tels par les institutions, à l’instar de certains professeurs émérites.

Or, l’industrie fossile est naturellement friande de prestation. Une enquête a même été ouverte aux Etats-Unis contre Exxon Mobile, afin de sanctionner ses pratiques de « brainwashing » : de lavage de cerveau, pour le dire vulgairement. Dans l’histoire qui suit, nous montrons comment il est possible pour ces compagnies de s’acheter des rapports académiques pour contester la nocivité des énergies fossiles sur le climat.

Peut-on acheter le savoir scientifique ?

Pendant six mois, certains membres du bureau anglais de Greenpeace se sont fait passer pour des représentants d’entreprises de charbon et de pétrole, afin d’enquêter sur le travail académique autour des énergies fossiles. Ils ont donc demandé à de célèbres professeurs des universités de Princeton et de Pennsylanie de rédiger des articles favorables à l’exploitation du pétrole et du charbon pour les pays en voie de développement, contre rémunération.

Le professeur William Happer, universitaire climatosceptique de premier plan, a ainsi accepté d’écrire un rapport pour une « compagnie pétrolière du Moyen-Orient » (appelons-la “Greenpeace Petroleum”) et de ne pas divulguer sa source de financement. Pour situer le personnage, W. Happer devait s’exprimer hier après-midi même devant le Sénat américain, en tant qu’orateur principal d’une audience organisée par le candidat républicain aux présidentielles Ted Cruz.

Ils ont également demandé au professeur Frank Clemente, sociologue à l’université de Pennsylvanie, s’il pouvait écrire un rapport pour « contrer les recherches préjudiciables qui établissent un lien entre le charbon et les morts prématurées, en particulier le chiffre de l’OMS selon lequel 3,7 millions de personnes meurent chaque année de la pollution des combustibles fossiles ».

L’universitaire a affirmé qu’une telle mission était dans ses cordes, qu’il pouvait être cité avec son titre universitaire… et qu’il prendrait environ 15 000 dollars pour un article de 8-10 pages.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait besoin de rendre publique l’origine des fonds, le professeur Clemente a déclaré, magnanime : « Il n’y a aucune obligation à déclarer les sources de financement aux États-Unis ». A l’appui, il a cité l’exemple d’un discours et d’une tribune financés par Peabody Energy, le plus grand charbonnier de la planète, ajoutant : « Dans aucun de ces cas, le sponsor n’a été identifié. Je publie tout mon travail en tant que chercheur indépendant. »

Le professeur Clemente a également affirmé que pour un autre rapport sur « la valeur mondiale du charbon », il avait d’ailleurs reçu la somme de 50 000 dollars de la part de Peabody Energy. La source du financement était mentionnée en petits caractères en fin d’article, mais le montant perçu n’avait encore jamais été divulgué.

Cette prédisposition des professeurs Happer et Clemente à garder sous silence les sources de financement va naturellement à l’encontre de l’éthique de certaines revues scientifiques. La revue Science, par exemple, affirme dans ses conditions de soumission d’articles que tous les auteurs de travaux de recherche « doivent mentionner clairement leurs affiliations, sources de financement ou participations financières qui pourraient soulever des questions sur de possibles conflits d’intérêts ». Pour autant, les manquements doivent être légion, si l’on s’en tient à la facilité avec laquelle les représentants de “Greenpeace Petroleum” ont pu obtenir ce qu’ils voulaient.

Blanchiment d’intérêts

L’enquête a également mis au jour l’existence de « voies alternatives » permettant à des entreprises pétrolières et gazières étrangères de financer, tout en gardant l’anonymat, des scientifiques et des organisations américaines climato-sceptiques.

Lorsqu’on lui a demandé de garantir qu’il serait impossible de remonter jusqu’à la source de financement d’un rapport jusqu’au Moyen-Orient, un autre professeur, M. Happer, a contacté William (Bill) O’Keefe, un de ses collègues du conseil d’administration du think-tank CO2 Coalition et ancien lobbyiste pour le compte d’Exxon. Ce dernier a suggéré de faire passer la commande via Donors Trust, une organisation controversée qui permet de collecter des dons anonymes, parfois surnommée « le distributeur automatique d’argent sale » du mouvement conservateur américain.

Lorsque les enquêteurs ont demandé à Peter Lipsett du Donors Trust si cette organisation accepterait de l’argent d’une compagnie pétrolière basée au Moyen-Orient, il a répondu – précisant malgré tout que le Trust préférait que l’argent provienne d’un compte bancaire américain : « Nous pouvons accepter [des fonds] provenant d’un organisme étranger, mais il faudra juste que nous fassions très attention. »

Blanchiment d’expertise

Nos reporters/enquêteurs sous couverture ont également demandé au professeur Happer, qui siège au Conseil consultatif académique de la Fondation sur le réchauffement climatique (Global Warming Policy Foundation – GWPF), s’il pouvait soumettre le rapport financé par l’industrie au même processus de « validation par des pairs ». Ce même processus qui aurait permis « un examen attentif par les pairs » de précédents rapports de la GWPF. Le professeur Happer a expliqué que ce processus consistait à faire évaluer les rapports par des membres du Conseil consultatif et d’autres scientifiques sélectionnés, plutôt que de les présenter à une revue universitaire.

Il a ajouté : « Je serais ravi de demander le recours à un processus similaire pour les premières ébauches du texte que j’écrirai pour vos clients. À moins que nous ne décidions de soumettre le texte à une revue classique – avec toutes les complications de retard, voire de rédacteurs et réviseurs romanesques que cela implique – c’est la meilleure chose à faire, et je pense qu’on pourra tout à fait parler d’une “révision par les pairs” ». Tranquille. Une manière de fusionner capital financier et capital symbolique, argent privé et respactibilité publique.

Pour information, la GWPF a récemment utilisé le fidèle système « d’évaluation par les pairs » pour un rapport sur les bénéfices du dioxyde de carbone. Le Dr Indur Goklany, auteur du rapport en question, affirme avoir été initialement encouragé à l’écrire par le journaliste Matt Ridley, par ailleurs membre du Conseil consultatif de la GWPF, qui a ensuite déclaré dans les colonnes du Times, un grand journal britannique, que le rapport avait été « soigneusement examiné par des pairs ».

