Le premier test de dépistage de la « climatosceptite » enfin disponible !

Depuis plusieurs mois une nouvelle épidémie fait rage partout dans le monde : la « climatosceptite ». Cette maladie psychologique, qui entraîne une modification de la perception des phénomènes du dérèglement climatique, fait de nombreuses victimes. Heureusement, Greenpeace vient de mettre au point un « test de dépistage », qui permet à tous de connaître son niveau de contamination et propose une thérapie si besoin ! Le test se fait en quelques minutes directement en ligne. Cliquez ici :

« Ceux qu’on appelle les « sceptiques » racontent n’importe quoi sur des questions sur lesquelles ils n’ont aucune compétence et ne font preuve d’aucune rigueur scientifique. Ils sont prêts à tout pour faire parler d’eux. Ainsi Claude Allègre s’en prend aujourd’hui à l’hebdomadaire Politis en l’attaquant pour diffamation !, ajoute Karine Gavand, responsable de la campagne Climat de Greenpeace France. Les arguments simplistes de Claude Allègre et consorts sont notamment diffusés via Internet. Aujourd’hui nous tentons d’apporter sur ce média, avec humour, les réponses dont le public a besoin. Aujourd’hui le dérèglement climatique est indéniable, la responsabilité de l’homme avérée et les possibilités d’y faire face existent. Les intérêts de ceux qui disent le contraire ne sont certainement pas collectifs. »

Vos commentaires

Poster un commentaire

300 commentaires pour « Le premier test de dépistage de la « climatosceptite » enfin disponible ! »

Oui, Claude Allègre raconte n'importe quoi. Mais on peut-être, je le suis, "climatosceptique" et être écologiste jusqu'au bout des doigts, depuis plusieurs décennies, et même tendance Europe Ecologie. Il n'y a pas qu'une vérité. Et il est irresponsable de caricaturer sans s'être informé. Lisez les travaux du climatologue Marcel Leroux et le livre d'Yves Lenoir : Climat de panique (édition Favre) et vous comprendrez. Il n'y a pas de réchauffement climatique global, même s'il y a de vrais problèmes climatiques, mais on ne s'attaque pas aux vraies causes et on fait le jeu du nucléaire qui se refait une façade en se présentant comme l'énergie la plus propre ...

? le lien ne marche pas à priori...

Le test me dit que je suis Climatosceptique positif.

Vous connaissez l'adresse du camp de rééducation de la pensée le plus proche que je puisse faire mon autocritique et participer à l'élévation du niveau de conscience collective sous la direction de Greenpeace, notre petit père des peuples ?

Je me demande qu'est ce qu'il faut encore comme preuves, pour que les sceptiques comprennent. Peut être quand ils ouvriront le robinet de l'eau pour boire e rien n'en sortira. Bon courage !

Je n'aurai pas mieux dit, mais c'est pas la peine d'essayer de les convaincre, on est là dans le monde de la pensée unique ou toute la vérité universelle et absolue est contenue dans l'évangile selon greenpeace. L'idée même qu'on puisse remettre en cause le dogme officielle est totalement inimaginable et suffit à prouver qu'on est un méchant sans âme et sans coeur à la solde du complot gouvernemento-nucléo-je ne sais quoi (complot présenté comme extrêmement puissant, bien plus que le petit greenpeace-david, mais malgré tout pas assez puissant pour le faire taire une fois pour toute soit dit en passant)

Douter en sciences est donc une tare psychologique... (avec ça on a de moins en moins de doutes sur Greenpeace !)

C'est vrai que les questions sont un peu orientées je trouve, le lien entre activité humaine et réchauffement (si réchauffement il y a) ne me parait pas aussi évident que ne semble le penser greenpeace (même si on a un fort faisceau de présomption, ca ne prouve rien).

Puis bon les attaques contre les climatosceptiques (même si personnelement je penche plutôt du côté de l'influence humaine) de la directrice de greenpeace france me paraissent un peu exagérées (sans oublier que cette dame, avec tout le respect que je lui dois, n'est pas forcément qualifiée pour juger de la scientificité des travaux de Claude Alègre ou autre). Comme dit un autre douter est à la base de la science, la science n'est pas un dogme intouchable.

Tout ca pour dire que les positions des deux camps me paraissent un peu excessives.

Je suis à fond pour l'écologie, là n'est pas la question.
Le fait est que le monsieur (prix nobel de la scince me semble-t-il..) a trafiqué les courbes qui ont fait cette 'prise de conscience'. Alors en quoi et en qui peut-on vraiment croire ?!

Non mais le test est bidon, il n'y a aucune preuves et que des faits qui semblent être admis comme établis, en tout cas merci les mecs j'ai bien rigolé. ^^

Test pris au premier degrés: plus orienté, on fait pas...
Test pris au au 11ème degrés: on rigole.
J'espère que c'est de l'humour et pas du premier degrés sinon Greenpeace a besoin d'une bonne thérapie d'humour pour redescendre sur Terre...

95% des humains meurent dans un lit et 78% à l'hôpital : supprimons les lits et les hôpitaux et on diminuera la mortalité ! LOL

Idiot ? Pourtant
- la banquise fond nous répète t'on, mais c'est au pôle nord car au pôle sud elle augmente
- l'eau va manquer : non, la quantité d'eau sur la terre ne change pas, seules sa répartition et sa qualité changent
-etc

Le mensonge par omission est toujours un mensonge !

Le test ne fonctionne pas sur mon ordi, page fixe.
Mais même sans pouvoir le faire, je suis à fond avec Greenpeace.

Ce "test" n'a évidemment aucune valeur, que de provocation.
Même si les affirmations et la façon de s'exprimer d'Allègre ridiculisent ce qu'il dit, les variations du climat ne sont peut-être en effet que des variations aléatoires, et seul un recul suffisant permettra de le savoir (auquel cas il risque d'être trop tard, mais de toutes façons, nos politiques auront mis le feu à la planète bien avant !

je crois qu'un raisonnement scientifique, pour être crédible, ne doit pas être en taché par des manipulations grossières. Ces dernières n'ont que pour but "d'enfoncer le clou". Alors, peut-être que la théorie du GIEC sur le réchauffement s'avèrera un jour inexacte suite à quelque découverte supplémentaire, mais pour l'instant le côté des "truqueurs" est bien celui de monsieur Allègre. Une dernière remarque sur un commmentaire précédent qui concerne le manque prévisible d'eau potable; ce n'est pas la quantité d'eau disponible qui baisse mais la population qui augmente et sutout le nombre de ceux qui n'y ont pas accès.

mais oui c'est de l'humour sinon quel intérêt!!!
Que peut-on faire contre les septiques à part en rire...?
Merci pour le test!!!

Ahhhh, un peu d'humour au petit dèj, ça fait du bien.
Test négatif pour moi, mais les questions sont trop faciles;)

J'ai passé le test à l'aise je ne suis pas climatosceptique. Il ne faut pas écouter les allegromenteurs, tous ces gens qui ne sont pas des climatologues scientifiques, ont certainement des intérêts financiers ou autres cachés sous leurs théorie infondées. Sachons penser par nous-mêmes !

bonjour j'ai remarque une chose cette année au mois de mai j'ai attraper une grippe pour la première fois de ma vie en plus la nuits il fais vraiment froid.merci

En tout climato sceptique ou pas, personne ne peut nier aujourd'hui qu' il y existe une réelle volonté de récupérer et de détourner la question environnementale à des fins politiques et économiques pour empêcher toute remise en question de la fameuse religion du progrés technologique, et toute remise en question de l'orgueil et de l'avidité propre à l'homme lui même !

Pour ma part je ne suis pas climato sceptique mais techno-sceptique et humano-sceptique ! car ont ne réglera pas technologiquement des problémes qui ont été engendré par l'orgueil et l'avidité humaine, bien au contraire nous ne ferons que les amplifiés et les accompagnés en leurs permettant d'exister sous d'autres formes bien plus insidieuses encore !

Nous sommes dans une société ou régne le machiavelisme le plus insidieux qui soit, c'est à dire une forme de fascisme serein qui en permanence crée de nouvelles conditions du chaos visant à nous faire accepter ce que la veille beaucoup auraient considérés comme étant inacceptable !

Certains écolos entièrement soumis à la religion du progrés technologique, s'entêtent à vouloir substituer l'eolien au nucleaire, sans se rendre compte que l'eolien ne sera qu'une vitrine publicitaire pour le nucleaire ! et que finalement ils obtiendront deux formes de pollution au lieu d'une ! c'est à dire l'urbanisation technologique des campagnes en plus des déchets radioactifs !

pour mettre véritablement fin un jour au nucleaire, la seule et unique solution est préalablement de mettre fin à la religion du progrés elle même ! car le seule véritable progrés et la seule véritable révolution n'est pas politique et technologique, mais avant tout intérieure et spirituelle !

c'est à dire la seule et unique révolution qui pourrait remplacer l'orgueil et l'avidité, par l'humilité et le détachement !

je suis d'accord avec les grandes lignes de pensée greenpeacienne, mais j'ai trouvé le test franchement stupide. ni drôle ni rien.

c'est prendre les gens pour des idiots et ceux qui sont appelés climatosceptiques ont besoin d'être éclairés, pas moqués. ça risque juste de faire fuir les sceptiques.

et puis cette façon autoritarocaricaturale de distinguer le bien du mal... bon. pour moi la medecine conventionelle et dépendante des pharmaciens-scientifiques qui expérimentent et utilisent le vivant comme objet, n'a rien a faire comme juge de ce qui est bon pour nous.

mais peut-être que l'humour (!) allait jusque là? mmh... là, chuis sceptique!

bien d'accord avec toi, albator!

et puis considérer l'humain comme autonome. c'est à chacun de faire ses changements intérieurs, sans besoin de se faire culpabiliser ou moraliser.

"ceux qui sont appelés climatosceptiques ont besoin d’être éclairés"

Pourquoi "éclairés"? On est absolument certain qu'il y a un réchauffement et qu'il est lié à l'activité humaine (notamment les émissions de CO2)? Pour l'instant il ne me semble pas qu'on a de preuves irréfutables et absolues (au mieux un faisceau de présomption). La question d'un éventuel réchauffement climatique mérite d'être discutée plus sérieusement qu'elle ne l'est actuellement, chaque camps affirmant détenir "la vérité incontestable et absolue" et traitant l'autre de menteur/anti-scientifique/je ne sais quoi.

Bref mon avis est que même si il y a un réchauffement et qu'il est lié à l'activité humaine, on ne peut pas l'affirmer avec certitudes comme le fait greenpeace (pas plus qu'on ne peut affirmer avec certitude qu'il n'y a pas de réchauffement et que si il y en a un l'homme n'a aucune responsabilité), tout simplement parce qu'on ne peut pas encore prouver ni l'une ni l'autre.

les scientifiques parlons en... ceux ci ne sont que de vulgaires gouroux modernes dont la parole est d’évangile pour tout leurs adeptes fanatiques qui ont encore une foi aveugle en sa sainteté "l’Homme" avec un grand H ! c’est à dire pour tout ceux qui se soumettent corps et âme à l’empire d’une pensée humaine limité, et donc alienante par définition !

désolé mais votre religion du progrés technique et tout ses artifices, votre science sans conscience, ainsi que toutes vos constructions intellectuelles et mentales si séduisantes soient elles, ne sont pour moi que des superstitions issus d’un culte religieux inversé et vidé de sa substance mystique, c’est à dire coupé d’un univers réel dépassant notre seule capacité limité de compréhension.

c’est pourquoi je n’y croit pas et n’y croierait jamais !!!

La pensée humaine cherche continuellement à prendre ses désirs factices et artificiels pour des réalités naturelles, mais la nature quant à elle ne ment jamais !!!

Donc pas besoin des scientifiques pour me démontrer que les hivers de mon enfance n'existent plus ! et donc que le réchauffement climatique demeure une réalité !

Pas besoin non plus des scientifiques pour me démontrer que l'ecologie est aujourd'hui récupéré et utilisé comme une vulgaire vitrine publicitaire visant à nous faire accepter une nouvelle révolution technologique et industrielle dite "verte", dont le seule et unique but sera d'enfermer la nature dans des reserves et autres éco-musées pour touristes citadins, tout en nous laissant prisonnier des cités tentaculaires et autres zones industrielles fabriquant des eoliennes en plus des centrales nucléaires.

Comme je l'ai déja dit le changement sera spirituelle et intérieure ou il ne sera pas ! car ont ne change pas l'orgueil et l'avidité humaine à grand coup de révolutions "technologiques" ou poltiques !

Je suis un écologiste et pourtant je trouve votre teste plutôt léger. À longue échéance cette posture risque de porter préjudice à la cause que vous voulez servir. Claude Allègre est une proie trompeuse. Il ne cherche qu'à être votre tête de turc, et vous lui faites trop d'honneur en entrant dans son jeu. Il maîtrise parfaitement lui aussi la communication et sachant votre qualité en la matière, je vous écris pour que vous preniez garde à lui, car il utilise votre mouvement pour le retourner contre lui-même.
Pour revenir à la question scientifique, il faut savoir que personne ne détient la vérité. Il n'est absolument pas contre vous dans le fond, il utilise simplement une faiblesse chez vous pour faire sa com. Il souligne simplement qu'en matière de science il ne faut pas croire en une vérité unique, car rien n'est plus changeant qu'une vérité scientifique. Par contre d'un point de vue de notre sensibilité au monde votre démarche est parfaitement justifié et est à mon sens la cause la plus juste qu'on puisse suivre en votre nom. Mais ne vous trompez pas de tactique car en matière de sciences il est plus fort que vous, et c'est très bien ainsi. Il joue simplement à vous titiller. Laissez-vous remettre en question sur la question de la climatologie. Parce que cette science nouvelle ne peut que se tromper pour une part et cela vous sera reproché. Un seule science n'est pas suffisante pour faire un constat aussi important. voilà tout ce qu'il dit, et là dessus il a raison. Il faut que vous compreniez que vous ne pouvez pas en même temps être les combattants de la monoculture, et revendiquer uniquement la climatologie, sans être en contradiction avec vous même. Ne faites pas cette erreur simpliste, vous donner là plus de crédit à vos ennemis du moment, et qui je le répète ne sont que des esprit lucides, et exigeants. Ne leur montrez pas qu'ils sont plus forts que vous, s'il vous plaît. Ne soyez pas des proies faciles, après tant de réussite. Il vous dit que vous vous mettez une balle dans le pied, il surf sur votre faiblesse intellectuelle, alors soyez plus intelligents que lui. Vous ne devriez pas vous baser sur la recherche scientifique, mais sur la détermination a vivre dans un monde moins "chimique", cela est un combat auquel je crois bien plus qu'à la valeur de vérité de la climatologie.
Qui n'est pas terrorisé par les images que vous montrez, elle nécessite juste une réveil de notre conscience plutôt qu'un combat dans la notations des systèmes de calcul. Ces images à elles seules justifient qu'il faut inventer un autre rapport à l'emploi de la chimie dans notre vie quotidienne. C'est beaucoup plus simple comme ça et alors Claude allègre ne vous dira pas que vous avez tort, et donc il serait de votre côté!!

Comme le dit soussan, la question du réchauffement climatique, en-dehors de toute considération politique, ne se cantonne pas au simple domaine scientifique. Il n'est pas question ici de démontrer le théorème de Fermat ou le modèle d'expansion de l'univers.
On parle ici d'un sujet profondément éthique, car il ne s'agit pas de savoir si l'Homme est responsable ou non des modifications climatiques, mais dans quelle mesure il peut réduire son impact certain sur la biosphère. En ce sens ce test est plus un camouflet dirigé contre les climatosceptiques qu'une tentative de les convaincre.
Si demain on apprend grâce à une découverte scientifique, dans quelque domaine que ce soit, que l'Homme n'est pas responsable (ou à peine) du réchauffement climatique, faudra-t-il pour autant limiter voire arrêter tous les processus de modernisation verte de l'économie ? Faudra-t-il en revenir à l'insouciance insolente de la fin du XXème siècle, où le progrès ne souffrait aucune véritable contestation à l'échelle mondiale ?
Laisser ce débat au coeur de la problématique écologique n'a aucun intérêt, puisque quelle que soit son issue, il ne fait que retarder l'action. Rendez-vous compte, on parle de courbes truquées, on écrit des livres sur une conspiration écologique, des livres sur une conspiration écosceptique, alors que nous savons tous parfaitement que l'Homme doit de toutes façons réduire son impact sur la nature...

Bruxelles propose une baisse unilatérale de 30 % des émissions de gaz à effet de serre en 2020 ! Vous signez ? Oui, Non ? Question-débat autour d'un sondage postés sur Pnyx.com : http://www.pnyx.com/fr_fr/poll/691

Depuis l'automne dernier et le bide de Copenhague - bide incontestable si résultats mis en perspective avec les campagnes de superlatif Zorro "nous allons sauver la planète" qui l'avaient précédé -, l'on n'entend plus beaucoup parler du combat contre le réchauffement climatique et de ses hérauts ! Les drames de l'Euro et les déconfitures du pouvoir en place en France l'obligeant à un véritable tête à queue écolo pour sauver les meubles sont passés par là. L'hiver et le printemps pourris où l'on n'a jamais autant grelotté aussi, et les cendres de l'économie islandaise qui se déversent sur toute l'Europe, présageant de sombres filtres solaires également. Sans revenir méchamment sur les turpitudes de certains membres du GIEC, qui ont apporté du grain à moudre aux climato-sceptiques ! Bref, je fais partie de ceux qui n'étaient pas mécontents de respirer un peu depuis 6 mois, soulagé de cette mise en veilleuse du climat apocalyptique littéralement étouffant en 2009, même si ça a été pour passer à d'autres apocalypses, … mais bon, au-moins c'est pas toujours les mêmes …

Et puis, dans son édition datée 21 mai, le quotidien Le Monde nous présente une communication que la Commission doit rendre publique dans quelques jours, avec des conclusions très surprenantes …

la modernisation verte de l'économie, n'est qu'un mirroir aux alouettes destiné à tout les adeptes fanatiques de la foi en l'Homme niants religieusements ce qui constitue encore aujourd'hui une partie essentiel et spécifiquement propre à la nature humaine : l'orgueil et l'avidité.

que cet orgueil et cette avidité soient aujourd'hui incarnés dans la guerre économique pour l'appropriation des ressources ou des populations, ou dans l'ancien système de guerre principalement militarisé ne change rien ! car la logique et la finalité reste dans les deux cas la même : l'etablissement d'un pouvoir intemporel et sans partage issu d'une pensée humaine limité ayant cherché à établir son régne sans partage sur toutes les autres formes de perception du réel dépassant sa seule capacité limité de compréhension !

C'est à dire que ce pouvoir intemporel issu d'une pensée coupé du réel, soit imposé par la force des armes, ou librement consentie par des populations ainsi mises devant le fait accompli d'une perte d'autonomie irrerversible engendré par une destrruction environnementale elle même irreversible.

la science et la technologie entres les mains de l'orgueil et de l'avidité humaine incarnés dans le politique et l'economique, c'est un peu l'empoisonneur ou l'assassin qui après avoir lui même injecté la maladie, cherche ensuite à se rendre indispensable comme médecin et comme sauveur.. tout en nous faisant croire qui plus est qu'il s'agit d'un "progrés" !

quoi qu'en disent certains, le developpement scientifique et technologique ne sont absolument pas neutres dans nos sociétés totalement impregnés par l'orgueil (le politique), et l'avidité (l'économique).

les solutions sont donc ailleurs..

Eh dis moi Albator tu proposes quoi à la place du progrès, qu'on retourne à l'age de pierre et qu'on aille chasser le caribou en méditant sur je ne sais quel poème écolo-alter-mondialiste à deux francs six sous. Si t'aimes pas le progrès t'as qu'à partir vivre au fin fond de l'amazonie, et si t'aimes pas les humains bin tu peux déjà en éliminer un en te suicidant.

Certes, il n'y a pas qu'une seule vérité, certes le doute est possible et utile en science; Mais la majorité des citoyens du monde ne sont pas des scientifiques et s'il est un écueil que nous devons éviter c'est le scientisme.

Cela dit, nous ne devons pas penser de manière atomiste, de penser que rien de ce que nous faisons ne peut avoir de conséquences à moyens et longs termes. Mais plutôt adopter un point de vue holistique.

La théorie Gaïa de James Lovelock et l'hypothèse Gaïa de Lynn Margulies nous apprennent que la Terre est un vaste système, qui comme tout système est supérieur à la somme de ses parties, mais qui se "comporterait" comme un être vivant, elle serait dotée d'un système d'auto-gégulation climatique globale procédant de l'inter-action entre les organismes qui la peuplent et l'atmosphère. La célèbre démonstration informatique de "Daisy World" ainsi que d'autres plus complexes faisant intervenir des animaux l'ont bien démontré : la terre "agirait" bien, par interdépendance entre les organismes qui la peuplent et son atmosphère, afin de maintenir une homéostasie ou une homéorhésie de son climat
Le problème vient que nos activités industrielles forcenées ont augmenté de manière considérable, les gaz à effet de serres naturellement présent dans l'atmosphère, et de manières infimes, mais l'ont fait quand même ont modifié la chimie de l'atmosphère. Certes, il ya bien les nuages issus de l'évaporation de l'eau des Océans qui augmentent l' gaz à effet de serres, augmentant ainsi la température sur l'ensemble de la surface du globe, mais, l'activité humaine rajoute, aussi peu soit-il, des quantités de CO2 et de méthane (CH4) dans l'atmosphère, augmentant à leur tour l'effet de serre.

Les activités anthropiques augmentent ainsi les gaz à effet de serre, et ceux-ci accroissent la température du globe et donc des Océans produisant ainsi des nuages qui vont à leur tour augmenter l'effet de serre et la température sur l'ensemble du globe.

Le fait que les glaciers reculent de plus en plus et la fonte des glaces polaires ne sont pas dûs au hasard, Pour garder un climat à peu près stable, et équilibrer la température sur le globe, les glaces doivent fondre pour refroidir le climat, seulement, sans l'activité humaine industrielle,les glaces polaires et les glaciers n'auraient sans doute ps fondus et/ou reculer en à peine un demi-siècle.

Bien évidemment, le réchauffement climatique avéré (anthropique ou non, d'ailleurs) ne doit pas nous faire croire que le nucléaire est LA solution à envisager, nous devons lutter à la fois sur le climat et les énergies renouvelables (géothermie, éolienne, solaire et photovoltaïque, marée-motrice, biomasse...). Le nucléaire est de toutes les solutions la plus inenvisageables.

La climatologie est une science neuve aussi, elle est jeune et comme toutes les sciences qui ont connus dans le passé la même jeunesse, il est normal que l'orthodoxie scientifique se sentant menacer dans ses fondements la critique. Aussi n'ayons pas à l'égard de cette nouvelle science le même regard que portait l'Eglise sur Galilée ou celle que portaient les médecins sur Louis Pasteur en son temps.

Bref,cessons d'être au moins une fois d'être anthropocentriste et atomiste nous faisons parti de la Terre et de la Nature qui l'a compose. Ce n'est pas nous culpabiliser, mais nous responsabiliser. En prenant un point de vue holistique, globale, nous voyons clairement la réalité de l'interdépencance, de l'interconnection et de l'inter-relation que chaque être vivant entretien dans sa niche écologique, à l'extérieure de celle-ci, ainsi qu'avec les autres formes de vie et avec l'environnement.

et bien soit, si l'Homme avec un grand H n'est pas foutu de remplacer son orgueil par l'humilité, et son avidité par le détachement, je crois effectivement que volontairement ou pas, consciemment ou pas, le retour à l'age de pierre est effectivement ce qui lui pend au nez de toute façon !!!

Tout en sachant qu'à l'âge de pierre ou au même encore au moyen âge, c'est à dire contrairement à nous aujourd'hui, ils pouvaient encore boire l'eau des rivières et disposaient d'une nature preservé facteur d'autonomie ! ce qui n'est pas notre cas ! donc plus cette civilisation anti nature et sa tour de babel technologique mettront de temps à s'effondrer plus la survie sera dure mon vieux ! car cette orgueilleuse civilisation finira d'une manière ou d'une autre par s'effondrer un jour que tu le veuilles ou non ! tout comme d'autres orgueilleuses civilisations qui pensèrent également pouvoir établir leurs régne intemporel !

Concernant le progrés, laisses moi te dire mon vieux qui tu confond "progrés" avec "développement" ! le développement technologique et scientifique n'est pas obligatoirement synonyme de "progrés", surtout lorsque les matières premieres indispensables à leurs développement provoquent la destruction d'un environnement naturel qui quant à lui demeure indispensable à notre autonomie et donc à toute forme de liberté véritable, c'est à dire à toute forme de liberté qui ne soit pas un faux semblant consumériste et compensatoire !

Concernant l'homme, je n'ai aucune aversion pour celui ci, mais seulement pour le culte religieux voué à cette idole qu'est l' Homme avec un grand H ! et qui en réalité n'a rien à voir avec l'animal humain, mais avec un concept totalitaire de sur-humanité cherchant à nier une partie de sa nature pleine d'orgueil et d'avidité !

L'Homme n'est pas un ange ni un démon, mais seulement un être qui se laisse facilement séduire et corrompre par les constructions mentales et intellectuelles d'une pensée limité qui rejette et exclue tout ce qui dépasse sa seule capacité limité de compréhension d'un univers réel aux multiples dimensions et formes de perceptions.

Autres formes de perceptions du réel dont l'homme dit " civilisé" s'est entièrement coupé en se soumettant à l'empire et aux dogmes académiques d'une pensée humaine limité, et qui pourtants lui permettrait de respecter les lois qui régissent l'équilibre naturel et universel.

Nous sommes sur cette terre pour apprendre à vivre en paix avec les lois qui régissent l'équilibre universel et qui ne nous sont accessibles que par l'apprentissage de l'humilité et du détachement, pas pour établir à tout prix un bonheur matériel absolu et immanent cherchant à satisfaire matériellement nos moindres désirs ! , c'est à dire cherchant un " bonheur" à la fois illusoire car entièrement soumis au seul empire d'une pensée limité coupé d'autres formes de perceptions du réel, que destructeur et facteur d'anéantissement de par le fait qu'il déchaîne en l'Homme la plus féroce des avidités ! (que cette avidité prenne une forme purement guerrière ou marchande ne change rien)

Pourquoi ne pas avoir précisé pour la première question le mois de chacune des photos? On pourrait penser que l'une a été prise en novembre et l'autre en mars, même si l'année diffère.
Pareil pour la seconde question. pourquoi ne pas indiquer la saison ou le mois?

ce que des sages à la fois érudits et mystiques nommaient symboliquement au moyen âge et dans l'antiquité "le jugement de Dieu", s'avère en tout point comparable avec ce que je nomme d'une manière plus compréhensible pour le caractère limité de la pensée : "l'humble respect des lois régissants l'équilibre naturel et universel"

Après avoir parcouru les commentaires ci-dessus, je m'aperçois que le monde est peuplé de climato-sceptiques, qui s'ignoraient avant les événements récents (Allègre, Rittaud, Courtillot) qui ont précipité leur comming out.
Quant au pouvoir de Greenpeace, contrairement à certains je pense qu'il n'a qu'un impact très faible sur les choix politiques. Ce que nous avons fait de la Terre nous le prouve, les exemples me viennent sans effort : Les palmiers à huile en Indonésie, les ressources halieutiques, le CCD, l'industrie nucléaire dans le monde, les ressources en eau potable, etc. Comme le dit Albator, il faudrait faire le ménage dans son propre coeur avant de se suspecter les uns les autres d'avoir pris le mauvais chemin

salut nadine,

je suis d'accord avec toi et tu as finalement résumé en quelques mots l'essentiel, "faisons d'abord le ménage dans nos propres coeurs" !

Car beaucoup s'imaginent encore aujourd'hui avec naïveté, que si la guerre économique disparaissait et le libéralisme avec, tout irait pour le mieux pour les hommes et pour la planéte !

Alors qu' au contraire rien n'est plus faux ! En effet la guerre économique moderne pour l'appropriation des ressources et des populations, laisserait dès lors et à nouveau place à une guerre de conquéte purement militarisé ! c'est à dire avec toutes les conséquences environnementales que peuvent engendrer la possession d'armes nucléaires entre les mains d' hommes dont l'avidité est totalement libre et non freiné par l'apprentissage du détachement et de l'ouverture à d'autres formes de perception du réel leurs permettant de suivre les lois qui régissent l'équilibre naturel et univeselle.

J'ajoute l'extrait de l'éditorial de Nature (10 mars 2010 - cité dans http://fr.wikipedia.org/wiki/Controverses_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique) qui résume parfaitement le fond du problème :
"La plupart des chercheurs [note : climatologues tendance GIEC] n'ont aucun repère dans ce type de bataille [note : médiatique autour de la controverse] car il ne s'agit que superficiellement de science. L'objectif réel est d'attiser le feu de la radio, du câble, de la blogosphère et assimilés, lesquels se nourrissent d'histoires d'anticonformisme et prennent rarement le temps de vérifier les faits et de peser l'évidence. La politesse, l'honnêteté, les faits et la relativisation ne sont pas de mise"

Quelques breves réflections basées sur une expérience humaine de 41 ans :

- Je vois beaucoup moins de papillons dans les airs aujourd'hui qu'il y a 15-20 ans et ce dans les mêmes lieux.
- J'observe des moustiques très tôt dans l'année alors qu'auparavant ces petites bêtes nous incommodaient pendant la période estivale.
- Lorsque je me promène en milieu urbain le long de chemins pédestres non ou très peu néttoyés par les services collectives, je peux y voir toute notre civilisation : papier, bouteille, plastique, appareils élèctriques.....et je dois penser que toutes ces produits manufacturés n'ont aucune influence sur nous et notre environement ?
Ne pas admettre aujourd'hui l'impact négatif d'une part de notre activité humaine sur notre environement est une erreur et une faute grave pour des acteurs médiatiques comme Allègre !!
Bon courage et accrochons nous bien à la rampe !!

Albator, il ne s'agit pas d'une foi aveugle en l'Homme, il ne s'agit pas d'un soutien inconditionnel du Progrès, il s'agit d'humanisme. Je fais confiance à la nature profonde de l'Homme.
L'Homme fait partie de la nature, et je ne parle pas que de son aspect animal, je parle de tout ce qu'il a engendré. Ce n'est pas parce que quelques personnalités affichent leur égocentrisme et leur avidité que tu peux dire "l'Homme est profondément avide et orgueilleux". Non, c'est juste faux. Pas de débat à avoir, tu ne peux pas prétendre asséner cette vérité (comme certains philosophes l'ont fait, avec toutefois plus de tact).
Et quand il faut parler de véritables solutions, que proposes-tu ? Car il ne peut y avoir, à moins d'une succession de catastrophes naturelles (pandémie dévastatrice, ou autre) de révolution aussi importante. Nous pouvons faire évoluer notre civilisation vers un plus grand respect de la Terre, cela n'est absolument pas contraire à l'idée de Progrès. Il existe un progrès scientifique et moral tout à fait "propre". Il ne tient qu'à nous de le soutenir. Et si ce n'est pas cette génération, encore marquée des stigmates des trois révolutions industrielles, ce sera les suivantes.

Il faut arrêter de se plaindre en disant "c'était mieux avant" (surtout quand on n'a pas connu ladite époque, ça la fout mal ;), on ne reviendra jamais en arrière à moins que Doc Emmett Brown ne trouve la solution (j'y crois encore)... J'ai foi en l'être humain et en notre avenir.

Excellent ! enfin le test je veux dire... car la maladie est par contre assez effrayante :O

désolé de te dire ça Max.inc , mais tu ne vois en l'Homme que ce qui preserve ta foi religieuse en cette idole crée de toute pièce par les Lumières au 18éme siècle, encore une fois tu prends les désirs d'une pensée humaine limité pour des réalités naturelles ! et tu oublies que ce que nous nommons aujourd'hui des "valeurs humaines", étaient en réalité avant la révolution française considérés par tout à chacun comme des "valeurs principalements religieuses" qu'il nous fallait justement atteindre, c'est à dire ne cherchant pas à nier l'évidence historique de la souffrance et de la violence qu'engendra la nature orgueilleuse et avide de l'Homme avec un grand H avant que celle ci ne soit guidé par une sagesse et des commandements universels écrits par des sages érudits.

quant à moi j'ai foi en l'être humain à partir du moment ou celui ci reste ouvert à d'autres formes de perception du réel dépassant sa seule capacité limité de compréhension, mais absolument pas en l'être humain soumis au seul empire de sa pensée et vouant un culte religieux inversé et totalement vidé de sa substance mystique à cette idole Humaine que l'ont nomme justement l'Humanisme des Lumières !

Humanisme qui comme je te l'ai expliqué n'est qu'un vulgaire christianisme inversé et totalement vidé de sa substance mystique, c'est à dire coupant l'Homme d'autres formes de perception du réel et le soumettant au seule empire d'une pensée limité et donc alienante par définition.

Lumières dont l'objectif principale était je cite "de désenchanter le monde" , et bien je crois qu'une bonne partie de l'objectif à été rempli aujourd'hui !!! non ?!!!

Je rajouterais également, qu'au regard des faits historiques anciens et récents, les fameuses "valeurs humaines" ça n'existe pas ! il s'agit d'un mythe et d'une des pires superstitions engendré par une pensée humaine dont les dogmes académiques voulurent établir son régne sans partage sur toutes les autres formes de perception du réel, et donc sur la nature et l'univers lui même.

Quant ont parle aujourd'hui de "crime contre l'humanité", ce n'est pas tant le crime contre les hommes que l'ont dénonce, mais c'est avant tout et inconsciemment l'idole religieuse Homme avec un grand H et la foi qui en découle que l'ont cherche à preservé de toute eventuelle remise en question !

Bonjour, (je pense qu'un peu de politesse pour commencer, même pour un simple commentaire, ça ne peut pas faire de mal !)

La première chose qui m'a frappé dans divers commentaires, c'est une intolérance pour le coup contagieuse, vis-à-vis des différents courants de pensée. Loin d'être moralisateur, mon discours se veut apaisant, soyons adultes !

Concernant le test, il est flagrant que des questions sont orientées, en particulier la première et dernière. Le(s) auteur(s) du test aurai(en)t dû faire preuve de plus de pédagogie et de proposer plus de possibilités de réponse.

Toutefois, je ne suis pas du tout un climato-sceptique, et je pense très honnêtement, que leur discours, au-delà de ses fondements, est dangereux pour notre avenir. Cependant, certains d'entre eux ont raisons sur un point : certaines alternatives aux énergies fossiles, peuvent se révéler encore plus néfastes pour notre environnement, comme les biocarburants 1ère génération. Il faut tout de même continuer dans la voie des nouvelles énergies, mais avec extrêmement de vigilance, ne serait-ce que pour l'inexorable pénurie future des carburants fossiles dont l'uranium n'est pas exempt.

Je vous invite à visiter mon site Internet "Nouvelles énergies" :
http://nouvelles-energies.jimdo.com/
particulièrement la page "Perso" :
http://nouvelles-energies.jimdo.com/perso/

Excusez-moi d'avoir été un peu long.
Salutations.

attention quand je parle des valeurs faussements attribués à l'idole Homme avec un grand H, je ne parle bien évidemment pas de l'individu ou de certaines communautés d'individus non civilisés, qui quant à elles n'ont jamais été soumis au seul empire limité de la pensée !.. mais ont toujours su êtres à l'écoute d'autres formes de perception du réel dépassants leurs seuls capacités limités de compréhension, et dont ils suivirent les lois naturelles et universels.

j'ai remarqué un changement climatique chez moi cet hiver, il a fait bien froid. En même temps je peux me poser la question si c'est liée au fait que je n'allume plus le chauffage, de peur d'avoir trop chaud.

cet hiver était un vrai hiver preque comme "dans le temps". Je dis presque car chaque année, y compris cette année, le brouillard monte un peu plus haut de la vallée, et cela, je ne peux raisonnablement que l'attribuer au résultats de l'activité humaine qui se développe de plus en plus au fond de la vallée.Comment peut-on imaginer qu'elle n'ait pas un impact sur le climat, c'est ce que je me demande?

Le test s'est révélée négatif pour ma part, je ne suis pas atteint du symptome.
Les bouleversements climatiques liés a une hausse globale de la température peut avoir des incidences locale de "mini hivers" ( comme par le passé).
Le ralentissement du Gulf stream peut avoir des incidences sur la circulation des eaux chaudes et froides. Cela veut dire que la chaleur peut rester à l'équateur. Mais on ne connait pas encore les répercutions, car c'est la première fois qu'une espèce accentue autant les bouleversements.

Le test s'est révélé négatif pour ma part, je ne suis pas atteint du symptome.
Les bouleversements climatiques liés a une hausse globale de la température peut avoir des incidences locale de "mini hivers" ( comme par le passé).
Le ralentissement du Gulf stream peut avoir des incidences sur la circulation des eaux chaudes et froides. Cela veut dire que la chaleur peut rester à l'équateur. Mais on ne connait pas encore les répercutions, car c'est la première fois qu'une espèce accentue autant les bouleversements.

Le sujet étant le climat, je propose qu'on y retourne et qu'on ne se détourne pas du sujet.

Comme je l'ai dit, il y a un réchauffement climatique avéré (le débat reposant essentiellemnt sur la part de responsabilité des activités humaines et/ou son absence). Maintenant, la vrai question à se poser n'est pas de savoir quia raison ou qui a tort, mais : que faisons-nous maintenant pour échapper, ou du moins minimiser les catastrophes climatiques à venir ?

Tout en sachant qu’à l’âge de pierre ou au même encore au moyen âge, c’est à dire contrairement à nous aujourd’hui, ils pouvaient encore boire l’eau des rivières et disposaient d’une nature preservé facteur d’autonomie ! ce qui n’est pas notre cas !

Ouais, et à ces époques un enfant sur deux mourrait avant d'avoir passé les 20 ans, tout les cinq ans une épidémie réglait le problème de la surpopulation et la moitié de la population mondiale (voir plus) ne mangeait pas à sa faim (sans parler des carences que pouvait provoquer une alimentation à base de bouillie de céréale avec de la bouillie de céréale, et parfois une tranche de lard et une pomme pour égayer tout ca).

Climatosepticie?Ok,bénéfice du doute.On est pas sûr que l'homme soit responsable d'un réchauffement,mais,ça commence à devenir inquiétant.Par contre,l'origine de certaines pollutions ne fait aucun doute,prenez le cas du mercure ou de certains gaz dangereux produits par l'homme(inexistant dans la nature)et rejetés dans l'atmosphère alors qu'ils sont nocifs pour celle-ci ou pour la vie.Le problème,c'est que ceux qui ne veulent pas en entendre parler car ils perdraient trop d'argent mettent tous dans le même sac,on ne parle que d'une pollution,tout en omettant les autres,et ça,c'est foutrement stupide!

Ensuite,lorsque l'on parle de limiter les rejets de pollution diverse,certains font le dos rond:"âge de pierre" par ici,"moyen-âge" par là.
De quoi avez-vous peur?De perdre votre conforts personnel basé sur un mode de pensé égoiste?Surtout,ne venez pas dire que vous êtes contre car cela nuirait à la vie de beaucoup de personne dans le monde,ça serait de l'hypocrisie mais à un stade jamais atteint....Sinon,vous seriez déjà en mission humanitaire,es-ce le cas?

De plus,qui vous a dit de revenir à l'âge de pierre?On peut aussi allez de l'avant et vraiment progresser,en mettant toute notre intelligence à l'oeuvre.L'Homme se vante d'être plus intelligents que tout être vivant de cette Terre,prouvons le!en vivant dans un monde respectueux de l'environnement par exemple.

Après,si vivre en sursis(tout en nuisant à la vie d'autruits) est votre définitions du progrès...
Le problème,c'est que l'Homme passe plus de temps à reparer ses conneries,plutôt que d'éviter les catastrophe.Après,on a la vanité de se dire supérieurs,bizarre,non?

@ sreugneugneu:

Vous qui proposez aux autres de se suicider pour le bien de la planète,vous ne vous rendez donc pas donc que ,par votre mode de pensé,vous êtes en train de nouer la corde autour de votre cou?Si l'on continue comme cela,on nira pas loin.

Y'a un truc que je ne comprends avec ce genre de personne:ils défendent l'humain,le mettant sur un piedestrale,alors qu'agir comme ça mets en danger notre environnement,et donc à la survie de notre espèce...(si seulement il n'y avait que notre espèce).C'est complètement c**!!Ils ne pensent même pas à l'avenir de la planète!!Durant notre vie,on profite sans scrupule,après,on s'en fout,on est mort!!Quel est le problème,hein?

pfff,on leur mets sous le nez les problèmes,et eux ferment les yeux,après,ils se plaignent lorsqu'on les forces à ne pas tout détruire pour l'argent,ou par folie,par plaisir,je ne sais pas.

@+,bon ap'

vous ne vous rendez donc pas compte que*(dsl)

Lorsque les pompiers interviennent sur un sinistre, doit réaliser un comité de pilitiage chargée d'encadrer une étude préalable pour connaître les causes et les conséquences de l'incendie et, de plus, évaluer les dégâts collatéraux de l'intervention des secours?
Le GIEC a peut-être raison, peut-être existe-t-il un soupçon de vérité (ou plus?) dans les publications plus pou moins mercantiles des alarmistes et des sceptiques. Peut-être qu'il faut en débattre.
Personnellement, je suggère que ce débat soit orienté vers les mesures àà prendre pour freiner, s'il est encore temps, la poursuite du phénomène (quel qu'il soit : réchauffrement, phénomènes extrêmes ou refroidissement).
Et qu'au delà du débat, on passe enfin aux actions !

De perdre votre conforts personnel basé sur un mode de pensé égoiste?

Donc je suppose que tu mets ton mode de vie en accord avec tes discours et que tu n'as pas de voiture, que tu ne consommes rien qui soit produit à plus de 10km de chez toi (parce que faire venir ta télé par avion ou bateau du japon c'est pas très écolo), que tu ne te chauffes pas au fioul, au gaz ou à l'électricité, que tu n'utilises pas d'appareils électriques, que tu ne manges de la viande qu'une fois par semaine et que tu ne pars jamais en vacance.

C'est le comble de la vanité de l'homme que de croire que ce primate bipède à 46 chromosomes est capable de maitriser la courbe moyenne des températures à long terme. Mais bon ca fait partie de sa nature. Pour ma part, je ne nie pas un éventuel "réchauffement climatique", je doute de la capacité dans le niveau actuel des connaissances (de cette science jeune) de prouver le caractère anthropique de ce réchauffement.

Petite devinette : je suis sur que la plupart des gens s'intéressant à ce "problème important" (parce que bien sur il n'y a pas de plus grand problème sur terre en ce moment) ne savent pas quelle est la teneur en CO2 dans l'atmosphère.
Réponse : 78,08 % d'azote, 20,95 % d'oxygène, 0,93 % d'argon, 0,039 % de CO2.
Et ces mêmes gens ne savent surement pas que la vapeur d'eau a une capacité d'effet de serre plus important que le CO2. Proposition : réduire les émissions de vapeur d'eau dans l'atm, soit finis les douches chaudes.

Ainsi donc, seux qui, avec quelques arguments de poids portant, ne pensent pas comme vous, sont des malades : "une nouvelle épidémie fait rage partout dans le monde : la « climatosceptite ». Cette maladie psychologique,".

Belle méthode stalinienne. Ou religieuse.

L'Eglise de Climatologie devrait plutôt regarder la poutre qui est dans son oeil.

PS: moins de CO2 dans l'atmosphère, c'est possible, avec moins d'humains sur Terre. Il faut donc dès a présent limiter les naissances dans les pays à forte natalité, et supprimer toutes les aides sociales pro-natalité, et au contraire taxer les familles nombreuses.

@Solar Fury :

"De perdre votre conforts personnel basé sur un mode de pensé égoiste?"

