Drones et sécurité des installations nucléaires françaises

Depuis le 14 septembre plus de 30 survols par des véhicules aériens sans pilote, mieux connus sous le nom de drones, ont été recensés sur 19 sites nucléaires français, dont 14 centrales nucléaires exploitées par EDF.

Les motivations et objectifs de ces survols non autorisés restent encore inconnus à ce jour. Ces drones violent de façon flagrante l’interdiction d’accès à l’espace aérien au-dessus et à proximité des centrales nucléaires. À ce jour, EDF et les autorités nationales de sûreté et de sécurité nucléaires se sont avérées incapables d’anticiper, de détecter et d’empêcher ces survols, ainsi que d’identifier les responsables.

Das franzoesische AKW Fessenheim liegt direkt an der deutschen G

Dans ce contexte de survols à répétition, Greenpeace a sollicité John Large, expert britannique en matière de sécurité nucléaire, afin d’établir un rapport détaillé sur les risques que font peser les drones sur des centrales françaises vulnérables.

A l’occasion de son audition par les parlementaires de l’Office Parlementaire d’Évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), Greenpeace remet aujourd’hui ce rapport aux autorités (Direction de l’ASN, de l’IRSN, ministère du Développement Durable, Matignon, ministère de l’Intérieur et OPECST). Ce document n’est pas rendu public ce jour, car Greenpeace souhaite éviter que des informations sensibles puissent être facilement accessibles à des personnes mal intentionnées.

Le danger est réel : les centrales nucléaires françaises sont vulnérables

La vulnérabilité des installations nucléaires française n’est plus à prouver : à la suite de la catastrophe de Fukushima en 2011, l’autorité de sûreté nucléaire (ASN) a identifié les failles et les vulnérabilités des centrales nucléaires en exploitation, et a rendu ces éléments publics. (Lire le rapport et les recommandations de l’ASN)

L’absence de noyau dur sur les installations nucléaires françaises est un risque en soi :

Le concept de « noyau dur » vise à disposer de structures et équipements résistant à des événements extrêmes assurant les fonctions vitales pour la sûreté du réacteur. Il s’agit de protéger les matériels nécessaires à la maîtrise des fonctions de sûreté vis-à-vis d’aléas notablement supérieurs à ceux retenus pour le dimensionnement général de l’installation, de manière à assurer une protection ultime des installations vis-à-vis des agressions.

L’absence de « noyau dur » aujourd’hui, signifie que les centrales nucléaires françaises sont privées d’une barrière de protection ultime en cas de perte totale des alimentations électriques externes et internes. C’est ce qui s’est produit à Fukushima, entraînant la perte catastrophique de trois unités nucléaires.

Concernant les piscines de désactivation, qui peuvent contenir plusieurs centaines de tonnes de combustible, l’ébullition de l’eau pourrait démarrer, dans certaines circonstances, dans un délai de six heures, entraînant une réaction puissante entre les gaines combustible et la vapeur, l’accumulation d’hydrogène et un risque élevé d’explosion dans un délai d’environ 10 à 12 heures.

Les programmes de renforcement ont pris du retard, si bien que le programme « noyau dur » ne sera certainement pas achevé en 2018, comme prévu initialement par l’ASN, mais dans le meilleur des cas quatre ans plus tard, c’est-à-dire en 2022.

Ces retards sont très inquiétants, d’autant plus que ces programmes laissent entendre clairement que toutes les centrales françaises sont vulnérables en cas de menaces extérieures, et que l’ensemble du parc doit subir des modifications substantielles qui prendront plusieurs années pour pallier ces faiblesses.

Image : Survolez avec votre souris les différentes zones de la centrale pour en connaître les caractéristiques et les risques associés

Les drones semblent pour l’instant avoir le dessus

Nombre des survols en question ont eu lieu pendant la nuit, manifestement pour échapper à la vigilance humaine. Mais ils se sont aussi avérés extrêmement difficiles à détecter par les équipements de surveillance installés sur les sites nucléaires, puis par les systèmes militaires avancés mis en place sur certaines installations.

Les drones se jouent manifestement très facilement des lignes de défense des centrales. C’est ce que montre ce rapport et nous espérons qu’en le remettant aux autorités, cela provoquera chez elles un changement d’attitude qui soit à la hauteur de cette nouvelle menace.

