Tchernobyl, Fukushima : le désastre nucléaire continue

L’accident nucléaire de Fukushima a eu lieu il y a cinq ans maintenant, le 11 mars 2011. Celui de Tchernobyl, il y a 30 ans : le 26 avril 1986. Avec quelles conséquences ? Quelles traces en reste-t-il, des années après ? Jusqu’où s’étend la pollution nucléaire ? Nous avons mené des recherches poussées en Russie, en Ukraine et au Japon pour répondre à ces questions et publions aujourd’hui un rapport scientifique [en] qui en compile les résultats. Et tire la sonnette d’alarme.

Action au large de Fukushima, mars 2016 © Gavin Newman / Greenpeace
Action au large de Fukushima, mars 2016 © Gavin Newman / Greenpeace

Des millions de gens touchés

Les conséquences de Tchernobyl et Fukushima continuent de se faire sentir jour après jour pour des millions de gens. Comme une agression quotidienne. D’après nos recherches, les survivants de Tchernobyl, dont plusieurs centaines de milliers ont été contraints d’abandonner leur logement pour s’établir plus loin, continuent par exemple de manger de la nourriture contaminée dans des proportions largement supérieures aux normes en vigueur. Et 5 millions de personnes environ vivent encore dans des zones contaminées.

Au Japon, ce sont près de 100 000 personnes qui n’ont toujours pas pu rejoindre leur maison – et une bonne partie d’entre elles ne le pourra sans doute jamais, malgré la rhétorique illusoire du gouvernement japonais qui continue de minimiser le problème. Nos recherches montrent par exemple que les forêts qui entourent Fukushima et Tchernobyl forment des sortes de “réservoirs” de radioactivité, générant des risques de santé publique forts pour les communautés qui vivent encore à proximité.

Recueil de données concernant la contamination des forêts et de la nourriture, Ukraine, Septembre 2015  © Denis Sinyakov / Greenpeace
Recueil de données concernant la contamination des forêts et de la nourriture, Ukraine, Septembre 2015 © Denis Sinyakov / Greenpeace

Des gouvernements irresponsables

Mais le plus inquiétant, c’est le fait que les gouvernements en place, qu’il s’agisse de ceux du Japon ou de ceux propres aux pays contaminés par Tchernobyl, sont tous en train de réduire les mesures de radioprotection des populations. Les programmes de surveillance alimentaire autour de Tchernobyl ont ainsi été largement réduits. Quant au gouvernement japonais, il invite les habitants à retourner “ chez eux ” dès 2017, alors même que le territoire de Fukushima est encore bien loin d’être décontaminé. C’est pourquoi nous appelons les autorités politiques à poursuivre leur soutien financier envers les survivants de Tchernobyl et Fukushima, afin qu’ils puissent continuer à vivre à distance des radiations.

Commerces et maisons abandonnées à Namie, Fukushima, 2014  © Christian Aslund / Greenpeace
Commerces et maisons abandonnées à Namie, Fukushima, 2014 © Christian Aslund / Greenpeace

Un enjeu de santé publique

Car il s’agit là d’un problème de santé publique. Nous avons par exemple observé des impacts graves sur la santé des individus appartenant aux communautés concernées par les accidents de Tchernobyl et Fukushima. Au sein des zones contaminées, le taux de mortalité est en effet nettement supérieur à la normale, le taux de natalité est quant à lui inférieur. La prévalence du cancer et des maladies mentales en forte hausse. A Fukushima, une expansion du cancer de la thyroïde sévit parmi les enfants. Et un tiers environ des mères vivant à proximité ou dans les zones contaminées montrent des symptômes de dépression.

Sortir enfin de la mythologie nucléaire

Les conséquences du nucléaire sont donc dramatiques pour des millions de personnes. C’est un fait. Le nucléaire est un désastre à long terme. Pas un accident spontané qu’il suffirait de réparer – ou d’oublier. Et les leçons de Tchernobyl et Fukushima doivent être inlassablement répétées pour tordre le cou aux idées reçues qui continuent de circuler en dépit du bon sens : non, le nucléaire n’est pas une énergie sûre. Non, le nucléaire n’est pas une énergie propre.

Le gouvernement japonais a récemment décidé de relancer deux réacteurs nucléaires. Heureusement, la justice vient de s’y opposer : « A la lumière de l’accident de Fukushima (…) il reste des interrogations sur les mesures de protection vis-à-vis d’un tsunami et concernant les plans d’évacuation« , a souligné le juge. Espérons qu’il soit entendu. Exigeons surtout que les gouvernements du monde entier décident une bonne fois pour toute de se tourner vers les énergies renouvelables, aujourd’hui prêtes à prendre la relève des énergies fissiles et fossiles à grande échelle.

Les leçons en terme de sûreté n’ont pas été tirées

Que ce soit au Japon comme en France, les autorités n’ont pas suffisamment pris en considération le retour d’expérience de ces tragédies, qui aurait dû amener à fermer bon nombre d’installations immédiatement. En France, les centrales nucléaires de Fessenheim, Bugey, Gravelines, Tricastin et Blayais sont une menace immédiate du simple fait de leur vétusté. Mais aussi d’inondations potentielles ou de risques sismiques. Elles sont une épée de Damoclès pour les populations.

Bien que certaines mesures aient été prises, notamment sous la pression de l’Agence de sûreté du nucléaire (ASN), celles-ci ont en réalité été pensées uniquement pour assurer la continuité du fonctionnement du parc actuel, sans imaginer qu’un arrêt de certaines centrales – pourtant nécessaire – puisse être possible. Le gouvernement français, de son coté, fait tout pour tenter d’oublier et de faire oublier ces catastrophes historiques. Un immobilisme coupable, et dangereux.

Vos commentaires

Poster un commentaire

63 commentaires pour « Tchernobyl, Fukushima : le désastre nucléaire continue »

TCHERNOBYL.....FUKUSHIMA......FESSENHEIM??????? Accélère camarade le mur est encore trop loin.....combien de morts faut il encore pour que les hommes ouvrent les yeux

la catastrophe de Tchernobyl a eu lieu le 26 avril 1986 et non le 4, pour l'exactitude.

consulte un ophtalmologiste-fait vite c'est difficile d'obtenir un rendez-vous

Pardonnez moi, mais ce rapport existe t'il en Français ?

et comment ont vécu les japonais durant toutes ces années et tous ces mois SANS réacteur nucléaire ? Sont-ils retournés dans des grottes vivre à la bougie ? Si nous voulons oeuvrer en faveur de la décroissance dans la tête des gens, il serait bon de faire savoir dans les medias que les japonais ont bien vécu malgré l'absence de réacteurs nucléaires.