Quand Cécile "Jamais sans mon avion" Duflot arrêtera de se promener aux Maldives, on en reparlera, de ce que je fait pour la planète.

l'homme est à l'origine des dereglements actuels .Mais de quel homme s'agit-il?
Certainement ,pas vous ,ni Moi ,mais bien les décideurs de cette planète .
Certains lobbies et clans ,tous réunis pour leur vorace appétit sans cesse croissant ;à l'effet de rafler même les éléments vitaux ;telle que l'EAU .
que je qualifie comme "l'eau est le passé de l'homme"les EAUX sont
L'AVENIR DE L'HUMANITE.
CERTAINS PAYS AFRICAINS VONT MANQUER TERRIBLEMENT D'EAU D'ICI PEU DE TEMPS SAUF SI LE DEREGLEMENT DECIDE AUTREMENT .

J'appelle ce dereglement "le hasard et l'incertitude"

qui se conjuge comme des lois de l'inconnu avec des effets connus .moi je respecte la planète et je m'informe des actions des autres

Un scandale.
GreenPeace vient en grand donneur de leçon nous faire croire que la climatoseptie se resume a Claude Allegre. Ils attaquent lamentablement cette homme (tres critiquable) dans un questionnaire ridicule et qui je l'espere fera largement polémique!
Le vrai therme ici c'est PROPAGANDE.
GreenPeace fait la même erreur que Hulot et Arthus Bertrand prendre en compte le dit dereglement climatique !
L'ecologie ne se resume pas a cela !
D'ailleur les preuve scientifique existe bel et bien sur l'etude du soleil.
N'y a t'il pas le co-fondateur de greenpeace qui se serait eloigné de vous sur la question climatique ? GreenPeace ne devrait il pas plutot faire de l'ecologie plutot que de la politique douteuse ?

Une autre chose je suis amusé de voir que vous pronnez dans votre test l'idée d'une organisation Intergouvernemental financer par des fond publique :d ! N'est ce pas ce que vous critiquez et l'expliquation de l'ONG que vous êtes ?
Ce que vous faite vient a interdire un debat deja bloquer par des gens comme vous.

Ici je crois que vous venez de vous discredité et de perdre une bonne partie de la sympathie des gens. C'est simplement une honte scientifique que de tournée au ridicule le principe meme de la science (ce remettre en question). Libre a vous de continué a vivre dans votre monde sectaire. GrippePeace Les dons ça sera pour une organisation Ecologiste qui ne passe pas mon fric dans des campagne stalinienne de propagande pour enfermé les gens dans la nouvelle religions qui est tout sauf scientifique !

Le soleil serait il la clé ?
Des scientifique apporte aujourd'hui des these toute aussi credible que le GIEC !
Et n'oublions pas la climatologie n'a pas et ne peut pas avoir de rigueur scientifique. C'est une estimation et ce n'est qu'une theorie.

Vive le catastrophisme qui fait booster les donc et continué a payé des mecs qui n'ont rien d'autre a foutre ! Allez plutot sauver des baleines avec ses sous !

je trouve ça arrogant de se placer en vérité suprême,surtout en basant une argumentation sur"ils disent n'importe quoi". Ceux convaincus sont visiblement plus malins et tous les autres voire les cllimatosceptiques sont carrément "malades". Quel interêt pédagogique?c'est pas comme ça qu'on fait réfléchir les gens...

n'oublions pas que nous ne sommes que des fourmis, et malgré notre pseudo connaissance de tout, personne ne peut rester assez lontemps sur cette terre pour dire ce qu'il en est vraiment.sutrout que l'echelle des changements climatiques,c'est au moins des centaines d'années.

Si le temps nous prouve que greenpeace avait tort, ils se sont eux même tirés une balle dans le pied en critiquant bêtement l'ennemi.

je cite : "à ces époques (moyen âge, age de pierre) un enfant sur deux mourrait avant d’avoir passé les 20 ans, tout les cinq ans une épidémie réglait le problème de la surpopulation et la moitié de la population mondiale (voir plus) ne mangeait pas à sa faim (sans parler des carences que pouvait provoquer une alimentation à base de bouillie de céréale avec de la bouillie de céréale, et parfois une tranche de lard et une pomme pour égayer tout ca)."

-----------------------------------------

tu est bien naïf et crédule mon vieux !

Parce que tu crois encore que lorsque les ressources naturelles seront épuisés et que la planéte terre sera un véritable desert privé de biodiversité et entièrement souillé par la pollution chimique, nucléaire, et génétique, la mortalité infantile et les conditions de vies des gens ne seront pas pires encore que ce moyen âge aujourd'hui tant méprisé par tout les adeptes fanatiques de la religion du progrés ?!

Fanatiques et autres adeptes d'une foi aveugle en l'Homme, qui n'ont toujours pas compris que le developpement technique et la liberté entre les mains d'une Humanité pleine d'avidité et d'orgueil ne sera absoluement jamais un "progrés" ! mais bien au contraire une course vers l'abîme !

C'est pourquoi mon vieux je peux t'affirmer que comparé au chaos environnementale et sociale qui nous attend, le moyen âge et ses valeurs religieuses ayants jadis cherchés à faire progresser l'Homme vers plus d'humlité et de détachement, sera dès lors considéré par bien des individus comme un "paradis" malgré son manque de confort !

Car si l'Homme ne réussit pas préalablement à faire progresser sa nature pleine d'orgueil et d'avidité vers plus d'humilité et de détachement, alors mieux vaut encore pour lui, les générations futures et l'ensemble de la nature vivante, qu'il reste à l'âge de pierre ou au moyen âge !

car de toute façon qu'ont le veuille ou non, la technologie entre les mains d'Hommes avides et orgueilleux ne peut nous conduire qu'à notre propre anéantissement ! et donc à une nouvelle forme "d'âge de pierre" ou de" moyen âge bien pire encore que les précédents pour les populations ! car cette fois ci privé d'une nature fertile et abondante !

ou même pire encore : à notre asservissement totale par la technologie elle même !

Bonjour
Je suis scientifique de métier, universitaire, je prends au sérieux les conclusions du GIEC et de mes collègues météorologues ou climatologues en qui j'accorde beaucoup de confiance, mais je trouve ce genre de "quizz" parfaitement déplacé (par exemple aucune réponse raisonnable n'est proposée à la question sur Allègre, c'est du manichéisme simpliste et démagogique).
Franchement je suis de plus en plus déçu par le ton des anti-climatosceptiques (dont je faisais partie jusqu'à récemment), et par le ton de certains anti-pseudosciences en général d'ailleurs, assez sectaires. Je passe beaucoup de mon temps, dans mon métier et dans ma vie privée, à essayer de faire passer les idées de la science contre les idées reçues et les faux raisonnements.
J'espère que la lutte contre le réchauffement utilisera d'autres arguments que ce quizz digne d'une cours de récréation et écrit comme un modèle de propagande dogmatique.
Cordialement

J'habite à Madagascar.
Ici, pour produire de l'électricité, on brûle du pétrole...
Désolé de vous dire que le nucléaire c'est quand même une sacrée avancée. Vu la consommation des pays "civilisés", proposez une autre alternative viable.

pour info:

Bien sûr, il n'y a pas de ramassage des poubelles, chacun se démerde. Fait un trou, ou brûle.
Au mieux, l'huile de vidange sert à protéger les charpentes en bois mais à 99% finit sous terre. Les piles..... etc .....

Alors faut faire quoi? Les seuls qui sont écologistes, c'est ceux qui vivent dans la brousse.

l'économique et le politique n'étant que le mirroir de cette même humanité aujourd'hui pleine d'avidité et d'orgueil. C'est à dire entièrement soumise aux seuls dogmes académiques et universitaires d'une pensée limité rejettant tout ce qui dépasse et demeure inaccessible à sa seule capacité limité de compréhension d'un univers réel aux multiples dimensions et formes de perceptions ! Humanité qui dès lors demeure totalement sourde aux lois qui depuis l'aube des temps régissent l'équilibre naturel et universel, mais également sourde aux multiples mises en gardes et avertissements que nous ont transmis jadis de nombreux sages à la fois mystiques, érudits et savants.

la plupart des scientifiques ne sont que de vulgaires gourous modernes dont les paroles sont d'évangiles pour leurs trés nombreux adeptes "civilisés" ! et absoluments pas des savants ! car contrairement à la plupart des sages érudits de l'antiquité et du moyen âge, ceux ces scientifiques sont entièrements soumis au seul empire de la pensée ! et donc totalements fermés à d'autres formes de perceptions du réel dépassants leurs seul capacité limité de compréhension..

Quand greenpeace fera pression avec les autres politico - écolo vers les industriels qui sont eux a la source de toutes pollutions, au lieu de nous emmerdé nous qui somme a la fin de la chaine et qui devons passé par les produits industriels, alors là je dirais qui servent a quelques choses, trop facile d'emmerdé les petites gens avec toujours plus de taxe, alors que les industriels, cela leur coute moins cher, le recyclage par apport a la matière première. on marche sur la tête ralebol de ces didacteurs écolo, qui font chier le monde, la terre a toujours eu ces période de réchauffement, par apport ou elle se situe dans la voie lacté,
ces vrai que l'homme extrait du carbone et pollue l'atmosphère, mais avec la technologie d'aujourd'hui, que font les dictateurs écolo, pour arrêté cela au niveau mondial ? rien soucis économie!!!, pourtant avec les panneaux solaire de dernière génération, c'est le top, pourquoi continué avec le pétrole, augmenté les prix, stressée les gens, etc... PAR FACILITE !!!
je suis pour l'écolo a condition que le changement viennent des industriels pour qu'ils propose a tous autres chose de moins polluant, a court terme.
Le jour ou il n'y aurra que des solutions écolo, n'ai pas demain la veille !
exemple : alors que l'on sait que la consomation en veille des appareils tel que Television, est importante, pourquoi les industriels ne se pensche pas sur la question ? que font les politiques rien !pourquoi il y a pas de lois qui interdise au industriel de faire des appareils non conforme a l'écologie ::!!! alors arrêtons de nous gonflé avec vos clip video écolo, a nous ramoné les cerveaux a pronné vos principes de vieux hippies de merde, le modernisme c'est super il suffit que les industriels commence par nous proposé autre chose ! POINT !

Quand je pense qu’il y a des gens qui s’inquiètent de la dictature des extrêmes politiques, des fanatiques religieux, de Google ou que sais-je, alors que la dictature verte est déjà en marche et qu’elle est terrible. A les écouter, il faudrait tous retourner vivre dans les bois, se nourrir de glands crus et s’éclairer à la lampe-pigeon. Ben non, désolé, mais j’en ai pas envie. Alors on peut me traiter de nazis ensuite mais j’en ai rien à foutre. De toute façon, leurs leçons, il faut toujours que ça soit les autres qui les appliquent à leur place car eux-mêmes ne les suivent jamais. On l’a bien vu avec Cécile Duflot fin 2009, elle qui fustige les gens qui prennent leur voiture pour aller bosser, mais qui s’embarque dans un avion pour Madagascar pour prendre des vacances avec son mec. Ça ne la gênait pas de trop là la pollution des gaz d’échappements. Alors certes, l’avion serait parti avec elle ou pas dedans, mais quand on donne des leçons, on montre l’exemple. Ça va comme ça les écolos-bobos en manque de causes à défendre parce qu’ils s’emmerdent dans la vie.

Test manipulateur !!! comment osez vous parler de crédibilité avec votre test orienté ????

Non je n'écoute pas Allègre !! non je ne suis pas soumis à la pensée des uns ou des autres !!!
Mais je me pose bien des questions... il y a un véritable problème des pollutions et se concentrer sur le réchauffement permet deux choses :
- Ignorer la question de pollution générale en monopolisant le débat sur le réchauffement
- Imposer une taxe carbone qui ne changera rien aux véritables problèmes...

Alors allez-y Greenpeace et autres continuez à faire le jeu des lobbys, vendez nous de la centrale nucléaire et continuez à faire de la fausse information !!!
Merci les experts !!!

Pour des experts, vous êtes vraiment très subjectif...

Je suis très déçu par ce test. Le débat actuel se polarise entre deux extrêmes et est perverti par ceux qui mélangent le diagnostic (la science, apportée par la communauté d'experts pertinents) avec le remède (les choix de société et de politique, qui nous reviennent à tous, nous sommes en démocratie).
Face au danger que représente le mélange de ces deux aspects Greenpeace choisit d'enfoncer le clou et propose un test aux questions subjectives, mélangeant politique et science. Vous faites le jeu de Claude Allègre et compagnie. Pire encore, vous faites le jeu des lobbies fossiles contre lequels vous êtes censés vous battre. Pire encore, vous adoptez les mêmes tactiques qu'eux, en choisissant d'attaquer les personnes en particulier plus que leurs thèses (qui sont reprises par beaucoup). Et vous semblez oublier qu'en France, on aime les martyrs, on aime le village gaulois résistant aux romains. Beaucoup apprécient CA car il passe pour David contre Goliath. N'oubliez pas cela.
Plutôt que de continuer dans cette voie vous feriez mieux d'aider à recadrer le débat sur ce qu'il devrait être: soit purement scientifique (symptômes et causes) soit purement politique (médicaments à prendre). Malheureusement après plus d'un siècle de recherche on en est toujours à devoir communiquer aux gens les symptômes, mais c'est ainsi.
A mon avis vous feriez mieux de retirer ce quizz et revoir votre stratégie, qui si elle continue ainsi ne fera que radicaliser une plus grande partie de la population.
Dois-je préciser que je n'ai rien contre GP bien au contraire, je vous soutiens dans la plupart de vos projets. Mais en tant que scientifique extrêmement impliqué dans la question climatique je me sens obligé de devoir vous critiquer.
J'espère que vous entendrez mon appel.
Cordialement, JC

Le test n'est pas très fiable, j'ai été testé négatif et pourtant je suis profondément climatosceptique (et militant écolo aussi).

Greenpeace n'est pas une véritable organisation écologiste, car celle ci ne remet jamais en question la religion du progrés technologique et sa dictature d'une réalité desenchanté entièrement soumise au seul empire d'une pensée limité coupé du réel. Dictature du progrés auquel sont également soumis la plupart des climato-sceptiques qui quant à eux céderont aux "solutions" technologiques, seulement une fois mis devant le fait accompli d'une destruction environnementale irreversible.

Sans le savoir, Greenpeace est une organisation au service de la future révolution technologique verte, c'est à dire une organisation seulement un peu trop en avance sur son temps, mais en totale adéquation avec les besoins à venir du système techno-industriel et l'etablissement d'une société ou l'homme sera définitivement privé d'autonomie et coupé d'une nature enfermé dans des éco-musées et autres reserves naturelles pour touristes prisonniers des grandes cités et autres zones industrielles.

votre religion du "progrés" technologique sacrifiant la nature sur l'autel du confort, de l'avidité humaine et de l'orgueil, n'est qu'une porte menant tout droit vers l'enfer !

le moyen âge et ses valeurs religieuses ayants jadis cherchés à faire progresser l’Homme vers plus d’humlité et de détachement

Par "chercher à faire progresser l'humanité" je suppose que tu fais allusion à l'inquisition, aux persécutions des juifs/musulmans/autres personnes ne suivant pas le dogme officiel à la lettre, au féodalisme, au servage, aux croisades et à toutes les joyeusetés?

Oups, je suis climatosceptique. Mais heureusement GP veille et la guérison par le goulag fera de moi un être bien-pensant. Seringues et lavage de cerveau m'amèneront à penser juste...

Provocation inutile qui ne fait pas avancer le débat
Raisonnement Septique = Scientifique

encore une fois la question n'est pas d'être ou de savoir si l'ont est climato-sceptique ou pas ! mais de savoir si la technologie qu'elle soit verte ou pas, va pouvoir résoudre des problémes qui avant tout résultent historiquement de l'orgueil d'une pensée humaine s'étant voulu au dessus des lois régissant l'équilibre naturel et universelle, et de l'avidité humaine jadis libéré de ses chaînes par les adeptes fanatiques d' une foi aveugle en cette idole religieuse qu'est l'Homme avec un grand H.

encore une fois la foi en l'idole "Homme" entièrement soumis au seul empire d'une pensée limité et à ses dogmes scientifiques de rejet et d'exclusion de tout ce qui dépasse notre seule capacité limité de compréhension du réel, demeure la pire des superstitions et constitue un facteur majeure d'autodestruction et d'anéantissement !

La plus grande erreur des hommes aujourd'hui est de continuer à penser dogmatiquement, religieusement, et orgueilleusement, que les dégats engendrés par le développement technologique et industriel actuelle est une première historique ... alors qu'au regard des différents textes mystiques et mythologiques du monde, rien ne s'avère plus faux et mensonger !!!

votre progrés scientifique et technique n'est qu'un mythe et une illusion !

Bon Albator t'arrêtes avec tes élucubrations mystico-religieuse à la mort-moi-l'noeud et ta philosophie de comptoir à deux balles pour hippies décérébré. Si le progrès te révulse tant t'as qu'à aller vivre dans une grotte, au moins tes actes seront en accord avec tes diarrhées verbales.

Ce test est à la hauteur des arguments réchauffistes habituels : nul.

"Par « chercher à faire progresser l’humanité » je suppose que tu fais allusion à l’inquisition, aux persécutions des juifs/musulmans/autres personnes ne suivant pas le dogme officiel à la lettre, au féodalisme, au servage, aux croisades et à toutes les joyeusetés?"

-------------------------------------------

mon trés cher tu confonds bêtement les crimes perpetrés par certains hommes au nom d'un certain enseignement qu'ils ont mal interprétés, et l'enseignement lui même !, c'est à dire les valeurs religieuses et mystiques que certains de ces hommes ont eux mêmes détournés à des fins politiques et économiques.

Il faut être soit même un adepte fanatique de la foi en l'Homme pour ne pas faire cette distinction fondamentale ! distinction qui par contre ne peut pas échapper à un esprit véritablement ouvert..

"Bon Albator t’arrêtes avec tes élucubrations mystico-religieuse à la mort-moi-l’noeud et ta philosophie de comptoir à deux balles pour hippies décérébré. Si le progrès te révulse tant t’as qu’à aller vivre dans une grotte, au moins tes actes seront en accord avec tes diarrhées verbales."

--------------------------------------------

désolé mais quant à moi, je ne me soumet pas aux élucubrations des adeptes fanatiques de la foi en l'Homme entièrement aliénés par l'empire d'une pensée limité donc alienante par définition ! (que cette pensée soit scientifique ou pas ne change rien !)

Quant au "progrés" technologique mu par l'orgueil et l'avidité humaine, soit sans crainte, il nous contraindra de toute façon un jour ou l'autre, et que je le veuilles ou non, à y retourner ... dans les "grottes"...

Eh les écolos-bobos, quand vous faites fonctionner votre ordinateur, vous émettez de la chaleur. Vous devriez revenir aux bons vieux mails gravés sur des plaques de pierre...

Co² Vs activité solaire :
http://video.google.com/videoplay?docid=-3483608200922759033#

GreenWashingPeace : MANIPULATEURS !!!

Quant au « progrés » technologique mu par l’orgueil et l’avidité humaine, soit sans crainte, il nous contraindra de toute façon un jour ou l’autre, et que je le veuilles ou non, à y retourner … dans les « grottes »…

Eh bien commence par donner l'exemple en jetant ton PC aux ordures, ainsi que tout les autres produits du "progrès technologique mu par l'orgueil et l'avidité humaine" (genre tes ampoules, ton frigo, ta voiture, tes médocs et tout le tintouin).

GreenWashingPeace : MANIPULATEURS !!!

C'est seulement maintenant que vous le comprenez. Les militants de greenpeace se prennent pour les nouveaux messies de la religion verte, et tout ceux qui s'écartent du dogme officiel ne peuvent être que des salauds corrompus sans coeur à la solde des tout puissant lobbys gouvernemento-militaro-industriels qui disent n'importe quoi (car dans le monde de greenpeace toute vérité ne peut provenir que de greenpeace)

Quand je pense qu’il y a des gens qui s’inquiètent de la dictature des extrêmes politiques, des fanatiques religieux, de Google ou que sais-je, alors que la dictature verte est déjà en marche et qu’elle est terrible

Ca fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à craindre la "dictature des pastèques", vertes à l'extérieur et rouges à l'intérieur, à l'image de leur leader Daniel Cohn-Bendit, égocentrique aujourd'hui vert, hier rouge (ou noir je sais plus) et demain violet ou jaune.

c’est à dire les valeurs religieuses et mystiques que certains de ces hommes ont eux mêmes détournés à des fins politiques et économiques.

Alors primo tes valeurs mystico-religieuses elles ont été écrites par des hommes (le coup du texte qui serait descendu du ciel c'est bon pour les soirées entre hippies après 18 joints et 3 rails de coke), secundo qui c'est qui va veiller à ce que tes valeurs soient appliquées/respectées? Des hommes. Avec les mêmes risques de dérives que celles qu'on a connu par le passé.

"Eh bien commence par donner l’exemple"

tu sembles seulement oublier une chose : contrairement à toi, je n'ai foi en l'Homme, moi ! et je ne prétends donc pas être en quète d'une sur-humanité... je ne suis qu'un animal humain comme les autres, c'est à dire qui subit l'ordre actuel autant qu'il en est responsable ! (c'est d'ailleurs un des premiers vers l'humilité que de reconnaître cela)

donc je n'ai aucun compte à te rendre, ni à toi ni à ton idole religieuse...

@ Screugneugneu:
De quel droit vous me tu-toyer?Je vous ais vous-voyé depuis le début,s'il-vous-plait,faite de même.

Mis à part les objets électrique et pour la nourriture(ce n'est pas moi qui vais aux supermarché faire les courses du foyer,mais problème bientôt résolu,j'irais faire mes courses à 3 mètres de ma maison=>potager)),ouais.Je me chauffe au bois,j'ai été une fois en vacances(en même,je ne suis pas trop âgé,donc,je n'ai pas eu la possibilité de le faire);non,pas de voiture,quant à la viande,en effet ,je n'en mange qu'une fois par semaine( et encore,j'essaye de diminuer.Le seul moments où j'en mange,c'est par peur de jeter de la nourriture à la poubelle,car malgré mes demandes,on continue à m'en préparer;ça ,je n'y peut rien)

Avez-vous quelque chose à rajouter?(vous n'avez pas dû lire la suite de mon commentaire,mais bon...)

Quant à ce test,il est plutôt puéril,mais il faut le prendre à la rigolade je pense.

"qui va veiller à ce que tes valeurs soient appliquées/respectées? Des hommes. Avec les mêmes risques de dérives que celles qu’on a connu par le passé."

-------------------------------------------------------

à toi de savoir ce que tu veux mon vieux... mais dans tout les cas, tu n'as qu'à t'en prendre qu'a toi même et à tes semblables ...

car au moyen âge, même si la vie était dure, au moins ils avaient encore au moins la capacité environnementale d'espèrer un avenir meilleur sur une planéte à l'époque riche, fertile et abondante...

concernant les écrits religieux, ils ont effectivement été écrits par des Hommes sur des parchemins puis dans des livres, mais je n'ai par contre jamais dit qu'ils les avaient eux mêmes inventés ou imaginés... il y a une différence fondamentale entre retranscrire par écrit des textes dont ont est pas soit même l'auteur, et dire que ce que l'ont à écrit vient de notre propre reflexion.

alors cesse d'interpréter à ta guise ce que je dis. sinon tu ne vaux guère mieux que ces inquisiteurs dont tu fait la critique, et dont tu ignores d'ailleurs qu'ils ne furent pas tous des adorateurs du bucher...

Mon point de vue climatosceptique:

On observe depuis plusieurs années une hausse modérée mais réelle de la température moyenne à la surface de la Terre.

Cela n'a rien en soi d'anormal: à la différence des variation locales d'une année sur l'autre, les variations globales n'ont rien d'aléatoire et semblent pouvoir être décrites par la superposition de cycles plus ou moins long.

Mais actuellement une inquiétude se fait jour: nous serions non pas sur la pente ascendante d'un cycle de quelques décennies mais embarqués dans un phénomène nouveau, une augmentation irréversible de la température, appelée à continuer et à s'installer.

La cause de ce phénomène serait la production de gaz à effet de serre. Étant d'origine anthropique, "artificielle", elle pourrait expliquer un processus qu'on n'a pas observé - ou désigné en tant que tel - dans le passé, où on suppose une nature passive.

Cette explication ne manque pas d'arguments, mais elle a un défaut: elle prétend trouver la cause d'un phénomène qu'on n'a pas encore constaté, car si on est d'accord sur le réchauffement rien n'indique pour l'instant que celui-ci ne soit pas la pente d'un cycle. Revoir à ce sujet l'affaire de la dent d'or.

D'autre part pourquoi un réchauffement serait-il davantage inquiétant qu'un refroidissement?

Il n'y a pas de stabilité dans ce domaine et il faut toujours s'adapter. Il y a des perdants et des gagnants. Un réchauffement durable obligerait les espèces qui le peuvent à se déplacer. L'ouverture à l'oekoumène de la Sibérie, du Canada, du Groenland et du littoral antarctique compenserait la perte de l'Inde, du Sud-Est asiatique et de l'Afrique centrale. À condition, bien sûr, de mettre fin à la politique actuelle de barrières anti-migrations.

Actuellement, des hommes vivent, par choix et par culture, à des endroits éloignés dont les températures moyennes diffèrent de plus de trente degrés. Et qui connaissent pour certains des amplitudes été/hiver de plus de quarante.

Nous nous adapterions probablement moins bien à une glaciation, car un climat frais ne suffirait pas à faire pousser des céréales dans le Sahara. Mais nous nous adapterions à une baisse de quelques degrés.

Alors pourquoi cette peur d'un réchauffement, pressenti sans raison comme irréversible et qui devrait aller en augmentant?

Sans entrer dans les questions de manipulation par divers lobbies, on entend régulièrement des discours eschatologiques qui visent à culpabiliser l'homme et à l'inviter au repentir. Les religions du Livre et les sectes qui en sont issues en on fait leur fonds de commerce.

Il y a quelque temps, on répandait la peur inverse, celle de l'hiver nucléaire, provoqué par des poussières satellisées suite à une guerre. Le danger de guerre était et est encore bien présent, mais il semble qu'il ne fasse plus recette. Alors, là aussi, on s'adapte.

Le succès de ces discours repose sur la peur du changement, de l'instabilité: on est capable de faire ressentir n'importe quel changement comme une catastrophe.

Les vrais problèmes de la planète ne sont pas là: la déforestation, la pollution chimique, les déchets radio-actifs et toxiques, le danger des centrales et des armes nucléaires, la surcharge de l'atmosphère en poussières diverses, la disparition d'espèces sont en elles-mêmes des choses suffisamment graves pour qu'on s'y oppose de toute urgence plutôt que de les relier à une théorie non vérifiée.

Brûler trop de gaz, prendre l'avion pour un oui ou pour un non, c'est polluer, c'est envoyer dans nos poumons des particules dont ils se passeraient bien, et c'est une raison suffisante pour combattre ceux qui abusent.

Et si par extraordinaire l'avenir donnait raison aux eschatologues, cela n'aurait rien changé au problème.

il y a une différence fondamentale entre retranscrire par écrit des textes dont ont est pas soit même l’auteur

ahah, je me marre, ces textes ont été dictés par dieu sans doute?

sur une planéte à l’époque riche, fertile et abondante…

Riche, mouais...non vu que la plupart des ressources que la nature met à notre disposition (pétrole, charbon, uranium, bauxite, etc) n'ont été exploitées que bien plus tard. Fertile...il suffit de comparer les rendements d'une ferme moderne avec ceux d'une ferme du moyen-age (ou simplement d'une exploitation dans un pays sous-développé) pour voir qu'avec les moyens et techniques du Moyen-Age on ne risque pas de nourrir 6-7 milliards d'individus, bientôt 8-9.

contrairement à toi, je n’ai foi en l’Homme, moi ! et je ne prétends donc pas être en quète d’une sur-humanité… je ne suis qu’un animal humain comme les autres, c’est à dire qui subit l’ordre actuel autant qu’il en est responsable !

C'est bien, dans ce cas le mieux c'est que tu la fermes car tes interventions sont pour le coup totalement inutiles.

Avez-vous quelque chose à rajouter?(vous n’avez pas dû lire la suite de mon commentaire,mais bon…)

Non, en toute franchise je dois reconnaitre que vous êtes l'un des rares écolos dont les actes sont en accord avec les discours.

pour le coup Screu, tes insultes ne font que me démontrer ton propre fanatisme religieux qui ne tolére aucune controverse ni remise en question...

libre à toi de croire en ton idole l'Homme et à ses "solutions" politiques, économiques et technologiques.... mais prend garde aux désillusions ....

Totalement débile!!!!!!!! C'est affligeant de bêtise!!

@ Albator

Si la technologie, c' est Lucifer, alors il a falloir que vous mettiez votre vaisseau inter-galactique à la poubelle, et bien sûr pas de recyclage, il manquerai plus que vous participiez à l'odieuse croissance verte...
PS: Continuer à poster, vous êtes tordant...
PPS: A quand un test de dépistage de la stupidité inter-galactique???

Claude alégre spécialiste en chimie atmosphérique sait ce qu'il dit.
Et il a mon soutient, l'histoire a donnée toujours raisons, a la minorité, la majorité allant droit dans le mur !!!
En déplaise au dictateur ecolo, qui veulent nous faire chier dans des wc sans eau !

Jean-Paul Sartre, dans les années 1970 : « Tout anticommuniste est un chien ».

De nos jours, quiconque n'adhère pas à l'écologisme politique radical est un malade (qui s'ignore). À quand sa mise en quarantaine d'office ? ou encore son placement en asile psychiatrique ?

Très simpliste de réduire les climatosceptiques au seul Claude Allègre.
Il y a des publications scientifiques qui prédisent un basculement vers une période plus froide de 1 à 3 décennies en se basant sur la dynamique des oscilllations de la NAO/AO/ENSO. http://www.climatelogic.com/
Et ce basculement a déjà débuté cet hiver 2009-10. L'hiver au cercle polaire n'a jamais été paradoxalement aussi doux au début puis aussi froid et neigeux depuis au moins 35 ans. La banquise de l'océan glacial arctique a retrouvé son extension d'il y a 35 ans. En ce moment même, il y a encore 40 cm de glace compacte sur les fleuves qui débordent à cause des pluies de printemps: une vraie débacle ! Il est vrai que les zones urbaines où résident les bobos demeureront globalement plus chaudes à cause de l'effet d'ilôt urbain. Ce test climatosceptite participe d'une opération de pure propagande et je pense que Greenpeace devrait plutôt réserver son énergie dans ses combats plus fondés contre la déforestation par exemple. A ce titre, que faîtes-vous depuis 20 ans pour la défense du 2e écosystème forestier d'Amérique du sud, le Chaco ? j'étais en première ligne pendant 2 ans et je n'ai vu personne de Greenpeace et autres ONG venir risquer sa peau sur le sujet. Y-aurait-il des combats plus fructueux que d'autres ?

LA NEW BABOU

Phénomène des temps modernes, la new babou est le produit de notre époque où tout se veut écologique et recyclé. La new babou, elle, est 100% recyclée. Une performance ! Toute sa personnalité, son look, sa vision des choses, ne sont que des trucs existants déjà, souvent des clichés, mais en version moderne.

Enfant d’anciens hippies, elle a été bercée trop près du métier à tisser. Parfois même, elle est née dans la communauté, sans assistance médicale, dans le lit, comme autrefois, avec une chance sur trois de mourir d’hémorragie pour la mère… De toute façon, la new babou n’a pas connu la vie à plusieurs car ses parents ont rapidement largué ce trip lorsque les autres membres leur ont fait goûter les joies de la réciprocité. Ben oui, le mari était d’accord pour baiser les différentes femmes de la communauté mais ça ne lui a pas vraiment plu de voir la sienne se faire trombiner par les autres barbus du clan. Et en plus, elle semblait aimer ça… Contrairement aux beatniks, les hippies n'étaient que des gosses de riches en révolte contre leurs parents et lorsqu'ils se sont tous foutus sur la gueule dans leur communauté utopique, parce qu’ils n’ont jamais pu oublier leur éducation bourgeoise et égoïste, ils sont rapidement rentrés chez eux, ont repris leurs études et sont devenus des cadres supérieurs, des avocats, des publicitaires, des architectes etc. C'est la génération qui nous gouverne à l'heure actuelle. Devenus des adeptes purs et durs du capitalisme, bien qu'ils ne l'admettront jamais, ils n'ont pourtant pas renié leur passé chevelu. Ils gardent même de leur court séjour communautaire des souvenirs dorés, presque romantiques. Ils n’hésitent pas à sermonner la jeunesse d’aujourd’hui en leur disant que eux, à leur époque, ils avaient des idéaux, avant de se replonger dans la lecture d’un numéro spécial d’Investir sur la façon la plus simple de spéculer sur la valeur du loft non occupé qu’ils se sont offerts l’an dernier en plein quartier Bastille…

Notre new babou a poussé dans cet environnement très confortable, à entendre radoter les histoires et les souvenirs, le plus souvent inventés ou enjolivés, de papa/maman, à écouter leurs vieux vinyls crachotant des Pink Floyd, Martin Circus ou de Triangle, à regarder leurs photos jaunies où ils posaient, insouciants, dans des fringues « complètement dingues » comme elle dit souvent… C'était mieux avant, c'est bien connu. En manque de racine et d'identité, elle s’est donc lancée à corps perdu dans un programme de réhabilitation des valeurs des années 70.
Bossant la plupart du temps dans la com, elle peut se permettre un look personnel, fruit de ses longues écoutes et lectures sur le sujet. Elle ressemble à une globe-trotteuse, le problème c'est qu'elle ne va jamais bien loin. Avec ses longs cheveux roux, frisottés et épais, elle fait penser à une version féminine de Corbier. Ses nippes sont improbables. Tout est long, déglingué, ouvert, débraillé, détendu et mal assorti. Comme les oignons, elle a plusieurs couches : la besace de mendiant par dessus le gilet tricoté en pure laine de lama par dessus un châle par dessus une chemise de géant par dessus un T-shirt CK. Si vous ramenez un soir une new babou chez vous messieurs, sachez que la déshabiller afin d'accéder à son string en macramé vous prendra pas mal de temps…
La new babou se sent très concernée par l’état de la planète et elle fait tout pour la sauver. Dans sa cuisine aménagée de 50m², on se croirait dans un local à poubelles vu qu'elle les a toutes afin de trier ses déchets. Une pour le papier, une pour le métal, huit pour les différents plastiques, une pour les piles, une pour ses bandelettes de cire usagées; baba, mais pas trop, les aisselles et jambes poilues de maman en 1972, c’était pas cool…
Elle passe un temps fou à tout trier afin que ça soit réintroduit dans le grand cycle de la consommation. Elle aime ce genre de boucle. Elle déteste le gâchis et pique des crises de nerfs terribles lorsque son compagnon balance par mégarde un emballage en polyuréthane dans la poubelle réservée au polyéthylène… Les p’tites boîtes contenant des restes de nourriture, dont la date de certaines ne peut être déterminée uniquement que par le Carbone 14, emplissent son frigo américain en inox de 550 litres. En réalité, le trip du recyclage chez elle n’est pas un engagement, mais une thérapie; une façon de soigner ses troubles obsessionnels du comportement et ses névroses… Le gaspillage, les microbes et la saleté sont ses ennemis intimes. Quand elle ne trie pas, elle astique, brique, fait des machines à n'en plus finir avec sa lessive biodégradable qui ne lave rien, et fout de la Javel un peu partout chez elle.

Evidemment, elle a tout le confort moderne à la maison. Il fait toujours plus de 25° dans son appart et elle a la clim' pour l'été. Elle a pris goût à tout ça. Quand elle se rend chez sa grand-mère, qui vit dans une vieille demeure plantée dans un champ de betteraves, c’est sympa les deux premiers jours mais bon, il fait froid. Mère-grand est bien gentille mais pour faire des économies, elle refuse qu’on allume le chauffage central. Et puis biner le potager, ramasser les oeufs des vaches et traire les poules, c’est fatiguant et salissant. La new babou est pour le retour à la terre dans l’âme mais en théorie seulement. Pour la pratique, elle préfère laisser ça à José Bové par exemple. C’est son idole. C’est là toute la force de Bové, il plaît aux bobos-babas, ceux qui n'ont jamais vu de vrais paysans de toute leur vie !

Notre new babou est végétarienne et mange uniquement bio. Tous les mercredis matin, elle prend son vélo et, après avoir manqué d’emplafonner une dizaine de passants sur le trottoir, elle se rend à son marché ouvert favori. Là, elle est sure de trouver les bons légumes sains et garantis sans pesticides. Ah les bonnes carottes à 18€ le kilo et la belle salade entière avec, en cadeau, une énorme limace noire et luisante à l'intérieur ! Ensuite, direction le magasin d’alimentation diététique pour acheter son tofu, son riz complet, ses biscottes en carton et son vomi d’abeille appelé également « miel ». Grâce à tous ces aliments sélectionnés, elle donne l'impression de prendre énormément soin de sa santé et elle-même y croit. Si seulement elle ne fumait pas deux paquets de clopes par jour…
Ses amis qui n’ont pas voulu se convertir à son végétarisme sont fustigés. Bande de nazis mangeurs de cadavres va ! Mais parfois, lorsqu'elle se retrouve à table pour le dîner, la new babou a un flash et repense à la saveur d’une entrecôte qu’elle mangeait avec un rare plaisir chez ses parents lorsqu’elle était plus jeune. Avec des frites et du jus. Mmmh ! C’était quand même autre chose niveau goût et présentation que ses trucs blancs et fades cuits à la vapeur. Mais qu’importe ! elle chasse rapidement ses souvenirs de sa tête et se dépêche de finir son triste repas avant qu’il ne fane. Après tout, quand on fait de l’hypocrisie un mode de vie, les sacrifices sont inévitables…

@ Albator >

Bien le bonjour à toi.

Après 1h de relecture de tout tes commentaires ( tu fais pas dans le format économique), et des réponses passionnées que tu as engendré, j'arrive en bas de la page, et peut enfin te dire ceci :

Ta vision des choses m'intéressent beaucoup, et j'aimerai, si tu le permets, pouvoir échanger avec toi (par un autre biais que ici bien entendu).

Y-aurait-il des combats plus fructueux que d’autres ?

T'as tout compris, les écolos-endoctrinés de greenpeace ne cherchent qu'à récolter des dons, c'est pour ca qu'on les voit descendre dans l'assemblée nationale ou s'enchainer sur des rails en France, mais pas s'opposer à la pollution en Chine, ou d'une manière tellement discrète que le gouvernement local ne doit même pas s'en appercevoir (faut dire qu'en Chine ils passeraient pas à la télé, ca serait plutôt 3 ans de rééducation par le travail. Y'a qu'en France qu'ils peuvent faire leur cirque sans risque, alors qu'on est probablement l'un des pays les plus vertueux du monde écologiquement, en tout cas bien plus que la Chine, la Russie ou les Etats-Unis)

@ SM >

Très belle histoire.. Divertissant.
Vas-y, fonce dans la généralité, tête baissée, c'est pas dangereux t'inquiète ;o

Les 2/3 des Français sont contre la taxe carbone malgré des décennies de propagande climatique. Les greenpisseux sont vraiment des tanches !

Le plus drôle, c'est qu'avec leur hystérie réchauffiste, ils ont permis "à l'insu de leur plein gré" à leur pire ennemie, le lobby nucléaire, de prospérer de nouveau. Quand on voit un arroseur arrosé aussi désespéré, c'est à se demander s'il faut rire ou pleurer.

Tellement facile d'interpréter et critiquer ceux qui agissent, et qui, de par le fait qu'ils agissent justement, se soumette a l'erreur...

Vous êtes tous beau à voir =)

Eh ben... y-en a ici qui sont déjà très fortement contaminés par ce terrible "virus mental" de la climatosceptite ! :oD

Voici le "vaccin" :
1ère dose :
- "BILAN CLIMATIQUE : Records de chaleur pour activité solaire minimum !!!"
(Cf. "http://www.planete-attitude.fr/group/climateweek/forum/topics/bilan-climatique-records-de")

2ème dose :
- "Le CO2 ?... C'EST DE LA PHYSIQUE... idiot !"
(Cf. "http://www.realclimate.org/index.php/archives/2007/12/les-chevaliers-de-l’ordre-de-la-terre-plate-part-ii-courtillots-geomagnetic-excursion/"

Bref extrait :
« …c’est bien sûr une paraphrase de la célèbre citation de Bill Clinton au sujet de l’économie. Le dernier mot est en petits caractères car nous avons appris que ce n’est pas une bonne technique de débat d’insinuer (même par inadvertance) que ceux qui ont du mal à voir la force de l’argumentation pourraient être idiots. ...
Ce que nous souhaitons souligner par cette paraphrase est le simple fait que le lien de cause à effet attendu entre l’augmentation des gaz à effet de serre à longue vie (comme le CO2) et l’augmentation de température ne repose pas sur une vague corrélation inexpliquée entre la température et la concentration des gaz à effet de serre au cours du 20e siècle.
L’augmentation présumée de la température a été prédite bien avant d’être détectable dans l’atmosphère, en fait bien avant de savoir que le CO2 était vraiment en train d’augmenter. Ceci a été prédit pour la première fois par Arrhenius en 1896 à partir d’idées extrêmement simples sur l’équilibre radiatif, puis fut reproduit en utilisant de la physique moderne des rayonnements par Manabe et collaborateurs dans les années 60. Aucune de ces prédictions ne reposait sur des modèles de circulation générale, qui sont apparus dans les décennies suivantes et ont permis des prévisions plus détaillées. Mais la prédiction de base du réchauffement est fondée sur des principes de physique vraiment fondamentaux ayant trait à l’absorption des infrarouges par les gaz à effet de serre, à la théorie radiative du corps noir, et à la thermodynamique de l’atmosphère saturée. Chacun de ces éléments a été vérifié avec une très bonne précision par des expériences de laboratoire et des observations de terrain.
Pendant un temps, une incertitude persistait sur le fait de savoir si la vapeur d’eau allait amplifier le réchauffement avec l’amplitude simulée par les premiers modèles d’équilibre radiatif, mais une ou deux décennies de travail supplémentaire à la fois d’observation et de théorie ont montré qu’il n’y a pas vraiment de raison de douter du calcul de cette rétroaction par les modèles de circulation générale. Modifiée en introduisant l’effet refroidissant des aérosols anthropiques, la théorie rend compte de façon satisfaisante de l’allure de la variation de température des 20e et 21e siècles.
Aucune autre théorie basée sur des principes physiques quantifiables n’a pu faire de même. Si quelqu’un arrivait avec la brillante idée que, disons, le réchauffement global est dû à la pluie de Phlogistique tombant de la Lune, cela n’effacerait pas d’un coup tout ce que l’on sait sur la thermodynamique, sur l’absorption des infrarouges, l’équilibre radiatif, et la température. Au contraire, c’est le boulot de l’avocat du Phlogistique de quantifier les effets du Phlogistique sur l’équilibre radiatif, et de les ajouter de manière cohérente aux forçages climatiques existants. Quasiment toutes les tentatives d’enfoncer la théorie de l’effet de serre anthropique ont perdu de vue ce principe simple mais incontournable.... »

Et là encore en troisième dose :
- http://www.realclimate.org/index.php/archives/2007/11/les-chevaliers-de-lordre-de-la-terre-plate-part-i-allgre-and-courtillot/langswitch_lang/fr/

Très très bref extrait :
«... Continuant d’étaler son ignorance de la modélisation, Allègre se demande "pourquoi les modélisateurs ont inclus le CO2 dans leurs modèles", et en conclut que "c’est uniquement parce qu’ils connaissent ses variations sur les derniers siècles".