Des mesures qui tardent trop

Cette situation est une préoccupation pour les Commissions locales d’information (CLI), pour les élus locaux, les associations et les citoyens… Elle n’a que trop duré et appelle une action rapide et responsable de la part des pouvoirs publics.

En tout premier lieu, un renforcement des compétences de l’ASN doit être décidé, afin de lui confier la mission de veiller à la robustesse des installations nucléaires aux actes de malveillance

De plus, un effort prioritaire et urgent doit être fourni pour réduire la vulnérabilité des piscines de désactivation des centrales d’EDF : réduction du volume de combustibles entreposés dans ces piscines, qui doit être limité aux seuls combustibles déchargés pendant le temps nécessaire à leur refroidissement avant tout transfert. ET renforcement des dispositifs de sûreté concernant les piscines de désactivation avec notamment la « bunkerisation » de l’enceinte des bâtiments, aujourd’hui trop légère pour résister.

Enfin, l’intégration par EDF des recommandations de l’ASN pour protéger les centrales contre l’ensemble des agressions externes, y compris malveillantes, doit intervenir dans les meilleurs délais .

Vos commentaires

Poster un commentaire

38 commentaires pour « Drones et sécurité des installations nucléaires françaises »

Bj, vous parlez de drones.... avez vous des photos, vidéos ou autres..... et surtout, que dire sur les dysfonctionnements des appareils électroniques dans les centrales au passage de ces engins??? rien de ce coté là ??? allez plus loin ....vous serez surpris ::::

Comment à t-on pu engager l'humanité sur des chemins à si long terme ?
Les dechets nucleaires sont un problème qui se compte en centaine, en miliers d'années alors que notre voyance de ce que sera le monde à court terme est quasi nulle.
Voir des drones servir après Fukushima http://tinyurl.com/pdpqrd5 montre que le probleme n'est pas tant le progrès technologique que l'inconscience et le manque de considération par rapport à ce qu'est l'humanité.

Approfondissez les points soulevés par le commentaire de YAAZ. La version officielle ("drones") n'est pas crédible (pourquoi ne sont-ils pas parvenus à descendre ces soi-disant "drones" lorsqu'ils s'éloignaient des centrales ?). En l'état, en tant qu'objets non identifiés, ce sont stricto-sensu des Objets Volants Non Identifiés. Enquêtez auprès des employés des centrales, faites-les parler, il parait que les survols entrainent des dysfonctionnements électroniques (admettez que ça serait bizarre de la part d'un drone). Et puis, si d'aventure, il s'avérait que ces objets survolant les centrales sont d'origine non humaine, vous devriez vous réjouir, ces centrales les inquièteraient aussi, vous auriez raison dans votre combat, et avec un soutien de poids. Évidemment, l'hypothèse est extra-ordinaire, mais il ne faudrait pas se contenter de la barrière luminique (l'impossibilité de se déplacer plus vite que la lumière) pour en conclure à l'impossibilité de l'hypothèse, aussi surprenante qu'elle puisse paraitre. En 1900, le laser était impossible (la théorie quantique n'était pas connue encore). Et l'on en était à la théorie newtonienne de la gravitation, tenue pour certaine, la gravitation se propageant, le croyait-on, instantanément.

Concernant Fessenheim et le risque aérien, il y a plus dangereux que les drones. En France le survol d'une centrale nucléaire est interdit dans un rayon de 5 km et une altitude inférieure à 1000 m. Qu´en est il de la centrale de Fessenheim ?
En effet, dans ce rayon de 5 km, se trouve,du coté allemand, l’aéroport de Bremgarten, ancienne base militaire jusque dans les années 93-94, transformée depuis en aéroport civil, très fréquenté , car non loin de la ville de Freiburg. Cet aéroport est éloigné d´environ 3 km de la centrale. En fait Fessenheim bénéficie seulement de 1/2 "périmètre de sécurité". Infos et photos ici : http://www.fessenheimstop.org/pages/willkommen/fessenheim_5km_luftlinien.php

@Pascal44: On ne peut juger une solution technologique que sur un seul critère, puis souligner ce jugement par une phrase grandiloquente du style "comment peut-on engager l'humanité sur [insérer la caractéristique négative de la solution technologique] ??". Une solution se juge sur l'ensemble de ses caractéristique.