Transposez ces 2 accidents sur le territoire pour que chacun se rende compte de l'impact!

Heureusement, il n'y a pas de nucleairebau Portugal, ou j'habitem!

Bonjour,
Il faut être réaliste, aucun gouvernement n'aura le courage de prendre le problème en entier et d'y trouver une solution. Trop d’intérêts, trop peu de réelles informations, trop des divisions.
Il faut comprendre que cela fonctionne parce qu'il y a des consommateurs . C'est là que doit se situer la réflexion. Quel effort sommes-nous prêt à réaliser dans notre vie de tous les jours, pour que cela diminue puis cesse? C'est à chacun de faire un effort pour diminuer sa consommation (inutile) en énergie. 99 devraient pouvoir plus que 1, non? Quelle planète souhaitons-nous laisser aux générations futures. C'est Maintenant qu'il faut faire! Et cesser d'attendre que les bonnes décisions et actions soient prises et réalisées par d'autres.
Eric

quelle honte!!on devrait savoir depuis longtemps que déni et désinformation sont la pratique de tous nos politiques:NE RIEN DIRE POUR NE PAS ENGENDRER LA PEUR?FAIRE CROIRE QUE TOUT VA BIEN.on va droit dans le mur:crise socio-économique,déstabilisation de l'europe,robotisation en expansion:en 2025,Raz-de marée sanitaire,social,économique,climatique:le Profit,l'Opportunisme,le Déni,l'Individualisme,la Cupidité dévastent la planète Terre,et on continue à appliquer des schémas de fonctionnement obsolètes et destructeurs.

Le nucléaire est un gouffre financier et est très dangereux on le sait et pourtant EDF s'entête à investir dans les énergies de ce type. Pendant ce temps là EDF privatise la seule centrale géothermique de France (tout en investissant dans la géothermie à l'étranger !) ..... https://www.change.org/p/premier-ministre-non-%C3%A0-la-privatisation-de-la-g%C3%A9othermie-%C3%A0-bouillante-guadeloupe

je suis étonné de ne pas avoir entendu l'argument de la part des pros nucléaire "la radioactivité c'est bon car on soigne les cancers avec."
la question qui se pose est : l'Humanité aiment t'elle ses enfants ...

Ces 2 accidents ont évidement une catastrophe. Mais combien de morts ont il fait par rapport au charbon qui est le vrai concurrent du nucléaire? Et surtout combien de morts dans le futur lié au réchauffement climatique par le CO2 émis par le charbon . Le débat sur le nucléaire tourne toujours a l idéologie alors qu il ne produit pas de CO2 et fait bien moins de dégâts que le charbon

Fils d'ingénieur EDF, toute ma jeunesse on m'a conté les bienfaits du nucléaire. Notamment l'histoire de Superphénix (le réacteur de 3e génération, l'EPR étant la 2e). Vu à quel point les gouvernements sont incapables et irresponsables, je suis bien content que ce projet ait été abandonné, vu l'ampleur du "boom" que ça peut faire. On nous garanti toujours que ce genre de projets scientifiques sont assurés par les plus grand experts de notre temps. J'ai comme un doute. D'autant que ces personnes, tel mon paternel, ne supportent pas qu'on les contredisent.
Si nous vivions dans un système réellement démocratique, alors on pourrais discuter, informer, et faire comprendre aux gens la nécessité vitale de la décroissance. Mais non.
Bonne journée à vous et surtout bon courage. Et merci aux écolos de tous bords qui sans le savoir ont peut-être déjà sauvés des milliers de vies.

Entièrement d'accord avec François ! L'humanité court à sa perte, certains s'imaginent apparemment qu'un tas d'or (ou d'actions) leur servira de paravent contre les radiations, la montée des eaux, la pollution de l'air... Mais l'écologie est primordiale, et elle concerne tout le monde ! A moins que ces braves gens ne se disent que, de toute façon, ils seront morts avant, et ne se moquent éperdument de leurs enfants et petits-enfants...

Tricastin,pollu le lac et les nappes préathiques qui allimentes la population,l'agricullture:
ET SI LE GOUVERNEMET et LES AUTRES,NE VOYAIENT DANS LES POPULATIONS
VISEES QU'UN "LABORATOIRE GEANT,POUR ETUDIER LES CONSEQUENCES DES
RADIATIONS SUR DU REEL" à l'heure du dieu POGNON,de l'HONNEUR au plus offrant
RIEN n'EST IMPOSSIBLE et TOUT est ENVISAGEABLE.Prouvé le CONTRAIRE si Vous
le POUVEZ

Entierement daccord aussi sur le fait que nous courons à notre perte si nous continuons à nous laisser endormir par des gouvernement qui sont plus au service de multinational en tout genre tel des VRP, que des citoyens ! En fait je crois qu'il est temps pour nous d'exiger une vrai démocratie et pas du genre de celle avec laquelle on nous bassine en permanence : une soit disant démocratie participative.
Tout ce qui concerne la santé public, la sécurité (nucléaire, pesticide, OGM...) et donc l'avenir de nos enfants, devrait passer par des référendums. Bien évidement aucun gouvernement n'aura le courage de les proposer, sous couvert que cela coute trop cher ! ...
En fait il savent très bien que si référendum il y a, le nucléaire c'est fini !! les pesticide c'est fini !! et coetera !!...si ont pense pas collectif ont est mort ! et au fait, c'est pas à nous que l'on devrait demander ou l'ont veut que les subvention, donc notre argent, soit investies !? merci greenpeace

Malgré tout, surtout ne pas désespérer ...

Ce rapport existe t 'il en français merci. Merci

Merci Greenpeace ce rapport existe t il en français ?
Par aillieur il y a aussi les arbres et plantes très toxiques que les villes plantent aux profits des firmes pharmaceutiques silence on tue!!!