CQFD

Commentant les résultats de l’enquête, le directeur de Greenpeace au Royaume-Uni, John Sauven, a déclaré : « Cette enquête lève le voile sur un réseau d’universitaires disposés à vendre leurs services qui permettent aux entreprises des énergies fossiles d’influencer secrètement le débat climatique sans laisser aucune trace. Nos recherches révèlent que certains professeurs d’universités prestigieuses peuvent être financés en sous-main par ces entreprises pour produire des rapports qui sèment le doute sur les changements climatiques. La question qui se pose maintenant est très simple : au fil des années, combien de rapports scientifiques qui ont semé le doute sur les changements climatiques ont été effectivement financés par les industriels du pétrole, du charbon et du gaz ? Cette enquête montre comment ils procèdent ; il nous faut maintenant tirer au clair où et quand ils l’ont fait. Il est temps de faire la lumière sur les climato-sceptiques. »

Il a ajouté : « La fondation Global Warming Policy de Lord Lawson doit éclaircir certaines questions lourdes de conséquences. Peut-elle tolérer qu’un membre de son conseil consultatif académique soit secrètement financé par une prétendue compagnie pétrolière du Moyen-Orient pour produire un rapport ? Certains rapports de hauts responsables de la fondation de Lawson ont-ils été secrètement payés par l’industrie des combustibles fossiles ? La fondation aurait-elle accepté la proposition du professeur Happer de faire valider un rapport financé par l’industrie du pétrole via un processus similaire à celui de “l’examen par les pairs” de la dite fondation ? La fondation admettrait-elle que son processus d’examen par les pairs” est bidon, étant donné les révélations du professeur Happer sur la façon dont il avait précédemment procédé sur un autre rapport ? La fondation soutient-elle son conseiller académique, Matt Ridley, qui avait décrit ce rapport comme “soigneusement examiné par des pairs” ? » Les dollars semblent avoir bénéficié d’un examen plus attentif que les données.

Blanchiment démocratique

Au regard de cette enquête, une question très simple surgit. Au cours des années, combien de rapports sciéntifiques invalidant le réchauffement climatique ou minorant sa dynamique ont été financés directement par l’industrie du pétrole, du charbon et du gaz ? Quelle est la part de responsabilité des entreprises fossiles, think tanks intéressés, universitaires véreux, dans le scepticisme ahurissant dont fait preuve la majorité sénatoriale américaine vis-à-vis du dérèglement climatique ? Quel impact sur les représentations collectives et les croyances populaires dans la société américaine ? Combien de conflits d’intérêts latents, discrets, ont cours au Bourget parmis les experts qui hantent les couloirs ?

Les Etats-Unis, première diplomatie du monde par sa force militaire et sa puissance économique, sont l’acteur-clé des négociations en cours dans cette COP21. Et pour le moment leur engagement n’est pas à la hauteur. Mais sur quoi repose cette position, exactement ? Sur un savoir objectif et le mandat d’une population éclairée, ou sur les intérêts particuliers de ceux qui ont les moyens de s’offrir des mensonges scientifiques ? Les mêmes qui, soit dit en passant, financent les campagnes électorales à coup de centaines de millions de dollars.

PS : Avant-hier, un candidat à la primaire démocrate a présenté un programme ambitieux pour le climat, en proposant notamment d’instaurer une taxe carbone et de développer massivement l’énergie solaire. Son nom : Bernie Sanders. A l’inverse de ses concurrents, il n’accepte que les petits chèques des particuliers pour financer sa campagne. 30 dollars en moyenne. Le prix de l’indépendance.

Donnons-nous les moyens d'aller au bout de nos convictions

Vos commentaires

Poster un commentaire

80 commentaires pour « Des experts du climat corrompus pris au piège »

Merci Greenpeace. Quand je vois à nouveau le travail que vous faites je valide encore plus mon engagement depuis tant d'années !

Ca y est, cette gazette vient malheureusement de prendre une tournure beaucoup moins optimiste que les précédentes... Et j'ai peur que ça ne s'arrange pas au fur et à mesure qu'on se rapproche de la fin de la COP... Mais c'est toujours passionnant de vous lire !

Magnifique travail d'investigation! Comme par hasard l'argent vient une fois de plus tout salir, tout polluer.....Les enjeux sont colossaux et je salue votre travail sans relâche, votre implication inébranlable! Adhérente depuis peu à Greenpeace, je regrette de ne l'avoir pas fait plus tôt et j'encourage les lecteurs, non encore adhérents, à vous soutenir dans votre remarquable démarche. MERCI!!!!!!!

MERCI Greenpeace pour cette gazette COP quotidienne ! Quand on écoute les discours des dirigeants on pourrait presque croire que les problèmes sont déjà résolus. Grâce à vous et votre vigilance, on a accès à une information mise en perspective ! Restons mobilisés !

Incroyable ! Mais finalement logique. Merci à Greenpeace pour cette enquête fouillée. On observe un fonctionnement assez similaire à l'habitude du monde politique, cop21 ou pas cop21. On a régulièrement besoin de regarder cette réalité en face pour mieux lutter et ne pas se laisser aller à notre naïveté naturelle.

Et comment après cela pouvoir faire confiance!
LE POUVOIR et L'ARGENT !! voila ce qui gouverne le monde
Messieurs les politiciens, L'HONNEUR, la FIERTE, le sens du commun ; ces choses ont elles, encore, un sens pour vous?

Devant l'impudence des puissances d'argent, au mépris de l'avenir de l'humanité,comment s'étonner que de jeunes idéalistes européens se laissent attirer par la propagande djihadiste?

La recherche de la transparence financière est vraiment un objectif prioritaire

On attend quoi pour confondre tout ses criminels?

Je savais que ce système existait dans l industrie pharmaceutique, mais je pensais que les climatoseptiques n'avaient que la bêtise vous m avez ouvert les yeux merci

'money doesn't talk, it swears' is just as relevant now as it was in the sixties. We don't seem to have learnt anything in the last fifty years, just keep on recycling the same old twisted posturing in the name of progress and profit. How you keep your enthusiasm, Greenpeace, in the face of such cynicism is one of life's better mysteries.

