Démocratie et nucléaire : mobilisation internationale

Les citoyens italiens étaient invités à se prononcer ce week-end, par referendum, sur le retour au nucléaire, la privatisation de l’eau et l’immunité pénale de Silvio Berlusconi. Les électeurs devaient ainsi se prononcer sur un éventuel retour du nucléaire en Italie, où il avait été abandonné par référendum en 1987, après la catastrophe de Tchernobyl.
Cela fait 16 ans que le quorum n’était pas atteint en Italie pour ce type de référendums d’initiative populaire.

Une mobilisation massive des citoyens italiens

Pour que ces référendums soient valables, un taux de participation (quorum) de 50%, plus une voix, était nécessaire. 57% des électeurs italiens ont participé aux référendums dimanche et lundi.Selon les premières estimations, une écrasante majorité d’Italiens a rejeté l’utilisation de l’énergie nucléaire. A 18h, environ 20 000 bureaux de vote sur 61 599 avaient rendu leurs verdicts et le résultat est sans appel : 94,53 % de votes contre le retour du nucléaire. (suivre les résultats sur le site internet du ministère de l’Intérieur italien).

Voir le communiqué de Greenpeace : Viva Italia !

Face à l’omerta des médias traditionnels sur le sujet du nucléaire, et pour montrer l’importance du referendum, les initiatives se sont multipliées :

A Rome, Florence, Venise,militants de Greenpeace et citoyens se sont mobilisés avec un seul message : “Italia Ferma il nucleare, vota si!” (l’Italie quitte le nucléaire, vote oui!) …
Sur l’esplanade du Pincio à Rome, Greenpeace a transporté un immense bidon (4 mètres de hauteurs sur 5 de diamètre) à l’intérieur duquel des activistes s’étaient enfermés. A l’extérieur, une banderole : “Les fous c’est vous. Le nucléaire n’est pas notre futur”.

Lors de la finale de la Coupe d’Italie une immense banderole “De Palerme à Milan arrêtons le nucléaire” a été déployée.

Samedi 11 juin : Journée internationale de mobilisation anti-nucléaire

Trois mois se sont écoulés depuis l’accident de Fukushima. Et la catastrophe se poursuit. Pour éveiller les consciences, une journée d’action internationale a eu lieu le 11 juin, à l’appel de la société civile japonaise.

Des milliers de manifestants ont défilé au Japon, ainsi qu’en Belgique, en Italie et en France, où ils scandaient, en français et en japonais “nucléaire dégage !”

Ce week-end, des citoyens du monde entier se sont rassemblés, ont voté et donné de la voix pour rappeler leur volonté de participer à un débat sur l’énergie nucléaire, jusqu’ici confisqué par les politiques et les dirigeants. Ils ont rappelé que sortir du nucléaire, c’est techniquement faisable, économiquement viable et que des solutions existent.


Manifestation anti-nucléaire à Paris – no comment par nocommenttv

Vos commentaires

Poster un commentaire

318 commentaires pour « Démocratie et nucléaire : mobilisation internationale »

Merci à vous pour vos combat! La démocratie manque grandement dans ce Monde quand même car si on écoute les peuples du monde entier tous voudrait bien ne plus avoir à revivre des catastrophes comme on a pu connaitre ... On veut juste être sure de ce qu'on mange, de ce qu'on respire, de ce qu'on boit et ne pas laisser une décharge à nos enfants... Pourquoi ne pas nous demander notre avis partout?! Je pense que le choix sera vite fait :)
Arrêtons le nucléaire du Japon aux Etats Unis en passant par l'Europe! Il est grand temps que tout le monde s'y mette car malgré nos frontières nous respirons tous le même air et vivons tous sur la même Terre alors respectons-la, elle nous respectera!

Et vlan ! Dans ta face, Berlusconi !

94 à 96 % à voter non (bon, il est vrai, il n'y avait pas que le nucléaire dans les conneries proposées par Berlusconi aux Italiens, mais quand même, ça fait plaisir).

Allez, 2012, l'année du départ de deux clowns Pipo et Mario ? (Sarko et Berlu ?)

@ Faust...
Moi ca ne me dérange qu'ils votent contre les italiens ... mais j'espère pas qu'ils vont devenir encore plus dépendant énergétiquement de nous car si c'est le cas on risque de basculer dans le cauchemar car à partir de cet instant on risque de construire des centrales nucléaires non pas pour notre consommation mais pour la revendre à prix fort... et donc dans ce cas la on risque de dépenser les sous de la recherche d'un nucléaire plus sure dans la construction d'autres centrales... ce qui à mon sens est une ineptie...

Oui moi aussi j'ai peur ! peur que l'on augmente notre production en France pour revendre à ceux qui abandonnent le nucléaire (Allemagne, Italie). Quand on entend nos politiciens sur des sujets comme le nucléaire, l'exploitation du gaz de schiste, j'ai peur, surtout pour mes enfants et leurs enfants, j'ai 56 ans et j'ai encore la volonté de me battre pour eux.

très bien cette action italienne, et comme ça fait du bien ce public qui applaudit
que du bonheur, bravo les gars !

Continuons. Seuls les mouvements citoyens peuvent changer la face du monde. S'ils ne sont pas récupérés.
Les politiciens ne sont pas tous pourris, mais rendus impuissants par leurs liaisons dangereuses avec ceux qui détiennent l'argent et donc le vrai pouvoir.
A nous, français, de ne pas laisser AREVA et EDF décider pour nous.

à quand le réferendum Français sur le nucléaire????????????????????

Si quelqu'un a une idée pour lancer un referendum en France... parceque notre Sarko il est fini aussi et il le sait

TOUS, imprimez et mettez sur votre coffret extérieur compteur + vitre arrière de votre voiture le logo soleil "Nucléaire ? Non merci !" ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Nucleaire.jpg
Il faut être un maximum à le faire pour déclencher l'effet boule de neige ensuite...

à TOUS, imprimez et mettez sur votre coffret extérieur compteur + vitre arrière de votre voiture le logo soleil « Nucléaire ? Non merci ! » ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Nucleaire.jpg

Il faut être un maximum à le faire pour déclencher l’effet boule de neige ensuite…

Nous allons tous mourir! Mais aujourd’hui, comme au temps des seigneurs notre mort est programmée par une minorité de personne. Au fil des siècles, ils se sont offerts notre planète et l'ont transformé en un gigantesque laboratoire dont nous sommes les cobayes. Terminées les guerres sales, plus de coupables, plus personnes pour rendre des comptes. Prenons les cas du Japon. QUI SERA TENU RESPONSABLE DE CE DÉSASTRE MONDIAL? LA MARÉE NOIRE DU GOLF DU MEXIQUE QUI VA PAYER? Pourquoi n’existe t-il pas un tribunal international pour crime contre notre planète? Nous sommes devenus des rats de laboratoire, simplement parce qu'ils nous nourrissent de leurs miettes et que nous avons peur de plus être à leur table. Mais de quoi avons nous peur réellement? De ne plus se suralimenter? De ne plus avoir de voiture, de maison, de téléphone? De quoi avons nous peur? D'être dans le prochain boat people, ou d'être le prochain expatrié d'une catastrophe nucléaire? De quoi avons nous peur? De souffrir pour changer le monde? D'avoir le choix de notre mort pour offrir la vie à nos enfants?
NOUS SOMMES DES MILLIONS ET NOUS AVONS ENCORE LE CHOIX, NE L'OUBLIONS JAMAIS!

Nous allons tous mourir! Mais aujourd’hui, comme au temps des seigneurs notre mort est programmée par une minorité de personne. Au fil des siècles, ils se sont offerts notre planète et l'ont transformé en un gigantesque laboratoire dont nous sommes les cobayes. Terminées les guerres sales, plus de coupables, plus personnes pour rendre des comptes. Prenons les cas du Japon. QUI SERA TENU RESPONSABLE DE CE DÉSASTRE MONDIAL? LA MARÉE NOIRE DU GOLF DU MEXIQUE QUI VA PAYER? Pourquoi n’existe t-il pas un tribunal international pour crime contre notre planète? Nous sommes devenus des rats de laboratoire, simplement parce qu'ils nous nourrissent de leurs miettes et que nous avons peur de plus être à leur table. Mais de quoi avons nous peur? De ne plus se suralimenter? De ne plus avoir de voiture, de maison, de téléphone? De quoi avons nous peur? D'être dans le prochain boat people, ou d'être le prochain expatrié d'une catastrophe nucléaire? De quoi avons nous peur? De souffrir pour changer le monde? D'avoir le choix de notre mort pour offrir la vie à nos enfants?
NOUS SOMMES DES MILLIONS ET NOUS AVONS ENCORE LE CHOIX, NE L'OUBLIONS JAMAIS!

@Passer par là et @Roselyne
Ben si nous en France on dit non aussi (faudrait-il encore qu'on nous le demande officiellement...) ya plus de problème. Plus personne ne fournit à personne, NA !!

Je serais intéressé de connaître les actions de Greenpeace ou d'autres activistes organisées au Japon.
On n'en parle pas ou peu alors que ce pays de 126 millions d'habitants est en ce moment le plus concerné par le débat.

-A ce sujet, y a-t-il un débat au Japon?
-Les politiques japonais pensent-ils à un référendum sur la poursuite ou l'arrêt du nucléaire?
-Les enquêtes d'opinions montrent-elles si les gens, Japonais ou autres, accepteraient de réduire leur consommation d'énergie ou souhaiteraient seulement le remplacement du nucléaire par du charbon ou d'autres énergies peut-être aussi néfastes et dangereuses?

Je me pose beaucoup de questions sur ce pays qui, malgré sa situation, ne me semble pas manifester de rejet ferme et définitif de l'atome. Pourraient-on avoir ces informations sur votre blog? Merci d'avance.

Bravo les italiens !!

En France aussi, une majorité est contre, mais CHUUUUUUT, on ne pose pas la question comme ça on ne peut pas le dire... Il faut avouer qu'il y a peu de chance d'avoir un avis général très différent de celui de nos voisins. Que cela déplaise aux pro-nucléaires : oui vous êtes une minorité maintenant. Et la majorité va bien finir par avoir son mot à dire OFFICIELLEMENT et à pouvoir AGIR pour arrêter cette fuite en avant.

L'Allemagne, maintenant l'Italie, espérons que la France ne soit pas la dernière à en sortir. Nous allons vraiment passer pour des cloches, au bas mot...

Je suis d'accord avec Antoine, il faut que Greepeace international fasse pression au Japon pour que des campagnes antinuke s'organisent. Car si le pays concerné directement par cette catastrophe planétaire, ne bouge pas, c'est un problème, qu'il faut résoudre par l'information et les démonstrations visibles de Greenpeace auprès des habitants.

Oui, il faudrait tout engager pour un referendum en France! Mais alors, il sera necessaire d'avoir une vraie proposition de remplacement et ne pas se planter dans l'argumentation. Si la France sort du nucléaire, il ne faudra pas non plus venir pleurer sur le paysage défiguré par les éoliennes!

Enfin une bonne nouvelle, en espérant qu'il est encore temps de freiner ces développements suicidaires.
Et un immense bravo pour les campagnes de Greenpeace.
Je viens de redistribuer votre dossier sur les mines du Niger, ces documents sont essentiels pour infléchir les indécis.

merci

pour pipo, nous ne sommes pas encore certain qu'il dégagera....

Nous, écolos dans l' âme : ne laissons pas les "apprentis-sorciers du nucléaire" jouer impunément avec
leurs machines dont ils ne maitrisent pas les conséquences désastreuses, depuis qu' elles existent et
pour longtemps encore !
Au nom des générations futures (dont nos propres enfants).

@ petit homme vert
Marrant quand même cette "minorité" de pro nuk à 56 %... les sondages laissent encore les partisans du nucléaire devant même si une grande partie des indécis se sont désormais rallier aux anti nuke...
PS: meme les pro nuke sont d'accord pour dire que le nucléaire n'est pas une solution pérenne et qu'elle ne doit servir que de transition... néanmoins excuse moi de m'insurger contre les anti nuke qui disent "Non au nucléaire!!!!" pour finalement répondre à la question "D'accord mais on met quoi à la place ?"... "Non au nucléaire!!!" -____-

@ Flytox
Ben ouiiii, je suis bête... nos voisins sont dépendants de nous donc ne peuvent en aucun cas nous fournir en énergie et nous on arrete nos centrales et on construit du renouvelable... mais pendant le temps qu'on met à redevenir indépendant énergétiquement (ce dont je doute que l'on puisse y arriver avec le tout renouvelable) on fait comment??? On retourne à l'age de pierre???

@ Ciel
D'accord avec toi!!!! y en a marre d'entendre ''Non aux éoliennes!!!!" de la part de ceux qui disent "Non au nucléaire"

@ Faust
On est d'accord ... ce référendum est clairement une claque à berlusconi... mais par contre je ne suis pas sur qu'il en soit une pour le nucléaire car dans le référendum Tonton Sylvio essayait aussi de faire passer une loi sur l'immunité ce qui actuellement dans son cas est un peu ... "bunga bunga" ^^

Bravo à l'Italie est aux Italiens.
Ils ont non seulement dit non au nucléraire, mais ils aussi dit non à la sournoise transition de la démocratie vers la dictature.
Si seulement la France était l'Italie : mais en France, le nucléaire perdure et la démocratie agonise.

J'ai lu que EDF n'avait provisionné que 12 Md pour renouveller ses 58 centrales, contre 110 Md en UK pour 20 centrales. Ceci afin que les actionnaires d'EDF n'ait pas à supporter ce coùt et que EDF reste privatisable. CA SUFFIT, mettons les aux pas.

Le charbon un risque nucléaire majeur occulté et méconnu.

I) Une étude publiée par le « Bund » (Association allemande pour l’Environnement et la protection de la Nature) a mis en évidence l’affinité du radon pour le charbon. Elle est connue de longue date, puisque l’un des moyens de fixer le radon est de l’absorber sur du charbon. Elle explique comment le radon se fixe sur les micropoussières, qui le véhiculent au plus profond de nos poumons, où il a tout loisir d’exercer son action cancérigène en se transformant en polonium, en plomb et en bismuth radioactifs.

II) Effluents gazeux radioactifs des centrales à charbon.
Le charbon contient une radioactivité naturelle due aux familles radioactives de l’uranium 238 et du thorium 232 présents avec leurs produits de filiation, parmi lesquels des isotopes de l’uranium, du thorium, du radium, du polonium… Une centrale à charbon rejette chaque jour dans l’environnement, par GWE (gigawatt-électrique) produit, douze tonnes de poussières, dont la radioactivité entraîne dans l’environnement un risque d’exposition, par contamination interne, du même ordre que celle existant près d’une centrale nucléaire. (SCÉRÉN – CNDP Centre national de la documentation pédagogique. (Créé en décembre 2006).

III) Peu de gens savent que les centrales au charbon émettent d'énormes quantités de radioactivité. Le charbon contient en moyenne 1.3 ppm d'uranium et 3,2 ppm de thorium. En 1982 les centrales thermiques au charbon des Etats-Unis on émis dans l'air 801 tonnes d'uranium et 1907 tonnes de thorium sous formes de poussières, alors que les centrales nucléaires de ce pays n'ont produit que 130 tonnes de déchets radioactifs, non pas émis dans l'air mais contenus dans des fûts ou dans du béton. L'uranium-238 émis par les centrales thermiques est transformé par le rayonnement solaire et cosmique en plutonium-239 qui est éminemment toxique par inhalation. Il est donc beaucoup plus dangereux de vivre dans le voisinage d'une centrale thermique au charbon que près d'une centrale nucléaire.
Plusieurs centrales thermiques au charbon en Grande-Bretagne ont du fermer parce que leurs environs étaient devenus trop radioactifs. En plus les centrales au charbon émettent de grandes quantités de radon, gaz qu'il est difficile de capter par des filtres. Comme sont difficiles à capter les dioxines émises par les centrales thermiques. Les eaux usées des centrales au charbon sont également radioactives. L'Environmental Protection Agency des Etats-Unis calcule que toutes les centrales au charbon du monde émettent chaque année 6 630 tonnes d'uranium (Chernobyl avait mis 5 tonnes de substances radioactives dans l'air) et 16 320 tonnes de thorium dans la biosphère, soit un demi kilo pour chaque habitant de la terre. (Pierre Lutgen Docteur es Sciences. Luxembourg.).

Bonjour,
Comme beaucoup d'entre vous je suis contre le nucléaire depuis le début. Je voudrais ici parler des hydroliennes dont on ne parle jamais en terme de solution intéressantes pour produire de l'énergie. Pourtant, mieux que les usines marée motrice, elle ne nuisent ni au paysage, ni à la navigation, ni aux poissons car leurs palles tournent extrêmement lentement et elles sont immergées au large. Saviez-vous que 12 kms d'hydroliennes produisent autant qu'une centrale nucléaire ! Pourtant les divers projets d'hydroliennes, notamment en Bretagne, ne trouvent pas de financement, alors même que les centrales nucléaires engloutissent tous les crédits d'état ! Dans un pays comme la France qui bénéficie d'une longueur de côtes si importante imaginez pourtant ce que ce pays pourrait produire. Il en est de même pour le Japon !

Isabelle répète et assène le message de Malou qui a tout résumé :

" La démocratie manque grandement dans ce Monde !... On nous fait seulement croire qu'elle existe !...
Mais le pouvoir est au main des vaniteux et des fous du profit!...

" Nous, on veut juste être sure de ce qu’on mange, de ce qu’on respire, de ce qu’on boit et ne pas laisser une décharge à nos enfants…
Pourquoi ne pas nous demander notre avis partout?!

Je pense que le choix sera vite fait !
Arrêtons le nucléaire du Japon aux Etats Unis en passant par l’Europe!
Il est grand temps que tout le monde s’y mette car malgré nos frontières nous respirons tous le même air et vivons tous sur la même Terre !

La Terre est une entité vivante : nous l'avons oubliée...
Alors respectons-la et elle nous respectera !

@ambre
on ne sait pas encore, les conséquences écologiques que cette technologie peut provoquer en milieu marin.
le milieu marin est déjà assez endommagé comme ça...

ceci dit, il serait interessant d'expérimenter, et par conséquent d'y mettre des moyens. mais ça prendra plusieurs décennies.
nous français, avec les choix que nous avons fait, (il y a maintenant plusieurs décennies), compte tenu de la quantité d'énergie à fournir, et la situation mondiale (pays "emmergés", qui comptent bien être dans la course), pour au moins les quarantes prochaines années, nous n'avons guère le choix...

À quand un référendum en France sur "continuer ou sortir du nucléaire" ? !! Et nous citoyen lambda balayons aussi devant notre porte, nous critiquons la politique volontaire de notre gouvernement et des décideurs mais nous ne faisons pas d'effort pour moins consommer d'énergie. Savez vous que chaque clic sur internet génère 7 kg de CO2 et nous sommes toute la journée devant le PC !!

Pour ceux qui parlent encore de paysage défiguré par les éoliennes, que dire de ces énormes champignons de béton que sont les centrales nucléaires ? Et ensuite les humains qui suivront .... brûlés ou "cancérisés" ????

c'est bien beau de refuser le nucleaire, le probleme c'est que du coup a la place on brule du petrole pour avoir de l'electricité, ce qui est pas franchement mieux que le nucleaire...

non au nucléaire, ca ne veut pas dire que tout fonctionne a l éolien et au solaire...
de plus sans la technologie nucleaire, on aura du mal a parvenir un jour au graal du reacteur a fusion.

Oui Ambre Kalène. Merci d'en parler.
Je suis étonnée de voir que personne ne parle de l'énergie libre (y a que moi qui connais ?) et de l'énergie de type vortex qui ont pourtant été découvertes depuis plus de 50 ans (mais bien cachées) et qui seraient pratiquement gratuites. "Ah ben oui, mais c'est pas intéressant car certains ne pourraient pas s'engraisser dessus donc ... vite, faut le faire disparaitre et surtout cultiver l'idée que "nous sommes très dépendant car il est le seul à pourvoir à nos besoins !"
Le discourt des politiques est de cultiver nos peurs pour amplifier leurs emprises sur nous.
D'autres énergies plus économiques et plus saines existent. Il suffit juste de les développer et les moyens pour le faire serait bien moindre au nucléaire.
Merci sincèrement à Greenpeace !

@nature et liberté
c'est certain qu'elle existent , mais combien de tps faudra-t-il pour les développer ?

Ceux qui l'on inventé ont réussi à construire tout seul l'alimentation pour leur propre besoin personnel ou familial ou entreprise. Alors imaginez si l'on s'en donne les moyens ! ... cela peut aller plus vite que pour le nucléaire ... et certainement moins dangereux pour la mise en place. La seule raison pour laquelle cela n'a pas été développé est que cela n'intéresse aucun investisseur capitaliste. Mais si réellement nous n'avions plus d'autre ressources que l'énergie libre nous pourrions être surpris de la rapidité de sa mise en place.

mais qui y auraient accès ?

Notre consommation "énergie" peut être couverte à plus de 70% par le renouvelable (éolien , hydraulique, photovoltaïque) . De plus nous sommes de gros consommateurs c'est à dire sans modération par rapport aux allemands par exemple.
Là, nous ne parlons pas de revenir à l'age de pierre mais d'avoir une prise de conscience. Alors, allons au bout des possibilités d'énergie renouvelable avant de crier que ce n'est pas possible....
Personne ne vous oblige a rester chez edf ....

C'est la mauvaise mentalité générale qui bloque toutes les initiatives pour sauver notre planète

Il n'y a qu'un endroit ou l'on peut trouver celle qui fait cruelllement défaut à ce monde pour changer de cap :
ADHERENTS ou MILITANTS APOLITIQUES et NON VIOLENTS d'associations ou mouvements pour la protection de la nature ou de ses ètres vivants UNISSONS NOUS ou RIEN NE CHANGERA

SAUVE TA PLANETE AUJOURDH'UI OU RIEN NE TE SAUVERA DEMAIN
c'est URGENT et VITAL

Ne perdons plus de temps en parlotes et n'usons plus nos semelles à tourner en rond car le temps nous est décompté avant le point de non retour qui s'approche à grands pas

nous sommes déjà à un point de non retour...

Une question que je me pose depuis quelques temps:si un incident comme à Fukushima devait se produire, disons, à Tricastin ou Cruas (je sais nos centrales sont sures, le Président nous l'a dit... mais imaginons). Si comme au Japon la zone d'exclusion est de plusieurs dizaines de km autour de la centrale, peut on me dire ce qui se passerait en France avec le Rhône, l'A7 et les lignes TGV à moins de 3 km des réacteurs? Si toutes ces voies de communications sont coupées du jour au lendemain pour des décennies voire plus, c'est l'organisation des flux économiques en France et en Europe qui seraient remis en question. Par où passeront les flux de personnes et de marchandises? Par le centre de la France? La cote Atlantique?
Les conséquences seraient ainsi bien plus importantes qu'au Japon....

Il faut arréter le nucléaire car ils ont beau nous dire que c'est sur en france ! Mais on n'est pas sur des catastrophe naturel ou non et si un avion se cracher sur centrale nucléaire !!! Non ce n'est plus possible de vivre comme ça avec le feu , car ils jouent avec le nucléaire rien n'est sur avec se mode d'energie !!! Ils nous prennent tous pour des imbeciles ...je dit ça suffit !!! C'est pour ça qu'aujourd'hui je mets ce commentaire . Mr gros alain

maintenant je mets la machine à laver uniquement lorsque il y a du vent !
cela donne du crédit à l energie renouvelable.

pourquoi continuer à exploiter l'énergie nucléaire alors que nous pouvons la remplacer avec de l'energie renouvelable, comme les éoliennes ou les panneaux solaires... l'etre humain passe sa vie à tuer se qu'il a de plus cher et ce qui lui permet de vivre, la planète. Mais, ont va aller jusqu'au bout, c'est que le début, la france fait partie des trois plus grande puissance nucléaire du monde, on doit résister, pour cela nous pouvont tous faire un geste pour la nature en utilisant plus d'énergie renouvelable ou sinon faire des actions pour greenpeace. on va aller jusqu'au bout, on va resister.
greenpeace je vous soutiens à 100 pourcent, mon grand père aurait été fière de moi, il s'appellait Gerald HOLTOM et il a inventé en 1958 le simbol de la paix, un symbol contre les armements nucléaires; une fois que je serais adulte alors je viendrai vous aider

Je suis a moitie italienne, et FIERE de mon pays!!! Personne n'a besoin du nucleaire, personne n'a besoin d'une energie aussi dangereuse pour l'etre humain: Pourquoi les personnes irresponsables qui veulent le nuclaire ne vont pas faire un tour a Hiroshima et Nagasaki pour voir ce que ca fait a un etre humain, a ses enfants et a ses petits enfants?

imprimez et mettez sur votre coffret extérieur compteur + vitre arrière de votre voiture le logo soleil « Nucléaire ? Non merci ! » ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Nucleaire.jpg

Nos voisins italiens sont plus avancés que nous dans la prise de conscience. Ils savent choisir ce qui est bon et ce qui est nuisible pour leur santé et pour leur à-venir Marie curie a compris au prix de sa vie ce que représentait la mise en pratique de cette énergie. Je suis persuadé que si elle revenait et constatait la prolifération (même si maitrisé de ces centrales) elle manifesterait avec les anti-nucléaires.
Nous avons une grande facilité en tournant un bouton d'avoir accès à cette dangereuse énergie.
Sommes nous prêt au nom du confort et de notre plaisir à remettre en cause le plaisir et la paresse pour une énergie non polluante........?
Seul l'avenir nous le dira.....
Pour cela multiplions les prises de position et les débats autour de ce sujet afin de provoquer une prise de conscience. Non d'attendre qu'un autre Fukushima ne se produise.
Ne soyons pas pessimiste et faisons confiance à l'Etre humain.

Pourquoi continuer à croire un gouvernement irresponsable, destructeur et attendre les élections en France ?
Citoyens responsables, organisons un vote pour le choix énergétique.
Un choix de non destruction pour notre terre.

L'Allemagne sort du nucléaire: plus de réacteurs en 2023!
Moi qui croyais avoir compris que Sarko voulait tout faire comme eux;)

Sortir du nucléaire, c'est un petit problème technique, et un gros problème politique
L'uranium, c'est 80% de l'électricité.
Oui mais l'électricité, c'est 20% de l'énergie consommée
Donc l'Uranium, c'est 17% de l'énergie consommée
Petit problème!

Comment s'épargner 17% de notre énergie?
L'association Negawatt a calculé que le gisement d'énergie le plus important en France, c'est les économies d'énergie: 60% de notre consommation pourraient être évités.
Et ceci avec des technologies simples: pas besoin de machins compliqués, une bonne isolation suffit!!!

17% c'est rien et il n'y a aucun besoin de substituer par du gaz, du pétrole ou du charbon: ECONOMIE

Une autre paire de manche c'est les 80% de notre énergie, non électrique, qui vient du pétrole (et un peu du gaz)
Là cela va etre plus long, mais c'est possible. Et necessaire, car bientot: plus de petrole.
Et avant plus de petrole, ce sera "plus de petrole bon marché"

Ici evidemment il faut du renouvelable en masse et la conversion de notre systeme de transport vers de l'electrifié (plutot par train, c'est plus efficace)

Mais le problème principal est POLITIQUE, pas technique

Sobriété, Efficacité, renouvelables
www.negawatt.org/

@ David
d'accord avec toi (je suis un pro nuk...) mais cela passe par une responsabilisation des personnes car c pas le nucléaire qui t'empêche d'isoler correctement ta maison, d'acheter des équipements économes en énergie, d'utiliser des solutions d'APPOINT (encore limités en rendement soit dit en passant) comme le solaire, .... mais bel et bien ton porte monnaie et tes choix personnels !!!!! Car évidemment économiser de l'énergie passe par certains sacrifices mais combien sont pret à le faire??? sacrifier ses vacances par exemple en espagne pour isoler correctement sa maison (perte de chaleur= 15 % dans chaque mur + 40 % par le toit il me semble alors juste des économies de chauffage (ce qui serait déjà pas mal) passeraient par une bonne isolation... ca que personne ne fait ...)

Et puis y en a marre de dire que c'est la faute des politiques (et pourtant je suis loin d'être pro nabozyste ^^)... surtout en ce moment ou c'est la dèche un peu partout dans le monde ... c sure que si vous (les pro écolo) attendez que les économies d'énergie arrivent tout cuit dans votre assiette sans qu'il n y ait aucune contre partie, nous n'avancerons jamais alors agissez ou subissez!!!! mais cessez de reporter la faute sur un tel ou un tel....
Et donc par pitié arrêtez de dire que c'est la faute du nucléaire si ca avance pas... au moins le nucléaire génère des emplois et de la richesse alors que les blabla inutiles ne génèrent EUX que du vent...