C'est surement inutile ici mais je rappel tout de même les amendements posés simultanément par notre ministre de l'environnement, présidente de la COP 21 :

- fin (ou suspension...) du principe de pollueur/payeur, le pollueur ne serait plus responsable.
- fin (ou suspension...) de la responsabilité de l'état Français en matière de sûreté nucléaire
- prolongation de l'usage des centrales vêtuste de 10 ans ...

Les 3 en même temps c'est tout simplement une prise de risque nucléaire mondiale en prévision d'un accident.... ça fait réfléchir car on a vraiment l'impression qu'ils ne cherchent pas du tout à éviter cet accident, au contraire presque ... absurde apparemment mais pourtant tangible.

nos gouvernants se sentent-ils protéger dans le cas d'une fuite majeure et explosion d'une centrale nucléaire? des milliards € pour prolonger de 10 ans leur fonctionnement, des milliards pour enfouir les déchets laissés aux générations suivantes en pleine conscience, des milliards pour investir dans 2 EPR en Angleterre avec un investisseur chinois , des milliards pour renflouer la fusion EDF+AREVA,alors que le prix a baissé de 30% sur le marché de gros de l'électricité en Europe (trop d'énergie !!?); l'énergie nucléaire a fait son temps, il est grand temps de produire en énergie renouvelable,Je me pose la question" avec tous ces milliards d'€ , pourrions nous investir dans la recherche française et reprendre une place d'indépendance ,créer des emplois , créer un projet de société (qui manque cruellement à notre pays), protéger notre environnement?
même ,les actions spectaculaires de Greenpeace n'impressionnent plus nos gouvernants!
alors , faudra t'il un accident majeur en France ou notre pays dérivera vers un gouvernement comme en Corée du Nord, un jour?
folie humaine ou pleine conscience? l'homme providentiel est-il né? à suivre ......

Pour réduire les impacts environnementaux au niveau de la consommation, il ne suffira pas de consommer mieux (de plus créer de l'énergie renouvelable et vraiment "verte" est pratiquement impossible), mais de consommer moins: changement de mode de vie et anti-natalisme progressif (sujet encore trop tabou).

Un petit poème de Bertold Brecht: "Eh oui mes agneaux, à présent toute l'herbe est broutée et par les continents se répand la rumeur que la vie ne vaut plus d'être vécue. Vieille sont les races,plus rien à en attendre . Notre petite planète est agile et tondue à raz .Tout est déjà fini, il n'en reste plus rien qu'un bavardage pour quelques temps encore Nous ne sommes rien qu'une petite race tardive de témoins ... et cet âge s'appellera ... l'âge de caoutchouc" .
A part ça, une fois de plus les petits belges sont à la pointe. Le gouvernement de droite vient de décider de prolonger la vie des centrales de Doel et de Tihange dont les cuves sont criblées de micro-fissures contre l'avis de nombreux experts .

Je suis d'accord pour passer aux énergies renouvelables.le probléme est que la majorité de la population mondial est ignorant de tout ce qui touche aux nucléaires. vous me renseigner sur internet mais combien de personnes n'ont pas internet, combien sont sont illétrés. je suis dans un ile de la France , la reunion où on entends jamais parler de votre groupe. passez à la télévision c'est le meilleur moyen de vous faire entendre

Voilà, tout est dit ou presque, on peut être pour le nucléaire pour sa"propreté" apparentevis à vis des émissions de Co, contre pour sa pollution invisible et ses graves impacts sur la santé et l'environnement en plus de l'insolubiloté actuelle du traitement des déchets qui entraine une fuite en avant extrèmement coûteuse et énergivore.On peut émettre des idées de solution s pour sortir de cet ent^etement des responsables politiques , agir, soutenir green peace :), choisr enercoop pour soutenir le développement des énergies renouvelables , limiter au maximum sa consommation.Et , plus philosophiquement, se dire que l'inertie collective est grande et proportionnelle à l'inertie individuelel face au changement qu'impose l'environnement. On peut faire l'autruche, persister et signer ou chercher des solutions pour transformer la sitution. je crosi à la vertu de l'échange des idées , du partage des solutions individuelles et à la compassion compréhensive que tout prend du temps, le temps des idées, leur formulation et leur mise en circulation,le temps de la mise en oeuvre des actions. jE PENSE QUE C'EST UN ÉNORME CHANTIER DE REFLECHIR À UNE SORTIE DU NUCLEAIRE FACE A LA PRESSION DES DEMANDES ENERGETIQUES, INTERNET par exemple QUE JE SUIS EN TRAIN D'UTILISER :) consomme 1.5 %de la consommation mondiale d'électricité, comment pouvons nous agir indiviuellemnt pour réduire cette consommation ? la réfexion est lancée!!!

Pour que les responsables des firmes nucléaires et tous ceux qui travaillent dans cette filière de mort (même les employés, pour qu’ils commencent à mettre la pression) et surtout les décideurs politiques se réveillent concernant la menace nucléaire sur les populations actuelles ET NOS DESCENDANTS, il faut leur marteler le fait qu’ils ne sont, et ne seront pas, les seuls tenus pour responsables en cas d’accident/s, MAIS LEURS FAMILLES ET LEURS DESCENDANTS pour le temps de la décontamination totale aux normes d’avant l’accident : 25,000 ans ; ça leur va ? Cette mentalité de fuite en avant ou ‘après moi le déluge’ typique d’une Sego, doit réveiller les consciences et être punissable par les dirigeants futurs… Comment dire un jour aux malades de Tchernobyl et de Fukushima et leurs descendants irradiés que les responsables sont trop vieux ou séniles pour être poursuivis alors qu’eux trainent dans leur corps et leurs gènes les séquelles de l’irresponsabilité de ses monstres. Les enfants d’une Sego doivent la réveiller avant qu’il ne soit trop tard pour EUX…

Depuis février, nous sommes clients Enercoop. C'est notre méthode pour dorer "non" au nucléaire. Oui, la facture est plus élevée que chez EDF, mais nous considérons que ça correspond à notre "cotisation" pour la protection de l'environnement, au même titre que notre adhésion à Greenpeace.

Depuis février, nous sommes clients Enercoop. C'est notre méthode pour dire "non" au nucléaire. Oui, la facture est plus élevée que chez EDF, mais nous considérons que ça correspond à notre "cotisation" pour la protection de l'environnement, au même titre que notre adhésion à Greenpeace par exemple.