Super boulot Greenpeace, merci pour tout ce que vous faites. J'espère que cette enquête trouvera la résonance mondiale qu'elle mérite.

Mille MERCIS.
Aucun placement d'argent n'est mieux placé que chez vous, pour le travail merveilleux que vous faites pour l'humanité. Bravo.

BRAVOS POUR VOTRE TENASITE A CONTREE LES GRANDS TRUST MONDIAUX DES ENERGIES FOSSIL. QUI VOYENT LEURS MINES D OR LEURS ECHAPEE ONT NE PEUT LONTEMPT CACHE LA V E R I T E ? CERTAIN UNIVERSITAIRES VEREUX SONT PRES A TOUS POUR DE L ARGENT ? IL ONT FAIS PAREILLE POUR LES O G M ET CELA A PROFITE A MOSANTO???

Des chercheurs qui cherchent... c'est bien des chercheurs qui trouvent.. c'est mieux... vous vous les avez trouvé.... bon travail d'investigation...
Faites attention aux réseaux des pompiers pyromanes récompensés de leurs incompétences ... Bonne continuation..

Comment un si grand enjeu, si vital et si important pour nous tous sur Terre soit bouclé en 2 semaines ? n'est- il pas possible d'ajouter une semaine de plus pour finir le job et peaufiner les textes ?

Ces dessous de table juteux : classique, sinon comment expliquez-vous les rédactionnels qui traînent des pieds exprès (+ ça dure, + c'est payé, en + des enveloppels en "extra"). Et paf, faut faire vite à la fin, et en huis clos, itou itou : tous les ingrédients pour justifier ultérieurement du MANQUE ORGANISE de temps pour satisfaire les exigences des parties civiles !
Et parlons en de la présidence française : savez-vous que lors de la primaire socialaiste, avant les dernières élections présidentielles...de Proglio était au siège du PS ? Et pourtant, officiellement, leur antipathie mutuelle était affichée ? Pourquoi croyez-vous que le nucléaire, ainsi que l'industrie agro alimentaire, la pharmaceutique....etc...également nées de l'empire pétrôlier...le nucléaire reste 1 politique d'exploitation privilégiée de la France ?!
Et comme le hasard fait si bien les choses : le prix du baril a soudain baissé juste avant les fêtes, ô miracle des ressources illimitées de retour..!
Et c'est pour ça, que la COP 21 ne saura être la finalité d'1 évolution mentale supérieure aux calculs d'étage pervers ! C'est, à mes yeux, surtout une belle opportunité de faire entendre la convergence des luttes et la coalition mûrement affinée de la société civile mondiale.
Et c'est la seule Force qui sortira ce Monde de son suicide sociétal !
Avaaz a lancé 1 campagne de dénonciation des pires lobbyistes pétrôliers : alors imprimez leurs têtes en vos mémoires, et aidez à les faire payer et réparer l'enfer auquel ils ont contribué

Oui, bravo et bien a vous . Comme écrit par Stéphane Foucart en 2013 "La Fabrique du Mensonges-comment les industriels manipulent la science et nous mettent en danger " rien changera jamais.Mais il y a des scientifiques honettes comme Professeur David Mackay.
Le livre du Professeur David J.C. Mackay : « L'énergie durable Pas que du vent », (bien que déjà dépassé sur certaines solutions durables touchant l'énergie solaire et le stockage de l'énergie), fut publié en 2009 alors qu'il était « Chief Scientific Advisor » du Département britannique « Energie et Changement Climatique » (2009-2014) ainsi que professeur de physique à l'Université de Cambridge. Actuellement, le Professeur Mackay est « Regius Professor of Engineering » à l'Université de Cambridge. Et c'est à son compte qu'il publie son livre et l'a mis en ligne, entièrement libre d'accès en la version française sur: www.amides.fr Nous utilisons ce livre car nous vivons en France depuis 2000, responsables d'une petite association fondée en 2010, (l'année de l'ONU pour la biodiversité !) dont l'objectif est de protéger l'environnement et la biodiversité..Le Professeur Mackay présente des données basées sur une vaste recherche en « utilisant des chiffres et non des adjectifs » ainsi qu'il le souligne lui même. The Guardian a présenté ce livre comme « le livre le plus important à lire cette année pour résoudre nos futurs problèmes d'énergie ».
Tristement, comme nombre de ces excellents livres qui paraissent, sont encensés par la presse puis tombent dans l'oubli, il semble qu'il en est de même pour certains principes scientifiques fondamentaux, à savoir : « La matière et l'énergie ne peuvent ni être crées, ni détruites, elles ne peuvent être que transformées ». (Antoine Lavoisier-1756/Albert Einstein-1905).
Donc le vrai problèmes sont les conséquences d'une système economique corrumpu. A la place des lois scientifiques universelles, nous avons un « Système socio-économique » : « le libre-marché capitaliste » qui a édicté ses propres « lois ». Elles sont basées sur des données malhonnêtes comme la croissance définie par le PIB qui ignore, ou pire compte positivement, les dégâts collatéraux et importants causés par l'activité humaine.
La croissance, nouveau Saint Graal, est actuellement fondamentalement basée sur la dette. C'est mettre la charrue « possédons maintenant, payons plus tard » avant les chevaux. Les dénommés « technocrates » régentent le pourvoyeur de la dette, soit « l'infaillible » système bancaire et financier du néo-capitalisme occidental.Voici quelques données chiffrées tirées du livre de Mackay. Il compare les différentes façons d'obtenir de l'énergie en mesurant l'énergie produite en watts par mètre carré. Ce qui est une comparaison essentielle pour notre monde fini et surpeuplé où il y a une immense compétition pour l'utilisation des surfaces disponibles.
Dans la plupart des cas les données sont relatives au Royaume Uni mais en utilisant les heures d’ensoleillement des différents points du globe (données dans le livre) on peut extrapoler les résultats pour des pays à d'autres latitudes.
Voici donc l'énergie produite en Watts par Mètre carré par : Combustion/Biomasse (Combustion du bois) 0,25/0,35. Vent sur terre ou en mer 2,0/3,0. Pompe à chaleur (de l'air ou du sol) 5. Energie marée motrice 6,0. Energie hydroélectrique 11,0. Miroirs concentrant l'énergie solaire 14. Photovoltaïque 17/20. Thermique solaire 53. Nucléaire 1000.
Non issue du livre voici une donnée obtenue pour une autre technique solaire hybride thermale et photovoltaïque de Cogen'air installée chez nous et chez nombre de nos voisins : 80 watts par mètre carré (25% en électricité, 75% en chaleur).
Le 25 fervrier 2013 . J’ai envoyé quelques questions à Professeur Mackay. Il a répondu:-
------------
« Chér Brian, oui il y a Le Livre « L’Énergie durable pas que du vent » disponible sur papier et aussi gratuite sur l’internet. en totalité en format PDF. Réference à la Pollution Je suis d’accord il y a des questions très graves sur la biomasse-ce n’est pas carbone zéro et les questions sur la pollution de l’air aussi méritent une attention particulaire «
Il convient de noter qu'en matière de pollution, les quantités, de CO2 rejetées en 2014 exprimées en tonnes, par habitant des pays du G7 sont respectivement : France 5,4. Italie 6,2. Royaume Uni 7,5. Allemagne 8,8.Japon 12,6. Canada 14,5. USA 16,1. Pour la Chine ce fut 7,0 ! Il faut ajouter qu'en plus des gaz à effet de serre, un autre type de pollution a des effets directs sur la santé ,atteint périodiquement certains pics et entraine des alertes aux Micro Particules, mesurées en microgrammes par mètre cube. Sous la pression de certains pays (dont le Royaume Uni), l'Europe a relevé la quantité de MP à 25 microgrammes par mètre cube, bien au-dessus des 10 que recommande l'OMS. Pour satisfaire les industries polluantes
Voila allez lire "IRRESPIRABLES -Comment Echapper à L'Asphyxie d'Alice Bombay et Delphine Prunault. Meme l'asphyxie du COP 21 par les grandes entreprises comme EXXON , etc.
Merrci encore pour vos bulletins duCOP21
Brian Hurley 24600 Riberac
---------------------------------------------------------------