Concernant cette affaire de drône, je ne suis pas inquiet du tout de ce qu'ils peuvent faire. Cependant, ce qui me sidère, c'est que les responsables n'aient pas détruit ces derniers, ou capturés, ou que sais-je. Il y a forcément des actions entreprises dans l'ombre (trop de lumière sur ces mesures seraient contre productif quant à leur efficacité), mais purée que c'est inefficace, pour l'instant !

Je suis étonnée que personne / aucun média ne parle de RADIOPROTECTION, seul moyen pour se protéger en cas d'incident nucléaire. Vu Fukushima, il est urgent d'apprendre à se protéger par des moyens simples, encore faut-il les connaître. Plus sur :
http://attentiondanger.over-blog.com/article-apprenez-la-radioprotection-124949868.html

en résumé si j'ai bien lu : EDF est incapable d'empêcher le survol, incapable de sécuriser ses centrales dans les délais, l'ASN est incapable de faire respecter ses décisions de sureté (notamment en fermant les réacteurs en défaut). Tout baigne ! Ayez confiance braves gens...

Vous avez raison , fermons toute nos centrale nucléaire ,,, 70 pour cent de notre électricité ,et disons adieu au confort ,, télé téléphone ,, chauffage , usines ,, il y en a presque plus en France !! vos eolinnes ??? panneau voltaïque (( fabriqué en chine )) !! allons ,les voitures aussi sont dangereuse ,((, des milliers de morts chaque année )) (( suprimont les aussi )) tant pis pour le chômage on est plus a 3 million prés

Entre les illuminés et les addict du nucléaire il semble que ce soit difficile de faire passer le message. Des OVNIS ou autres (des voyageurs de l'espace venus d'une brèche temporelle?), je ne vais pas vous décrédibilisé on va dire que ça se peut. Enfin la thèse des drônes est plus terre à terre et pragmatique et colle un peu plus avec notre réalité (des appareils électriques qui ne fonctionnent pas il y en a pas mal dans nos VIEILLES centrale, et cela ne date pas d'hier et n'est pas forcément due aux OVNIS mais peut être seulement de l'usure). Une menace est toutefois bien réelle qu'elle soit accidentelle, (extraterrestre) ou terroriste. Les conséquences pourrait être désastreuse! Il est peut être temps de sortir bel et bien du nucléaire, de lancer le DEVELOPPEMENT de nouvelle technologie et de nouvelle branche permettant la création A LONG TERME d'emplois, de croissance, nous rendant autonomes énergiquement parlant (90% de nos matières premières viennent de l'étranger, notre énergie pourrait et est prise en otage. Ces pays peuvent facilement faire chanter la France afin que nous n'intervenions pas dans certains conflits ou certaines décisions politiques). De plus le coût de la sortie du nucléaire n'est pas plus lourd que celui de l'entretiens des parcs nucléaires, sauf que nous avons tout a y gagner. Pour qu'une société évolue il faut accepter le progrès. A quoi bon s'enraciner dans le nucléaire. Et puis d'ailleurs il n'y a pas que le nucléaire et la transition énergétique est réalisable et pertinente sinon nous n'en parlerons pas aujourd'hui.

Jamai
merci pour votre commentaire intelligent,pertinent et juste.
rien a ajouter.
merci biensur,ok avec vous.
LE NUCLEAIRE est deja une energie du passe,revolue...
nous pouvons tout reparer;tout est possible.
nous sommes tous unis et tres puissants.
NOUS N'AVONS PLUS BESOIN DE NOS POLITIQUES INCONSCIENTS
de nombreux etats se passent du nucleaire et vivent tres heureux.
faisons comme eux ,c'est tres simple et possible,afin que tous soyons heureux,joyeux,dans Notre Monde,Notre Planete merveilleuse
merci courage ,force,serenite et amour a tous
merci a tous
merci a Greenpace
a bientot,prtout dans le monde et dans tout l'univers et toutes les galaxies
jh et jm France,Jura