J'ai quitté Edf en 2008 pour un fournisseur 100 % énergies renouvelables, si vous voulez cessez de financer le nucléaire, choisissez un fournisseur qui n'achète pas d'électricité d'origine nucléaire

Bonjour,
Quelle honte après plus de 5 ans rien n a été fait pour indemniser les victimes de ces catastrophes nucléaires et toutes les familles touchées.Quant va t-on interdire la construction de nouvelles centrales nucléaires......?Tenez moi au courant si vous faites signer une pétition.Très cordialement. Michel le Vendéen 85600Montaigu

Ne serait il pas possible de porter plainte collectivement pour non assistance en peuple en danger envers les politiques préméditant " un génocide" et une faillite financière à la clef ?

Et si au nucléaire, OGM, pesticides et autres broutilles, on ajoute le SUPER projet de EDF/ERDF (en fait c'est un lobby industriel à l'origine) concernant les compteurs LINKY et Gaspar? pollution accrue, même à l'interieur des maisons, risques d'incendie non couvert par les assurances, CPL Très dangereux, l'Allemagne a dit NON! contacter Robin des Toits!!!!!!

Les commentaires ne changeront jamais les politiques corrompus ou incapables et si on continue de voter n'importe qui, cela ne changera guère! Ne plus voter en masse casserait le piedestal sur lequel nos responsables s'accrochent lamentablement sans vergogne aidés seulement par le fric qu'ils possèdent, moi je ne vote plus!

Le grand malheur est le manque d informations de beaucoup de gens sur tout ce qui concerne les dangers réels du nucléaire et sur ce qui est actuellement faisable avec les énergies renouvelables, ce qui fait qu`au lieu de lutter au côté des informés et les activistes qui veulent sauver la planète et ses habitants, ils sont souvent taxés de : "écolos-bobos". Bien sûr cela fait l affaire des multinationales et de tous ceux qui ont intérêt à ce que ces énergies dangereuses perdurent. Vous faites déjà beaucoup pour l`information et je ne sais vraiment pas ce qu il faudrait faire de plus pour ouvrir les yeux à ceux qui n ont pas compris. L unique espoir est pourtant une prise de conscience d abord personnelle et ensuite collective pour faire pression sur ceux qui privilégient l argent á la sauvegarde de notre monde et de la qualité de vie des générations futures.

Voilà où mène le principe de la privatisation!
Si EDF en France et ELECTRABEL en Belgique étaient restées des entreprises publiques, les responsables politiques auraient pris les mesures nécessaires pour éviter un black out par imprévoyance et préparer la sortie du nucléaire en accélérant les recherches sur les énergies alternatives. L'une d'entre elles des plus prometteuse est la fabrication d'hydrogène à partir de l'énergie solaire. Une fois, l'hydrogène fabriqué, il est aujourd'hui transportable sans danger avec les mêmes bateaux qui sont utilisés pour transporter le gaz (méthaniers) ou dissous dans des produits chimiques nouvellement mis au point.

désinformation car le nucléaire produit autant de co2 car on ne parle jamais de 'extraction dans les mines, du transport camion bateau et de la transformation du minerai avec une pollution du aux produits chimiques utilisés alors ne parlons pas d'énergie propre

Je viens de lire les commentaires et il en ressort que:
- personne de fait confiance aux politiques pour le bien être de nos descendants
- la majorité est contre le nucléaire (c'est normal dans cette assemblée)
- quelques uns agissent (militent) concrètement pour une sortie du nucléaire
J'essaie de faire partie de ces derniers à la hauteur de mes moyens. Une majorité des maux qui émergent à nos yeux, est le résultat de l'avènement de notre société d'ultra consommation. Quelques idées, que j'applique, avec l'argent dont j'ai pas besoin pour vivre (plutôt que d'acheter des écrans plats et/ou voiture de luxe) Enercoop, AMAP, monnaie locale, voiture électrique, terre de lien, Greenpeace, Sea Shepherd, Habitat et Humanisme, investissement participatif dans les entreprises françaises d'énergie renouvelable, investissement direct forestier et solaire....
Je fais partie d'une association de ville en transition et milite dans mon entourage pour informer les gens sur le fonctionnement de notre société (L'urgence de ralentir, Demain...). Il est très difficile de toucher les gens qui n'ont pas une sensibilité "écologique", et même parmi eux et qui (disent qu'ils) sont convaincus, il reste souvent à passer le pas vers l'action...
Il y a mille et une façon, une fois ses convictions affirmées, d'agir en cohérence avec elles. Le plus important c'est de le faire.

Comme le dit si bien Pierre Rabhi au sujet du colibri "que chacun fasse sa part". Il ne faut pas se contenter de faire des commentaires mais il faut agir chez soi. Pour ma part, j'ai fait installer une chaudière granulés bois, un chauffe-eau solaire thermique alimenté par trois panneaux solaires et deux batteries, ce qui me permet d’être totalement indépendant de l' électricité d' EDF pendant toute la bonne saison,d' autre part, l'installation de 20 panneaux photo voltaïques pour revente à EDF, ainsi, ce que ce que je retouche compense ma facture d' électricité et tout cela avec un revenu de 1800 euros par mois,comme quoi on peut faire beaucoup de choses quand on est vraiment motivé. A titre d' indication les 5 kw installés pour revente m' ont couté 23000 euros que j' ai emprunté à cette fin plutôt que de m'en servir pour acheter une nouvelle voiture qui pourtant en aurai bien besoin car elle affiche 15 ans d' age et 232000 kms. Je ne cherche pas à me couvrir de lauriers mais je pense que quand on est vraiment motivé par l' avenir de la planète on peut faire beaucoup de choses utiles.Roland

Quand la technologie "supérieure" prend le dessus sur les valeurs humaines, j'ai peur pour nos descendants, enfants, petits-enfants et tous les les autres.
L'homme est un loup pour l'homme,dit-on,mais le loup ne tue que pour se nourrir.....Et l'homme ne voit que pour et par l'argent, mais court à sa destruction
Oui j'ai peur !.....