Tout cela ne m'étonne guère, le monde est pourri par l'argent. Bravo pour ce que vous venez de dévoilez et que tout cela se sache du grand public.

ah c'est super!!!! joli coup bravo.... il faut en finir avec les lobbyes...
Or ce matin, avant de lire la Gazette il y avait ça dans ma boite à lettre :
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_President_du_Conseil_Constitutionnel_de_France_Nous_demandons_la_penalisation_des_actes_de_lobbying/?aeiLNab
alors moi je dis qu'il faut que nous soyons des millions et des millions à nous mobiliser, pour mettre un terme à ce qui m"érite bien de s'appeler un crime contre l'humanité !!!

Quel travail magnifique ! Je ne regrette pas de vous soutenir. Malheureusement tout cela on s'en doutait, vous nous le prouvez. C'est vraiment en dessous de tout. La corruption est bel en bien présente sous toutes ses formes et la COP 21 n'en réchappe pas. Mais comment sortir de ce Maleström ? J'ai une réponse : les citoyens du monde doivent prendre le pouvoir. La désobéissance civile devra être partout appliquée. Nous n'avons rien à attendre des grandes messes du style des COP 21, c'est pourri d'avance par les lobbys. L'action est sur le terrain pas dans dans les salles des décideurs. J'ai beaucoup plus espoir dans un mouvement des peuples ! Continuons le combat.

@Brian Hurley
Pour ma part je suis les travaux James Hansen qui me rappelle sans cesse qu'il existe bien des scientifiques nord-américains non vendus aux industries polluantes.

Pour l'enquête, bravo Greenpeace. Je ne suis par contre pas surpris sauf pour un point. Les montants permettant d'obtenir les services de scientifiques "renommés" me semblent bien faibles. Je pensais que leur morale avait un prix bien plus élevé qu celui là. En mettant ces montants en parallèle aux gains des entreprises mandantes on comprend pourquoi ces agissements sont plus que fréquents.

Bravo Greenpeace, vous avez trouvé le bon moyen de démasquer ces tordus, ces grands malades qui n'ont rien compris à la beauté de la vie sur terre.

C'est à pleurer, et je pleure sur la bêtise et l'insatiabilité des hommes, et aussi sur les futures conditions de vie de nos descendants. Mais je continuerai à essayer d'avoir le moins d'impact possible sur nos ressources tant pis pour le capital expansionniste.

Encore un super travail d'éclairage de la question climatique. Bravo Greenpeace et merci pour la Gazette !

http://reporterre.net/La-police-violente-de-nouveau-des-manifestants-pour-le-climat et si vous souteniez également 1 ONG française qui attaque la France en justice : sur http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/cop21/20151204.OBS0735/rechauffement-climatique-l-etat-francais-traine-devant-la-justice.html

Et l'Arctique, ils en parlent quand?!

Bravo et merci !

Bravo greenpeace, vous êtes les empêcheurs de magouilles EN rond , c'est vous qui en 1990 aviez sortis la renault vesta du placard et proposè ue alternative: la smile

Peut-on savoir ce que disait cet " expert"?

Ha! Bon dieu,après le blanchiment des capitaux,le blanchiment des savoirs sales entrent au panthéon des crimes contre l'humanité.Alors on attend avec impatience que la justice climatique prenne en charge cette problématique et la traite avec toute la rigueur qui sied.Bravo à Greenpeace .Vous avez tout notre soutien.Je vous invite chers amis à me suivre sur ma page Facebook : SOS NaturE. I love nature. Espérons que la #COP21 ne versera pas dans le #BusinessClimateDeal

Toute ma gratitude pour votre travail. Les plus éclairés restent dans l'ombre et les brigands prennent la place du pouvoir. Ce monde terrifiant des apparences basées sur des mensonges. Quand cette tragédie humaine va t elle cesser??????joie et légèreté à vous toutes et tous car demain nous attend.