@calmelet sheidecker
C'est bien dommage car le commentaire de Jamai n'est ni intelligent ni pertinent.
Je passe outre la suspicion extra-terrestre qui me parait tellement ridicule que j'ai honte de l'écrire.
"Les conséquences (d'une menace terroriste) pourrait être désastreuse". Merci d'enfoncer des portes ouvertes... Mais vous savez, plein de choses "pourraient être desastreuse". Vous savez ce qu'on dit hein: si ma tante en avait, ce serait mon oncle. Tout ca pour dire qu'on spécule, on suppose, on imagine, et de tout cela on en conclue: "bah, puisque le risque existe, arretons le nucléaire". Or le risque 0 n'existe pas, quel que soit l'industrie. Du coup, que fait-on, on arrête tout ? Tout ça pour dire que c'est un argument qui n'en est pas un. Il faut comparer les risques avec les alternatives ! Pas dire "risque = arrétons". A ce moment là on pourra discuter intelligemment.
Autre point: détrompez vous, le nucléaire crée a permis la création de beaucoup d'emploi. On pourra toujours se battre sur qui en crée le plus, mais prétendre que cela n'en crée pas à long terme est un mensonge.

"90% de nos matières premières viennent de l'étranger, notre énergie pourrait et est prise en otage"... Vous mentez par omission. le cout de la matière première représente une partie infime du coùut du nucléaire, contrairement au pétrole. De plus, c'est les français qui puisent dans les ressources minières d'autres pays. Le seul bémol, je vous l'accorde, est que ces ressources sont bel et bien dans un autre pays... Du coup, on est peut-être pas 100% autonome, mais vraiment pas loin.

" De plus le coût de la sortie du nucléaire n'est pas plus lourd que celui de l'entretiens des parcs nucléaires" Bon, ceci est une baliverne tellement énorme qu'elle est difficile à commenter. Bien sur, l'entretien du parc coute des dizaines de milliards. Maintenant, imaginez que nous devions remplacer la puissance MOYENNE du parc par l'equivalent (en puissance moyenne, pas installée) en éolien et PV... Ca couterait... Peut etre un PIB annuel !

"la transition énergétique est réalisable et pertinente sinon nous n'en parlerons pas aujourd'hui." Donc votre argument, c'est "puisque l'on en parle, c'est que c'est réalisable" :o Grand dieu ! Que dire ...

Je raccorde le propos de Jamai "Pour qu'une société évolue il faut accepter le progrès. A quoi bon s'enraciner dans le nucléaire." Avec celui de "calmelet sheidecker" : "LE NUCLEAIRE est deja une energie du passe,revolue..."
---> Vous démontrez que vous ne savez pas grand chose. Ce n'est pas grave en soit. Ce qui l'est plus, cependant, c'est de proner ouvertement un avis affirmé lorsque l'on ne s'est pas assez documenté. Dire que le nucléaire est une energie du passé est d'une stupidité sans nom... le nucléaire, c'est sous entendus "l'énergie provenant de réactions nucléaires". Tout comme faire bruler du pétrole, du charbon, etc, c'est de la chimie. Donc dire que le nucléaire est le passé est aussi pertinent de dire que la chimie est le passé... On a, dans les 2 cas, envie de réponse "ca DEPEND de quelle réaction !!!" Pour reparler du nucléaire, vous savez que la recherche est très active dans les filières de 4e génération ? Surtout les surgénérateur, ou réacteur à neutron rapide caloporteur sodium (en France) ?! Un peu, également, les sels fondus (thorium). Bref, vous savez que le nucléaire continue de faire l'objet de beaucoup de recherche pour rendre viable d'autres réactions ? Ne parlons pas de la fusion nucléaire... Dire que le nucléaire est une énergie du passé est insulter les chercheurs (nombreux, détrompez-vous) dans le domaine ! C'est insulter le CEA Cadarache, le CEA Saclay, et j'en passe...

vous parlez de drones,,,, ce n' est pas tout a fait ce que je vois sur les videos que j ai reçu........mouvements, rapidité, Des drones qui laissent les hélicos sur place..... je ne comprend pas pourquoi vous annoncez que se sont des drones de loisir.....
Greepeace ne doit pas jouer le jeu du pouvoir..... et doit dire la vérité sur ces objets.
Ils en savent plus que ce qui est écrit, mais aprés quelques négociations, ......ils rentrent dans le rang.....
Plus aucune confiance en eux......