Comme vue sur tous ces commentaires la lutte est dure et le seul moyen de progresser le plus rapidemment possible dans cette mascarade-démocratie est d'informer toujours et encore le plus de monde possible dans votre entourage avec des moyens concrets en connaissent parfaitement votre sujet,hier encore j'étais sur un télésiège et un ancien voulais me persuader de la supériorité du nucléaire sur le renouvelable !! je lui est répondu (le bougre étant particulièrement têtu),aller faire votre jardin à Fukushima !!! Trêve de plaisanterie,changer de fournisseur d'énergie pour du 100% renouvelable est un grand pas et facile à réaliser,pour revenir à EDF il me doivee toujours 700€ de production photovoltaïque depuis 2006,malgré les lettres recommandées rien n' y fait...il faudrait aller en justice,voilà pourquoi entre autre EDF ne sera plus jamais mon opérateur d'énergie !!! Monter des collectifs avec votre Mairie anti LINKY,la nouvelle grande arnaque d'EDF anti-démocratique preuve que celle-ci n'est rien d'autre qu'une mascarade !!

pour sovez l'humanitée nous demandonts a toute les puissanses d'eviter les fabrique toxique
de tous gard nous voulons vivre en paix.

Bonjour, A présent les défenseurs du nucléaires nous opposent la pollution carbone , COP21 etc et proclament , pour faire court , que le choix est entre le Nucléaire qui est une énergie propre ( mais dangereuse encore que nos centrales soient les plus sures avec un risque zéro ...dixit EDF ) et la pollution carbone en contradiction avec les objectifs de la COP 21 etc...les énergies renouvelables nécessitant la remise en service de Centrale Charbons et/ou Gaz (exemple l'Allemagne ...) .Je souhaiterais que Greenpeace communique sur ce sujet et publie une étude comparative et des argumentaires précis pour clarifier le débat et donner des arguments concrets aux anti nucléaires( ... dont je fais partie depuis le début .en 1975 comme le temps passe !!!)
Im

Voici des années que je milite auprès de Greenpeace contre le nucléaire. Il faut continuer à le faire sans se décourager, même si parfois on aurait tendance à ne plus trop y croire face à l'entêtement de nos politiques et à la naïveté de certains de nos concitoyens qui croient encore en cette énergie "propre".
Mais je me force à ne pas déprimer en me disant , comme Pierre Rabhi, que l'important est déjà de "faire sa part". Et si tout le monde faisait sa part, la partie serait quasiment gagnée: cela s'appelle le BOYCOT"; boycotez tous EDF et ses mensonges! Autant que possible! Comment?
-chasse au gaspi de l'électricité, dans tous les gestes domestiques.
-choix d'un fournisseur d'électricité à l'énergie renouvelable ( je vais vite me renseigner sur les conditions d'accès à ENERCOOP)
DOnnez-vous le mot: BOYCOT! L'individu multiplié par le plus grand nombre... c'est lui qui doit reprendre le pouvoir! Courage!

D'accord avec tout le monde... Alors on fait quoi??????????

Yes! il y a aussi Planete oui (c'est moins cher que EDF, et qu'ENERCOOP). Youpi, je vais m'abonner de ce pas!

Bonjour , si un fournisseur comme Enercoop baissait son abonnement , le problème nucléaire serait , en France , régler en quelques années. Il n'est pas possible d'avoir le beurre et l'argent du beurre.

Ne pas se décourager,malgré tout....
MERCI AUX ASSOCIATIONS ET TOUTES PERSONNES CONSCIENTES ENGAGEES POUR PROTEGER LA VIE

Pour Christophe
Pour remplacer le nucléaire il n'y a pas que le charbon. Il y a les renouvelables et les économies d'énergie.
Il y a des solutions à l'utilisation des énergies variables (solaire, éolien).
Le Danemark a injecté 42 % d'éolien dans son réseau en 2014 et il a un objectif de 50 % en 2020. Il a renoncé au nucléaire et s'est engagé à l'indépendance énergétique en 2050 en faisant appel aux seules énergies renouvelables. Les danois peuvent regarder leurs enfants et petits enfants dans les yeux et leur dire "J'agis contre le dérèglement climatique".

@André: les Danois pour exemple ? Sérieusement ? Et pourquoi pas les Allemands pendant que vous y êtes. Ce sont les Français qui émettent le moins de CO2 : 5 tonnes/hab/an contre 8 au Danemark et 10 aux Allemands. Sans le nucléaire français, le réseau européen tomberait en rade chaque hiver. Et oui, les réacteurs français, belges, allemands et suédois sont bien plus propres, sûrs et rentables que les autres, car les normes européennes sont draconiennes. Être écologiste, c'est exiger la transparence et l'application des normes environnementales pour le rendre le nucléaire propre et durable, pas l'interdire. Si vous croyez que c'est impossible, c'est seulement à force de l'entendre. mais les techniciens savent que c'est possible. Et c'est éxpliqué sur www.ecolo.org. Les écologistes, c'est nous ! Pas Greenpeace qui ne fait rien contre le charbon et vous fait croire que le gaz est propre et ne tue personne.

La science ne s'autoproclame pas. Elle fait ou pas consensus en soumettant ses thèses à ses pairs. Or Greenpeace a une faible crédibilité en ce domaine. Sans parler de sa faible transparence évaluée par Prometeus. Il y a trop d'argent en jeu pour Greenpeace. Nos cotisations ne peuvent se maintenir que si on nous fait rêver. Le réalisme ferait fuir les adhérents. Sauf si, comme ses fondateurs, un Greenpeace rénové renouait avec la pédagogie scientifique et écologique. La radioactivité fait très peu de morts (c'est toujours trop bien sûr) car elle se dillue dans l'espace et pénètre très peu les organismes. Contrairement aux fossiles, bien plus dangereux, et qu'il faudrait combattre exclusivement. Soyons factuel : combien de milliserverts...

Au lieu de macérer perpétuellement dans votre catéchisme antinucléaire et ses arguments préformatés, sortez pour une fois de votre blockhaus et organisez des circuits touristiques pour aller contempler, entre Cologne et notre frontière nord-Est, le décapage de centaines de km2 de campagne et boire l'eau des nappes phréatiques ainsi détruites et polluées . Allez respirer l'air délicieusement parfumé par les microparticules ( dont certaines radioactives) et les oxydes de soufre et d'azote, autour des centrales à charbon et lignite allemandes, danoises, grecques, polonaises et tchèques ( 30 GW sont en cours de construction en Allemagne, et serviront 60 ans, ce qui est bien la preuve que les Allemands ne croient pas aux ENR électriques, mais font croire qu'ils le croient ), qui polluent aussi l'air de Paris par vent d'Est. Allez aussi pieusement vous recueillir sur les 2 millions de cercueils entraînés chaque année dans le monde par l'usage du charbon comme source d'électricité que vous soutenez ici de fait, mais sans le comprendre, ou vouloir l'avouer .
Même les responsables de Greenpeace le savent, mais ils sont timides, ils n'en parlent pas beaucoup, des fois qu'ils perdraient des militants !