@ Spartacus,
j'irais pas jusqu'à dire qu'ils sont en avance sur la prise de conscience sur les ''dangers'' du nucléaire mais plus sur les ''dangers'' de Berlusconi... (je rappelle que le référendum ne traitaient pas que sur le nucléaire mais aussi sur une certaine immunité du président... il est malin silvio... -__-)

Et nous en France on vote quand? A j'oubliai que nous ne sommes que dans une soit disant démocratie qui nous permet de déterminer par quel tyran manipulateur nous serons gouverné pendant 5 ans!!
Je me désole un peu plus chaque jour à voir dans quelle société nous vivons en France!! Mais que faire?
Eviter de consommer: déjà appliqué (de toute façon vu ce qu'on gagne on ne risque pas de se goberger)
Faire son jardin, acheter local et bio, recycler, trier les déchets, faire attention à l'eau consommé, l'électricité (je réfléchi à changer de fournisseur d'énergie en envoyant une lettre à EDF en leur expliquant ma position sur le nucléaire mais peut être d'autre l'on déjà fait?), enfin voilà les actions.
Je suis seulement sûre d'une chose c'est qu'on va droit dans le mur..............................

J'aimerai savoir si une pétition est en cours pour demander un référendum en France sur la question du nucléaire, si je me souviens bien (je vais vérifier) au-delà d'un certain nombre de signature, une action doit être entreprise par le gouvernement.

C'est le pb de la France, des gens qui pensent comme vs, tjrs négatifs, qui broient toujours du noir. Mais STOP, arretez, allons de l'avant, arretons de nous appitoyer sur notre sort "pauvre francais, on est nul, petit et blablabla....". Nous sommes un grand pays, un grand peuple alors levez la tête s'il vous plait ou allez seul dans votre mur.

Je propose de confier l'organisation du référendum à Popeye. On aurait alors une question du genre :
"Souhaitez-vous abandonner le nucléaire et vous éclairer à la bougie"

Non au nucléaire, qu'enfin le respect de la nature soit reconnu, que la morale et la conscience profonde de chacun se réveille. Laisserons-nous un immense dépotoir à tous ceux qui viendrons derrière nous? L'air, respirez-vous encore de l'air pur? la terre se recroqueville sur elle-même, les paysans sont devenus des argentiers, la pauvre terre subit, et nous on laisse faire. Nos amis(?) les politiciens sont malades à l'intérieur d'eux-mêmes, ils n'en peuvent plus tellement ils sont corrompus, par la possession et l'argent.
Quand penserez-vous dans vos têtes, votre culture et votre éducation se consumme avec vous.Par contre on nous dit recycler, économiser etc.. et eux dans leurs demeures que font-ils?

Sobriété, Efficacité, renouvelables
http://www.negawatt.org/

J'insiste sur NEGAWATT (les Watts Negatifs)
L'histoire de retour au moyen age ou à l'age des cavernes c'est un classique des lieux-communs pro nucléaires
Pas trés innovant

Evidemment, pour arreter la caricature, il faut voir la façon dont Negawatt fait ses calculs

1. Negawatt fait dans le technique, pas le politique
2. Il utilise l'hypothèse de techniques maitrisées et simples (pas de scientisme)
3. Il fait ses calculs pour 2050 A NIVEAU DE VIE CONSTANT
Pas besoin d'avoir froid l'hiver, et meme augmentation de la mobilité

L'astuce est de faire DIFFEREMMENT: Ai-je besoin de fuel pour ma chaudiere ou d'avoir chaud l'hiver?
MA réponse: d'avoir chaud l'hiver
DONC, un appartement isolé me suffit

Et vous?
Voulez vous des HLM énergivores et dépensez en facture EDF l'argent que vous avez economisez sur le loyer?
Ce sont les services de l'énergie qui comptent, pas le volume ou le prix unitaire

Une voiture électrique ne me dérange pas (à l'électricité éolienne bien sur) si elle m'offre la possibilité de me déplacer comme avec une auto à petrole
Ce sont les SERVICES de l'énergie qui comptent

Peut m'importe le prix de l'électricité si ma maison est passive, voire à énergie positive

Pour la politique énergétique et la préparation de l'aprés-uranium et de l'aprés-pétrole, on ne peut pas en vouloir à qui que ce soit au gouvernement puisque PERSONNE NE FAIT RIEN

Pour ce qui est des écolos, individuels ou mouvement politiques, ils font ce qu'ils peuvent
Mais c'est trop facile de dire Y A KA FO KON, "faites tout vous meme et arreter de pleurer auprés du gouvernement"
Il y a des choses du ressort des individus (trier ses dechets) et des choses du ressort de la collectivité (locale, nationale ou continentale)
Par exemple un réseau de transport ferroviaire ou Tramway c'est pas moi et mon voisin qui pouvont y faire grand chose
C'est du ressort du POLITIQUE, et des élus
Mais pour ne rien faire, les hommes politiques majoritaires (et leurs medias) ont trouvé un bon pipeautage: nous faire croire que c'est notre faute

Les partis écologistes ne récoltent que des scores minoritaires, comment pourraient ils imposer des politiques d'avenir?
En dictature, on dirait: c'est la faute des politiciens
En démocratie, c'est nous qui décidons de nos dirigeants: ce n'est pas la faute de Sarko ou de Jospin, c'est NOTRE VOTE qui est naze
Au passage, les allemands sont bien plus avisés: ils votent pour des programmes politiques sérieux: Die Grunen

Pour la responsabilité du nucléaire, nous n'arreterons pas de dire que c'est sa faute si les économies d'énergie et les renouvelables ne progressent pas suffisamment, CAR C'EST VRAI
La production d'énergies non renouvelables capte tous les investissements, publics et privés
Par exemple pour la recherche publique du CNRS, 80% est consacré au pétrole et au nucléaire
20% pour les renouvelables et les économies d'énergie
Et ne parlons meme pas de la R&D du privé, ou des investissements productifs: les champs d'éoliennes sont une fraction des investissments pétroliers
(de plus en plus cher à retirer du sol, et pour cause...)

Les investissements sont consacrés à fonds perdus pour des énergies bientot disparues

Pour achever sur le riche post de "passer par là", les emplois
De nombreuses études montrent que un investissement de 1 euro dans l'éolien crée plus d'énergie et plus d'emploi que 1 euro dans le nuke
Et 1 euro dans l'efficacité énergétique (isolation des batiments par ex) crée encore plus d'énergie et encore plus d'emploi que 1 euro dans la production renouvelable

Mais aprés on risque de ne plus avoir de chomeurs, c'est trop risqué ;)

A voir absolument
http://www.sortirdunucleaire.org/sinformer/brochures/courant-alternatif/etude-complete.pdf
Accessible ici
http://www.lepost.fr/article/2008/12/09/1351792_un-courant-alternatif-pour-le-grand-ouest-etude-sur-les-alternatives-au-reacteur-epr.html
Ou là
http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=sinformer&sousmenu=brochures&soussousmenu=courant-alternatif&page=index
Voire page 106 le BILAN RECAPITULATIF, valable pour la Bretagne (mais confirmé pour tous les pays ou zones étudiées sérieusement)
10 000 emplois contre 200 pour le nucléaire

Sobriété, Efficacité, renouvelables
http://www.negawatt.org/

J'insiste sur NEGAWATT (les Watts Negatifs)
L'histoire de retour au moyen age ou à l'age des cavernes c'est un classique des lieux-communs pro nucléaires
Pas trés innovant

Evidemment, pour arreter la caricature, il faut voir la façon dont Negawatt fait ses calculs

1. Negawatt fait dans le technique, pas le politique
2. Il utilise l'hypothèse de techniques maitrisées et simples (pas de scientisme)
3. Il fait ses calculs pour 2050 A NIVEAU DE VIE CONSTANT
Pas besoin d'avoir froid l'hiver, et meme augmentation de la mobilité

L'astuce est de faire DIFFEREMMENT: Ai-je besoin de fuel pour ma chaudiere ou d'avoir chaud l'hiver?
MA réponse: d'avoir chaud l'hiver
DONC, un appartement isolé me suffit

Et vous?
Voulez vous des HLM énergivores et dépensez en facture EDF l'argent que vous avez economisez sur le loyer?
Ce sont les services de l'énergie qui comptent, pas le volume ou le prix unitaire

Une voiture électrique ne me dérange pas (à l'électricité éolienne bien sur) si elle m'offre la possibilité de me déplacer comme avec une auto à petrole
Ce sont les SERVICES de l'énergie qui comptent

Peut m'importe le prix de l'électricité si ma maison est passive, voire à énergie positive

Pour la politique énergétique et la préparation de l'aprés-uranium et de l'aprés-pétrole, on ne peut pas en vouloir à qui que ce soit au gouvernement puisque PERSONNE NE FAIT RIEN

Pour ce qui est des écolos, individuels ou mouvement politiques, ils font ce qu'ils peuvent
Mais c'est trop facile de dire Y A KA FO KON, "faites tout vous meme et arreter de pleurer auprés du gouvernement"
Il y a des choses du ressort des individus (trier ses dechets) et des choses du ressort de la collectivité (locale, nationale ou continentale)
Par exemple un réseau de transport ferroviaire ou Tramway c'est pas moi et mon voisin qui pouvont y faire grand chose
C'est du ressort du POLITIQUE, et des élus
Mais pour ne rien faire, les hommes politiques majoritaires (et leurs medias) ont trouvé un bon pipeautage: nous faire croire que c'est notre faute

Les partis écologistes ne récoltent que des scores minoritaires, comment pourraient ils imposer des politiques d'avenir?
En dictature, on dirait: c'est la faute des politiciens
En démocratie, c'est nous qui décidons de nos dirigeants: ce n'est pas la faute de Sarko ou de Jospin, c'est NOTRE VOTE qui est naze
Au passage, les allemands sont bien plus avisés: ils votent pour des programmes politiques sérieux: Die Grunen

Pour la responsabilité du nucléaire, nous n'arreterons pas de dire que c'est sa faute si les économies d'énergie et les renouvelables ne progressent pas suffisamment, CAR C'EST VRAI
La production d'énergies non renouvelables capte tous les investissements, publics et privés
Par exemple pour la recherche publique du CNRS, 80% est consacré au pétrole et au nucléaire
20% pour les renouvelables et les économies d'énergie
Et ne parlons meme pas de la R&D du privé, ou des investissements productifs: les champs d'éoliennes sont une fraction des investissments pétroliers
(de plus en plus cher à retirer du sol, et pour cause...)

Les investissements sont consacrés à fonds perdus pour des énergies bientot disparues

Pour achever sur le riche post de "passer par là", les emplois
De nombreuses études montrent que un investissement de 1 euro dans l'éolien crée plus d'énergie et plus d'emploi que 1 euro dans le nuke
Et 1 euro dans l'efficacité énergétique (isolation des batiments par ex) crée encore plus d'énergie et encore plus d'emploi que 1 euro dans la production renouvelable

Mais aprés on risque de ne plus avoir de chomeurs, c'est trop risqué ;)

A voir absolument
http://www.sortirdunucleaire.org/sinformer/brochures/courant-alternatif/etude-complete.pdf

Etude Sortir du nucléaire /7 vents du Cotentin

http://www.sortirdunucleaire.org/sinformer/brochures/courant-alternatif/etude-complete.pdf
Accessible ici
http://www.lepost.fr/article/2008/12/09/1351792_un-courant-alternatif-pour-le-grand-ouest-etude-sur-les-alternatives-au-reacteur-epr.html
Ou là
http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=sinformer&sousmenu=brochures&soussousmenu=courant-alternatif&page=index
Voire page 106 le BILAN RECAPITULATIF, valable pour la Bretagne (mais confirmé pour tous les pays ou zones étudiées sérieusement)
10 000 emplois contre 200 pour le nucléaire

Etude Sortir Du Nucléaire / 7 vents du Cotentin

http://www.sortirdunucleaire.org/sinformer/brochures/courant-alternatif/etude-complete.pdf
Accessible ici
http://www.lepost.fr/article/2008/12/09/1351792_un-courant-alternatif-pour-le-grand-ouest-etude-sur-les-alternatives-au-reacteur-epr.html

Voire page 106 le BILAN RECAPITULATIF, valable pour la Bretagne (mais confirmé pour tous les pays ou zones étudiées sérieusement)
10 000 emplois contre 200 pour le nucléaire

les energies propre sont la seule solution..

AAAAAAHHHHH!!!!! CA FAIT DU BIEN DE VOUS LIRE!!!!! MERCI À TOUTES ET TOUS! ça donne de l'espoir de ne pas se sentir seule...

Ciel, je préfère donner le choix aux générations futures de laisser ou de retirer les éoliennes plutôt qu'elles n'aient aucun choix avec des centrales qui auront pétées et qui condamneront les terres pour des siecles...

Passer par là... chacun voit midi à sa porte... c'est marrant, j'ai participé à un sondage il y a 3 semaines, pour ou contre le nucléaire en France... à la cloture des votes il y avait 59 % contre.
Un autre sondage la semaine dernière : 70 % contre...

Tu n'y peux rien... les emmerdeurs d'écolos se soulèvent...et le peuple se fait entendre... ce n'est que le début.

NE BAISSONS PAS LES BRAS ! JAMAIS!!!

Je rappelle quand même à certains qui dédouanent les politiques de leurs responsabilités (pour lesquelles ils sont grassement indemnisés et "sponsorisés" à nos frais - heureusement que vous ne savez pas tout sinon vous ne voteriez même plus!!) que la décision de continuer dans le nucléaire appartient AVANT TOUT AUX POLITIQUES qui définissent les orientations de la politique de la France (et c'est Sarko, pour ne pas nommer notre super gourou bling bling, qui a décidé de passer à la génération 5 des centrales nucléaires au lieu de favoriser l'évolution des énergies renouvelables).
De toute façon avec Sarko, ce sont les LOBBIES QUI GOUVERNENT (ou plus précisement l'argent).
Pauvres va nus pieds de la FRANCE D'EN BAS si vous saviez à quel point ceux qui nous gouvernent se foutent de nous et de notre avenir!
Enfin, nous ne referons pas le monde aujourd'hui mais il faut garder les yeux ouverts et surtout son esprit critique, et certains devraient même apprendre à réfléchir (mais je sais combien c'est difficile pour certains).
4 grand cartels gouvernent le monde actuellement : la chimie, les biotechnologies, l'agro-alimenetaire et le médico-pharmaceutique: lire à ce sujet "complot mondial contre la santé" de Claire Séverac de l'éditeur "Alphée, la passsion d'éditer".
Sur ces bonnes paroles : bonnes nuits à tous et ne faites pas trop de cauchemards (peut être verrez vous des éoliennes tourner dans votre tête, mais rassurez vous vous ne serez pas en France......)

Mais renseignez vous avant de dire des conneries pareil, la génération 4 est prévue pour dans une vingtaine d'années, alors la génération 5 n'est même pas sur papier. De plus, la génération 4 est bien antérieur à 2007. Alors le forum qui vous correspond le mieux est celui de VOICI je pense.

@ David
et comment tu les finance ces 10 000 emplois au lieu de 200???
Regarde je fais un petit calcul (je ne suis pas sure que ce soit juste alors si vous voyez une erreur n'hésitez pas à me le dire...)
1 centrale nucléaire 1650 MWh en moyenne = 2 Geuros pour construire
1 éolienne = 5 MWh => pour avoir un équivalent d'une centrale = 350 éoliennes ... MAIS une éolienne n'a une disponibilité que de 30 % (qd ya pas de vent ben... ya pas d'électricité ^^) alors qu'une centrale a une disponibilité de 90 % donc il faudrait 1050 éoliennes (et je ne parle pas des problèmes liés au stockage d'énergie...)
Du coup construire 1050 éoliennes à 100 000 euros l'éolienne couterait 1 G euros soit une économie de 1 G euros pour la construction de l'éolienne... CLAP CLAP CLAP BRAVO!!!!!
Et meme ca créerait 10 000 emplois contre 200 pour le nucléaire... alors du coup par an, en considérant que le salaire moyen (ici c'est le minimum = salaire d'un non diplomé) d'un employé avoisine les 20 000 euros brutes par an on se retrouve avec une facture PAR AN pour les entreprises de l'ordre de 20 000*10 000 = 200 M euros/ PAR AN (juste pour la bretagne) alors que le nucléaire ne couterait "que" 4 Meuros"... du coup en 5 ans maximum le nucléaire aurait amorti son prix de construction... du coup vers ou les entreprises se tourneront pour récupérer leur manque à gagner??? les clients!!! et ca non merci!!!

PS: je vous vois venir et vous me direz que je n'ai pas pris en compte le cout du démantèlement futur et je vous répondrai alors que les centrales ont une durée de vie de 40 voir 50 ans, les éoliennes en ont une de maximum 20 ans... du coup pendant que la centrale marche on doit reconstruire une deuxieme fois un parc éolien... bilan: 1 Geuros a débourser encore pour renouveler le parc éolien (permet déja de pas mal déconstruire) ensuite il suffit de provisionner suffisamment pendant les 40 (voir 50) ans pour répondre aux besoins du dém...
Par exemple en facturant un centime plus cher le kWh produit par la centrale on obtient au bout de 40 ans une enveloppe de 5,8 Geuros!!!!!!!!! Largement de quoi déconstruire (permet meme de remplacer la centrale...)
Vous me direz que c'est la meme chose pour l'éolienne sauf que dans le cas de l'éolienne les frais liés aux employées explosent!!!! du coup un centime de plus sur une facture de 2 centimes d'euros passent encore mais sur une de 20 centimes la ca commence a faire cher...

Passer par là, tes amis et toi ne voyez rien venir, c'est ça qui est grave...

Puisque tu aimes les chiffres et pour faire court, 200 milliards d'euros... le coût de la soi disant sécurité à venir de tes chères centrales...

tu as toujours des doutes, passer par là ?

passé par là...

Tes calculs d'aphoticaire ne convainquent que toi... créer des emplois, c'est supprimer des chômeurs (et la charge qu'ils représentent pour la collectivité), augmenter leur pouvoir d'achat, donc la consommation, donc la croissance. Ca aussi pèse dans la balance...

De plus, l'éolien ne sera jamais l'énergie principale, même dans le cadre du passage au "tout renouvelable". Elle ne sera qu'une partie d'un mix énergétique, et pas en première position (il y a eu tantôt un article sur ce site qui en parlait, mais j'ai l'impression que la plupart des pro-nucléaires ont fait l'impasse).

@ Faust
calculs d'apothicaire (dont j'ai clairement énoncé le fait qu'ils ne sont pas forcément juste et ou j'appelle toutes personne ayant des connaissances à rebondir et corriger dessus... mais bon ...) certes, mais les chiffres EUX ne mentent pas...
PS: Areva est PUBLIC tout comme EDF il me semble... et du coup l'état se taille la part du lion dans les bénéfices de ces entreprises... et ou vont ils ces sous??? dans les retraites, le système médical, le chômage donc certes favorisait le renouvelable diminuera le nombre de chômeurs (encore que j'ai des doutes quand à la faisabilité d'un point de vue économique surtout actuellement...) mais diminuera aussi la quantité de fric qu'est capable d'amasser l'état... du coup hausse des impôts en plus de la hausse du prix de l'énergie (comme expliqué dans mon post précédent...) ... du coup tu as raison Faust , plus de chômage, seulement des smicards (meme si je pense qu'il vaut mieux être smicard que chômeur...).
Quand aux exemples des éoliennes je suis d'accord avec toi pour dire qu'il n y aura pas que ca... mais mon but était juste de montrer qu'en remplacant le nucléaire par du renouvelable on payerait nécessairement plus cher le kWh.

@ Saule,
J'ai toujours des doutes et c normal... je pense ^^ je dois avouer que je pensais que le nucléaire ferait plus d'économie que cela sur ses frais de fonctionnement... même si elles sont déjà faramineuses... 200 M euros déconomie par an par centrale pour le nucléaire ca commence à faire beaucoup (en considérant la durée de vie du parc nucléaire on obtient au final des économies de ... 320 Geuros (40 ans une centrale * 40 centrales en france * 200 M euros d'économie par an...) mais bon si vous êtes prêt a payer pourquoi pas...)

@ Kat
pourrais tu expliquer ton chiffre??? il vient d'ou et il correspond a quoi?? MERCI
Et je pourrais te rétorquer la meme chose Kat, "tes amis et toi ne voyez rien venir, c’est ça qui est grave…", parce que économiquement le france est pas top actuellement mais bon c clair que c le bon moment pour balancer et investir le peu de richesse qu'on possède... on pourra alors utiliser le REX de la Grèce... au moins ils auront servi à ca...

passer par là dit : "Areva est PUBLIC tout comme EDF il me semble… et du coup l’état se taille la part du lion dans les bénéfices de ces entreprises… et ou vont ils ces sous??? dans les retraites, le système médical, le chômage donc certes favorisait le renouvelable diminuera le nombre de chômeurs..."

=> Non. Un état, une entreprise, ne se comporte pas comme un particulier : les bénéfices tirés d'une activité sont la plupart du temps réinvestit dans cette même activité (ou dans des projets dans des secteurs connexes). Ainsi, si je ne m'abuse, l'état français réinvestit la quasi-totalité des bénéfices tirés du nucléaire dans ce secteur... retraités et chomeurs n'en voit pas un centime...

passer par là dit :"mais mon but était juste de montrer qu’en remplacant le nucléaire par du renouvelable on payerait nécessairement plus cher le kWh."

=> C'est vrai. Par contre, entamer une décroissance énergétique permettrait de compenser largement ces hausses. L'un ne va pas sans l'autre : pour développer le renouvelable, il faut d'abord développer prioritairement l'efficacité et la sobriété énergétique (décroissance énergétique quoi).

@passer par la
D'où vient ce chiffre de 20 ans de durée de vie pour une éolienne ?
Merci d'avance pour ta réponse.

@ BIOman

C'est une espérance de vie admise généralement, par exemple par l'ADEME...

Cependant, c'est un peu une espérance de vie "à minima". Ainsi, selon les modèles, elle se situe plus entre 20 et 30 ans. Après, plus elle vieillit, plus il y a d'entretien donc c'est plus une question de rentabilité qu'autre chose (on peut pousser plus loin leur vie, techniquement).

A titre indicatif, une des plus vieilles éoliennes, mise en service en 1953 dans le désert africain par la France, a été remise en activité dans une station expérimentale en 2009 (on ne dit pas combien de temps elle n'a aps été utilisée par contre)

Sur le nucléaire encore, deux choses à rapprocher.

http://www.ouest-france.fr/region/paysdelaloire_detail_-L%E2%80%99Autorite-de-surete-nucleaire-sanctionne-une-societe-de-controle_40815-1837178_actu.Htm

L'ASN sanctionne une entreprise qui a commis plusieurs négligences quant à la vérification d'une centrale nucléaire. Pas bien rassurant tout ça, mais prévisible (ça se passe comme ça dans les autres secteurs où l'externalisation des services auprès de prestataires est devenue reine, pourquoi ça ne se passera pas ainsi pour le nuke ?)

Mais, dans le même temps, lorsqu'un journaliste présente un témoignage d'un travailleur du nucléaire, comme quoi il y a "parfois" des failles, le ministre Besson pète un cable :

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/besson-je-me-casse-fait-chier_1003299.html

Cherchez l'erreur...

Comme je le disais sur un autre sujet, Besson illustre à quel point nos hommes politiques de droite veulent un débat sur le nucléaire... Quelle bande de guignols...

Besson a mal réagis, mais vous considérez que le débat Joly-Hulot est d'un meilleurs niveau? Ce n'est pas un problème de classe politique.

Le débat Joly-Hulot était plus que tendu, avec quelques coups bas pas classe, mais c'était prévisible. Ceci dit, je suis content qu'il y ait une vrai confrontation d'idée pour définir un candidat. Pas comme l'UMP en 2007 où on avait une petite armée aux ordres strictes d'un petit Napoléon.

Par contre, la réaction de Besson elle, n'était pas prévisible. On s'attend à ce qu'un ministre ait plus de sang froid, de maîtrise et de classe. Il n'a rien de tout ça, aussi la question que je me pose est : qu'est-ce qu'il fout à ce poste ? Il n'est pas le seul, mais quand même, ça en devient grotesque.

Et vous pensez vraiment que Hulot à ce poste face à une insinuation de ce type (dans le sens inverse évidement) n'aurais pas réagis pareil. Touts les politiciens auraient réagis pareil (bon pas tous, mas c'est pas parce que Besson est de l'UMP). Et je vous corrige, en 2007, N.Sarkozy n'avait pas une "petite armée" sous ses ordres mais une fois qu'il a été nommé candidat, les autres l'ont soutenu (ce qui est normal sur un plan stratégique) mais avant, il y a eu des discussion (notamment Villepin-Sarkozy).

Le nucléaire est économiquement rentable pour beaucoup de monde: jusqu'à la chirurgie hélas(vue les taux de cancer et leucèmie qui monte en flêche après des accidents ou autre).
Allez voir ce coup de gueule long mais réaliste: http://www.youtube.com/watch?v=pN7yFxwxktI&feature-player_embedded
Réveillez vous: le nucléaire n'est bon que pour les radins, abrutis, égoistes ou je m'en foutiste.
Excusez moi ont fait tous des erreures: et pardonnons.
Ont y à cru, mais maintenant il faut dire STOP!

pierrecolo, j'ai déjà mit ce lien et pour certains ils ont pleuré de rire... C'et vrai que c'est hyper marrant de voir la souffrance et la peur des gens...

Faust... le chiffre que je donne te fait tousser??? Pourtant toi qui est si pointu, tu devrais en avoir connaissance!!

pas Faust... Passer par là...
plantage de pseudo mais pas de chiffre...

Merci pour votre engagement à faire prendre conscience aux gens que le nucléaire , c'est de la merde !

C'est la vidéo du japonnais qui parle de la situation? Déjà, il commence par une incohérence, il dit que la situation est hors de contrôle, mais qu'en sait-il? Il a les rapports de l'AIEA? De plus, il pourrait au moins dire vrai, mais non, loupé, parce que moi je les ai les rapports de l'AIEA, et la situation n'est plus hors de contrôle. C'est une catastrophe, je l'accorde mais on a repris le contrôle maintenant. Alors commencez par asséner une vérité sans preuve ne me fait pas rire, il décrédibilise juste son locuteur, en l’occurrence votre ami anti-nucléaire japonnais.

Ah , trop fort AREVA & co:
http://www.lemonde.fr/japon/article/2011/06/18/fukushima-l-usine-de-decontamination-des-eaux-arretee-cinq-heures-apres-sa-mise-en-service_1537700_1492975.html#ens_id=1493258&xtor=RSS-3208
ah ah ah, je ris jaune si seulement la situation n'était pas aussi grave, de toute facon nous sortirons du nuclaire et c'est pas les 4 pelés inconscients, égoïstes, individualistes qui vont dictés à la majorité leurs propres visions et choix.
Nous allons reprendre en mains nos décisions, hasta siempre ! C'est un choix de société et arrêté de dire que la décision est entre les mains des politiques, elle est entre les mains du peuple alors bougeons nous et reprenons la place ! La grenouille doit se réveiller et bondir de la marmite avant qu'il ne soit trop tard. Je vois beaucoup de monde pour la sortie mais quand on manifeste contre le nucléaire, je ne vois pas grand monde dans la rue avec moi donc aux actes svp le prochain coup !

les milliards investis dans les constructions de centrales nucléaires pourraient être investie pour aider les particuliers à s'équiper de panneaux solaires ou de petite éolienne individuelle ou collective selon la configuration des zones d'habitations. équiper les communes de candélabres solaire etc...
j' ai un coup de gueule à donner contre les anti-éoliens qui sous prétexte que les oiseaux percutent les palmes " c'est dangereux" alors que sur nos routes des milliers d’animaux domestiques ou sauvages sont massacrer chaque année, mais ça ce n'est évidemment pas dérangeant pour eux!!!!

http://www.20minutes.fr/article/743313/the-vert-japonais-radioactif-intercepte-aeroport-roissy

On ne trouve pas toujours les dates des manifs. C'est très important de relayer les infos MERCI!!!

De plus pour la dernière manif... pas un mot aux infos ni télé, ni radio... censure??? (enfin moi, je n'ai rien entendu...)