Je ne lis pas l'article jusqu'au bout, mais je commente les premières phrases: si rien n'oblige à divulguer l'origine des financements, il me semble que rien n'empêche les détracteurs, du côté desquels je suis, d'interpeller le public sur les motivations ce ces rapports. C'est vrai quoi, qui aurait envie d'aller saborder son image en défendant spontanément les énergies fossiles, sinon contre un gros pécule. D'autant qu'il me semble qu'un de leurs emmendements permet de dire tout ce que l'on veut...

Bravo Greenpeace !. Cet article confirme ce que je lis actuellement : "la science asservie" d'Annie Thébaut Monny. Heureusement quelques scientifiques restent incorruptibles et dénoncent cette imposture ; leur site : http://sciencescitoyennes.org/

"La montagne accouche d'une souris" ou bien encore "beaucoup de bêlements pour peu de laine".... COP21 ? les populations veulent y croire, les dirigeants et autres capitalisateurs de nos ressources terrestres s'en battent tant que leurs poches résonnent de ce bruissement d'argent... https://www.youtube.com/watch?v=AZcypfABSzw

Merci infiniment pour ce remarquable travail d'investigation qui, malheureusement, fait trop souvent défaut à la presse. Ne doit-on pas exiger que les sources de financement de ces pseudo-études soient clairement identifiées?

Faut pas se leurrer, ces expertises bidons, on savait tous qu'elles existaient ! Vous écrivez : "Les dollars semblent avoir bénéficié d’un examen plus attentif que les données". Voilà qui est très clair et malheureusement vrai, et dans tant d'autres domaines aussi... Triste.

La production du pétrole des sables bitumineux de l'Alberta au Canada est la pire exploitation mondiale toute ressources naturelles confondus. C'est dû aux sables bitumineux que le Canada est considéré à travers le monde comme le cancre concernant les changements climatiques et la pollution.
L'exploitation des sables bitumineux produira plus de 4 millions de barils de pétrole par jour, d'énormes quantité de GES, des lacs, des rivières et terres contaminés... Mais les merdias n'en parlent pas!

Un grand bravo pour votre remarquable enquête !

Affligeant et en même temps pas si surprenant que ça. Pourrait-on avoir accès à cette enquête mené par GreenPeace ? Ou, en tout cas, à certaines preuves avancées dans cet article ?
Merci

et pendant ce temps TOTAL et d'autres travaillent tranquillement en soutérain dans les écoles françaises ! On se demande si le gouvernement français veut encore défendre l'écologie. http://www.activeau.fr/Blog.asp?ItmID=18836&Title=TOTAL%2Dintervient%2Ddans%2Dles%2Decoles%2Davec%2Dla%2Dbenediction%2Ddu%2Dministere%2Dde%2Dl%2Deducation%2D#Comments

Merci pour cette investigation...Nous devons agir pour sauver l'humanité. Nous devons combattre également le "greenwashing " qui sème de la confusion aux yeux d'honnêtes citoyens à l'instar du " brainwashing.

Merci pour ce travail ! j'espère qu'il aura des répercutions au-delà des réseaux déjà convaincus...

Bravo pour ce travail. Mais comment se fera le suivi ? Pour Wolkvagen - Audi, etc., le scandale à été révélé, et depuis, elles roullents toujours...

je vous invite sur google earth de regarder les sables bitumineux du canada desatre environnemental hors du commun allez dessus vous regarder fort mc muray vous jouez sur images d archives regardé le desastre le plus au mon a mon sens.l horeure absolu dirigés par monsieur harper point de depart.

Bravo Greenpeace pour ce travail d'investigation. Une plus grande transparence nous aidera à mieux comprendre les décisions qui sont prises.

Je ne suis pas scientifique, mais jze suis HORRIFIEE par ce qui se passe autour de la COP21...

Je voudrais remarquer qu'il serait dommage d'englober dans cette étude toutes les personnes sceptiques vis à vis de l'anthropocentrisme du réchauffement climatique. Comme l'a si bien montré cette enquête, on peut faire dire ce qu'on veut aux "experts", et ce n'est donc pas sur leur rapport qu'il fait baser son jugement. Vouloir consommer moins d'énergies fossiles peut avoir d'autres motivations que le réchauffement climatique, ne serait-ce que la diminution de la pollution, la recherche de sobriété, la lutte contre l'impérialisme énergétique, etc. Adopter une démarche écologique n'est pas, à mon sens, dépendant de chiffres alarmants mais plutôt d'une volonté de vivre plus sagement, tout simplement.

Autre solution : continuons à être naïfs afin de pouvoir dormir sur nos deux oreilles.

Ça c'est du bon travail fait par Greenpeace. Bravo !

Vous avez raison malheureusement. Comment se fait-il que le ministre Fabius ne puisse pas prolonger les négociations de quelques jours afin d'arriver à un accord satisfaisant ?

Merci à vous tous pour votre action merci

Pas étonnant. Cela fait tellement longtemps que cela dure! 30 ans au moins que je milite, et à chaque sommet l'ONU nous mène en bateau. Que faire? continuer à se battre, avec vous et d'autres. J'espère que cett fois-ci mon message apparaîtra. J'ai enlevé les noms des autres organisations militantes, au cas où... Dommage, car l'union fait la force, et les polémiques entre activistes n'ont pas lieu d'être...

Cela fait froid dans le dos de savoir que les lumières se font acheter en coulisse par ceux ayant les moyens, qui sont ceux qui sont en Europe dans ce cas la?

Merci greenpeace la cop 21 n est qu une mascarade
par ailleurs l analyseur de réseau dit le site que vous consultez n est pas sûr
menaces Malware détectées seulement depuis aujourd hui

Merci au(x) journaliste(s) militant-e-s de Greenpeace pour les articles passionnantes de cette gazette et merci aussi à tous et toutes qui les ont commenté jusqu'à maintenant,C'est un tout qui me fait garder mon optimisme.même si ,bien sûr,je sais,enfin,je ne sais pas/plus,mais...restons optimistes

Cet incroyable enquête me dégoute un peu plus des pétroliers et de leurs pratiques !
Ah les pourris de professeurs, scientifiques et autre organismes prêts à vendre leur Planète pour du fric !
Faudrait vraiment reconnaitre le crime de climato-sceptissisme et les foutre en tôle !
Hier à la TV une scientifique du climat avec les carottes de glaces prises jusqu'à 2500m, expliquait que les fameux cycles de la terre correspondent a une variation d'orbite autour du soleil et que c'est 100.000 ans avec 5° de variation pour la dernière qu'on a eu.
Seul problème pour les climatosceptiques qui défendent la thèse de l'action naturelle des cycles solaires : en temps normal le changement d'ère et de température se fait en 1000 ans et là on va l'avoir fait en 100 ans et très peu d'espèces pourront s'adapter, y compris l'homme !!