Un mensonge répété 10 fois devient une vérité. C'est la technique utilisée par Greenpeace pour faire avancer ses idées mensongères qui sont ses dogmes.
Non, il n'y a aucun mort par irradiation à Fukushima. Les dégâts humains principaux sont ceux induits par une évacuation exagérée des populations. Avec les critères choisis à Fukushima, il faut évacuer la Bourboule (la radioactivité y est trop élevée!) ou à fortiori des villes comme Ramstar où la radioactivité naturelle est bien plus forte que celles des zones publiques contaminées de Fukushima.

Non: il n'est pas possible de produire toute l'électricité à partir des énergies renouvelables à cause de l'intermittence des deux principales : solaire et éolien. Il faut des centrales de secours. Les Allemands ont choisi des centrales au charbon, les français le nucléaire. Entre les deux, toutes les études sérieuses montrent que le nucléaire est (accidents compris) nettement moins dangereux que le charbon en fonctionnement normal car ce dernier induit de nombreuses maladies pulmonaires provoquant des milliers de morts. Mais cette réalité, Greenpeace ment en la niant.
Le nucléaire n'est pas la panacée mais c'est le moins pire. Ce fait est établi (étude du prix Nobel Burton Richter par exemple).

Pour les écologistes vraiment convaincus des énormes menaces que ferait peser un réchauffement climatique non maîtrisé sur nos descendants, tous les moyens de contenir les émissions de gaz à effet de serre doivent être utilisés;
La croissance de la Planète appelle tous les ans une capacité énergétique moyenne de 400GW(Pétrole, gaz, charbon + électricité)
La contribution moyenne de tous les investissements pourtant considérables des renouvelables, hydraulique, solaire, éolien, biomasse... ne dépasse pas 30GW, celle du nucléaire actuellement très réduite de l'ordre de 10 à 15GW pourrait monter assez vite à 30 ou 40GW. Nucléaire + renouvelables, C'est loin d'être suffisant
Tous les moyens sont nécessaires: Renouvelables, nucléaire, recyclages, efficacité, sobriété, Reboisement et exploitation respectueuse du long terme des forêts, restauration des sols.
Les invectives agressives échangées entre nous sont contreproductives. Elles sèment le doute chez la majorité de nos concitoyens, pas vraiment convaincus de la nécessité de prendre à bras le corps le problème du réchauffement. Toutes les solutions ont des avantages et des inconvénients. Nos adversaires, les sceptiques de l'action et ceux qui font leur pot au feu en se déguisant en verts. Tâchons de tendre vers l'objectivité en écoutant les arguments des uns et des autres.

Jacques, vos propos sont raisonnables, mais très pieux. Depuis plus de 20 ans que des travaux scientifiques appuyées par des études médicales des plus grandes institutions occidentales ont établi que le charbon est bien plus dangereux que le nucléaire civil pour la santé publique, Greenpeace, qui a pourtant fait un rapport sur les dangers du charbon en Europe, très peu commenté d'ailleurs par les médias, aurait pu enfin organiser une discussion sur les dangers comparatifs des différentes sources d'électricité. Mais non. Les militants de Green Peace semblent avoir faite leur cette profonde pensée de JJ Rousseau " pour penser, il faut d'abord écarter les faits".
Les centrales à charbon qui sont en cours de construction, en Allemagne surtout, mais aussi dans d'autres pays européens, ne sont guère moins dangereuses que les anciennes: il n'est pas possible actuellement d'arrêter les microparticules, qui représentent le plus grand danger, ni le mercure, dont les fumées de charbon ne sont pas avares.
Et , je le rappelle encore une fois, ces nouvelles centrales seront là pour 60 ans.Mais l'Allemagne pour les nourrir a cent ans de lignite sous les pieds, même s'il faut pour le récupérer décaper 10 000 km2 sur quelque centaines de mètres de profondeur, détruire et polluer les nappes phréatiques et le réseau hydrographique. Il est comique de voir que ceux qui dénoncent avec indignation les dégâts faits par les exploitations de sables bitumineux au Canada, ne sont pas capables de se rendre compte qu'à deux pas de notre frontière Nord-Est, dans la région de Cologne, l'Allemagne fait exactement la même chose avec son lignite, qui est plus polluant que le bitume. Mais l'amour rend aveugle, c'est bien connu.
L'Allemagne nous enfume au propre et au figuré, en ce sens que pays en fait très pollueur et qui va le rester, elle a réussi à se faire passer pour la Mecque de l'écologie !
Une autre imposture est celle qui prétend que pour satisfaire les exigences de la COP 21 pour la France, il faut la couvrir d'éoliennes et de panneaux solaires . Comment a-t-on pu soutenir depuis tant d'années une telle tartufferie sans qu'aucun journaliste ne s'en soit apparemment rendu compte ? Des dix principaux pays producteurs d'électricité dans le monde, la France est le pays dont la production d'électricité est la moins émettrice.Comment faire baisser des émissions qui n'existent pas ou guère. En France, c'est dans les secteurs émetteurs, habitat et déplacements, qu'il faut investir l'argent gaspillé en pure perte dans les éoliennes et le solaire PV.

Puisque nous devons tout faire par nous même, nous le peuple du monde, serait-il possible d’envisager que des sources d’énergie renouvelables privées à grande échelle se mettent en place et offre une alternative au consommateur qui pourrait ainsi choisir son mode d’approvisionnement.. à force de perdre « des clients » les centrales ne seraient plus rentables et disparaîtraient !