Le plus gros problème de l'éolien, ce n'est pas les oiseaux. Le gros problème de l'éolien c'est que pour construire une éolienne, il faut beaucoup d'énergie (et l'utilisation de certaine matière rejette en plus pas mal de gaz à effet de serre). En plus, il faut l'acheminer en France (et oui, les éoliennes sont souvent fabriquées en Chine). Le bilan écologique et énergétique des éoliennes s'en trouve donc bien amoindri. En plus, le rendement n'est pas génial (voir mauvais) et la durée de vie estimée pas très longue (15-20 ans). Au final, tout calcul fait, une éolienne met 12-13 ans pour rentabiliser son bilan énergétique et écologique (seulement si elle marche à pleine puissance tout le temps) ce qui ne lui laisse que 2-7 ans de fonctionnement "vert".
Ce n'est pas du tout pareil pour le photovoltaïque qui est assez bon au niveau "bilan écologique" (même si l'emploi de certains composant très rares présent à 90% en Chine et extrait dans des conditions déplorables viennent un peu noircir le bilan). Le problème de l'éolien, c'est qu'on ne sait pas stocker son énergie et que son rendement, même s'il est assez bon pour une énergie renouvelable, est trop faible pour réussir à alimenter un hôpital, ou une industrie quelconque.
Il reste encore de nombreux progrès à faire pour réussir à rendre les énergies renouvelables viables (application de la physique quantique en photovoltaïque, ITER sur la fusion nucléaire, rien à faire pour l'éolien par contre,...). Et les seuls énergies qui nous reste sont donc le pétrole, le gaz, le charbon, et la fission. Le premier et le deuxième, on en a bientôt plus; le troisième est désastreux pour l’environnement; reste le dernier, qui n'est pas si mal (même s'il n'est pas parfait, rien n'est parfait).

Pardon: "le problème du PHOTOVOLTAÏQUE"

YES Roselyne...

... la déforestation, les cultures uniques, le dégazage, les saloperies dans l'eau des rivières, fleuves et océans...

HÈ... en parlant d'oiseaux quelqu'un sait à quoi on doit ces équatombes d'oiseaux morts en Arkansas et Louisianne ?
(juste une petite parenthèse)

@ leopold

J'avais pas ces chiffres là
Selon les étude ACV (Analyse de Cycle de Vie) une éolienne nécessite effectivement de l'énergie à installer
C'est l'énergie grise
Selon ces ACV, elle met 2 ans à produire, à "rembourser" l'énergie de sa fabrication (18 ans de prod nette)
Un panneau PhotoVoltaique 5 ans ( 5 ans de prod nette)

Vous allez rire mais pour le nuke pas d'ACV connue

Ca doit etre confidentiel defense ;)

@ passer par là
Selon le rapport de la cour des comptes, il y a effectivement des sommes provisionnées dans le bilan d'EDF pour le demantelement
23 milliards d'€ pour 58 réacteurs
Alors que si on retenait les couts britanniques, il faudrait 170 milliards

Cé sur que si on minimise les couts futurs, le kWh nuke n'est pas cher

C'est marrant, je suis accrédité secret défense et je n'ai jamais vu de rapport de ce type classé! Pour une éolienne, selon le rapport du CEA que j'ai sous les yeux, il faut 12 ans de production à plein régime. Pour un panneau photovoltaïque, c'est 2 ans. Et pour une centrale nucléaire fission, c'est 6 mois (pour une fusion, ce serait hypothétiquement deux jours,...).

Ou alors la conception de nos centrales est meilleurs. Ce que tout le monde reconnait (même les américains). Sauf bien sûr ceux que ça arrange que nos centrales soient pourries,...

Pourquoi rejeter le nucléaire ? Il apporte une source d'énergie très utile, sa mise en oeuvre est bien maîtrisée par rapport au risque qu'il constitue. Source d'énergie très utile : croyez-vous vraiment que l'on puisse le remplacer dès maintenant par des énergies renouvelables ? Si oui, informez-vous mieux, c'est irréaliste. Croyez-vous qu'on pourra le remplacer à terme ? Là, je suis d'accord. Mais pourquoi s'en priver alors qu'on en maîtrise l'usage ? Vous le savez, un jour, le minerai manquera probablement. Mais pourquoi ne pas l'utiliser encore, tant qu'il est disponible ? En tout cas, c'est bien trop tôt et ceux qui veulent abandonner cette filière ne sont pas responsables : ils proclament leur vérité (possibilité d'arrêter le nucléaire de suite et de le remplacer de même par des énergies renouvelables) sans la démontrer vraiment. Pourquoi ne pas partir de la situation d'aujourd'hui, utiliser cette filière qui a ses avantages (production massive, source de nombreux emplois, absence de dégagement de CO², satisfaction vraie de nos besoins actuels) tout en préparant l'avenir raisonnablement en préparant la fin du nucléaire sans la précipiter, ce qui nous mettrait devant de très nombreux problèmes (que deviennent ces emplois, comment les énergies renouvelables vont-elles satisfaire ces besoins en énergies, que faire de notre compétence à nulle autre pareille dans le monde dans le domaine nucléaire, ...) ? Le nucléaire est-il dangereux ? Oui, évidemment. Mais le danger se mesure en critère de risque. Depuis 40ans que nous avons des centrales nucléaires : combien de morts, de blessés ? Sur la même période : combien de morts sur la route (des dizaines de milliers, et vous ne demandez pas le retrait des voitures de la circulation) ? Combien de morts par noyade (mêmes questions) ? Combien de morts par avion (idem) ? Pourquoi si peu de problèmes avec le nucléaire ? Parce que les hommes qui se sont lancés dans cette aventure ont pris des mesures de sécurité à nulles autres pareilles. Récemment, une personne à l'esprit écologique très développé, me disait que les doses radiologiques dans une zone proche de Fukushima étaient 20 fois supérieures à celles de normes de sécurité recherchées. Il y avait là, pour elle, quelque chose d'inadmissible. Mais, elle ne savait pas qu'en matière de nucléaire les normes de sécurité sont prises avec des marges qui se mesurent en dizaines de milliers ou centaines de milliers de fois l'inadmissible. Comme pour ce qui est spatial ou comme pour le transport aérien. Donc, 20 fois, ce n'est pas bien, mais on n'est pas dans une zone de danger grave, de loin. Savez-vous que lorsqu'il y a eu la première ligne de chemin de fer en France (longueur de 30km), il y a des gens "raisonnables" qui avaient prédit la folie de ce nouveau moyen de locomotion qui rendrait malade et fou ! Je ne suis pas un fou du progrès : je sais qu'il a sa part de danger et de mauvaise utilisation. Mais, si l'homme n'avait plus ce désir de progrès, il perdrait une part du génie de son humanité. Le progrès est une victoire de l'homme quand il sait le maîtriser. Il est encore possible d'améliorer les conditions d'emploi du nucléaire : n'est-ce pas mieux que de vouloir le supprimer ? La filière du nucléaire, depuis sa création n'a pas relevé d'un génie malfaisant, docteur Folamour du 20ème siècle, mais de la détermination, du génie et de la compétence d'hommes et de femmes au service de notre société. Bon, je sais que je ne vous vous convaincrai pas : mais ce forum me permet de vous faire savoir que votre vision n'est pas partagée par tout le monde. Je n'ai aucun intérêt dans cette filière, je ne suis pas un homme politique, je suis un simple citoyen et je voudrais vous dire : attention à ne pas faire de l'écologie une religion ... qui, elle, sera assurément malfaisante car l'écologie en soi n'a rien de religieux ! Ne devenez pas des écolâtres, des fous de l'écologie pour l'écologie : cela ne sauvera pas l'humanité, car votre vision philosophique risque d'être tellement exacerbée qu'elle sera mauvaise en soi. J'observe que les religions sont très discréditées aujourd'hui dans notre société. Or, on peut estimer, en analysant l'histoire humaine, que le besoin de religion est naturel pour l'homme. Rejetant les religions traditionnelles, beaucoup s'en font une personnelle à travers l'écologie exaspérée, sans reconnaître que leur comportement est celui de personnes religieuses au mauvais sens du terme ! Danger, danger ! Cordialement.

Ben moi qui suis français, ça m'arrange pas vraiment
Je crois que ça n'arrange pas grand monde
Mais jusqu'au 10 mars 2011, les japs se croyaient invincibles
Aujourd'hui, NOUS NOUS croyons invincibles

Le doute est raisonnable dans une telle configuration

Renseignements pris, le risque sismique à Fessenheim est jugé à 6.9 sur l'echelle de Richter par l'IRSN
A 7.3 par les suisses (la Suisse est à qqs km)
Construction de la centrale basee sur 6.2 (chiffres de memoire)
Malgre les demandes d'amélioration de l'IRSN, EDF maintien : 6.2

La defiance devient obligatoire devant un tel aveuglement , vous ne croyez pas?

Ce ne sont pas les centrales qui sont pourries, ce sont les financiers d'EDF
C'est la fameuse analogie de la Formule 1 hyper au point qu'on laisse piloter par un type aviné
Ca va dans le mur!

Je vous rappelle juste que la centrale de Fukushima a résisté à un séisme de magnitude 9.2 sur l'échelle de Richter (et je crois que c'était un IX en échelle de dégâts MSK). Donc le risque sismique à 6.9 sur Fessenheim, je crois que ça devrait aller. Le problème est venu d'un tsunami (et je crois que si on a un tsunami de 12m de haut à Fessenheim, on est déjà tous mort de toute façon,...

@ leopold
Pourrais tu STP donner le lien vers le rapport du CEA?
QUOI DU CEA ????
Du Commissariat à l'Energie ATOMIQUE !?!?
Aurais tu plutot le rapport du Commissariat à l'Energie Eolienne?

A y en a pas?
Tiens, pourquoi?

;)

Je mets le lien vers le rapport de la cour des comptes
http://www.ccomptes.fr/fr/CC/documents/RPT/RapportRadioactifsnucleaire.pdf

Extrait p193
"Compte tenu des résultats passés du groupe, les modalités de financement des charges nucléaires futures ne sont pas établies avec certitude, d’autant plus que la question du renouvellement du parc - nucléaire ou non - se posera au cours de la même période. Il manque une stratégie financière clairement affichée montrant de quelle façon chacune des lourdes charges à venir sera financée."

Le CEA est le Commissariat à l'Energie Atomique ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES. De plus, je travailles au CEA, c'est pour ça que j'ai le rapport, je ne sais pas s'il est en ligne sur internet (en tout cas c'est pas un secret défense).

Parfaitement d'accord avec restonsencés ! le nucléaire c'est pas une solution parfaite, ya des risques, mais prétendre que l'on peut le remplacer par des solutions propre est une utopie. d'ailleurs, je serais curieux de connaître le bilan ecologique de la production pui destruction ou recyclage des millions de m² de cellule photovoltaique, eoliennes et autres système qui permettraient de se dégager du nucléaire ? n'y aura t'il pas aussi une pénurie de silicium pour le voltaique ? comment fera t'on pour produire les millions de batteries necessaire pour stocker l'energie produite le jour ? de toute manière encore une fois il y aura de multiples solutions à mettre en place et la substitution se fera progressivement (voir la voiture électrique). il est vrai que les quend des pays choisissent de ne pas investir dans le nucléaire, risque de les rendre dependants des pays producteur... Bref on est bien dans la merde, et la réduction des conso reste aussi un plan d'action majeur !!!!! pour en finir afin de ne pas me prendre pour un pronucléaire, ce qui me dérange le plus en dehors de l'aspect sercurité, et manque de transparence, c'est l'aspect des millions de tonne de déchets "on verra plus tard" !!!!!

Bien vu. Le nucléaire n'est pas la meilleur solution, c'est la moins pire à l'heure actuelle. Et toute vos objection sur les énergies renouvelables sont juste, le coût de recyclage d'éolienne est énorme, et les ressources en terres rares pour le photovoltaïque ne sont pas infini (c'est dans le nom "terre RARE"). Le problème du stockage est aussi important, les batteries étant hyper-polluante, il faudrait trouver un moyen de stocker l'énergie (on y arrive pour le nucléaire fission). Merci pour cet instant de lucidité dans ce forum. Le nucléaire n'est pas tout noir (mais pas tout blanc non plus) et les énergies renouvelables que certains présente comme un miracle divin sont aussi teinté de noir sur certains aspect.

Restonscensés dit "Or, on peut estimer, en analysant l’histoire humaine, que le besoin de religion est naturel pour l’homme. Rejetant les religions traditionnelles, beaucoup s’en font une personnelle à travers l’écologie exaspérée, sans reconnaître que leur comportement est celui de personnes religieuses au mauvais sens du terme ! Danger, danger ! Cordialement."

=> Totalement vrai. L'homme a besoin de repères, de conscience. "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme" comme tout le monde sait.

Ces repères, certains les recherchent dans l'écologie effectivement, d'autre les recherchent dans la technocratie et la croyance orgueilleuse d'un génie humain capable de faire face à tout. Perso, je trouve la première "croyance" bien plus censée que la seconde...

leopold dit : "Bien vu. Le nucléaire n’est pas la meilleur solution, c’est la moins pire à l’heure actuelle."

=> D'accord avec la première affirmation, pas avec la seconde bien sûr. Oui, le nucléaire n'est pas la meilleur solution : pour les états industrialisés comme la France, la meilleure solution est... ou plutôt sont la sobriété et l'efficacité énergétique. J'aime me répéter, je sais, mais bon, ça semble tellement novateur comme façon de penser que beaucoup ne veulent pas l'admettre. Pourtant, moins consommer tant en vivant mieux est faisable à petite, moyenne et grande échelle. Il faut maintenant des volontés individuelles, collectives et étatiques pour que ça bouge.

Faust, j'ai déjà dit que j'était d'accord avec cette vision. Mais mon expérience de géostratège me permet de penser qu'elle est utopiste. Et si ma vision s'avère exact, vous conviendrez que le nucléaire devient la meilleur des solutions qui s'offre à nous,...

Leopold :"Mais mon expérience de géostratège me permet de penser qu’elle est utopiste."

=> C'est là que nous ne sommes pas d'accord : les pays riches peuvent très bien décroitre en matière d'énergie (et même dans d'autres secteurs) sans que cela gène le développement des pays du Sud. Au contraire même, cela réduira la pression que nous exerçons sur la planète et ses ressources, laissant un peu plus de marge pour que d'autres se développent.

Maintenant, la planète ne supportera de toute façon jamais la pression de 6 milliards d'équivalents-français (je ne parle même pas de 6 milliards d'américains), donc il faudra que l'on trouve un modèle de développement bien moins dévastateur (je ne dis pas que ce sera simple, loin de là, je pense que jamais l'humanité n'a eu un tel défi, avec à la clef une extinction partielle ou totale si on joue au c***).

Le problème c'est que les humains en groupe ont l'habitude de "jouer aux cons" comme vous dites. Et dans votre vision, les pays du Sud vont se développer, atteindre un bon niveau de vie et ... s'arrêter? Je ne le crois pas, l'homme ne refuse jamais de prendre plus de pouvoir, et les pays du Sud ne dérogeront pas à la règle. Ils vont nous surclasser dans tout les domaines (et donc consommer comme nous avant la récession que vous souhaitez, c'est-à-dire comme aujourd'hui), puis vont nous écraser économiquement et nous dicter leur loi (comme nous le faisions il y a 20-10 ans). Et vous imaginez bien que nous ne laisserons jamais faire ça, s'ensuivra une guerre (de domination cette fois) entre Nords et Suds (les deux ayant l'arme atomique). La seule chose qui pourrait nous sauver, c'est le bon sens et l'intelligence des masses. Mais les masses ne sont pas connues pour ces qualités et je ne penses pas que cela change.
Votre solution est la meilleur. Je ne penses juste pas qu'elle soit réalisable. Mon expérience des réactions humaines face à de tel conflit en tant que géostratège m'incite à penser que cette solution n'est pas viable. Si les pays du Sud arrête leur croissance à notre niveau, génial; sinon, catastrophe! Et vous comprenez que si vous vous trompez (tout le monde peut, je me trompes sûrement aussi) alors la 2ém solutions est le nucléaire modernisé, sécurisé, et internationalisé.
Je suis de nouveau ravis d'avoir pu échanger des arguments avec vous, et content de voir que notre pensée est la même (sauf sur un point de fond qui change tout le reste).

@ leopold

C'est effectivement sur un point précis que nous ne sommes pas d'accord : le développement et la croissance a des limites, là où les tenants de notre système ne veulent pas l'admettre.

Le consommer plus, dans nos sociétés "riches", ne rime plus avec la notion de bonheur et a même viré à l'absurde. Les entreprises sont arrivés à un stade où il dépensent 500 milliards de $, plus que le budget mondial de l'éducation... tout ça pour booster la consommation et la croissance... on nage en plein Kafka...
Et malgré tout, le mal-être est de plus en plus fort dans nos sociétés. Pourtant on a tout, mais ça ne suffit pas et ne suffira de toute façon jamais.

Notre empreinte écologique dépasse déjà les capacités de notre planète, et seule une minorité de la population mondiale a accès au "bien-être" matériel... seulement, les pauvres ne veulent plus rester pauvres, ce qui est légitime, et les riches en veulent encore plus... la planète ne pourra simplement pas assumer de tels besoins, c'est impossible.

Donc nous avons plusieurs choix :

- limiter la croissance des pays pauvres et émergents pour maintenir notre niveau de consommation (des pays riches) tout en limitant la casse vis à vis des ressources de la planète et de la pollution. Mais là, on est d'accord, ce sera la guerre Nord-Sud (le terrorisme islamique utilise d'ailleurs ces inégalités...)
- laisser le système en roues libres, en régulant le moins possible, et adviendra ce qui adviendra : le crash du système, le saccage de notre planète et à terme une extinction partielle, voire totale, de l'humanité
- réduire la consommation des pays riches, en rationnalisant cette consommation (limité le gachis, phénoménale), en modifiant en profondeur nos modes de penser (mettre en avant la notion "d'être" avant celle "d'avoir"...) de façon à rééquilibrer notre poids écologique vis à vis de notre population. Dans le même temps, permettre le développement des pays du sud, via des transfert de technologie, de compétences, une vraie coopération constructive et non pour se donner bonne conscience, avec comme priorité l'optimisation de leur croissance vis à vis de l'efficacité et de l'écologie, histoire qu'ils ne commettent pas les mêmes erreurs que nous (et, de toute façon, vu leur population bien plus importante, notre mode de développement n'est pas possible, trop destructeur).

Pour nous, pays riches, c'est dans le domaine de l'énergie que l'on peut entamer dès maintenant la machine arrière, limiter nos consommations, faire d'énormes économies. Un exemple, représentatif : les panneaux publicitaires éclairés et retro-éclairés. rien que pour les panneaux 4X3, il y en a en france près de 40000 ! Or, chacun consomme l'équivalent par an de 2 foyers moyens... La consommation de 80000 foyers moyens utilisée pour rien (si, juste maintenir le niveau de vie de quelques publicitaires...).

On peut faire de la décroissance énergétique dès aujourd'hui, localement et massivement, tout en vivant mieux... maintenant, il ne reste plus qu'à persuader la majorité à y croire, chose plus difficile à dire qu'à faire hélas (cette majorité étant accros à cette drogue qu'est la consommation... une drogue dure).

@ Restonscensés

Restonscensés a dit " Savez-vous que lorsqu’il y a eu la première ligne de chemin de fer en France (longueur de 30km), il y a des gens « raisonnables » qui avaient prédit la folie de ce nouveau moyen de locomotion qui rendrait malade et fou ! "

Comme tu l'avoue, c'était "LA PREMIERE ligne de chemin de fer "
Aprés, avec l'expérience, on a vu ce qu'il en était

Le nuke, cela fait 60 ans que l'on voit ce qu'il en est!!!!!!
Fukushima n'est pas le premier réacteur, ni le premier accident!!!!

Avant Fukushima, la probabilité d'accident était 1 pour 100 000 années-réacteur (accident niveau 4 INES)
1 pour 1 000 000 (accident niveau 7)

Avec 500 réacteurs dans le monde (arrondi), un accident tous les 200 ans
Three Mile Island+Tchernobyl: 2 accidents
Donc théoriquement, prochain dans 400 ans

Le risque réel est 10 à 100 plus élevé!!

Les mathématiques mentiraient ils?
Non bien sur!
Ce sont les hypothèses qui sont fausses
On se trompe sur l'intensité des tremblements de terre, on minimises les tsunamis, les risques d'inondation, de vagues de chaleur, de baisse des ressources en eau, de baisse du niveau des mers...

Bref, tout plutot que des "stress tests" honnetes

Quel progrés!

@ Restonscensés

Restonscensés a dit " Vous le savez, un jour, le minerai manquera probablement. Mais pourquoi ne pas l’utiliser encore, tant qu’il est disponible ?"

Mauvais raisonnement: ce n'est pas parcequ'une chose est possible qu'il faut la faire
Il faut l'évaluer, mesurer le pour et le contre

Comme tu le reconnais, les reserves en uranium sont limitées ( reserves prouvees 70 à 80 ans)
Donc nous devrons passer à autre chose
Pourquoi ne pas passer à autre chose DES MAINTENANT?

Les investissements dans les renouvelables seront indispensables dans 70 à 80 ans
Pourquoi perdre du temps et de l'argent (et des heures de travail) a construire des centrales qui n'ont pas d'avenir?

C'est le progrés de la folle inconscience ou de la folle irresponsabilité?

@ Restonscensés

Restonscensés a dit » Mais, elle ne savait pas qu’en matière de nucléaire les normes de sécurité sont prises avec des marges qui se mesurent en dizaines de milliers ou centaines de milliers de fois l’inadmissible"

Non, non, pas du tout
Les normes en France pour la population, c'est 6 mSv/an
20 mSv/an pour les travailleurs du nucléaire

A partir de 100mSv/an les risques de cancer apparaissent et augmentent avec les doses plus élevées ou plus rapides (plus de 1 mSv par HEURE à Fukushima)

Au Japon, les doses admissibles pour la population autour de Fukushima ont été relevées à 50 mSv/an puis 100mSv sur 5 ans. Puis autorisation donnée de prendre 100 mSv sur la premiere année (des 5 ans)
Donc 100mSv/an la première année et 0 aprés

Pour les travailleurs de la centrale, norme relevée à 250 mSv

Marges?
Quelles marges?
Ah, les marges bénéficiaires!

Ca me rappelle les normes pour les nitrates dans l'eau polluée: quand l'eau depasse les normes, ils changent les normes

Ca c'est du progrés

@ David,
je constate plusieurs erreurs dans tes raisonnements, si je peux me permettre d'en corriger quelques unes :
- La dose pour le public est de 1 mSv. 6 est pour le personnel de catégorie B et 20 pour le personnel de catégorie A. Je rappelle 1 mSv est équivalent à la radioactivité naturelle et sache que tu recois plus de dose en faisant une radio (à l'hopital) qu'à cause des centrales. Alors on arrete les radios?
- Deuxièmement, tu parle de 70 à 80 ans de minerais. C'est juste/faux!!! Je m'expique : les futurs générations de réacteurs sont appelés "surgénérateurs", ils produisent plus de combustibles qu'ils n'en produisent et du coup, les reserves passe de 80 à 2000 ans. De meme, ils permettent la "transmutation" qui élimine (diminue serait plus juste) la problématique déchet.
Il faut arréter de voir dans les réacteurs la vieille technologie de l'URSS avec leur vieux RBMK. Le passé nucléaire est bien plus sombre que le futur.

@ popeye
''ils produisent plus de combustible qu'ils n'en consomment...''
Sinon c vrai ce que tu dis...

PS: David comme je l'ai déjà dit c à nous de changer pas au nucléaire... si tu veux plus de nucléaire cherche à limiter ta consommation... et arrete de gueuler après l'une des entreprise qui rapporte des sous à la France (c suffisamment rare pour etre noté... -__-)...
PS2: tu peux aussi continuer a gueuler apres les doses recues mais je tiens a rappeler que une bonne partie des francais en ingurgite pas mal et s'en plaigne pas... les fumeurs... alors a la limite allez gueuler apres les marchands de cigarettes qui eux se font véritablement de l'argent sur le cancer...

PS3: apres fukushima les normes de sureté vont évoluer car as tu déjà vu une invention marcher parfaitement des sa première utilisation??? si on attendait ca, l'aviation, la voiture, l'électricité n'aurait jamais vu le jour...
et je rappelle que les jap ont pris un tremblement de terre de magnitude 9!!!! avec un tsunami de 12 metres de HAUT!!!!!!!! et la centrale était encore la.... contrairement aux autres installations pétrochimiques qui ont joyeusement libéré leurs produits toxiques dans la nature... mais bon c pas du nucléaire donc c pas grave...

PS4: Faust, le problème avec ton exemple des panneaux est à mon sens faux... je m'explique: actuellement pour produire suffisamment d'énergie la JOURNEE il faut faire tourner les 58 centrales... et on est d'accord pour dire que le renouvelable n'est actuellement pas capable de répondre à cette demande je pense... or ton problème ne concerne actuellement que des panneaux fonctionnant LA NUIT ou la consommation diminue fortement (une bonne partie de la population dort ^^) or les centrales ne peuvent etre arreter le soir et redémarrer le lendemain (ils ont essayé en Ukraine... le résultat est pas top -__-) du coup les panneaux publicitaires évitent un certain gaspillage car ca permet au moins au publicitaire de gagner des sous sur le dos des grandes entreprises... (je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre... ^^)

Je suis d'accord avec vous Faust mais vous oubliez que ma solution d'un laps de temps de 50 ans avant d'achever la recherche sur des énergies renouvelables est aussi envisageable.
Pour David, les réserves en uranium sont de 100-150 ans (et moi j'ai un rapport de l'AIEA sous les yeux) en prenant en compte l'augmentation des besoins. Les normes de sécurités ne sont pas minimisé, le jour où vous rentrerez dans une centrale, vous verrez. le jour où on aura un tsunami de 12m à Fessenheim, je penses qu'on est mort. Et la centrale a résisté à un séisme de magnitude 902 (et IX MSK je crois,...). Alors ne me dites pas que rien ne marche. L'échelle de calcul est fausses, mais comment vous voulez mesurer un tel risque de manière mathématiquement fiable, c'est comme le QI, c'est toujours assez faux mais ça donne une idée. En plus Three Miles Island n'est pas un 7 mais juste un 5. Vous voyez bien que l'échelle est subjective. Quand vous me parlez enfin des normes admissible, vous dites plus de 1mS/h à Fukushima. Bien, sauf qu'il n'y a plus personne qui ne soit pas protégé à Fukushima (et ça rebaisse en plus)!!! Pour finir, le gouvernement japonais a décidé d'augmenter les normes. Je ne ferais pas d'ingérence dans les affaires japonaise même si je penses que ce n'était peut-être pas la solution.

Et quand je parles de la durée de vie des déchets, je ne parles même pas des RNR. Mais Popeye vient de le faire.

passer par là dit :"or les centrales ne peuvent etre arreter le soir et redémarrer le lendemain (ils ont essayé en Ukraine… le résultat est pas top -__-) du coup les panneaux publicitaires évitent un certain gaspillage car ca permet au moins au publicitaire de gagner des sous sur le dos des grandes entreprises… (je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre… ^^)"

=> C'est ça qui est terrible. Effectivement, éteindre et redémarrer un centrale nucléaire en un court laps de temps, c'est compliqué, voire pas possible. Donc, on surproduit. Maintenant, ce n'est pas à la consommation de s'adapter à la surproduction, mais à l'inverse à la production de s'adapter aux réels besoins.

Ceci dit, tu illustres vraiment un paradoxe de tout ce système : dans l'incapacité de couper une bonne partie des réacteurs aux heures creuses, on préfère utiliser l'électricité surproduite de façon inutile plutôt que de la perdre... dans les deux cas, c'est du gaspillage.

leopold dit "Je suis d’accord avec vous Faust mais vous oubliez que ma solution d’un laps de temps de 50 ans avant d’achever la recherche sur des énergies renouvelables est aussi envisageable."

=> Pourquoi attendre 50 ans avant d'entamer de sérieuses économies d'énergie ? Je suis d'accord, il faut encore améliorer les énergies renouvelables, même si ça peut aller vite (l'amélioration des performances des éoliennes en 20 ans est flagrant, en particulier si on compare les performances des premières éoliennes off-shore installées au Danemark avec les performances des plus grands aerogénérateurs off-shore installés aujourd'hui).
Mais on peut, pour autant, réduire déjà notre consommation (dans les pays riches je veux dire) dès maintenant. Et que nous réduisions notre consommation d'électricité ne gênera en rien le développement des pays du Sud...

Parce que si on commence maintenant, les pays Suds ne vont pas s'arrêter à notre niveau, rien ne les en empêchera et ils auront besoin du nucléaire pour croître rapidement. Or si eux l'utilise, on court quand même le risque d'un accident.

un essayiste américain, Jérémy Rifkin, vient de sortir un bouquin interessant, allez y, ne serait-ce que par curiosité :

http://www.telerama.fr/idees/sortir-de-l-egoisme-pour-sauver-la-planete,68939.php

et si c'était possible...
les gens du sud ne sont pas plus idiots que ceux du nord, et n'en ont pas moins l'instinct de survie....