Est-ce-qu’un siècle de travail méticuleux en laboratoire et sur le terrain passé à documenter l’effet radiatif du CO2 aurait peut-être à voir avec l’attrait des modélisateurs pour ce gaz ? Visiblement pas dans l’univers d’Allègre.
Mais il y a mieux : "Comme on ne sait pas bien comment se forment les nuages, on les néglige ! Comme on maîtrise mal le rôle des aérosols et des poussières, on les néglige !"... C’est complètement faux.
Nuages, aérosols et poussières (comme variations de l’irradiance solaire et éruptions volcaniques) sont tous pris en compte par les modèles actuels.
Les modèles qui négligent l’influence de l’augmentation du CO2 n’arrivent pas à reproduire le réchauffement des derniers trente ans, et c’est précisément pour cette raison que le CO2 a été confirmé comme le responsable principal du réchauffement global ! (...)

Et sur le sujet de l’adaptation par rapport à l’atténuation, certaines affirmations d’Allègre sont franchement saugrenues :
Il soutient que nous n’avons rien à craindre du réchauffement global.
"Après tout, nous nous sommes adaptés au trou d’ozone, n’est-ce pas ?
Nous nous sommes adaptés aux pluies acides, n’est-ce pas ?" (Cf. p.127)

Et bien, non en fait, nous n’avons rien fait de tout cela.
Nous nous sommes ‘adaptés’ au trou d’ozone en adoptant le protocole de Montréal pour contrôler les émissions de CFC.
Nous nous sommes ‘adaptés’ aux pluies acides en adoptant des mesures de contrôle des rejets soufrés.
Si c’est ça ‘s’adapter’, je pense que je peux juste dire :
D’accord ! ‘Adaptons’-nous au réchauffement global en réduisant les émissions de CO2 !!! »

Tout d'abord : test négatif, mais trop facile car trop orienté... C'est comme la plupart des tests (psychologique et autre) : si on connaît un minimum l'organisme qui nous le fait passer, on sait quoi répondre!! Et je pense (j'espère) que c'est effectivement de l'humour... Mais certains sceptiques risquent de mal le prendre, ce n'est pas la bonne méthode pour les faire changer d'avis.

Ensuite : la climatologie étant une science nouvelle, elle peut se tromper. Pour cela, je rejoins parfaitement le point de vue de Soussan. Mais la question n'est pas là!! Nous ne sommes pas sûr à 100% que le réchauffement climatique et la fonte des glaces soient causés par l'activité humaine. Mais nous sommes sûrs à 100% que l'agriculture intensive et les pesticides empoisonnent les nappes phréatiques, que la pêche intensive détruit les habitats naturels des animaux aquatiques et que cela entraîne leur disparition, que la pollution entraîne (au moins) une fragilité de notre organisme. Tous ceux qui font pousser leurs légumes ou qui les achètent dans des petites fermes savent qu'ils sont plus goûtus et pourrissent moins vite. C'est pour cela qu'il faut se battre! Mais ce n'est pas la peine de retourner à l'âge de pierre pour autant! Car soit dit en passant Albator, si à l'époque tout était si sain, pourquoi crois-tu que les gens mouraient si jeunes? Parce qu'on avait pas encore inventé l'hygiène et les médicaments? Saloperie de progrès pas vrai?

L'homme est curieux, orgueilleux et avide. Et n'en déplaise à certains, cela a toujours été et cela ne changera pas! Comme dit Zazie "je suis un homme et je mesure toute l'horreur de ma nature", mais ce n'est pas une raison pour baisser les bras! Il faut utiliser cela! L'homme veut plus de confort? Veut vivre plus vieux et en meilleur santé? Veut manger de bons produits, goûteux et qui se conservent longtemps? Veut pouvoir trouver de l'eau et de la nourriture partout où il va? C'est en préservant la nature qu'il y arrivera!
Et la technologie et le progrès peuvent l'y aider. Il faut simplement les bonnes idées pour y arriver, et surtout, les bons arguments économiques pour les développer. C'est ainsi que notre "super" système fonctionne, même si ça nous déplaît.
Il faut l'utiliser, sinon il ne reste qu'à aller vivre en ermite quelque part, en priant peut-être un dieu que personne ne vienne détruire ton dernier repère.

Il faut utiliser l'orgueil et l'avidité de l'Homme pour qu'il ait envie de protéger la nature. Expliquer à mamie liftée et botoxée qu'en mangeant de bons fruits et légumes frais plein d'anti-oxydant, sa peau sera plus belle et paraîtra plus jeune. Expliquer à monsieur qui surveille son cœur que manger de bons fruits et légumes frais riches en oméga 3 lui permettront peut-être de vivre plus longtemps. Expliquer à cette jeune femme qui fait attention à sa ligne qu'aller à la boulangerie à pied lui permettra de manger son petit pain sans culpabiliser car elle dépensera ces calories supplémentaires. Expliquer à cette famille qui fait attention à ses dépenses qu'en mettant une cuve à 30euros dans son jardin pour récupérer l'eau de pluie, elle aura de l'eau gratuite pour sa chasse d'eau, laver sa voiture et peut-être même son linge. Expliquer à ce dirigeant que réduire l'utilisation de produits chimiques, réduire la pollution et développer des énergies vertes coûte moins cher que de soigner toutes les personnes qui tombent malades à cause de cela.
L'Homme n'est pas prêt à renoncer au confort qu'il a mis des centaines d'années à acquérir (moi non plus d'ailleurs). Il ne faut pas le culpabiliser ni le prendre pour un idiot, mais lui montrer qu'il existe d'autres alternatives et qu'elles sont bénéfiques.

Conclusion : sceptique/non sceptique, même combat! Vivre mieux... Mais en respectant la nature hein? ;)

Sur ce, je vais aller boire un bon rhum/citron bio, en dégustant des radis du jardin, et en écoutant les oiseaux chanter sous ce beau soleil du mois de mai...
PS : je sais, c'est pas écolo de faire venir du rhum en métropole.

la climatologie est un invention journalistique, ca n'existe pas en tant que discipline scientifique.

Bravo Caro !
Je suis tout a fait d'accord avec ce que tu dis à partir de ta phrase "Nous sommes sûrs à 100% que l’agriculture intensive et les pesticides empoisonnent les nappes phréatiques, que la pêche intensive détruit les habitats naturels des animaux aquatiques et que cela entraîne leur disparition, que la pollution entraîne (au moins) une fragilité de notre organisme............."
Tout cela est excellent ! :o

Mais qu'est-ce donc qui te permet d'affirmer - surtout après mes trois doses de "vaccin anti-climatosceptite" :oD (A propos : OUI, le test de Greenpeace était de l'humour, en tout cas moi ça m'a bien fait marrer) - que "la climatologie étant une science nouvelle, elle peut se tromper. ... Nous ne sommes pas sûr à 100% que le réchauffement climatique et la fonte des glaces soient causés par l’activité humaine..." ?????????????

Des milliers de chercheurs du monde entier étudient activement "le climat" depuis les années 60-70... et ils y ont mis les moyens !
"Science nouvelle" peut-être, mais pas balbutiante et loin d'être ignorante...

Sachant que c'est bel et bien le CO2 qui provoque le réchauffement climatique (et pas "Nibiru", pas plus que "le basculement axial de l'axe de rotation de notre pauvre planète, ni les rayons cosmiques, et ni même notre brave soleil qui est depuis des années en "service minimum" (Cf. http://terresacree.org/rechauf.htm#soleil))... par quoi donc alors serait provoqué ce fameux réchauffement climatique ?

BREF RAPPEL :
- 2003 : L'année la plus chaude depuis 150 ans !
NE VOUS FIEZ PAS au froid de canard qui vous fait grelotter depuis quelques jours. L'année 2003 restera dans les annales comme la plus chaude jamais observée en France. Plus précisément, depuis le début des relevés météorologiques dans notre pays il y a 150 ans. Selon la très sérieuse Mission interministérielle de l'effet de serre (Mies), qui rendait public un rapport hier, la température moyenne devrait dépasser cette année de près d'un demi-degré la moyenne établie au XXe siècle entre 1900 et 2002...
(Cf. "http://www.leparisien.fr/societe/l-annee-la-plus-chaude-depuis-150-ans-30-10-2003-2004505011.php")

- 2007 : deuxième année la plus chaude depuis 1880 !
Les climatologues de l’Institut Goddard pour les Etudes Spatiales (GISS) de la NASA basé à New York, ont déterminé l’année 2007 comme année la plus chaude depuis 1880, à égalité avec l’année 1998, faisant ainsi de 2007 la deuxième année la plus chaude sur Terre en l’espace d’un siècle....
(Cf. "http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1574_2007_deuxieme_annee_plus_chaude.php")

- La température moyenne mondiale pour 2008 est de 14,3°C, ce qui en fait la dixième année la plus chaude observée depuis 1880 !
Les dix années les plus chaudes observées l’ont été depuis 1997. Les températures mondiales pour la période 2000-2008 sont près de 0,2°C supérieures à la moyenne de la décennie 1990-1999.
(Cf. "http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2419")

- Eh oui : 2008, DIXIÈME ANNÉE LA PLUS CHAUDE DEPUIS UN SIÈCLE !
(Cf. "http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2008/12/climat-2008-dix.html#tp")

- 2009, cinquième année la plus chaude jamais enregistrée
Ce n'est qu'une question d'années avant que le record soit à nouveau battu. le climat est de plus en plus chaud et la tendance au réchauffement s'accélère ...
(Cf. "http://www.enviro2b.com/2009/12/09/2009-cinquieme-annee-la-plus-chaude-jamais-enregistree/")

- 2009 est classée seconde année la plus chaude de l’enregistrement moderne !
Une nouvelle analyse de la température de surface mondiale, conduite par le GISS (Institut Goddard des Etudes Spatiales) à New York, montre aussi que dans l’Hémisphère sud, 2009 a été l’année la plus chaude depuis le début des enregistrements modernes en 1880. (....)
La décennie entre janvier 2000 et décembre 2009 a été la plus chaude.
Au cours des 30 dernières années, l’enregistrement de la température de surface du GISS a montré une tendance à la hausse de 0,2°C par décennie. Depuis 1880, année où l’instrumentation scientifique moderne est devenue disponible afin de surveiller les températures de manière précise, une tendance claire au réchauffement est présente !...
(Cf. "http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2312_2009_deuxieme_annee_plus_chaude.php")

- 2010 S'ANNONCE COMME L'ANNÉE LA PLUS CHAUDE DANS LE MONDE DEPUIS 130 ANS
Cette année est bien partie pour devenir la plus chaude jamais enregistrée, d'après des données sur les températures moyennes relevées durant les quatre premiers mois de 2010 par l'agence climatique américaine NOAA (National Oceanic an Atmospheric Administration).

"La température moyenne combinée sur les surfaces terrestre et océanique a été en mars la plus chaude jamais recensée avec 14,4 degrés centrigrades, soit 0,76 degré au-dessus de la moyenne au XXe siècle", note la NOAA dans un rapport diffusé sur son site internet.
Sur la seule croûte terrestre, la température moyenne d'avril 2010 arrive en troisième position dans les annales, qui remontent à 1880, après le record atteint en 1998....

(Cf. "http://fr.news.yahoo.com/4/20100519/tts-climat-ca02f96_1.html")

....

ET TOUT CELA ALORS QUE LE SOLEIL LUI EST EN ACTIVITÉ MINIMALE...
JE VOUS DIS PAS QUAND IL VA REPARTIR DANS SON CYCLE D'ACTIVITÉ PLUS INTENSE :

- QUAND LE SOLEIL SE RÉVEILLERA
(Cf. http://www.planete-attitude.fr/group/climateweek/forum/topics/quand-le-soleil-se-reveillera)

- QUAND COMPRENDRONS-NOUS DONC ?
(Cf. http://planetevivante.ning.com/profiles/blogs/quand-comprendronsnous-donc)

-------------

En guise de conclusion :

- 30 milliards de tonnes ! C'est le nombre de tonnes de dioxyde de carbone émises en moyenne, par an !... (7 milliards de tonnes de carbone sont émises annuellement par la seule combustion de carburants fossiles !!!)
Et vous croyez vraiment que cela ne peut pas avoir une toute petite influence sur le si fragile ÉQUILIBRE de notre biosphère ?!?!?
(Imaginez une gigantesque balance à plateaux en parfait équilibre sur lesquels sont posés de chaque côté 10.000 tonnes "d'air atmosphérique" (avec ses myriades de molécules "naturellement présentes") ; que se passe-t-il donc si on ajoute sur l'un des plateaux ne serait-ce que quelques kilos de molécules supplémentaires ?
Eh ben, ça bascule.... C'est comme lorsque l'on dispose maladroitement une carte tout en haut d'un 'chateau de cartes'... ou que l'on exerce inopinément une "infime pression" sur l'un des dominos d'une gigantesque structure - genre 'Domino Day' - : TOUT S'ÉCROULE !!!!

Eh oui, peut importe la dose - que le CO2 ne représente que o,o39% de notre atmosphère par exemple -, c'est L'ÉQUILIBRE ici qui est essentiel et primordial...)

- EN 100 ANS, NOUS AVONS DÉGAGÉ AUTANT DE CO2 QUE LA TERRE NE LE FAIT NATURELLEMENT EN 20.000 ANS !

PRÉTENDRE QUE CE CONSTAT EST SANS CONSÉQUENCE SUR NOTRE CLIMAT... EST UN "NON-SENS" !... Mais rien qu’aux Etats-Unis, il s’est pourtant dépensé des centaines de millions de dollars en campagnes de désinformation pour nier ce constat !!!...

Aujourd'hui encore, l'économie mondiale a consommé l'équivalent de 22 millions de tonnes de pétrole et, par conséquent, nous aurons, durant ces mêmes 24 heures, collectivement relâché dans l'atmosphère 100 millions de tonnes de gaz à effet de serre de plus...

MEILLEURES PENSÉES

Bravo Caro !
Je suis tout a fait d'accord avec ce que tu dis à partir de ta phrase "Nous sommes sûrs à 100% que l’agriculture intensive et les pesticides empoisonnent les nappes phréatiques, que la pêche intensive détruit les habitats naturels des animaux aquatiques et que cela entraîne leur disparition, que la pollution entraîne (au moins) une fragilité de notre organisme............."
Tout cela est excellent !

Mais qu'est-ce donc qui te permet d'affirmer - surtout après mes trois doses de "vaccin anti-climatosceptite" :oD (A propos : OUI, le test de Greenpeace était de l'humour, en tout cas moi ça m'a bien fait marrer) - que "la climatologie étant une science nouvelle, elle peut se tromper. ... Nous ne sommes pas sûr à 100% que le réchauffement climatique et la fonte des glaces soient causés par l’activité humaine..." ?????????????

Des milliers de chercheurs du monde entier étudient activement "le climat" depuis les années 60-70... et ils y ont mis les moyens !
"Science nouvelle" peut-être, mais pas balbutiante et loin d'être ignorante...

Sachant que c'est bel et bien le CO2 qui provoque le réchauffement climatique (et pas "Nibiru", pas plus que "le basculement axial de l'axe de rotation de notre pauvre planète, ni les rayons cosmiques, et ni même notre brave soleil qui est depuis des années en "service minimum" (Cf. http://terresacree.org/rechauf.htm#soleil))... par quoi donc alors serait provoqué ce fameux réchauffement climatique ?

BREF RAPPEL (Petite revue de presse historique) :
- 2003 : L'année la plus chaude depuis 150 ans !
NE VOUS FIEZ PAS au froid de canard qui vous fait grelotter depuis quelques jours. L'année 2003 restera dans les annales comme la plus chaude jamais observée en France. Plus précisément, depuis le début des relevés météorologiques dans notre pays il y a 150 ans. Selon la très sérieuse Mission interministérielle de l'effet de serre (Mies), qui rendait public un rapport hier, la température moyenne devrait dépasser cette année de près d'un demi-degré la moyenne établie au XXe siècle entre 1900 et 2002...

- 2007 : deuxième année la plus chaude depuis 1880 !
Les climatologues de l’Institut Goddard pour les Etudes Spatiales (GISS) de la NASA basé à New York, ont déterminé l’année 2007 comme année la plus chaude depuis 1880, à égalité avec l’année 1998, faisant ainsi de 2007 la deuxième année la plus chaude sur Terre en l’espace d’un siècle....

- 2008, DIXIÈME ANNÉE LA PLUS CHAUDE DEPUIS UN SIÈCLE !
La température moyenne mondiale pour 2008 est de 14,3°C, ce qui en fait la dixième année la plus chaude observée depuis 1880 !
Les dix années les plus chaudes observées l’ont été depuis 1997. Les températures mondiales pour la période 2000-2008 sont près de 0,2°C supérieures à la moyenne de la décennie 1990-1999.

- 2009, cinquième année la plus chaude jamais enregistrée
Ce n'est qu'une question d'années avant que le record soit à nouveau battu. le climat est de plus en plus chaud et la tendance au réchauffement s'accélère ...

- 2009 est classée seconde année la plus chaude de l’enregistrement moderne !
Une nouvelle analyse de la température de surface mondiale, conduite par le GISS (Institut Goddard des Etudes Spatiales) à New York, montre aussi que dans l’Hémisphère sud, 2009 a été l’année la plus chaude depuis le début des enregistrements modernes en 1880. (....)
La décennie entre janvier 2000 et décembre 2009 a été la plus chaude.
Au cours des 30 dernières années, l’enregistrement de la température de surface du GISS a montré une tendance à la hausse de 0,2°C par décennie. Depuis 1880, année où l’instrumentation scientifique moderne est devenue disponible afin de surveiller les températures de manière précise, une tendance claire au réchauffement est présente !...

- 2010 S'ANNONCE COMME L'ANNÉE LA PLUS CHAUDE DANS LE MONDE DEPUIS 130 ANS
Cette année est bien partie pour devenir la plus chaude jamais enregistrée, d'après des données sur les températures moyennes relevées durant les quatre premiers mois de 2010 par l'agence climatique américaine NOAA (National Oceanic an Atmospheric Administration).

"La température moyenne combinée sur les surfaces terrestre et océanique a été en mars la plus chaude jamais recensée avec 14,4 degrés centrigrades, soit 0,76 degré au-dessus de la moyenne au XXe siècle", note la NOAA dans un rapport diffusé sur son site internet.
Sur la seule croûte terrestre, la température moyenne d'avril 2010 arrive en troisième position dans les annales, qui remontent à 1880, après le record atteint en 1998....

(Cf. http://www.planete-attitude.fr/group/climateweek/forum/topics/bilan-climatique-records-de)

....

ET TOUT CELA ALORS QUE LE SOLEIL LUI EST EN ACTIVITÉ MINIMALE...
JE VOUS DIS PAS QUAND IL VA REPARTIR DANS SON CYCLE D'ACTIVITÉ PLUS INTENSE :

- QUAND LE SOLEIL SE RÉVEILLERA
(Cf. http://www.planete-attitude.fr/group/climateweek/forum/topics/quand-le-soleil-se-reveillera)

- QUAND COMPRENDRONS-NOUS DONC ?
(Cf. http://planetevivante.ning.com/profiles/blogs/quand-comprendronsnous-donc)

-------------

En guise de conclusion :

- 30 milliards de tonnes ! C'est le nombre de tonnes de dioxyde de carbone émises en moyenne, par an !... (7 milliards de tonnes de carbone sont émises annuellement par la seule combustion de carburants fossiles !!!)
Et vous croyez vraiment que cela ne peut pas avoir une toute petite influence sur le si fragile ÉQUILIBRE de notre biosphère ?!?!?
(Imaginez une gigantesque balance à plateaux en parfait équilibre sur lesquels sont posés de chaque côté 10.000 tonnes "d'air atmosphérique" (avec ses myriades de molécules "naturellement présentes") ; que se passe-t-il donc si on ajoute sur l'un des plateaux ne serait-ce que quelques kilos de molécules supplémentaires ?
Eh ben, ça bascule.... C'est comme lorsque l'on dispose maladroitement une carte tout en haut d'un 'chateau de cartes'... ou que l'on exerce inopinément une "infime pression" sur l'un des dominos d'une gigantesque structure - genre 'Domino Day' - : TOUT S'ÉCROULE !!!!

Eh oui, peut importe la dose - que le CO2 ne représente que o,o39% de notre atmosphère par exemple -, c'est L'ÉQUILIBRE ici qui est essentiel et primordial...)

- EN 100 ANS, NOUS AVONS DÉGAGÉ AUTANT DE CO2 QUE LA TERRE NE LE FAIT NATURELLEMENT EN 20.000 ANS !

PRÉTENDRE QUE CE CONSTAT EST SANS CONSÉQUENCE SUR NOTRE CLIMAT... EST UN "NON-SENS" !... Mais rien qu’aux Etats-Unis, il s’est pourtant dépensé des centaines de millions de dollars en campagnes de désinformation pour nier ce constat !!!...

Aujourd'hui encore, l'économie mondiale a consommé l'équivalent de 22 millions de tonnes de pétrole et, par conséquent, nous aurons, durant ces mêmes 24 heures, collectivement relâché dans l'atmosphère 100 millions de tonnes de gaz à effet de serre de plus...

MEILLEURES PENSÉES

@ Pragmatique
"la climatologie est un invention journalistique"
Je pense que Mrs. LeTeurt et Jouzel seront heureux de savoir qu'ils ne sont que journalistes et que leurs travaux ne sont que journalistes...
@ Caro
"la climatologie étant une science nouvelle, elle peut se tromper."
C' est la thèse de Mr. Rittaud, pensez-vous qu'il a raison? (cf. Il est incapable, selon ces dires, de faire la différence entre "climatologie et climatomancie" alors qu'il il fait la différence dans sa thèse.)

Pour information dans le texte, voici l'introduction et la conclusion d'une analyse très pertinente de Sergei Rodionov sur l'hiver 2010 qui aura été particulièrement froid et neigeux... Une seule fois sont mentionnés les gaz à effet de serre et jamais le CO2 dans cette mise en perspective de la dynamique climatique : autant dire que le CO2 compte pour tripette dans l'hypothèse finale : "...il est possible que le régime climatique chaud de l'Europe arrive à son terme."

"The winter of 2010 in Europe was much colder than expected. In many places seasonal temperatures dropped to the values not seen in decades. This cold winter was associated with an exceptionally strong negative phase of the North Atlantic Oscillation. The roles of solar activity, quasi-biennial oscillation of the stratospheric winds and other factors are discussed. Interestingly, temperatures in the European Arctic Seas were well above normal; however, they cannot be explained simply by the negative phase of the Arctic Oscillation, as in the NSIDC report. The unusual behavior of the climate system in the winter of 2010 raises a question about a possibility of a climate regime shift." (...)

" (...) Now, an important question is whether this cold winter in Europe marks the beginning of a new cold climate regime, or it is simply a short-lived anomaly, as, for example, the winter of 2003. The regime shift analysis applied to the time series of mean winter (DJF) temperatures in Berlin shows that the period 1988-2008 represents a distinct regime of much milder winters than anytime from the beginning of the record (Fig. 6). Unfortunately, the prominent regime shift in the late 1980s in Europe have not received as much attention in the climate literature as the shift in the late 1970s in the Pacific. Although it is too early to draw a definitive conclusion, it is possible that the warm climate regime in Europe has come to an end."

source : http://www.climatelogic.com/forecasts/review-winter-2010-europe.html

@ Cercle Polaire

Il me semblai qu'il y avait une différence entre météorologie et climatologie...
Niez-vous cette différence?
Un lien scientifique avec un argumentaire seraient le bien venus...

@ Crank
Avant d'écrire n'importe quoi pour dévaloriser l'apport des contributeurs climato-sceptiques, je vous engage à lire sur les méthodes utilisées par Sergei Rodionov. Ses prédictions saisonnières et ses analyses de tendance à court-terme sont beaucoup plus scientifiques et aussi pertinentes que celles tautologiques nous annonçant en vain un improbable réchauffement global. Dois-vous rappeler que la conférence de COP15 en décembre dernier a ouvert sous la neige ? Je n'aime pas les écolos-fachos qui s'abritent derrière des pseudo bases scientifiques pour réfuter tout et son contraire.
Ne vous en déplaise, le régime climatique en Europe est en train de basculer vers une période plus froide pour 1 à 3 décennies. Il n'en reste pas moins que la lutte contre toute forme de pollution et notamment atmosphérique doit rester une priorité. Alors que la lutte contre le CO2 relève du pure fanatisme.

@cercle polaire
"Il n’en reste pas moins que la lutte contre toute forme de pollution et notamment
atmosphérique doit rester une priorité."

La pollution atmosphérique a spectaculairement chuté depuis 30 ans, il suffit de consulter n'importe quelle courbe de mesure historique (CITEPA voire AirParif) pour le constater. Eh oui, vous vous êtes encore fait avoir par les nombreux mensonges des pastèques.

climat et météo ne sont pas la même chose.

Et il faudrait se souvenir qu'un évenement ponctuel n'est en rien une preuve d'une évenement global. C'est la différence entre une valeur et une moyenne.

Petit exemple pédagogique.

A une interro, j'ai eu 10/20 et la moyenne de la classe est a 12.

Seconde interro, la moyenne est désormais de 12/20, en moyenne, la classe est plus douée. Mais moi j'ai eu 8/20. Le fait que j'ai eu une note inférieur ne veut pas dire que toute la classe a régressé.

De fait, si ma note avait augmenté, cela aurait été en accord avec l'augmentation de la moyenne, néanmoins, étant un parmis 24, la baisse de ma note n'est pas significative d'une possible baisse de la classe.

J'espere que ce petit exemple est assez clair.

Personellement, j'ai trouvé ce test vraiment trop manichéen. Pas de possibilité de nuancer son propos. Même si je reconnais le changement climatique et l'influence de l'homme en son sein ( c'est de la simple logique, vu l'équilibre délicat de l'athmosphere, y rejeter en masse certains gazs doit forcément bouleverser cet équilibre, c'est de la physique de base), je ne me suis pas du tout reconnu dans ce test.

Un peu de compromis et de nuance ferait du bien a greenpeace, enfin je doutes que cela arrive un jour.

Pragmatique.

Il s'agit avant tout d'humour, ironique et provocateur certes. Le test n'a pas prétention d'être exhaustif, ça n'est pas le but...

Tu devrais savoir que Greenpeace aime la provocation (et c'est pour cela que j'aime bien Greenpeace également).

Bonjour,

J'ai fait ce test et l'ai trouvé honteux.
Vous ne faites qu'asséner des vérités sans rien démontrer, vous renvoyez sur les documents qui sont contestés par les sceptiques, bref ce n'est pas intelligent.

C'est votre parole contre cla leur, vous ne convaincrez que les personnes qui vous sont a priori favorables.

Je ne suis pas un Allegriste, loin de là, mais la pique contre lui en dernière question est de très mauvais gout (en tant que scientifique, il doit s'y connaître plus en climat que la plupart de vous autres ONGistes).

J'ai cependant trouvé les animations très bien réalisées et je me garderai bien à l'avenir de donner mon argent pour de telles inepties de communication dignes d'un laboratoire pharmaceutique.

A propos de la "climatologie":

le nombre de discipline scientifiques nécessaire a l'étude du climat fait qu'aucun scientifique digne de ce nom ne peut prétendre toute les connaitre.

ca passe par la météorologie, l'océanographie, l'astrophysique, la géologie et j'en passe et des meilleur.

Donc oui, la climatologie est une invention journalistique, des "climatologues" ca n'existe pas.

a propos d'allègre:

le fait d'être un "scientifique" ne fait pas de lui un expert en climat. Quand on dit scientifique, il est nécessaire de préciser en quoi. Est-il géoloque, météorologue, astropyhsicien, mathématicien, biologiste? La est la véritable question.

Or il se trouve que le gentil allégre est géochimiste.

Qu'est ce que la géochimie? Voici ce qu'en dit wikipédia:

"La géochimie applique les outils et concepts de la chimie à l'étude de la Terre et, dans une certaine mesure, au-delà. En ce qui concerne la Terre, cette discipline a pour objectif la connaissance des cycles par lesquels la plupart des éléments chimiques sont conduit alternativement en surface et en profondeur au sein de la Terre. Liée à la cosmochimie, elle s'intéresse aux processus de formation planétaires et intraplanétaires.

D'un point de vue applicatif, les buts de la géochimie sont, entre autres :

la détermination de la composition des différentes enveloppes terrestres et de leur évolution, des hautes couches de l'atmosphère à la graine ;
la quantification des transferts de matière et d'énergie au sein de la Terre ; la quantification des interactions entre ses différentes enveloppes ;
la détermination de l'âge des roches et des événements ayant affecté la Terre, par le biais de la géochronologie ;
l'étude des conditions environnementales passées (paléoenvironnements)."

Désoler, mais cette discipline ne lui permet en rien de pouvoir affirmer qu'un groupe d'astrophysicien ou de météorologue dit des bétises. Il peut a la rigueur contrer d'autre géochimistes sur le domaine des connaissances, mais c'est tout.

Ça a le mérite de clarifier les choses :
La nouvelle religion secte écolos bobos en tout genre considère donc que les climato sceptiques sont à diagnostiquer et à faire soigner (par qui ?)
Quoique si c’est une tare ça ne doit pas se soigner !
A quand donc les camps de réeducation ou l’enfermement des climato-sceptiques ? Ou celle des libres penseurs ?
Et pourtant aucune théorie n’a été vérifiée et n’est vérifiable… que des hypothèses et toutes aussi simplistes aussi du coté de Greenpeace.
Nouveaux visages… des nouveaux inquisiteurs… dogmes du renouveau …Vérités sectaires… essais de putsch politique… des Greenpeace et consorts

@ Daneel Olivaw

Votre classement des années les plus chaudes du siècle est simplement désolant : une méthode de classement du style tennis ATP n'explique rien de la complexité et dynamique climatique de 2003, 2007, 2008, 2009... et surtout pour 2003 : l'Eté était caniculaire et l'hiver glacial. Et pour ce qui est de moyenner des températures °C, cela est un non-sens total.
Et quant à l'annonce de 2010 comme année chaude après un hiver froid interminable, cela relève de la psychiatrie !

Pourquoi ne vous contentez-vous pas de regarder Roland-Garros au lieu de vous immiscer dans le monde des adultes ?

En tout cas on voit que le second degré a du mal à passer chez certain ! Faut vous détendre les amis...

Je suis heureux, je ne fais pas parti de ceux qui sont atteint du syndrome de la nouvelle épidémie fait rage partout dans le monde : la « climatosceptite »

L'Echec de Copenhague, avec la frilosité des émissaires dss gouvernements, ont été bien aidé par les lobbyings industriels et les attaques de cette épidémie. La Commission européenne plaide pour une réduction de 30% dès 2020 des émissions de gaz à effet de serre de l'UE. Une étude française juge au contraire cet objectif risqué pour l'économie du pays.

La question qu'il faut se poser est d'aller au dela de l'idée que le développement de technique pour que des objects de consommation consomment bien soit la seule solution.
Dans Des mauvaises utilisations de l'électricité ( ICI site plusconcient) L'électricité n'est propre qu'en fonction de la manière dont elle est produite: renouvelables, carburants fossiles, uranium. Après le premier choc pétrolier, la France a misé sur le nucléaire pour s'affranchir de sa dépendance pétrolière. La majorité du parc immobilier français recourt au chauffage électrique.
Enfin, un participant fait part d'une intéressante réflexion sur les économies d'énergie: à quoi servent les améliorations de rendement énergétique si l'argent ainsi économisé est utilisé pour acheter plus d'appareils électriques, pour consommer plus ? ( 50 min) Ceci est la définition de L'effet rebond. ( wikipédia : Comme le fait remarquer Thomas Guéret, nous ne pourrons échapper à terme à l'adoption d'un mode de vie plus frugal, lequel nécessitera le développement de valeurs plus "qualitatives" que celles qui prévalent aujourd'hui

http://citoyenactif.20minutes-blogs.fr/archive/2010/05/25/co2-controverse-sur-l-objectif-de-reduction-de-30-d-ici-2020.html

Merci Citoyenactif pour ces infos. Que l'on croit ou pas au bouleversements climatique ( pour ma part j'y crois), il faut réduire sa consommation, réduire son empreinte écologique et sociale, prendre son indépendance des multinationales qui veulent prendre le contrôle des citoyens par les semences et le contrôle de l'eau. Leurs armes sont les brevets et les lobbyings.

@ cercle polaire :
Le réchauffement / bouleversement climatique se réchauffent de façon globale. Quasiment tout les glaciers ont vu leur surface se réduire.
Des effets micro climat localiser sur une courte période, ne veut pas remettre en cause au vue des choses que depuis 10 ans les hausses explosent. Avant cette mini vague de froid ( un possible ralentissement du gulf stream, des dépression ayant fait du sur place sur l'Europe, ayant amener des vents tournant ( en France N - NE ( plus froids). Il ne faut pas oublier que le mois de Novembre 2009 a été le mois le plus chaud

Si le Gulf Stream ralenti et amène un climat plus continentale en Europe, cela signifie que la chaleur normalement circulant de l'équateur vers les pôles se retrouvera bloquer aux niveaux de l'équateur.Cela signifie plus de catastrophe, cyclone, sécheresse.
Pour ma part, des hivers froids avec de la neige arrivaient beaucoup plus fréquemment dans le passé, ils ont tendance a se faire de plus en plus rare. Nous avons eu tout simplement eu un vrai hiver, par rapport aux étés indiens jusqu'en décembre.

Concernant la question de la décroissance ou accroissance (arrêter la dictature de la croissance), je suis pour. La terre, malgré une érosion accélérer a les moyens encore de nourrir jusqu’à 12 milliards de personnes, si les ressources sont relocaliser, mieux réparti, que les agriculteur puisse gérer de façon autonome leur culture sans ce voir serrer a la ceinture et enrichir les multinationales. Venez regarder ce film : Soleil Vert, film-culte prophétique http://www.dailymotion.com/video/x795s5_soleil-vert-filmculte-prophetique_shortfilms

Nenette...

Ta réaction est consternante, mais elle est symptomatique de ce que nous vivons : bien plus que le climatoscepticisme, on assiste de plus en plus à une haine anti-écolo qui grandit au fur et à mesure que l'écologie devient de plus en plus présente dans la communication, la pub...

Cette haine n'est ni plus ni moins que la réaction de rejet à cet effort que nous devons consentir pour assoir la survie de notre planète et par ce fait même de notre espèce. Problème: l'Homme n'aime pas faire des efforts. Certains assument leur fainéantise, d'autres la camouflent derrière un discours pseudo-intellectuel...

Car, en admettant que l'Homme ne soit pas responsable du réchauffement climatique, ce que je ne dis pas, en quoi ça pose un problème de rouler dans des bagnoles moins consommatrices en pétrole ? De vivre dans une maison mieux isolée et nécessitant moins de chauffage ? De vivre dans un monde moins pollué, que ce soit vis à vis de son air, son eau, sa terre ?

En quoi cela pose un problème ? Il n'y en a pas, ou si, il y en a un, un gros : pour cela, il nous faut remettre notre mode de vie en question. Se remettre en question est nécessaire pour pouvoir évoluer : il y a ceux qui savent se remettre en question, aussi difficile que ce soit, et il y a les autres, comme toi, Nenette, qui préfère cacher leur lâcheté derrière le mépris à l'égard de ceux qui se bougent...

Tu as choisi ton camp... c'est bien...

Rien ne changera si on ne change pas le système productiviste, ultra libérale et destructeur. Il faut une révolution des consciences. Ce n'est pas en se donnant bonne conscience en faisant des oeuvres humanitaires, sauver quelques oeufs de tortures de la destruction de l'Habitat par une urbanisation intensive des plages (compense pas les destruction de ce système, voir le légitime).
Le combat doit se faire au niveau politique, sans rentrer dans ce débat de « fausse démocratie ». Nous n’avons pas besoin de représentant, mais d’aller vers l’autogestion avec des mandater sur une courte période. Si vous en avez pas marre que l’on vous prenne pour des cons a chaque sommets Internationaux ( les échecs Kyoto, Copenhague…) et Nationaux ( les échecs Le grenelle 1 et 2)

Le sommet de Copenhague, Kyoto, ... se ne sont des grosses arnaques. Cela permet de concentrer et de détourner une importante quantité de militants, qui auraient pu se mobiliser autrement.
Les réponses adéquates ne peuvent venir d'un système qui exploitent, détruit, n'a toujours pas régler les problèmes des paradis fiscaux (permettent par leurs opacités de financer des projets d'huile de palme).
Les climato septiques sont un bourrage de crâne, d'une partie des lobbyings des multinationales. Qui connait vraiment les types qui étaient derrière cette attaque. Elles semblaient bien préparées et organisées.
Les mesures de restriction peuvent aussi être des moyens de mettre de nouvelle restriction pour le peuple, de donner davantage de chance aux multinationales. Ex : Le nucléaire s'est propre et vu que c'est la seul qui peut compenser les énergies fossiles" Bref une excuse bidon.

Le problème de la disparition en masse des espèces et complexe et provient d'une politique destructrice de l'Homme.
Les bouleversements climatiques viennent se greffer dessus, fragilisant encore d'avantage des espèces déjà affaibli par la baisse de la biodiversité, la monoculture mondiale, le manque d'endroit encore sauvage, du bétonnage de nombreux endroit de reproduction, de la vision court thermiste et des rejets ayant des impacts sur la santé : féminisation, stérilité....
Le cas des abeilles est un triste exemple : Si vous vous voulez voir et (re)voir le documentaire arte + pendant 7 jours gratuitement, c'est ici : Voir et (Re)Voir le film - ARTE : http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/Le-mystere-de-la-disparition-des-abeilles-_7C-Les-dernieres-revelations-d-ARTE/3166056,CmC=3171068.html dépechez vous ils ne restent plus beaucoup de temps de le voir en entier.

Et oui, comme Show, je pense que le discours écologique qui demande au citoyen de faire des efforts, de ce donner bonne conscience ne suffit pas a part ce donner bonne conscience, si on ne remet pas et on ne critique pas le système capitaliste et les dirigeants qui nous ont amener là ou nous sommes.
Trop de dirigeants, de reporters se veulent trop consensuels (sensibiliser tous) du coup le langage est "assez guimauve"

Trop de dirigeants, de reporters ( DIT ECOLOGIQUE) se veulent trop consensuels (sensibiliser tous) du coup le langage est « assez guimauve »

Je me sens quand même lucide, car malgré les graves crises, le capitalisme libérale et productivisme a toujours réussi a rebondir. Il existe de nombreuses soupapes de sécurité comme la possibilité en dernier ressort de mettre en place "des politiques sociale" ( comme le RSA) pour éviter que les peuples se révoltent. Le Greenwashing étant a la mode (les industriels et banques ... Pas bête ont compris qu'il fallait surfer sur cette vague). Nous ne sommes donc pas prêt de voir la fin de la disparition en masse des espèces, de la diminution des catastrophes naturelles et de la disparition des multinationales comme Mosanto nous sucer la moile. Miséricorde

En tous les cas ce n’est pas celui des camps de rééducation que je choisis. La liberté de pensée et de choisir pour soit me semble dans les propos de Faust complètement absent, il ne m’autorise même pas à m’exprimer différemment de la pensée unique écolos bobos … c’est bien là le problème. En quoi c’est lâche d’avoir un avis contraire au votre…
Qui plus est je n’ai donné aucun jugement de valeur sur ce que chacun exprime mais j’émets je réclame le droit d’exprimer un avis différent du votre …
L’arnaque c’es aussi de détourner les fonds publiques (subventions) et les dons pour faire vivre les associations écolos qui au final ne font que de la politique politicienne (voir les profils des créateurs et des pionniers de Greenpeace…).
L’arnaque c’est aussi de faire de la projection sur des théories fausses ou invérifiables… l’écologie est devenue le Nostradamus moderne… la culture des peurs existentielles échafaudées par les esprits écologistes… Ce n’est pas du mépris ça !
L’arnaque c’est de faire de la pub pour les fausses solutions qu’est que vous allez en faire des milliers de tonnes de polycarbonate es éoliennes qui devront être recyclées dans 10/15 ans… des composants des capteurs d’énergie solaire…
L’arnaque c’est les milliers de faux emplois dans les administrations (payer avec nos impôts et les nouvelles taxes qui au final appauvrira toujours les mêmes) à cause des réglementations écologistes à qui ça profite … probablement toujours aux mêmes catégories sociales…
Aucune bonne solution à la présence de l’homme sur terre, il fait parti de ce monde et au final la nature s’adapte tout comme lui …ce n’est certes pas le cas des partisans passéistes.
Bien sur que 95% de la population en a ras le bol du bourrage de crane.

A nenette

Tout ce que tu dis est vrai, mais c'est inutile d'essayer de discuter avec eux, les membres de greenpeace sont tellement endoctrinés par l'évangile vert qu'ils ne peuvent imaginer que d'autres personnes ne pensent pas la peine chose voir même qu'elles aient raison (mais cela voudrait dire que le saint-évangile selon greenpeace aurait tord, chose totalement impossible et inimaginable pour quelqu'un de bien éduqué à l'évangile vert).

Bien le bonjour.
@ Nenette:
Vous tentez de rétirer la brindille dans l'oeil de votre voisin,mais vous ne voyez pas la poutre,que dis-je?L'échafaudage que vous avez dans le votre.
Vos arguments sont aussi bien applicable à ce que nous combattons,donc ce que vous défendez(l'ami de mes ennemies est mon ennemie).

Est-ce que votre haine est justifiée?Je doit l'admettre,j'en ressent parfois,lorsque je vois un être vivant mourrir par la main de l'Homme,directement ou indirectement,des populations mourrir de faim,de soif à côté de grands hôtels de luxe,quand un habitat naturel magnifique est rasé afin de laisser place à une usine ou à une décharge....Mais cette haine est rattrapée par l'amour que je ressens et qui équilibre mon "coeur";ça n'a pas l'air d'être votre cas....

Les arnaques que vous citez sont faites pas des usurpateurs,des gens qui profitent de ce qu'ils appelent une mode pour se remplir les poches de biftons.Il y'en a toujours eu.Mais ne croyez pas que ces incompétents nous définissent.Notre société est dirigée par des incopétents,la preuve(allumer votre télé(pas tf1,c'est un petit reportages familliales maintenant,belle évolution...)ou lisez un journal,ou allumer la radio,vous verrez.
Ce qu'il ya d'hallucinant,c'est qu'ils arrivent à nous faire croire que tout vas bien,qu'ils maîtrient la situation.
Vous dites que les écolos font des la propagandes,mais regardez autours de vous,et là encore,si vous ouvrez les yeux,vous verrez(souvent ça ne porte pas le nom de propagandes,mais ça y ressemble)

Quand aux hommes politiques qui se servent de l'écologie juste pour se faire élir et avoir du pouvoir,ils sont tous simplement pitoyables car ils n'ont aucune convictions "verte"

@+,Bon ap'

Est-ce que votre haine est justifiée?

Ou avez vous vu de la haine ???comme quoi aucune discussion ne semble possible sans ces raccourcis ... ça c'est déjà de la désinformation

Greenpeace peut être critiqué pour être pas assez contre un système capitaliste et productivisme ( de plus en plus de monde exècre), trop gentil en pensant qu'il existe des interlocuteurs en face que , Mais pas pour être rouge ou missionnaire.
Ce système favorisant les lobbyings, avec ces feluront nationnaux, ces multinationales empoisonnant l'eau : Du poison dans l'eau du robinet : Documentaire (Environnement) LUNDI 17 MAI 2010 / 20H35 sur France 3 : " L'eau qui coule des robinets français est souvent contaminée, à l'insu des citoyens. Dans le Centre, en Normandie ou en Charente, elle regorge de pesticides ou de nitrates. Les autorités le savent mais délivrent des dérogations permettant de distribuer de l'eau contaminée. En Auvergne, les habitants boivent de l'eau blanchie avec de la poudre d'aluminium, qui peut provoquer la maladie d'Alzheimer. Depuis quelques années, des scientifiques et des citoyens tentent de se faire entendre pour dénoncer ces dangers. Partout en France, l'eau potable charrie des résidus médicamenteux comme des hormones ou des antidépresseurs." ETES VOUS PRET A AVALER TOUS SE QUE VOUS VEND LE SYSTEME

ce n'est qu'un exemple de ces forces destructrice qui sont en oeuvre.