A la lecture de cet article, demandez vous bien si c'est raisonnable que vous polluiez et filiez tous votre budget de déplacement en voiture à ces salopards qui s'en servent pour acheter des verreux de scientifiques et mettre dans les esprits des mensonges et ainsi réduire toujours plus les chances de sauver le climat ??!
Il suffit de faire l'effort de rouler en électrique et alors 90% de votre ancien budget n'ira plus à ces pétroliers !
90% de ce budget pour alors aller consommer dans un commerce local pendant que votre VE se charge... Un bien meilleur usage de votre argent non ??
C'est ce que j'ai fait Dimanche y a 10 j en remontant dans l'Oise et faisant ainsi 350 kms avec 20min de charge sur le trajet et un bon café juste en face chez un commerçant !... Ca m'a pris un peu plus de temps mais qu'elle satisfaction de voyager PROPRE pour 4€ en tout ...et prendre le temps...
4€ d'élec dont 3 chez moi 100% d'origine VERTE !
Et ZERO € pour les pétroliers !

Que dire de ceux qui leur filent du fric à la pompe alors qu'ils peuvent financièrement acheter un Véhicule électrique abordable (comme la ZOE) ou la louer (!) et s'abonner à un fournisseur 100% vert d'électricité pour la recharger comme on en a plusieurs possible :
http://comparateur.selectra.info/

Sortez de la dépendance que Greenpeace évoquait dans une campagne ! Désintoxiquez vous !!
Dites merde aux pétroliers et gaziers une bonne fois pour toute ! Boycottez les ! Car Ce sont EUX les responsables de la destruction de notre climat et de l'avenir terrible qui vous attend , vous, vos enfants et petits enfants !
Roulez électrique et chargez avec de l'élec verte que ce soit depuis des panneaux solaires (ils ont un très bon bilan carbone et énergie grise (pas de chine !) ou depuis un fournisseurs vert (là aussi vous pouvez orienter votre argent vert le PROPRE) !
Déjà 43.000 kms sur ma ZOE et une somme colossale que les pétroliers n'ont pas eu de moi !!!
Et 6 tonnes de CO2 que j'ai pas balancés !!
Parler et écrire ne suffit plus : Agissez !!!!

Un excellent travail ! Il faut continuer à piéger les brebis galeuses de la recherche scientifique, dans tous les domaines ! La biologie, la pharmacologie, la médecine, l'écologie, les OGM, les énergies, les ressources marines, l'agroforesterie, l'agro-alimentaire... tout doit y passer ! Il faut pourchasser ces malfaiteurs (il n'y a pas de mot plus adapté, c'est le bon) de la recherche scientifique partout où ils sévissent au mépris de la vie sur Terre.

Et leurs noms devraient être inscrits dans une page spéciale, permanente pour des décennies, et en accès direct depuis la page d'accueil de Greenpeace afin que les universités, les chercheurs, les étudiants, les journalistes et les lecteurs du monde entier (d'innombrables simples lecteurs sont passionnés de sciences et doivent eux aussi savoir à qui ils ont affaire à l'achat d'un livre ou la lecture d'un article en ligne) aient accès à cette liste nominative. Il est probable que la liste est longue comme un jour sans fin mais c'est en expurgeant sans pitié la recherche scientifique de ces brebis galeuses qu'on luttera contre la désinformation et la fraude scientifique. Car cette fraude scientifique coûte aussi une fortune... aux citoyens ! La santé de la planète sera probablement à ce prix, mais ça me paraît incontournable. Pas de pitié pour les chercheurs (et les journalistes) mettant en péril la santé de la planète et celle de leurs semblables !

Le combat climatique ne fait véritablement que commencer entre les forces du
"bien" climatique plein de bonne volonté mais éparpillées avec de petits moyens, et les forces du "mal" climatique qui possèdent de puissants moyens de toutes natures, pour poursuivre envers et contre tout (la main sur le coeur), leurs oeuvres (très rémunératrices) d'altérations et de destructions climatiques; c'est, pour le moment, l'image de la lutte du pot de terre contre le pot de fer !
Les difficultés en la matière vont se multiplier et ce sont probablement les catastrophes naturelles semeuses de malheurs et de morts qui participeront (mais certainement de façon trop tardives), à la prise de conscience de ceux qui se sont obstinés, par intérêts personnels, en participant à cette grande déstabilisation planétaire semeuse de désastres !
Dés à présent, il faut essayer de se regrouper le plus efficacement possible autour des associations comme Greenpeace pour essayer de participer à la limitation les prédictions scientifiques qui n'annoncent rien de très réjouissant pour les habitants de notre planète !
Mille merci à Greenpeace pour son travail remarquable d'informations et de ses multiples luttes: je suis de tout coeur avec vous.

Bravo à Greenpeace, dont je suis membre, pour cette enquête fructueuse! Et bravo aussi à ceux "de la base" qui ont pris la parole ici, & avec quelle justesse: ça réconcilie quelque peu avec le genre humain. Pas avec Homo Scientifico Billeti Vertis: une sous-espèce qui ne pense pas à ses congénères, qui n'a aucune conscience , aucune empathie, pas de cœur, encore moins de scrupules...sans parler de responsabilité ni de spiritualité. A quand un Grand Tribunal International de La Haye pour crimes contre l'humanité: climatique mais aussi chimique, nucléaire...sans que ces diables trouvent encore le moyen de lobbyier? Faire comme le préconisait Thomas Moore dans son Utopie, que l'or serve de matière première aux Water-Closets & le billet vert (propre & neuf) de torche-c...