Non, mais il ne s'agit pas d'être idiot, il s'agit de l’appât du gain et de l'oisiveté. Nous on a connu ça et on sait que ça ne peut pas durer, eux ne l'on pas connu et si on leur dit "Non, il faut pas vivre dans le luxe comme nous", vous croyez qu'ils vont nous écouter? Déjà que les chinois s'amusent à faire l'inverse de ce qu'on leur demande, alors si on leur demande d'arrêter leur croissance, je penses qu'ils vont pas avoir à trop se forcer pour nous rire au nez. Je connais personnellement M. Rifkin, c'est quelqu'un de très intelligent mais nous divergeons sur quelque point au niveau de la capacité de l'homme, et surtout des masses à initier un changement vers le meilleur (déjà la notion est subjective,...). Et ces quelques divergences nous sépare définitivement sur la conclusion. Merci en tout cas pour le lien.

leopold dit : "Parce que si on commence maintenant, les pays Suds ne vont pas s’arrêter à notre niveau, rien ne les en empêchera et ils auront besoin du nucléaire pour croître rapidement. Or si eux l’utilise, on court quand même le risque d’un accident."

=> Euh, il y a une sacré marge avant qu'ils arrivent à notre niveau... il est même plus que peu probable qu'ils y arrivent un jour, surtout les pays les plus pauvres...

Et de toute façon, avec des populations aussi importante que celles de l'Inde ou de la Chine, la sobriété, l'efficacité, l'optimisation de la consommation sera obligatoire pour eux... Ils n'y échapperont pas.

Bref, je ne comprends pas ta logique : nous, pays riches, pouvons (et devons) maitriser et diminuer nos consommations, dans tous les domaines, mais cela ne signifie pas un appauvrissement. Nous gaspillons énormément, vivons au-dessus de nos moyens (c'est combien déjà la dette des USA... + de 10 000 milliards d'euros ?!... ça donne le tournis) et cela a un coût écologique, social, humain. Ca doit cesser.

il pourrait s'agir d'une prise de conscience collective, car il s'agit bien là de notre survie, à court ou moyen terme...il est vrai que l'humanité à été capable, de grandes révolutions (dont la dernière, la révoution industrielle); sa vision des choses est intéressante, même si, à première vue, cela puisse paraître utopique.

non, ce n'est pas la dernière révolution, pardon ! la dernière, c'est la révolution arabe !

sa théorie sur l'empathie, m'intéresse particulièrement.
nous avons souvent peur de nous-même, sommes capables de grandes destructions, mais nous possèdons aussi cette espèce de conscience de soi, et de l'autre aussi, c'est probalement cela qui nous a fait évoluer aussi rapidement.
et je crois que nous pouvons prendre conscience collectivement, des dangers de disparition qui menace notre espèce, si nous ne changeons pas radicalement nos "habitudes".... je crois que c'est possible !

Sauf que sa théorie sur l'empathie ne s'applique pas à des masses. Je prends l'exemple d'un étude réalisé par l'université de Stanford aux USA. Un acteur était relié à un sujet lambda par téléphone, il simulait une crise (cardiaque, d’épilepsie,...) et on observait la réaction du sujet. Au premier test, le sujet a médiatiquement donné l'alarme en appelant les secours. Puis, ils ont mis deux personnes au téléphone avec l'acteur. Le temps de réponses pour appeler les secours a augmenter. Puis 3, puis 4,... Et quand il y avait 29 personne, plus personne n'a appelé les secours,... Or, là, on parle de l'Humanité, 7 Milliards d'humains. A ce niveau, les notions d'humanité, d'empathie, et de bon sens sont balayés par un instinct primaire de survie, mais aussi de confort. Et notre société a exacerbé cet instinct de confort qui est devenu prédominant.

Faust, je sais que les indiens et les chinois n'échapperont pas à une certaine rigueur. Mais ils vont tout faire pour l'éviter, et le nucléaire peut leur permettre de ne pas se serrer trop la ceinture sur le plan énergétique. ils n'hésiteront pas longtemps,...

Je ne suis pas du tout persuadé que des centrales nucléaires dans deux pays sujets aux secousses sismiques importantes, aux caprices du climat (mousson) et qui plus est surpeuplés tous les deux soit une bonne idée. Pas du tout du tout...

Moi non plus, mais dans ma vision c'est un passage obligé. En plus, les séisme ne sont pas un problème (Fukushima a résisté à un 9.2 Reichter et IX MSK), c'est plutôt les tsunamis, et les côtes indiennes du Nord ainsi que les Chinoise ne sont pas trop sujette aux tsunami (en tout cas, jamais un de 12m comme au Japon). La mousson inonde en général toujours les même zones, les zones agricoles, il existe des plateaux surélevés dans les deux pays qui sont rarement, voir jamais inondés (mais comme l’agriculture prend moins bien, il y a moins de monde).

l'empathie, c'est une piste sérieuse de changement profond des sociétés. imagine un monde ou les boss des plus grosses sociétés se demandent que faire pour ne pas nuire aux autres en vendant leurs produits. ça mène vite à un monde sans grosses sociétés multinationales malfaisantes, non ?

l'empathie, par définition, c'est être capable de ressentir les émotions de la personne en face de toi, du coup ça ne sers à rien d'essayer de la quantifier à l'échelle de 7 ou 9 milliards d'humain comme Leopold le tente au dessus, car tu ne sera jamais face à 7 milliards de personnes, même par internet...

l'empathie c'est en chacun de nous, il peut autour de lui, la développer. le résultat de la prise de conscience collective dont parle Rifkin, si j'ai bien suivi ?

sortir de ce système de pensée dont parle Léopold "Et notre société a exacerbé cet instinct de confort qui est devenu prédominant."

le confort est un leurre qui ne sert qu'à faire vendre des produits à l'obsolescence programmée. si j'en suis conscient, je commence à regarder différemment ? à me dire que le confort n'est pas un instinct ? à pressentir qu'il est illusoire ?

et je peux penser que la survie est un instinct. que la prise de conscience collective traite de la survie de l'espèce humaine. que je fais partie de cette espèce. que si nous nous y mettons tous au plus vite, on peut réussir ce challenge incroyable de renverser la vapeur, dont on entend parler depuis des années, et sans utiliser uniquement des bougies.

ré-écoutez Hubert Reeves au début du film "la belle histoire", il ne parle de rien d'autre...

J'ai déjà écouter M.Reeves et je suis entièrement d'accord avec ça. Vous ne semblez pas comprendre que je ne me réjouis pas de cet état de fait. Je me contente juste de mettre en lumière. Et comme je considère que nous ne pourrons pas en changer rapidement, ma vision de la politique énergétique se base là-dessus. Mais en aucun cas je trouves ce monde génial et accueillant, je me contente de le décrire comme il est (et à mon avis, comme il le restera pendant longtemps).

@ tous
Bonne fete de la musique...
Profitons en et cessons pendant un moment de se renvoyer la balle dans cet interminable débat...

sauf si les consciences se réveillent...ce sera peut-être la prochaine révolution.

pour toi aussi, passer par là ! pour ce qui est de la musique, dans mon bled, c'est comme d'hab : les grillons, la chouette...ça me va bien comme ça.

Pour saule je suis d'accord, sauf si les consciences se réveillent. Mais si elle ne se réveille pas? La voie du renouvelable et de l'anti-nucléarisme sera pire que celle du nucléaire. Je reste donc sceptique sur l'idée d'une ouverture d'esprit général de la planète.
Pour passer par là, bonne fête de la musique à toi aussi. Et saule, si ça peut te rassurer, dans notre village il n'y a pas grand chose non plus (à part le chant des cigales,...).

en tout cas, le consensus existe sur un point : on ne peut pas sortir du nucléaire rapidement, ne serait ce que par l'inertie du refroidissement et le long temps pour démanteler "proprement".

c'est justement à cause de cette longue période à prévoir pour arréter cette saleté, qu'il faut sans tarder initier les étapes 1 et 2 de la révolution énergétique (qui vont prendre une quinzaine d'années avant d'être efficientes) :

1 efficacité, sobriété

2 développement des énergies renouvelables

Sauf qu'on peut arriver à ces deux étapes en 20 ans. Alors qu'il faut laisser plus de temps pour que les énergies renouvelables soient capable de prendre en charge les coûts énergétiques du développement rapide des Suds. J’estime cette période a plus ou moins 50 ans.

on ne sait pas ce que va entrainer le réchauffement climatique, dans l'avenir.
mais on commence à le voir, et face aux phénomènes climatiques de plus violents et rapprochés, il se pourrait que cette prise de conscience arrive ...
comme disait je ne sais plus qui, sur un autre forum : l'avenir va se charger de nous le dire (et peut-être plus rapidement qu'on ne le croit).
peut-être que ça ne se fera pas, comme tu as l'air de le penser...mais, dans ce cas, ce serait terriblement "désespérant".

Comme vous le savez, j'ai pas mal d'année d'étude de ce genre de problème (jamais à cette échelle). Et ma conviction personnelle, mais aussi professionnelle, c'est que cela ne se fera pas, c'est désespérant, je l'accorde, mais l'être humain est comme ça en groupe. Après, la prise de conscience peut arriver ce qui serais le mieux. Mais si on part trop vite dans la voie de l'anti-nucléarisme et que cette prise de conscience ne se fait pas, on court à la guerre énergétique ou de domination entre Nords et Suds (les deux ont la bombe atomique). Et comme je penses que cette prise de conscience ne peut pas se faire aujourd'hui, je ne peux pas cautionner la fin du nucléaire. J’espère qu'elle se fera un jour et pour cela, je penses qu'il est utile de remplacer le nucléaire avec des énergies de rendement équivalent (plus ou moins) pour prouver que la solution est viable et qu'elle permettra aux pays du Sud (s'étant développer) de laisser tomber leur credo (croissance, croissance, croissance). Vous comprenez j’espère, ma position?

Le "développement rapide" des Sud n'a aucune raison de prendre plus de 20 ans. Aucune étude sur cette durée ne peut être catégorique, vu que l'élément humain intervient forcément.
On n'a pas à fixer une durée au bout de laquelle on se serait rejoints au point de vue développement. Tout dépend de ce que l'on appelle "développement rapide".

On a plutôt à se fixer: * nous, à ralentir notre consommation accélérée d'énergie, gaspilleuse et très sou
vent injustifiée; ceci va avec l'ambition de développer au maximum les é-
nergies renouvelables;
* eux, à directement commencer par ne pas faire les mêmes bêtises que nous, et
donc à envisager tout de suite les énergies renouvelables et pas de
gaspillages... comme certains commencent à déjà le faire! Ce qui supo-
se d'arrêter de les inciter à faire tout comme nous.

En 20 ans, avec de la recherche, on peut énormément développer les énergies durables, que ce soit chez nous ou au sud. Là, évidemment, il faut arrêter de chercher à vendre des centrales nucléaires au sud. Du gain en moins pour nous! Mais les risques que nous courrons actuellement, envers des choses qui n'ont pas de prix, sont trop énormes.

Les divergences sont surtout sur la question: faut-il prendre de tels risques?, et sans doute aussi sur l'évaluation de ces risques en termes humains et en termes de la vie en général sur terre.

Il y a aussi divergence sur la notion de progrès. Pour moi, ce n'est pas continuer à faire tout ce qui perturbe le climat et la vie en général, ce n'est pas arrêter "plus tard". C'est inventer maintenant du vraiment nouveau, quitte à changer les bases de nos raisonnement qui sont inadaptées.
Si vraiment l'humain est intelligent, il est capable dans cette situation nouvelle , dans cette situation dont on s'est aperçu relativement nouvellement qu'elle n'était pas viable, il est capable d'inventer autre chose, au lieu de rester dans le schéma actuel ... qui fait que l'humain prend de tels risques contre finalement lui-même!!

Encore faut-il en être persuadés et ne pas avoir peur des remises en question.

En tout cas, je trouve que la prise de conscience était pratiquement nulle il y a environs 40 ans, et que ces derniers temps elle s'accélère quand même. Mais il y a encore beaucoup d'efforts à faire. Si on n'y arrive pas assez vite, on va très probablement dans le mur.

je sais, tu me l'a déjà démontrer, et tu as surement raison...mais on ne sait jamais! du moins je l'espère très fort.

Moi aussi je l’espère très fort.
Amlavie, vous dites qu'en 20 ans, la science peut faire plein d'avancées. Je suis d'accord, mais en tant que spécialiste travaillant dans le domaine et beaucoup de mes confrères travaillant dans le photovoltaïque ou l'éolien sont d'accord, ce n'est pas en 20 ans que l'on va réussir à obtenir un rendement des énergies renouvelables suffisant. Par contre, dans 50 ans, de nombreux projets vont se terminer, le projet ITER (et DEMO si ITER fonctionne), le projet d'application du quantique en photovoltaïque,... La science va vite, mais elle ne va pas non plus extraordinairement vite et il faut parfois attendre avant qu'elle avance. La seule solution dans ce contexte pour passer le gouffre des 50 ans à venir, le nucléaire fission (sinon, les Suds ne pourront pas se développer: pas assez de puissance).

@saule

c'est bob qui disait ça ! (en anglais)

@léopold

je crois comprendre ta position, fondée sur l'hypothèse que le capitalisme débridé qui envahit malheureusement les pays "du sud" ne trouve pas face à lui une autre façon de considérer la vie et son but, issue justement de la prise de conscience requise pour espérer ne plus foncer dans le mur, construit par le capitalisme qui justement nous y dirige à toutes berzingues. je sais pas si c'est clair, difficile à expliquer en tout cas, mais plein d'espérance si une voie non violente est trouvée.

@mlavie

+1

pour préciser encore, sur le "développement", il est plus que temps que les pays ex-colonisateurs arrêtent d'essayer de vendre leurs produits malfaisants (avec en tête le nucléaire) et reversent aux pays ex-colonisés ce qu'ils leur ont volé.

désolé, colonie, vol, ce n'est pas très politiquement correct, mais transfert de technologies propres à moindres frais ce sera humainement correct ne croyez vous pas ? et pendant qu'ils y sont, qu'ils fassent de vraies incitations fiscales aux ménages qui veulent s'équiper renouvelable.

pas d'accord sur la puissance nécessaire, il faut avant tout moins consommer !

et iter, 20 milliards au bas mot (16 prévus actuellement, mais ce serait étonnant que la culbute ne se fasse pas d'ici la fin du chantier de démantèlement) pour vérifier une hypothèse, en plus peut être capable de faire péter un hémisphère....

le solaire, à construire, ça coute 1€ par watt produit environ : je vous laisse sortir la calculette, ce sont des chiffres qui me dépassent !!!

Vous allez rire et dire que je raconte n'importe quoi mais si le projet ITER fonctionne, l'électricité produite coûtera 0.02€/W. Et je ne vois pas comment vous voulez faire péter un hémisphère, il n'y a rien d’explosif!! Rien du tout!!! La crainte rependue c'est que vu que l'on monte à 100 000 000 K°, c'est que ce soit dangereux, c'est faux!! La chaleur est une forme dégradé d'énergie. Et à de telle température, ce n'est pas de la chaleur comme la personne lambda la voit, il faut la comprendre comme de l'énergie. C'est une forme d'énergie confiné par un champs électromagnétique. Le risque est nul!! Cette croyance est du même niveau que celle qui a fait croire aux gens que la Terre était plate (sans aucune insultes, juste pour l'exemple) à l'époque de Galilée. Des scientifiques avait trouvé un truc génial mais les croyances populaires étaient bouleversée, donc on les a brûlé (ou forcer à ce taire) et on a attendu un peu avant que l'idée s'impose. Là c'est pareil, vous ne pouvez rien faire péter avec des tokamaks, même si vous le faisiez exprès dans la salle de contrôle!!!

le risque est null ? alors, pourquoi tant de mesures de sécurités sur la plateforme ? quels sont les équipements de protection individuelle des personnes travaillant sur le site ? peut on comparer l'énergie d'iter avec celle dégagée par un éclair, lorsque qulequ'un "rencontre" la foudre ? peut on totalement exclure une erreur humaine, comme par exemple à Tchernobyl ?

au delà du risque (c'est rigolo on dirait le titre d'un reportage sur la "science" nucléaire)), au delà du risque donc, il parait important que la principale information de votre post précédent, c'est le "si iter fonctionne" précédent le prix prévisionnel de l'électricité. avant de développer sur le "si.." laissez moi préciser la comparaison avec le solaire (VS iter qui est "je tente de refaire le soleil en laboratoire") : quand on dit que le solaire à construire ça coute 1€/watt produit, il ne s'agit pas du prix de vente de l'électricité, comme dans votre post, puisque l'électricité solaire est par essence -si j'ose dire- gratuite. il s'agit du prix pour construire les panneaux solaires. j'aimerai assez que l'on puisse comparer ce prix de construction avec celui d'iter (parce que d'ici à ce que la suite d'iter entre en production, il y a gros à parier que le prix du ciment pour les fondations -entre autres- fera un gros bond..) pour un watt produit ??? au fait, c'est vrai qu'iter vient de prendre 3 ans de retard, et d'augmenter son BP, à cause des éléments construits au Japon qui ont subi le tsunami et doivent être reconstruits ?

pour revenir sur le "si iter fonctionne", comparons le au fait que le soleil brille, le vent souffle, les courants se déplacent, la terre est à une T° stable sous la surface, les éléments végétaux se dégradent. bref, les énergies renouvelables ne comportent qu'un "SI", de taille allez vous dire, certaines d'entre elles ne sont pas présentes tout le temps. bin oui, c'est ça la vie, on peut pas rigoler tout le temps non plus. de temps en temps il faut être sérieux : engager de telles sommes pour vérifier une hypothèse scientifique, en période de crise planétaire, au lieu de mettre ces sous au développement de techniques que l'on maitrise et qui sont moins couteuses à produire, est vraiment stupide pour ne pas dire criminel. c'est du même ordre que consacrer 15% des céréales produites au monde pour faire de l'essence pendant qu'une personne sur 4 a faim.

je veux bien croire que la terre est plate, ou ronde c'est comme on veut et ne change pas le quotidien de dégun. quoi qu'il en soit, le soleil n'a pas sa place dans un laboratoire, et il n'est pas utile de le recréer, il sera présent bien après la race humaine.

L'Iter, d'après les estimations des responsables du projet, ne devra pas donner de résultats exploitables commercialement avant la fin du siècle... On est donc bien plus loin que 50 ans...

Après, je ne vois pas en quoi le fait que les pays du Nord maîtrise de façon optimale leur consommation puisse engendrer une guerre énergétique Nord-Sud. Au contraire : moins de consommation énergétique de la part des pays riches, c'est moins de pression sur les ressources de notre plan^ète, moins de pollution, de risques...
Bien sûr, sobriété et efficacité énergétique sont incompatibles avec le tout nucléaire (pour des raisons évoquées plusieurs fois) et c'est cela qui pose problème en France. Il faut qu'on continue à surconsommer, pour le plus grand plaisir des tenants de la filière...

Faust, je suis un des responsables du projet et je ne sais pas de qui tu tiens ça mais c'est faux, ITER verra le jour dans 50 ans, c'est DEMO qui est prévu pour la fin de siècle. Et Faust, il y a un problème si on arrête de croître et qu'on laisse les pays du Sud continuer gentiment. Il n'y a plus d'équilibre et rien n’empêchera les pays du Sud de nous dépasser encore dans le luxe et l’opulence, ils s'en ficheront parce qu'ils seront devenu les rois du monde. Rien ne nous dit que ça ne se passera pas comme ça, et je penses que la conscience humaine est assez noire pour arriver à ce type de réaction.
Fred, quand je parles du prix, je parles aussi du prix de construction ramené à l'électricité produite (c'est-à-dire 0.02€/W). Pour les problèmes de sécurités, la seule protection particulière est une combinaison anti-radiation (car il y en a un peu de résiduelle, mais moins qu'un laboratoire de radiologie par exemple). De plus une erreur humaine ne peut RIEN faire! Dans une réaction de fission, après l'avoir lancée, le plus dur est de l'arrêter; pour la fusion, le plus dur c'est de la faire durer (record: 6min à Tore Supra, Cadarache). Alors si on a une erreur humaine, tout s'arrête. Et encore, il y a plein de sécurité pour éviter de faire foirer une expérience. Je ne sais pas où vous avez vu de la sécurité à ITER, à part bien sûr, une présence militaire accrue pour éviter toute tentative de vol de technologie (les japonais avaient essayer lors de la construction de Tore Supra) ou toute tentative d'attentat. Et vous me dites que le Soleil est très bien où il est. Dans cette même logique, pourquoi l'utiliser pour faire du photovoltaïque? Pourquoi, si on peut faire du photovoltaïque, on ne pourrais pas faire de la fusion. Je sais, parce que le photovoltaïque, ça marche, c'est ça? Sauf que avec ITER (et DEMO), une ou deux centrale et vous couvrez tout les besoins d'un grand pays (et ce n'est pas le cas du photovoltaïque). En plus, pas besoin d'être à la botte des chinois pour récupérer leur terre rare (éléments essentiels dans la construction de panneaux) vu que le deutérium, il y en a dans la mer, et le tritium s'obtient par le lithium, lui aussi très présent dans la mer.

leopold dit : "Faust, je suis un des responsables du projet et je ne sais pas de qui tu tiens ça mais c’est faux, ITER verra le jour dans 50 ans, c’est DEMO qui est prévu pour la fin de siècle."

=> Possible. Par contre, le responsable en question parlait des résultats "commercialement exploitable". Des résultats "scientifiquement exploitables", vous en aurez avant, ou alors c'est qu'il y a un gros problème.

Leopold dit :"Et Faust, il y a un problème si on arrête de croître et qu’on laisse les pays du Sud continuer gentiment. Il n’y a plus d’équilibre et rien n’empêchera les pays du Sud de nous dépasser encore dans le luxe et l’opulence, ils s’en ficheront parce qu’ils seront devenu les rois du monde."

=> Faux. Il y a un tel écart, un tel déséquilibre qu'avant qu'il soit rééquilibré, il y a du boulot. Surtout que tu ne vois que la Chine et l'Inde, où une bonne partie de la population est très pauvres, alors que dans d'autres pays, l'Afrique en particulier, la situation est encore pire. Or eux aussi doivent améliorer leurs conditions de vie. Vu l'avance que nous avons, nous pouvons et même devons lever le pied...

La terre ronde ou plate, c'est un état de fait, et non une innovation technique qui comporterait des risques. La comparaison, dans le cas qui nous préoccupe, ne tient donc pas.

"A 100 000 000 K°, c'est une forme d'énergie confinée dans un champ électromagnétique": ce champ électromagnétique est produit directement ou pas, je suppose, à partir d'électricité: Alors là, en cas de pépin technique, accidentel, ou surtout de catastrophe subite, malgré tous les moyens de secours sécurisés ou autres, rien n'est sûr, loin de là. Il y a forcément des cas où un ou plusieurs maillons de la chaîne des sécurités seront anéantis.

C'est alors qu'il peut y avoir, on peut le supposer, de très gros problèmes non maitrisés, que (et là je n'affirme rien, attention ) par exemple le champ électromagnétique devienne subitement nul; ... et ne confine plus rien du tout???! Et que tout ne soit pas stopé; Ou autre chose, qu'on ne peut peut-être savoir qu'après l'avoir vu dans la réalité, de façon forcément accidentelle... Je souligne bien que ce que je viens de dire ici ne repose que sur quelques déductions, et qu'il faudrait confirmer ou infirmer à l'aide d'informations complémentaires. Sans prétention . Mais justement, cette forme d'énergie n'est-elle pas fondamentalement encore mal connue des scientifiques (fondamentalement, (en sciences fondamentales) ). Bien sûr, on ne saura jamais tout; mais justement, cela appelle à beaucoup d'humilité. De toute façon, avec de telles "énergies", si "grandes", je ne vois pas comment le risque zéro pourrait exister, et surtout : quelle sera alors la nature de ce risque? Je répète bien que ce que je dis là ne constitue pas des affirmations. Il y a matière en tout cas à se renseigner et à se poser des questions.

Mais ce que je veux surtout dire, c'est que le "pas dangereux du tout", je ne peux pas y croire concernant quelque chose qui est mal connu: l'énergie en général (même des scientifiques), et imparfaitement maitrisé. Et là, de ma part, c'est une affirmation. Je ne trouve toujours aucune raison d'utiliser une énergie mal maitrisée.

Vous n'avez, excusez-moi, rien compris. Si, par miracle, le champs magnétique s'arrête, alors, la réaction aussi, l'énergie vas se dissiper, et dans le pire des cas, l’intérieur du tokamak fond quand l'énergie calorique est vers les 10000K°. Il n'y a aucun risque de tout faire sauter, ou je ne sais quoi! La physique nous dicte que c'est impossible! Après, toute la physique peut être fausse, mais si les lois de base sur l'énergie sont fausse alors tout est faux! Et comment pouvez vous décrétez que quelque chose est mal connu? Vous travaillez dans le domaine? La fusion, contrairement a la fission des atomes lourds est au contraire très très bien connu. On sait très bien comment ça marche. On sait très bien aussi que c'est très dur à faire. Voilà la difference avec les autres énergies, elle est très dur à réaliser. Mais son autre difference majeur, c'est aussi qu'elle produit une quantité phénoménale d'énergie. Alors ne dénigrez pas trop vite une énergie si importante.
Faust, les premières retombées économiques auront lieux dans 70 ans en moyenne (50ans dans le meilleurs des cas et 90 dans le pire). On peut donc l'inscrire dans la liste des énergies renouvelables qui doivent nous sauver dans 50ans. Et vous parlez d'un grand déséquilibre. Justement, si les pays du Sud arrive trop vite à notre niveau et que nous restons là à stagner, ils vont nous dépasser, et après l'avenir du monde sera de leur ressort, et on ne sait pas ce qu'ils vont décider.

Amlavie, excusez mon agressivité mais j'entend de telle remarque à longueur de journée et elles commencent un peu à me fatiguer. Croyez bien qu'il n'y a rien contre vous.

On nous a dit tellement de conneries sur le nucléaire ( qu'on ne risquait rien, que ce n'était pas dangereux), que vous comprendrez bien que je ne peux admettre de simples affirmations, sans plus amples informations (enfin il faudrait dire: études, plutôt qu'infos).

Quant à moi, j'ai bien insisté en disant que je n'affirmais rien, sauf les dernières lignes! ... mais qu'il y a lieu de se poser beaucoup de questions:
...* lorsqu'on n'est pas scientifique: par manque de confiance, vu les mensonges qui ont été divulgués sur le nucléaire ,
...* lorsqu'on est de formation scientifique et très intéressés par la science: parce que naturellement c'est le propre des scientifiques (pas des techniciens, qui, en tant que techniciens, ne se posent pas les mêmes questions ) de se poser des questions.
Le hic, c'est que dès le début, j'en savais assez sur le nucléaire pour comprendre qu'il ne fallait absolument pas s'y embarquer; et ça a été fait quand même, ce qui est absurde, comme on l'a déjà dit et comme l'a prouvé malheureusement la suite!
Mais pour la fusion, et le système technique qui est autour, j'aimerais bien m'y pencher depuis quelque temps, je n'ai pas eu le temps. Je ne sais pratiquement rien, enfin j'appelle ça rien. Et je voulais souligner qu'il y a beaucoup de questions à se poser. Et que, vus entre autres les mensonges qui ont été dits sur le nucléaire, je suis dans la position de quelqu'un qui doute fort.

Non, la physique n'est pas fausse, elle est relativement vraie: elle est vraie au point où en sont nos connaissances. De même que avec leur terre comme repère, au sujet du soleil, nos ancêtres n'avaient pas vraiment tord; et pourtant, ce n'était pas ça! N'importe quel scientifique le voit comme cela.

"Justement, si les pays du Sud arrive trop vite à notre niveau et que nous restons là à stagner, ils vont nous dépasser, et après l’avenir du monde sera de leur ressort, et on ne sait pas ce qu’ils vont décider": pour moi, ce raisonnement ne va pas: Et dans le nord, je trouve qu'en ce moment, on décide des choses très dangereuses pour l'avenir et la paix.
Ensuite, rien ne nous oblige à stagner à quelque moment que ce soit! On a beaucoup de progrès à faire dans beaucoup de domaines, même en dehors de la technique, et pour améliorer le sort des humains .

Je n'ai pas dit que j'était d'accord avec cette vision du monde. Je me contente de montrer comment celui-ci marche. Et je parles de stagnation économique. La vrai solution est la décroissance, qui est, à mon avis (Faust vous dira le contraire), inenvisageable à cause de la philosophie des Suds.

pour que l'opinion, en particulier par ici, commence à accepter iter, il va falloir dégager un vrai budget de comm' pour bien expliquer ce dont il s'agit dans les détails, et surtout permettre à des indépendants de mettre le nez dans vos papiers messieurs...

vous parlez des japonais qui essaient de voler vos secrets industriels (alors qu'ils sont partie intégrante d'iter), et plus loin de décroissance qui serait LA solution à vos yeux. je dois pas avoir compris, mais ya pas antinomie à vouloir préserver des "recettes à faire du cash", et vouloir décroitre ? ou dans un cas il s'agit de votre avis personnel, et pas dans l'autre peut être ? sur un plan philosophique, si c'est l'avenir de l'humanité qui vous intéresse en produisant de l'énergie propre et inépuisable grace aux réserves contenus dans la mer, pourquoi ne pas partager directement avec les autres nations ? l'émulation scientifique induite ne pourrai que bénéficier au procéssus. je vous rappelle qu'il y a urgences climatique, énergétique, environnementale et sociale...

sinon, continuez à éviter de ne pas répondre (ça ne se voit pas je vous rassure))) à des questions précises comme :
-qu'est ce qui se passe dans 50 ans SI iter n'est pas utilisable en continu et donc que l'hypothèse scientifique est infirmée, empéchant de passer à l'étape "on construit la première centrale de production" qui pourrait couter dans les cent milliards environ...

dans le qu'est ce qui se passe il y a plusieurs questions en fait, les voici : (je schématise, puisque vous ne répondez pas)
- dans 50 ans les énergies fossiles seront très rare, et bien sur auront -avec iter- "pompé" toutes les subventions de R&D qui auraient permis d'optimiser le rendement des énergies renouvelables. pour le coup il va falloir sortir les bougies, non ?