Pour vraiment changer le système, il faut le remettre en question. Mais comme le dis si bien Marie, les gens en ont peur et préfère se laisser guider par lui.comme Nenette, Screugneugneu
La prise de conscience demande de l'effort, de lire des livres (1984), des manifestes de partis pour comprendre que derrière le charisme affiché (par des agents de com pro), il ne proposent rien d'autre qu'un système fini et destructeur.

Comment croire que l'on puisse avoir des avancées avec un système et une élite qui défend les lobbying, les privilégiés... Un membre de Greenpeace m'a dit son découragement face a l'échec du Grenelle 1 et 2 (lors de la mobilisation devant l'assemblée nationale). Les échecs a répétions des sommets nationaux et internationaux sociaux et environnementaux Ce que je reproche, c'est le coté electoralite des verts et donc d'Europe Ecologie. Il y a une division par rapport à la mobilisation sur la Grèce, alors que l’on sera tous toucher

Notre société est dirigée par des incopétents,la preuve(allumer votre télé(pas tf1,c’est un petit reportages familliales maintenant,belle évolution…)ou lisez un journal,ou allumer la radio,vous verrez.

Bin vas y gros malin, puisque t'es si intelligent présente toi aux élections, si t'es si brillant tu devrais y arriver et après on verras si tu fais autre chose que dire "y'a k'a"

Combien de chose nous cache t'on encore et qui permettent a des gens comme Du poison dans l’eau du robinet : Pourquoi se méfier de l'eau du robinet, quand Nenette, Screugneugneu de se reposer sur leur laurier. l'Etat ne cesse de nous inciter à sa consommation, censée répondre à toutes les exigences sanitaires ? De fait, deux tiers des Français lui font confiance. Ont-ils raison ? Pendant près d'un an, la réalisatrice Sophie Le Gall a écumé des dizaines de DDASS, analysé des kilomètres de relevés, passé au peigne fin le réseau hydrographique, en quête des diverses pollutions de notre nectar ...
Ce soir Tchernobyl : une histoire naturelle ? Documentaire (Environnement) : http://television.telerama.fr/tele/emission.php?id=17001365 en espérant que ces docs sérieux diminuront le nombre de Nenette, Screugneugneu, pour le bien de la société et des générations futures

Diriger par des incompétents? Je dirais plutôt Screugneugneu, qu'ils sont impuissants ou complaisant par rapport aux marchés financiers et des multinationales et que des gens comme toi et Nenette favoriser grandement cet état de fait

Ces graves a ces citoyens endormis ou complaisants, ou les deux qui permet que le rapport de force reste en faveur des multinationales et des politiciens a leur botte

Lisez Le climat, otage des lobbies industriels ( source Le Monde Diplomatique) : http://www.monde-diplomatique.fr/2001/02/SINAI/14866. Cela date de 2001, mais rien a changer

Hou-là-là... le virus de la climatosceptite est bien plus virulent qu'ont ne le pensais. On constate aujourd"hui qu'il affecte même les neurones de ceux qui en sont infectés. Terrifiant.
Même mes trois doses de vaccins du lundi 24 mai 2010 à 16:31 s'avèrent inefficaces. Le mal est-il donc vraiment incurable ?
(En tout cas, je recommande un doublage des doses pour notre pauvre nénette.. elle est toute proche d'entrer dans un "coma cérébral profond")
:o

(Bref rappel :
"C'EST DE LA PHYSIQUE PURE : L’augmentation présumée de la température a été prédite bien avant d’être détectable dans l’atmosphère, en fait bien avant de savoir que le CO2 était vraiment en train d’augmenter. .... La prédiction de base du réchauffement est fondée sur des principes de physique vraiment fondamentaux ayant trait à l’absorption des infrarouges par les gaz à effet de serre, à la théorie radiative du corps noir, et à la thermodynamique de l’atmosphère saturée. .... Aucune autre théorie basée sur des principes physiques quantifiables n’a pu faire de même. Si quelqu’un arrivait avec la brillante idée que, disons, le réchauffement global est dû à la pluie de Phlogistique tombant de la Lune, cela n’effacerait pas d’un coup tout ce que l’on sait sur la thermodynamique, sur l’absorption des infrarouges, l’équilibre radiatif, et la température.….")

-------------

'cercle polaire' disait notamment ce jour à 12:41 :
"Votre classement des années les plus chaudes du siècle est simplement désolant..; blablablablabla... Et quant à l’annonce de 2010 comme année chaude après un hiver froid interminable, cela relève de la psychiatrie ! blablablabla bla..."

(Eh oui, "blablabla" car il n'y a là que du baratin pour ne rien dire, totalement vide, du pure sophisme creux, stérile,... débile !)

Mon classement n'a rien de désolant... c'est juste une constatation de la réalité ; qui elle, est certes désolante... surtout quand on constate l'aveuglement encore de certains "contaminés" de ce forum, qui gaspillent des lignes et des lignes à nous démontrer leur ignorance et totalement incompétence sur des sujets sur lesquels ils pontifient !!!... Quand à la fameuse annonce de 2010, je ne l'ai pas inventée, c'est une annonce officielle toute récente de l'Organisation Météorologique Mondiale.
Dois-je leur transmettre que leurs constatations scientifiques relèvent de la psychiatrie ? :o

(A propos : L'hiver n'était en rien "glacial" (En France du moins, j'ai pas été voir ailleurs)... Il y a eu juste un peu de neige et des températures dignes de la saison hivernale. Il y a encore une trentaine d'années, nos hivers, chaque année, étaient bien plus enneigé, mais il doit probablement y avoir en plus de la climatosceptite une épidémie d'Alzeimer, car tous le monde semble l'avoir oublié. Je me rappelle que lorsque j'étais enfant je m'amusais presque tous les hivers à faire de véritables sculptures de personnages grandeur-nature avec la neige qui tombait dans notre jardin. Mais ces dernières années, nos enfants en voyaient malheureusement à peine la couleur... et on avait totalement perdu l'habitude d'équiper nos voitures de "pneus-neige"... résultat : quelques centimètres de neige et tout est bloqué partout. Franchement pitoyable !...)

Au fait 'cercle polaire', savez-vous que l'on ne perçoit chez les autres que le reflet de soi-même ?... Vu les si sympathiques jugements que vous portez sur moi, je suis donc très inquiet sur votre propre cas psychiatrique ! ;o

-------------

Et en tout cas, BRAVO à 'pragmatique' qui comparait ce matin à 8:50 les observations météorologiques ponctuelles face aux constatations climatologiques plus globales, avec ses résultats scolaires ponctuels face à la moyenne de sa classe.

Mais je trouve qu'il s'est inutilement dévalorisé ; J'aurais plutôt expliqué les choses ainsi :
" climat et météo ne sont pas la même chose.
Et il faudrait se souvenir qu’un évenement ponctuel n’est en rien une preuve d’une évenement global. C’est la différence entre une valeur et une moyenne.

Petit exemple pédagogique.
A une interro, 'cercle polaire', 'nenette' et 'Screugneugneu' ont eu 10/20 et la moyenne de la classe est a 12.

Seconde interro, la moyenne est désormais de 15/20, en moyenne, la classe est plus douée. Mais nos trois cancres ont eu 8/20. Le fait qu'ils aient eu une note inférieure ne veut pas dire que toute la classe a régressé !..

De fait, si leurs notes avaient augmenté, cela aurait été en accord avec l’augmentation de la moyenne, néanmoins, nos trois cancres ne représentant pas la totalité de la classe, la baisse de leur note n’est pas significative d’une possible baisse de la classe. (sauf évidemment si le virus est encore plus contagieux qu'on ne le craignait. Oups)

J’espere que ce petit exemple est assez clair ? :o

-------------

'Ma't disait ce jour à 13:21 : "En tout cas on voit que le second degré a du mal à passer chez certain ! …"

WOUAOU, TROP GÉNIAL LE JEU DE MOT !!!! :o
Félicitations.

C'est vrai que ce "second degré" qui va très bientôt passer dans notre réchauffement planétaire global a par contre bien du mal à passer dans les consciences de ceux qui pourtant y vivent sur notre pauvre planète hyper-polluée et en réchauffement continu depuis des années malgré un soleil dont l'activité minima correspond plutôt à l'un de ces fameux "Minimum de Maunder"... donc : "Petite Ere Glaciaire", et non comme actuellement records de chaleur annuels sur records de chaleur....
(Peut-être bien justement parce que l'activité humaine a produit 400 fois plus de CO2 en 50 ans que notre planète l'aurait fait en 1000 ans... !!!)

*************

Les 4 premiers mois de cette année 2010, la surface du Soleil est restée totalement dépourvue de taches 80 % du temps. De ce point de vue, cette période a été la plus calme depuis 75 ans ! (Voir notamment mon article 'Service minimum' - du 1er janvier 2010 - où j'écrivais notamment : « Le soleil en service minimum ? Ben oui... et depuis des années déjà : Deux longues années de sommeil.... 2008 et 2009, années marquées à plus de 70% par un disque solaire immaculé. Du jamais vu en pratiquement un siècle !...
Et dire qu'il y en a encore qui continuent à affirmer que si notre pauvre planète se réchauffe, c'est à cause d'un soleil qui serait "plus chaud que jamais" (!!!)... »

Déjà en 2006 : « Les taches solaires se sont évanouies. Les éruptions solaires sont inexistantes. Le Soleil est d’un calme plat.... »

Et en 2008 : « Quand on étudie - depuis 1995 - le nombre de taches observées sur le Soleil en fonction du temps... 2008 est clairement une année proche du minimum ! »
Et en 2009 : « Avec 78 jours sans taches sur 90 écoulés, l’année 2009 s’annonce elle aussi en service minimum !..... Cette période exceptionnellement calme que vit le Soleil actuellement est confirmée par les mesures faites par la sonde Ulysse qui révèlent que la pression du vent solaire a chuté de 20% depuis le milieu des années 1990, atteignant son niveau le plus bas depuis les premières mesures effectuées dans les années 1960. D’autres sondes ont montré que la luminosité du soleil a baissé de 0.02 % dans le rayonnement visible et de 6 % dans le domaine des UV depuis le minimum solaire de 1996.... »
Et en 2010 : « Le soleil est entré dans une longue léthargie comme il n'en avait pas connu depuis 1913 !!!... Pendant deux ans - 2008-2009 -, le soleil a affiché un calme inquiétant. Les experts cherchent à comprendre pourquoi il est resté dans un 'minimum profond' aussi longtemps et à savoir si cette léthargie a des conséquences directes sur la Terre.... Pendant 266 jours, notre étoile s'est même offert le luxe de rester vierge de taches noires... Du jamais vu depuis le début du XXe siècle !.......

ET POURTANT, PENDANT QUE NOTRE SOLEIL DORT PAISIBLEMENT...
... LA PLANÈTE ELLE CONTINUE DE SE RÉCHAUFFER !!!

Voilà notamment ce que l'on pouvait lire en première page du journal "le Figaro" du 29 avril 2010 : « LA FONTE DES GLACES DU GRAND NORD... UNE AUBAINE POUR LES ARCHÉOLOGUES !
En ce moment, le réchauffement climatique est une aubaine pour les archéologues des montagnes du Grand Nord canadien. La fonte des grands névés découvre des trésors jusqu'alors emprisonnés dans la glace. Ces masses de neige qui s'accumulaient depuis des centaines d'années disparaissent les unes après les autres dans les montagnes Mackenzie... »

Qui disait que le réchauffement climatique n'était qu'un mythe ?
Et qui disait aussi que s'il n'était pas un mythe c'était à cause du soleil qui était "plus intense que jamais" ?

Commence a y en avoir marre de tous ces "négationnistes de la réalité"...
La véritable anomalie, c'est pas la neige qui est tombée cet hiver ici ou là ; c'est que, justement, vu que notre pauvre Terre a reçu ces années-là un rayonnement solaire d'un MINIMA absolu.... on aurait donc dû avoir une baisse radicale des températures, comme lors de tous les "Âges Glaciaires" recensés par Maunder et ses successeurs !!! ... En clair, nous devrions être quasiment entré dans une ère "glaciaire"... mais notre planète n'a pourtant jamais été aussi chaude !...
Où est l'erreur ?

Vous en voulez-une autre d' "anomalie" ?
Un fait : « En 2008, pour la première fois depuis que l'on dispose de données, les passages du Nord-Ouest et du Nord-Est de l'océan Arctique se sont retrouvés simultanément libres de glace ! »...

D'autres "anomalies" encore ?
Le "Goddard Institute for Space Studies" de la NASA emploie entre autres des scientifiques chargés de rassembler les données d'un réseau global de surveillance du climat regroupant près de 800 stations. Ce réseau permet la mesure des changements de température moyenne de la Terre avec des données remontant à plus d'un siècle, jusqu'à l'année 1880...
Et voilà "l'anomalie" :
- Depuis 1970, la température moyenne de la Terre a augmenté de 0,8°C. Sur cette période, l'augmentation de température de chaque décennie s'est avérée plus important que celle de la décennie qui l'a précédé !... (Aux Philippines, une étude menée par l'Institut International de Recherche sur le Riz a notée que de 1979 à 2003, la température avait augmenté d'environ 0,75 °C !)

Les météorologistes notent que les 22 années les plus chaudes enregistrées sont toutes postérieures à 1980 !...
Les 6 plus chaudes jamais enregistrées sont regroupées dans les huit dernières années (Note : l'étude datant de 2005, il s'agit donc des années 1997 à 2005)...
Pour trois de ces années - 2002, 2003 et 2005 -, les principales régions productrices de céréales au monde ont vu leurs cultures se dessécher sur pied du fait de ces températures exceptionnellement élevées !...
Les températures record atteintes en 2002 et la sécheresse associée, se sont traduites par une réduction des moissons en Indes, aux États-Unis, au Canada... produisant une chute de production de 90 millions de tonnes....
La vague de chaleur exceptionnelle qui s'est abattue sur l'Europe en 2003 s'est elle aussi soldée par une réduction de 90 millions de tonnes de la production céréalière....
Quant à la chaleur et la sécheresse intenses qui ont frappé le "Corn Belt" des États-Unis en 2005, ils ont contribué à une perte qui s'est élevé à 34 millions de tonnes au niveau mondial !....

Encore d'autres "anomalies" ?
La vague de chaleur dévastatrice de 2003 qui a fait exploser les records de températures à travers toute l'Europe a laissé derrière elle 49.000 victimes dans huit pays. L'Italie a elle seule a perdu 18.000 personnes... et près de 15.000 ont péri en France.
En 1995, 700 habitants de Chicago ont péri des suites d'une vague de chaleur.
En mai 2002, au cours d'une vague de chaleur qui s'est abattue sur l'Inde avec des températures atteignant les 50°, plus de 1.000 personnes sont mortes dans le seul État d'Andhra Pradesh...

Sacrées anomalies ça ... non ?!

Quelques-unes encore :
En 2002, une étude a été conduite par deux scientifiques de l'Institut de Recherche Arctique et Alpine de l'Université du Colorado. Ils avaient alors conclu que la fonte des grands glaciers de la côte ouest de l'Alaska et du nord du Canada s'accélèrait : des données antérieures avaient indiquées que cette fonte contribuait à l'accroissement du niveau des mers de 0,14 millimètre par an.... mais les nouvelles données recueillies dans les années 90 faisaient état d'une augmentation du niveau des mers de 0,32 millimètre ; plus de deux fois plus rapide...
Cette étude a été corroborée par une analyse de l'USGS (Relevé Géologique des États-Unis), qui conclut à la diminution des glaciers dans onze des chaînes de montagnes de l'Alaska !

Un précédent rapport de l'USGS avait déjà révélé que le nombre des glaciers du Parc National des Glaciers des États-Unis était passé de 150 en 1850... à moins d'une cinquantaine de nos jours !
Une autre équipe de recherche de l'USGS a fait appel à des données satellites pour mesurer le changement de la couverture de glace au niveau mondial. Ces scientifiques ont fait part d'une accélération de la fonte des glaciers dans plusieurs régions montagneuses, dont les Andes en Amérique du Sud, les Alpes suisses, et les Pyrénées françaises et espagnoles...

Eh oui... en voilà des sacrées anomalies... Et tout cela, ce sont des faits indéniables !!!
La fonte des glaciers prend de l'ampleur à travers toutes les Andes. Le glaciologue Lonnie Thompson de l'Université d'État de l'Ohio indique que le glacier de Qori Kalis, situé sur la face ouest de la calotte glaciaire du Quelccaya dans les Andes péruviennes, s'est résorbé trois fois plus vite entre 1998 et 2000 que de 1995 à 1998...
En Equateur, le glacier de l'Antisana, qui procure la moitié de l'eau de Quito, a reculé de 100 mètres entre 1994 et 2002...

En 2004, l'Union Internationale des Associations d'Alpinisme rapporte, elle, que le glacier qui se terminait au camp de base d'où Edmond Hillary et Tenzing Norgay se sont lançés dans leur ascension historique de l'Everest en 1953, a reculé d'environ 5 kilomètres !
(Le géologue Jeffrey Kargel, spécialisé dans l'étude de l'Himalaya ne s'en montre pas surpris : "Cela correspond à la tendance générale au Népal, en Inde, au Bhoutan et, dans une moindre mesure, au Tibet"...)

Les scientifiques de l'Université de Zurich rapportent de leur côté que les glaciers suisses ont diminué de 1% entre 1973 et 1985... contre 18% entre 1985 et 2000 !
Une autre étude menée en 2004 par une équipe regroupant plus d'une cinquantaine de scientifiques américains et chinois, s'est portée sur la mesure de la fonte accélérée des glaciers de l'ouest de la Chine. Cette étude indique que le volume des 46.298 glaciers de la Chine s'est réduit de 5,5% au cours des 24 dernières années. Par ailleurs, elle montre que la fonte des glaciers dans cette région, comme dans la majorité des autres régions du monde, s'est très nettement accélérée depuis 1990 !...

Dans un rapport de novembre 2004 mené par "l' Arctic Climate Impact Assessment", groupe international regroupant 300 scientifiques, la conclusion était que dans les régions entourant l'Arctique, incluant l'Alaska, l'ouest du Canada et l'est de la Russie, les températures hivernales avaient déjà augmenté de 3 à 4 degrés au cours de cinquante années précédentes !
Et je pourrais encore en citer des pages et des pages de ce genre "d'anomalies" !!!....

Concernant notre fameuse banquise, faudrait peut-être pas que ce genre de constatations "bidon" assénées par l'innénarrable 'cercle polaire' (qui passe probablement trop de temps à regarder le sport à la télé au lieu de réviser ses cours de science de maternelle) occultent la réalité des faits :
Le permafrost - ou pergélisol -, ce sol "éternellement gelé" du grand Nord.... fond !... Les Inuits s'en rendent bien compte eux.... et les ours blancs faméliques aussi, qui ne peuvent plus se nourrir comme il faudrait parce que les hivers sont de plus en plus corts et de moins en moins froids.... et qu'ils ont donc de moins en moins de banquise a arpenter, devant maintenant apprendre... "à nager" !!! Et on veut nous faire croire que "Tout va très bien Madame la Marquise" ?....

Et puis... il ne faut pas non plus ignorer ce que je disais notamment dans mon article de mai 2009 "Réchauffement climatique... la bataille du grand nord a commencé !"... Bref Rappel : « En ce qui concerne la polémique 'scientifique' (!) du réchauffement climatique, j'ai déjà apporté des articles quasi exhaustifs pour permettre de ne plus se laisser constamment intoxiquer par les prétendues démonstrations de "spécialistes incontestés" qui tentent constamment de semer le trouble et d'embrouiller les consciences...
Mais au-delà de cette polémique, il y a un autre aspect du problème encore très occulté (et pour cause : on frise ici ce que l'hypocrisie capitaliste a de plus sournois, pervers et nauséabond) : "Quel peut être l'effet du réchauffement climatique ? Avec la fonte de la banquise, les gens commencent à être intéressés par l'ouverture de passages pour les bateaux. Entre le Japon, la Chine et l'Europe, cela raccourcit de 20 à 30 % le temps de transit de passer par ces régions-là. Le coût de transport sera plus faible. Côté sibérien, les routes devraient s'ouvrir vite. Moins du côté canadien, à cause de la dérive de la banquise.
Le grand « Silence Blanc » n'en a plus pour très longtemps !
Le rythme du réchauffement climatique semblerait en effet plus rapide que celui projeté par l'ONU : Des îles jusqu'alors inconnues émergent pour la plus grande joie des géographes, au large du Svalbard en Norvège, mais aussi du Groenland et du Canada...
Cette zone polaire où la fonte des glaces devrait libérer bientôt d'importantes voies maritimes et permettre aussi l'exploitation des ressources naturelles, est convoitée par les États-Unis, le Canada, le Danemark et la Norvège. (...)
Au-delà de toutes les spéculations quant à l'existence de gisements de pétrole qui pourraient représenter le quart des réserves mondiales, l'intérêt pour les futures routes maritimes du Pôle Nord semble être le nerf de la "guerre" .....

les gars vous êtes pas rigolos avec vos posts, je pense que ce quizz nul a été conçu pour faire marrer, bon c'est raté.... Moi qui avais souri, je pensais que je ne serais pas le seul... Quand à traiter Greenpeace de facho totalitaire, il y a un pas que je ne franchirai pas, loin de moi... Allez Greenpeace !!!

Ces graves a ces citoyens endormis ou complaisants, ou les deux qui permet que le rapport de force reste en faveur des multinationales et des politiciens a leur botte

Encore le même couplet sur les tout puissants politiciens et les toutes puissantes multinationales maléfiques qui ourdissent la destruction de la planète et l'élimination du petit greenpeace (que, bien que tout puissants, ils n'ont toujours pas réussi à faire taire une fois pour toute)

Peut-être sous-estime-t-il Greenpeace
"allez,on va les laisser s'agiter dans leur coin,ça fera du divertissements aux gens,qui ne les soutiendront pas"

On a jamais dit qu'ils gouvernaient le monde de façon direct.Ils arrivent à faire pression sur les gouvernements,ou à obtenir quelque chose par chantage ou avec un cadeau empoisonné,alors qu'ils savent pertinament que ce qu'ils font peut nuir aux peuples,à l'environnement....

Screugneugneu,je ne me suis pas permis de telles familiarités avec vous.Nous ne sommes pas amis.

Wouhou !!! Je ne suis pas atteinte :p
Peut être que je suis encore trop jeune pour être atteinte et donc n'ai-je pas assez de recul pour bien comprendre toutes les informations que je reçois mais le principal est peut-être que je garde espoir et que la prise de conscience se fera à notre niveau, peut-être somme nous la nouvelle génération qui croyons à de possibles changements ! :D Il est temps d'agir ;-)

Ou peut-être somme nous trop naïfs ... Ce en quoi je ne crois pas ! ^^

Allez pour tous les sceptiques, il y a encore de l'espoir : les thérapies ! :D

bonsoir, ou plutôt bonjour,,,,bien oui, car cela a été long de vous lire tous,, eh oui, je l'ai fait, je dois être un peu maso! Que dire,,,,au plus court, au plus bref,,,j'ai sommeil,,,
Qu'il faut être aveugle pour ne pas voir,
Qu'il faut être sourd pour ne pas entendre
Qu'il faut être insensible pour ne pas sentir
Qu'il faut être inhumain pour ne pas respecter la terre et les habitants qui la peuplent.
Faire beaucoup de pognon, engranger, engranger, et dans quel but ?
Des sommes dont vous n'avez même pas idées,,,
On vient avec de bonnes intentions, aider un pays,exemple, le Mexique,en lui vendant des céréales, et autres produits bon marché,,, on ruine l'agriculture locale,,,les cultivateurs devenus urbains sans abris,,,,on monnaye le sol avec les élus locaux et autres,,,Je vous fait pas un dessin,,,,on y implante des usines a porcs aux mépris de toute normes d'hygiènes, les maladies se propagent,,, Et après, on se fait encore du frics en déclenchants une pandémie mondiale,,,
Voilà ou on en est, et ce dans beaucoup de modèles d'industrialisation a outrance,,, Pareil pour le pétrole,,,, le scillisium ? pour les P.Ph.V ? Tout n'est que brassage d'argents,,L'uranium,,, L'or, le cuivre,,,etc,etc,,,
C'est un fameux sac de noeud,,,C'est l'argent,,, le pouvoir !
Pfiuuu, pour faire court, je fais court,,,
En se qui concerne GreenPeace, et concernant ce test que je n'ai pas pu voir,
mais que j'ai pu deviner par vos écrits,je trouve qu'ils ont renvoyés a l'expéditeur leur façon de procéder,,, Depuis 30 ans, on se fout des écologistes, royalement, et dans toutes les sphères de la population,,,,Les écologistes ont eu droit a leurs tests débiles du style,,, faites-vous parties des écologistes retardés 68tard, fumeur de joints et déprimés de la vie !!!Maintenant, c'est triste, ou c'est marrant, mais c'est moi qui ri, pour ne pas pleuré peut-être,,, Tchernobyl,,, les pluies acides,,les nitrates,,, et bien d'autres,,, Bopal,,,H1N1,,, peste porcine,,,pollution en tout genre,,, quel foutoir,,, plus toute les ptites bombes qui nous attendent peut-être,,, dans le futur,,, pensez a l'amiante,,20 ans de débats,,,, pour en arriver ... amiante!... au tour du 9/11,,, J'aime bien l'écrire "au "tour",,,, Je n'oublierai pas le Rainbowarrior ?? qui a été coulé par les services secrets,,,provoquant la mort du, ou d'un des photographes de l'équipe,,,
Si GreenPeace n'était pas génant pour ces hautes sphères,,, ça se saurait,,, Ces jeunes et moins jeunes qui bravent les éléments, les hommes,, sur terre,,, sur mer,,,se battent pour une noble cause,,,, le combat semble innégale,,, mais il fait parler, débattre,,, et tout cela pacifiquement,,,, malheureusement pas toujours des deux côtés...J'espère que se battre ? derrière un pc, c'est se battre aussi un peu, sinon,,, qu'est-ce que je fous à 2 heures du mat,,,a radoter !!! Et demain, aller bouloter pour survivre,,, mais je me dis que demain, ça ira mieux,,, de mieux en mieux,,,Déso, pour les fautes en tout genre que j'ai pu faire,,, le travail m'a appellé un peu tôt dans ma vie,,, je vais aller enlever"pour faire bref",,,mais bon, pour une fois que je me lache,,,En espérant ne pas vous avoir embêter,,,Arrêtons de nous chamailler et posons nous les vraies questions,,, Entre autres, a t'on besoin d'avoir tout ce que l'on nous propose,,,C'en est une,, il y en a des centaines d'autres,,,,
Au revoir

je viens de faire le test, c'est rigolo mais concernant ma santé je ne n'avais pas de doute là dessus.
Pour le climat qui se modifie, l'homme n'y est pas étranger mais je trouve qu'en faire le seul coupable est un peu simpliste. Je suis allé voir des commentaires sur la conférence sur le climat de genève en 2009, et çà m'a amusé de voir certaines choses qui sont passées un peu sous silence.
Concernant allègre, mis à part son côté climato sceptique, il a parlé de la nessécité de reduire les émissions de co2 car cela rend les océans de plus en plus acides (étant donné qu'ils sont le premier poumon de la planète) et cette acidification croissante est plutôt néfaste pour la vie marine. Etant un profond amoureux de la nature et du milieu aquatique en particulier, je suis assez d'accord

j'avais oublié de rajouter : gp, continuez et ne lâchez rien, les gens ont besoin de vous et des autres ong écolos pour s'ouvrir à la nature, quelles qu'elles soient, avec leurs bons et mauvais côtés (personne n'est parfait).

à la lecture de certains messages ont se demande si ont à seulement à faire à des climato-sceptiques et pas plutôt des écolos-sceptiques ! voir à des scientistes adeptes de la religion du progrés, c'est à dire d'une nature sous assistance technologique enfermé dans des musées ou autres reserves naturelles pour touristes prisonniers des cités à fortes concentration urbaine et autres zones industrielles !

Quant à moi qui ne dispose pas d'un coeur suffisament endurci pour n'écouter que ma pensée et celles des autres, je suis radicalement humano-sceptique et techno-sceptique.

(j'entends déja d'ici les protestations : "Sacrilège ! il n'a pas foi en l'Homme et renie les dogmes académiques de la sainte église scientifique ! à mort l'hérétique ! au bûcher !)

Message perso pour Lie-On :

si tu est toujours la, je suis d'accord pour que nous prenions contact.

quant à moi ce qui me pose probléme et qui semble échapper à de nombreux écolos, n'est pas tant le réchauffement climatique, mais la réel tentative de récupération technologique que tentent d'en faire les lobbies économiques et politiques avec l'aide et l'assistance involontaire de certaines organisations écolos incapables de remettre en question la religion du progrés.

Il faut se souvenir que lors des précédentes révolutions sociales et industrielles du 18 éme et du 19éme siècle ont nous promettait déja et avec les meilleurs intentions du monde, "le paradis sur terre" ... mais encore une fois c'était sans compter sur la nature réel de l'Homme rempli dont l'orgueil et l'avidité est sans limites...

Car le "paradis sur terre" ont aurait déja pu l'avoir depuis bien longtemps et sans aucune assistance technologique, si l'Homme n'était pas un "loup" pour l'Homme ! et si celui ci n'avait pas déclaré la guerre à la nature en voulant soumettre le réel à sa seule pensée limité et à ses seuls dogmes académiques de rejet et d'exclusion de tout ce qui dépasse sa seule capacité limité de compréhension ! c'est à dire en rejetant toutes les autres formes de perceptions du réel lui permettant d'entrer en résonnance et de vivre en harmonie avec les lois régissants l'équilibre naturel et universel.

Trop drôle GP ne fait pas l'unanimité sur le "réchauffement", je pense que vous n'avez pas assez "chauffé" vos ouailles sur ce sujet ... Pas comme sur les OGM, pourtant la recette était la même : mensonges (par omission comme l'a déjà dit quelqu'un), appel aux peurs primaires (vous n'aurez plus d'eau !), monopole des médias ...

Franchement je vous conseille TOUS de lire l'excellent livre de Gérald Bronner, co auteur de "L'inquiétant principe de précaution".
http://www.electron-economy.org/article-livre-l-inquietant-principe-de-precaution-de-gerald-bronner-et-etienne-gehin-46322057.html

Ce professeur en "épistémologie des sciences sociales" décrypte parfaitement les mécanismes des peurs qui sont volontairement rependues dans nos sociétés dites "modernes".
GreenPeace n'est qu'un "marchand de peur" parmi d'autres, mais c'est de loin le plus efficace de tous aujourd'hui. S'inquiéter de notre environnement tout à fait louable. Mais fustiger tout le temps, tout le monde, sans proposer AUCUNE solution si ce n'est .... la décroissance au final, est-ce bien responsable ?
Je pense que sur ce sujet "Copenhague" votre machination était bien trop grotesque, le "climate-gate" qui a eu si peu d'écho médiatique en France, vous a bien pincé les doigts pour une fois ... espérons que ça vous fera une leçon amis de GP ...

albator, tu me fais peur.

albator, tu me fais peur.

Ce gars est complètement fou avec ces délires mystico-religieux à la con. Pour lui un monde idéal c'est une terre peuplée de quelques millions d'individus qui vivent tout nus dans des grottes, en harmonie avec la nature (par contre il a pas l'intention de jeter tout les objets modernes qu'il a chez lui et de mettre ses actes en conformité avec ses discours). Bref que des mots.

GreenPeace n’est qu’un « marchand de peur » parmi d’autre

Ca fait plaisir de voir qu'on est pas seul à avoir compris que greenpeace ne fait que surfer sur la "peur du moment" (après les boches, les fascistes, les rouges, les étrangers, maintenant le dérèglement climatique) dans le seul but d'engranger des dons et de nous imposer leur fascisme vert.

Albator c'est l'exemple parfait du mec qui fait de la pub au progres malgré lui :d.

Ce rend meme pas compte que sont discour est tellement parano complot qu'il va nous sortir dans pas longtemp que le NOM sera evité de justesse grace a Eric Julien... Bref complot dans complot qui complote pour l'avancer de trois pas en arriere du progres !

En gros ---> HS !

Ici beaucoup confonde deux chose --> les ecolo-septique et les climato-septique.

Il est evident que la plus grande pollution de l'homme n'est pas le CO² mais les pesticide, la destruction direct des abeilles, les produit chimique dangereux, les insecticide, les OGM, le nucleaire... Les lobby etc. Bref c'est une cause ici bien plus importante que se battre pour ,une théorie (!!!) dont personne ne peut etre sur.

Comme dit plus haut cela c'est déja produit dans les années 60. La prediction de la disparition des hommes par une aire glaciere. C'est amusant de voir que les même scientifique pronne aujourd'hui le rechauffement !

Le plus etonnant est que greenpeace passe les sous de ses adhérents dans un combat absurde sans fondement réel ! (une theorie ne veut pas dire une réalité !)

Ferait mieux de se mobilisé pour faire interdire les pesticides !

Je suis juste une fois de plus deçu de GREENPEACE ! et j'aurais aimé une réaction de leur part face au grand nombree de commentaire négatif.

Pour ceux qui parle de blague, je ne voit nul blague ici, juste un instrument de propagande. Tourné au ridicule une théorie pour la faire taire n'a rien de DROLE !

Rechauffement de la planete du a l'humain.!?! looooool

Certe, on y contribue, mais l'homme n'a pas invente l'eau chaude.!! Si vous voyez de quoi je parle..histoire de politic histoire de fric..religions, donations, petitions et manifestations...!?!..blabla...

Certains devrait plus ce pencher sur le systeme solaire, les planetes, les etoiles, leur evolution et leur effet sur l'homme. La vie quoi, la nature, le reel, le palpable.

NUBIRU.!?! sa vous dit quelque chose.!?! Certes, il n'y a pas qu'sa..tellement d'autres immensites, d'autres planetes, d'autres voies lactees, d'autres soleils et j'en passe..que tout le monde (une gde partie en tout cas..) ignore ou fait semblant d'ignorer..le monde ne s'arrete pas a notre planete Terre, d'autres peuples avant nous, d'autres surement suivront et les planete ne vont pas attendre la Revolution pour s'arreter de tourner.!!

Nous ne controlons rien..si ce n'est notre comportement..et la, comme disait Albator, la nature ne ment pas, l'homme si.!

Et tant d'autres choses a dires..mais jdois aller bosser.!!

Bybye.! :-p Aury

L'angoisse, on se croirait dans 1984. Claude Allègre, "l'ennemi du peuple". C'est affligeant de voir à quel point les écolos sont représentés par des crétins.

il est vrai que le réel fait peur et demeure beaucoup moins rassurant que la petite réalité artificielle et désenchanté dans laquelle se barricadent et s'enferment ceux qui incapables d'humilité et de détachement souhaitent encore placer la pensée humaine au dessus de toutes les autres formes de perception du réel ! (ex les propos plus que révélateurs du dénomé "screugnegneu" et du dénommé "abruti sceptique" et bien d'autres encore qui ne tarderont à montrer le bout de leurs nez...)

perceptions du réel qu'ils rejettent parce qu'ils ne peuvent les expliquer et donc les soumettres à leurs seul et unique petite "réalité" entièrement régit par la pensée et ses dogmes académiques !

Quant à moi ce qui m'effraie c'est justement les conséquences à venir de cette petite réalité humaine artificielle et "rassurante" cherchant depuis l'aube des premières civilisations à défier les lois régissants l'équilibre naturel et universel...

la pensée coupé d'un univers réel qui échappe à sa seule capacité limité de compréhension, crée en permanence toute formes de superstitions qu'elle souhaite prendre pour des réalités naturelles.

L'echec lamentable et historique des multiples révolutions politiques et techniques censés nous propulsés vers un monde "meilleur", sont la pour nous démontrer en permanence qu'elles ne furent que des vulgaires superstitions et mythes crées par une pensée limité ayant chercher à défier et à violer en toute impunité les lois régissants l'équilibre d'un univers réel qui lui demeure à jamais imperceptible.

Univers réel imperceptible pour la seule pensée, qu'elle tente cependant par tout les moyens intellectuelles et techniques possibles de conquérir et de dominer quitte à nous priver peu à peu d'une nature et d'un environnement libre, fertile et vivant indispensable à notre épanouissement individuel et collectif ..

Alerte, surchauffe ! « Si vous placez une grenouille dans l'eau bouillante (s'il-vous-plaît, ne le faites pas…), elle cherchera immédiatement à s'en échapper ; mais si vous la mettez dans une eau froide que vous chauffez progressivement, le batracien ne bougera pas jusqu à finir ébouillanté...

vidéo explicative : http://www.dailymotion.com/video/x6jm5k_le-syndrome-de-la-grenouille_animals

espéront que les climato / écolos septiques ayant la culte du dollars et rejettant toutes les thèses venant de Greenpeace, des verts, des altermondialistes tout simplement parcequ'ils sont Greenpeace, des verts, des altermondialistes. Screugneugneu, Nenette...

« Trop étendue, j'étais un tyran. Pour vous, je me suis stabilisée. Sans moi vous êtes perdus. » La glace : Dernières conclusions du CNRS sur l'état de la banquise , L'Arctique vu de l'espace : Images provenant des satellites de la Nasa (tirée / voir du blog des rêveurs du pôles (double clic sur la photo) et ICI : http://energie-climat.greenpeace.fr/premiers-resultats-inquietants-de-l-expedition-scientifique-de-greenpeace-dans-l-arctique Premiers résultats inquiétants de l’expédition scientifique de Greenpeace dans l’Arctique ( du 30 juillet 2009), La fonte des glaciers du Groenland s'accélère." (source :interview de libération)

Ce comportement est comparable à la façon dont l'homme réagit face au réchauffement climatique, à ceci près qu'il n'a pas d'excuse : "on ne pourra pas dire qu'on ne le savait pas" », article : Selon un rapport du wri : http://archive.wri.org/news.cfm?id=254 ICI (World Resources Institute ) le changement climatique s'accélère ICI. A new report .Quels risques climatiques majeurs ? : Le risque Méthane ; Si vraiment des milliers de tonnes de méthane se diffusent dans l'atmosphère, cela déclenchera une boucle infernale augmentation de la température globale , selon The Independent

Ou encore :

« «Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants.» :

TDL dit : Mercredi 26 mai 2010 à 12:43
"L’angoisse, on se croirait dans 1984. Claude Allègre, « l’ennemi du peuple ». C’est affligeant de voir à quel point les écolos sont représentés par des crétins."

TDL : Pourquoi mettre tout de suite 1984 a propos de la façon dont Claude Allègre jour a la victimisation. Il ne faut pas oublier que c'est lui et ses amis climato écolos septiques qui sont a l'origine de la majorité des attaques.
La montée du racisme, de la dictature du capital, de la fermeture des frontières sont des choses qui méritent de s'attaquer car véritable.
Courage et que les motivations pour un monde plus sein et meilleure arrive un jour ( dans cette vie j'espère)

Tout a fait d'accord avec toi Llena. Les négateurs aiment jouer a la victimination ou dénigrer ceux qui ne sont pas d'accord avec eux. Nous avons pu le voir lors des attaques incidieuses contre le GIEC ( des scientifiques complètement indépendant. Il n'appartiennent pas un pays, contrairement a ce que montre la préparation et les moyens mis en avant dans ces attaques).

Il n'y a pas qu'eux ceux issuent d'une formation de biologiste, de scientifiques; mais aussi a travers les blogs d'aventuriers, de navigateurs ayant choisi répondant cette thématique de découverte, de partage d'expérience et d'implication dans la sauvegarde de la bidiversité de notre belle planète.ex : Blog de charles Hedrich, aventurier et membre de " respectons la terre" , Interview et blog " Adieu Banquise" : http://citoyenactif.20minutes-blogs.fr/archive/2009/07/31/interview-etl-blog.html

Merci Llena . Venez voir Les Réveurs des Poles : http://www.reveursdepoles.com/

Bravo 'Filou'... belle intervention !
Ça nous change des crétineries affligeantes de nos "cancres de la classe" qui au lieu de réviser leurs cours de PHYSIQUE de primaire ont ramenés d'autres cancres tout aussi ignares qu'eux afin de tenter de faire baisser la moyenne générale... (Probablement pour faire croire ainsi que leur niveau intellectuel qui touche quasiment le fond serait moins nul ! (comparé à la moyenne de la classe en chute libre))...

(Sur les OGM, "GP" avait parfaitement raison... et a toujours raison de les fustiger.
Ils ne servent à rien d'autre qu'enrichir les mafias de l'agrochimie, pour polluer toujours plus notre terre, nos corps... et nos consciences !!!
Les "négationnistes" des dangers des OGM sont exactement du même acabit - déplorable - que les négationnistes de la réalité du changement climatique anthropique.)

'Albator', tes motivations sont respectables, mais tu ne devrais pas attaquer ainsi la science. Ce n'est pas la Science le problème, mais ce qu'en font les politiciens... que laissent faire béatement les citoyens.
Cela dit, tu as raison en ce qui concerne les "écolo-sceptiques" : la majorité de ceux qui nient le réchauffement climatique anthropique sont effectivement des "anti-écolo", thuriféraires des industries chimiques qui brassent tant et tant de milliards de pétro-dollars en polluant aussi allègrement notre si fragile planète bleue !!!

A 'abruti-sceptique' qui se désole de ne pas avoir de réaction de GP, je le rassure : il a très bien choisit son pseudo : félicitations pour cet éclair de lucidité ! :o
Cela dit, tu as raison pour les pesticides ; mais l'un n'empêche pas l'autre.
OUI, les pesticides sont une véritable plaie écologique (contre lesquels se battent aussi les militants de Greenpeace depuis plusieurs décennies) ; OUI, le nucléaire aussi est une véritable arnaque scientifico-politique ; OUI, il y a plein d'autres combats écologiques à mener pour pouvoir assurer une planète encore vivable à nos générations futures.... mais NON, le danger du "CO2" n'est ni un mythe ni une blague ni de la propagande. C'est un véritable danger réel et concret qui nous menace sérieusement.
Si il y a une quarantaine d'années, certains scientifiques pensaient à un refroidissement, c'est parce qu'a l'époque, non seulement on savait que le soleil entrerait fatalement dans son cycle de moindre activité (ça fait plus d'un siècle que l'on étudie le soleil "intensivement"), mais aussi parce qu'alors, le danger qui semblait le plus important n'était pas encore le CO2, mais les CFC, qui non seulement avaient la particularité de nous "bouffer la couche d'ozone" - très très grave ça aussi !!! -, mais qui provoquaient un effet totalement opposé à celui du CO2 : "L'EFFET PARASOL" !...

Depuis, quelques données ont changées (le protocole de Montréal de 1987 ayant sérieusement freiné l'émission de ces gaz "refroidissants" tels les chlorofluorocarbures et les hydro-chlorofluorocarbures... pendant que les rejets de CO2, eux, n'ont cessé d'augmenter), tandis que les connaissances issues des diverses disciplines réunies sous le nom de "climatologie" n'ont cesse de se peaufiner...
Et il est clair que maintenant, le risque n'est pas un refroidissement, mais bel et bien un réchauffement qui ne peut que s'avérer extrêmement catastrophique !

Sur "Nibiru" cher 'tibob', toi qui nous dit que "certains devraient plus se pencher sur le systeme solaire, les planetes, les etoiles,....", je t'invite à lire cet article : http://www.planete-attitude.fr/group/climateweek/forum/topics/nibiru-et-2012

(Voici en résumé : « La Planète Nibiru, appelée également planète X, est une planète hypothétique imaginée par certains astronomes après la découverte de Neptune en 1846. Les anomalies découvertes dans l’orbite de Neptune ont poussé ces astronomes du XIXe siècle à chercher une explication via l’hypothèse de l’existence d’une planète encore inconnue. Durant plus de 30 années, les astronomes ont cherché la planète X sans aucun succès. La recherche a été interrompue au début du XXième siècle une fois les anomalies de l’orbite de Neptune expliquées.
En parallèle avec les recherches astronomiques, certains historiens à l’instar de Zecharia Sitchin ont véhiculé des théories mystiques et effrayantes autour de la planète X. Les théories de Zecharia Sitchin, alimentées par d’autres légendes aussi farfelues aboutissent à l’hypothèse d’une collision de la planète X avec la terre exactement le 21 décembre 2012. Cette date correspond à la fin du cycle du calendrier Maya, une fin de cycle annonçant la fin du monde selon certains érudits. Cet amalgame de légendes et d’interprétations a fait de la planète X une menace pesant sur la totalité de la terre et de l’année 2012, la fin des temps.