Il faut stopper de ménager la chèvre et le chou.
Dès que une personne non identifié ou un engin volant non autorisé s'approche des central:TIR A VUE.
Ne pas se préoccupé de ce que diront les média après....
Au moins on ne dira plus que les centrales ne sont pas protégées.

il ont essayés,mais les engins sont trop rapides .....

Pour Huluberlu :

Le nucléaire sera l'énergie de l'avenir, quand on sera la maîtriser avec précisions et responsabilités ! ce n'est pas du tout le cas ! (cata nucléaire, sur cata nucléaire..!!!)
De plus, notre matière première provient, comme pour d'autres, de pays que l'on exploite, pour pas dire escroquer..tout en pourrissant leur environnement, leur santé...ah oui, certains n'ont toujours pas compris..c'est ce que l'on appelle la coopération pour pas dire colonisation à bon profits ! Les temps changent peux, le vocabulaire si.

Pas de risque 0, certes bien d'accord, m'enfin le nucléaire c'est pas des bonbons...Et utile de rappeler que l'on doit faire confiance à AREVA, qui nous a pourri des campagnes françaises entières aux quatres coins de nos régions...vous avez confiance, c'est bien suicidaire de votre part, n'oubliez pas que vous n'êtes pas tout seul dans ce pays ! Ma gamine, j'ai pas envie qu'elle finisse comme à Tcherno !
Entre risque sysmique inévitable au sens géologique (ça peut être dans 4 milles ans, mais aussi dans 10 ans), terroristes et irresponsabilité de nos chères dirigeants pour le vieillissement...ça sent le moisi...
Et dernière chose, vu le dawa dans ce pays, le kilowatt, va pas finir d'augmenter...comme les chomeurs qui serrent les fesses pour payer leur factures EDF !!!

Bon vent.

IMAGE 2

Bonjour,
Merci pour votre article.
On ne peut que souhaiter que cet enigme soit rapidement élucidée. Et que des mesures soient prisent pour sortir progressivement du nucléaire.
Ces engins ne sont-ils pas visibles sur les radars de l'aviation civil (ou militaire)?
@Hurluberlu: votre réponse partisante du nucléaire est interressante. Qu'avez-vous à dire quant au risque engendré par cette forme de production d'energie et leur conséquence en cas d'accident majeur : Fukushima, Tchernobil...?

Merci Greenpeace pour vos infos et vos actions. Les centrales nucléaires ne sont pas une menace comme les autres.

Une menace au jour le jour pour les risques terroristes, accidents ou incidents graves, la nature elle-même « séismes, tempêtes, inondations, ruptures de barrages (en mauvais état), incendies (volontaires ou pas), erreurs humaines ou incompétence…. »
Il peut aussi y avoir un cumul dont le résultat condamnerait toute une région pour des centaines d’années. Les vents nous enverrons régulièrement notre petite dose de poison !

Une menace à venir étant la privatisation sans contrôle des installations (Le traité transatlantique). Vous pouvez vous mettre la tête dans le sable nos dirigent œuvres dans ce sens et vous ne les arrêterez pas leurs intérêts passent avant les vôtres.

Une autre menace à long terme, les déchets, dont une grande majorité ne fond pas grand cas. A part les enfouir profondément et que les générations futures se démerde !

Je peux comprendre le besoin des nouvelles technologies mais pas l’insécurité des générations à venir.

Il est des domaines ou le ne peut pas se contenter de dire « on verra plus tard » C’est peut être déjà trop tard. La terre est une masse vivante qui bouge, rien ni personne ne peut affirmer que, demain ou dans 10 ans, la terre aura décidé de trembler en France comme au japon ! Vous imaginez !

Pas besoin de petits hommes verts ou gris les états sont capables de s’autodétruire.

La solution n’est pas de dire on stop tout mais restons dans le domaine ou l’on est capable de maitriser réellement les éléments que l’on construits et maitriser ceux qui les construisent.

Quand vous vous lèverez regarder vos enfants et posez vous la question !
« Quand je serais plus la ? »
MAIS aimez-vous vraiment vos enfants ?

