AGIR : Les centrales nucléaires européennes vieillissent

Sur les 151 réacteurs en fonctionnement en Europe, 66 ont plus de 30 ans et 7 ont été mis en service il y a plus de 40 ans.Greenpeace publie aujourd’hui un rapport commandé à des experts indépendants et qui montre comment le vieillissement des réacteurs nucléaires entraîne l’Europe au seuil d’une nouvelle ère de risques. (voir le rapport intégral en anglais)

agir

Et nous avons décidé d’agir.

Suivez les actions ci-dessous ou en cliquant ici

En tant que citoyens européens nous avons tous le devoir d’agir !

agir

Vos commentaires

Poster un commentaire

10 commentaires pour « AGIR : Les centrales nucléaires européennes vieillissent  »

C'est bien mieux les centrales au charbon, bravo greenpisse lol

Tant qu'ils ne comprendront pas la nécessité de sortir du nucléaire il y aura des militants pour s'introduire sur ces sites, pour informer les médias et l'opinion publique de la dangerosité de continuer sur cette voie.
Bravo à vous tous !!!!

Ni Charbon, Ni Nucléaire, Ni Pétrole Jojo
Les solutions existent, sont nombreuses et accessibles sans pollution.
Les terribles conséquences irréversibles d'un accident nucléaire sont inacceptables et comme le risque zéro n'existent pas, l'arrêt du nucléaire va de soi. Il ne peut être imposé à tous sauf en dictature...

Tout le monde connaît la nécessité de sortir du nucléaire, sauf que cela ne va pas se faire demain matin.
Pendant que Greenpeace fait mumuse avec ses activistes n'importe où, voici des vraies héros qui font quelque chose d'utile à leur prochain en prenant des risques
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/03/06/l-homme-qui-refusait-de-couper-l-eau-aux-demunis_4374962_3224.html

Merci au revoir Greenpeace, vous n'aurez plus mon argent, revendez ailleurs vos histoires de rambos verts.

Allez faire ça aux US, vous serez abattus avant d'avoir pu sauter du grillage.
Vous dénoncez le manque de sécurité sur les centrales, mais de quoi vous plaignez-vous exactement ? Souhaiteriez vous que les pouvoirs publics ou les exploitants fassent la même chose en europe ?

Les recherches concernant la transition énergétique sont freinées par les politiques favorables au nucléaire et au pétrole. Transition énergétique veut dire produire de l'énergie avec d'autres solutions que les matières fossiles (pétrole, charbon, gaz de schiste) et ce qui est obligatoire et urgent (dérèglement climatique). Si on investit les mêmes sommes pour la recherche des énergies alternatives que pour la fabrication, l'entretien et la réparations de toutes ces centrales surexploitées et dangereuses, la transition serait très rapide. Malheureusement, le commerce prends le dessus et tant qu'il restera une goutte de pétrole sur terre, aucune chance sauf si nous avons dix fukushima en France et trois cents marées noire. (Regardez la réaction des politiques face à Fukushima)

Greenpeace a tort de cracher sur le nucléaire ; car pour l'instant ,il est remplacé -par exemple en Allemagne - par du gaz , ou PIRE du charbon ,hyperpolluant 24/24 -voir la Chine , avec notamment le nombre de morts REELS !
Il faut donc accepter le nucléaire ,mais SECURISE ,et de préférence militer pour la filière Thorium ,sans aucun des problèmes de l'uranium ,d'après les infos de Sc et Vie ...
Voilà ; j'aimerais que votre assoc . soit plus réaliste ; bien pour la forêt etc ...

A propos de Gravelines, cette semaine, Votre porte parole qui assurait que les militants étaient parvenus jusqu’au pied de la piscine...trop marrant, preuve que vous ne savez même pas quoi vous parlez...
La tranche la plus proche du lieu des arrestations est en fonctionnement...
Il est peut être bon de se renseigner avant de jouer les experts qui vont sauver le monde, pour l'instant, les ordinateurs et les téléphones que vous utilisez sont ils alimentés en énergie 100% renouvelable ?...
Les véhicules utilisés pour vos actions utilisent ils des carburants propres ?.....

@ didoo92

"Votre porte parole qui assurait que les militants étaient parvenus jusqu’au pied de la piscine…trop marrant, preuve que vous ne savez même pas quoi vous parlez…"

Qu'est-ce qu'il y a de "trop marrant" ? Je ne comprends pas trop ! Enfin je pense que c'est surtout toi qui ne sait pas de quoi tu parles...

"les ordinateurs et les téléphones que vous utilisez sont ils alimentés en énergie 100% renouvelable ?"

Moi oui, je suis chez enercoop !
Bref, je ne sais pas trop pourquoi je réponds à ce genre de commentaire...

La production d'électricité dans le monde contribue pour seulement 25 % aux émissions de CO2 et pour 19 % à celles des gaz à effet de serre (GES).

Si l'on veut réduire ces émissions de CO2, il ne faut pas recourir au nucléaire, par ailleurs trop cher et dangereux, mais utiliser les énergies renouvelables, qui sont le moyen le plus efficace et le plus rapide à mettre en oeuvre pour cela.

http://energeia.voila.net/electri/co2_ges_nucle_renouv.htm

Depuis toujours, la production d'électricité renouvelable a été supérieure à celle du nucléaire (voir les statistiques officielles internationales).

En 2012, c'était 4.863 TWh de renouvelables (dont 3.792 TWh d'hydraulique) contre 2.350 TWh de nucléaire.

En 2018, il est prévu 6.850 TWh d'électricité renouvelable contre 2.898 TWh de nucléaire.

Mais comme ces organisations internationales sont toujours en dessous de la réalité pour les énergies renouvelables, l'écart sera sans doute encore plus grand en faveur des renouvelables.

La baisse du coût de construction des énergies renouvelables et le faible coût de leur exploitation rend chaque année celles-ci plus compétitives face au nucléaire.

Les commentaires sont fermés.

Cher(e)s commentateurs(trices),

Greenpeace France fermant ses portes pendant la « trêve des confiseurs », la section de commentaire du blog en fait autant.

Nous vous donnons donc rendez-vous le 5 janvier prochain, pour poursuivre débats, discussions et échanges !

Toute l'équipe web de Greenpeace France vous souhaite une excellente fin d'année.