Puisque nous devons tout faire par nous même, nous le peuple du monde, serait-il possible d’envisager que des sources d’énergie renouvelables privés à grande échelle se mettent en place et offre une alternative au consommateur qui pourrait ainsi choisir son mode d’approvisionnement.. à force de perdre « des clients » les centrales ne seraient plus rentables et disparaîtraient !

je crois que les humains,pour la grande majorité,sont d'accord pour renoncer au nucléaire,mais encore il faut faire les comptes avec les lobbies qui gèrent cette industrie de la mort.
Mais Tchernobyl et Fukushima ne sont pas les seuls sites irradiés ; les projectiles à l'uranium appauvri,utilisés par exemple au Kosovo et aussi ailleurs,posent le même problème pour le populations. Et puis il y a aussi le problème des trous de la couche d'ozone dont plus personne parle.

@IRENE, j'aimerais que vous nous expliquiez ce qu'est le Peuple du Monde et en quoi vous le représentez. D'autre part, le problème posé par les ENR n'est pas un problème philosophique, mais un problème de physique ! Si ce n'était pas le cas, elles se seraient imposées d'elle-mêmes ! La philosophie et l'idéologie ignorent les problèmes de physique, parce qu'elles recrutent le plus chez ceux qui en savent le moins. Elle peuvent animer les foules, mais le résultat est généralement désastreux. je vous ressert la profonde formule de Rousseau : "pour penser, commençons par écarter les faits".

@BMD
Votre message du 24/3 demande quelques corrections:
"Depuis plus de 20 ans que des travaux scientifiques appuyées par des études médicales des plus grandes institutions occidentales ont établi que le charbon est bien plus dangereux que le nucléaire civil pour la santé publique,"
Pour comparer les énergies fossiles au nucléaire, il faut tenir compte de leur importance. Le nucléaire ne produit mondialement que quelques % de l'énergie utilisée sur la planète, soit maintenant moins de la moitié de l'électricité produite par les énergies renouvelables. En proportion de cette infime production, son impact sur l'environnement est disproportionné en considérant la totalité de la filière, depuis les mines d'uranium (voir le Niger, Mali et les conséquences géopolitiques en Afrique) jusqu'au stockage des déchets (voir les déboires dans les mines de sels Allemandes et ceux à Bure).
Le nucléaire est bien incapable de remplacer le chardon sans toutes ses utilisations, chauffage, aciéries, cimenteries, etc. Alors pourquoi voulez-vous justifier le nucléaire en arguant les défaut incontestables des énergies fossiles?
"Les centrales à charbon qui sont en cours de construction, en Allemagne..."
L'Allemagne remplace des anciennes centrales par des nouvelles plus performantes sans augmenter ses émissions de CO2 et poursuit son programme de réduction en misant sur les énergies renouvelables 4 à 5 fois plus développées qu'en France.
"il n'est pas possible actuellement d'arrêter les microparticules..."
Savez-vous comment font les usines d'incinérations modernes qui brulent des centaines de milliers de tonnes de déchets en France ?
"Le lignite récupéré sur 10 000 km2 sur quelque centaines de mètres de profondeur, détruire et polluer les nappes phréatiques et le réseau hydrographique." Oui allez voir les dégâts causés par les mines d'uranium d'Arlit au Niger et ailleurs pour produire moins de 10% de l'électricité mondiale. Qui est comique ? Au moins les Allemands n'agressent pas l'environnement de pays lointains au point de les déstabiliser comme la France le fait en Afrique.
"Des dix principaux pays producteurs d'électricité dans le monde, la France est le pays dont la production d'électricité est la moins émettrice."
Peu émettrice de CO2 OK, mais il y a tant d'autres émissions polluantes du nucléaire et sans parler des catastrophes..
Enfin vous oubliez que le nucléaire français est en faillite, complètement dépendant des finances publiques car plus aucun investisseur sérieux (et même les Chinois) ne veut financer.
Le nucléaire fait partie du passé, il serait temps que la France s'en rende compte.
Votre message du 24/3 demande quelques corrections:
"Depuis plus de 20 ans que des travaux scientifiques appuyées par des études médicales des plus grandes institutions occidentales ont établi que le charbon est bien plus dangereux que le nucléaire civil pour la santé publique,"
Pour comparer les énergies fossiles au nucléaire, il faut tenir compte de leur importance. Le nucléaire ne produit mondialement que quelques % de l'énergie utilisée sur la planète, soit maintenant moins de la moitié de l'électricité produite par les énergies renouvelables. En proportion de cet infime production, son impact sur l'envirronnement est disproportionné en considérant la totalité de la filière, depuis les mines d'uranium (voir le Niger, Mali et les conséquences géopolitiques en Afrique) jusqu'au stockage des déchets (voir les déboires dans les mines de sels Allemandes et ceux à Bure).
Le nucléaire est bien incapable de remplacer le chardon sans toutes ses utilisations, chauffage, aciéries, cimenteries, etc. Alors pourquoi voulez-vous justifier le nucléaire en arguant les défaut incontestables des énergies fossiles?
"Les centrales à charbon qui sont en cours de construction, en Allemagne..."
L'Allemagne remplace des anciennes centrales par des nouvelles plus performante sans augmenter ses émissions de CO2 et poursuit son programme de réduction en misant sur les énergies renouvelables 4 à 5 fois plus développées qu'en France.
"il n'est pas possible actuellement d'arrêter les microparticules..."
Savez-vous comment font les usines d'incinérations modernes qui brulent des centaines de milliers de tonnes de déchets en France ?
"Le lignite récupéré sur 10 000 km2 sur quelque centaines de mètres de profondeur, détruire et polluer les nappes phréatiques et le réseau hydrographique." Oui allez voir les dégâts causés par les mines d'uranium d'Arlit au Niger et ailleurs pour produre moins de 10% de l'électricité mondiale. Qui est comique ? Au moins les Allemands n'agressent pas l'environnement de pays lointains au point de les déstabiliser comme la France le fait en Afrique.
"Des dix principaux pays producteurs d'électricité dans le monde, la France est le pays dont la production d'électricité est la moins émettrice."
Peu émettrice de CO2 OK, mais il y a tant d'autres émissions polluantes du nucléaire et sans parler des catastrophes..
Enfin vous oubliez que le nucléaire français est en faillite, complètement dépendant des finances publiques car plus aucun investisseur sérieux (et même les Chinois) ne veut financer.
Le nucléaire fait partie du passé, il serait temps que la France s'en rende compte.