- dans 50 ans il y aura tellement de pollutions (il aura fallu attendre qu'iter soit opérationnel pour arréter de bruler du pétrole et du charbon) qu'avoir une énergie propre dans les années suivantes sera peu important, certaines situations sont inchangeables, par exemple quand toutes les rivières sont polluées au point que tous les poissons sont morts, et bien il n'y a plus de poisson.

- dans 50 ans, combien de centrales nucléaires auront relaché leurs venins dans la nature ?

pour finir, au détour de certaines phrases, comme le remarque amlavie, on sent bien que vous avez étudié la géostratégie, nom politiquement correct de la guerre économique. "être à la botte des chinois", "guerre énergétique nord/sud", etc... je ne sais pas si c'est cet aspect guerrier qui effraie le plus, ou le fait qu'une personne du pool directeur d'un tel projet passe autant de temps sur les forums internet (et soyons clairs je ne dis pas ça pour vous inciter à partir)

Leopold "Et vous parlez d’un grand déséquilibre. Justement, si les pays du Sud arrive trop vite à notre niveau et que nous restons là à stagner, ils vont nous dépasser, et après l’avenir du monde sera de leur ressort, et on ne sait pas ce qu’ils vont décider."

C'est de la science-fiction. De plus, et c'est ce qui nous mettra dedans, il ne s'agit pas d'une course. Si, à l'arrivée de cette course folle, se trouve un mur que l'on va se prendre, je ne vois pas l'intérêt.

De plus, il y a décroissance et décroissance. Une société plus équilibrée, capable de maîtriser sa consommation, avançant de façon durable, sera toujours bien plus en avance qu'une société productiviste, destructrice et déséquilibrée.

Le degré de développement d'une civilisation ne se résume pas à son développement technologique. Ce dernier n'en est qu'une partie (après tout, les soviétiques sont les premiers à avoir envoyer un homme dans l'espace... pourtant, je ne choisirai pas l'union soviétique comme exemple de civilisation...).

Vous ne m'avez jamais posé de question, M. Fred, je ne peux pas deviner tout seul qu'il faut vous répondre.
1) Si ITER n'est pas utilisable en continu, alors on abandonnera le projet (qui coûte à l'heure actuel 0.14% du budget de la recherche française: 0.14%!!!!!! Alors que le solaire c'est déjà 2% et l'éolien 7%. Alors ne me dites que l'on mange les subventions!).
2)Ma réponses commence dans celle plus haut. Et pour finir, si on a rien trouver dans 50 ans, ce n'est pas parce que ITER aura pompé les subventions, mais parce qu'il n'y avait rien à trouver dans les énergies renouvelables (fusion comprise).
3)Faux! Il y a une énergie dont on peut se servir pour contrer le charbon et le pétrole en offrant au pays Suds "briques" (Inde, Chine, Brésil,...) nos technologie. C'est le nucléaire fission (mais pardon, j'oublis que c'est la Grand Satan!).
4)Dans 50 ans, SI on laissais les ingénieurs français travailler, on aura développé l'EPR. C'est le réacteur le plus sûr du monde qui compte une triple barrière de sécurité. Dans un EPR, ni Fukushima, ni Three Miles Island, ni Tchernobyl, n'auraient eu lieu. Donc, SI on nous laisse développer et exporter cette technologie, 0 centrales relâcheront leur poison dans la nature.
Et pour finir, j'écris très vite sur un clavier (j'ai mis 5 min pour vous répondre) et je prend ce temps sur les pauses de 5-10min entre les réunions où les heures de recherche. Et quand j'utilise ces expression, ce n'est nullement péjoratif envers les chinois, c'est juste un constat, nous sommes en guerres économiques contre eux. Et pour arrêter ça, il faut arrêter le capitalisme et passer dans le communisme (et ça marche du tonnerre! Combien? 60 000 000 de morts?). Le monde où tout le monde s'aime sans rivalités n'existe pas, alors il faut bien des gens pour étudier les directions à prendre leur de telle situation géostratégique ou de guerre économique ou quelle que soit le nom que vous y donnez.

Malheureusement, c'est la forme que c'est en train de prendre, une course. Et pour freiner ce système, il faudrait que pays Nords et Suds arrivent avec un rythme de développement comparable (qui induit le nucléaire fission pour que les pays du Sud puissent rattraper leur retard) à un niveau assez élevé. Mais il y a un mur devant si on va trop vite et un mur derrière si on ralenti trop vite. Et je considère qu'il faut continuer à avancer dans le nucléaire pour permettre aux pays du Sud d'arriver à un niveau de développement suffisant pour envisager un récession de manière sereine. Et si on est déjà en récession nous, Nords, personne ne sera là pour les freiner dans leur élan de croissance. Il faudra alors attendre 100 ans de crise économique pour qu'ils comprennent (comme nous) qu'il faut décroître. Et là, ce sera trop tard, car la planète ne tiendra pas 100 ans au rythme des Suds (hypothétiquement 3 fois plus gourmand que nous en énergie du fait de leur population).

Alors, donc, disons 50 ans ...
L'approvisionnement de nos centrales en uranium va tenir jusque là ???

Bien sûr, les réserves sont estimées à 100 ans en prenant en compte l'augmentation de la demande des pays du Sud. Et encore, c'est sans considérer la technologie de recyclage des déchets RNR (SuperPhénix) qui permet de réutiliser une partie des déchets. L’estimation optimiste est donc de 250 à 300 ans, la pessimiste de 50 à 75 ans. Dans les deux cas, on rentre dans les 50 ans.

@leopold
"Bien sur" - arrêtez d'être aussi affirmatif, voire péremptoire.
Moi je n'ai qu'une seule certitude : La certitude n'existe pas.
Les réserves. Bien sûr il y en a, mais à quel prix ?
Coloniser le Niger ? Corrompre l'UNESCO en Australie ?
Je pose trop de questions ... déjà que c'est dur d'avoir une réponse quand on en pose une seule !!!
Et puis, à tout dire, vos messages de 10 pages me lassent, plutôt me lassaient. Maintenant, ça déborde.
Pitié. Si vous êtes un des responsables d'ITER, consacrez ces heures que vous passez sur ce blog à travailler sur la sécurité de ce programme et non pas à nous gonfler. Désolé, j'ai tout fait pour rester courtois, mais là ...
Faites votre boulot. Cherchez. Sécurisez. Et arrêtez de nous faire .......

Ça ne me prend que 5min pour vous répondre. Mais c'est vrai qu'un débat sans opposant serait si facile pour les obscurantiste comme vous (moi aussi je fais tout pour rester courtois). Alors peut-être devrais-je vous laisser pour ne pas vous gêner dans votre oeuvre de propagande? Mais non, il me reste un peu de principe et je compte les défendre. Et vous me demandez de cesser d'être péremptoire? Ce n'est pas vous qui martelez que le nucléaire est une impasse? Ce n'est pas péremptoire ça peut-être? Non, c'est pour la bonne cause! Moi j'ai accès à une cinquantaine de rapports différents sur la question, alors je sais de quoi je parles. Et nul besoin de coloniser le Niger pour récupérer de l'uranium, il suffit de conserver l'état actuel, je vous signale que les mines d'uranium du monde ne sont pas épuisée et que les chinois ont pas mal de réserves! Alors, vous, cessez d'être péremptoire en expliquant dans de courts messages (et oui, moi je développe mes arguments sans me contenter d'insulter le parti d'en face) que le nucléaire est pire que tout! Vous, prenez conscience que si vous voulez un vrai débat démocratique sur la question, il faut savoir accepter les arguments des autres. Vous savez quoi, votre attitude me conforte malheureusement dans l'idée qu'un référendum n'est pas une bonne idée, il y a trop d'obscurantiste. Voilà, désolé pour cet éclat mais ce comportement m’insupporte et je refuse de vous laisser raconter que le nucléaire c'est mal sans un minimum de contres-arguments! Certains y sont très réceptif, prenez l'exemple de Faust ou saule. Alors désolé aux autres, mais j’espère que vous comprenez mes mouvements d'humeurs.

@léopold, et ceux que ça intéresse

http://www.performance-publique.gouv.fr/index.php?rechercheRapide=recherche&id=982#

en bas de cette page vous aurez accès au budget de la recherche et de l'enseignement supérieur en France pour 2010

il nous apprend plusieurs choses : (tous les chiffres sont en millions d'euros et concernent les dépenses 2010 uniquement)

page 281 participation globale de l'état à ITER 61.9
page 283 budget total du CEA militaire 1589
page 284 budget total du CEA civil 2305.1

à partir de la page 454 est détaillé le budget consacré aux recherches sur l'énergie, les développement et aménagement durables, justifié au premier euro et ventilé comme suit pour le poste "énergie":

CEA nucléaire civil 438.6
IFP (institut F du pétrole) 71.2
CEA (hydrogène, PV et biocarburants) 56.7
IFP (maitrise du CO2, biocarburants et véhicules économiques) 102.7
gestion des matières et déchets radioactifs 1.5

on constate le ratio du budget du CEA entre le nucléaire et le reste, parcontre je ne trouve pas la part consacrée au photovoltaique par le CEA ? si quelqu'un a accès à ces chiffres et peut donner des sources ?

@leopold

si vous relisez les posts plus haut vous retrouverez sans peine les questions posées et qui ont du vous échapper, mais laissons ça de coté si vous voulez bien.

merci de vos réponses, pourriez vous fournir des sources pour ce qui est de vos chiffres sur les budgets ? et sans parler des chiffres globaux de la recherche lorsque vous citez certains pourcentages je vous prie, mais bien de ceux consacrès aux recherche sur l'énergie...

pour le reste de votre post, on retombe sur le débat "l'EPR fonctionne, sur le papier VS le solaire fonctionne, dans la vie"

en passant, vous travaillez au CEA ou à ITER ?

Je travailles au CEA sur le projet Tore Supra. C'est aussi un projet (antérieur) sur la fusion, et j'ai donc beaucoup de contact à ITER. De plus, j'ai récemment été nommé à la tête d'une équipe sur le projet ITER. Pour les sources de mes pourcentages, il s'agit d'un rapport interne, donc CEA. De plus, le ratio entre nucléaire/énergie renouvelable s’explique facilement. Faites le ratio énergie produite à l'heure actuelle et vous tomberez sur le même (ce ne sont pas mes mots mais celui d'un de mes amis du centre administratif du CEA).

votre ami du CEA confirme bien le besoin d'inverser la tendance pour entrer dans le scénario (r)évolution énergétique !

pour ce qui est du pourcentage de budget ITER, et je comprend bien que vu qu'il s'agit d'un rapport interne vous n'allez pas le fournir ici pas de problème, on est dans les années pas chères en 2009/10, du coup ça fait autour d'1% du budget de la recherche énergétique française, mais vous savez bien qu'au total la facture sera de plus de 20 milliards, tous pays confondus, vu le retard qui s'ajoute... au passage on compare avec les 2 et 7 % consacrés par le CEA aux solaire et éolien sur les 56 M€ alloués pour la recherche énergétique hors nucléaire...

pour rebondir sur votre phrase :
"pour arrêter ça, il faut arrêter le capitalisme et passer dans le communisme (et ça marche du tonnerre! Combien? 60 000 000 de morts?). Le monde où tout le monde s’aime sans rivalités n’existe pas"
...vous citez 2 systèmes qui ont montré leurs limites, l'un basé sur l'argent mal distribué et l'autre sur le collectivisme mal mis en oeuvre (pour faire court). le monde à inventer est centré sur l'humanité (dans tous les sens du mot), si vous voulez.

sinon, pas de souci à ce que le ton monte de temps en temps, c'est un peu normal dans ce genre de débat, vu la thématique...

Je comprend en effet que certaine tension puissent exister. De plus, le retard sur ITER ne sera pas très grand car les délais de construction sont (extraordinairement) respecté. Et vous voulez un monde centré sur l'Humanité, en soi un monde idéal. Le communisme est centré sur l'Humanité, il gomme toute les difference, et permet à chacun de vivre décemment. Le gouvernement dirige un Etat communiste de la meilleur manière vu qu'il n'a pas de passe-droit ou de salaire énorme. Le système calqué sur l'Humanité dont vous parlez est proche d'un système communiste et on a bien vu que même si ce système apparaît idéal sur le papier, le résultats est assommant ( 60 000 000 morts, je le rappelle, les plus grand meurtrier de l'Humanité!). Le communisme était un système idéal, celui que vous décrivez l'est aussi. Pour avoir un peu de recul sur la réalisation et la mise en place de ces système idéaux, je reste sceptique quant à la capacité de l'être humain à les mettre en place sans faire totalement dériver le système et causer la mort de dizaines de millions de gens (même les nazis ont fait moins!). Voilà, entre autre, une des raisons qui ne me fait pas croire à un avenir proche avec des énergies verte et un développement responsable. Je vois cet avenir plus lointain (~ 50-75 ans).

@leopold
beaucoup de critiques (on doit peut être dire réserves) sont émises sur la qualité et la sécurité de la fabrication de l'ITER.
Qu'en pensez-vous ? Etes-vous sur place ou dans des bureaux externes ? Tout est transparent ?

Je suis sur place, à Cadarache. Et qu'entendez vous par qualité et sécurité? La qualité, si vous parlez des matériaux je ne suis pas un expert en BTP mais les matériaux choisis sur les zones sensibles me semblent adéquats et les matériaux utilisés dans le tore ont bien les propriété attendue. J'ai déjà expliqué que les seuls sécurités à prendre sont avec le sodium. Le circuit à sodium n'étant pas encore réaliser, j'ai du mal à émettre des critiques dessus. De plus, la sécurité du site est très bien assurée. Ensuite, quand à la transparence, qu'entendez-vous de nouveau? Toutes les informations ne sont pas transmises car certaines concernent des secret technologique commun aux pays constructeur et sont donc classées. Quant au reste je crois bien que oui, les budgets sont respecté et il n'y a pas encore trop de retard,... Après je penses que tout est bien transmis et en tout cas, moi-même et je penses pouvoir parler pour beaucoup de mes collègues, n'ai jamais caché d'informations autre que celles concernant des secret technologique et donc classée secret défense.

http://www.dailymotion.com/video/xjceam_fukushima-message-d-un-expatrie-francais-15-06-2011_news

c'est un peu long, mais écoutez jusqu'au bout, même s'il est un peu énervé, le mec....

Ca va faire la quatrième fois que je répond à cette vidéo mais c'est pas grave. Je vous copie-colle ma réponse (un peu marre de la réécrire sans cesse):
"Cela fait plusieurs fois que cette vidéo apparaît sur les forums de Greenpeace. Je ne peux que constater une chose. Cet personne assure dès le début que la situation ne s’améliore pas. A cela je ne peux répondre qu’une chose: Comment le sait-il? Ce n’est pas le fait de vivre au Japon qui lui donne le droit d’accès au rapports de l’AIEA. Personnellement, je me suis rendu au Japon et j’ai accès à ces rapports. Et tout ce que je peux dire, c’est que la situation s’améliore (on part de loin). Donc, commencer une vidéo en assénant une vérité qui s’avère être erronée me permet de douter de la crédibilité et de l’ouverture d’esprit de ce personnage qui peut très bien voir le monde uniquement sous le prisme de l’anti-nucléarisme (comme d’autre le font avec le pro-nucléarisme, ce qui n’est pas mieux) et donc n’avoir qu’un avis totalement objectif. Sa présence sur place n’y changeant rien. Un seul conseil à ce monsieur, pesez vos mots et comprenez que ce n’est pas parce que vous dites quelque chose sur Fukushima et que vous habitez au Japon quelle est vrai."

Mais qui vous dit qu'elle vous est adressée cette vidéo léopold??
On ne vous oblige pas à y répondre sans arrêt!!! Il n'y a pas que vous sur les forums de Greenpeace!!!
Un peu de modestie !!!

Donc, cette vidéo ne s'adresse qu'aux anti-nucléaires? Bravo, quelle ouverture d’esprit! Et je ne vois pas ou est la modestie là-dedans. Je sais ce que je dis, je le dis. Et si ça vous dérange, c'est dommage. Mais je n'arrêterais pas de réagir juste parce que mes opinions dérangent. Ce n'est pas vous qui voulez un débat démocratique sur le nucléaire? Alors il faut au moins être prêt à écouter les arguments des autres. J'ai répondu de manière argumenté sur des vidéos et des liens intéressants (demandez à saule ou Faust) mais je peux bien me permettre de montrer pourquoi cette vidéo est à parti pris et sans réel objectivité! Après, il est vrai que ça serait plus facile pour vous de parler entre anti-nucléaire, moins d'arguments! Mais je refuse que cela se passe comme ça, que chaque clan reste figé sur ces position et ne se parle qu'à lui-même. Enfin, vous m'accusez de monopolisez le forum. Très bien, si vous le désirez, j'attend avec impatience des arguments tellement solide que je ne pourrais rien y redire, mais ils ne viennent pas,... Alors un peu d'ouverture d’esprit! Si cette vidéo a été postée, c'est pour que les gens réagissent, moi y compris. Et si vous avez envie de dire quelque chose d'intelligent sur le sujet et qui soit un vrai argument je suis prêt à vous répondre au plus vite.

AHAHAHAH!!!!! tous les pro nuke ne s'appellent pas Léopold n'est-ce pas? je voulais dire que si ça vous fatique tant que ça de répondre à tout et plusieurs fois à la même chose, personne ne vous y oblige !!!

Aaaahhh... Léopold... vous avez l'art et la manière de détourner les propos...

http://www.universcience-vod.fr/media/3208/fukushima-vu-par-bernard-laponche.html
je veux bien entendre tes coms sur ça..

et tiens !
http://www.telerama.fr/monde/bernard-laponche-il-y-a-une-forte-probabilite-d-un-accident-nucleaire-majeur-en-europe,70165.php

Très intéressant (j'ai lu l'article exclusivement, pas regardé la vidéo).

En fait, ce Monsieur prône ce que je me tue à rabacher, et ce depuis 30 ans (le pauvre, il doit souvent avoir l'impression de prêcher dans le désert, dans ce pays bouffi d'orgueil qu'est le nôtre...) : maitrise des consommations et développement des renouvelables (tous, pas que certains, pour faire un mix énergétique cohérent).

Son point de vue est d'autant plus intéressant qu'il est un "repenti" ^^. Il a travaillé dans la filière et a un regard très très critique.

Merci pour le lien elmezir.

J'ai déjà vu ces deux liens. A chaque fois se repose la même question (et la même divergence avec Faust). Ses propositions sont-elles réalisables? C'est un grand physicien nucléaire (sûrement meilleur que moi) et je ne conteste pas que ses arguments techniques sont parfaitement valables. Mais, il n'a par contre pas mon expertise en géostratégie (à moins de connaitre l'équivalent de 8 ans d'études sans avoir rien appris, et là c'est un génie!). Et comme je l'ai déjà préciser plus haut, ces superbes projets de décroissances raisonnées (qui sont les projets idéaux), ne sont pas réalisable dans le contexte de croissance intense des pays du Sud. Et ces pays ne comprendront pas que l'on les empêchent d'utiliser le nucléaire pour se développer alors que nous en avons profité pendant 50 ans. Ils penseront que nous cherchons à garder le contrôle sur eux et que nous les empêchons d'utiliser le nucléaire à des seules fins économiques. Ainsi, je ne vois pas comment une guerre de croissance est évitable. Si on leur déconseille le nucléaire, ils vont l'utiliser quand même et le risque sera le même (même pire vu qu'ils refuseront le contrôle des agences internationales qui seront passé sous leur contrôle vu que nous ne serions plus légitime en nucléaire), ce n'est donc pas la solution non plus. La dernière option est de les laisser continuer sur la voie nucléaire en contrôlant de manière stricte la sécurité de toutes le centrales du monde. C'est le seul moyen de diminuer le risque d'accident et d'éviter la guerre (nucléaire) avec les pays du Sud.

Je n'arrive toujours à comprendre la logique de ton raisonnement, Leopold.

Prenons quelques exemples concrets. Imaginons un gouvernement français qui décide de faire de l'efficacité et de la sobriété énergétique leur priorité, de façon à se préparer à la révolution énergétique future nécessaire.
Pour ce faire, il lance un programme massif de rénovation des bâtiments résidentiels, avec en priorité l'accent mis sur les logements sociaux. Dans le même temps, il met en place des incitations pour pousser les industriels à se conformer à des normes plus économes (via par exemple une TVA différente permettant à ceux qui font des efforts d'être récompensés). Entame une réflexion profonde sur le gaspillage d'électricité, avec pour but final la fermeture d'un réacteur en service, puis deux, puis trois, puis une centrale etc...

Il est où le problème ? En quoi cela changerait-il le rapport géostratégique entre ce pays (la France dans mon exemple) et des pays du Sud ? Pour cette France plus économe, ce serait tout bénéf : une facture énergétique réduite, une indépendance énergétique plus forte, moins de pollution... Aucun inconvénient (si, moins d'argent pour le lobby nucléaire, forcemment, parceque moins d'électricité consommée).
Et pour les pays du Sud, là encore, c'est un non-sujet.

Bref, pour moi, ça n'a ni lien ni sens.

Parce que dans ton exemple, tu laisses les pays du Sud utiliser le nucléaire alors que nous ne l'utilisons plus. Tu leur donnes un avantages. Et ils peuvent en profiter, eux qui vivent mois bien que nous et que nous nous amusons à dominer. Et alors, ils peuvent décider de nous passer devant. Et je ne penses pas que leurs gouvernements totalitaires accepteront de ralentir la croissance qui est leur seul point positif pour faire plaisir à des pays Nords affaiblis et en phase de récession (voulue mais quand même,...).

Je ne vois pas toujours pas le rapport.

Si un pays moderne, un pays riche, parvient à réduire sa consommation d'énergie de façon très importante tout en développant le renouvelable, je ne vois pas en quoi cela le priverait d'un avantage, au contraire même.

Une consommation maîtrisée, c'est l'assurance d'une facture énergétique maîtrisée également, quelles que soient les conjonctures. Et par la suite, développer comme base de production un mix de multiples énergies renouvelables, diversifiées, ne nécessitant pas d'importation de combustible, c'est aussi un énorme avantage : une réelle indépendance énergétique.

Le pays riche qui, de son coté, reste bloqué sur des modes de productions et de consommations obsolètes partira avec un gros désavantage, ça c'est certain.

Bref, je ne vois toujours pas le rapport entre le développement des pays émergents d'un coté (pour qui le nucléaire n'est qu'une énergie parmi les autres, pas leurs sources premières) et de l'autre un pays qui maîtrise de façon optimale sa consommation, la réduit au maximum possible (tout en restant moderne, je le répète, pas de retour à la bougie bien sûr). Celui-là, s'il en a les moyens (et nous les avons) fait le bon choix : celui de moins gaspiller, de moins polluer, d'être moins dépendant, moins soumis aux aléas des marchés et des conjonctures... Bref, c'est le choix gagnant.

Sauf que nous ne vivons pas en autarcie mais dans un monde mondialisé. Nos pays, en arrêtant leur croissance (c'est ce que tu préconise) "perdent" un avantage, celui de la croissance (car c'est toujours mieux, sauf quand on peut plus comme aujourd'hui). Or, si tu le laisses aux pays du Sud, qu'est-ce qui te garantis qu'ils ne vont pas en profiter? L'indépendance énergétique est un avantage, celui de croître de manière exponentielle en est un autre beaucoup plus puissant sur le pan économique. Voilà pourquoi le fait de réduire notre consommation nous rendrait "vulnérable" à une éventuelle percée rapide des Suds (et je penses qu'ils ne vont pas s'en priver).

Je ne préconise pas à proprement parler l'arrêt total de la croissance, juste le passage à un vrai développement durable.

La croissance a tout prix est antagoniste à toute notion de développement durable. Or, c'est bien ce que je prône : pas la décroissance brutale, mais le développement durable en tant que base fondamentale (pas celui qu'on nous vend dans des pubs pleine de "greenwashing").

Optimiser nos activités vis à vis de leurs impacts sur l'envirronement est une question de bon sens, mais les actes à grandes échelles tardent...

Maitriser et réduire sa consommation d'énergie tout en préservant (voire améliorant) notre niveau de vie, c'est totalement faisable. Il ne s'agit pas ici d'un appauvrissement : au contraire, permettre aux particuliers comme aux entreprises de réduire leurs factures énergétiques, c'est leur libérer des ressources, du pouvoir d'achat comme ils disent...

Bien sûr, ça n'est pas dans l'intérêt des entreprises du secteur de l'énergie mais en même temps, on ne maintient pas volontairement tout un pays dépendant d'une ressource pour permettre aux entreprises du secteur d'engranger des bénéfices... si ?! (c'est un peu le cas, en fait, aujourd'hui...)

léopold semble vouloir privilégier la croissance extérieure... quand on grandit intérieurement, on réalise notre place dans le grand tout, et quand on est relié au tout, on se rend compte de notre interdépendance à notre environnement. c'est une prise de conscience qui répond à toute question sur notre fonctionnement d'humain: avec ce regard sur le monde, on est nourri de l'intérieur par une énergie qui est partout disponible autour de nous. du coup on est moins focalisé sur l'extérieur mais plus sur l'intérieur. on a donc moins besoin de consommer de matière extérieure, on est plus équilibré dans notre relation au monde. il devient alors évident que toute chose qui nuit à la nature est une chose qui nuit à nous même. le respect devient une conséquence logique d'une prise de conscience intime: rien à voir avec une morale, une politique ou une croyance religieuse. la prise de conscience du LIEN amène naturellement au respect du vivant. le nucléaire n'est pas un signe de croissance intérieure et de grandeur, mais plutôt le signe d'une grande ignorance envers les lois naturelles. j'ai foi en la science car elle ouvre la porte au possible, Einstein était un grand esprit, mais le nucléaire nous montre simplement que c'est l'intention derrière toute chose qui fait la valeur d'un outil. tout comme l'argent est un moyen d'échange et qu'il a été détourné de sa fonction première. l'argent n'est pas mauvais, c'est certains humains qui sont tordus, en distorsion par rapport à leur vraie nature. le nucléaire est une distorsion. c'est une mauvaise compréhension de ce qu'est l'énergie en elle-même. tout acte est suivi de ses conséquences, l'humain croit maitriser et il oublie que des lois universelles le gouvernent. l'orgueil de l'homme a ses limites, prétendre à la sureté du nucléaire n'a rien de scientifique car la science évolue grâce au doute. et le doute en matière de nucléaire a toute sa place! donc en cas de doute, mieux vaut s'abstenir quand on joue avec la vie et que des millions de gens sont concernés. pourvu que la science amène de nouvelles clés pour que l'on passe à une conscience plus vaste de l'humain, ce qui nous amènera à changer nos habitudes de consommation avant que le nucléaire nous pète à la figure, et je ne parle pas du reste de notre mode de vie général... tout est à revoir, seul la prise de conscience des liens (à tout niveau) amènera l'harmonie en ce monde. et ça commence par l'éducation des enfants...

ouais...ça va de soit...
faust, d'accord avec toi, sur la croissance et le passage "durable" aux énergies renouvellables;
ne serions-nous pas, nous français entrain de rater le coche, d'une nouvelle "ère industrielle" ?

très interessant ce qu'explique Laponche....et pour le coup, sa vision devient crédible, de par ses connaissances, et son expérience.

@saule

Oui, c'est exactement ça. Ce que dit leopold illustre bien l'incapacité de nos élites à remettre en question leurs schemas de penser : la course à la croissance devient absurde lorsque cette croissance est déséquilibrée et repose sur des dettes astronomiques, véritables bombes économiques à retardement.

Le système entier marche sur la tête, et même des tenants du capitalisme commence à le scander... Pour avancer durablement, il nous faut totalement repenser nos modes de consommation et de production...

Nucléaire : Ce que l'on nous cache ( Japon, France)

Je reprends ce bon post du blog de citoyenactif ( Le meilleur de la semaine sur TerreTv : Un condenser des meilleur vidéo sur le nucléaire regrouper dans ce blog ) sur les risque du nucléaire, et plus généralement du système capitaliste qui nous amener dans l'impasse ( Le Japon bientôt inhabitable ? - source agoravox ) .