Je ne sais as si ceux qui font cela ont conscience du fait qu'ils travaillent surtout objectivement pour l'industrie de l'armement qui va décrocher grâce à eux des centaine de million de contrats pour sécuriser les sites sans que cela ne change quoi que ce soit à la politique nucléaire française.

Cependant, il semble qu'il y ait de bonnes raisons de s'inquiéter. Ce qui explique le rapport commandé par Greenpeace et qui restera confidentiel ! ! ! pour des raisons de sécurité, c'est très grave, je pense.

Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/4128-risque-drone-survol-centrales-nucleaires

racler les fonds marins à plus de 1km dévaster tout ce qui se trouve devant le buldozr des océans n'est pas de la pêche
produire de la verdure industriellement pour faire du carburant auto, et pour nourrir des animaux qui ne sont pas de êtres humains, ou qu'ils le sont, ce n'est pas de l'agriculture, produire des animaux mode industriel, qui ne sont pas de l'espèce humaine, ce n'est pas de l'élevage, le nucléaire n'est pas une énergie, c'est un moyen de répression des actionnaires, le conseil d'état est un organisme parmi d'autres en dernier recours parasitaire

Pour Mr Huluberlu,

Tu devrais prendre connaissance d'un principe fondamental qui s'appelle « le principe de précaution ».
Je suis sûr qu'en comprenant la définition de ce principe, tu reverrai ta façon de penser ton premier commentaire.
Ta réponse est donnée par Mr Sage-avenir, et une question t'es posée par fred...

Je me permets de te tutoyer, car lorsque je rencontre des stéréotypes dans ton genre, formatés, conditionnés, je me gausse...
Et en même temps, j'ai tellement peur que des gens comme toi communiquent avec l’extérieur, ou pire... se reproduisent.
Bref, ton avis est dirigé par des médias contrôlés, mais tu ne le sais pas encore (que ton avis est dirigé, hein, car les médias tout le monde le sait).
C'est donc cette seule raison qui t'accorde le bénéfice du doute de ta bonne foi.

J'aime les commentaires de YAAZ, puis QUARK67, POLTOX...
Ton pote hego henri est dans la même mayonnaise que toi, la peur de la bougie, comme le nain d'il y a 5 ans, mais n'a pas ouvert les yeux sur deux calculs très simples...
Et puis, voilà... sans son facebook il est perdu. Coupez lui l'eau chaude et le mec il meurt, quoi... comme quoi il ne pourrait pas l'avoir inventée, ni la refabriquer... trop compliqué...

Bref, votre PIB annuel est sorti d'un manuel de maternelle, mais vous avez oublié de suivre les autres classes. Le calcul ce n'est pas donné à tout le monde, et l'intelligence dans les réflexions est encore plus rare pour certains.
D'ailleurs, Vous vous permettez de juger les commentaires des autres, comme si vous n'aviez pas réfléchi ou pas lu du tout, vous remettez une couche de votre discours pro-nucléaire baveux et prédigéré par tant d'autres ignares dans votre genre... convaincus par des gueux...

J'ai lu le commentaire de JP juste en dessous du votre, et j'ai adoré une question, celle de YANN... en core plus sa réponse... claire net et précise, celle de JP...

Les êtres comme vous ne croient que ce qu'ils voient, pourtant ils affirment des choses qu'on leur a dites... mais celles là, ils y ont cru...
Bref, votre avis n'a d'égal que l'histoire de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours, non ?
Vu que visiblement, vous n'êtes pas scientifiques, avouez que vos discours ne se basent que sur des « on m'a dit que ».

Quant au faux problème du chômage ou du prix du KW, la solution actuelle n'est pas la bonne, vous payez des gens qui font des conneries dans de dangereuses centrales qui fuient à longueur d'année, alors que le soleil et le vent sont gratuits.
Mais vous buvez les paroles de nous gouverneurs qui nous disent que l'uranium est moins cher.

Pauvres moutons, mais ouvrez donc vos yeux, on vous a clonés comme Dolly, ou quoi ?

Un peu de matière grise est cependant palpable au fil de tous ces commentaires, et je souhaite remercier Greenpeace pour toutes ses actions à travers le monde.

LE vent nous ramène chaque jour un peu de ce poison, la mémoire de l'eau aussi, mais des gens sont là pour mettre le doigt dessus et nous le communiquer.