Naturellement 25,
Eh bien, je vais faire quelques corrections à vos corrections:
- actuellement de nucléaire ne fait plus que 11 % de la production d'électricité mondiale, suite à l'arrêt des centrales japonaises et allemandes. C'est devenu moins que la production hydroélectrique, mais c'est encore 3 fois plus que l'ensemble de l'éolien et le solaire (à eux deux, au mieux 3,5 %. Donc à supprimer, puisque c'est si peu?). Le charbon, c'est 42 %, soit un peu moins de 4 fois le nucléaire. Le charbon est utilisé à 70 % en masse à faire de l'électricité, 15 % pour faire du charbon à coke, 10 % pour la production de chaleur à haute température pour l'industrie: le nucléaire peut donc remplacer le charbon dans l'essentiel de ses applications, seul le charbon à coke est difficile à remplacer, et encore.
Il faut extraire 15 000 tonnes de charbon commercialisable pour avoir l'équivalent énergétique de 1 tonne d'uranium ( et si l'on passe aux surgénéateurs ce sera un million de tonnes pour une) Pour extraire 15 000 tonnes de charbon commercialisable, et il faut déplacer à peu près 10 fois plus de stériles, soit 150 000 tonnes de roches, car le charbon est en veines intercalées avec des stériles.La teneur moyenne des minerais uranium étant actuellement de 0,3 %, il faut extraire 300 tonnes de minerai pour extraire une tonne d'uranium. Il y a dans ce cas beaucoup moins de stériles.Disons qu'il faut extraire 1000 tonnes de roches pour 1 tonne d'uranium. Ceci explique que, par kWh d'électricité produite, les dégâts sur l'environnement provoqués par l'extraction soient plus de 100 fois plus importants que ceux de l'extraction de l'uranium. Quant à l'histoire d'Arlit, c'est une de ces tartes à la crème tenace.
Par TWh électrique produit, le charbon, c'est environ 1000 années de vie perdues pour cause de pollution atmosphérique, le nucléaire 10, en y comprenant les grands accidents ! Remplacer la moitié de la production des centrales à charbon mondiales, soit environ 5000 TWhe, par la production de centrales nucléaires, c'est récupérer 5 millions d'années de vie perdues par an!
Hansen a fait le calcul que les centrales nucléaires françaises ont évité 300 000 morts prématurées en France.
Quant aux autres émissions des centrales nucléaires, vous avez bien raison de rester vague. Le nucléaire, c'est du passé? Bien moins que les moulins à vent ! çà n'a pas l'air en tous cas de l'être en Chine.
La faillite d'EDF, on en reparlera

Vous avez ke courage de voir clair et de deviner le danger. Il n'est pas inutile de le dénoncer, bien au contraire. Mais comment arrêter ce nucléaire qui sévit depuis que les hommes ont inventé l'atome et ses effets dévastateurs. trop peu de scientifiques se sont réellement penchés sur ce grave problème et ses nuisances faute d'antécédents. Un autre problème majeur est que nous consommons énormémént d'électricité dans les villes, ne serait ce que pour éclairer à Noël tous ces sapins et le reste et qu'on pourrait réduire ces consommations déjà en priorité. Comment produire de l'électricité à faible prix si certains dénoncent aussi les éoliennes qu'ils trouvent moches alors qu'elles me font penser moi à d'anciens moulins à vent tout simplement. Nous vivons dans un pays où certains voteront noir alors que d'autres essaieront de montrer le blanc. C'est malheureusemnt le mental français qu'il faudrait changer de A àZ car il est bien souvent très décourageant.
Bravo à vous de voir le danger là où il est et de le dénoncer. Merci.
Françoise

@BMD
Pourquoi citez-vous les défauts évidents du charbon pour critiquer les énergies renouvelables?
Je vous répète qu'en Allemagne, ce sont les énergies renouvelables qui ont remplacé les centrales nucléaires fermées et non le charbon comme vous le prétendez.
Quant à la faillite du nucléaire, elle est évidente au vu des comptes de EDF et AREVA tout autant que dans les prochaines projections de l'union européenne. Jugez vous-mêmes!
Au niveau européen d'ici 2050 il est prévu:
450 à 550 milliards pour la rénovation et la construction de réacteurs.
142 milliards pour la gestion des déchets.
126 milliards pour le démantèlement des réacteurs qui seront fermés.
Voilà plus de 700 à plus de 800 milliards prévus et sachant qu'en matière de nucléaire, les budgets prévisionnels sont systématiquement multipliés par plus de 3 au cours de leur réalisation, il faut s'attendre à une dépense de 2 fois la dette de la France.
Ce rapport prouve l'impasse où s'est engagé les pays qui ont opté pour le nucléaire surtout en considérant les risques que les compagnies ne peuvent assumer en cas de catastrophe.
C'est particulièrement vrai en France où seulement 31% des frais prévus pour le démantèlement des réacteurs sont provisionnés.
Continuer à agiter les épouvantails ne change rien à la réalité du nucléaire.
Quant à l'émergence de l'éolien et du solaire c'est une réalité avec des coûts de production qui diminuent de plus en plus alors que ceux du nucléaire sont en hausse perpétuelle. C'est pourquoi plus aucun grand investisseur ne veut financer le nucléaire.

Quelle jouissance pour Greenpeace!
Ah que ce serait bon une désastreuse guerre nucléaire avec plus que des OGM à manger pour les survivants

Donnez votre avis

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par :
- le blocage du posteur
- l'effacement des commentaires incriminés

Voir nos conditions d'utilisation

Tous les champs sont obligatoires.

Votre nom sera affiché sur le site, visible de tous et donc indexable par les sites de recherche type Google. Veuillez utiliser un pseudonyme si vous ne voulez pas que votre identité soit visible et se retrouve sur d'autres sites.
Elle ne sert qu'à des fins d'administration et ne sera pas publiée sur le site.
Pour lutter contre le spam publicitaire, de nombreux mots sont interdits dans les commentaires. Si ces mots sont présents, votre commentaire sera automatiquement rejeté ou mis en fil d'attente de modération.
De plus, nous n'acceptons que 3 adresses web (URL) au maximum dans les commentaires.

Si votre commentaire est bloqué, il n'apparaîtra pas.
Merci de patienter pour que celui-ci soit mis en ligne.
Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.