" Les petits problèmes sont devenus gros, a force d'avoir laissé faire. Oui Tchernobyl se rejout, car l'on a pas compris les leçons de l'histoire et laisser les lobby ( ici du nucléaire) contrôler les politiques et les peuples. Tchernobyl a été contrôler, car de nombreux « kamikazes » ont été forcé de boucher le réacteur, sinon la catastrophe aurait été bien plus grave. Ce qui a été possible dans une dictature, est plus difficile dans une démocratie – Oligarchie ou se sont les sous – traitant qui sont obligés de se dévouer pour limiter une catastrophe. C’est mettre du sparadraps sur une brulure a 90°. Surtout que dans les deux cas, la fusion continue.

En France, nous ne sommes pas a l’abri d’un tel cas, avec des centrales dépassant les 30 ans, date a laquel augmentent de façon importante. La plus vieille est celle de Fessenheim (Alsace), situé sur une faille sismique. Sans compter que le risque de sécheresse augmenter par les bouleversements climatiques augmentent encore

Dans les pays de l’Est, le risque est encore plus important avec de nombreuses centrale de type Tchernobyl. La Tchécoslovaquie, pourtant très touché par la catastrophe n’a pas fait son deuil, remis en cause le nucléaire. Tchernobyl, la censure de l’OMS et lien La sûreté nucléaire en France : reportage sur Terre Tv La sûreté nucléaire en France : reportage sur Terre Tv, Japon: les clochards du nucléaire source www .lexpress.fr "

D'autres article sur la gravité de la situation :

Y a-t-il une bombe nucléaire à Fukushima? | Slate
www.slate.fr C'est ce que suggère un chercheur du CNRS dans un livre qui vient de sortir. Preventing radiation contamination more important than TEPCO's stock prices - The Mainichi Daily New
La politique japonaise ébranlée par la catastrophe | Slate Dans les pays de l’Est, le risque est encore plus important avec de nombreuses centrale de type Tchernobyl. La Tchécoslovaquie, pourtant très touché par la catastrophe n’a pas fait son deuil, remis en cause le nucléaire. voir aussi Dessine-moi les médias : pluie de poncifs sur les Japonais - Acrimed | Action Critique Médias, Message from the Mayor of Minami-Soma City 南相馬市長からのメッセージ (March 24, 2011), Fukushima, Printemps de l'énergie
http://saltabank.blogs.letelegramme.com/archive/2011/06/28/nucleaire-ce-que-l-on-nous-cache-japon-france.html

Merci Saltabank. " Y a-t-il une bombe nucléaire à Fukushima? | Slate
C’est ce que suggère un chercheur du CNRS dans un livre qui vient de sortir. Preventing radiation contamination more important than TEPCO’s stock prices – The Mainichi Daily New

Tchernobyl, la censure de l’OMS

Les faits divers nombreux l'année dernière en France (Tricastin), Déchets radioactifs/Inde: 7 hospitalisés (voir La sûreté nucléaire en France : reportage sur Terre Tv : ) Les bombes a uranium appauvri, le nucléaire civile et militaire. Le triste symbole est Tchernobyl…Rue 89 ( et déchets cauchemars du nucléaire).

23 ans après Tchernobyl, certains s’interrogent : sommes-nous à l’abri d’une catastrophe nucléaire … (Dans le reportage précédent sur Terre TV). ? Dans celui-ci la question est de savoir si l’OMS et l’AIEA sont bien indépendantes, transparentes sur le site Plusconcience ?

lire la suite : Tchernobyl, la censure de l'OMS (Année: 2009, Durée: 53' 47'') Dans cet enregistrement disponible en libre écoute, nous apprenons qu'il existe un accord secret signé en 1959 entre l'AIEA (Agence Internationale de l'Energie Atomique) et l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qui subordonne toute étude sanitaire de l'OMS en rapport avec l'énergie nucléaire à l'approbation de l'AIEA. L'AIEA est l'unique agence onusienne qui dépend directement du Conseil de sécurité, alors que les autres agences, dont l'OMS, dépendent du Conseil du développement économique et social. Ainsi, toute tentative de faire la lumière sur les conséquences réelles de la catastrophe de Tchernobyl dans le cadre institutionnel et scientifique de l'OMS est bloquée ...S'expriment dans cet enregistrement Paul Roullaud, du collectif "Independent WHO", Wladimir Tchertkoff, journaliste et documentariste, Alison Katz, ancienne fonctionnaire de l'OMS. Source: Terre à terre, les archives non-officielles

Plus d’informations sur le site : La catastrophe de Tchernobyl et la santé, sortir du nucléaire : pétition à télécharger) : Reportage de lachaine.ch, L'atome pour la paix (L'Atoms for Peace Award) un bien beau programme (été créé en 1955 par Ford par une donation d'un million de dollars, pour récompenser des contributions importantes pour l'utilisation à des fins pacifiques de l'énergie nucléaire. Une association à but non lucratif a été créée pour administrer le prix) , mais un flop monumental ! D'abord les faits : l'énergie nucléaire produit, au plus, 5 ā 6 pour cent ( voir PDF] ATOME POUR LA PAIX : UNE FAILLITE... PHARAONIQUE !. Le site pour l'indépendance de l'OMS . Voir déchets cauchemars du nucléaire. Académie des Sciences et Académie de Médecine, Institut National de Veille Sanitaire, Les plus grands spécialistes français http://citoyenactif.20minutes-blogs.fr/archive/2010/04/28/tchernobyl-la-censure-de-l-oms.html

Une bombe nucléaire à Fukushima? J'en rigole! En tout cas, Faust et saule, vous avez raison, mais (je me répète) je ne penses pas que cette transition soit possible. Et vous citez Laponche sans cesse mais Laponche n'est qu'un physicien, pas un stratège économique. Il n'a pas forcement d’expérience dans ce domaine, à ne pas oublier même si je suis plus ou moins d'accord avec lui. Andjela, cette vision du monde est trop "rose" pour moi. L'homme n'est pas une bête sympathique par nature et je ne vois pas ce qui pourrait l'amener à tout arrêter sans penser aux différents profits qu'il en fera plus.

@ leopold dit : Mardi 28 juin 2011 à 16:24
3Une bombe nucléaire à Fukushima? J’en rigole"

Les dégats sont similaires. Pour ma part tout les japonais sont des futurs réfugiés, ils ne doivent pas tellement rigoler. Le nucléaire civile ou militaire est très souvent lié. Il ne suffit pas de s'attaquer aux nucléaires civils, mais aussi aux nucléiares militaires. Ce qui suppose s'attaquer aux lobby militaire

Bravo, la belle utopie! Depuis la bombe, il y a plus eu de guerres ouvertes entre les pays possédant celle-ci. Et le traité de non-prolifération marche assez bien (ex: Libye, Iran,...). Donc elle me semble plutôt bénéfique. Son utilisation (à deux reprises à des fins militaires) a probablement tué moins de monde qu'un débarquement américain sur le Japon. Et vous dites que les dégâts sont similaires, c'est faux. Les dégâts matériels dû au souffle ne sont pas là (il y a ceux dû au séisme et au tsunami) et la contamination radioactive est plus faibles et beaucoup plus étalées. De plus, personne n'a à se tenir dans des zones où la dose létale est absorbée en quelque secondes, ainsi, on limite considérablement le nombre de mort (alors que ceux-ci sont présent lors d'une bombe). L'explosion d'une bombe n'est pas du tout comparable à Fukushima.

http://www.youtube.com/watch?v=WBC5S1ZjLWA&feature=player_embedded#at=63

Faites vous plaisir Léopold... (entre autre...)

à sa place, je dégagerais !...lui et sa famille, il peuvent, car il est français. mais je pense aux autres, aux japonais eux-même, car eux ne peuvent pas dégager, et devront faire avec. quelle merdier!!!!ça fait froid dans le dos.

Bon, je suis aller à Fukushima personnellement et je conçois que la situation psychologique puisse être difficile pour ceux qui habite dans le secteur. Je comprend la peur de cette personne qui n'a probablement aucune connaissance en physique et qui croit ce qu'on lui raconte. Ses peurs sont fondées, les radiations sont dangereuses. Mais pas à 200km de Fukushima au Japon. Les radiations sont plus élevées que la moyenne dans cette zone mais sans atteindre des niveaux catastrophiques. De plus, à part témoigner de leur détresse, ces citoyens français résidant au Japon n'apporte rien de plus car ils n'ont aucune connaissance particulière de la crise. Les seuls qui ont une connaissance plus poussé sont ceux qui ont accès aux documents classés secret défense (et j'en fais partis). Ainsi, même si je comprend la peur de ces gens, je ne peux pas prendre leur témoignage en compte comme un révélateur du niveau de la crise. En effet, je me suis rendu sur place et je suis moi aussi très bien informé.

voilà, c'est fait...

Qu'est-ce qui est fait? Je vous ai répondu. On est là pour ça non? Pour discuter? Ou votre but est de me faire réagir tout seul face à des vidéos?

c'est votre froideur, et votre assurance qui me fait marrer, leopold. vous y vivriez vous ?
et le problème dans ce merdier, c'est justement le secrêt dfence.. quand t'as dit ça, t'as tout dit.
moi je sais et vous, vous êtes des connards d'écolos inconscients, c'est à peu pret ce que vous êtes en train de nous raconter. ou est-ce que vous vous la racontez ?

Non, je ne dis pas ça. Ce que je dis, c'est que moi je sais et que je comprend que ceux qui ne soient pas réellement informé aient peur. Mais je suis aussi un peu exaspéré par le fait que certains qui ne possèdent aucune informations se fassent des avis bien tranchés (c'est un peu notre faute, mais ce n'est pas moi qui décide du secret défense). Et vous vous moquez de ma froideur, je me suis rendu là-bas et pas à 200km. Je n'étais pas non plus en première ligne avec les technicien japonais mais en seconde avec les scientifique. Et mon dosimètre a mesuré une forte dose de radiation, ce n'est pas pour ça que je suis en train de me lamenter. Parce que je sais que la dose que j'ai reçu, même si elle est plus forte que la normal, a peu de chance de me causer de grave maladie. Pour revenir à ma froideur, dans un débat comme celui-ci qui porte sur une question qui concerne l'Humanité, les études montrent que toutes les notions d'empathie inhérente à l'être humain ne s'applique plus. Ainsi, il convient d'aborder une vision froide et sans réel espoir dans le "bon sens" humain (qui s’exprime rarement au niveau des masses) pour avoir une analyse juste et cohérente du monde. Je le déplore, mais l'être humain est conçu comme cela.

Comment ça Leopold ?
Vous ne vous occupez pas du secret défense ?
Vous n'êtes pas dans la comission ?

Vous me décevez ...

Je vous déçoit? Je ne vois pas pourquoi. Vos sarcasme sont idiots et sans aucune utilité. J'ai accès aux documents classés, mais sur la crise de Fukushima, je n'ai aucune autorité pour en faire classer. Et de quelle commission parlez-vous? C'est juste que ça fait joli comme mot? Vous n'avez manifestement aucune connaissance du protocole de sécurité des documents classés secret défense. Alors d'un vos sarcasmes n'ont aucun intérêt et de deux, ils s'avèrent inexactes. Bravo, belle remarque.

Restez cool ...

C'était juste un brin d'humour sur votre côté "j'ai tout vu, j'ai tout fait, je sais tout"

:-)

c'est comme vous dites léopold, vous y êtes resté un petit moment à fuckuchima, mais y vivriez-vous avec votre famille ?

A Fukushima, non. A 200km de Fukushima, oui. Et BIOman, mon côté « j’ai tout vu, j’ai tout fait, je sais tout » vient peut-être du fait que cela fait maintenant 20 ans que je travailles avec intérêt sur le problème. J'ai, dans ce domaine, acquis un grand nombre de connaissances utiles ainsi que des responsabilités. Mais ce n'est pas pour ça que je sais tout, sur le sujet je sais pas mal de chose, mais pas tout. Et sur le sujet, je penses aussi avoir vu et fait plus que tout les autres membres de ce débat, non? Ou alors vous êtes aussi des scientifiques partis à Fukushima pour voir l'étendu des dégâts? Dans ce cas, je retire ce que j'ai dis, mais je ne crois pas que j'aurais à le faire.

là vous avez raison Léopold... on est des millions de baltringues non scientifiques... et donc on ne sait RIEN !! on dit qu'on est contre le nucléaire juste pour faire joli...

Mais je me pose une petite question aussi idiote que moi... Pourquoi un secret défense puisque nous et les riverains de Fukushima ne risquons rien !?

le secret défense c'est juste pour faire joli aussi ?

Le secret défense s'applique sur des informations sensibles que n'importe quelle personne mal intentionnée pourrait manipuler. Et excusez moi, je n'ai pas dit que vous ne saviez rien, j'ai juste dit que j'en savais pas mal et que les gens qui parlent sans savoir m’exaspèrent. Jusqu'à présent je ne peux vous classer dans aucun groupe, je n'ai même pas entendu vos arguments. Et je les attends pour pouvoir entamer une discussion. De plus, après 20 ans de travail sur le sujet, vous pensez que je suis ignorant?

Démocratie et Nucléaire:
http://www.dailymotion.com/video/xjbkr0_coup-de-gueule-d-alex-sur-la-situation-nucleaire-francaise_webcam

@leopold
"De plus, après 20 ans de travail sur le sujet, vous pensez que je suis ignorant?"
Voilà bien ce qui m'exaspère mon cher leopold. Ces phrases sans cesse répétées qui, bien que vous vous en défendiez, sont d'un péremptoire, d'une fatuité, d'un nombrilisme, ...
Moi, voilà aussi 30 ans que je travaille sur un sujet précis. Certains (mais surtout pas moi) me reconnaissent une certaine compétence, voire une expertise.
Permettez-moi un parallèle. Contrairement à vous, je suis toujours resté humble sur mon domaine d'activité, même quand tout le monde disait que l'on avait le meilleur.
Et puis, il y a eu notre tsunami. Trader indomptable, subprimes, ...
Alors on a colmaté les bréches, communiquer au delà du possible, jurer et cracher que plus jamais plus, enforcé les portails de sécurité, multiplié la sécurité sur les données sensibles, démultiplier les validations, ...
Vous y croyez vous, leopold ? Vous pensez que votre banque est devenue invulnérable ?
Voilà. J'ai des connaissances, des responsabilités, ... Mais jamais je n'irai affirmer quoique ce soit tel que tu le fais.
Et tu peux remercier Greenpeace de modérer ces échanges !!!

PS : il m'énerve tellement ce Leopold que j'en mélange mes 'é' et 'er'. Pardonnez-moi !!!!!!

Bioman, je suis entiérement d'accord avec toi, et ce Léopold infatué nous berne sans cesse qu'il n'y à pas de danger à Fukushima car il y est allé et son dosimétre lui indique des doses qui ne le mette pas en danger. . .

Mais pourquoi n'y est t'il pas rester et pris la pelle pour nettoyer si ça ne risque rien???

Un bon manager, ne doit t'il pas montrer l'exemple?

C'est l'habitude dans ce milieu; la presse locale titre encore aujoud'hui PALLUEL DANS LA TOURMENTE pour des fuites à la centrale de Palluel qui d'aprés les cols blancs sont sans danger mais seize agents et sous traitants ont quand même inhalé du XENON lors d'une intervention dans le batiment réacteur 3 durant le week end de la Pentecôte precise aussi un autre mêdia.

ce que je ne comprend pas; c'est qu' en éxés de vitesse au volant de ta voiture tu est répréenssible pour mise en danger de la vie d'autrui; on va te flascher avec un beau radar, puis la punition tombe en fontion de ta vitesse...

mais dans le nucléaire on ce permet sans souci sans aucun risque d'être mis en examment de mettre en danger la vie
d'autrui et de l'environement.

que de contradictions dues au fric ! ! !

Eh bien d'accord, je suis un ignorant et un pauvre con si ça vous amuse. Mais BIOman, si on vous reconnait une certaine expertise, la question est de savoir si elle est réelle ou pas. Si elle l'est, vous ferez de grande chose dans votre domaine et tout le monde vous écoutera sans broncher non? Alors, pourquoi cela est-il différent avec mon domaine d’expertise? Je ne sais pas dans quoi vous travaillez (aéronautique,...) mais quand un ignorant vient vous harceler parce que vous faites quelque chose qu'il n'apprécie pas, vous vous sentez heureux? J'essai d'avoir un débat depuis le début. Et que cela vous plaise ou non, je suis un spécialiste de la question. Ce n'est pas du nombrilisme, c'est du réalisme. Je suis nul en cuisine et en gestion des ressources humaines par contre, et là je ne me dénigre pas, c'est toujours du réalisme. J'ai conscience que dans mon domaine d'expertise, les autres aient le droit de poser des questions. Mais j'en ai marre de ne pas pouvoir me faire entendre. Ce n'est pas nombriliste, c'est normal!!! Quand, dans votre entreprise, ou je ne sais quoi, vous donnez des ordres, ou des conseils sur votre champ d'expertise, on vous pose plein de contre-arguments? Non, car vous avez autorité dans ce domaine. Et bien moi, c'est pareil dans le nucléaire. Et même si je conçois que la question puisse faire des soucieux et des inquiets, si vous refusez d'écouter, même d'écouter, les scientifique, vous allez faire confiance à qui? Aux politique (qui savent à peine la définition de fission)? A vous même (qui n'avez pas d’expérience particulière dans le domaine)? A je ne sais quelle divinité? Vous vous rendez bien compte que si une personne lambda vient vous dire que vous faites mal votre boulot (ou vous êtes un expert), vous allez avoir envie de l’engueuler. Vous vous rendez compte que c'est ce que vous faites? Vous dénigrez sans cesse mon travail, me traitez d'idiot et d'imbécile juste parce que j'ose, Ô oui Grand Dieu, j'ose vous opposez des arguments? Qui de nous deux est le plus arrogant? Celui qui sait qu'il n'est pas mauvais dans un domaine sensible et qui cherche à faire profiter les autres de son expérience? Ou celui qui n'en a aucune dans le domaine et qui vient insulter l'autre juste parce qu'il n'est pas d'accord? J’espère avoir été clair, je fais tout pour avoir un débat, mais je ne me laisserais pas traiter d'incapable par des gens comme vous. Que vous soyez supérieur à moi dans votre domaine, tant mieux, mais ici, il est question du nucléaire, et dans ce domaine, jusqu'à preuve du contraire, j'ai beaucoup plus d’expérience que vous et je sais de quoi je parles. Maintenant, si vous pensez que je suis assez idiot pour avoir gâcher 15 ans de ma vie en étudiant un sujet dont je ne suis pas du tout intéressé, c'est votre avis, mais laissez moi au moins tenter de montrer ma vision des choses avant de m'insulter.
Bionel, je vais faire court, la zone d'évacuation autour de Fukushima est assez grande. Les risque de cancer sont peut-être un peu plus élevé autour mais rien de catastrophique (la Bretagne, c'est pire). Après, si vous ne me croyez pas, je vous laisse. Et je vais finir sur un mot qui montre votre incompétence totale (désolé pour ces mots mais je suis un peu énervé), vous savez ce que c'est que le Xénon? Vous savez quelle doses ont été prises? Vous avez accès au rapport? Non, bien sûr. Alors comment pouvez vous osez nous dire que ces gens ont été mis en danger par des "cols blancs" qui risque leur vie eux-aussi en se rendant sur les lieux des catastrophe pour trouver des solutions!

De mon coté, je comprend les deux points de vue! Etant moi meme scientifique, je comprend Leopold : la technologie nucléaire est merveilleuse SI utilisée comme il faut (sans contraintes économiques) et qui répond à une idéologie personnelle.
D'un autre coté, je vous comprend Bioman et bionel. Loin de dire que vous etes ignorants, cette technologie vs fait peur et c'est normal vue la facon dont on la présente (souvent très mal). On présente tjrs le nucléaire à charge, de facon négative alors que vous n'imaginez pas les sommes engagées par les gros (CEA,AREVA,EDF) et leur sous traitant (dont je fais partie) pour assurer la sureté et sécurité du personnel (et la loi Française et excellente sur ce sujet). Le problème du nucléaire est qu'il est très mal expliqué et les anti jouent sur ces peurs là justement. A contrario Bioman, vous parliez de finances, les banques me font peurs au vue de ce que j'entend à la télé (à tord??).
Alors ce qu'on peut faire pour avancer dans le débat si vous le voulez, c'est que vous pouvez nous poser des question techniques si ca vous interesse, nous pourrons y répondre et débattre de cela ???
Sinon on peut continuer à s'envoyer des balles dans la gueules mais ca ne sert à rien!!!!!!

je trouve effectivement, que tout le monde doit s'exprimer, et que tout avis est interesant à entendre, c'est parfois agaçant, c'est vrai, mais c'est souvent instructif.
@popeye : très classe ton dernier avis, je te voyais pas comme ça...

Globalement, c'est l'ensemble du système qui va dans le mur. Notre planète est une planète à crédit : les pays les plus riches ont un tel endettement que, lentement mais sûrement, cela va se dégrader et les crises de l'ampleur de celle des subprimes nous paraîtront bien légères.

C'est ce que ne veux pas comprendre Leopold. La course à la croissance est terminée : pour soutenir cette croissance, nous avons accumulé tant de dettes que je ne vois objectivement pas comment pourra un jour les résorber. La France : 1646 Milliards d'€, 84% du PIB. Pour l'Allemagne, on est à 2079 milliards d'euros, soit 83,2% de son PIB... et oui, même pour le champion industriel de l'Europe, la situation part en sucette. A cause de la crise me direz-vous ? Oui, mais tout résumer à un problème conjoncturel serait fou, voire suicidaire.

C'est tout le système qui ne tient plus que part des raccords. La course à la croissance, c'est terminé pour les pays riches, sinon, l'arrivée se fera dans le mur (et les autres suivront aussi...). Nous devons repenser notre société en profondeur, nos modes de consommation, faire de l'économie la priorité de l'Economie. Les économistes doivent réapprendre à devenir économes (hélas, la notion d'économe est devenu le summum du has been dans la société égoïste et irresponsable héritée des 30 glorieuses...)

@popeye
Au-delà de votre avis qui est intéressant, c'est la manière dont vous l'exposez qui l'est également.
Leopold n'a rien compris à mon message. Dommage.
Tant que l'on ne pourra être que génie ou ignare, le débat n'avancera pas.
Mais sans être expert, on a tout le même le droit d'émettre des avis de méfiance, non ?
Si on hospitalise des gens exposé à du Xénon, c'est que ce n'est pas anodin.
Dire que vivre en Bretagne est plus dangeureux que de vivre à Fukuschima a le droit de nous interpeller.

Et pour finir, là encore je rejoins Popeye.
Je travaille effectivement dans la banque (pas dans l'aéronautique !!!).
Et quelque soit mon niveau d'expertise, jen serai malheureux s'il n'y avait personne à proposer des alternatives à mes projets, à émettre des doutes, à avancer d'autres solutions.
Et effectivement, malgré tout ce qui est dit sur la moralisation depuis le dernier crack, sur les garde-fous mis en places, sur les contrôles renforcés, la finance n'a pas avancé d'un pouce en moralité, les spéculateurs sont heureux, et les risques sont toujours aussi grands.

Désolé pour mon éclat d'hier soir mais je commençais à en avoir un peu marre de parler à des murs qui me tapaient dessus en retour. Je suis parfaitement d'accord avec Popeye pour son débat technique.

Léopold, je me demande pourquoi la Bretagne c’est pire; merci de me développé le sujet afin d’enrayer une infime partie de mon incompétence.

Au travers de mon incompétence totale et de mes restes de physique /chimie il me semble que le Xénon est un gaz rare radioactif; mais vous m’affirmerez encore qu’il n’y a aucun danger car il ne se fixe pas dans l’organisme et que c’est normal que des salariés inhalent ce gaz au cour de leurs intervention.

Bien entendu que NON; vous savez très bien que je ne vois pas les rapports qui indiquent les doses prisent comme toujours c’est classé secret défense et ensuite on nous taxe d’ignorants , d’incompétents...
Par contre vous qui avez vu sur tout, à votre avis combien de cols blancs dans les seize personnes? zéro comme d’habitude?

Mais Bioman, comprenez également que la science n'est pas la banque. Au quotidien je vois les efforts fais depuis 10 ans dans mon domaine et chaque jour de plus en plus. Là où il y a dix ans les intervenant terrains faisaient "ce qu'ils voulaient", aujourd'hui certains se font virer pour ne pas avoir respecetrer la réglementation. Alors ok, le nucléaire n'est pas tout beau tout rose mais quel domaine l'est aujourd'hui? Croyez-moi , la chimie, les lobbis pétroliers, cigaretiers sont beaucoup plus puissants et destructeurs que le "lobbis nucléaire".
Connaissez vous l'energie grise (embodied energy en anglais)? Comparez celle d'une centrale aux autres et vous aurez des éléments de réponses. De plus, je trouve ridicule de comparer une centrale nucléaire à UNE éolienne. On nous dis "une éolienne pollu moins qu'une centrale". ^^ HEURESEMENT, car pour la production d'une centrale il faut 500-1000 éoliennes.
Alors c'est vrai, on l'a dejà dit, le nucléaire n'est pas la perfection, mais la transitin nécessaire en attendant mieux, il est pas parfait mais il est le moins pire.
Documentez vous sur la 4eme génération (RNR), c'est Très interessant (si cela vous interesse bien sur).
Après je comprend leopold qui se fait rusher par des personnes qui ont entendu à TF un mec dire "c'est pas bien" et comme ils en ont peur bein critiquent aussi.

popeye, oui c'est probablement vrais que le nucléaire soit mal expliquer, car cela fait depuis 1975 que je connait le nuclaire comme voisin qui parle la langue de bois.

S'il y avais eu plus de transparence nous n'en serions certainement pas là.

Il faut déjà savoir que l'inconnue fait peur, mais si en plus on entretien le mystére la dessus comme c'est le cas du nucléaire, il ne faut pas etre surpris du résultat.

Et ce ne sont pas d'infatués scientifiques bornés à ressasser qu'ils sont les meilleurs qui nous permetrons d'éclaircir la situation.

En effet, c'est une erreure historique!! Mais comprenez que ette tehnologie n'est pas non plus un stylo BIC et quelle ne doit pas etre mise entre les mains de n'importe qui donc cela peut etre compréhensible.
Mais après i lest vrai que c'est aussi aux gens de faire le distingo dans leur source et de réfléchir 2 secondes : car quand j'entend dire "arretons le nucléaire et faisons que du renouvelable" bein....c'est juste IMPOSSIBLE et je rappelle que le développement durable n'est pas juste un aspect écologique, mais la bonne cohabitation de l'économie, de social Et d'écologie. Si on enléve un de ces 3 éléments, le développement durable n'est pas possible, nucléaire ou nn!!!

@popeye
L'approche de la gestion du risque ne se décline pas par domaine. Elle est 'universelle'.
La science et la banque ont plus de points communs que vous semblez le croire.
Par contre, les conséquences, elles, sont bien entendes de nature et de gravité pouvant être totalement différentes.
Exemple : la notion de 'secret'. Elle n'est pas spécifique au nucléaire.
On a le secret défense dans l'armement (pratique pour ne pas parler des contrats).
On a le secret médical dans la santé (pratique pour ne pas parler du Mediator).
On a le secret bancaire dans la finance (pratique pour ne pas parler du blanchiment)

popeye,
oui je suis d'accord, sauf que;
Les credits alloués sur le nucléaire sont completement disporportionés de ceux alloués aux renouvelable;voilà un des principaux facteurs qui semble totalement aberant quand on nous dis le nuc c'est une transition; mais on vous bloque
le dévelopement des énergies nouvelles.
cherchez l'erreur...

Informer, jouer la transparence, parler franc, n'oblige pas pour autant de mettre la technologie dans les mains de tous le monde.

Le nucléaire a pour habitude de minimiser, de cacher les choses c'est assez agaçant.

il y a toujours un moment où ça s'échauffe sur ces forums, c'est drôle !
faut le temps de faire connaissance...il y a vraiment des gens de qualité
je trouve que c'est bien que vous soyez là, les nucléaires, car vous avez permis et enrichi le débat.
je m'emmerde sur les forums où tout le monde est d'accord. c'est toujours intéressant, pour moi, de connaitre l'avis de l'autre. ça a cet avantage de me faire réfléchir et de m'intéresser au sujet. et ça, c'est bien !
mais, je suis toujours très partagé, sur le fait de continuer dans le nucléaire !