Vu l’intensité des débats sur la toile à propos de la planète X et de la fin du monde, la NASA a décidé d’apporter des explications d’ordre astronomiques sur le sujet. Selon les astronomes de la NASA, la planète Nibiru n’est qu’un canular. Si elle existait, elle aurait déjà été découverte grâce au matériel astronomique à leur disposition. Il en est de même de sa trajectoire, de sa révolution et de ses possibilités de collision avec la terre....
Au lieu de s’angoisser pour de telles sottises, il serait plus avantageux de chercher les meilleurs moyens de protéger la planète contre le réchauffement climatique. »)

-------------

Et en réponse aux assertions de nos contaminés de la climatosceptite, qui traitent bien inconsidérément de « marchands de peur » ceux qui ont l'esprit plus alerte et éveillé que lees autres et tirent le signal d'alarme... voici une anecdote historique sur laquelle ferait bien de se pencher un peu ce fameux "professeur en 'épistémologie des sciences sociales' qui décrypterait si parfaitement les mécanismes des peurs qui seraient volontairement répandues dans nos sociétés dites 'modernes' " :

- Au début du siècle dernier (en 1902 exactement), la Montagne Pelée explosa, détruisant Saint-Pierre de la Martinique et ses 30.000 habitants.
Pourtant, le volcan n'est pas entré en éruption sans préavis ; les avertissements n'avaient certes pas manqué, et, chaque fois, la menace s'était faite plus précise.

Les autorités de la région - la plus riche des Antilles - ne virent cependant aucune raison de s'inquiéter : il ne fallait surtout pas alarmer inutilement les habitants !
Dans les colonnes du quotidien local "Les Colonies", ces événements n'occupaient que peu de place.
Une élection devait avoir lieu le 11 mai, et le directeur du journal tint à ce que les électeurs de sa tendance demeurent dans la ville pour aller voter.

Le 2 mai, le journal parut même avec un entrefilet très rassurant au sujet d'une excursion agréable qui devait avoir lieu sur la montagne...
Ce 2 mai pourtant, la couche de cendres dans la campagne atteignait déjà plusieurs centimètres d'épaisseur, les chemins étaient obstrués par des branchages qui avaient cédé sous le poids des cendres !!!

(On retrouve là exactement la même mentalité qui règne de nos jours, que ce soit à propos des dangers du réchauffement planétaire, du nucléaire, de la pollution chimique - tant dans notre environnement que dans notre nourriture !...)

Le 5 mai le gouverneur de la Martinique fit connaître le rapport de la Commission Scientifique chargée par lui d'apprécier le danger que représentait le volcan. Les commissaires étaient tous des hommes réfléchis, et l'un d'eux était même professeur d'histoire naturelle au collège de Saint-Pierre.
Leur avis fut le suivant : "Il n'y a rien dans l'activité de la Montagne Pelée qui justifie une évacuation de Saint-Pierre, car les positions relatives des cratères et des vallées s'ouvrant vers la mer permettent de conclure que la sécurité de Saint-Pierre est pleinement assurée !..."

Les autorités continuèrent donc à assurer qu'il n'y avait pas de danger.

Le mercredi 7 mai, les nuages de cendres provoquent des éclairs et les deux cratères du volcan rougeoient dans la nuit...
Les journaux continuent à dire que la ville ne craint rien (Les nouvelles de la Soufrière de l'île voisine de Saint-Vincent rassurent la population en prétendant que « la pression du sous-sol était allégée » et donc les risques atténués)...

Mais à Saint-Pierre, tout le monde n'était quand même pas devenu aveugle, sourd et inconscient !
Comme nos écologistes d'aujourd'hui (Al Gore, Yann-Arthus Bertrand, Nicolas Hulot, Daneel Olivaw (!) :o ...), il y avait encore quelques individus ayant une claire conscience du danger...

Par exemple, le capitaine Marina Leboffe du navire Orsolina de l'armateur napolitain "Pollio Frères", étant un peu familier du comportement du Vésuve, refuse d'embarquer la moitié de sa cargaison de sucre, en dépit des protestations des expéditeurs, du refus des autorités portuaires et des menaces d'arrestation en disant : « Qui me les appliquera ? Demain, vous serez tous morts ! » ...

Et aussi le consul américain Thomas Prentiss, qui, lui, rédigea à ce sujet un rapport tout à fait remarquable dénonçant les éditoriaux lénifiants du journal "Les Colonies", et les déclarations apaisantes des autorités. (QUE L'ON POURRAIT AISÉMENT COMPARER DE NOS JOURS AUX LÉNIFIANTES DÉCLARATIONS DES "CLIMATO-SCEPTIQUES" ET AUTRES "NÉGATIONNISTES" DE LA RÉALITÉ DU DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE CAUSÉ PAR LES ACTIVITÉS HUMAINES LIÉES À L'ÉLEVAGE, À LA BAGNOLE, AUX TRANSPORTS AÉRIENS FRÉNÉTIQUES.... ET AU PÉTROLE !)

Il déclarait que c'était là une manipulation politique particulièrement odieuse (comme on n'en voit heureusement plus de nos jours, n'est-ce pas ?!...) consistant à endormir la population pour qu'elle demeure à tout prix jusqu'aux élections (c'est que les Pierrotins, concentrant entre leurs mains toutes les richesses de la région et d'une grande partie de la Martinique étaient un enjeu politique majeur ! N'est-ce pas là encore un grand symbole ? ) :
"La situation est un cauchemar, écrivait-il, et personne ne semble capable ou désireux de regarder la vérité en face !..."

(LA SITUATION EST UN CAUCHEMAR.. ET PERSONNE NE SEMBLE CAPABLE DE REGARDER LA VÉRITÉ EN FACE !!!
Déjà, il y a 30 ans, Haroun Tazieff s'indignait dans son ouvrage "Ouvrez donc les yeux" : "A tous les niveaux, dans les discours politiques ou la publicité, le mensonge sévit sans être ni condamné ni même flétri. Des universitaires hauts placés ayant menti lors de l'affaire de la Soufrière, pas plus leurs recteurs que Madame le Ministre n'y ont trouvé à redire ! ")

Cependant, si les hommes restaient sereins - en réalité aveugles, sourds, et complètement insensibles aux messages incessants de la nature -, il n'en allait pas de même des autres créatures, fuyant la région : invasion de fourmis, puis invasion de mille-pattes, puis invasion de vipères...

Mais la commission scientifique concluait cependant que la sécurité de Saint-Pierre était pleinement assurée !!!....
Pourtant, il est un fait troublant dont on comprend mal les motivations : des troupes furent stationnées sur la route reliant Saint-Pierre à Fort de France pour refouler ceux qui cherchaient à fuir l'hypothétique danger ! (?????????????)
(Et aujourd'hui, ceux qui, par exemple, cherchent à faire connaître les ravages du réchauffement climatique sont "refoulés" par des campagnes de désinformation massive encourageant cette négation criminelle de la réalité du réchauffement climatique causée par l'industrie pétro-chimique !)

Finalement, après trois mois d'avertissements de plus en plus durs et explicites, trois mois d'aveuglement, d'obstination bornée et stupide de la population à ignorer le danger, les 30.000 habitants de Saint-Pierre, dont la sécurité était pleinement assurée , périrent !...

(ET C'EST CE QUI PEND AU NEZ DE TOUTE L'HUMANITÉ SI SES MEMBRES S'OBSTINENT ÉGALEMENT À NIER LA RÉALITÉ ET À IGNORER LE DANGER DES TERRIBLES BOULEVERSEMENTS CLIMATIQUES QUI S'ANNONCENT !!!)

Le Président Roosevelt, que le consul Thomas Prentiss avait averti plusieurs jours plus tôt, en lui transmettant son remarquable rapport directement sans passer par la voie diplomatique, - et qui aurait donc pu faire quelque chose, mais qui ne fit rien -, offrit immédiatement 200.000 dollars (au frais des contribuables américains bien-sûr, dont certains venaient de perdre leur famille) pour aider à la reconstruction de Saint-Pierre : 200.000 dollars et 1250 tonnes de vivres, médicaments et autres fournitures ...
Tout cela pour 1 seul survivant. Oui, 1250 tonnes de vivres pour une seule personne !!!... (Il y a en effet un détail lui aussi très symbolique dans cette "leçon de St-Pierre" : le seul survivant de Saint-Pierre était justement... "condamné à mort".
Oui, condamné par ceux que Mère-Nature venait de supprimer. Édifiant, non ?!)

(Suite à notre "tempête du siècle ", voici ce que nous disait encore Jean Peneaud, président de "l'Association Agrobiologie Aquitaine" (Biocontact, février 2000) : Dans son livre "Le sol fait le climat" (édité par le Dr. Passebecq en 1970), Maxime Guillaume rappelle notamment l'historique de la formation des déserts, toujours causés par le productivisme humain. (...)
C'est prouvé, l'activité humaine entraîne des modifications climatiques (...)
Nous subissons les conséquences des erreurs, de l'égoïsme, et d'un faux progrès qui ne sert pas les hommes (...)
On ne commande à la nature qu'en obéissant à ses lois !...)

Ainsi périrent les 30.000 citoyens de Saint-Pierre, non pas tués par un volcan, mais par l'ignorance, la négligence, l'inconscience, l'ambition, la suffisance, la bêtise, l'égoïsme et l'irresponsabilité des hommes !!...

A quand maintenant la prochaine éruption du volcan, la prochaine tempête ?

SOUVENEZ-VOUS DONC DE CETTE LEÇON DE LA MONTAGNE PELÉE :
10.000 morts, non pas causés par le volcan, mais bel et bien par la désinformation médiatique et les combines politiciennes de l’époque !!!

(Non non répétaient-ils alors à la population : il n'y a aucun risque, tout est naturel, la lave s'écoulera normalement, n'ayez crainte...
- A noter que pourtant tous les animaux eux s'étaient enfuis (ils lisaient pas les articles de ces "volcano-sceptiques", eux !!! :oD)... -

Et évidemment, les bonnes paroles doucereuses pour endormir la conscience des gens ne servant à rien face à la réalité bien tangibles des forces de la Nature...
Tous ceux qui étaient "en sécurité" furent ensevelis, - TOUS !!! - sous des mètres de cendres et de lave....)

ON EN EST LÀ AUJOURD'HUI !
MAIS LE DANGER NE CONCERNE PLUS SEULEMENT UNE PETITE ÎLE...
IL CONCERNE MAINTENANT TOUTE L'HUMANITÉ !
ET SI ÇA AMUSE CERTAINS DE JOUER À LA “ROULETTE RUSSE” (!), CE N'EST FRANCHEMENT PAS MON CAS !

Ce ne sont plus “seulement” de quelques poignées d’êtres humains dont la vie est en jeu aujourd’hui...
C’est carrément toute l’humanité qui risque son futur à ce maléfique jeu de “Roulette Russe du SCEPTICISME CLIMATIQUE” !....

Faire en sorte que le citoyen lambda ne sache plus quoi penser... c’est exactement à cela que travaille le fameux “lobby des sceptiques” que dénonçait justement le remarquable n° 881 de “Courrier International” - 20 septembre 2007 -, dans son dossier intitulé “Le réchauffement climatique n’existe pas” !... C'EST LA FAMEUSE "MACHINE À NIER" DES INDUSTRIES PÉTROLIÈRES, DONT LE BUT EST CLAIREMENT ET NETTEMENT DE SEMER LE DOUTE SUR LES CONSÉQUENCES RÉELLES DE L'UTILISATION DU PÉTROLE À OUTRANCE !!!

Souvenez-vous pour le tabac, pour l’amiante, pour le vaccin “anti-hépatite”, pour le sang contaminé, pour les hormones de croissance, etc.

Pendant des années, parfois des décennies, les industries concernées avaient également semé le doute constamment, niant obstinément, apportant sans cesse de frauduleuses “informations” pour tenter de discréditer et faire taire ceux qui oeuvraient souvent “corps et âme” pour dénoncer ces véritables “ATTENTATS À LA VIE” !... (Ces “Sceptiques professionnels”, s’ils étaient aussi payés pour cela, seraient capables de remettre également en cause l’existence de Napoléon 1er - voire même de Gandhi !!!)...

MEILLEURES PENSÉES ÉCOLOGISTES

espéront que les climato / écolos septiques ayant la culte du dollars et rejettant toutes les thèses venant de Greenpeace, des verts, des altermondialistes tout simplement parcequ’ils sont Greenpeace, des verts, des altermondialistes. Screugneugneu, Nenette…

C'est drole, on peut remplacer "climato/écolo-sceptiques" par "écologistes/pro-greenpeace" et rejetant toutes les thèses venant de greenpeace, des verts, etc par "rejetant toutes les thèses venant du gouvernement, des industriels (ou de toute personne/organisme soutenu par l'un ou l'autre, voir les deux).

Bla bla bla !!! sain evangile ecolo ethico philosophique du renouveau social de demain.
L'existence précede l'essence , l'humain est libre de toute théorie y compris du mouvement GP REIKI...

Mais bravo quand même car je reste ahurie d'une telle intolérance et du simplisme des kmers verts que certains d'entre vous semblent etre...

Pourtant le doute existe parmi les militants même parmi les fondateurs de GP...Le 23 avril 2008 (LPAC) –
" Patrick Moore, un des co-fondateurs de la multinationale Greenpeace en 1971, vient d’écrire une lettre à l’éditeur du quotidien américain Wall Street Journal pour accuser ses anciens associés d’être anti-science.

D’abord, Moore y raconte qu’en 1986 il avait pris la décision de quitter ce mouvement car il s’était rendu compte que Greenpeace avait jeté à la poubelle tout travail scientifique sérieux pour se consacrer exclusivement à un activisme politique déchaîné. Quand Greenpeace décida d’organiser une campagne mondiale pour faire bannir le chlore, un des éléments du tableau de Mendeleïev, c’en avait été de trop pour Moore. Moore souligne que « la science nous montre que la présence de chlore [un désinfectant empêchant la multiplication des germes dans les conduites d’eau] dans l’eau potable est un des progrès majeur de l’histoire de la santé publique car elle permet la quasi-élimination des maladies comme le choléra ». En réalité, avec cette campagne, Greenpeace a fini par dévoiler son vrai visage. En effet, bannir le chlore de l’eau potable se traduirait fatalement par une forte réduction de la population mondiale.

Aujourd’hui, note Moore, ce sont les phthalates qui sont les dernières cibles de Greenpeace, ces liquides incolores qui servent à la fabrication de plastiques polychlorure de vinyle (PVC) et leur donnent solidité et souplesse. Greenpeace fait campagne pour bannir les phtalates car ces produits sont soupçonnés de nuire aux systèmes hormonaux de certains rongeurs. Cependant, les phtalates s’avèrent être des éléments irremplaçables qui entrent dans la fabrication de certains plastiques d’une très grande utilité pour le domaine médical. Sans les phtalates, les plastiques se durcissent et se fragilisent.

Enfin, Moore a également abandonné ses convictions anti-nucléaires pour devenir un supporter enthousiaste de cette technologie. Il a même fini par travailler pour l’Institut de l’Energie Nucléaire de Washington. Il est à ce jour le principal chercheur et directeur de Greenspirit Strategies. A ce titre il fut invité en 2005 à prendre la parole devant la Nuclear Society des Etats-Unis. Dans son discours, il avait alors démontré que les « énergies renouvelables » comme le solaire et l’éolien n’étaient que folie. Moore utilisa les mêmes arguments que Lyndon LaRouche sur la densité d’énergie par unité de surface afin de montrer l’inefficacité de ces technologies. Hypothéquer l’avenir de l’humanité sur des technologies de telle nature équivaut donc à préparer sa mort"

La terre était de loin la plus belle planète
Nous étions là peut être pour en faire notre rêve
Il y avait des arbres de l'eau et même des bicyclettes
Nous étions tous heureux et l'ont chanté la trêve

De loin la terre était une belle planète
Yahoo ! plus d'arbres ! et de l'eau en bouteille !
Nous ne somme pas malheureux mais l'on chantent la grève
Nous étions tous heureux et l'on chanté la trêve

On avance, on avance
Tu vois pas qu'ils n'y a plus d'essence pour faire la route dans l'autre sens
On avance

Crise de conscience ou abus de confiance ?

Le cas de Moore est révélateur des personnes vraiment concernées par la protection de la planète et l'amélioration des conditions de vie humaine. Il a vu le vrai visage de Greenpeace, il s'est enfui en courant. A ce titre je renvoi également au livre de pierre kholer "le vrai visage des guerriers verts" ou au livre "planète bleue en péril vert" (deux "tissus de mensonges propagandistes fachos réactionnaires à la botte du tout puissant lobby industrialo-gouvernemental" comme ne manquerons pas de dire les khmers verts, pour qui toute vérité ne peut venir que de greenpeace et pour qui tout ce qui dévie de la doctrine officielle n'est qu'hérésie à éliminer par tout les moyens).

comme le solaire et l’éolien n’étaient que folie. Moore utilisa les mêmes arguments que Lyndon LaRouche sur la densité d’énergie par unité de surface afin de montrer l’inefficacité de ces technologies

Evidemment, de telles énergies ne peuvent être utilisées qu'en appoint du nucléaire, certainement pas en substitution. renoncer au nucléaire et n'utiliser que des renouvelables imposerait une division par 10 voir plus de notre consommation d'électricité (ce qui va dans le sens de l'idéologie greenpissienne où l'idéal est une terre peuplée de quelques millions d'habitants vivant dans des villages en autarcie).

Ce sont des actes de propagandes pareils à ce "test de dépistage" qui me rendent sceptique... qui tente de manipuler qui ? Est-ce en traitant ceux qui s'interrogent et cherchent à comprendre avant "d'acheter" (une théorie scientifique ne valant pas mieux qu'un produit de grande consommation de nos jours...) que Greenpeace espèrent s'attirer la confiance des malades atteints de "climatosceptie" ? Le changement climatique est bien en train d'avoir lieu, il ne s'agit pas d'y croire ou pas, ce n'est pas une question de foi. En revanche, les facteurs responsables de ce réchauffement, les risques réels à long terme et les moyens de limiter ces risques sont loin de faire l'unanimité au sein de la communauté scientifique. Alors moi qui ne suis pas scientifique, je n'ai pas de réponse, donc je suis sceptique. Je méprise profondément ce genre de campagne publicitaire. L'organisation Greenpeace devient de moins en moins digne de respect et risque de perdre définitevement toute crédibilité en utilisant le sentiment de culpabilité en guise de stratégie "d'information" du grand public...

L’organisation Greenpeace devient de moins en moins digne de respect

Greenpeace n'est absolument pas digne de respect, les méthodes utilisées par cette organisation (terrorisme psychologique, vandalisme, désinformation&manipulation, infractions répétées de la loi, etc) ne valent pas mieux que celles des "lobbys industrialo-gouvernementaux-je ne sais quoi" qu'elle prétend combattre. Les militants de greenpeace font tout pour pousser à bout leurs adversaires et ensuite adopter une posture de victimes (plus vendeur pour récolter des dons).

Toute cette histoire prouve une fois de plus que Greenpeace n'est qu'une entreprise dont le but est de récolter des dons en distillant la peur (notamment celle du "changement climatique", qui est à la mode en ce moment après les rouges et les fascistes).

je n’ai pas de réponse, donc je suis sceptique

Attitude réfléchie et scientifique, malheureusement les militants de greenpeace ne sont pas des scientifiques mais des fanatiques endoctrinés par leur évangile vert où est contenu toute la vérité universelle, absolue et incontestable, toute remise en cause du dit évangile ne peut être que manipulation, désinformation ou je ne sais quoi commis par les méchants affreux à la solde des tout-puissants lobbys. La ligne politique de greenpeace peut être résumée en ces quelques mots "Greenpeace a toujous raison, croyez en sa parole"

Comme le dit Liviane :
"Le changement climatique est bien en train d’avoir lieu, il ne s’agit pas d’y croire ou pas, ce n’est pas une question de FOI."

C'est bien ça le noeud du problème aujourd'hui GreenPeace et autres nous vendent une nouvelle RELIGION.
"Adhérez ou soyez maudits !"
"Ceux qui n'ont pas la FOI véritable, sont obligatoirement, Achetés, vendus à la solde de l'Ennemi !"

Curieusement comme le souligne Screugneugneu, l'ennemi a de multiples visages :
L'énergie abondante et bon marché (tout est relatif)
L'agriculture (l'alimentation abondante est néfaste elle aussi)
Désormais la Science aussi !

En gros tout ce qui permet le développement de l'humanité est néfaste. L'homme c'est animal dangereux qui ne sait que détruire et souiller, tout en se multipliant comme des lapins. L'objectif est de réduire au plus vite ce dangereux troupeau.

Patrick MOORE le disait bien j'ai vite compris que mes anciens amis n'étaient que des "pastèques" : rouge dedans avec une pellicule de vert.

Cette nouvelle religion VERTE n'a pour autre objectif que de foutre en l'air la société.

Sur ce sujet du réchauffement les "Escrolos", se sont fait coincer en flagrant délit d'abus de confiance ! (ça c'était déjà produit, lisez le livre de Moore)
que voulez-vous à force de "jouer" on y prend gout ! C'est là qu'arrivent les accidents.
Mais lisez les autres sujets de ce site c'est assez révélateur des autres escroqueries que fabrique GreenPeace ...
Les pécheurs sont scandalisés de la façon dont l'opinion est "manipulée" sur le thon rouge...
Les OGM qui selon GreenPeace sont une "menace", (de quoi il ne le dit pas vraiment) c'est en fait une autre belle supercherie qui n'a pris pied qu'en Europe curieusement ... annihilant toute concurrence au méchant Monsanto ...
A chaque fois c'est les même recettes :
- Mensonges
- Rapports truqués
- Spécialistes montés en épingles
- instiller la PEUR d'une menace fantôme que l'on ne voit jamais ...

Depuis le 19° siècle l'Homme n'a de cesse de se vouloir se défaire de la religion mais en fait il s'est mit à croire en n'importe quoi !

Mon pauvre Screugneugneu, je t'ai déjà dit que le seul fanatique ici bas est toi... ta croisade contre Greenpeace a sombré depuis longtemps dans l'irrationnel, et tu auras beau l'habiller d'un verbage pseudo-cartésien, l'aspect compulsif de ton comportement me ferat presque peur... c'est presque à croire que tu en as besoin de venir ici, comme si cela te faisait du bien...

Que tu n'aimes pas nos méthodes, soit, je peux le concevoir... la provoc, ça passe ou ça casse. Toi visiblement ça t'horripile, mais bon, tu te choques pour peu de chose, mon pauvre.

Par contre, y voir du terrorisme (et surtout de la part de quelqu'un qui a presque tantot défendu la raison d'état dans l'acte de terrorisme commis par l'état français contre Greenpeace vis à vis du Rainbow warrior), du fascisme vert ou d'autres conneries, là, pour le coup, tu as passé un stade supérieur...

Ca s'appelle le DonQuichotisme...

Screugneugneu :"comme le solaire et l’éolien n’étaient que folie. Moore utilisa les mêmes arguments que Lyndon LaRouche sur la densité d’énergie par unité de surface afin de montrer l’inefficacité de ces technologies"

Lyndon LaRouche... le milliardaire égocentrique, condamné par la justice américaine, et qui est depuis plusieurs années à la tête d'une secte pseudo-humaniste...

Bel référence Screugneugneu... ferais-tu parti de "Solidarité et progrès", la branche de la secte Larouchienne en France ?

Ca expliquerait pas mal de chance ceci dit...

Et Kohler, t'en démords pas hein...

allez je remets le lien, rien que pour continuer ma méchante propagande écologiste-voulant-dominer-le-monde-et-l'univers :

http://www.centre-cired.fr/perso/quirion/pierre_kohler.PDF

Pour LaRouche, en relisant ton commentaire Screugneugneu, il semble que tu aies cité un commentaire précédent (de ton alter égo dans la haine anti-greenpeacienne, à savoir Nenette).

Sans citations ni guillemets de ta part, cela m'a peut être induit en erreur.

Ceci dit je serais curieux d'avoir ton avis sur LaRouche... car vous avez, tous les deux, en commun une véritable haine de greenpeace (petite anecdote, j'avais lu dans le torche-c** édité par Solidarité et progrès que Greenpeace était financée par BP et Shell... plus c'est gros...).

Non pas de la haine, seulement le besoin que les choses soient dites et comprises. Se cacher derrière les masques de la vérité est certainement plus haineux. L’arme de la perversion est le mensonge, mentir sur les objectifs et le fond d’action aux militants GP et consorts, à la société c’est là une vraie haine contre l’humanité
Constatons d’abord que Cochet est un adepte de la secte de « l’empreinte écologique ». Le 20 janvier, avec Noël Mamère, Martine Billard et François de Rugy, il avait présenté en première lecture une proposition de loi cherchant à imposer la réduction de l’empreinte écologique de la France.
De quoi parle-ton ? L’empreinte écologique prétend quantifier l’impact de l’activité humaine sur la nature en établissant une équivalence entre une superficie et les ressources nécessaires à un individu, une région, un pays ou l’humanité tout entière. Pour vivre, l’homme consomme des ressources. Cependant, nous dit-on en introduisant l’escroquerie malthusienne, « tout va bien tant que nous ne prenons que ce que la terre peut nous fournir ». Comment savoir si nous consommons trop ? C’est à cette question que prétend répondre cet indice en définissant la surface qu’il faut pour produire vos ressources et éliminer les déchets qui en résultent. Qui peut définir les ressources de la terre vraies, reelles, supposées, celles de demain, celles que nous ne connaissons pas encore… »Comme le disait Cochet devant l’Assemblée nationale : « L’une des vertus de l’empreinte écologique est de nous apprendre que le monde est fini, qu’on ne peut pas ad infinitum en extraire des ressources… ». Il tient ça d’où le grand !!!!
Alors, où en est la planète ? D’après la newsletter Empreinte écologique du WWF, l’empreinte écologique de la terre a plus que doublé en 45 ans et a dépassé dans les années 1980 « la biocapacité » de la planète. En 2005 l’empreinte écologique de l’humanité s’évalue à 17,4 milliards d’hectares, c’est-à-dire près de 30% au-dessus de « la biocapacité totale », limite ultime de la planète que le WWF chiffre à seulement 13,4 milliards d’hectares ! [*]
Une fois admis le grand mensonge que nous sommes trop nombreux et trop gourmands pour des ressources prétendues limitées, deux solutions s’imposent : réduire de 30% la population mondiale (soit de 2 milliards d’individus !) ou baisser massivement le niveau de vie des pays avancés. Car d’après cette théorie absurde, si ceux qui vivent en Europe abandonnaient l’eau, l’électricité et les engrais, les populations pauvres pourraient survivre. Surtout pas question d’améliorer leur niveau de vie ! « Nous le savons, l’humanité va disparaître par l’épuisement des ressources. Organisons nous donc pour que nous puissions mourir dans des bonnes conditions sociales, humaines et écologiques ! »Ben voyons flagellons nous avant pour nous absoudre de nos pechers.
Une nouvelle étude présentée par l’Optimum Population Trust (OPT), une ONG britannique militant pour réduire la population mondiale, affirme que la meilleure arme pour lutter contre le réchauffement climatique serait une baisse conséquente de la natalité.
Le rapport, élaboré par la London School of Economics (LSE), à la demande de L’OPT, arrive à la conclusion qu’il est bien moins cher de réduire les naissances que d’investir à grande échelle dans les panneaux solaires ou les éoliennes !
Le président de l’OPT, Roger Martin, affirme qu’il « n’est pas possible de réduire les émissions de CO2 sans prêter attention à l’accroissement énorme du nombre d’émetteurs de gaz carbonique ». L’étude de l’OPT estime qu’en investissant 220 milliards de dollars dans les quarante prochaines années, on peut empêcher la moitié des naissances et donc réduire de 34 milliards de tonnes le volume de CO2. Un investissement, dans cette logique, nettement plus « rentable » que le solaire ou les moulins à vents…
L’OPT ne fait que confirmer les objectifs fixés par le Club des milliardaires, qui s’est réuni dans le plus grand secret fin mai à New York et pour qui la plus grande des « causes » charitables pour l’humanité est sa « stabilisation » démographique. A cette réunion, l’organisateur Bill Gates fut rejoint par David Rockefeller, George Soros et Warren Buffet.
Une autre étude, de l’université de l’Oregon, pointe du doigt les Etats-Unis. Chaque bébé qui naît dans ce pays est responsable de l’émission de 1644 tonnes de CO2, c’est-à-dire 5 fois plus qu’un bébé venant au monde en Chine et 91 fois de plus qu’un enfant qui voit le jour au Bangladesh. Facteur aggravant pour les Américains, leur espérance de vie relativement élevée, déplore l’étude.
Avec des mécènes aussi enthousiastes que bien-portants, on serait porté à croire que les adeptes de « la grève du troisième ventre », comme Yves Cochet ou Noëlle Mamère, ne seront pas en panne de financement lors des prochaines échéances électorales…
Le commandant Cousteau, dans le Courrier de l’UNESCO de novembre 1991, s’interroge sur l’intérêt réel des progrès médicaux : « l’élimination des virus relève d’une idée noble, mais elle pose à son tour d’énormes problèmes, Entre l’an 1 et l’an 1400, la population n’a pratiquement pas changé. A travers les épidémies, la nature compensait les abus de la natalité par des abus de mortalité. (…) Nous voulons éliminer les souffrances, les maladies ? L’idée est belle, mais peut-être pas tout à fait bénéfique à long terme. Il est à craindre que l’on compromette ainsi notre espèce. C’est terrible à dire. Il, faut que la population mondiale se stabilise et pour cela, il faudrait éliminer 350 000 hommes par jour. C’est si horrible à dire qu’il ne faut même pas le dire ».
C’est quoi tout ça ? le nouvel ordre politique ?

Cette campagne de Greenpeace est un test pour voir ou en est l'opinion publique par rapport aux changements / bouleversements / réchauffements climatiques.
ce sujet est grave. De façon globale, la terre ce réchauffe, mais au niveau locale, cela se traduit par des bouleversements climatiques ( plus / moins de précipitation, accentuation des moussons, amplification des phénomène El Nino / Nina...)

Climat: les scénarios de l'ONU pour 2100
AFP 11/05/2010 Réagir
L'Amazonie deviendra-t-elle une savane et le Sahel un désert complet ? Le rapport sur la biodiversité rendu public hier à Genève par le Programme de Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) évoque plusieurs scénarios qui sont autant de mises en garde à l'horizon 2100.

Amazonie - La conjugaison de la déforestation, des changements climatiques et des feux de forêt risque d'entraîner un dépérissement de la forêt amazonienne. Le poumon de la planète, chaud et humide tel que nous le connaissons, deviendrait sec et aride, une savane. Une telle évolution entraînerait des incendies fréquents et une augmentation mondiale des émissions de CO2 qui contribuent aux changements climatiques. Localement, des sécheresses intenses menaceraient l'agriculture.

Sahel - Déjà touché par les sécheresses, le Sahel deviendra encore plus aride. Le réchauffement climatique et la surexploitation des ressources provoquent déjà un appauvrissement de la diversité biologique. Le bétail ne trouve plus de pâturages et les cultures souffrent d'un manque d'irrigation. Au programme : pénurie de nourriture et d'eau pour les populations locales.

Iles - L'écosystème d'une île est à la fois unique et fragile. Les mouvements de populations amènent des prédateurs et des maladies dans des lieux autrefois protégés. Les animaux et végétaux spécifiques à un habitat insulaire sont bien souvent incapables de se défendre face à des nouveaux intrus. Par exemple, le fossa, un mammifère qui constitue le seul grand prédateur de Madagascar, se fait de plus en plus rare.

Eau douce - Sous l'effet des changements climatiques, de la construction de barrages, de la pollution, de l'introduction d'espèces exotiques et de l'augmentation des prélèvements d'eau, le nombre d'espèces de poissons d'eau douce pourrait diminuer de 15%.

Mer - Le réchauffement climatique entraîne une modification dans la répartition des populations de poisson et une élévation du niveau de la mer. Une acidification de l'eau atteint les coraux, le phytoplancton et les coquillages dont les capacités à bâtir leurs squelettes en pâtissent. La raréfaction des stocks de poissons dans les zones tropicales au profit des pôles aura des conséquences importantes pour l'alimentation et la nutrition des populations locales, souvent défavorisées

http://citoyenactif.20minutes-blogs.fr/archive/2010/05/05/documentaire-les-temps-changent.html#comments

Merci citoyenactif : Ce discours de cette petite fille en 1992 ( http://www.youtube.com/watch?v=5JvVf1piHXg&feature=player_embedded#! ) est particulièrement bouleversant et malheureusement rien a changer. Les mêmes promesses sans volonté d'accord pour réduire la perte de la biodiversité dans le monde, de réduire les inégalités et la Faim. De casser les lobbyings des multinationales.

" ...De casser les lobbyings des multinationales" Quand est ce que l'on sortira de cette spirale unfernale du capitaliste, productivisme destructeur.

Séisme MONSANTO à Haïti : Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 a fait des heureux. La multinationale Monsanto va « offrir » aux paysans haïtiens un cadeau empoisonné : 475 tonnes de semences O.G.M., sans compter leurs engrais et pesticides, qui seront distribués gratuitement par le projet WINNER, soutenu par l’ambassade américaine. On croit rêver : http://www.planete-attitude.fr/profiles/blogs/seisme-monsanto-a-haiti?xgs=1&xg_source=msg_share_url

Eh alors !
Le Sahara a été très fertile et couvert de forêts. Les réchauffements et refroidissements ont été constants et en alternance dans l’évolution de la planète… on retrouve tout de même des voies romaines sous les glaciers des Alpes… Constat 2005 ; En Europe 30% de plus de forets ou de surfaces boisées en moins de 100ans …et ça ce n’est qu’une vision de très courts termes
Relativisons

Cela confirme que ces un travail de tout les instant. La monboculture est un problème mondialiser, avec comme pire représentant les OGMs.
C'est le résultat d'une déconnection de plus en plus profonde entre le monde du travail et le monde financier. Ce contexte est très bien expliqué dans le film : L'histoire des choses : http://www.terre.tv/?search1=l%27histoire+des+choses&lang=fr&sommaire=false La place de l'être humain dans l'économie n'a cessé de baissé alors que la place des lobbyings a en parallèle augmenter :

Nenette : Argument ( " Le Sahara a été très fertile et couvert de forêts avant. C'est normal) classique, simpliste pour dénigrer les écologistes, scientifiques.... Cela prouve tout simplement que la situation s'aggrave. Faut il rester les bras croisés a attendre que de grandes catastrophes sociales, écologiques et économiques arrivent; ou alors prendre les devant en mettant des politiques de luttes et d'adaptation a ces changements.

Les variations des cycles onyt toujours éxisté. Seulement, le laps de temps d'adaptation laissé le temps aux espèces de s'adapter et la nouveauté actuelle s'est le fait qu'une espèce ( l'Homme) est responsable de ces changements ( Disparition normale : une espèce par an / 1 millions d’espèces, Or nous en sommes à des rythmes, selon les « groupes « à des rythmes 10 à 1000 fois plus rapide …

L'homme, ce fléau planétaire (et ça ne date pas d'hier
« Et ils sciaient les branches sur lesquelles ils étaient assis, tout en se criant leurs expériences l’un à l’autre pour scier plus efficacement. Et ils chutèrent dans les profondeurs. Et ceux qui les regardaient hochèrent la tête et continuèrent de scier vigoureusement. » Métaphore parfaite. Brecht himself, bien avant les shadoks [1], avait parfaitement saisi l’absurdité de la logique à l’œuvre dans le développement des sociétés humaines. L’homme : race super-prédatrice, super-dominatrice et… super-destructrice. En toute connaissance de cause. Connaitre le résultat final (la chute) lui importe peu, l’important est de scier.

http://aucoeurdenotremondedecryptage.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/05/25/l-homme-ce-fleau-planetaire-et-ca-ne-date-pas-d-hier.html

C'est un peu léger de dire que les climatosceptiques disent n'importe quoi et n'ont aucune compétence en matière de climatologie. Et quelles sont vos compétences à vous? Dogmatiques? Scientifiques? Calées sur les travaux du GIEC à l'exclusion de toute publication scientifique qui met à mal le dogme du RCA?
La covariation des températures et du taux de CO2 n'implique pas nécessairement une relation causale CO2---> températures. Ce que l'on sait, par contre, c'est que l'histoire climatique de la planète a toujours démontré que l'augementation du taux de CO2 suit chaque période de réchauffement avec un retard de 800 ans (qui peut aller jusqu'à 4 000 ans). Et pourquoi donc cela changerait-il de nos jours? Parce que le GIEC l'a décrété, alors qu'aucune étude sérieuse ne l'a prouvé? Il faudrait que vous élaboriez un test pour dépister les carbocentristes....

Je vois recommande à toutes et à tous de lire l'excellent livre de Benoît Rittaud : le mythe climatique, qui analyse toutes les incohérences du dogme du RCA, sans verser dans l'outrance et les attaques ad hominem, comme ont coutume de le faire les carbocentristes...

Le GIEC étant une mise en commun et la réalisation d'un "résumé" de 2500 pages de tout les travaux scientifiques portant sur le climat, il est relativement digne de confiance, du moins au niveau de l'exposition des connaissances scientifiques actuelles, les prévisiosn et projections sont toujours sujettes a caution.

On ne peut pas en dire autant des écrit d'Allègre et consorts qui souffrent de nombreuses erreurs grossières de raisonements qui ne seraient jamais passées (les erreures) dans une revue scientifique.

Pour finir, un peu d'humour à rebrousse-poil...
Notre belle planète est victime d'une épidémie bien plus grave que la grippe A : le virus Copenhagus.
Ce virus s'attaque aux esprits des humains et leur fait perdre tout bon sens.

Il leur ôte tout esprit critique et les persuade que le prétendu Réchauffement Climatique est à 100% d'origine anthropogénique. Il les amène à clouer au pilori toute personne qui oserait émettre le moindre doute sur le RCA, sans toutefois aller jusqu'à la brûler en place publique (pour le moment...).

Ce virus a des effets modulés en fonction des catégories d'individus. Il est particulièrement nocif pour les hommes politiques de tout pays, et tout particulièrement au pays du siècle des Lumières, notre doux pays de France. Nous avons pu y constater plusieurs mutations particulièrement graves : le Copenhagus Sarkozus, le Copenhagus Borloosus, le Copenhagus ecologicus (avec ses variantes Copenhagus Cohnus Benditus et Copenhagus Hulotus), et le Copenhagus mediatus, ainsi que, aux USA, le Copenhagus Algorius....

L’action du virus Copenhagus est durable dans le temps, mais nous ignorons toutefois quelle pourrait être la durée de ses effets. Il semblerait toutefois, selon les derniers travaux menés par des personnes non encore contaminées, que cette épidémie pourrait se résorber dans les prochaines années, la résorption étant de la forme e^λ∆T , ∆T étant la diminution prévisible des températures, et λ étant un facteur correctif positif en corrélation avec l’épaisseur des glaces aux pôles. Mais nous devrons rester vigilants, car si ∆T devait évoluer positivement, nous risquerions un emballement incontrôlé de l’épidémie et de sa gravité, avec des conséquences cataclysmiques pour l’humanité….
Affaire à suivre ….

Bonjour Cher Greenpeace,

C'est quand même étonnant de voir la réaction de Greenpeace façe à cette montée dans le monde de la « Climatosceptite ».
Je pense qu'il faut de nos jours être très critique et méfiant aux versions officielles en l'occurence celle du GIEC ( Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat - 2007 ). Ce groupe de 2,500 scientifiques travaillent pour qui au juste ? Pour les illuminati de Al Gore ? Nous devons quand même saluer ici le bon travail de Greenpeace pour sa vigilance et ses efforts extraordinaires et remarquables pour la protection de nos ressources planétaires et environnementales sans quoi nous n'aurions plus rien à manger ni d'eau à boire sur notre planète. Je resterai à jamais un fidèle supporter de Greenpeace.

Toutefois les sciences intergouvernementales et les médias de masse ont tellement perdu de crédibilité depuis le 9/11 et depuis le monde selon Monsanto, en passant par big pharma et la frauduleuse campagne H1N1 de l'OMS et le nouveau complexe militaro-médico-agroalimentaire-industriel qu'on se retrouve avec de l'eau fluorée dans le gaz, en référence au " Nouvel Ordre Mondial ".

Il ne faut pas oublier que les sciences allopathiques tout comme les sciences de la droite sioniste reposent avant tout sur le mensonge institutionnalisé.Tout est mensonge institutionnel dans ce monde d'illusion, de guerre, de pauvreté, d'ignorance et de soumission où les dominants assoiffés d'argent, tuent à petit feu les dominés par tous les moyens possibles et impossibles. Ces mêmes scientifiques de la droite sioniste sont aussi, indirectement, les responsables de notre monde qui est passé en mode destruction. L'argent rend dingue.

À la question qu'il faut se poser : Pourquoi les autres planètes de notre système solaire se réchauffent-elles aussi ? Ce n'est sûrement pas nous qui sommes les responsables du réchauffement de notre système solaire entier, bien que nous soyons d'une part responsables d'avoir accentué les changements climatiques de notre propre planète. J'endosse plutôt la version cyclique qui se produit à des périodes très espacées qui ne datent pas d'hier, des périodes cosmiques qui malheureusement sont encore occultées par l'élite secrète. Les textes anciens nous racontent des tas de bouleversements climatiques reliés à des périodes cycliques et cosmiques.

Nous voyons aussi du même coup la débilité croissante et irritante dans les dépanneurs et supermarchés détaillants où on nous demande d'apporter nos sacs écolos de tissus fait en Chine et en Indonésie à 2 cents le sac, sous prétexte que les sacs de plastique polluent l'environnement. Sachant que nos sacs de plastique servent au recyclage ou aux déchets et sachant qu'il existe avant tout des sacs biodégradables, dont quelqu'un, quelque part, a décidé de les boycotter pour quel motif donc ? Créer de la confusion tout en vendant des sac$ en tissu$ génétiquement modifié ?

Pendant ce temps là comme si de rien n'était ; les avions continuent de cracher à plein ciel leurs émissions de CO2 avec les fusées polluantes qu'on envoie dans l'espace, avec les automobiles à essence, les usines industrielles polluantes et tout le bordel humain - matérialiste du CO2 et de la consommation de viandes à effet de serre et d'OGM's ; sans oublier le lisier porcin industriel, le nucléaire, les alumineries, le fluorure chimique et toxique qu'on déverse dans les nappes phréatiques, etc. Alors que par la porte d'en arrière, ces mêmes gouvernants - décideurs -pollueurs boycottent l'énergie libre comme les moteurs à eau (hydrogène), l'électricité alternative, etc, tout en voulant nous charger une taxe soit disant verte sur tout ce qui bouge. Il y a quelque chose qui cloche, vous ne trouvez-pas ? Le dindon paie la farce.

S.V.P. dites donc à vos dépanneurs et supermarchés de se procurer intelligemment des sacs biodégradables et de nous foute la paix avec cette folie à trainer partout des sacs écolos made in China.

N'oubliez pas le proverbe : Si vous ne vous débarassez pas des scientifiques de droite - Les scientifiques de droite vont se débarasser de vous. (Dr Herbert Shelton, Ph.d ).

Voilà pour mes commentaires.
Bonne journée,
Armand Pouliot

Pour les fameux moteur à eau, comme je l'ai dit dans un autre commentaire, ca se base sur l'electrolyse de l'eau, qui, pour avoir un rendement efficace doit se faire avec des électrodes en platine.