Merci.

@ Hurluberlu : Je suis totalement d'accord avec votre commentaire. J'ai justement visionné des vidéos sur les centrales au Thorium, cette semaine. Un ancien directeur de Greenpeace est justement d'accord (bizarre hein). La Chine et l'Inde se lance dans ces nouvelles centrales. Restera la France, dont toutes les industries auront disparu. Merci Greenpeace !

Comme d'hab , beaucoup se fourvoient dans leur raisonnement ,en "oubliant" que :
une centrale atomique fonctionne 24/24 , n'occupe qu'un espace réduit . Pour une centrale en région parisienne , de 1 km2 , il faut couvrir TOUT le bassin parisien d'éoliennes , et elles ne fonctionnent QUE 25% du temps au max !!! quid du reste du temps ? les panneaux solaires ? ok ,et la nuit ? ...Parce que le courant ne se stoke PAS !
Donc , tant que le stockage n'est pas opérationnel ,il faut des ... centrales à démarrage rapide derrière les ENR ! soit : des centrales au charbon - solution en Allemagne ,aujourdhui ...!- Greenpeace zappe allègrement cet aspect dans ses exposés ; vérifiez !
De plus, les lieux où on peut placer des éoliennes ("miracles "!) sont maintenant plus que réduits , sauf quques sites en mer (là ,ok ,mis cher !),
Alors solution ? l'atome au ...Thorium , qui n'a aucun des inconvénients de l'uranium .
En attendant le stockage de l'électricité . et la solution au H2 , solaire .

Quark67 soulève - ce n'est que mon avis - la question intéressante au sujet de ces survols illicites ; y-a-t-il une confirmation de perturbations électromagnétiques des appareils de la centrale lors des survols ? On aimerait savoir.

Votre attitude au sujet de ce dossier est tout à fait respectueuse et démontre votre volonté à être des acteurs responsables. Je crois que les français ne réalisent pas encore les bienfaits de votre organisation !
Continuez ainsi !

Effectivement, tant qu'on aura pas ENFIN de photo/vidéo officielle prouvant sans aucun doute qu'il s'agit bien de "drones" (et aucune image en plus de 30 survols, à notre époque du tout numérique et des paparazades à gogo, c'est un peu louche) et tant qu'aucun de ces engins n'aura été dégommé par les forces en présence, et bien ne vous déplaise on pourra tortiller du séant autant qu'on voudra avec les "aéronefs assimilables à des drones" (l'appellation officielle du phénomène, le terme "drones" n'étant utilisé que par les journalistes), mais il s'agit bien au final d'Objets Volants Non-Identifiés ! Et pour ceux qui se gaussent derrière leur ordi, petit rappel : OVNI n'est pas forcément synonyme de petits hommes verts ! Cela veut juste dire qu'il s'agit d'une technologie inconnue (et qui en passant fait tourner les militaires en bourrique), qu'elle soit "amateur", professionnelle, militante, militaire, terroriste ou même "exotique". Et apparemment, les médias officiels nous cachent encore BEAUCOUP de choses sur cette affaire. Mais peu importe, le fait est que cet événement dénote qu'il y a des failles conséquentes dans le système de sécurité des centrale, et maintenant que ça a fait le tour du monde avec tous les détails, n'importe qui de mal intentionné peut en profiter. En tout cas, quoi que cela puisse être, cette histoire met très mal à l'aise.

@Sage-avenir

Mais comme on est probablement d'accord pour dire que le risque 0 n'existe pas, alors quand peut-on déterminer si telle ou telle énergie est utilisée avec "précaution et responsabilité" ? Ou est la limite ?
Pour ma part, je pense que le nucléaire est maîtrisé avec précaution et résponsabilité, entre autre pour la simple et bonne raison que les centrales ont les projecteurs médiatique constamment rivés sur eux. A tel point qu'un incident dans un transformateur prend l'ampleur d'un accident nucléaire, à en croire certain médias, alors qu'un transformateur qui pète, c'est tellement inconséquent que ca ne devrait même pas faire une ligne dans un journal. N'écoutez pas ce qu'il se dit, regardez les causes des incidents. Des incidents, c'est normal qu'il y en ait, et c'est toujours sans conséquences (sinon, ce serait un "accident", pas un "incident").