Bionel je ne suis pas d'accord av vs.
Le CEA a été renomé Commissariat à l'Energie Atomique ET au énergies alternatives ce qui prouvent que de la recherche est faite par des équipes.
Après le choix énergétique est fait lors des élections, si vous ne voulez plus du nucléaire bein.....voté pr un parti antinucléaire, on a encore la chance d'avoir un pouvoir démocratique.
Je me permet d'attirer votre attention sur un fait : vous rendez vous compte de la quantité d'énergie consommée ? (normale av l'industrie, notre consommation perso * 65 millions)? Le problème du renouvelable est que les écolos oubli un aspect important : l'ordre de grandeur!!! AUCUN pays ne peux se satisfaire et etre autonome avec cela!! Vs me direz "Et nos "amis" allemonds alors?" Ils vont rallumer leur centrale à charbon et à gaz! c'est mieux? Donc pour pas se retrouver dans une impasse énergétique, l'investissement est obligatoire. Comme le renflouement des banques pour éviter de TOUT perdre.
Puis le nucléaire c'est plus de 400 000 emplois à haute valeur ajoutée (là je preche pr moi ^^) que le renouvelable ne peut fournir (seulement des installateurs) car les chinois et allemands fabriquent les panneaux SEULEMENT assemblés en France.

à fond d'accord avec toi bioman !

c'est le problème des divers secrets, surtout lorsqu'il y a une crise de confiance grandissante entre les populations et les états.
doit-on continuer à faire confiance à nos élus ?
surtout lorsqu'on a vu comment étaient gérer la com, lors des accidents ou incidents.

Bonjour tout le monde.

Si vous avez écouté le lien que j'ai posté dernièrement (laurent Mabesoone) vous saurez de qui je parle...
Ce monsieur tient une sorte de journal de bord et je vous colle ici un extrait du jour...

Bonne journée à toutes et tous malgré tout...

AUjourd'hui, une "journee en jaune" a s'occuper de ma fille. Matin a la "cite des sciences pour enfants" de Nagano, apres-midi dans une salle de jeux pour bebes. J'avais rendez-vous avec une amie et sa fille (4 ans), la meilleure amie de ma fillote. Or ladite meilleure amie a passe une bonne partie du mois de mars a Chiba, pres de Kashiwa (un celebre "hot spot" de radioactivite tout pres de Tokyo) chez ses grand-parents (elle estait bloquee sur place apres le tremblement de terre et la paralysie du systeme ferroviere). Depuis, elle ne cesse de tousser, et surtout, elle n'a pas grandi d'un millimetre en trois mois. Sa Maman n'ouvre plus les fenetres a la maison et l'envoie a la maternelle avec un masque....Je n'ai toujours pas trouve le courage de lui dire : "Il faut aller passer une echographie de la thyroide !". De toute facon, elle sait certainement, comme moi, que tous les gens dont les enfants ont mal a la gorge depuis mars sont renvoyes par le medecin avec ces mots : "Oui, il y a une baisse de l'activite thyroidienne, mais cela peut s'arranger, il faut faire un examen tous les mois, il n'y a pas de medicament a prendre pour l'instant..." Le probleme est de savoir quand les premiers cas de cancers vont etre vraiment diagnostiques. A Chernobyl, on parle de 3 a 5 ans apres l'accident, mais beaucoup de cas precoces ont certainement ete caches... ALors, au Japon, ce sera quand, le debut de l'explosion des cancers infantiles ? Une seule chose est sure : a ce moment-la, tous les parents deviendront des fervents Anti-Nucleaire !...
A propos, cette amie s'est fabriquee un superbe ruban jaune, elle me l'a montre, puis il est retourne dans son porte-feuille !...Dis , copine, il faut le mettre bien en evidence, ton ruban, ce n'est pas un porte-bonheur bouddhique ! -))

Mais le secret est OBLIGATOIRE (je ne parle pas de la gestion des accidents)
On parle d'une technologie à plusieurs milliards d'euros, fruit de 50 ans de recherche, une vraie chance pour notre pays. Nous smmes en concurrence (en guerre économique??) avec US, Corées, Japonnais, Cannadiens, Chinois, Indiens. Vous ne voulez quand meme pas donner nos "bijoux de familles"?
E nrevanche je vous rejoint à 100% sur la gestion d'un accident!! Jouer franc jeux dès le débutest ce qu'il y a de mieux. Meme si je comprend aussi que pour éviter des mouvements de paniques, certaines choses doivent etre dites (les Japonnais ont extremement bien réagient!
Gérer une crise n'est pas simple comme bonjour.

@popeye
sur 'nos bijoux de famille', mon avis diverge un peu ...
Je ne parle pas de la génération 4. A voir.
Mais pour le reste, on voit (peu d'exemples encore mais ça vient ...) ou on peut prévoir le résultat : on a des 'bijoux' (le mot me fait mal), on a des cerveaux (certains me font peur), on a ..... mais on se fait souffler les contrats par les Coréens, Japonais, Canadiens, Chinois, Indiens, ...
Alors, grâce ou plutôt à cause de ce fameux secret, on va voir fleurir du nucléaire 'low cost' un peu partout et le jour où ça 'merdera', on aura l'air malin avec notre secret de pacotille !!!

Et bein justement, vous appuez sur un point important, "LOW COST". Nous ne nous faisons pas souffler tous les ocontrats (on ne peut pas tous les avoirs) mais justement celui là nous etions trop chérs (Abu Dabi) parce que plus sûre!!! Ca se paye, les coréens sont beaucoup moins sures et Abu Dabi s'en mort les doigts.
Après c'est les dirigents qui prennent le risque de choisir le moins chérs.
De plus savez vous que AREVA est un des leaders des éoliennes en mer et du solaire? (contrats en australie, Brésil).
Vous plaidez le fait de partager notre sureté pour pas avoir de problèmes? Dans ce cas demandezaux allemands de partager leur technologie et vous serrez bien décu de la générosité francaise!!!!

@popeye
"Après c’est les dirigents qui prennent le risque de choisir le moins chérs."
Dommage, le débat était bien reparti ...
Ce ne sont pas les dirigeants qui s'en mordent les doigts.
Vous avez vu un dirigeant de l'époque Chernobyl s'en mordre les doigts ?
Vous avez vu un dirigeant de l'époque Fukuschima s'en mordre les doigts ?
Par contre, vous voulez des photos de familles de Chernobyl ???

Merci Popeye de reprendre un peu le débat. Les dirigeants sont élus par les citoyens, ce sont leurs représentants. Si le peuple estime que le nucléaire est une erreur, il votera pour un parti anti-nucléaire, sinon, il votera pour un pro. Et les minorités doivent suivre la vois de la majorité, c'est une démocratie. Je reviens sur plus haut, le xenon est un gaz noble, il existe des isotopes radioactifs qui sont produits lors de la réaction de fission. Et une exposition à ces isotopes est dangereuse. Maintenant, vous savez à quelle dose ils ont été contaminé? Moi non plus, je n'ai pas encore lu ce rapport. Et quand je le lirais, je pourrais savoir si c'est vraiment un accident. Sinon, ça restera un banal incident. Vous savez qu'il y a un incident de niveau 1 tous les jours en France? On est tous mort? Non, et une étude montre que les technicien ne sont pas forcement les plus touchés car ils sont protégés alors que parfois, certains "cols blancs" ne le sont pas (ça m'est arrivé, je sais de quoi je parles).

j'oubliais la Bretagne, son sous-sol est riche en une molécule radioactive (le radon mais j'ai un doute tout d'un coup). Ainsi, naturellement, la Bretagne est assez radioactive. Et les Bretons ne se porte pas si mal. Ainsi, les japonais à 200km se porteront pareil (c'est-à-dire bien).

Oui je me suis mal exprimé, ce n'est pas ma pensée.
Les démocraties elisent un président légitime qu représente (dans les vraies démocratie) le peuple. Chaque personne ne peut pas choisir son dirigent. Ce que je veux dire, c'est que chaque pays choisit son approvisionnement énergétique. Après une fois que c'est fait, il doit s'y tenir en assurant une sécurité à 100%. Je suis d'accord que tchernobyl et fukushima sont tragiques, mais en toute objectivité (et ce n'est pas méchant ni san coeur que je dis cela), il ne me choque pas plus que BP aux US, l'erika, les pesticides ou encore les OGM. Avez vous déjà vu le visage d'un enfant intoxiqué après avoir bu une eau contaminé par une usine chimique pas loin? Les problèmes que vous énoncés ne sont pas inhérant au nucléaire mais à l'industriede masse.
Mais d'un autre coté le nucléaire alimente les hopitaux qui soigne des gens, fournit mon électricité pour me chauffer, pour m'éclairer, pour me divertir, pour travailler.
Ne pensez vous pas que toute énergie, du moment quelle est de masse, est néfaste? Pouvez m'assurez qu'il n'y aura 0 problème avec du 100% éolien?

Popeye... il me semble, à travers tous les témoignages que j'ai pu lire et les gens que j'ai pu rencontrer que ce qu'on a prit pour de la discretion, de l'obeissance ou du savoir vivre japonais n'en étaient pas... Ils étaient et sont toujours complètement ABASOURDIS!!!

Ce que je voulais dire c'est que nous n'avons ni vandalisme, ni scene de pillage!! Choses que l'on aurait aisément vus en France

ah oui... la c'est autre chose! et rien à dire là dessus ...

Je veux juste discuter...et pas polémiquer.
seriez vous contre la recherche des énergies renouvelables?
Que l'on accorde autant de crédits (financiers) pour elles que pour le nucléaire?
Je sais bien que TOUS LES JOURS je me sers de cette énergie venant du nucléaire... Mais pour l'instant personne n'a le choix!
Nous avons de grands esprits de part le monde qui ont été capable de penser et construire des choses aussi incroyables que les centrales... mais j'aimerai qu'on ne s'arrête pas en si (bon??) chemin...
accorder plus d'espace d'argent pour la recherche d'autres energies...

Très bonne question. ma réponse est OUI. Mais, mon esprit réaliste m'oblige à refuser l'investissement massif dans le renouvelable. Pourquoi ? Premierement pk (argument de "Passer par là") d'autres pays sont beaucoup plus en avane que nous sur ce domaine, je prefere investir massivement dans le retraitement des déchets et la génération 4 car je sais que seul le renouvelable ne peut suffir (question de puissance fournie et pas seulement de quantité d'énergies). de plus, je crois beaucoup en la fusion (Leopold connait bien ^^).
Donc en conclusion OUI idéologiquement mais NON quand je pose tous les arguements et avec MA lucidité (mais cela n'engage que moi)

Merci Popeye pour cette réponse.

je comprends ta position même si je n'adhère pas.
LA solution en matière de renouveable ne sera pas française... et c'est dommage car nous avons aussi de grands esprits j'en suis certaine...
Mais pas de chauvinisme... l'important c'est que quelqu'un dans le monde fasse fumer ses neurones pour nous sortir de là...

On ne sait jamais, nous avons de très grand groupe industriels qui peuvent. Mais je pense à un truc. Renault vient d'investir 2 milliards d'euros dans la voiture électrique. Combien de gens sont prèt à mettre plus pour acheter cette voiture???? Alors tu vois, quand j'entend certains dire qu'ils sont pret à payer plus en arretant le nucléaire, cela me choque, car quand on touche au porte monnaie....
La solution je pense n'est pas dans le solaire ou l'éolien qu irestent pour moi ds solutions d'appoints. Comme je disais à bioman, peut importe l'énergie que tu vas utiliser, du moment qu'elle est de masse, je pense qu'elle sera néfaste pour l'homme ou la nature.
Un peu de chauvinisme ne fait pas de mal ;)

@Leopold,
par pitié ...
La démocratie n'a plus rien à voir là-dedans.
Je n'ai pas voté pour pour Mikhail Gorbatchev en 1986, ni pour Naoto KAN en 2010 et pourtant, on se
retrouve à subir leurs politiques énergétiques.

@Popeye
tout à fait d'accord. Beaucoup d'autres industries présentent des dangers aussi pernicieux. Un des meilleurs exemples est peut être l'usine d'Union Carbide à Bhopal : 3500 morts à J et certains parlent de 30.000 morts et 300.000 blessés suite à cet accident.
La cause principale : augmentation de la rentabilité par une diminution de la sécurité.

La démocratie a tout à voir. Et c'est pour une gouvernance globalisé qu'il faut encourager des entités comme l'UE ou l'ONU. Sinon, on aura toujours des pays qui refuseront de suivre telle ou telle mesure (même une interdiction du nucléaire, qui vous dis que les chinois vont vous écouter?).

Chez les anti-nucléaire, c'est sûr que l'on rencontre des extrêmistes.

Chez les pro-nucléaire, ce n'est guère mieux.
Merci à Popeye pour ses participations objectives qui occultent un peu la présence de déchets radioactifs !

trop fort BIOman

J’espère que l'allusion au déchets radioactifs n'est pas une métaphore pour parler de moi,... Et vous avez raison, il y a des intégristes des deux côtés. Et des deux côté il faut leur faire les arrêter, car l'intégrisme n'a jamais conduit à rien de bon (Inquisition, Al-Qaïda, nazi, Staline,...).

@leopold
Tu t'es senti visé ? Tu marques un point ...
Comme quoi même Leopold a parfois des éclairs de génie ...
Pour Popeye, j'ai failli parler d'uranium enrichi ... mais je ne voulais pas que ce soit mal pris.
En tout cas, j'espère pouvoir échanger encore avec vous (Popeye) sur ce sujet qui n'est pas simple, ni pour les pro (je pense et j'espère), ni pour les antis (et il y a du boulot pour me convaincre !!!)
On a beaucoup de travail sur la planche, tant au niveau de la sécurisation de l'existant que sur le développement de nouvelles technologies sur lesquelles on a trop fait l'impasse.

Merci, je ne vous ai jamais insulter, et si mes propos vous ont choqué, vous m'aviez poussé à bout, peut-être intentionnellement. En tout cas, je vais laisser Popeye finir ce débat, il dira plus ou moins la même chose que moi mais lui au moins vous l'écouterez.

Green Peace et tout le monde est contre le nucléaire. Mais où sont donc les solutions?
Et pourquoi, lorsqu'une solution est proposée, même Green Peace ne veut rien en savoir?
Un dirigeant chilien m'a simplement dit que Green Peace n'appuyait pas de projets privés...alors que nous ne demandions absolument rien, simplement de parler d'une AUTRE solution. En PARLER et c'est tout, est-ce si difficile? Nous n'avons rien à vendre, simplement une proposition. Les universités brésiliennes l'ont bien compris eux, et depuis un mois nous avons tout leur appui. Car effectivement il existe une solution radicale qui permettrait de produire de l'électricité sans aucune contamination. En Europe, personne ne veut écouter. Serait-ce parce que c'est un peu plus compliqué que d'expliquer le fonctionnement d'une centrale nucléaire?
Ou alors parce que cela supprimerait les lignes à hautes tension, les barrages, les centrales nucléaires, thermoélectriques, hydrauliques, géothermiques, le solaire, l'éolien etc.? Serait-ce cela la raison? Mais ne vous faites pas de soucis, de toutes manières nous sommes en train de lancer la machine et rien ne pourra l'arrêter! Sachez simplement qu'une solution existe et qu'il y a des Européens, Outre-Atlantique, qui ne se bornent pas à des discours stériles et ne restent pas les bras croisés. La grande surprise est pour bientôt et elle sera de taille, je vous le promets! Pour ceux qui désirent en savoir plus et que la physique passionne: linro.pzo@gmail.com
Chaque courrier sera répondu personnellement!

tu en a trop dit, ronald fries.....
j'arrive pas à avoir accès à ta messagerie avec ton lien...
alors, vas-y, raconte ! car, du coup, tu n'en as pas assez dit.

En effet, c'est quoi cette énergie miracle? Vous en avez un peu trop dit (et je n'aime pas les énergies miracles, il y a toujours un défaut caché jusque là).

est ce qu'il s'agit de :

http://www.linrogas.co.za/

Bienvennue Ronald Fries ! ON EST TOUT OUÏE !!!!!

__RENOUVELABLE OUI = FUTURE le nuclér c'est no future d'ailleurs près d'agen à brax nicolaSSarkozy a ét malmené dans son b1 de foule (coût d'1 b1 de foule)

__1 champ doli-n se briz 100 lâché d'activit-radio

__no retour à la bouj vivre o rythme du jour et de la nuit mode de vie 1poz par le o la milliardiz planétr suicidr (mps)

Vous pourriez parler français? Et M.Fries, on attend des précisions,...

Pendant ce temps... la vie au Japon, par Laurent Mabesoone :

Récit du 2 juillet 2011 :

AUjourd'hui, ma mere, qui habite en Normandie, nous a envoye un colis plein de fromages !!! En me rejouissant que ma fille ne manquerait pas de produits laitiers sains pendant quelque temps, j'enfile mon polo jaune, mon chapeau au ruban jaune, et nous filons tous les trois a la fete d'une ecole maternelle proche (shingakkai). Le personnel etait charmant et devoue, mais, a chaque stand de jeu, on donnait en recompense : un petit yaourt a boire de la marque "Yakurt Joa"... Or, je me souviens avoir vu sur un autre forum : "Les yaourts de "Yakurt" sont fabriques dans une usine a Fukushima. C'est ma laitiere qui me l'a dit, pour m'expliquer les retards de livraison juste apres le seisme"... Meme si l'origine du lait (en poudre, certainement) n'est pas claire pour autant, il y a au moins de l'eau de Fukushima dans ces produits. Je me suis empresse de retirer de la main de ma fille sa "recompense". Je sentis de la reprobation de la part de tous les adultes presents... Et environ deux cents bebes autour de moi buvaient yaourt sur yaourt... nous vivons dans un drole de monde !

Zut alors , voici une énergie prometteuse qui risque fort de détroner le nuc; du coup notre super géostratége en est complétement inquiet...voir impatient.

"leopold dit :Samedi 2 juillet 2011 à 9:34
En effet, c’est quoi cette énergie miracle? Vous en avez un peu trop dit (et je n’aime pas les énergies miracles, il y a toujours un défaut caché jusque là).

leopold dit :Samedi 2 juillet 2011 à 13:18
Vous pourriez parler français? Et M.Fries, on attend des précisions,…"

Très étonnant non ?

Je ne suis pas du tout inquiet, ni impatient. Je me demande juste comment une énergie miracle peut vraiment exister. Et j'attend encore la réponse de M.Fries pour pouvoir comprendre si cette énergie est réellement exploitable. Et je ne vois pas en quoi cette énergie est prometteuse, on ne sait même pas ce que c'est! Si vous pouviez arrêter de me provoquer au moindre mot ça serait bien, je ne vous ai rien fait.

suspens...
va-t-on savoir ?

@bionel
Arrêtez, vous savez bien que l'humour est son unique point faible ...
:-)

En tout cas, vous avez l'air de bien vous amuser en m'insultant et en vous moquant de moi. C'est puéril,...

Concernant le Chili, j'ai trouvé ça :

http://www.cartografareilpresente.org/article520.html

Il semblerait qu'ils misent beaucoup sur le solaire (visiblement, le pays dispose d'un potentiel important).

C'est peut être de cela que Ronald Fries parlait...

Non, il dit lui-même:
"Ou alors parce que cela supprimerait les lignes à hautes tension, les barrages, les centrales nucléaires, thermoélectriques, hydrauliques, géothermiques, le solaire, l’éolien etc"
Donc, ça veut dire qu'il s'agit d'une toute nouvelle (hypothétique) source d'énergie. Sceptique.

areva fait dans l'éoli1 100 égalit de salr entre technici1 de surface et tout new pdg "luc oursl" vu la conqrence qe ça suppoz des brevets

on comprend pas ce que tu dis binaire !

@Bioman,
Il n'y a pas de soucis pour les déchets, je connais quelques détails. En effet, les déchets Hautes activités sont les points faibles du nucléaires...des années 1970-2030. Il faut quand même etre objectif et ce n'est pas etre chauviniste que de dire que la France optimise cette gestion. Avez vous deja vu l'usine de La Hague : MONSTRUEUSE. Tous les HA y sont stockés et des centres d'entreposeages existe pour les MA et FA et TFA (dont seul la France à cette catégorie) dans l'aude et ailleurs. Mais le futur des déchets est moins sombre, je pense, que le passé. As tu entendu parler des RNR? (réacteur à neutrons rapides). Leur mode de gestion permet de faire la transmutation (google l'explique très bien ^^) et ainsi diminué d'un facteur 10,100 ou 1000 leur durée de vie. Alors qu'elles sont tes préocupations à ce sujet?

@Leopold,
J'attend tjrs une adresse mail^^, j'ai beau me documenter sur Tore supra et la fusion, des points obscures restent encore.

Ce que leopold veut dire avec cette énergie Miracle, c'est que, nucléaire ou pas, l'homme ne sait faire qu'une seule chose pour fabriquer de l'electricité, faire tourner un aimant dans une bobine. Donc c'est vrai que dire que cela supprimera les lignes HT parait hubuesque. Ce n'est pas non plus prendre de haut de dire que actuellement seul le nucléaire, le gaz et le charbon peuvent satisfaire notre consommation actuelle. Nous serions les premiers ravis si le renouvelable pourrait nous satisfaire à 100%, mais malheuresement actuellement.....

Tout le monde semble s'accorder à dire que sortie du nucléaire ou pas, la sécurité passe par une gestion qui ne doit pas être orientée uniquement vers le profit, donc, une gestion par l'état. Je suis de cet avis.
Or, que constate t'on ?
Une privatisation de plus en plus importante du secteur du nucléaire !!!

Je suis d'accord. En revanche, la privatisation (qui passe par les sous traitants) en france n'est pas un modéle TEPCo. EDF sous traite certaines de ses opérations alors que EDF n'est pas privée (pas encore ??^^). Mais les activités principales de conception (AREVA, CEA) ou traitement des déchets elles, sont encore bien publiques et elles n'ont pas vocation à devenir privées

@Popeye
Un des volets sensibles du nucléaire reste le transport (sabotage, acte terroriste, vol, ...).
Or, l'état vient de se désengager de la surveillance du transport terrestre (ex: Valognes -> La Hague).
Ce qui était assuré par l'armée ou la gendarmerie (ex: motards) le sera dorénavant par des sociétés privées.

Qu'est ce que cela change? Pour etre bête, si un avion veut s'écraser, qu'il y ai des gendarmes ou des privées, cela ne change rien.
En revanche, là où ca me génerai c'est sur la sûreté, et là encore, c'est EDF (l'état) qui effectue les contrôle via ses ingénieurs sûreté et le tout controlé par l'ASN indépendante

@Popeye
OK pour l'acte terroristre (bien que je ne sois pas sur que la DGSE fonctionne de la même façon avec des privés qu'avec l'armée).
Mais pour le vol, ... (je sais, il y a aussi de ripoux dans l'armée ... etc ...)

Je pense, à mon gout, que tu restes sur des problèmes mineurs... Imaginons l'hypothétique vol, mais de quoi? D'une barre de combustible? Elle est enrichie qu'à 3% donc pas méchante. De combustibe usé? Pour en faire quoi? Il faut de grosses installations pour le traiter et récupérer le Pu, seul quelques pays en sont capables, il ne ferais pas 1 km qu'il serait déjà repéré.
Le transport fait plus parler de lui pour les actions GP que par sa dangerosité!!!

Avec le nucléaire, il n'y a pas de problèmes mineurs : il n'y a QUE des problèmes ...

Nan, c'est vous qui le dites, mais sans cette énergie c'est simple : Soit c'était le gaz et charbon, soit c'était un développement de nos entreprises et compatriotes proche de 0. Alors si il n'y a que des problèmes, refaites moi l'histoire et qu'auriez vous donc fait dans les années 60 ?
Vous voyez ce n'est pas si simple.
Et que faites vous aujourd'hui, à l'instant T?

Et voilà qu'ils redonnent un bain de jouvence à Fessenheim en la prolongeant de 10 ans !!!
C'est qui déjà le trublion qui parlait de démocratie ???
Rappel :
- Le 29 mars 2011, le conseil régional de Franche-Comté a adopté par neuf voix contre quatre une motion demandant la fermeture de la centrale de Fessenheim.
- Le 11 avril 2011, le conseil municipal de Strasbourg s'est prononcé à l'unanimité moins une voix en faveur de la fermeture de la centrale.
- Le 15 avril 2011, le conseil de la Communauté urbaine de Strasbourg a demandé l'arrêt de la doyenne des centrales françaises et sa reconversion en site pilote de recherche-développement, suite à une motion adoptée par 56 voix pour et 6 contre (12 absentions).

@laventure
Il manque :
31: L'humour du 2nd degré n'est pas mortel
32 : si la règle 31 n'est pas adaptée, le compostage de Laventure est à préconiser

Amis ecologistes
Je m'interroge sur un internaute trés actif
Il est bien sur le bienvenu, mais que veut il exactement?

Il s'agit de leopold
Leopold a fait 62 posts sur 270: 1/4 des posts sur ce blog
Il est trés présent sur d'autres sujets du site greenpeace aussi
Meme en ayant du temps libre, difficile de surveiller tout cela

Il avoue etre employé dans le nucléaire, aujourd'hui au CEA à Cadarache, travaille sur le projet Tore Supra (projet sur la fusion), récemment nommé à la tête d’une équipe sur le projet ITER (quelle équipe?)

Bon, trés bien, il est trés intéressant d'avoir des gens qui connaissent le système de l'intérieur, de débattre avec des gens qui connaissent les chiffres, mais :
- quand on demande la source de chiffres differents des chiffres publiés, il oppose le secret défense (ah bon ITER c'est une arme?)
- il a une vaste connaissance technique, mais sur des points ou il est pris en défaut, il réagit par l'aggressivité et la condescendance
CE N'EST SANS DOUTE PAS UN SCIENTIFIQUE SPECIALISTE DU NUCLEAIRE
- il se présente comme géostratège, ce qui peut étonner pour un employé d'ITER, quel est le rapport?
- Ses raisonnements geostratégiques sont fumeux, empreints de l'idéologie de la domination blanche occidentale sur le monde
- Son orthographe est moyenne, ce qui est normal pour l'internaute moyen (comme moi), moins pour un cadre du CEA
CONCLUSION
-soit c'est un mythomane
-soit il travaille pour la COMMUNICATION du lobby nucléaire
Les raccourcis, les à-peu-prés liés à une bonne connaisssance du sujet prêche en ce sens

Cher leopold
tu peux le dire, tu a le droit de t'exprimer, tu est le bienvenu, mais de grace, il faut etre clair et savoir QUI parle
On ne peut parler de démocratie et avancer les idées d'intérets particuliers en prétendant rechercher l'objectivité
Merci et , je n'en doute pas, à tout de suite, ton boulot étant probablement de surveiller activement les blogs écolo
David
(je ne suis pas salarié de Greenpeace et n'ai aucune action chez les écolos)

@David,
Pour apposer "secret défence" il ne faut pas etre employé sur les armes. Moi même dans le milieu nucléaire je suis soumis au SD car cadre dans le démantèlement mais je n'ai jamais vu une arme nucléaire.
Il a dit géostratége en précisant que c'est une de ses formations complémentaires, comme tu peux etre peintre mais savoir faire de la maconnerie.
Domination de la race blanche? je n'ai pas vu cela dans ses postes, mais niais que (malheuresement) c'est la race blanche qui impose ses choix est un aveuglement.
Pour les fautes d'ortographes ,je ne me pronnonces pas car je suis mal placé.
Alors arrétez la théorie de complot qui ne méne à rien, il a des idées différentes des votres, alors défiez le sur ce terrain là, pas sur des théories fumeuses, on s'en fou, je suis certains que vous avez des millions d'iddées vous aussi nn?

@laventure

Trés drôle: tous les lieux communs des climato sceptiques et des scientistes rassemblés en 32 points
Tant mieux pour toi si t'es riche, mais visiblement, ce n'est pas grâce à ton orthographe
Mais avant de te fatiguer à écrire, pourquoi ne t'es tu pas renseigné sur les travaux des climatologues (notamment du GIEC) et des biologistes (qui pensent qu'une extinction massive d'espèces serait catastrophique pour l'homme)

Mais bon, je devine ce que tu penses: les scientifiques du GIEC sont des menteurs écolos qui veulent tous etre ministres;)
Heureusement que Claude Allègre et ses articles aux Cent Fautes sont là pour relever le niveau
http://www.alternatives-economiques.fr/le-climat--l-imposteur-et-le-sophiste_fr_art_633_48600.html

Pas la peine de répondre point par point à toutes ces sottises, en lisant le journal de temps en temps, rubrique science, il t'apparaitra vite que tu soutiens 32 sottises (mais tout le monde peut se tromper)

sauf quelques affirmations qui sont vraies: la 1, la 5 POUR L'INSTANT mais pas dans 20 ans selon les hydrogéologues (achetés par les lobbies industriels écolos qui ont des millions d'euros en actions greenpeace, mais qui sont pauvres et frustrés), la 11 aussi est vraie ce qui ne justifie rien (perso, je préfère ne mourrir ni dans une voiture ni du nucléaire), la 15 peut etre mais augmente les consommations de clim ( bilan négatif), 26 est vraie mais avec d'autres effets qui annulent cet effet bénéfique particulier (boucles de rétroaction négatives ou positives, cf GIEC), 27 = 1, 28 oui mais contradictoire avec 17 : si la voiture ne pollue pas et n'émet que du CO2, d'où diable viennet les O3, NOx et particules fines qui nous rendent asthmatiques?