Pas surprise, déjà au courant. Malheureusement cela ne touche pas que les recherches concernant les énergies fossiles et leurs effets, l'industrie pharmaceutique, OGM, etc... Tant que l'argent et les possessions matérielles resteront la motivation principale d'un grand nombre d'entre nous, je crains qu'il soit impossible d'espérer un mieux.

Mille mercis à Greenpeace pour ce rapport d'enquête édifiant.
Il importe maintenant que tous ceux qui sont indignés par ce système donnent à ce rapport LA PLUS GRANDE PUBLICITÉ POSSIBLE.
Ceux qui spéculent sur la vie et sur la mort pour se goinfrer de fric ne doivent plus pouvoir continuer leurs crimes sous le couvert de l'anonymat, avec la complicité au moins passive des gouvernements. Compte tenu de l'enjeu, toute complaisance, toute passivité même, vaut collusion. La lutte contre les associations de malfaiteurs ne doit pas épargner les malfaiteurs institutionnels, ni leurs complices, qui doivent être exclus des couloirs du pouvoir politique et déférés à la justice. CES PRATIQUES CRIMINELLES EN FAIT DOIVENT ÊTRE CRIMINALISÉES EN DROIT. C'est ce que les peuples attendent du législateur, et non une écoute complaisante ou un regard pudiquement détourné pendant qu'on simule la vertu.

rien ne pourra plus me surprendre de l'incommensurable bêtise de l'homme qui scie la branche sur laquelle il est assis.
Tous ces gens malhonnêtes sont responsables, le savent et travaillent au suicide environnemental et humanitaire en toute impunité et sans aucun sens moral.
Ceci est la triste réalité de la "Grandeur de l'Homme"
Merci à Greenpeace de combattre pour la vérité

il se passe exactement la même chose lorsqu'on parle d'amiante. Certains "professeurs" affirment que ce n'est pas dangereux, ou faussent les analyses !

Ce qui se passe d'un côté peut se passer de l'autre également et je ne serais pas surpris que les statistiques soient habilement interprétées du côté des alarmistes également. Ceci se passe dans toutes les disciplines et dans toutes les entreprises !

Mais bravo Greenpeace on s'active on dévoile - prochaine étape, VOTRE PROPRE transparence sur la destruction des forêts d'Amazonie? Des comentaires sur cowspiracy? L'idée serait judicieuse quelques jours après la projection du film devant l'UE... Vous nous vendez autant de rêves que de mensonges et ne valez pas mieux à mes yeux que le reste de nos politiciens. AUX ADMIRATEURS : on se réveil, on s'informe. Cowspiracy est un joli début, et un très bon film en plus de ça...

Vous faites vraiment un excellent boulot qui doit vous prendre un temps fou. Bon courage à tous et ne lâchez rien face à ces gredins. Nos enfants en ont besoin.
De la meme manière il serait intéressant et fort utile pour eux de reveler la fourberie du FN. En esperant qu'il ne soit pas trop tard.

La CPI ne sert pas que pour les dirigeants africains, les assassins du futur de nos enfants devraient aussi êtres présentés devant cette cour.

Ce mot "COP 21"; doit prendre une grande importance dans nos esprits à partir d'aujourd'hui.
COP21, sera associé à " La PLANÈTE ".
Chacun d'entre nous, doit prendre sa responsabilité :
1) Commençons par nous aimer; et aimer l'autre.
2) Pensons au futur, et à nos enfants.
3) Apprenons à partager.
4) Essayons de VIVRE ENSEMBLE; ainsi nous pourrons protéger notre "belle planète" : Rappellez vous la première fois; que vous avez vu la planète terre;*(les premières images de la terre des astronautes; vu de la lune ... [A.CIROU]).
Donc, aimons nous; pour aimer notre planète.

Martial.B

Ceux que ça intéresse peuvent regarder l'excellent documentaire "Marchands de Doutes" qui traite justement de ces personnalités qui sont payées pour instiller le doute dans l'esprit de la population sur des sujets comme le climat... mais aussi le tabac !

Attention tout de même : le titre de cet article "DES EXPERTS DU CLIMAT CORROMPUS PRIS AU PIÈGE" est tout simplement erroné : Les 2 "experts" en question sont l'un physicien et l'autre sociologue. En aucun cas ils ne sont climatologues, leur rapport n'aurait jamais été validé par des revues scientifiques peer-reviewed de climatologie. Ils auraient au mieux pu pondre un texte relayé par quelques magasines grand public.

Il y a certes influence du débat, mais on peut continuer d'espérer que la vraie recherche scientifique est sauve.

Il faut faire comme ont fait les grecs avec les colonels : les exiler tous sur une île et les laisser s'entretuer

bonjour à toutes et à tous, merci pour ces recherches d'investigations, ceci dis je le savais déjà. La transparence est une élément clé à tout fonctionnement dans la société. Elle permet d'être juste et en bonne relation avec soit même. Un esprit sain dans un corps sain en somme, purée si j'avais plein de sous, j'achèterai d'immences terres où les ethnies vivraient en paix, avec une culture biologique pour leur santé. C'est bon de rêver.

Tout à fait éclairant...Reste à trouver le moyen de faire diffuser cette enquête dans les grands médias...MERCI POUR VOTRE TRAVAIL!

Comment des êtres humains qui nous dirigent n'ont -ils pas honte pour l'avenir de leurs enfants et petits-enfants?
Je suis adhérente à Greepeace et je vous remercie de tout le beau travail que vous faites, bon courage

Le procédé est intéressant, mais pas complètement probant. Si les universitaires sont aussi sensibles aux rémunérations que vous le dites, ne se pourrait-il pas que les défenseurs du concept de "réchauffement climatique" soient eux-mêmes corruptibles à l'envie ? En ce qui concerne le GIEC, on parle aussi de subventions conséquentes, il me semble. S'il est si facile de retourner des universitaires de premier plan dans la défense du réchauffement climatique, que penser de leurs convictions ? Sont-ils aussi arc-boutés sur la peur du réchauffement climatique qu'on veut bien nous le faire croire, ou bien ne sont-ils pas avant tout arc-boutés sur leur porte-monnaie ? Le fait que l'orientation de leurs convictions soient avant tout sensibles au porte-monnaie ne jette-t-il pas le discrédit avant tout sur la qualité des conclusions du GIEC ? Il me semble que dans ce travail, vous avez fourni du pain-béni aux climato-sceptiques...