Et le platine....bah on en trouve pas a tous les coins de rue.

Quand au reste....je vais maintenant décidé d'en rire. Si je me mets a pleurer je vais me dessécher.

tout le monde nous parle des plastiques qui tuent les tortues et hop a chaque fete ont lance des ballons on nous parle de gaz carbonique et hop l'equipe de france monte a tigne en helicoptere individuellement nos chers ecolo manifestent et hop ils jetent les megos de clopes par terre on nous parle de baisser le chauffage chez nous dans tous les ministeres et batiments public c'est surchauffe on se moque de qui et comme ca il y a des tonnes d'exemples.Pour ma part je crois que les ecolos qui se revendique sont des gens qui sont arrivistes quand on voie au grenelle un seul mot une taxe carbone la place et bonne au gouvernement. Rechauffement des villes et bien arretons le goudron pour finir je dirai aime la nature la nature t'aimera
salut

"Pour les fameux moteur à eau, comme je l’ai dit dans un autre commentaire, ca se base sur l’electrolyse de l’eau, qui, pour avoir un rendement efficace doit se faire avec des électrodes en platine."

Nonobstant le platine, l'électrolyse nécessite, comme son nom l'indique, de l'électricité. Donc du nucléaire si on veut une production à une échelle industrielle.

Autrement dit ta solution n'est pas conforme à l'orthodoxie greenpissienne et doit donc être jetée à la poubelle immédiatement et sans réfléchir (greenpisse s'en charge pour toi)

vous avez voulu la révolution et les droits de l'homme, aujourd'hui vous payez le prix du sang...

@ lejuez
Vous faites un bon constat de la situation. J'ajouterai que l'écologie c'est comme la confiture moins on en fait plus on l'étale !
Cette histoire de taxe carbone a provoqué un incroyable lever de bouclier parce qu'elle allait toucher TOUS les Français.
Que le GIEC ait bidonné les rapports d'études tout le monde s'en balance. La pollution c'est plus facile a dénoncer quand c'est mon voisin que l'on montre du doigt :
- Les agriculteurs
- Les OGM
- Le nucléaire
- Les pecheurs
...
"Faites ce que vous voulez avec ces ploucs mais ne taxez pas ma bagnole !"

Voila l'état d'esprit du Français moyen ... Je crois que malgre les mensonges et les rapports truqués, la religion verte a de beaux jours devant elle ... l'environnement pour lui c'est moins rose ... Parce que quand je vois les belles inepties qui me sont imposées (je suis agriculteur) du fait de la pression des lobby verts .... Y-à de quoi être inquiet !

"Le GIEC étant une mise en commun et la réalisation d’un « résumé » de 2500 pages de tout les travaux scientifiques portant sur le climat, il est relativement digne de confiance, du moins au niveau de l’exposition des connaissances scientifiques actuelles, les prévisiosn et projections sont toujours sujettes a caution"
Le giec n'est pas composé que de scientifiques moins d'un quart d'entre eux est un scientifiques... le reste des lampistes d'asso, des politiques des membres d'administration...ceux qui la ramène plus sont les non scientifiques qui font tellement de vulgarisons que les rapport n'ont plus de sens

WHouaaaa

Cette new est extra, le test est excellent et les commentaires battent des records !J'ai pour le moment lu la moitié des commentaires et qu'est ce que c'est hilarant ...

A propos du test : je cite :
"Test pris au premier degrés: plus orienté, on fait pas…
Test pris au au 11ème degrés: on rigole.
"
Particulièrement marquant pour moi car j'avais suvi une conférence de math où un présentateur nous a expliqué qu'il fallait recourir à la dimension 9 pour résoudre un problème.

"Le test me dit que je suis Climatosceptique positif.

Vous connaissez l’adresse du camp de rééducation de la pensée le plus proche que je puisse faire mon autocritique et participer à l’élévation du niveau de conscience collective sous la direction de Greenpeace, notre petit père des peuples ?
"
J'ai récemment ré étudié le régime de Staline .

Et bien d'autres encore ....

Mais le plus interessant dans cette new est Albator, il est incroyablement non ordinaire .
Son mode de pensée, cette objectivité, ce recul et ces formulations m'ont fait grandement pensé à moi même .Cependant il a une différence énorme :moi je suis pour la science donc par la même occasion l'égoiste .
J'espère qu'il est encore là j'aimerai beaucoup discuter avec lui .

@Aux arguments anti-écologie qui consiste à "si tu es vraiment un écolo, tu n'utiliserais pas un ordinateur et même que tu te serais suicidé ."
Je suis d'accord que le suicide est globalement le moyen le plus efficase d'aider la biosphère cependant cet argument est idiot et non valable dans certains cas, jexpliquerai plus tard .

Ah, bon, c'est une maladie ? comme le négationnisme ou la pédophilie ? Continuez, vous êtes sur la bonne voie, encore un effort...

A propos de propagante GreenPissienne,,, merci Screugneugneu,,, tu en arrives à être grossier,,, Bientôt, hops, expulsé du site,,,? je demanderais pour que tu restes,,,tellement ton aveuglement est sidérale,,,voir annale,,, boit un verre d'eau,,,et pense a ce que tu bois, ça t'ouvrira un peu l'esprit ! Ta haine n'est pas bien dirigée,,,Tu as eu un tonton écolo qui as abusé de toi ou quoi ? C'est ça ? ... Ou t'es payé pour foutre le bordel,,,? ou les deux à la fois !!! Hein, comment il sait ? Je t'entend le dire jusqu'ici...Et je me permet de te tutoyer, bien sur,,,,Tu vois, je sais être grinçant aussi, est-ce que ça relève le niveau de ce débat,,,J'en doute,,,car cela relève plus du privé, non?
Moi, quand je vois ce que je vois,je me pose des questions, a mon avis, on regarde pas les mêmes émissions à la T.V. et les même sites sur internet,,,
Tu veux de la propagante, tu vas être servi,,,,
Je ne fais que recopier ce que je lis dans un ouvrage, l'un des huit tomes du mémorial officiel de l'exposition universelle et internationale de Bruxelles 1958, a été conçu par Remi Van Waeyenberghe et réalisé par le service des éditions du commissariat général de l'exposition, avec l'aide technique d'Albert van den Branden de Reeth, d'après une maquette de jean-Louis Duchêne.
Il a été achevé d'imprimer le 1er septembre 1959, sur les presses des établissements C. Van Cortenbergh, à Bruxelles.

En 1958,les peuples réunis à Bruxelles, ont voulu montrer que le progrès des sciences et des techniques peuvent être mis au sevice de l'homme !

Pour un monde plus humain. Ces images illustrent les thèmes présentés aux quarante-trois millions de visiteurs de l'exposition et traduise son ...
MESSAGE A LA JEUNESSE
(Ici, pas d'image ,je vous laisse le soins de vous les imaginer,,, y en a,, !!!

Notre planète est habitée par trois milliards d'être humains.Ils parraissent très différents les uns des autres. Et cependant, ce sont tous des hommes. Une mère a porté chacun d'eux, l'a nourri, lui a souri, un père l'a protégé, une famille lui a donné l'affection et la sécurité. Ainsi, chaque enfant, homme de demain, ouvre les yeux sur le monde et tend les mains vers l'avenir.
Depuis des millénaires, partout dans le monde, l'homme travaille pour assurer sa subsistance:par la ceuillette, par la pêche, par la chasse, par l'élevage, par la culture.
Ainsi, chaque homme peine, lutte pour nourrir sa famille. Et cependant plus de la moitié des hommes souffrent encore de la faim.Dans cinquantes ans, les habitants de notre planète seront deux fois plus nombreux qu'aujourd'hui. Comment feront-ils pour se nourrir ?
Depuis des millénaires, partout dans le monde, l'homme se construit un abris; villes ou villages, anciens ou modernes, d'Afrique ou d'Europe, d'Amérique ou d'Asie, témoignent de ses efforts de son ingéniosité. Et cependant, des millions d'êtres humains sont encore misérablement logés.
Depuis des millénaires, partout dans le monde, les mains de l'omme créent des objets, de la beauté, des chefs-d'oeuvres.
Depuis des millénaires, partout dans le monde, l'homme se délasse; il pratique les arts, les jeux, les sports; il s'évade !
Depuis des millénaires, partout dans le monde, l'homme communique ses connaissances, il éduque, il instruit. Ainsi, la famille, l'école, les compagnons font de l'enfant un homme.Et cependant, des millions d'êtres humains vivent encore sans instruction.
Aujourd'hui, partout dans le monde, l'homme prospecte son domaine: sous terre, sous les eaux, sur les cimes, aux pôles, dans l'espace; il découvre de nouvelles matières premières, de nouvelles sources d'énergie.
Aujourd'hui, partout dans le monde, l'homme est mis en présence des autres hommes; les progrès des moyens de communication et des moyens de transport multiplient les possibilités de contacts. Ainsi, la suppression des distances permet aux êtres humains de mieux se connaitre.
Aujourd'hui, partout dans le monde, les progrès techniques peuvent être mis au service de l'homme: dans l'agriculture, dans la construction, dans les transports, dans l'industrie, dans l'utilisation des sources d'énergie.
Ainsi, l'homme s'installe dans une civilisation nouvelle qui, bientôt sera commune à toute l'humanité; déja en Afrique, en Europe, en Amérique, en Asie, partout les mêmes usines; partout les mêmes outils, partout les mêmes gestes.
Mais pour offrir à l'homme un monde meilleur, cette civilisation devra respecter la dignité de la condition humaine; et pour cela, lutter contre la faim par une répartition équitable des ressources, favoriser l'instruction, détruire les taudis, combattre la maladie, supprimer la guerre.
Seule, la coopération internationale permettra la réalisation de ces objectifs;seule, elle unira tous les hommes dans la paix, jusqu'au termes de leur vie.
Demain, partout dans le monde les jeunes d'aujourd'hui devront, comme les religions et les philosophies le proposent, vivre ensemble, s'entendre et s'aimer pour édifier un monde plus humain.
Tel est le message de l'exposition de Bruxelles à la jeunesse du monde...

Cinquantes ans après, ou en sommes-nous,,,,un petit pas pour l'homme, un bond de géant pour l'humanité,,,,,????

A l'heure ou les "preuves" scientifique du réchauffement climatique causé par l'homme se font démonter pieces par pieces, et que l'on reproche de plus en plus a l'ecologie réchauffiste de n'etre qu'une nouvelle religion dogmatique, Greenpeace nous sort son "dépistage de climato-scepticisme".

Mon commentaire se limitera a ca :

:)

"Je suis d’accord que le suicide est globalement le moyen le plus efficase d’aider la biosphère cependant cet argument est idiot et non valable dans certains cas, jexpliquerai plus tard ."

Idiot car contre nature, l'instinct de survi est prioritaire.

Non valable dans certains cas car un être, en informant et en convaincant ses semblables de ses convictions aura été plus utile à l'écologie que si il s'était suicidé sans avoir rien fais.Cependant si tout le monde si tout le monde sort cet argument ...

C'est la même chose pour l'ordinateur et autres moyens technologiques: en un cas unique il vaut mieux les garder pour communiquer et persuader .

L'Homme joue un rôle dans le réchauffement climatique mais dans quelle proportion?

Albartor j'approuve votre raisonnement en grande partie, car vous êtes trop extemiste .
Et il a gros point noir ; vous dites que l'humidité parti de l'harmonie de la nature .
C'est faux.
L'égoiste et le developpement sont des principes naturelles, chaque être vivant de la cellule à l'être humain agit avant tout pour lui. Aider les autres peuvent être un moyen à long terme d'obtenir une récompense .
Ainsi il est contre philosophique d'être contre le progrès .

Ou alors vous souhaitez que l'Homme se différencie des autres , il va falloir d'abord dire ça à ces cellules .

Croyez vraiment si par exemple, un chien , un loup limiterait leur developpement si il avait la possibilité d'aller plus loin?

bonjour a tous anti nucleaire
aujourd'hui essayez de faire marche un tgv au panneaux solaire, faite fonctionner le metro les tramways au panneaux solaire alors vous voyez bien que c'est imposible.Les barrages hydroelectrique on bloque les cours d'eau on destabilise l'eco syssteme les eoliennes superbe paysage en mer ou dans les campagnes l'eolienne oui jusqu'au jours ou edf n'achetera plus l'electricite.Alors anti nucleaire et ecolo coupez votre compteur edf jetez vos voiture faite de la marche n'utilisez plus l'outil imformatique gros consommateur d'energie et sutout qui polue avec tous les metaux lourd dans les composants electronique.L'angleterre aujourd'huiva construire des central nucleaire car il ne peuvent plus fournir assez d'energie avec leurs systeme il est vrai il a un probleme de stockage des dechets on en brule une partie maintenant mais au niveau du degagement carbone ZERO.
Consteter est une bonne chose a condition d'amener une solution credible

J'ai 25ans, Je n'ai pas à payer pour le comportement de mes ainés.
c'est tellement intelligent de taper sur monsieur tout le monde, augmenter les taxes des pauvres gars qui rament pour arriver à la fin du mois ...
en attendant ils doivent bien rigoler chez BP, TOTAL, MONSANTO ....
c'est dingue, avoir une voiture qui consomme et hop vous êtes le pire salop de la planète, mais une marée noir tout les écolos s'en foutent visiblement ....
sécuriser les pétroliers tous sous pavillon de complaisance ???, faire respecter les norme sur les plate forme ??? mais non voyons c'est tellement plus facile de faire chier le citoyen moyen, et quand on fait chier le monde on montre qu'on existe c'est ça ?
j'ai une conscience écologique mais je peux vraiment plus supporter l'hypocrisie à la greenpeace ...

aujourd’hui essayez de faire marche un tgv au panneaux solaire, faite fonctionner le metro les tramways au panneaux solaire alors vous voyez bien que c’est imposible

C'est possible!!
Mais c'est si peu économiquement rentable que c'est inminaginable pour le moment .
Quand on veut on peut, c'est très souvent vrai mais le "on" n'implique alors que vous et quelques autres . En plus je suis sûr que plus de 90% des menbres de GP feront la même chose que les industriels si les montagnes d'argents leur pendaient aux nés !

"u niveau du degagement carbone ZERO."
Pas tout à fait vrai, si on prend le cycle complet il a dégagement très faible de carbone.Comme pour les EnR (sauf que le Solaire en dégage 6 fois plus que le nucléaire, enfin ça reste assez faible) .

Question 1:
Je suis un vilain car je crois que la variation de la banquise est un phénomène naturel.
Et pourtant c'est le cas, en 1906 Roald Amundsen réussi le premier passage par le Nord-Ouest. La banquise était moins développée qu'actuellement.
Il y a 6000 ans (période la plus chaude depuis la fin de la glaciation du Würm) il n'y avait même pas de banquise du tout en été:
http://www.sciencedaily.com/releases/2008/10/081020095850.htm
http://www.longrangeweather.com/global_temperatures.htm

La fin de la glaciation c'est opérée sur une période très courte (même pas un siècle) :
http://www.annee-polaire.fr/api/actualites/l_actualite_scientifique/publications/le_climat_a_bascule_de_facon_extremement_brutale_a_la_fin_de_la_derniere_periode_glaciaire

Aucune preuve scientifique actuellement ne montre un lien de causalité entre CO2 et température, et les carottes glaciaires montrent le contraire (un lien entre température et CO2). Il existe en décalage temporel (reconnu récemment par le GIEC) entre la T et le CO2. Un décalage de 800 ans (en moyenne)
Enfin, l'effet de serre du CO2 est très faible. Selon les modèles du GIEC compris entre 9 et 26% (ce qui fait 300 % de marge d'erreur!!! voyez la précision), alors que les études physiques (Lapp 1960, Marshall 1954; Hugg 1998...) montrent que l'émission d'IR par le CO2 n'est que de 0.0092 % de l'absorption. Le GIEC prétend que c'est 100%
http://www.john-daly.com/artifact.htm
http://www.warwickhughes.com/icecore/
http://www.longrangeweather.com/global_temperatures.htm
Enfin, le GIEC utilise dans ses modèles un effet physique LE LOCAL THERMIQUE EQUILIBRIUM. Cet effet permet de réduire à zéro les échanges de chaleurs entre les molécules de gaz par contacts (chocs). Hors la physique thermodynamique interdit ce concept dans les gaz et les fluides!!!!
Ce phénomène (le LTE) ne peut exister dans un gaz car il interdit la convection.

Question 2:
J'ai juste. Et bien sur, Météo et climat ce n'est pas la même chose. Mais le climat n'est rien d'autre que des moyennes statistiques de données météo sur une période de 30 ans... Donc les deux sont liés.

Question 3:
Très orientée, pour ne pas dire manipulation.
Le GIEC n'est pas un "rassemblement de 2500 scientifiquesqui s'unissent pour observer et appréhender au mieux les changements climatiques". Le GIEC est un organisme politique issu de l'ONU dont les membres sont nommés par les états. Alors qu'ils devraient être élus par leur paires!!! En outre, plus de la moitié de ses membres ne sont pas des scientifiques mais des politiques et des militants d'ONG (comme Greenpeace justement). Seul le groupe 1 s'occupe réellement du climat (moins de 400 personnes) et sur une base très précise: L'ORIGINE HUMAINE DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE. C'est inscrit dans le statu même du GIEC.
"Le GIEC a pour mission d’évaluer, sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d’origine humaine"
http://ipcc.ch/home_languages_main_french.htm

Question 4:
Encore très orientée. Les deux réponses possible n'ont même aucun lien entres-elles (elles ne sont même pas opposées). Sur la photo cela pourraient être des militants contre la peine de mort, ou bien contre l'expérimentation humaine ou contre la venue des martiens. Ils ont tous une cause juste.

Question 5:
La pire de toute. En effet, si Allègre n'a pas le droit de s'exprimer; alors Mr Jouzel non plus (glacio-chimiste et pas climatologue), Mr. Bard non plus (géochimiste), ni Mr. Pachaury (président du GIEC, économiste), ni Mr. Stern (économiste), ni Mr Gore (politicien raté...), ni non plus les militants de Greenpeace (t donc ceux qui ont fait ce test)!!!
Mr Allègre est un grand physicien, et le climat est avant tout une machine physique. Il est donc plus à même de s'exprimer que des chimistes, des économistes ou des militants de base!!!
En outre, l'ensemble de la communauté des géologues démonte régulièrement les thèses du GIEC du fait des archives paléogéographiques qui montrent des périodes du passé avec des températures très basses et des taux de CO2 très élevées (jusqu'à 2000 fois plus à l'ordovicien, 6 fois plus au carbonifère). Ou l'inverse des périodes très chaude sans CO2 (Paléocène 55 millions d'années = PETM)

Au final:
NOUS POUVONS SAUVER LE CLIMAT (quel est l'ignorant qui à écrit une chose pareille???).
Le climat est une machine thermodynamique en perpétuelle variation. Regardez la sémantique du GIEC:
1990 - 2000 = Réchauffement climatique.
2000 - 2010 = Dérèglement climatique.
Dérèglement??? Pourquoi, il y a un thermostat sur terre qui règle la température moyenne??? Il y a un système de réglage du climat??? Non rien de tout cela. Le climat n'a cessé de varié sur terre depuis qu'il existe!!! Donc il n'y a pas de Réchauffement climatique du à l'homme, nu de dérèglement mais une simple variation naturelle!!!!

Jusqu'à maintenant tout le monde parle des conséquences du "réchauffement", mais personne n'a encore pu lier CO2 et température par une relation causale. Aucune expérience n' a jamais montré le caractère "effet de serre" du CO2. Et tous les modèles du GIEC enfreignent largement de nombreux acquis de la thermodynamique.

Cette campagne de Greenpeace est effectivement un test pour voir ou en est l’opinion publique...
Mais évidemment, le VRAI test n'était pas ce qui était proposé en lien (ça, c'était le leurre pour l'étude de psycho-sociologie)...
Le véritable test c'est ce qui se passe là sur ce forum, où l'on constate chaque jour davantage l'ignorance crasse doublée d'arrogance et de suffisance de tous nos "climato-écolo-sceptiques" (Je cite par exemple les plus nuls d'entre tous : 'Screugneugneu' et 'nenette' !!!)...

J'ai pourtant dans mes messages de cette semaine apporté les données scientifiques de base permettant de comprendre que la seule arnaque intellectuelle est belle et bien celle des négationnistes de la réalité du réchauffement climatique anthropique...
Mais non, tels de malheureux adeptes sectaires lobotomisés, ils s'acharnent à nier la réalité et ignorer l'évidence, répétant en boucle comme de vieux 33 tours rayés leurs propos haineux à l'encontre des écologistes en général et des militants de Greenpeace en particulier. Leurs paroles venimeuses sont scientifiquement débiles et stériles, mais qu'à cela ne tienne, leur haine leur sert de raisonnement.
Et tels nos malheureux "théoriciens de la Terre plate" du siècle dernier, ils s'obstinent contre tout bon sens à défendre leurs croyances dogmatiques totalement ineptes.

J'ai particulièrement apprécié l'argument récent de l'un de ces climato-sceptique, argument déjà tant et tant de fois asséné depuis des années mais qui ne repose sur RIEN, que du MENSONGE CARACTÉRISÉ : "À la question qu’il faut se poser : Pourquoi les autres planètes de notre système solaire se réchauffent-elles aussi ? Ce n’est sûrement pas nous qui sommes les responsables du réchauffement de notre système solaire entier...."

Si notre cher intervenant avait pris la peine de lire mes interventions, et de pousser son désir de s'instruire réellement en allant étudier aussi tous les liens conseillés...
Il aurait notamment lu ceci : « Un réchauffement global dans tout le système solaire ?... Curieux, je bosse avec des docteurs en astrophysique, et aucun n'a entendu parlé de ça ! (...) Le soleil est surveillé jour et nuit depuis des années... et son activité n'a pas augmenté, au contraire, nous sommes au minimum d'activité du soleil en ce moment ! » / « L'histoire climatique de la Terre a toujours connu des hauts et des bas, toujours.... mais jamais dans ces proportions-là et jamais sur une période de temps aussi courte ! La courbe du CO2 est similaire à celle de la température moyenne depuis les origines... et l'activité humaine a produit 400 fois plus de CO2 en 50 ans que notre planète l'aurait fait en 1000 ans... Et cela, notre belle étoile n'y est pour rien !!! » (Cf. "http://agnvswebmestre.free.fr/effetdeserre.htm")

LE RÉCHAUFFEMENT GLOBAL DE LA PLANÈTE EST MALHEUREUSEMENT UNE RÉALITÉ... CONTRAIREMENT AU PRÉTENDU RÉCHAUFFEMENT DU SYSTÈME SOLAIRE QUI LUI EST DE L'INTOX... IL N'Y A AUCUN RÉCHAUFFEMENT CONSTATABLE DES AUTRES PLANÈTES DE NOTRE SYSTÈME SOLAIRE...
MAIS L'ON CONSTATE CEPENDANT QUE DEPUIS DES ANNÉES, ALORS QUE LA PLANÈTE ELLE A CONNU LES PLUS CHAUDES ANNÉES DE SON HISTOIRE, LE SOLEIL EST À SON ACTIVITÉ MINIMA !!! (Y-a-t'il vraiment besoin d'expliquer ce qui risque de se passer quand notre étoile retrouvera une phase d'activité plus chaude, alors que nos activités industrielles transforme davantage, chaque jour qui passe, notre planète en véritable "four solaire" ?)....

En clair... vu l'activité solaire qui est à son "service minimum" depuis déjà quelques années, et plus encore en cette année 2010 où il est à son plus grand minimum possible - pas une seule tâche solaire lors des toutes dernières observations !!! -... nous devrions connaître une "période glaciaire"...
Or, mis à part effectivement une légère tendance à la baisse du réchauffement planétaire - et donc un peu de neige par-ci par là et une banquise qui fond un peu moins que prévu (!) - nous ne sommes de toute évidence pas dans une telle période !
Malgré les fallacieux diagnostics de quelques "charlatan" qui prétendent que notre planète n'a pas de fièvre alors que le thermomètre est sur le point d'exploser : notre planète souffre bel et bien de "réchauffement climatique"... et lorsque l'activité solaire va reprendre du service : on risque fort de tous griller sans plus de formalités !....

Pour en revenir à Allègre, Courtillot, Rittaud et autres "scientistes qui se la pètent" et pontifient sur des sujets qu'ils ne connaissent pas plus que n'importe quel internaute lambda... ce ne sont rien d'autre que des "Marcellin Berthelot" de notre temps.
Quoi, vous ne connaissez pas ce brave Marcellin ?
J'en parlais pourtant dans l'un de mes articles précédemment mentionné "Quand le Soleil se réveillera !" ; bref extrait :
"Il y a cent ans l’existence des atomes était controversée...
De même que notre ex-Ministre de l'Education nationale et 'grand géologiste bardé de diplômes' ne croit pas au réchauffement climatique anthropique...
Marcellin Berthelot, célèbre chimiste, professeur au collège de france et lui aussi Ministre de l'Education nationale, lui, ne croyait pas aux atomes !...
"Il peut sembler impossible d'enseigner la chimie sans faire connaître les hypothèses atomiques."
    C'est pourtant ce que l'on faisait encore en France dans les années 1920.
    L'audience alors croissante du principe de relativité (réinventé par Auguste Comte, défendu par Mach et Duhem, puis fortifié par Einstein), semble favoriser le maintient de l'influence des opposants aux atomes. Puisque les conceptions d'Einstein avaient l'avantage de se passer de ces atomes en physique, il était naturel que les adeptes de la théorie énergétique continuent à s'en passer en chimie.
   Il faut se souvenir que Marcellin Berthelot qui devint ministre de l'Instruction Publique en 1886, était très défavorable aux théories atomiques. Son influence orienta fortement l'enseignement de la chimie dans les écoles publiques, et en particulier dans les Ecoles Normales qui préparaient les futurs instituteurs.
En 1920, les partisans de la pensée énergétique parvenaient encore à maintenir leur idéologie dans ces institutions. ... Il a ainsi fait perdurer l'erreur de la théorie "énergétiste" pendant plus d'un demi-siècle !!!!

Combien de temps encore nos "dénigreurs du réchauffement climatique" feront perdurer "l'erreur" sceptico-négationniste ????

-------------

Il y aurait encore tant et tant à dire - et redire - sur les assertions quasiment toutes fallacieuses et mensongères des "négationnistes du Réchauffement climatique"... voilà juste pour clore ce message, un article édifiant qui résume à lui seul la technique de manipulation des consciences si chères à ces climato-sceptiques :
"Science poubelle" : le titre de la dernière chronique de George Monbiot, spécialiste de l’environnement du quotidien britannique The Guardian, ne fait pas de quartier : son sujet principal, le botaniste David Bellamy, qui ne cache pas son scepticisme sur l’origine humaine du réchauffement climatique, n’en sort pas indemne. Ce n’est pas la première fois que les deux hommes croisent le fer. Mais la charge n’a jamais été aussi rude. La rixe trouve son origine dans une lettre de David Bellamy publiée le 16 avril dans l’hebdomadaire New Scientist. M. Bellamy y soutenait que, contrairement à ce qui est généralement affirmé, la grande majorité des glaciers du globe ne sont pas en train de fondre de façon accélérée, mais qu’ils sont en phase de croissance. Il énumérait une série de sites en Norvège, en Patagonie, en Nouvelle-Zélande , où la glace s’accumule et où la température semble baisser. "En fait, écrivait-il, si vous prenez en considération toutes les preuves que les ’kyotoistes’ mentionnent rarement, 555 des 625 glaciers observés par le service mondial d’observation des glaciers de Zurich ont grossi depuis les années 1980.
Cette affirmation, aussitôt reprise par les sceptiques du réchauffement, a turlupiné George Monbiot.
Et si David Bellamy, cofondateur de la Conservation Foundation, qui s’est donné pour raison la "promotion d’action environnementale positive", avait raison ?
Il a donc enquêté sur cette affirmation iconoclaste.
En s’adressant tout d’abord à l’institut zurichois. La réponse est sans appel : "C’est n’importe quoi."
Quant à Wilfried Haeberli, directeur du Service mondial d’observation des glaciers, il préfère s’abstenir de toute polémique et se concentre sur les données : "Elles sont complètement claires, affirme-t-il. En dépit de variations interannuelles, les bilans sont négatifs. La perte d’épaisseur de la glace cumulée depuis 1980 équivaut, en hauteur d’eau, à 8 mètres."

Mais ces glaciers qui grossissent, cités par David Bellamy ?
M. Haeberli note qu’il s’agit essentiellement d’exceptions. Le "Pie XI", au Chili, a certes beaucoup avancé ces dernières années, mais, dans le même temps, un glacier adjacent a beaucoup reculé, comme si le flux de glace entre les deux suivait désormais un nouveau régime. Le "Franz-Joseph", qui, en Nouvelle-Zélande, avance de 4 mètres par jour ? "Cette avance fait suite à un très fort recul" , constate Wilfried Haeberli. C’est aussi le cas en Norvège. "En ces matières, il faut considérer l’échelle du siècle, dit-il. Et, depuis le XIXe, le recul est net." !

Les zones où les glaciers avancent sont intégrées aux bilans de masse effectués par les services zurichois, qui se fondent sur 50 glaciers et 9 régions. Wilfried Hae- berli ne cache pas son inquiétude. "La fonte s’accélère, assure-t-il.
En 2003, les glaciers des Alpes ont perdu de 5 % à 10 % de leur volume. Ce qui doit nous soucier, c’est le futur, pas le passé."

Mais revenons à l’enquête de George Monbiot.
Il a insisté auprès de David Bellamy pour connaître ses sources. Celui-ci l’a orienté vers www.iceagenow.com, le site d’un ancien architecte, Robert W. Felix, qui promeut ses propres ouvrages, où il avance des thèses hétérodoxes. Le réchauffement des océans serait dû à l’activité volcanique sous-marine. Lui aussi parle du centre de Zurich, évoquant la poussée de 55 et non 555 , des 625 glaciers observés par les Suisses.
La source de ces données ? La dernière livraison de 21st Century Science and Technology, un magazine fondé par Lyndon LaRouche.
Cet homme politique américain d’extrême droite, éternel candidat à l’élection présidentielle, fut condamné en 1989 à quinze ans de prison pour escroquerie et fraude fiscale. Sa publication est farouchement pronucléaire, elle évoque aussi le "combat contre l’empirisme" du "mouvement des jeunes LaRouche" et met en doute la réalité du changement climatique. Mais, sur le site de LaRouche, George Monbiot ne retrouve pas la référence aux 555 glaciers de M. Bellamy. Qu’importe, sur Internet, une trace (55 %) est vite retrouvée, et George Monbiot se lance vite sur celle de Fred Singer, un sceptique du changement climatique, qui cite lui-même une source autorisée, mais vague : "Un article publié dans Science en 1989."
Vérifications faites, Science n’a publié aucun article consacré aux glaciers, leurs avancées ou leur recul, cette année-là.
La quête du chiffre mystérieux aboutit donc à un cul-de-sac..."
(Cf. "http://www.rac-f.org/article.php3?id_article=669")

Et ne manquez pas celui-là :
- http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2928
(Là aussi, il est très instructif ce dossier.... il nous révèle la réalité de l'un des "scientifiques de référence" de Allègre et Courtillot !
Extrait : "Fred Singer est depuis de nombreuses années l’une des figures centrales des réseaux lobbyistes au service des industries polluantes. Il a joué un rôle constant dans les campagnes de désinformations financées par les cigarettiers américains pour retarder l’adoption de lois anti-tabac, en remettant en causes les résultats des études médicales établissant un lien entre tabagisme passif et cancer...")

Pour conclure :
« LE PROBLÈME DU CO2 :C’EST DE LA PHYSIQUE PURE !
L’augmentation présumée de la température a été prédite bien avant d’être détectable dans l’atmosphère, en fait bien avant de savoir que le CO2 était vraiment en train d’augmenter. ….
La prédiction de base du réchauffement est fondée sur des principes de physique vraiment fondamentaux ayant trait à l’absorption des infrarouges par les gaz à effet de serre, à la théorie radiative du corps noir, et à la thermodynamique de l’atmosphère saturée. ….

Aucune autre théorie basée sur des principes physiques quantifiables n’a pu faire de même. Si quelqu’un arrivait avec la brillante idée que, disons, le réchauffement global est dû à la pluie de Phlogistique tombant de la Lune, cela n’effacerait pas d’un coup tout ce que l’on sait sur la thermodynamique, sur l’absorption des infrarouges, l’équilibre radiatif.…. »

C’est possible!!

Techniquement tout est possible, mais pour alimenter tout les TGV de France et de Navarre avec uniquement du solaire et de l'éolien faudrait recouvrir quelques milliers de km2 d'éoliennes et de panneaux solaires en priant pour que le vent souffle en permanence et que le soleil brille tout le temps (au pire on pourra toujours demander aux gars de greenpeace d'aller souffler dans leurs éoliennes adorées).

augmenter les taxes des pauvres gars qui rament pour arriver à la fin du mois …

Surtout que la taxe carbone n'aurait fait que rendre notre économie encore moins compétitive que celles de pays qui se foutent royalement de l'environnement et qui nous taille des croupières. Alors oui, on pourrait se dire "ah mais j'ai fais ma part du colibri", seulement la part du colibri elle paye pas à manger à la fin du mois et elle ne change rien aux problèmes de la planète (faut se mettre dans la tête que ce que la France pollue en un an, la Chine le pollue en un jour, on pourrait basarder toutes nos voitures et nos centrales nucléaires ca ne changerai ABSOLUMENT RIEN)

Ce sont les grandes multinationales qui nous focalisent sur le réchauffement, et pendant ce temps là, ils continuent leurs juteux commerces, tranquille,,,En créant un tel chao écologique,,,et au mépris de la condition humaine, le dernier fera date,,,BP !
j'y croyaiis pas encore hier,,,,j'ai été vraiment stupide,,,et je m'excuse,,,tout me reviens bien en pleine figure,,,,
C'est bien ,si ces données sont fiables, elles en on l'air,, Rockfeller, et toute sa clique,,, monsanto, etc,,, qui finance GreenPeace,,,les pétroliers,,,l'ennemi est dans la place!
Il ne faut pas prendre des vessies pour des lanternes,,,, Je comprend mieux en quelle circonstance, ce dicton doit aussi être compris,,Ne prend pas de la merde pour de l'or !!!
Désolé, mais GreenPeace, c'est fini ! ? Que je me sens vraiment stupide d'avoir pu vous croire intègre,,,et humaniste ! Internet a du bon,,,voir http://www.alterinfo.net/les-ecolos-thermistes_a"!é&&.html.

voir http://www.alterinfo.netles-ecolos-thermistes-a38211.html.,,je l'avais mal noté,,,déso

http://www.alterinfo.net/les-ecolos-thermistes_a38211.html.

Salut Filou.

Il est intéressant ce lien que tu nous a donné... c'est l'exemple parfait de la bonne désinformation...

Comment distingue-t'on une désinformation efficace d'une désinformation inefficace ?

Et bien, une bonne désinformation, comme dans le cas de l'article de Dominique Guillet, on mélange tout et n'importe quoi, on mélange du vrai et du faux, dans un long article citant bien plus qu'il ne développe ses idées. On avance des preuves par moment, et par d'autres, on affirme n'importe quoi sans le prouver, on fait des amalgames foireux (que le WWF recoivent le financement de gars comme Rockefeller, sûrement, mais Greenpeace non... j'attends la preuve que ce M. Dominique Guillet pourrait apporter pour étayer ce genre d'âneries).

Attention : je le répète, ce Dominique Guillet ne dis pas que des conneries : oui les nécro-carburants sont une vaste foutaise (dénoncée d'ailleurs par Greenpeace), oui, les multinationales ont bien pigé que l'on pouvait utiliser le réchauffement climatique comme un bon argument publicitaire (via une bonne dose de Greenwashing, ce que dénonce également Greenpeace).

Cet article me fait penser à un article de "posture" : face à un discours de plus en plus consensuel vis à vis du réchauffement climatique, certains intellectuel trouve de bon ton de se mettre en rupture vis à vis de cela, adoptant donc une "posture de rebelle"... mais là, pour le coup, il commet des amalgames assez malheureux...

Enfin, histoire de remettre un peu les choses au point, voici ce que pense les scientifiques sérieux du """travail""" de Claude Allègre :
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2010/04/climat-400-scientifiques-signent-contre-claude-all%C3%A8gre.html#tp

Je regrette que les climato-sceptiques qui sont venus pour certains se défouler dans certains commentaires aient fait abstraction complète de cela...

c'est pas cet article là que je voulais mettre,,,et je le retrouve plus !!! c'est une liste des donateurs,,, y avait un certain turner,,, Plus ou moins 1500000 dollars, suivait Rockfeller avec plus ou moins 1000000 de dollars,,, j'en rage,,, de l'avoir perdu,,, j'ai eu toute les peines de le télécharger,,!!!! et puis maintenant, je me rend compte que c'est pas le bon,,,,ce serait interressant de le retrouver et de le partager ici,,,moi, je laisse tomber,,, bonne chasse,,, et de toute façon,,, information ou désinformation,,, a l'heure d'internet,,, c'est presque notre intuition qui travaille, et les vers de terre de mon composte !

Bon alors, il y a des pollueurs qui tente de se donner bonne conscience - ou se refaire une "virginité" en donnant un petit peu du pognon qu'ils ont en trop aux organisations écolos ?
Et alors ?

Qu'importe que l'argent si nécessaire à nos campagnes d'informations provienne de Rockefeller, Robert ou Dupont ?
Nos fameux "écolos-sceptiques" et "négateurs climatiques" ont aussi largement fustigés Nicolas Hulot d'être sponsorisé par EDF, et Rhône-Poulenc, et je ne sais qui encore...
Et alors, leur a-t-il ciré les pompes parce que ces industries polluantes lui ont filé du pognon ? Ben non, il s'en est servi pour éduquer les consciences aux problèmes de ces pollutions !...
Refuser ces financements sous le prétexte que c'est untel ou untel qui en était à l'origine auraient abouti a quoi de mieux ?
Ces financiers et industriels ont mauvaise conscience et tentent de se "racheter leur paradis" en aidant les causes écolos... tant mieux. Ce serait idiot de ne pas en profiter.
D'autant plus que si cet argent n'était pas utilisé pour une bonne cause, ils pourraient bien le réinvestir à leurs si mauvaises causes habituelles !!!

-------------

Bon, cela dit, bref retour sur les précédents messages :
J'ai particulièrement apprécié l'argument récent de l'un de nos "climato-sceptique", argument déjà tant et tant de fois asséné depuis des années mais qui ne repose sur RIEN, que du MENSONGE CARACTÉRISÉ : "À la question qu’il faut se poser : Pourquoi les autres planètes de notre système solaire se réchauffent-elles aussi ? Ce n’est sûrement pas nous qui sommes les responsables du réchauffement de notre système solaire entier...."

Si notre cher intervenant avait pris la peine de lire mes interventions, et de pousser son désir de s'instruire réellement en allant étudier aussi tous les liens conseillés...
Il aurait notamment lu ceci : « Un réchauffement global dans tout le système solaire ?... Curieux, je bosse avec des docteurs en astrophysique, et aucun n'a entendu parlé de ça ! (...) Le soleil est surveillé jour et nuit depuis des années... et son activité n'a pas augmenté, au contraire, nous sommes au minimum d'activité du soleil en ce moment ! » / « L'histoire climatique de la Terre a toujours connu des hauts et des bas, toujours.... mais jamais dans ces proportions-là et jamais sur une période de temps aussi courte ! La courbe du CO2 est similaire à celle de la température moyenne depuis les origines... et l'activité humaine a produit 400 fois plus de CO2 en 50 ans que notre planète l'aurait fait en 1000 ans... Et cela, notre belle étoile n'y est pour rien !!! » (Cf. "http://agnvswebmestre.free.fr/effetdeserre.htm")

LE RÉCHAUFFEMENT GLOBAL DE LA PLANÈTE EST MALHEUREUSEMENT UNE RÉALITÉ... CONTRAIREMENT AU PRÉTENDU RÉCHAUFFEMENT DU SYSTÈME SOLAIRE QUI LUI EST DE L'INTOX... IL N'Y A AUCUN RÉCHAUFFEMENT CONSTATABLE DES AUTRES PLANÈTES DE NOTRE SYSTÈME SOLAIRE...
MAIS L'ON CONSTATE CEPENDANT QUE DEPUIS DES ANNÉES, ALORS QUE LA PLANÈTE ELLE A CONNU LES PLUS CHAUDES ANNÉES DE SON HISTOIRE, LE SOLEIL EST À SON ACTIVITÉ MINIMA !!! (Y-a-t'il vraiment besoin d'expliquer ce qui risque de se passer quand notre étoile retrouvera une phase d'activité plus chaude, alors que nos activités industrielles transforme davantage, chaque jour qui passe, notre planète en véritable "four solaire" ?)....

En clair... vu l'activité solaire qui est à son "service minimum" depuis déjà quelques années, et plus encore en cette année 2010 où il est à son plus grand minimum possible - pas une seule tâche solaire lors des toutes dernières observations !!! -... nous devrions connaître une "période glaciaire"...
Or, mis à part effectivement une légère tendance à la baisse du réchauffement planétaire - et donc un peu de neige par-ci par là et une banquise qui fond un peu moins que prévu (!) - nous ne sommes de toute évidence pas dans une telle période !
Malgré les fallacieux diagnostics de quelques "charlatan" qui prétendent que notre planète n'a pas de fièvre alors que le thermomètre est sur le point d'exploser : notre planète souffre bel et bien de "réchauffement climatique"... et lorsque l'activité solaire va reprendre du service : on risque fort de tous griller sans plus de formalités !....

Pour en revenir à Allègre, Courtillot, Rittaud et autres "scientistes qui se la pètent" et pontifient sur des sujets qu'ils ne connaissent pas plus que n'importe quel internaute lambda... ce ne sont rien d'autre que des "Marcellin Berthelot" de notre temps.
Quoi, vous ne connaissez pas ce brave Marcellin ?
J'en parlais pourtant dans l'un de mes articles précédemment mentionné "Quand le Soleil se réveillera !" ; bref extrait :
"Il y a cent ans l’existence des atomes était controversée...
De même que notre ex-Ministre de l'Education nationale et 'grand géologiste bardé de diplômes' ne croit pas au réchauffement climatique anthropique...
Marcellin Berthelot, célèbre chimiste, professeur au collège de france et lui aussi Ministre de l'Education nationale, lui, ne croyait pas aux atomes !...
"Il peut sembler impossible d'enseigner la chimie sans faire connaître les hypothèses atomiques."
    C'est pourtant ce que l'on faisait encore en France dans les années 1920.
    L'audience alors croissante du principe de relativité (réinventé par Auguste Comte, défendu par Mach et Duhem, puis fortifié par Einstein), semble favoriser le maintient de l'influence des opposants aux atomes. Puisque les conceptions d'Einstein avaient l'avantage de se passer de ces atomes en physique, il était naturel que les adeptes de la théorie énergétique continuent à s'en passer en chimie.
   Il faut se souvenir que Marcellin Berthelot qui devint ministre de l'Instruction Publique en 1886, était très défavorable aux théories atomiques. Son influence orienta fortement l'enseignement de la chimie dans les écoles publiques, et en particulier dans les Ecoles Normales qui préparaient les futurs instituteurs.
En 1920, les partisans de la pensée énergétique parvenaient encore à maintenir leur idéologie dans ces institutions. ... Il a ainsi fait perdurer l'erreur de la théorie "énergétiste" pendant plus d'un demi-siècle !!!!

Combien de temps encore nos "dénigreurs du réchauffement climatique" feront perdurer "l'erreur" sceptico-négationniste ????

Il y aurait encore tant et tant à dire - et redire - sur les assertions quasiment toutes fallacieuses et mensongères des "négationnistes du Réchauffement climatique"...