Pour le reste, c'est reprendre les résultats scientifiques des 30 dernières années: trop long pour ce blog

laventure, merci de nous rappeler le niveau 0 du débat écolo, on ne se rappelait plus ce que c'était les années 70
Ca nous montre le chemin accompli par le débat et la science
Mais d'un autre côté, on réalise que beaucoup ne sont pas trés intéressés par la science d'aujourd'hui, et c'est dommage

David
(Un écolo pitoyable mais pas méprisant)

@Ronald Fries

Il parle peut etre de l'énergie libre
Je ne connais pas bien, mais dés que l'on a un lien vers ce sujet, c'est pour parler du complot anti-énergie libre
Aucune info sur la théorie ou la technique
Probablement une fadaise pour autant que j'en sache
Je rejoint leopold là dessus: une énergie illimitée dans le temps et en quantité, cela se rapproche plus du mythe grec de la corne d'abondance que de la science
On appele ses adeptes les cornucopiens, c'est un nom rigolo, non?

popeye a dit
"Alors tu vois, quand j’entend certains dire qu’ils sont pret à payer plus en arretant le nucléaire, cela me choque, car quand on touche au porte monnaie…."

Malheureusement, payer plus notre électricité maintenant pour éviter les déchets (répandus par un accident ou aprés un démantèlement) serait acceptable
Mais la dernière loi NOME va faire augmenter le prix pour des raison d'ouverture à la conccurence
Comme quoi, l'idéologie ultra libérale nous coute bien plus cher qu'une gestion raisonnable de l'énergie

Extrait:
"Avec un prix ARENH de 39€ par MWh, le rapport Champsaur estimait que la hausse des tarifs réglementés de l'électricité devrait atteindre 6,5% par an en moyenne d'ici à 2015. Un ARENH à 42€ par MWh pourrait donc signifier une hausse encore plus importante des tarifs réglementés."
http://www.fournisseurs-electricite.com/loi-nome

Proposition toute bête:
et si on arretait les politiques ultra libérales qui nous coutent un oeil (comme avec le refinancement des banques)
et mettant l'équivalent dans les économies d'énergies et les renouvelables

Détail
Crise de 2008 dites des "subprimes" secteur bancaire 500 milliards de perte et 300 milliards de
recapitalisation http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_des_subprimes

Relance de l'économie et soutien au financement des Etats: 2500 milliards$ aux USA seuls
Pertes en PIB 2 700 milliards $ pour le monde

(Le PIB mondial aurait été selon le FMI de 57 937 460 millions de dollars en 2009 contre 60 689 812 millions en 2008. http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_%28nominal%29)

Ca fait rever, tout cet argent qui pourrait servir la sécurité de l'humanité mais part dans le puit sans fond des bonus et des paradis fiscaux
Et quitte à ce que ça nous coute un oeil, autant que ce soit pas notre "troisième oeil" tchernobilien ;)

@David
Merci pour la synthèse sur Leopold ...

Merci David! très heureuse de te lire!!!

@laventure
ton mépris est à la hauteur de ta connerie.
qu'est-ce que tu fais de si exaltant dans ta vie, à part être méprisant et raconter des conneries ?
et je n'ai jamais attendu sur des types commes toi, pour avoir du travail (heureusement !)
je m'éclate dans mon activité, et je suis indépendant (peut-être plus que toi...)

Laventure, Leopold et Popeye sont dans un bateau.
Une rame tombe à l'eau.
Qu'est ce qu'il reste ?
RIEN ....
et tant pis si ça ne fait rire que moi !!!!!

Ceci est bien beau de fermez toutes les centrales nucléraires dans les pays européens, car la France elle ne s'arretera pas et bientôt nous verons pousser des centrales un peu partout.
Je pose juste une question, je ne sais pas si je serais y répondre, sachant que 80% (il me semble) de nôtre énergie est nucléaire : somme nous pret à arréter le nucléaire et avons nous trouver une solution qui pourrait compenssée ?
Ceci n'est qu'une question et non une affirmation

ZZZZZZZzzzzzzZZZZZZZZ

@ David
''et si on arretait les politiques ultra libérales qui nous coutent un oeil ''... tu as raison!!! et pour se faire je vais demander à mes amis les lutins et les elfes des bois amis de la vie et de la nature de nous aider... -____________- sinon tu aurais pas des idées moins utopistes et moins ''marcher pas sur l'herbe, fumez la???'' car la ca devient grotesque...
Le monde est comme il est et malheureusement meme en imposant un changement au sein de notre état (par une révolution, contestation, ... ce que je ne préconise surtout pas!!!! ) ca ne changerait RIEN!!!! car le système est MONDIAL d'où le mot mondialisation...
Moi aussi j'ai des super idées comme toi... on prend tous les sous des pdg et on les met dans la famine dans le monde ou encore mieux on prend les bénéfices des lobbys pharmaceutiques et pétrolier (a mon sens bien plus criminel que le ''lobby'' nucléaire) et on finance un programme d'aide contre la misère et la pauvreté dans le monde... ca serait magnifique mais y croire ne serait qu'une perte de temps... je parais résigner... certainement... mais je ne suis pas le seul quand on voit le nombre de jeunes optimiste pour leur avenir (25 %) alors la réalité ne serait elle pas plutôt de chercher à ''limiter'' la casse plutôt que de rêver...
Quand à nos hausses sur le prix de l'électricité je tiens juste à préciser que 2,5 % sur ma facture à 11 centimes le kWatt/heure m'insurge BEAUCOUP BEAUCOUP moins que les 4 % sur les aliments de la vie courante (alors que les bénéfices des agriculteurs diminuent par ailleurs) ou les 2 % sur l'essence car à 1.50 le litre ca douille!!!! mais bon nous n'avons certainement pas la meme vision du monde ...

@ BIOman
affligeant...

@ Yaniss
non nous ne pouvons pas arreter le nucléaire MAINTENANT...
1/ en pratique nous n'avons aucune autre solution alternative contrairement aux allemands par exemple (centrale thermique miam miam le CO2...) pour répondre à notre demande il est vrai très energivore (gaspillage serait plutot le bon mot ^^)
2/ économiquement parlant on peut pas: arret des centrales + démantèlement + découverte de nouvelles sources d'énergie + création d'un nouveau parc + achat d'électricité aux pays extérieurs entre l'arret des centrales et la création d'un nouveau parc alternatif => ce qu'il resterait de notre économie se rapprocherait de la puissance économique de la Somalie... -____-
3/ historiquement car la france a fait ce choix dans les années 60 afin d'etre indépendante énergétiquement : argument critiquable certes mais ce n'est pas la ou je veux en venir... car la france a a partir de ce moment la quasi intégralement axé sa recherche dans ce domaine ce qui fait que si l'on changeait de stratégie maintenant cela serait l'équivalent de dizaine de milliards d'euros ''balancés'' dans la nature et de centaine de chercheurs à ''reconvertir'' ainsi qu'une filière a entièrement réaxé vers le renouvelable (quand on voit le bordel que c'est pour adapter le baccalauréat ou il n'y aucune histoire de pognon, je vous laisse imaginer pour une filière comme le nucléaire qui brasse des milliards d'euros)... Autre problème: la recherche commence enfin à sérieusement avancer et on peut se demander si au moment ou ca démarre enfin ca vaille le coup de tout arrêter (c un avis subjectif lié uniquement à mon ressenti)
4/ pour l'avenir... cet argument peut etre fortement critiquable et sera fortement critiqué mais à mon sens il est important pour MOI et donc je le mets .. meme si ca déplait à certain et que je risque le bucher et la damnation éternelle ^^
Tout le monde le sait l'ère du pétrole et du gaz touche à sa fin... alors meme si pour certains c stupide je trouve cela ''rassurant'' de savoir qu'au moment ou ca s'arrêtera y aura une centrale qui au moins pourra nous fournir en électricité... certains ajouteront que ''nous n'avons pas assez de réserves pour tout le monde''... actuellement non mais avec la génération 4 on aura 5000 ans de réserve... meme en supposant que tous les pays paniques et se mettent au nucléaire on devra encore largement avoir plus que 200 ans de réserve mondiale... soit autant que de pétrole...
Après le problème des déchets est un problème récurrent mais des avancées ont déja étaient faites grace à la génération 4 (et oui encore elle ^^) mais cela n'est pas encore satisfaisant il faut l'avouer... mais les progrès sont colossaux

J'espère avoir répondu a ta question yaniss et à la revoyure
je précise je suis un pro nuke (je pense que tu l'avais déja remarqué ^^) donc n'hésite pas à demander à un anti nuke son opinion car certaines (pas toutes!!!!) de mes idées sont de parti pris... après c à toi de te faire ton opinion...

Si je peux me permettre de rajouter Passer par là quelque chose dont j'ai l'impression que les gens ne réalisent pas : les ORDRES DE GRANDEUR, de puissance, d'energie, Produire de l'énergie est une chose. Mais en produire pour l'industrie et le public sans blackout en est une autre

Le commentaire de laventure semble a été modéré visiblement... dommage, ses élucubrations avaient l'air drôles, visiblement. Ca avait l'air d'être du grand n'importe quoi...

[R]évolution énergétique
Cher Yaniss
Ton interrogation est tout à fait normale
Il est certain que les vraies solutions, ce n'est pas au 20h de TF1 qu'on en parlera
Et ni Areva, ni Total ne feront de pub pour les économies d'énergie
Evidemment, pour ceux qui fréquentent les blogs de Greenpeace, ils connaissent par coeur ce que je vais écrire (qu'ils soient pour ou contre d'ailleurs)
Mais
des chercheurs indépendants proposent des pistes pour faire différemment
Si en effet il faut arreter le nucléaire pour passer au charbon ou au gaz de schiste: pas bon
Si on arrete le pétrole pour le tout nucléaire: pas bon non plus
Pourquoi choisir entre la peste et le choléra?
Il faut chercher la solution ailleurs et les spécialistes proposent des pistes, à préciser et à débattre bien sûr
Le principe est le suivant: si on investissait massivement dans la production d'énergies renouvelables, il apparait que nous ne pourrions produire toute l'énergie que nous consommons (environ 30% seulement)
Il faut donc diminuer nos consommation de 60%
Comment?
Est ce un retour au moyen age, ou à l'age de pierre?
Pas du tout, c'est à niveau de vie equivalent: pas besoin de rester cloitré chez soi ni d'avoir froid l'hiver
C'est la solution des économies d'énergies qui serait la bonne d'aprés eux
C'est d'autant plus convaincant que la France (et d'autres pays) ont déjà lancé avec succés des programmes d'économies d'énergie massifs dans les années 70 (slogan "En France, on n'a pas de pétrole mais on a des idées")
Et cela a MARCHE
Les 2 piliers de ces économies d'énergie sont la sobriété et l'efficacité
En gros, la sobriété c'est couper la lumière quand on sort d'une pièce
L'efficacité c'est une ampoule qui consomme moins pour autant de lumière
Ca parait pas grand chose comme cela mais cela constitue est un "gisement" d'énergies économisées de 60 à 70% de nos consommations d'aujourd'hui
Et tout cela sans grande technologie: c'est possible avec les techniques simples d'aujourd'hui (isolations des maisons, etc)
Trés différent des réacteurs nucléaires de génération 4, qui pourraient peut etre marcher un jour, mais pas sûr et personne n'en sait rien et produiraient quand meme des déchets radioactifs comme le Neptunium 237 et peut etre feraient des accidents meme si on nous dit que les accidents, en France ça n'existe pas parcequ'on est les plus forts et que bientot on sera encore plus fort
Aprés , les préférences individuelles évidemment ça change, mais conduire une moto à 300km/h ou dans un train à 90km/h, il y en a un des deux qui a plus de chance d'arriver entier à bon port

Pareil pour les choix en matière d'énergie: il y a des choix de père de famille (comme Merkel) et les choix de chiens fous (les Présidents français)
Ce qui est dommage, c'est qu'on est tous sur le siège arrière, et qu'on nous a pas donné de casque
Pour connaitre en détail, ça vaut vraiment le coup de lire les liens ci-dessous
Franchement, vous n'en entendrez jamais parler au 20h de TF1, alors faites passer

http://energie-climat.greenpeace.fr/combien-dautres-11-septembre-ecologiques-avant-la-revolution-energetique
http://www.negawatt.org/telechargement//Scenario%20nW2006%20Synthese%20v1.0.2.pdf
http://www.greenpeace.org/raw/content/france/presse/dossiers-documents/revolution-energetique-2010.pdf

A ouais il a disparu laventure
C'est dommage parce qu'il était pas trop insultant tellement c'était du n'importe quoi
Et puis il nous faisait regretter leopold;)

GreenPeace, rendez nous laventure, il était plus drôle que les pêcheurs du blog Océan!

Passé par là dit "2/ économiquement parlant on peut pas: arret des centrales + démantèlement + découverte de nouvelles sources d’énergie + création d’un nouveau parc + achat d’électricité aux pays extérieurs entre l’arret des centrales et la création d’un nouveau parc alternatif => ce qu’il resterait de notre économie se rapprocherait de la puissance économique de la Somalie…"

=> Tu sais très bien que nous ne demandons pas un arrêt immédiat, mais progressif. De plus, et là je vais sûrement t'étonner, je ne suis pas pour l'arrêt de toute recherche en matière de nucléaire... oui, tu m'as bien entendu, moi, anti-nucléaire convaincu depuis de nombreuses années, je ne suis pas pour l'arrêt total de toute recherche pour une raison simple : on laisse aux futures générations des tonnes et des tonnes de déchets dangereux qu'ils devront gérer, la moindre des choses est donc de continuer à chercher un moyen de supprimer ces déchets. Bon, malgré tout ce qui a pu être dit, on en est loin : on ne sait pas "dénucléariser" à proprement parlé (sans mauvais jeu de mot) quelque chose devenu radioactif. On ne sait pas traiter un organisme vivant gravement irradié (pas efficacement en tout cas). En ça, je suis pour que l'on continue la recherche, pour chercher justement un remède au merdier qu'on laisse derrière nous...

@ Faust

D'accord avec toi... néanmoins je me pose deux questions... si on continue comme tu le préconises la recherche, qui va la financer??? en plus si jamais on trouve un moyen de ''dénucléariser'' comme tu le dis, pourquoi on arrêterait d'utiliser le nucléaire??
C l'histoire sans fin...

journée du 7/07/11 par Laurent Mabesoone :

Aujourd'hui, j'enseignais a Tokyo. Ces temps-ci, de plus en plus de mes eleves s'habillent volontairement en jaune, pour me faire plaisir ? ( cf photo)... Qu'elles ne s'attendent pas pour autant a avoir une meilleure note a leurs dissertations ! Un exemple de "bonne" copie remise aujourd'hui (etudes culturelles contemporaines) :
"Pour resoudre le probleme de la centrale de Fukushima, la competence du Japon ne suffit pas, la cooperation des specialistes etrangers est indispensable. Il s'agit de ne pas rester prisonniers de la notion d'Etat, mais d'envisager une cooperation internationale etroite. Pourtant, le slogan qu'on nous assene est : "Soyons courageux, Japon !" (Ganbarou nippon !). Une telle expression donne l'image d'un pays renferme sur lui-meme, du fait de sa tendance a agir en collectif. Je pense que le slogan devrait etre : "Soyons courageux, planete !"
....
Elle aura la note maximale.
A propos, demain, c'est "vendredi jaune". J'attends vos photos ! Et moi, comme promis, je vous envoie quelques haiku anti-nucleaires ! ...

Vous qui ralez contre le nucléaire, regardez avec attention et je veux votre avis :

http://www.lepoint.fr/sante/alerte-contre-l-abus-de-scanners-07-07-2011-1350544_40.php

http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/07/08/nouvelle-video-dalex-pour-le-7-juillet/

Popeye, surprenant, les écolos doivent protester contre les radiations d'un scanner alors que dans le nuc on veut nous faire avaler qu'il n'y a pas de danger alors que les doses y sont tout de même nettement supérieures.

méme avec mon niveau E M S je ne comprends pas . . .

Pour les scanners, c'est pas nouveau. L'article pointe du doigt le recours abusif aux scanners pour tout et n'importe quoi et c'est vrai. Maintenant, si chez le grand public en règle générale et le milieu médicale en particulier, les risques liés à l'exposition à la radioactivité n'étaient pas aussi minimisés, les personnels seraient sûrement plus sensibles et plus prudents.

Mais comme on entend tellement de choses contradictoires vis à vis de la radioactivité, ça finit par créer un climat de confusion et donc favoriser ce genre de dérives...

Faust , est ce seulement dans le médical? Dans le nuc, ce risque est extrément minimisé et les doses sont nettement plus élevées voilà pourquoi je suis étoné.

Bionel, ce n'est pas ce que je veux montrer. Dans le nuke, ces doses sont beaucoup plus élevé SI la radioactivité est relachée, ce qui n'st pas le cas dans une centrale en fonctionnement normale. Pour ma part ce qui me choque, c'est l'énergie dépenser contre le nucléaire civil (meme si je peux comprendre que vous soyez contre) alors que tant d'autres problèmes sont plus d'actualités (plus de morts dus aux surirradiations médicales nn?) plus de morts de cigarettes, d'alcool, plus de terre souillée par le pétrole...

Justement, si le lobby du nucléaire civil n'avait pas pratiqué autant de désinformation dans le domaine de la radioactivité, les personnels médicaux, qui ne sont pas des abrutis, seraient beaucoup plus prudents.

Seulement, la radioactivité ayant été pendant longtemps un sujet tabou en France, la confusion règne...

Je pense que tu confonds pas mal de chose. Le nucléaire médical ne dépend pas du tout du nucléaire civil. Les physiciens médicaux responsables des appareils médicaux qui délivrent des doses ne subissent aucunes désinformations, sur quoi te bases tu pour dire cela?
Ton raisonnement peut etre le cas pour le personnel sur les CNPE EVENTUELLEMENT mais en aucun cas dans le hopitaux

Dans ce cas, ces personnels doivent être formés et sensibilisés au plus vite. Maintenant, le problème ne vient pas forcemment de ceux qui manipulent ces appareils, mais de ceux qui prescrivent des scanners pour tout et n'importe quoi... et là, les concernant, mon raisonnement s'applique...

Mais le personnel est formé et porte des dosifilm (dosimétrie passive).
En revanche tu as raison, je n'ai connais pas la formation des médecins sur ce sujet

les scanners ne perforent pas une dalle de béton de 8 mètres comme c'est le cas au japon en ce moment avec le magma qui est toutjours 4 mois après de l'ordre de 3600° si je ne me trompe pas.
De plus lors d'un accident nucléaire type fukushima ou autre,(oui, on commence à avoir le choix...) cela touche des millions de personnes, via l'air, l'eau la terre.
Je ne dis pas que les doses reçues lors d'un scanner est sans danger... mais pas comparable aux accidents nucléaires à l'echelle de l'humanité.
C'est juste mon avis.

L'épaisseur des dalles de béton sous les centrales française sont de combien de mètre?

@kat

la dalle de béton (radier) a une épaisseur de 1 métre à Fessenheim contre plus de 3 mètres à Fukuschima ...

Espérons que cette faiblesse justifie sa fermeture et que l'on invente pas un renforcement pour la prolonger de 10 ans.

Merci Bioman pour les infos.
J'avais entendu des propos d' Alex, (un des français qui était au Japon et qui vient juste de rentrer) et qui diffuse des vidéos, que donc le radier à Fukushima fait 8 mètre d'épaisseur contre 1 mètre, 1,50m en France.
C'est chaud...

Ahhhhh la crise économique repart... quand tout le monde sera au chômage, j'ai hâte de voir ceux qui râleront contre le nucléaire et son prix... (et les emplois qu'il apporte)
J'ai même hâte de voir comment vont faire les allemands... car si l'UE s'écroule Bye Bye le libre échange et Bye Bye l'électricité pas cher venant de nos centrales...
Mais bon c vrai, le nuke c mal ... vaut mieux vivre dans le noir ou faire tourner des centrales a charbon... ^O^

@ passer par là,
Oui vivre dans le noir; ne plus produire des tas de choses inutiles comme nous le faisons aujourd'hui;
mieux gérer la consomation d'énergie au lieu de gaspillé...

De nombreuses solutions sont envisageables et même porteuse d'espoir pour l'emplois car il n'y a pas que le nuc ou les centrales à charbon pour bosser!!!

Pourquoi renoncer à la recherche d'une qualité de vie meilleure au lieu de s'entêter à nous pourrir la vie par la polution
engendrée trés souvent pour une production que l'on peut aisément éviter (inutile) .

Notre société de gaspillage est vraiment à remettre en cause, faute de quoi nous y serons asteint.

@ Kat,

Ne t'inquiétes pas, ce n'est qu'un petit détail, nous posédons en France la meilleure technologie dans le domaine te soutiendrons encore tous ces pro nuc

__pen-c pour la tr 1 stoppage immédiat du nuc moratoire suspension planétr de 7 ffet du dgnéré kpitalisme

__GRÈVE G MONDE SIMULTANÉE JUSK STOPPAGE !! la chooz n'est pas l'affr rézrv du s'p de l'écoloj

__pour l'heure 1 tendanSS forte à ne pas mler torchons et srviettes

@ 01010101,

hou là c'est assez chaud pour te comprendre...

une terre, de l'eau,de l' air, de la lumiére sans polution voilà ce dont nous avons besoin !!!
voila ce que nous devons tranmettre aux génération futures!!!

d'accord à 200% Bionel!! le problème, c'est que ces petites choses qui nous sont indispensables sont devenues un luxe car trop rares, voir disparues...

blablablabla
@ bionel
tu peux jouer de la guitare en disant ton ''eau, terre... c tout ce dont nous avons besoin'' car honnêtement ca me fait mourir de rire!!!! ou pleurer de honte ca dépend des fois... va dire ca aux grecs et aux (JEUNES) espagnols qu'il leur suffit d'avoir de l'eau de la terre et du soleil pour vivre et tu verras ce qu'il te répondront !!!! eux ils veulent du boulot et ils veulent manger !!!!! et ca serait votre cas si vous viviez pas confortablement dans votre ptit cocon...
Attention je ne dis pas que le système de la tout mondialisation est bien mais en attendant me dire que les générations futures veulent uniquement de la "terre ... " c se moquer des gens car ils veulent tout comme la génération précédente avoir accès au même privilège...
Marre de faire partie de la génération qui doit se sacrifier parce que la précédente a fait n'importe quoi et qui nous donne désormais des leçons !!!!

@ Kat
c bizarre mais quand bionel dit qu'on gaspille trop tu dis rien mais par contre moi dans un autre sujet tu me traites de naif qui se fait berner par le lobby du nucléaire...
Quel belle preuve d'objectivité...

@ Bionel
si notre société de gaspillage doit etre remise en cause elle doit d'abord l'etre par les particuliers (j'ai lu un document ou il montrait que la consommation d'éléctricité par les ménages correspondait à 75 % de notre consommation totale bien loin devant l'industrie qui n'en consommait que 20 % et qui elle a diminué sa

consommation d'éléctricité de 80 % en 20 ans!!!!! alors faites de meme dans votre coin en isolant en utilisant des moyens de chauffage d'appoint avant et aprtes on pourra en reparler

Dsl pour le post coupé en 2 .... fausse manip -___-

houa.. ça chie grave !

d'où viens-tu 010101 ?
ton language est étrange...

@Passer par là,

Je ne dis pas que nous ne devons pas travailler, je dis simplement terre,air, eau, lumière sans pollution pour avoir une vie de qualité
et ce n’est pas incompatible du tout avec le travail cela peut même en fournir d’avantage.

Les privilèges dont vous parlez ne sont que des valeurs bidons, inventer par le capitalisme à outrance et c’est bien les problèmes
que rencontrent les pays que vous citez.C’est pour éviter ce genre de situation que je prône une vie de qualité sans ces faux privilèges.

Vous avez l’impression que le monde se développe, mais non Monsieur, le monde sature, le monde régresse et nous devons le reprendre en main.
Il y a eu des erreurs de commises certes, mais nous devons les enrayer au plus vite et ne surtout pas les pérenniser.

Par exemple arrêter le nucléaire est une extrême urgence car l’avenir avec la planète envahie de radioactivité n’est pas possible.

Je ne dis pas:
que les générations futures veulent uniquement de la « terre … »

mais je dis:
une terre, de l’eau,de l’ air, de la lumière sans pollution voilà ce dont nous avons besoin !!!
voila ce que nous devons transmettre aux génération futures!!!

Ce n’est pas la même chose; car c’est notre besoin et devoir que j’exprime et non la volonté des générations future comme vous le dites...
Alors merci de ne pas déformer mes propos à votre guise!

Enfin voici un point sur lequel je suis d’accord avec toi, en effet c’est bien la consommation chez le particulier que je cible lorsque j’évoque le gaspillage.

Mais quel dommage lorsque sans me connaitre tu te permet de me donner des leçons pour l’isolation,le chauffage...

Pour ton information; sache que j’ai été commercial en amélioration et rénovation de l’habitat et par conséquent je vendais des solutions d’isolation thermique,
de pompes à chaleur,de géothermie, et même le photovoltaïque en production d’électricité.

Mon rôle étais aussi de conseiller et informer les gens car je réalisais aussi des bilans thermiques bien avant qu’ils ne deviennent obligatoire.

Penses tu que les chauffages d’appoint soient une économie? Vraiment?

Hé bien oui, Kat c'est devenu un luxe, ce qui n'est absolument pas normal.

Ce qui est le plus étrange c'est que des types préférent continuer la destruction plutôt que de la stoper dans les plus bref délais.

Deux articles mis sur mon blog pour montrer la course des lobbies et leur puissance de nuisnce

L'Inde affirme avoir découvert "la plus grosse mine d'uranium au monde et Inde : Les sacrifiés du nucléaire – source aujourdhuilemende
Je tiens a montrer a quel point la course au profit court terme des complaisances des multinationales et états peuvent avoir des conséquences néfastes. Pour cela je vais utiliser deux articles ayant pour lieu l’Inde avec L'Inde affirme avoir découvert "la plus grosse mine d'uranium au monde – source et Inde : Les sacrifiés du nucléaire. Pour mieux comprendre cette logique destructrice : Documentaire | L'Histoire des Choses, ( a story of stuff : Texte)

I L'Inde affirme avoir découvert "la plus grosse mine d'uranium au monde :
Le nucléaire fournit 3% de l’électricité en Inde
A qui profite cette découverte ? Encore une fois, cela ne répond qu’a une logique de profit court terme des multinationales et non a l’intérêt général.

Certainement pas à la population indienne dont les quinze réacteurs nucléaires, répartis sur le littoral, empoisonnent déjà l'existence... Voir article dans le post

Inde : Les sacrifiés du nucléaire

(Source

mis en ligne jeudi 21 décembre 2006 par Mathias Goldstein) exrait « Les choses ne tournaient pas rond depuis longtemps. Trop longtemps. Pire, elles s’aggravaient année après année. La nature ne se comportait plus comme elle le faisait depuis toujours, leur univers leur était devenu hostile » avec des partis « 1-Malformations chez 35 % des enfants, 2- Aucune naissance depuis quatre ans, 3- Mauvaise foi, cynisme et sectarisme, 4 - L’Etat indien coupable, 5 - Jadugoda : le village de l’horreur, 5- La course effrénée à l’atome extrait « En 1968, l’Inde refuse de signer le traité de non-prolifération et n’autorise pas l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a effectuer des vérifications après sa première explosion atomique « pacifique » de 1974. En 1998, I’lnde procède à cinq essais nucléaires. Selon le gouvernement indien, deux d’entre eux concernaient une bombe à fission et une bombe thermonucléaire et ont été réalisés pour des raisons de sécurité nationale »

http://saltabank.blogs.letelegramme.com/archive/2011/07/21/l-inde-affirme-avoir-decouvert-la-plus-grosse-mine-d-uranium.html

__ÈRECTONS ANTI-nuc et ogm ANTI-nano ANTI-énrj foSSile en 1 mot ANTI-kpitalisme

__le kpitalisme m'explic 1 pote à commenc avec les bl et les laides petites bêtes mi-minérale mi-vgtale mi-animale du "dbut de la vie" l se dvoraient djà entre-l la chooz napalm csc

-- le nuc mets tout le monde d'accord ANTI-nuc et pro-nuc à trme il tuera les 2

Les commentaires sont fermés.

Cher(e)s commentateurs(trices),

Greenpeace France fermant ses portes pendant la « trêve des confiseurs », la section de commentaire du blog en fait autant.

Nous vous donnons donc rendez-vous le 5 janvier prochain, pour poursuivre débats, discussions et échanges !

Toute l'équipe web de Greenpeace France vous souhaite une excellente fin d'année.