Bonjour. Bravo pour ces informations, retraité (juste limite) je ne peux pas faire un don en argent Cependant si vous voulez, je peux vous faire des dessins de presse...tous droits cédés.

Un jour, la corruption politique et judiciaire sera-t-elle assez diminuée pour que ces scientifiques soient poursuivis pour crimes contre l'humanité?
Pour ce qui est des climatosceptiques naïfs qui se font les mitaines complaisantes bénévoles des compagnies pétrolières, comme certains de mes amis, je vais peut-être leur préparer chacun une belle tarte à la crème. Avec de la vraie crème bien sur, pas le truc en aérosol :)

@Thibault dit : « Pour ma part je suis les travaux James Hansen qui me rappelle sans cesse qu'il existe bien des scientifiques nord-américains non vendus aux industries polluantes »

Bien sur, Thibault vous avez raison James Hansen (ex NASA-qui écrit « Game Over for the Climate » en 2012 ) est un scientifique excellent même militant . Il est souvent cité dans le livre complet de Naomi Klein « Tout peut changer, Capitalisme et Changement Climatique » ( This Changes Everything )2014. Il y a plusieurs autres auteurs aussi comme Hervé Kempf « Comment les riches détruisent la planète » 2007,. Tim Jackson « Prospérité sans Croissance » 2009/2010. Paroles important oui mais il faut avoir des Actes.
A mon avis les bonnes nouvelles sont les Actes des citoyens qui ont déjà pris les voies alternatives avec les micros solutions individuelles ou collectives locales.

Des milliers de particuliers, de quartiers et même d'instances dirigeantes locales ont déjà avancé dans cette voie, malgré le manque d'encouragement gouvernemental. En 2014, 300,000 foyers ont fait le choix d’équiper leur toiture de panneaux photovoltaïques.

Ici, parmi les membres de notre petite association une douzaine de personnes ont déjà installé des panneaux solaires (photovoltaïques ou hybrides photovoltaïques/thermiques) et avec les nouvelles batteries domestiques au lithium (Tesla Power Wall) nous pouvons atteindre l’autosuffisance. Les installations solaires locales peuvent, dans de nombreux cas, remplir deux fonctions, toit, mur, revêtement de sol pour toute sorte de bâtiment, maison d'habitation, super marché, édifices agricoles, et même aéroport, ce qui n'utilise pas d'espace supplémentaire et fournit l'autosuffisance locale. Le Décathlon Solaire annuel qui (cette année aux USA) s'est tenu l'année dernière à Versailles. Nous avons pu voir 20 types de constructions qui non seulement étaient autosuffisantes mais en plus généraient des surplus d'électricité.

Notre maison est un bungalow d'une surface de 100 mètres carrés, construit en 2007/2008, et nous utilisons la gratuite énergie solaire. En 2008, nous avons installé sur un auvent pour voiture 20.3 mètres carrés de panneaux photovoltaïques. Nous vendons la totalité de l'énergie électrique produite (3000 kWh par an) à EDF avec laquelle nous avons un contrat de 20 ans. Grâce à une subvention alors possible, l'investissement fut amorti en 6,5 ans et maintenant nous recevons 1600 euros annuels de la part d'EDF. Ensuite, fin 2013, nous avons ajouté 6 mètres carrés de panneaux hybrides photovoltaïques-thermiques fabriqués localement par Cogen'Air situé près de Bordeaux. Cette installation nous fournit annuellement 1200 kWh d'électricité et 2400 kWh d'air chaud, (pour l'espace domestique et le chauffage de l'eau). Comme cette installation n'a pas fait l'objet d'une aide financière nous estimons que l'investissement sera amorti en 11 ans.

En février 2015, nous avons acquis avec un contrat de location de 3 ans, une voiture tout électrique Renault Zoe. Elle est rechargée grâce à l'excédent d'électricité obtenue pendant la journée et même si chargée par le réseau domestique cela ne coute que 2€ par charge. Une fois les batteries chargées, nous pouvons parcourir gratuitement 130/150 km. L'année prochaine, nous ajouterons 4 mètres carrés de panneaux hybrides. L'air chaud servira à procurer l'eau chaude à usage domestique et à chauffer la maison en hiver. Ainsi nous assurerons presque l'autosuffisance énergétique pour notre demeure et nos transports et ceci sans émissions polluantes. Sur 30 ans (la durée de vie des panneaux), si nos besoins énergétiques étaient générés par une centrale électrique brûlant du bois, nous avons calculé qu'il faudrait 90 hectares de forêt, et n'oublions pas toute la pollution associée que nous évitons ! En supposant qu'il en soit de même pour les 12 membres de l'association, à nous tous, nous sauverions 1080 hectares de forêt, soit 36 hectares par an.

Comme écrit par Al Gore, dans « The Future » (octobre 2013) :
« A chaque heure de chaque jour, l'énergie solaire reçue par notre planète excède tous les besoins annuels du monde ». La technologie actuelle nous permet d'exploiter directement cette énergie solaire.

Signature ? Source ?
Qui a écrit cet article? Sur quels ouvrages se base t-il?

Donnez votre avis

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par :
- le blocage du posteur
- l'effacement des commentaires incriminés

Voir nos conditions d'utilisation

Tous les champs sont obligatoires.

Votre nom sera affiché sur le site, visible de tous et donc indexable par les sites de recherche type Google. Veuillez utiliser un pseudonyme si vous ne voulez pas que votre identité soit visible et se retrouve sur d'autres sites.
Elle ne sert qu'à des fins d'administration et ne sera pas publiée sur le site.
Pour lutter contre le spam publicitaire, de nombreux mots sont interdits dans les commentaires. Si ces mots sont présents, votre commentaire sera automatiquement rejeté ou mis en fil d'attente de modération.
De plus, nous n'acceptons que 3 adresses web (URL) au maximum dans les commentaires.

Si votre commentaire est bloqué, il n'apparaîtra pas.
Merci de patienter pour que celui-ci soit mis en ligne.
Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.