Voilà juste pour clore cette polémique, un article édifiant qui résume à lui seul la technique de manipulation des consciences si chères à ces climato-sceptiques :
" 'Science poubelle' : le titre de la dernière chronique de George Monbiot, spécialiste de l’environnement du quotidien britannique The Guardian, ne fait pas de quartier : son sujet principal, le botaniste David Bellamy, qui ne cache pas son scepticisme sur l’origine humaine du réchauffement climatique, n’en sort pas indemne. Ce n’est pas la première fois que les deux hommes croisent le fer. Mais la charge n’a jamais été aussi rude. La rixe trouve son origine dans une lettre de David Bellamy publiée le 16 avril dans l’hebdomadaire New Scientist. M. Bellamy y soutenait que, contrairement à ce qui est généralement affirmé, la grande majorité des glaciers du globe ne sont pas en train de fondre de façon accélérée, mais qu’ils sont en phase de croissance. Il énumérait une série de sites en Norvège, en Patagonie, en Nouvelle-Zélande , où la glace s’accumule et où la température semble baisser. "En fait, écrivait-il, si vous prenez en considération toutes les preuves que les ’kyotoistes’ mentionnent rarement, 555 des 625 glaciers observés par le service mondial d’observation des glaciers de Zurich ont grossi depuis les années 1980.
Cette affirmation, aussitôt reprise par les sceptiques du réchauffement, a turlupiné George Monbiot.
Et si David Bellamy, cofondateur de la Conservation Foundation, qui s’est donné pour raison la "promotion d’action environnementale positive", avait raison ?
Il a donc enquêté sur cette affirmation iconoclaste.
En s’adressant tout d’abord à l’institut zurichois. La réponse est sans appel : "C’est n’importe quoi."
Quant à Wilfried Haeberli, directeur du Service mondial d’observation des glaciers, il préfère s’abstenir de toute polémique et se concentre sur les données : "Elles sont complètement claires, affirme-t-il. En dépit de variations interannuelles, les bilans sont négatifs. La perte d’épaisseur de la glace cumulée depuis 1980 équivaut, en hauteur d’eau, à 8 mètres."

Mais ces glaciers qui grossissent, cités par David Bellamy ?
M. Haeberli note qu’il s’agit essentiellement d’exceptions. Le 'Pie XI', au Chili, a certes beaucoup avancé ces dernières années, mais, dans le même temps, un glacier adjacent a beaucoup reculé, comme si le flux de glace entre les deux suivait désormais un nouveau régime. Le 'Franz-Joseph', qui, en Nouvelle-Zélande, avance de 4 mètres par jour ? "Cette avance fait suite à un très fort recul" , constate Wilfried Haeberli. C’est aussi le cas en Norvège. "En ces matières, il faut considérer l’échelle du siècle, dit-il. Et, depuis le XIXe, le recul est net." !

Les zones où les glaciers avancent sont intégrées aux bilans de masse effectués par les services zurichois, qui se fondent sur 50 glaciers et 9 régions. Wilfried Hae- berli ne cache pas son inquiétude. "La fonte s’accélère, assure-t-il.
En 2003, les glaciers des Alpes ont perdu de 5 % à 10 % de leur volume. Ce qui doit nous soucier, c’est le futur, pas le passé."

Mais revenons à l’enquête de George Monbiot.
Il a insisté auprès de David Bellamy pour connaître ses sources. Celui-ci l’a orienté vers www.iceagenow.com, le site d’un ancien architecte, Robert W. Felix, qui promeut ses propres ouvrages, où il avance des thèses hétérodoxes. Le réchauffement des océans serait dû à l’activité volcanique sous-marine. Lui aussi parle du centre de Zurich, évoquant la poussée de 55 et non 555 , des 625 glaciers observés par les Suisses.
La source de ces données ? La dernière livraison de 21st Century Science and Technology, un magazine fondé par Lyndon LaRouche.
Cet homme politique américain d’extrême droite, éternel candidat à l’élection présidentielle, fut condamné en 1989 à quinze ans de prison pour escroquerie et fraude fiscale. Sa publication est farouchement pronucléaire, elle évoque aussi le "combat contre l’empirisme" du "mouvement des jeunes LaRouche" et met en doute la réalité du changement climatique. Mais, sur le site de LaRouche, George Monbiot ne retrouve pas la référence aux 555 glaciers de M. Bellamy. Qu’importe, sur Internet, une trace (55 %) est vite retrouvée, et George Monbiot se lance vite sur celle de Fred Singer, un sceptique du changement climatique, qui cite lui-même une source autorisée, mais vague : "Un article publié dans Science en 1989."
Vérifications faites, Science n’a publié aucun article consacré aux glaciers, leurs avancées ou leur recul, cette année-là.
La quête du chiffre mystérieux aboutit donc à un cul-de-sac..."
(Cf. http://www.rac-f.org/article.php3?id_article=669 )

....

Pour conclure :

« LE PROBLÈME DU CO2 : C’EST DE LA PHYSIQUE PURE !
L’augmentation présumée de la température a été prédite bien avant d’être détectable dans l’atmosphère, en fait bien avant de savoir que le CO2 était vraiment en train d’augmenter. ….
La prédiction de base du réchauffement est fondée sur des principes de physique vraiment fondamentaux ayant trait à l’absorption des infrarouges par les gaz à effet de serre, à la théorie radiative du corps noir, et à la thermodynamique de l’atmosphère saturée. ….

Aucune autre théorie basée sur des principes physiques quantifiables n’a pu faire de même. Si quelqu’un arrivait avec la brillante idée que, disons, le réchauffement global est dû à la pluie de Phlogistique tombant de la Lune, cela n’effacerait pas d’un coup tout ce que l’on sait sur la thermodynamique, sur l’absorption des infrarouges, l’équilibre radiatif.…. »

Je tiens à m'accuser de toute une série de crimes :
- j'ai eu l'inconscience de douter de ce que je voyais à la télévision,
- j'ai cru dans les sciences et la technologie,
- j'ai propagé des idées hérétiques à d'autres membres de la société,
- j'ai saccagé des enseignes du ministère de la vérité,
- j'ai profané la sainte nature
C'est bien que l'on m'ait arrèté, j'étais mentalement dérangé
Je n'ai qu'une requète : je veux que l'on accepte mon amour pour notre Terre Mère
Je veux que l'on me fusille pendant que mon esprit est encore clair

Les mecs, c'est quoi ce test?
Je suis militant à Greenpeace, je passe mes journées à essayer de sensibiliser les gens sur les problèmes que nous connaissons tous, avec le maître mot de ne pas les faire culpabiliser, puisque ce serait stupide, injustifié, et non-constructif, et là vous nous sortez quoi? Un test qui parle de maladie psychologique si on est pas d'accord avec une théorie scientifique? Mais c'est foutre en l'air tout le boulot des militants ça! La science n'est pas une vérité, et vouloir l'ériger comme tel, c'est à proprement parler agir comme des manipulateurs! Ce mot qui normalement est employé par les gens qui se contentent de nous insulter sans avoir pris connaissance des dossiers que nous montons. Et aujourd'hui, c'est moi qui me bat avec Greenpeace depuis 2 ans qui l'emploie!
"et propose une thérapie si besoin". Mais vous vous prenez pour qui? L'apologie d'une pensée unique, je ne savais pas que c'était dans nos prérogatives.
Je me doute que ce test n'a pas été fait dans cette optique, mais il est d'une maladresse telle qu'on peut se demander si elle n'est pas volontaire.
Bref, je suis extrêmement remonté contre ma propre association, et je pense honnêtement qu'il faudrait enlever ce stupide test de notre site.
Le combat ne s'arrête pas pour autant, on va aller continuer à tenir des stands pour expliquer aux gens les bénéfices du "dialogue", cet échange qui normalement se fait sereinement de la part de Greenpeace, sans utiliser des notions de psychiatrie pour expliquer les divergences d'opinion....
Bien à vous,
Titouan

Salut Titouan.

Je crois que tu n'as pas compris le "ton" de ce test. Il cherche à être informatif, tout en étant humoristique. Certes, c'est du je-ne-sais-pas-combientième degré, mais y voir la volonté de culpabiliser les gens, c'est un peu à coté... d'autant plus que sur plusieurs réponses climato-sceptique, le trait est volontairement très grossi, donc ça devrait bien mettre la puce à l'oreille (c'est le but je pense ceci dit).

Bref, je trouve que beaucoup de gens qui ont posté des commentaires sur ce sujet ont fait un sacré foin pour quelque chose d'assez anecdotique (le test je m'entends, pas le réchauffement climatique bien sûr).

Aux climato-sceptiques et aux autres, il faut prendre un peu de recul...

« et propose une thérapie si besoin ». Mais vous vous prenez pour qui? L’apologie d’une pensée unique, je ne savais pas que c’était dans nos prérogatives.

ah bon, tu ne t'étais pas rendu compte que la plupart des sympathisants de greenpeace sont convaincus que vous détenez la vérité universelle et absolue et que toute contestation ou remise en cause de la doctrine officielle ne peut être que l'oeuvre du diable (comprendre les multinationales très méchantes et les gouvernements dont le seul but est de détruire la planète en riant)

... mouaih... je demandais à tout le monde de prendre du recul, et Screugneugneu intervient avec un commentaire raz les pâquerettes... en même temps, on va commencer à s'y habituer (quoique...)

Vraisemblablement tout le monde n'a pas accès au second degré...

Pour ma part, c'est la recherche de documents scientifiques des 2 parties qui permet de se faire une idée plus objective de la situation. Lire uniquement des documents étiquettés Greenpeace ou Allègre n'aide pas à se former un esprit critique...
Pour ma part, je ne fais pas partie des climatosceptiques, et pas parce que c'est Greenpeace qui le dit mais plutôt parce que mes conclusions correspondent à celles de cette ONG.
Et je trouve que c'est une façon de communiquer sur un sujet plutôt ludique!

Mais non, la planète ne se réchauffe pas, les forêts primaires s'agrandissent, la biodiversité s'étend et les océans contiennent trop de poissons...
Les industriels œuvrent pour le bien-être de tous et Claude Allègre écrit des livres pour rassurer les petits français (surtout pas pour faire du fric...)

Bienvenu dans le monde de oui-oui!

ok avec toi wanina
pour avoir un esprit critique et une opinion objective, il faut diversifier ses sources.
Pour ma part, je trouve désolant que quelqu'un qui émet des idées non conformes à 100% à l'idée du réchauffement 100% dû à l'homme soit traité de climato sceptique. Le climat n'est pas une science exacte et ne le sera jamais. Que l'homme influe sur le climat, oui je suis d'accord, qu'il soit le seul responsable, non, il y a trop de choses qui influent sur le climat pour que seul l'homme soit le responsable. Sinon dans ce cas, comment expliquer les différents réchauffements qu'a connu la terre dans le passé (il y a eu réchauffements beaucoup plus graves dans l'histoire de la terre) ?
Cela n'enlève rien au fait qu'il y a des choses à faire pour réduire les émissions de co2. Allègre lui même le dit qu'il faut réduire ces émisions, car elles acidifient les océans et cela est très grave. Ce n'est pas quelque chose qu'on peut lui reprocher, à moins d'être de très mauvaise foi.

la donnée qui change aujourd'hui par rapport a autrefois est la vitesse du dit réchaufement.

La nature est bien plus lente que ce qu'il se passe en ce moment.

ok, la nature est plus lente, mais dans tout çà, j'ai du mal à voir la durée du réchauffement actuel, depuis quand çà se réchauffe

un siècle, un siècle et demi c'est bien trop rapide et ca s'accèlére.

Claude Allègre écrit des livres pour rassurer les petits français (surtout pas pour faire du fric…)

Parce que les chercheurs du GIEC ou autres pro-réchauffement ne sont pas intéressés par les subventions ou autres financements? Sans doute leurs travaux sont ils financés par les dons de greenpeace&co. Et ceux qui nous vendent des éoliennes et des panneaux solaires, des voitures qui consomment moins et des équipements domestiques soit disant écolos 6 fois plus cher que leurs équivalent (crédit d'impôt inclus) ne sont bien sur motivés que par la défense de l'environnement et surtout pas par des intérêts financiers.

Des oui-oui on en trouve dans les deux camps, et même plus du côté de greenpeace que de l'autres (ou ceux que vous appelez des salauds sont le plus souvent des gens réalistes, contrairement aux doux rêveurs ou écolo-sectaires de l'autre camp)

Mais c'est incroyable !

Encore une fois c'est à se demander si je m'exprime en français ou dans une langue étrangère venu d'ailleurs...!

Je n'ai jamais dit que l'humilité était une chose naturelle ou présente dans la nature, mais j'ai seulement dit que pour l'Homme facilement séduit par les constructions intellectuelles et mentales d'une pensée limité flattant son ego, l'humilité devient dès lors absolument indispensable pour qu'il puisse s'ouvrir à d'autres formes de perceptions du réel et ainsi respecter les lois régissants l'équilibre naturel et universel, et non les lois régits par sa propre pensée limité coupé du réel.

l'apprentissage de l'humilité est également la condition indispensable à l'usage modéré et sage du savoir et de la connaissance par l'homme. Il lui faut donc d'abord l'assimiler intérieurement avant de chercher à disposer d'un savoir et d'une connaissance trop importante, qui dans le cas contraire ne peut qu'amplifier les dégats environnementaux et sociaux engendrés par son orgueil et son avidité.

Toute véritable révolution extérieure favorisant notre épanouissement individuel et collectif, ne pourra résulter que d'une préalable révolution intérieure ! sans quoi il ne s'agira jamais d'un réel "progrés", mais seulement d'une amplification démesuré du chaos engendré par l'avidité et l'orgueil humain comme nous avons pu le constater au travers des différentes révolutions politiques, économiques et technologiques.

certains sages érudits de l'antiquité et du moyen âge ouverts à d'autres formes de perceptions du réel dépassants notre seule capacité limité de compréhension, l'avaient parfaitement bien perçus et compris, mais les Lumières du 18éme siècle séduits par les constructions intellectuelles de leurs propre pensée, et tout les adeptes d'une foi aveugle et idôlatre en l'Homme Dieu soumis au seul empire d'une pensée limité, absolument pas !

Toute révolution extérieure politique, économique ou technologique cherchant religieusement à nier l'indispensable necessité de cette préalable révolution intérieure régit par l'esprit et non par la pensée, n'est que l'opium de ceux qui ont une foi aveugle en l'Homme divinisé et idolatré sur l'autel d'une victimisation permanente l'exonérant de toute responsabilité dans la mise en place des institutions politiques et économiques qui aujourd'hui encore épuisent et détruisent la planéte.

Institutions économiques et politiques qui en réalité ne sont que le reflet extérieure de son propre orgueil et de sa propre avidité que certains ont voulus "libéré" de tout apprentissage enseignant à l'Homme l'humilité et le détachement, ainsi que l'ouverture spirituelle à d'autres formes de perceptions du réel incompréhensibles et inaccesibles pour la pensée, et qui symboliquement furent nommés Dieu.

Symbolisme spirituel des mystères et des lois régissants l'équilibre naturelle et universelle, que la pensée humaine limité en quéte d'une idole, identifia maladroitement à une sorte de patriarche barbu à visage humain, ou bien encore à une sorte de grand architecte de l'univers, qu'elle remplaça finalement par l'antique quéte d'une sur-humanité vouant un culte religieux à l'Homme-Dieu totalement coupé d'autres formes de perceptions du réel et entièrement soumis au seul empire de la pensée ainsi qu'à ses dogmes académiques de rejet et d'exclusion de tout ce qui dépasse notre seule capacité limité de compréhension. (atheisme)

Par lassitude, je ne suis pas rentré dans certains détails, mais j'espère au moins m'être fait comprendre sur plusieurs points importants concernant le caractère indispensable de tout enseignement guidant l'Homme vers l'humilité et le détachement, c'est à dire malgré la récupération et le détournement politique et économique qu'a pu en faire l'Homme orgueilleux et avide au travers des siècles.

Il ne faut pas confondre les crimes perpetrés par les Hommes au nom d'un enseignement qu'ils ont volontairement détourné pour servir leurs propre orgueil politique et leur propre avidité économique, et l'enseignement lui même !

Car dans le cas contraire il s'agirait dès lors de la pire forme d'obscurantisme propre à tout ceux qui sous couvert de "rationalité" font preuve de la plus grande irrationnalité en niant le caractère limité de la pensée excluant de ses dogmes académiques tout les mystères qu'elle ne peut ni expliquer ni comprendre ni dominer.

Il est amusant de constater que les plus prompts à accuser leurs contradicteurs - les écologistes en général et Greenpeace en particulier - de "détenir la vérité universelle et absolue" et que "toute contestation ou remise en cause de leur doctrine ne peut être que l’oeuvre du diable"... sont justement ceux qui délirent à bloc et racontent n'importe quoi, étalant seulement leur infinie bêtise et incommensurable ignorance des choses sur lesquelles ils veulent nous donner des leçons (je songe notamment à l'inénarrable "Screugneugneu", dont les neurones et les cellules gliales baignent de toute évidence dans un bain infâme de pesticides et nombreuses molécules de Gaz à effet de Serre !!! :oD)

A 'dagsit-bleu' qui dit notamment : Que "l’homme n'est pas le seul responsable car il y a trop de choses qui influent sur le climat pour que seul l’homme soit le responsable.... "
Je lui demande : QUOI ?
Le soleil ?
Non, il est à son minimum d'activité depuis des années !
Les rayons cosmiques ?
Non, car ce n'est pas parce que l'activité solaire est à son minima qu'ils réchaufferaient plus notre planète (nos connaissances sur les fameux "Minimum de Maunder" l'ayant amplement démontré)...
On sait par ailleurs pertinemment l'influence "réchauffante" de tous les GES d'origine industrielle, et notamment le fameux CO2 que nous envoyons dans l'atmosphère depuis des années par millions de tonnes....

Alors ????

Comment expliquer les différents réchauffements qu’a connu la terre dans le passé car il y aurait eu réchauffements beaucoup plus graves dans l’histoire de la terre ?

Réponse : Les périodes de réchauffement et de glaciation montrent des cycles de 100 000 ans, dus à la trajectoire de la Terre autour du Soleil en suivant une ellipse qui s'altère très légèrement, mais suffisamment pour modifier le climat sur ces très longs termes. Ce qui est nouveau, et que nous avons montré avec l'analyse des bulles d'air emprisonnées dans la glace, c'est que désormais l'homme, en multipliant les gaz à effet de serre, a accéléré un cycle de réchauffement sur un très court terme. (...)
Ce que nous devons comprendre, c'est que nous entrons dans une nouvelle ère, l'anthropocène, où pour la première fois dans l'histoire de la Terre, l'homme gouverne l'environnement. Il est la première cause des menaces et modifications qui pèsent sur la planète : à lui de savoir ce qu'il veut en faire et comment il va se comporter avec elle....

Une nouvelle ère ?
L'idée n'est pas de moi, mais elle est essentielle dans la compréhension des évolutions du monde dans lequel nous vivons. C'est le Prix Nobel de chimie Paul Crutzen, qui - le premier - a associé le début de l'anthropocène à l'augmentation des concentrations en CO2 telle que l'a montrée l'analyse des glaces. Mais cet impact humain ne concerne pas seulement le climat. L'occupation des sols, l'utilisation des ressources, la gestion de nos déchets sont autant d'agressions à la planète qui relèvent de l'homme et le menacent.

Pour le réchauffement climatique, la question de l'énergie est le levier essentiel. Au XXe siècle, alors que la population était multipliée par quatre, la consommation d'énergie dont dépendent les émissions de gaz carbonique était multipliée par 40 !

A propos de certaines polémiques "sceptiques" : le fait que durant le dernier quart de siècle les températures n'ont augmenté "QUE" (!) de 0,10° ne signifie pas que cela continuera dans les prochaines années a augmenter au même rythme. Au contraire, il est certain que la température va croître de manière quasi "exponentielle", car dès que la barre fatidique des deux degrés de trop sera franchie, ce sera l'effondrement du château de carte, l'écroulement du jeu de domino... Le pergélisol ainsi que les fonds sous-marins polaires vont libérer leurs tonnes de méthane, ce qui renforcera davantage encore les gaz à effet de serre, et provoquera une réaction en chaîne irréversible !!!
Et en ce qui concerne le coup de la vapeur d'eau, il faut savoir que PLUS d'évaporation ne signifie pas "effet parasol" mais bel et bien au contraire renforcement de l'effet de serre ! (Eh oui, contrairement aux fables que nous racontent nos "négateurs du réchauffement climatique anthropique", les nuages chargés de vapeur d'eau RENFORCENT AUSSI L'EFFET DE SERRE !!!)
Quant au coup du "glaçon qui flotte", encore un argument fallacieux : Car si l'exemple du glaçon est exact en ce qui concerne le glaçon dans le verre, il ne s'applique pas aux très très très très nombreux glaciers terrestres qui fondent partout sur la planète, et également tout le Groenland, car contrairement à la banquise, "l'inlandsis" repose bel et bien sur un socle terrestre, et si ses glaces fondent complètement, c'est bel et bien une montée des eaux de 7 mètres qui sera provoqué !!!
(Sept mètres rien qu'en ce qui concerne le Groenland... on ne compte même pas ici la fonte des glaciers terrestres)...

-------------

Extrait d'une conversation sur PLANETE-ATTITUDE, le forum du WWF :
- Hari : Il ne s'agit pas de réchauffement climatique, mais de "changements" climatiques !

- Daneel : En fait, les Climatologues ne disent pas seulement que la planète se réchauffe globalement.... ils disent aussi que cela va sérieusement perturber les équilibres et provoquer de plus en plus de "sautes d'humeur" : précipitations accrues là, sécherresses amplifiées ici, augmentation des températures extrêmes - vers le haut ou vers le bas -, accroissement des tempêtes et des cyclones, etc., etc., etc. ..........

A propos... vous savez qu'en ce qui concerne nos pays européens, le réchauffement climatique global va au contraire entraîner chez nous :
Une baisse des températures !!!...
Paradoxal ?
Ben non : en se réchauffant, l'eau douce des banquises se fond dans l'océan.... ce qui perturbe le mécanisme à l'origine du "Gulf Stream", et donc, modifiant son fonctionnement, voire même en le stoppant carrément (?).... ne nous amène plus les "courants chauds" de l'équateur et provoque alors.... une baisse de quelques degrés réservée à nos lattitudes !
(Tandis qu'en Afrique, privée elle des "courants froids" en provenance des pôles, la température s'élève de façon plus importante que la hausse planétaire globale !!!)

- Hari : C'est bien pour ça que je dit tout le temps qu'il s'agit d'un changement climatique et pas d'un réchauffement !

- Daneel : Euh, oui, enfin bon.. c'est jouer quand-même un peu avec les mots !
Si l'on regarde les choses globalement, il s'agit effectivement d'un réchauffement climatique....
Mais les équilibres de toutes les "forces naturelles" étant très complexes, ce RÉCHAUFFEMENT GLOBAL provoque des bouleversements en tout genre, qui se traduit alors selon les lattitudes en "précipitations accrues" là ou en "sécheresses plus marquées" ici, et en baisse de la température ici, et en hausse là... tandis que d'autres verront redoubler les tempêtes et les cyclones, tandis que d'autres vont bénéficier - au moins pour un temps - de conditions météorologiques plus clémentes.... (Et ne parlons même pas de nos mers et océans qui, notamment à cause du CO2 déversé en surplus dans l'atmosphère et dont la majeure partie y était jusque-là absorbée, deviennent de plus en plus "ACIDES" (!)... et de plus en plus rapidement !!!)

Il s'agit donc bel et bien dans les faits de "changements climatiques"...
Mais qui est dû à un "réchauffement global" de notre planète, notamment lié - n'en déplaise à tous ces "théoriciens de la terre plate" qui s'échinent à le nier obstinément -, à l'action de ces millions de tonnes de CO2 que notre industrie pétro-chimique ajoute chaque année - en surplus - à ce que produit naturellement notre planète, et qui bouscule donc gravement son fragile équilibre écologique.

- Hari : Ok on est donc d'accord !

(Cf. http://www.planete-attitude.fr/group/climateweek/forum/topics/quand-le-soleil-se-reveillera )

-------------

LE PROBLÈME DU CO2 ?...
C’EST DE LA PHYSIQUE PURE :

« L’augmentation présumée de la température a été prédite bien avant d’être détectable dans l’atmosphère, en fait bien avant de savoir que le CO2 était vraiment en train d’augmenter. ….
La prédiction de base du réchauffement est fondée sur des principes de physique vraiment fondamentaux ayant trait à l’absorption des infrarouges par les gaz à effet de serre, à la théorie radiative du corps noir, et à la thermodynamique de l’atmosphère saturée. ….

Aucune autre théorie basée sur des principes physiques quantifiables n’a pu faire de même.
Si quelqu’un arrivait avec la brillante idée que, disons, le réchauffement global est dû à la pluie de Phlogistique tombant de la Lune, cela n’effacerait pas d’un coup tout ce que l’on sait sur la thermodynamique, sur l’absorption des infrarouges, l’équilibre radiatif.…. »

cher daneel,
merci pour toutes ces infos que vous donnez, c'est très instructif.
concernant les différents réchauffements, l'attribuer à la seule position de la terre autour du soleil me laisse perplexe car cela passe sous silence les périodes d'intense activité volcanique dont au moins une est à l'origine d'une des extinctions de masse. Ou alors j'ai mal compris...
Avec la probable fonte des glaciers, il y a certaines régions de la planète qui paradoxalement se surélèvent, ayant le poids des glaciers en moins. Les conséquences sont parfois inattendus.
Cela n'enève en rien au fait qu'il faut que l'homme arrête ses conneries car il est en train d'organiser sa propre fin alors que d'autres animaux qu'il méprise complètement lui survivront.

Albator, cesses donc de dénigrer la technologie et le progrès technique. C'est grâce à elle que tu déblatères sur ce site, c'est grâce à elle que tu guéris quand t'attrapes un rhume, c'est grâce à elle que l'agriculture progresse, c'est grâce à elle que GreenPeace crée ses tests fumeux, c'est grâce à elle qu'on peut mesurer et/ou réparer nos conneries (environnementales ou pas).

Si y a bien un truc que j'ai du mal à encaisser, ce sont les anti-progressistes...

Climato-sceptique ou pas c'est un débat, pas une guerre. Les gens se mettent sur la tête pour des broutilles pendent que BP pollue soigneusement les fonds marins, pendant que Sarkozy enfonce encore un clou avec les pesticides, pendant que la chine ouvre 1 centrale à charbon / semaine etc.

Revenez sur Terre avant qu'elle ne revienne sur notre cas.

Albator si je te connaissais j'irais surement te dénoncer comme grand gourou d'une dangereuse secte. Je ne supporte pas qu'on nous dise comment penser, toi tu y va très fort... Enfin bref j'ai pas les mots qui viennent pour argumenter mais en toute humilité je vais continuer mes travaux de recherches et un jour grâce à mon travail on pourra faire circuler des déchets radioactifs à travers l'Europe, encore et encore... et j'en suis fier.

Mantorn.

D'accord avec toi sur le fait qu'il ne faut pas dénigrer systématiquement le progrès technologique. Les nouveaux panneaux solaires souples et sans sillicium par exemple, c'est du progrès technologique.

Par contre, il faut bien différencier le progrès technologique du
Progrès avec un grand "P" tel qu'il fut défini par les grands penseurs du XIXème siècle. Car la notion de Progrès (celui qui amène l'Humanité à avancer vers un "mieux" dans tous les domaines) est la résultante de tous les progrès : progrès technologique, progrès économique, progrès social auxquels j'ajouterai même aujourd'hui progrès écologique.
Quand tous ces progrès coincident, on peut alors parler de Progrès. Cependant, ces progrès peuvent être antagonistes : le progrès économique par exemple peut se faire au détriment du progrès social. Le progrès technologique au détriment du progrès écologique...

Je regrette qu'aujourd'hui il y ait deux extrêmes : ceux qui glorifient le progrès technologique et qui tendent à l'assimilier au Progrès tout entier et à l'inverse ceux qui rejettent le progrès technologique en bloc, responsable il est vrai de nombreux maux, mais pas de tous, loin de là.

Mais c'est à la base toute notre vision de la société, de l'homme et de sa place dans le monde qui doit être repensée... problème : la majorité des gens n'aiment pas les remises en questions... qui bousculent les habitudes et un quotidien confortable et rassurant... cela est vrai pour un individu comme pour un groupe humain.

Mais cela se fera... ça prendra du temps, ça ne se fera pas sans mal, ça fera grincer des dents chez les réfractaires aux changements, mais ça se fera...

ou alors, ce sera droit dans le mur...

Je vais remettre mon grain de sel dans le débat, si vous le permettez.

Les gens qui passent régulièrement ici doivent savoir que je suis loin d'être un grand fan de Greenpeace, néanmoins, sur le changement climatique, ils n'ont pas completement tord.

Réflechissons un peu.

Il existe au moins 2 gazs qui causent l'effet de serre: la vapeur d'eau et le CO2 (il en existe d'autre, comme le méthane, mais nous allons nous interesser a ces deux la)

Une augmentation de la vapeur d'eau ne pourrait pas vraiment contribuer a augmenter cet effet de serre. Pourquoi? Et bien a cause du cyle de l'eau. Cette vapeur d'eau va forcément finir par se condenser et retomber à un moment ou à un autre, et ce d'autant plus rapidement que sa concentration est élevée. De fait, je doutes que sa contribution a l'augmentation de l'effet de serre soit déterminante.

Passons au CO2. Les activités humaines depuis un siècle et demi ont causé une émission massive de ce gaz: c'est la révolution industrielle, la machine à vapeur avec d'abord le charbon, puis le pétrole et le gaz naturel.

Ou va ce CO2: il peut aller dans 2 endroits: dans les océans, consommé par les plantes ou il reste dans l'athmosphere.
L'océan est le premier "puit a carbone" au monde, malheureusement, une trop forte aborption de ce gaz rend l'eau acide. De fait, à un moment ou à un autre, les océans mondiaux vont voir leur ph baissé, et à partir de là ca va devenir assez mauvais pour les écosystèmes marins, et par répercussions, pour nous.

Pour les arbres, leurs nombre ayant plus tendance a baisser qu'a augmenter (notemment au brésil pour libérer des terres pour produire des agrocarburants par exemple....) leur influence va forcément baisser dans l'absorption du CO2.

Néanmoins, nombre d'études montre que la concentration en CO2 augmente dans l'athmosphere. Vu que le CO2 est un gazs créant de l'effet de serre, si il augmente en concentration global, l'effet de serre va aussi augmenter, c'est de la logique pur.

Que fait l'effet de serre? Il permet de réchauffer la surface du globe. (Sans lui on aurait en moyenne une température inféireur a zéro sur l'ensemble de la planète). Donc si l'effet de serre augmente, a terme la températurem oyenne du globe va augmenter. Vu que ce CO2 en surplus est produit par l'homme, et que ce CO2 va augmenter l'effet de serre et donc influer le climat, et bien l'homme influe sur le climat.

Simple non?

Petite précision: encore une fois, un "climatologue" ca n'existe pas. Quand a Monsieur Allègre, je pourrais le prendre au sérieux si il ne faisait pas des erreurs de raisonement indigne d'un élève de troisième et à fortiori indigne d'une personne travaillant dans le domaine des sciences.

Seconde précision: pour moi, ce débat n'a rien à faire de plus dans le domaine publique. Les phénomènes scientifiques ne peuvent etre correctement débattus que par des personnes possédant les connaissances requises. De fait je contredis mon affirmation en débattant ici, je l'avous. Mais bon, ce n'est pas comme si mon avis allait influer la politique mondiale.

Cher 'dagsit-bleu', le climat terrestre est évidemment d'une infinie complexité tant il y a de variables à étudier qui s'influencent et s'interpénètrent...
(C'est ce qui permet d'ailleurs aux "négationnistes du RC" de nous affirmer tant de bêtises !)
Il est certain que les différents réchauffements - ou refroidissements -, ne sont pas à attribuer à la seule position de la terre autour du soleil, car il y a plein d'autres facteurs en jeu (que les scientifiques du GIEC connaissent d'ailleurs fort bien, et ce depuis plusieurs décennies pour certains)

Quant aux "périodes d’intense activité volcanique", l'effet serait plutôt un "refroidissement" qu'un réchauffement !!!
(On le comparait même il y a quelques années à un genre "d'hiver nucléaire" !
En effet : des milliards de tonnes de cendres volcaniques dans l'atmosphère ayant plutôt tendance à faire EFFET PARASOL !

(Mais là encore, c'est pas aussi déterminant : car on a aussi constaté que certaines éruptions au contraire, selon les matières expédiées dans les diverses couches atmosphériques (et selon les dites couches atteintes par ces matières volcaniques), provoquaient effectivement une augmentation de l'effet de serre !
COMME TOUJOURS, AVEC LE CLIMAT, C'EST PAS SIMPLE !!!
(En tout cas, sa bonne compréhension fait bien réchauffer les neurones :oD)

Un excellent article à découvrir ici : http://crefrance.ning.com/group/leclimatdanstoussestats/forum/topics/une-page-dhistoire

MEILLEURES PENSÉES

merci beaucoup poiur tous ces éclaircissement daneel !

daneel

j'ai trouvé une chose plutôt intéressante hier
"Des scientifiques ont fait une découverte au fond de l'océan antarctique. Qu'est-ce donc ? Il s'agit des premières indications d'une énorme émission de dioxyde de carbone il y a environ 18.000 ans, qui a contribué à la fin de la dernière période glaciaire. Ces résultats fournissent aussi la première indication concrète que le CO2 était piégé efficacement dans les grands fonds océaniques pendant la dernière glaciation.

Ces chercheurs ont analysé une carotte de sédiments récupérée au fond de l'océan entre l'Antarctique et l'Afrique du Sud. Ils ont pu ainsi dater au carbone 14 les coquilles laissées par des foraminifères, de petites créatures marines, qui se trouvaient dans cette carotte.

Après avoir comparé la teneur du carbone 14 dans ces coquillages avec celle contenue dans l'atmosphère à la même époque, ils ont pu déterminer la durée pendant laquelle le CO2 était resté piégé dans l'océan, explique Luke Skinner de l'Université de Cambridge (GB). "Nos résultats montrent qu'au cours de la dernière glaciation, il y a environ 20.000 ans, le CO2 était dissous dans les eaux profondes circulant autour de l'Antarctique durant des périodes beaucoup plus longues qu'aujourd'hui" ajoute-t-il.
Les auteurs de cette étude, parue dans le journal Science daté du 28 mai, estiment que de vastes dégagements de CO2 provenant des fonds de l'océan Antarctique se sont produits tous les cent mille ans environ, contribuant à la fin de toutes les périodes glaciaires depuis les deux derniers millions d'années, soit la période qui correspond à l'ère quaternaire. L'ampleur de chacun de ces énormes "rots" de CO2 provenant des eaux situées dans les fonds antarctiques équivaut à l'accroissement de ce gaz observé depuis le début de l'ère industrielle, précisent les chercheurs.
L'alternance de période glaciaire et interglaciaire pendant ces deux millions d'années a correspondu à des variations de l'orbite terrestre autour du soleil, selon la théorie de Milankovic sur les changements climatiques.
Ces changements d'orbite ont provoqué des modifications dans l'équilibre énergétique global de la Terre, dans lesquelles les changements de la quantité de CO2 dans l'atmosphère jouent un rôle important, mais dont les scientifiques ne parvenaient pas jusqu'alors à vraiment expliquer le mécanisme.
Dans la mesure où les océans sont de gigantesques réservoirs de CO2, les climatologues suspectaient depuis longtemps que des changements dans la circulation des courants devaient jouer un rôle majeur dans le dégagement rapide de vastes quantités de gaz carbonique. "

Si vous ou quelqu'un d'autre a des infos là dessus, je prends avec plaisir.

Pour ceux que çà intéresse, le magazine "pour la science" a sorti un dossier sur la terre qui est pas mal du tout (pour ceux que la géologie et la géophysique intéressent)

Oh mon dieu !! Vive le vieux test sans aucune nuance !
Tout d'abord, rappelons le principe de la preuve scientifique : on ne peut émettre une hypothèse que dans le cas où TOUS les phénomènes correspondant à cette hypothèse la vérifient. Un seul cas exceptionnel peut remettre en cause une telle hypothèse, pour crédible qu'elle soit.
Ensuite, il est du devoir des climatologues d'accepter tous les avis.
Enfin, si l'on regarde l'évolution générale du climat de ces derniers 200 millions d'années, on remarque une baisse progressive de la température, entrecoupée de légères augmentations. A court terme, il peut exister un danger, mais les climatosceptiques peuvent aussi bien avoir raison !
Le pire danger de la science est l'intolérance, et c'est exactement ce qui se produit en ce moment ! Ce genre de test fait perdre toute crédibilité à vos prétendues études !

message à tout les adeptes fanatiques de la religion du progrés politique et technologique, et d'une manière générale à tout les adeptes de la foi en l'Homme-Dieu :

Ont en reparlera d'ici quelques années de ces fameuses "solutions" technologiques et de cette fameuse révolution "verte"...

en attendant n'oubliez cette simple phrase :

"ceux qui ignorent les leçons de l'histoire, sont condamnés à les revivres sous d'autres formes"

sachez dors et déja que toutes vos eoliennes et tout vos panneaux solaires ne sont qu'une vitrine publicitaire visant à séduire les écolo-tartuffes tout en favorisant le développement paisible et durable du nucléaire.

Ainsi en plus des déchets radioactifs et la construction de nouvelles centrales nucléaires, vous aurez dès lors des pylones et autres jouets technologiques recouvrants la plus grande partie de nos terroirs pour parfaire l'urbanisation des campagnes en plus des zones industriels, résidences pavillonaires dortoires, et autres centres commerciaux sans âme.

la technologie entre les mains d'hommes avides et orgueilleux, n'a pas d'autre fonction que d'adapter l'animal humain et son environnement au "meilleur des mondes"...

vous voulez les eoliennes et le solaire sans jamais remettre en question la religion du progrés et ses fausses "révolutions" technologiques, économiques et politiques ?...

et bien sachez dors et déja qu'en plus de l'eolien et du solaire, vous aurez le Nucléaire puissance dix !..

Vous pensez sincérement que les dirigeants politiques accepteront de livrer la production energétique aux seuls eoliennes et panneaux solaires et autres energies dites renouvelables ?... vous rêvez !!!

ces energies dites renouvelables ne leurs serviront en réalité qu'à renforcer leurs potentiels de production energétique nucléaire ! et cela toujours au détriment de notre environnement !

Bonjour à tous,

Je voulais réagir au commentaire d'Albator qui me semble bien pessimiste... J'aimerai juste que tu m'expliques ce que sont le "fausses" révolutions, parce que personnellement, je veux pas retourner au temps des charettes !!!

Le monde d'aujourd'hui a connu de réels progrès technologiques et sociaux, et ceux-ci n'ont fait qu'augmenter de manière spectaculaire en un siècle.
Malheureusement, il y a toujours le revers de la médaille avec tous les problèmes que le confort sans limite et la mondialisation dérèglée ont apportés.
Pour résumer, une forte hausse d'un côté, et une forte baisse de l'autre. Il y a beaucoup de choses alarmantes certes, mais il y a eut tellement d'avancées.

Pourquoi ne pas profiter de nos progrès technologiques afin de combler nos lacunes ?

Il y aura toujours du déchet (sans jeu de mot...) et la prefection n'existe pas. Alors sois on refuse de rentrer dans le jeu des industriels (bon courage), sois on fait avec comme nous le faisons depuis des années. Sa parraît paradoxal tout ça mais avons-nous le choix ? On ne fait pas le poids et même si nous dépendons d'un système qui ne nous plaît pas, acceptons la tête haute. Arrêtons aussi de prendre les gens pour des "c...", tout le monde ne fonçe pas tête baissée dans la mode "écolo-tartuffe" (j'aime ce mot qui est un bon résumé du vrai-faux écolo). Chacun à son action à faire, mais à sa juste valeur.

Moi je continue de polluer gracieusement, honteusement, mais si tout le monde vivait comme moi, le problème de Claude allègre serais réglé, il n'y aurait pas de dérèglement climatique !!!

PS : Ne prend pas mon message comme une attaque, car j'ai lu quelques uns de tes commentaires et le sujet semble te passionner. Je préfère donc effacer la moindre agressivité que pourrais laisser apparaître mes phrases parfois ironiques.

Bonne soirée à tous

dans votre "progrés" technologique et toutes vos pseudos "révolutions" politiques, vous semblez oublier l'industrialisation de la mort et ses conséquences historiques sur l'homme et l'ensemble des espèces vivantes...

vous ne voyez dans le développement technologique et vos pseudos "révolutions" politiques que ce qui arrange votre culte religieux envers cette idole qu'est l'Homme avec un grand H.

De plus allez donc parler de la fameuse "foi en l'Homme" aux survivants des camps de concentration.... et vous verrez dès lors les limites de votre foi..

désolé mais je répéte encore une fois mon précédent message :

le savoir et la connaissance entre les mains d'hommes avides et orgueilleux séduits par les constructions intellectuelles et mentales d'une pensée coupé des lois régissants l'équilibre naturel et universel, et n'ayants pas préalablement effectuée leurs propre révolution intérieure vers plus d'humilité et de détachement, ne sera jamais un progrés mais une course folle vers l'abîme et la privation totale d'autonomie, donc la privation de toute véritable liberté qui ne soit pas un faux semblant consumériste et compensatoire !

Encore une fois vous confondez "progrés" et "développement" ! le développement technique d'une civilisation nous privant d'une nature libre et vivante facteur d'autonomie et de liberté, n'est pas un progrés !

sauf bien évidemment pour les mutants déja génétiquement modifiés du cerveau depuis la naissance !

mais la plus grande preuve de votre obscurantisme religieux vouant un culte fanatique au developpement technologique que vous prenez naïvement pour un "progrés", est de croire que cette civilisation fut la première à avoir tenté de défier technologiquement la vie pour repousser les frontières de la mort, pour finalement y imposer sa propre petite réalité desenchanté... alors que de nombreux textes mythologiques de par le monde, nous révélent tout le contraire ! et nous mettent en garde contre cette orgueil et cette avidité humaine incapable de voir au dela de ses propres dogmes académiques et autres constructions mentales issus de sa propre pensée limité.

C'est à dire d'une pensée humaine limité et donc par définition alienante, coupé d'autres formes de perceptions d'un univers réel dépassant de loin notre seule capacite limité de compréhension, et tout ce que la poësie et la philosophie réunis ne peuvent imaginer ni même concevoir ...

attention bien que la plupart de mes commentaires soient écrits écrits sur le ton de l'affirmation, je ne prétend absolument pas détenir "LA VÉRITÉ", mais je tente tout simplement de partager non pas une reflexion issu d'une construction intellectuelle, mais avant tout de ce que je perçois du réel, c'est à dire de ce qui se trouve au dela des seuls dogmes académiques pré-établis et au dela de notre petite réalité pré-fabriqué par ses mêmes dogmes.

Point godwin atteint, bravo a albator.

Albator dit : Jeudi 3 juin 2010 à 12:04

"De plus allez donc parler de la fameuse « foi en l’Homme » aux survivants des camps de concentration…. et vous verrez dès lors les limites de votre foi.."

Je comprend pas que des gens puisse dire que ce test et bidon et que certaine chose sont exagérer ou fausse, il y a un véritable problème et il faut le régler, quelque soit le partie des gens, il y aura toujours des choses qui ne plairont pas forcement mes il faut savoir trouver le partie qu'il lui est le plus proche, et pour l'avenir de la planète il n'y a pas photo, vive Green Peace !

La ou les régimes totalitaires decomplexés et militarisés ont échoués, la démocratie et son fascisme technologique consumériste serein est en passe de réussir...

Pour la nature et les peuples qui souhaitent vivre en harmonie avec celle ci sans êtres tributaires de l'industrie de masse, vous n'êtes tous que des nazis en puissance !

Je n'ai qu'un mot à dire :

A bas le fascisme technologique quel que soit sa vitrine écologique ou pas !

vous vous faites les propagandistres d'un "progrés" technologique dont ne maîtrisez même pas le developpement et la production en amont !

et malgré ça vous osez encore vous qualifiez d'Hommes libres ?! Mais sachez qu'en réalité vous n'êtes qu'une bande d' esclaves consentants privé de toute identité et de toute autonomie !!!

Autrement dit des "citoyens" totalement intégrés au developpement tentaculaire de la cité et bientôt intégrés à la technologie elle même en tant que simple rouages !

La seule et unique chose qui puisse garantir le statut d' homme libre est le maintien d'une nature libre et vivante dans laquelle l'homme y puise son autonomie, c'est à dire sans aucune intervention ou dépendance technologique extérieure !

Cette technologie "durable" que vous souhaitez "verte", necessite des ressources et une organisation de la société qui quant à elle n'a absoluement rien d'écologique ni de souverain !

Et il continue!

Allez avouez que vous le faites exprès là.

Pour tout ceux qui ne sont pas enfermés dans un obscurantisme de rejet et d'exclusion de tout ce qui dépasse les seuls dogmes académiques pré-établis, et qui souhaitent développer plus en détails cette remise en question de la religion du progrés, du bluff technologique, et de toutes les pseudos "révolutions" politiques qu'elles soient libertaires ou autoritaires, je ne peux que vous conseiller la lecture des nombreux ouvrages de Jacques Ellul dont voici la liste :

- le bluff technologique
- l'illusion politique
- propagandes
- sans feu ni lieu : signification de la grande ville
- le système technicien
- apocalypse : architecture en mouvement

ne te donne pas autant d'importance "pragma", car je ne cherche pas à partager quoi que ce soit avec des scientistes dans ton genre et encore moins à débattre..

le fait que des individus ouverts d'esprit me lisent sans forcément poster de commentaires, me suffit grandement à savoir que je ne perd pas mon temps.

Quelle étroitesses d'esprit. Refus du dialogue, affirmation péremptoire envers a peu prêt tout le monde,...

Un conseil, si vous pensez ce que vous dîtes, que faites vous à utiliser un ordinateur, immonde fruit de la recherche scientifique et de l'apologie de la technologie? Partez donc vivre en forêt en mangeant des champignons, en vivant tout nu et en devenant l'amis des animaux.

"Faites ce que je dis, pas ce que je fais." c'est tellement prévisible.

quel interêt pourrait il bien y avoir à dialoguer avec un sourd qui à des oreilles pour écouter mais qui n'entend rien ?! absolument aucun !

concernant la seconde partie de ton commentaire, je te dirais simplement pour me contraindre à rester poli... que tant qu'il y aura des types comme toi, c'est à dire totalement embrigadés et fanatisés par la religion du développement technique qu'ils identifient bêtement et systématiquement à un "progrés", il sera de toute façon totalement vain et illusoire pour moi de croire que le simple fait que je me débarasse de ces jouets compensatoires pour esclaves modernes privés d'identité et d'autonomie, soit véritablement suffisant pour enrayer quoi que ce soit !

Mais lorsque je constaterais effectivement une remise en question des fameuses "solutions" technologiques "vertes" et de la religion du "progrés" qui l'accompagne, alors oui je pourrais effectivement me débarasser la conscience tranquille de ces merdes technologiques que je méprise pour ce qu'elles sont en réalité !

Je suis profondément déçu de la part de Greenpeace de s'attarder à faire ce genre de "quizz" pour contrecarrer les arguments d'un politicien . Ce final qui nous fait dire que Claude Allègre est un mauvais géologue est plus que lamentable.

Je suis d'habitude profondément d'accord avec les réactions et les combats de GP mais là je trouve que cette façon de répondre à une attaque par une autre attaque est un manque d'intelligence total et complet . Je m'attendais à plus de subtilité de la part des militants .

Je tiens à préciser que je suis néanmoins toujours et incontestablement d'accord avec les actions de GP au sein de leur lutte contre l'environnement . Du haut de mes 16 ans j'ai toujours eu l'impression d'être le seul à vouloir réellement agir pour la planète mais je suis agréablement surpris de voir que non et bien au contraire .

Sur ce , bonne soirée

Bonjour,
1. Je n'ai pas fais le test...
2. Je suis sûrement climatoridienne...
3. J'ai 50 ans derrière, et des expériences de tous terrains....
4. Je continue à vivre selon ce que je conçois de la vie, de l'humanité et des relations au vivant
5. J'ai 3 enfants : j'ai supprimé un truc important depuis leur naissance : la télé.
6. Je fais ce que je peux pour vivre sur terre avec les autres
7. Je n'ai pas tout lu de tous ce que vous apportez à lire, mais j'adore ce partage où chacun croit et tente de faire croire.
8. Je suis petite, mais ajoutée à vous tous, je me sens plus grande et ça mérite de faire réfléchir sur cette question de survie, et dans quelles conditions...

Moi, un fanatique? Et c'est vous qui me dîtes ça?

Merci, j'ai bien ris.

"Quentolo" dit :
"... d’accord avec les actions de GP au sein de leur lutte CONTRE l’environnement ..."

Il y a des lapsus qui ne trompent pas ! J'en arrive presque à vos conclusions Quentolo, GP ne défend PAS l'environnement mais il agit de plus en plus souvent CONTRE lui !

J'avouerai mon lapsus , mais je ne suis pas du tout d'accord sur le faire que GP "agit contre l'environnement" je voulais tous simplement dire que j'admirai les différents combats pour la défense de l'environnement et la prise de conscience des risques qu'ont crée les êtres humains .

eh oui mon vieux pragma, que tu en ait conscience ou pas, tu est un fanatique !

Il suffit pour s'en rendre compte d'observer ton incapacité à supporter la moindre remise en question d' un developpement technique que tu identifies systèmatiquement et religieusement à un "progrés" ! c'est à dire sans avoir conscience qu'il ne peut y avoir de véritable progrés pour l'Homme sans une préalable révolution intérieure vers plus d'humilité et de détachement.

Laisses moi te dire que toi et tout tes gouroux scientifiques enfermés dans leurs dogmes académiques de rejet et d'exclusion de tout ce qui dépasse le seule carcan d'une pensée limité, vous ne valez finalement guère mieux que ceux que vous chercher à affubler de vos propres tares !

Aujourd'hui combien de nos terroirs et villages sont sacrifiés sur l'autel d'un "progrés" et d'une expansion économique qui symboliquement n'est rien d'autre qu'une religion du néant absolu !?

Et jusqu'à quel point de non retour faudra t'il parvenir pour que les individus cessent de se soumettre au culte de l'Homme Dieu et aux seuls dogmes académiques d'une pensée limité ?

Bonjour,

Désopilant ce test de GP. On espère pour eux que les auteurs l'ont fait exprès et qu'ils ont le sens de l'humour.
Sinon, c'est plutôt grave, docteur.

Je n'ai pas réussi à tout lire mais j'en ai lu beaucoup. J'en ai lu assez pour me dire que le dénommé Albator qui déteste tant le progrès, les scientifiques et ce qu'il appelle le "culte de l'Homme Dieu", ferait bien d'entreprendre une analyse. Au sens de Freud, je veux dire.

Car enfin, vomir à ce point le progrès qui a quand même permis d'adoucir les conditions de vie à des milliards (pas tous, hélas, c'est vrai) de gens sur cette planète, pose quand même quelques questions.

Personnellement, je vis en pleine campagne. En parfait écolo (pas bobo). Près de chez nous, il y a des paysans qui font de l'élevage en respectant la nature. (Si, ça existe). L'un des plus âgés me parle souvent des conditions de vie de sa mère et de sa famille.

Elle lavait son linge dans une mare, même en plein hiver. Ils allaient chercher de l'eau au puits situé à plusieurs centaines de mètres, par tous les temps. Pas de WC, pas de douche. Rien. Ils avaient froid. Ils étaient très souvent malades. La terre est basse et dure à travailler à la main ou avec un vieux cheval.
La galère !

Lui qui est bien vieux maintenant, ne voudrait jamais, au grand jamais, revenir en arrière et vivre comme ses parents.

Vous avez des arguments, Albator, pour que je lui explique qu'il doit le faire ?
Lui dire qu'il y en marre du progrès et du "culte de l'homme Dieu" ?

Il faudra encore 4 ou 5 ans pour voir si Allegre avait raison...

La plupart des scientifiques qui pensent que l'augmentation des températures de la fin du XXieme siécle est due à des cycles naturel (une minorité mais ils sont assez nombreux) prévoient depuis longtemps une baisse des températures apres un pic autour de 2010; On y est, les faits montreront qui avait raison ou tord. Si la température baisse disons dans les 5ans qui viennent la messe sera dite.

@ Gilles

D'accord !
Mais il est possible que la messe soit dite bien avant parce qu'un nombre croissant d'articles s'intéressent maintenant aux variations naturelles du climat.
Notamment celles qui ont une période de 60 ans, environ, et qui semblent liées aux oscillations océaniques (PDO, AMO etc.)

Pour ce qui est du futur proche, le El Nino (chaud), présent depuis plusieurs mois vient de mourir. Un La Nina (froid) semble prendre le relais. Il y a gros à parier que les températures vont chuter assez brutalement comme après le El Nino de 1998.

Daneel le retour !
:o

(Eh oui, deux semaines déjà où j'étais parti visiter d'autres galaxies... ;o)

dagsit-bleu me disait notamment mercredi 2 juin :
"daneel, j’ai trouvé une chose plutôt intéressante hier : « Des scientifiques ont fait une découverte au fond de l’océan antarctique. Qu’est-ce donc ? Il s’agit des premières indications d’une énorme émission de dioxyde de carbone il y a environ 18.000 ans, qui a contribué à la fin de la dernière période glaciaire. Ces résultats fournissent aussi la première indication concrète que le CO2 était piégé efficacement dans les grands fonds océaniques pendant la dernière glaciation......"

OUI, et alors ?
Cette info - que l'on connaissait depuis longtemps - remettrait donc en cause la réalité du réchauffement anthropique par les rejets industriels de dizaines de milliards de tonnes de gaz carbonique et autres GES ?

Ben non...
Le CO2 que l'on ajoute en excès à l'équilibre naturel de notre atmosphère a bel et bien un effet "réchauffant" : le nier revient à nier que la terre est ronde ou qu'elle tourne autour du soleil !...
C'EST UN FAIT SCIENTIFIQUE - PHYSIQUE - INDÉNIABLE !!!...
Et les climato-négateurs en tentant de nous bassiner sur d'autres causes ne font que s'enfoncer davantage dans leurs "doux-leurres" !

Et justement, le problème que l'on dénonce depuis déjà plus de 40 ans (eh oui, déjà tant de temps à crier cette vérité dans le désert, à une époque où on ne traitait même pas les écolos de "criminels" - c'est exactement ce que fait Allègre dans son dernier torchon pseudo-scientifique -, mais qu'on ne les écoutait même pas et les considéraient juste comme des baba-cool attardés (!))....
... C'est que en provoquant cette hausse fatale de deux degrés.... nous allons mettre en branle toute une série de réactions en chaîne, qui va libérer brutalement tout le gaz carbonique et le méthane - et d'autres gaz moins médiatiques !!! - piégés depuis des millénaires dans le pergélisol... et au fond des océans !!!

LES CHIFFRES :
- 30 milliards de tonnes !
C'est le nombre de tonnes de dioxyde de carbone émises en moyenne, par an !...
Et vous croyez vraiment que cela ne peut pas avoir une petite influence ?!?!?

- EN 100 ANS, NOUS AVONS DÉGAGÉ AUTANT DE CO2 QUE LA TERRE NE LE FAIT NATURELLEMENT EN 20.000 ANS !
PRÉTENDRE QUE CE CONSTAT EST SANS CONSÉQUENCE SUR NOTRE CLIMAT... EST UN "NON-SENS" !

- Rien qu’aux Etats-Unis, il s’est pourtant déjà dépensé DES CENTAINES DE MILLIONS DE DOLLARS en campagnes de désinformation pour nier ce constat !!!...
(Au fait, combien nos si chers pétroliers ont dépensé pour stopper leur fuite sous-marine qui date de plus d'un mois et demi et dont le pétrole se répand par dizaines de millions de litres ???)

Aujourd'hui encore, l'économie mondiale a consommé l'équivalent de 22 millions de tonnes de pétrole et, par conséquent, nous aurons, durant ces mêmes 24 heures, collectivement relâché dans l'atmosphère 100 millions de tonnes de gaz à effet de serre de plus...

Un excellent article à découvrir ici :
UNE PAGE D'HISTOIRE CLIMATOLOGIQUE
http://crefrance.ning.com/group/leclimatdanstoussestats/forum/topics/une-page-dhistoire

Une petite blague "Daneelienne"
(Qui en fera marrer certains, et feront grincer les dents à d'autres ! :o )

Dans un cyber-café à l'enseigne évocatrice "Y-a pas que le Q.I. dans la vie", un gars arrive joyeusement :
- Moi, j'ai un QI de 165 !
Un autre lui répond :
- Moi, j'ai un QI de 162.
Alors, ils se mettent dans un coin pour discuter des problèmes écologiques menaçants l'Humanité et des stratégies pour y remédier...

Un autre gars arrive :
- Moi, j'ai un QI de 140 !
Un autre lui répond :
- Moi, j'ai un QI de 139.
Et ils se mettent dans un coin pour discuter des problèmes socio-économiques, et des réformes politiques à apporter...

Arrive un excité qui hurle :
- Moi, j'ai un QI de 5 !
Dix autres lui répondent :
- Moi j'ai un QI de 4 !
- Moi j'ai un QI de 2 !
- Moi j'ai un QI de 3 !
- Moi j'ai un QI de 1 !
....
Et ils se mettent tous dans un coin et la discussion commence :
- Alors, toi aussi t'es un climato-sceptique ?

:o :o :o :o :o

-------------

LE PROBLÈME DU CO2 ?...
C’EST DE LA PHYSIQUE PURE :

« L’augmentation présumée de la température a été prédite bien avant d’être détectable dans l’atmosphère, en fait bien avant de savoir que le CO2 était vraiment en train d’augmenter. ….
La prédiction de base du réchauffement est fondée sur des principes de physique vraiment fondamentaux ayant trait à l’absorption des infrarouges par les gaz à effet de serre, à la théorie radiative du corps noir, et à la thermodynamique de l’atmosphère saturée. ….

Aucune autre théorie basée sur des principes physiques quantifiables n’a pu faire de même.
Si quelqu’un arrivait avec la brillante idée que, disons, le réchauffement global est dû à la pluie de Phlogistique tombant de la Lune, cela n’effacerait pas d’un coup tout ce que l’on sait sur la thermodynamique, sur l’absorption des infrarouges, l’équilibre radiatif.…. »

Le gaz carbonique introduit l'effet de serre :
Si l'atmosphère de gaz carbonique est peu dense et loin du soleil, et si elle contient peu d'eau de toute façon, comme dans le cas de Mars, l'effet est faible.
Mais imaginons une planète comme la Terre, et aussi rapprochée du Soleil.
L'effet de serre va être considérable :
LA TEMPÉRATURE VA S'ÉLEVER, VAPORISANT DAVANTAGE LES OCÉANS. LA VAPEUR D'EAU PRODUITE VA AUGMENTER L'EFFET DE SERRE, AINSI D'AILLEURS QUE LE GAZ CARBONIQUE SUPPLÉMENTAIRE LIBÉRÉ PAR L'ÉCHAUFFEMENT DE L'ÉCORCE TERRESTRE.
FINALEMENT, LA PLANÈTE VA ÊTRE TORRIDE, TOUTE SON EAU VA SE TROUVER SOUS FORME DE VAPEUR DANS UNE ATMOSPHÈRE ÉPAISSE ET CHARGÉE DE NUAGES MASQUANT ÉTERNELLEMENT LA SURFACE, CETTE ATMOSPHÈRE ÉTANT FORMÉE ESSENTIELLEMENT DE GAZ CARBONIQUE.
C'EST LE PORTRAIT DE VÉNUS, QUI A DÛ EFFECTIVEMENT SUBIR UN EFFET DE SERRE DIVERGENT DE CE TYPE, DÉCLENCHÉ PAR LA CHALEUR SUPPLÉMENTAIRE REÇUE PAR RAPPORT À LA TERRE.....

Si, il y a une quarantaine d'années, certains scientifiques pensaient à un refroidissement, c'est parce qu'a l'époque, non seulement on savait que le soleil entrerait fatalement dans son cycle de moindre activité (ça fait plus d'un siècle que l'on étudie le soleil "intensivement"), mais aussi parce qu'alors, le danger qui semblait le plus important n'était pas encore le CO2, mais les CFC, qui non seulement avaient la particularité de nous "bouffer la couche d'ozone" - très très grave ça aussi !!! -, mais qui provoquaient un effet totalement opposé à celui du CO2 : "L'EFFET PARASOL" !....
Depuis, quelques données ont changées : le protocole de Montréal de 1987 ayant sérieusement freiné l'émission de ces gaz "refroidissants" tels les chlorofluorocarbures et les hydro-chlorofluorocarbures... pendant que les rejets de CO2, eux, n'ont cessé d'augmenter...

Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que nous avons depuis une dizaine d'années un soleil en service minimum (nous devrions donc être dans une période genre "Minimum de Maunder" (Petite Période Glaciaire !))...
Or, notre planète se réchauffe pourtant comme jamais !!!

Voir notamment ces articles sur "CreFrance" (adresse mentionnée dans le précédent message) :
- UNE PAGE D'HISTOIRE... CLIMATOLOGIQUE !

- BILAN CLIMATIQUE : Records de chaleur pour activité solaire minimum !!!

- QUAND LE SOLEIL SE RÉVEILLERA

- LE SOLEIL VOUS DIS-JE !

Et enfin :
- QUAND COMPRENDRONS-NOUS DONC ?
(Cf. " http://planetevivante.ning.com/profiles/blogs/quand-comprendronsnous-donc ")

La planète, on s'en moque. Non mais franchement ... Tant de stupidité. Voilà une société qui a perdu toute raison.
J'avais lu ceci : "Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté". Des gens comme Albator font le contraire.
Je voudrai d'abord signaler que, contrairement à ce qu'on nous raconte en boucle, les "climato-sceptiques" comme vous dîtes ne sont pas si minoritaires qu'on le prétend et que des études sérieuses ont apporté de nombreuses preuves que le réchauffement climatique n'est pas dû à l'homme. On peut en discuter mais ce n'est pas mon principal sujet.
Sur la technologie, que nombre d'entre vous dénoncent, allez donc dire cela aux paysans qui mourraient de froid il y a cinquante ans et plus, dîtes cela à ceux qui seraient mort de faim si nous n'avions pas inventé la production de masse.
Vous vous croyez en 1850 quand on était encore un milliard d'habitant sur terre. Il est pourtant simple de faire ce constat. Si nous arrètons le progrés technologique, alors c'est la famine qui nous attend. Mais on s'en fiche puisqu'il faut absolument protéger la "terre-mère".
Si vous voulez vivre absolument en harmonie avec la nature, alors allez chez les indiens en Amazonie. Vous ne tiendriait pas deux jours.
En fait, vous ne faîtes qu'obéir à la bien-pensance moderne qui, par haine de soi (j'avais également lu le terme d'ethno-masoscisme), refuse d'accepter que la technique vous permet de vivre mieux et qui croit que nous devons retourner à la "simplicité", à la "spiritualité"(tout les bobos se convertissent au bouddhisme maintenant), à toute ces bétises obscurantistes qui nous inculquent la peur de l'avenir et du nouveau. Contrairement à ce que l'on dit ici, ce genre d'idées sont majoritaires (à la télévision). C'est un déni de civilisation.
Pour la planète, la prochaine révolution industrielle annoncée par la robotique, les nanotechnologies, les biotechnologies, nous permettra de contrôler notre environnement de façon à ce que nous n'ayons plus à souffrir de lui
Ce n'est pas du rêve mais du concret. Et je préfère la raison à l'idéalisme béat politiquement correct de notre époque.

Eh ben... beaucoup d'affirmations complètement "décalés" dans les propos de 'Wells' (Oh, "imprudent voyageur" ton incursion dans les paradoxes temporels t'aurait-elle quelque peu embrouillé ta vision du présent ? :o ... )

Bon alors déjà, moi - comme tous les écologistes d'ailleurs, la planète, je ne m'en moque pas. Il est important de la protéger non seulement pour elle-même (de quel droit la polluons nous ainsi et détruisons toute la nature qui nous entoure ???), mais aussi pour nous-même : l'Humanité !
Car c'est elle qui nous nourrit et nous permet de vivre ; certainement pas la robotique, ni la nanotechnologie, la biotechnologie avec toute leur farandole de pesticides (plus de paysans sont morts des pesticides que de froid (!)), OGM, CFC, CO2 et toute la clique ....

- "Contrairement à ce qu’on nous raconte en boucle, les « climato-sceptiques » ne sont pas si minoritaires qu’on le prétend" ?
BEN OUI... C'EST MALHEUREUSEMENT UN FAIT QU'IL Y A BIEN PLUS DE QI INFÉRIEURS À "100" QUE DE QI SUPÉRIEURS A "150" !
LES IMBÉCILES SONT TOUJOURS PLUS NOMBREUX QUE LES GENS INTELLIGENTS.

- "Des études sérieuses ont apporté de nombreuses preuves que le réchauffement climatique n’est pas dû à l’homme" ?
BEN NON... RIEN DE SÉRIEUX ! TOUJOURS QUE DE L'INTOX ET DE LA MANIPULATION DES CONSCIENCES (ET PAYÉES TRÈS CHERS PAR LES LOBBYS DU PÉTROLE, DE LA BAGNOLE ET DE LA BIDOCHE : DES CENTAINES DE MILLIONS DE DOLLARS !!!!)

IL N'EXISTE AUCUNE PREUVE VIABLE QUE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE NE SERAIT PAS CAUSÉ PAR LES DIZAINES DE MILLIARDS DE TONNES DE CO2 QUE NOUS RELÂCHONS ANNUELLEMENT DANS L'ATMOSPHÈRE....
PAR CONTRE, TOUTES LES PREUVES SCIENTIFIQUES SÉRIEUSES CONVERGENT POUR DÉMONTRER NON SEULEMENT QU'IL Y A BIEN RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE... MAIS AUSSI QUE CE N'EST NI LE SOLEIL LE RESPONSABLE, NI LES RAYONS COSMIQUES, NI LE BASCULEMENT AXIAL DE ROTATION DE LA TERRE, NI MÊME "NIBIRU ET 2013" (!)...
OUI, BEAUCOUP DE FACTEURS SONT EN INTERACTIONS PERMANENTES DANS L'ÉQUILIBRE DU CLIMAT... MAIS IL Y A UN SEUL FACTEUR DÉSÉQUILIBRANT : LES ÉMISSIONS HUMAINES DE GAZ A EFFET DE SERRE !

EH OUI, CHER 'Wells' , "On peut en discuter"...
MAIS CELA SE VOIT BIEN QUE LE PROBLÈME DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE... "n’est pas ton principal sujet"... :o

-------------

NEWS : "Démentir le réchauffement climatique, un vrai jeu d'enfant ?"
Une jeune texane, la semaine dernière, a reçu une lettre l’informant qu’elle avait remporté le Concours national de la science, catégorie 9-11 ans, organisé par la très prestigieuse National Science Foundation. Une belle victoire puisque cinquante mille projets étaient en lice, raconte la lettre.
Dans le colis, un trophée, une médaille et une belle plaque gravée à son nom.
Son projet ? « Démentir le réchauffement climatique »...
Trop fier, son paternel contacte fissa la directrice de l’école de sa fille. Et il lui montre la lettre et les babioles. L’enseignante, flairant le bon coup pour la réputation de son école, appelle le journal local de son patelin. Et le Beeville Bee-Picayune de raconter le joli conte de fées, non sans mentionner qu’il y avait quatorze scientifique médaillés et Al Gore himself dans le jury de la compétition.

Evidemment, il y a toujours un climato-négateur en goguette, et un premier site activiste reprend l’info. Pensez-donc, une gosse de dix ans qui remporte un prix fédéral pour un projet niant le réchauffement climatique !
En deux jours, l’affaire se retrouve sur une quarantaine de sites (blogs, médias, agrégateurs…), jusqu’en Inde, raconte Zeke Hausfather, du forum «Changement climatique et médias» de l’Université de Yale.
Et bien évidemment, chacun recopie le site de l’autre, sans même jeter un soupçon sur cette drôle d’histoire.

(Cf. http://effetsdeterre.fr/2010/06/14/la-gamine-climato-sceptique-victime-dune-mauvaise-farce/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+effetsdeterre%2FgTfO+%28Effets+de+terre%29 )

Excellent ce test. C'est également amusant de voir ce que dit le test confirmé par des commentaires d'obscurantistes : raisonnements simplistes à la Claude Allègre.

Dommage que ce test soit si naze, c'est d'une naiveté confondante...
J'attendais de Greenpeace qqchose de moins biaisé et plus intelligent...
Bonne continuation.

Mon cher Daneel, tu confirmes éxactement ce que je pense de l'écologisme.
Les faits sont là : on dénombre quelques centaines de paysans morts à cause des pesticides alors que le nombre morts de froid se comptent par millions rien que depuis 2 siècles(je reconnais que tout n'est pas parfait avec notre modèle économique bien évidement).
Mais évidement, le déni de réalité perpetuelle des écologistes vous fait également oublié que, dans l'histoire de la planète terre, il y a eu des periodes de glaciation mais aussi de réchauffements.
Ensuite, nous nous nourrissons justement en exploitant la terre, pas en la respectant. L'humanité a justement accru ses connaissances pour mieux exploiter la terre et nourrir une population croissante.
Sur l'argument du CO2 : En effet, le CO2 peut accroitre la température mais seulement, d'après un article que j'ai lut signé, entre-autres, par 2 membres du GIEC, plusieurs siècles après l'émition dudit CO2.
Ensuite, sur les nouvelles technologie, je reconnais que mon argument est quelque peu scientiste mais c'est une réalité. En effet, la mécanisation accroit considérablement la productivié et rempli beaucoup moins d'espace que des usines "manueles". Les biotechnologies augmentent les rendements agricoles déjà aujourd'hui et donc empècheront, quand on sera 9 milliards, que des famines déciment l'humanité (certains en meurent encore aujourd'hui mais de moins en moins justement).
Dernier point sur ta réaction : elle est l'incarnation de la dimension sectaire de l'écologie. Ceux qui ne sont pas d'accord avec vous sont des cons, des incultes, "des imbéciles"(je te cite), "des malades"(comme nous l'explique ce test). L'incarnation du population déchristiannisé qui se cherche une religion (je le dis d'autant plus que je suis un athée, un "vrai"). Moi, je vous ferai taire au nom de la laïcité mais je dois reconnaitre le coup de génie du religieux qui progresse avec le masque du scientifique (comme essaient de faire les créationniste d'ailleurs).

Au fait, je rajoute que les scientifiques si honteusement payés par les lobby du pétrole sont minoritaire chez les "climato-sceptiques" alors que les curés de l'écologisme médiatique se font des fortunes en criant sans arrèt à la repentance (Al Gore nous a d'ailleurs prouvé, avec sa superbe maison de 300 M² consommant autant d'énergie que tout un quartier, que l'écologie n'est qu'un buisness pour lui).

les scientifiques si honteusement payés par les lobby du pétrole

On peut mettre dans le même panier les scientifiques payés par le lobby écologiste, genre greenpeace, pour faire des études orientées dénonçant tout ce qui entre en contradiction avec le dogme greenpissien. Ces études partielles et partiales sont ensuite assénées avec véhémences comme des vérités universelles et incontestables par les fanatiques endoctrinés à l'évangile vert.

Al Gore nous a d’ailleurs prouvé, avec sa superbe maison de 300 M² consommant autant d’énergie que tout un quartier, que l’écologie n’est qu’un buisness pour lui

Je n'aurai pas mieux dit, et on peut mettre dans le même panier tout les écolo-tartuffes qui veulent nous vendre des éoliennes, des panneaux solaires ou d'autres équipements "écologiques" 10 fois plus chers que leurs équivalents traditionnels, ou qui fustigent les compagnies pétrolières ou EDF tout en laissant fonctionner leurs écrans plasmas et leurs ordinnateurs (car l'écolo-tartuffe ne met jamais ses actes en accord avec ses discours, la décroissance c'est pour les autres et surtout pas pour lui), ou encore qui fustige ceux qui prennent leur voiture pour aller au travail avant de prendre l'avion pour aller en Afrique équatoriale défendre je ne sais quelle espèce menacée de lémurien

screugneugneu, merci de confirmer mes dires mais mon affirmation "les scientifiques si honteusement payés par les lobby du pétrole" était une manière d'aborder le fait que, comme tu le rappèle si bien et que je le dit, "les curés de l’écologisme médiatique se font des fortunes en criant sans arrèt à la repentance"(petite précision de syntaxe).
En fait, tout les écolos d'aujourd'hui ne sont que d'anciens gauchistes qui se sont soumis au dogme libéral qui veulent laver leur conscience en sauvant des plantes mais surtout pas les pauvres ouvriers européens qui, mis massivement au chômage par la mondialisation, ne pourront espérer un emploi à cause de la destruction voulue du reste de l'industrie européenne par les écologistes.
Bienvenue dans l'Espagne du 14ème siècle.

Le vrai visage de Greenpeace révélé. On passe au dogme. Et on propose de rééduquer les mal pensants. Cf 1984. Cette organisation est-elle inféodée au NOM? On peut le penser en regardant le logo du journal.

Ca y est, après avoir passé 5 jours à lire tous les commentaires, je peut enfin mettre mon grain de sel.

Albator a dit:

"le fait que des individus ouverts d’esprit me lisent sans forcément poster de commentaires, me suffit grandement à savoir que je ne perd pas mon temps."
Et tu a parfaitement raison, je suis a 99% d'accord avec toi albator, j'aime beaucoup tes idée et je les partages, tu vois tu ne perds pas ton temps, je t'encourage à continuer.

Par contre Wells je suis profondément en désaccord avec vos paroles. Alors pour vous « La planète, on s’en moque. » ? Vous trouvez cela normale qu’une seule espèce s’accapare la nature entière ? Lui fasse faire ses quatre volontés et la porte en esclavage ? Et bien moi je ne suis pas d’accord, trouve cela horrible.
La nature est caractérisée par une notion : « l’équilibre » en effet c’est cet équilibre qui permet de la faire marcher. Mais il est aussi très fragile, il suffit qu’il soit rompus pour que tout meure.
Je me rappel de mes anciens cours d’SVT quand j’étais au lycée où l’on me parlait de l’eutrophisation de l’eau : En temps normal, l’eau des rivières est auto épurée grâce a des bactéries qui consommes les matières organique et des algues qui consommes les matières minérales, la rivière se nettoie d’elle même et est alors en état d’équilibre. Mais ce dernier est très facilement rompu : les engrais que l’homme repend sur le sol s’écoulent dans les rivières. Les algues vont donc faire leur boulot et les consommer, elles vont donc se multiplier et verdissent l’eau. Le manque de lumière empêche les autres plantes de faire leur photosynthèse. Quand ces plantes meurent, elles deviendrons le repas des bactéries détritivores, qui se multiplient. Or ces bactéries ont pour particularité de consommer l’oxygène de l’eau. Tout l’O2 sera alors consommé entrainant la mort de tout l’écosystème.
(Ce lien explique le phénomène : http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/ecosys/eutrophisat.html)
Si je mentionne ce phénomène, ce n’est pas pour démontrer une fois de plus les méfaits de l’agriculture sur l’écosystème, mais parce que le comportement de l’être humain est le même que celui des bactéries détritivores. Il a suffit que la science arrive aux humains pour que ces dernier prospèrent et se développent, de la même façon que le surplus de nourriture permette aux bactéries de se développer et de prospérer. Mais malheureusement la science est un cadeau empoisonné car lorsque les ressources seront épuisées, tel l’oxygène des bactéries, tout l’écosystème (la nature et la terre) mourra entrainant les humains dans sa chute.

D’autre part Wells, vous citez les bienfaits des avancées technologiques dans l’abolition des famines, de la souffrance… mais ne voyez vous pas que c’est cela qui mène l’être humain a sa perte !!! Vous pensez que c’est quoi le but de la vie ? Que plus personne ne meure ? Que tout le monde vive 150 ans en excellente santé ? Mais c’est pour cela que la population humaine croit de façon exponentielle. Les gens meurent plus rarement, la surpopulation s’accélère et la terre ne pourra pas nourrir notre population qui est prévue a 9 milliards d’ici peu. Et que font les hommes ? Ils cherchent toujours à améliorer la médecine, ils veulent vivre le plus longtemps possible… Je trouve cela aberrant car cela provoquera notre perte de la même façon que la disparition de l’oxygène, détruisant l’écosystème fluviale.
En outre vous dites que :
« Les biotechnologies augmentent les rendements agricoles déjà aujourd’hui et donc empêcheront, quand on sera 9 milliards, que des famines déciment l’humanité »
Mais si la médecine n’étais pas si développée on atteindrait jamais cette barre des 9 milliards car on serait toujours moins de 1 milliard et on n’aurait pas besoin de cette agriculture intensive si nocive pour l’environnement.

C’est donc la science Qui est responsable du déséquilibre de la nature, qui entraineras sa perte et de l’humanité. On peut aussi comparer la nature au corps d’un être vivant. Son équilibre permet le son fonctionnement parfaitement huilé. C’est alors qu’un de ses organes l’espèce humaine a décidé de se rebeller, tels des cellules cancéreuses. N’obéissant plus aux avertissements du corps entier ces cellules cancéreuses ne pensent qu’a-elle. Malheureusement cela entraineras la mort du corps entier. Donc Wells, si le fait de trouver horrible qu’une espèce modèle la nature selon ses propres intérêts ne vous suffit pas pour vouloir sauver la planète, (personnellement cela me suffit amplement) dites vous que de toute façon les intérêts de l’humanité et de la nature sont étroitement liés.

MOI JE LE DIS ET LE REPETE : CE « PROGRES », RESPONSABLE DE LA SURPOPULATION MENERAS CETTE PLANETE A SA PERTE !

Et je voudrais rajouter que je pense en effet que la suicide serait une bonne solution, il y a quelque années de cela j’y ai très sérieusement réfléchis. Mais finalement je pense qu’il est plus important de tenter d’éveiller les consciences ou d’agir de quelque façon que ce soit avant de le pratiquer, pour qu’il ne s’agisse pas d’un acte sans importance. En outre mon rêve serait effectivement de pour migrer vers une des dernières civilisations humaines que je juge comme n’étant pas destructrice tels les amérindiens ou autres aborigènes.

le lien que j'ai mis ne marchais pas :
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/ecosys/eutrophisat.html

En gros, tu veux retourner à l'age de pierre, libre à toi, mais commence par mettre tes beaux principes en action et va donc vivre tout nu dans la foret, on verra combien de temps tu tiendras.

Comme je l'ai deja dit : Une action isolée ne sert a rien, il faut que ce soit un mouvement de grande ampleur, et pour cela, ca passe par l'eveil des consciences, ce que tente de faire en informant le plus de gens possible de mon point de vue.

naked pics of kate beckinsale http://community.getk2.org/profile/KateBeckinsalenude - kate beckinsale nude tube underworld

Le test se fait en quelques minutes
C'est pas plus compliqué que cela: vous soufflez dans un ballon; si vous dégagez plus de 390 ppm de CO2, vous êtes atteint

Mon cher Sekoyah,
vos arguments sont très recevable dans le sens où vous êtes dans une logique malthusienne. En effet, pour Malthus, la surpopulation est le principale problème auquel l'humanité fait face. Il a fait des expérience concluante sur les animaux et a prouvé que l'absence de restriction à la croissance démographique entraine des catastrophes ... pour des animaux "normaux" c'est tout à fait vrai. En revanche, pour l'humain, l'équation n'est pas tout à fait la même car justement l'humain invente de nouvelles choses afin de répondre à la croissance démographique (car sinon, si l'on est dans un shéma purement malthusien, l'humanité aurait dû disparaitre depuis longtemps). Et justement, même si cela peut passer pour une fuite en avant, l'accroissement des connaissances permet d'abattre les obstacles à la "prospérité" de notre espèce. La terre n'est pas assez grande ? Allons dans l'espace (même si cela peut paraître un peu idéaliste mais vous voyez ce que je veut dire).
Ensuite le côté "une espèce qui s'accapare toute les richesses". Cette maîtrise de l'environnement peut être résumé par la lutte pour la survie. Dans la "nature" la croissance démographique est régulé par la présence de prédateurs qui eux mêmes sont régulés par la présence de proies(c'est l'équilibre dont vous parliez). Mais sans cette régulation, ils feraient pareil que nous. Ce n'est pas de l'égoïsme, mais simplement de l'instinct de survie. Et cet instinct de survie nous permet de nous en sortir gràce à ce que j'ai expliqué plus haut.

Un autre point Sekoyah,
je trouve votre dernier paragraphe un peu comme celui d'un "adolescent attardé" (n'y voyait pas une insulte, j'ai été comme ça à une époque également). Le côté "j'ai pensé au suicide" qui démontre merveilleusement le jeune d'aujourd'hui complètement déconnecté de la réalité qui pense qu'il est l'un des seuls de ce monde à être clairvoyant. En fait, vous avez gardé vos idéaux de "jeune con" (le côté "on fait la révolution au nom de la liberté, de la justice, etc...") mais vous vous êtes, bien que cela puisse paraître paradoxale, "fanatisé' dans le fait que cette "résistance" n'est plus une volonté individuelle mais une reflexion sociale prosélyte et maintenant, vous cherchez à "convertir" les peuples. Vous voulez nous faire régresser au rangs des amérindiens (technologiquement parlant) mais cela devra se faire au prix d'un grand nombre de vie sacrifié que l'on ne pourra pas nourrir. Qui sera le juge ? Qui décidéra qui doit vivre et qui doit mourir ? Vous ?
Si vous voulez massacrer des milliards de personnes à travers le monde, alors dîtes-le ! Proclamez enfin vos idées !
Vous êtes caractéristiques d'un occident élevé depuis 50 ans par une idéologie victimaire (les blancs ont tué des juifs, colonisé des noirs, se sont industrialisés, etc...). Et maintenant, vous cherchez à expier ces fautes en proclamant l'abolition l'abolissement de la civilisation.
Grand bien vous fasse. J'espère au moins que ce déversement de haine envers vos semblables vous soulage.

Je suis un sceptique... Car le scepticisme est uneattitude scientifique valable.

Je m'interroge aussi sur la maniere qui permettrait de comparer des temperatures mesurees a des endroits ayant des fluctuations allant jusqua 40 degres en 24 heures et d'en tirer des conclusions au dixieme de degres. Quelles sont les methodes de ponderation de ces donnnees? quand on sait que l'hiver dans une hemisphere signifie l'ete dans l'autre. Que le jour d'un cote est la nuit dans l'autre. On nous parle d'une elevation de la temperature globale de 0.96 degres sur un siecle. Mais tout statisticien (meme amateur) sait qu'en l'absence d'ecart type et d'estimation de l'erreur de mesure une telle affirmation n'est rien d'autre qu'une simple hypothese. Je vous invite a l'experience suivante . Prenez deux bons thermometres et tentez a deux endroits differents mais pas tres eloigne de votre jardin de determiner la temperature au dixieme de degres.

Que ferez-vous si vos thermometres vous donnaient une teperature differente (ce qui est plus que probable) est ce que la temperature "reelle" de votre jardin pourrait etre determinee par la moyenne arithmetique des deux temperatures ?
Reporte a l'echelle mondiale vous voyez deja le probleme de la moyenne: Mais il y a plus ! Est-ce que un degres entre -20 et -21 a la meme valeur caloriquequ'un degres entre +20 et +21 ? Alors que nous savons que notre echelle Celsius de temperature est tout a fait arbitraire resultant de la division en ecarts constants de la distance entre la glace fondue et l'eau bouillante. Les exemples sont nombreux pour montrer que parler de rechauffement ou de refroidissement de la planete depend surtout des hypotheses de depart. Le GIEC a les siennes. Mais ce ne sont pas les seules possibles.

Henris

ashley greene free naked pics http://trusted.md/user/ashley_greene_nude - ashley greene nude wwtdd

vanessa hudgens completly nude http://dexterwiki.sho.com/account/VANESSA_HUDGENS_NUDE - naked vanessa hudgens

lady gaga photos nude http://www.theavettbrothers.com/us/blog/lady-gaga-nude - lady gaga nude naked pictures

miley cyrus naked photo http://www.gamezebo.com/members/miley-cyrus-naked - miley cyrus naked photo

emma watson drawn nude http://www.ozzy.com/us/blog/emma-watson-nude - emma watson real nude pics

Lu sur le blogue Science de Libé, une des dernière synthèse sur le climat à destination des décideurs pour la réunion de Copenhague, réalisée par quelques uns des meilleurs experts climat.

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/11/le-diagnostic-pour-copenhague-derni%C3%A8re-alerte-des-climatologues.html

La quatrième photo/illustration indique les scénarios d'émissionsde CO2 permettant de conserver une chance raisonnable de rester sous les 2°C de réchauffement climatique.

Donc, pour avoir une chance raisonnable de ne pas dépasser 2°C de réchauffement, il faut baisser les émissions mondiales de CO2 de 4% chaque année dès 2011 (ce qui bien sur n'arrivera pas). Si on repousse le démarrage de la baisse des émissions à 2020 c'est de 10% annuellement qu'il faudra les baisser. Vu que le co2 est actuellement lié au PIB, ça implique une décroissance annuelle de 10%, équivalente à celle connue sous un état de guerre. Aucun Américain, aucun consommateur de base, aucun dirigeant de quelque pays développé que ce soit n'osera mettre en oeuvre des efforts aussi énormes. Il est désormais inéluctable que nous allons franchir les points d'emballement (tipping points) de la machine climatique.

tila tequila nude metacafe http://www.metrostationmusic.com/us/comment/tila-tequila-nude - tila tequila nude naked

katy perry naked http://www.lenkamusic.com/us/node/3389 - katy perry nude pic

free nude pics of lady gaga http://www.bandofhorses.com/us/blog/lady-gaga-nude - lady gaga naked video

hot nude megan fox http://www.themcrookedvultures.com/us/blog/megan-fox-nude - free megan fox nude pictures

Je trouve ce test de très mauvais gout, même pris au 2nd degré.
Diaboliser ses contradicteurs, les qualifier de malades, et les menacer d'une seringue, ça rappelle des mauvais souvenirs à ceux qui ont connu la défunte URSS.

Un conseil de vieux: profitez des vacances pour lire Soltjenitsyne.

Et je ne vais pas aller jusqu'au excès de certains dont Attac qui évoquent un peu trop facilement les nazis, les camps de la morts et le fameux docteur Mengele et sa seringue ....

miley cyrus nip slip torrent http://www.raheemdevaughnmusic.com/blog/miley-cyrus-nip-slip - miley cyrus nip slip video

Do you know of your content reminds me of some other identical one who I just read the gym?

Donnez votre avis

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par :
- le blocage du posteur
- l'effacement des commentaires incriminés

Voir nos conditions d'utilisation

Tous les champs sont obligatoires.

Votre nom sera affiché sur le site, visible de tous et donc indexable par les sites de recherche type Google. Veuillez utiliser un pseudonyme si vous ne voulez pas que votre identité soit visible et se retrouve sur d'autres sites.
Elle ne sert qu'à des fins d'administration et ne sera pas publiée sur le site.
Pour lutter contre le spam publicitaire, de nombreux mots sont interdits dans les commentaires. Si ces mots sont présents, votre commentaire sera automatiquement rejeté ou mis en fil d'attente de modération.
De plus, nous n'acceptons que 3 adresses web (URL) au maximum dans les commentaires.

Si votre commentaire est bloqué, il n'apparaîtra pas.
Merci de patienter pour que celui-ci soit mis en ligne.
Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.