Je connais assez peu les conditions d'extraction de l'uranium dans les pays concernés. Je connais l'aspect théorique mais pas pratique. Et je veux bien croire que, comme c'est ailleurs que chez nous, l'on en soit pas précautionneux sur l'environnement et les populations !

Je ne comprends pas votre commentaire: pourquoi AREVA aurait-il pourri nos régions ?? A quoi faites-vous allusion ? J'espère que vous ne faites pas allusions aux centrales, car le ratio MW/m² est énorme par rapport aux autres énergies. 19 sites en France pour 63 GW installé, c'est quand même intéressant !
Oui, j'ai confiance, car je sais comment fonctionne une centrale, je connais les principes de redondance (matériels et téchnologiques), la redondance dans le contrôle-commande, etc, qui fait qu'il est très difficile de faire péter une centrale. Même un erreur humaine n'y arriverait pas. Il faut des accumulations de problèmes pour y arriver.
N'ayez crainte pour votre gamine. Elle pourra vivre dans un pays qui peut se targuer de produire 2x moins de CO2 par habitant que l'Allemagne, un pays qui, de plus, maîtrise une technologie comme nul autre. Ca fait propagande ? Détrompez-vous, c'est un avis basé sur des éléments rationnels et objectifs, que je vous donne. On peut ne pas être d'accord hein ! Mais, si ca vous rassure, c'est avec grand plaisir que j'habiterai a coté d'une de nos centrale ! A contempler ces colosses de technologie, et leurs grands panaches de vapeur d'eau.
Sachez pour terminer que les matériels qui sont nécessaires pour ramener le réacteur dans des conditions stables sont tous "classés sismique". Cela signifie que, théoriquement, ils résistent à un séisme important. Ok, c'est théorique, mais ce n'est pas Madame Irma qui a dit ça, ce sont des recherches, des modélisations, et des études faites par des gens plus intelligents que vous et moi.

@Fred

Est-ce de l'ironie dans vote message ? Dans tous les cas je peux répondre. On peut analyser les causes des 3 accidents majeurs. Three Miles Island est celui que je connais le moins. Il s'agit d'un REP (même technologie que chez nous). L'une des causes (il y en a toujours plusieurs, et si on en supprime une, il n'y a pas d'accident) est que la position réelles des vannes n'était pas remontée à la salle de commande. La salle de commande ne montrait que l'action. C'est à dire que si vous fermez une vanne, le bouton vous montrera que comme vous l'avez demandé, elle est censée être fermée. L'est-elle réellement ? Ce probleme n'existe pas chez nous. De plus, leur générateur de vapeur (source froide) était plus bas que la cuve (source chaude). Chez nous,c 'est le contraire, ce qui fait que si un arrêt des pompes a lieu, alors l'eau continuera à circuler naturellement a cause de la différence de densité de l'eau chaude (n'importe quel scientifique vous confirmera que je ne raconte pas n'importe quoi). A mesure que l'eau se vaporise en bulles, un système de refroidissement naturel style "caloduc" se crée. En somme, le refroidissement continue naturellement pendant plusieurs heures, nous donnant beaucoup plus de répit qu'a TMI.

Tchernobyl: rien à dire. C'est un RBMK, technologie très différente de chez nous... Pas d'enceinte de confinement (l’élément qui a évité à Three Miles Island de devenir très grave et de disséminer ses éléments radioactifs), coefficient de vide fortement positif (allez voir Wikipédia, ce serait trop long à expliquer, mais c'est une aberration absolue) du fait de sa conception, une équipe incompétente au possible qui a désactivé les injections de sûreté... Bref, il faut croire qu'ils aient voulu qu'il y ait un accident... Pour toutes ces raisons, impossible chez nous.

Fukushima: Cela pourrait arriver chez nous si, comme la bas, une inondation noie les diesels qui permettent d'alimenter en électricité la centrale, lors des accidents grave. Nos diesels sont surelevés, les inondations sont rares (vous allez citer Blayais, mais je ne pourrais vous répondre avec des éléments précis, je connais mal cet événement), et il est question d'ajouter d'avantage de diesels (il y en a 2 par tranche nucléaire).

Enfin, les conséquences de ce genre d'accident. Et bien, vous vous en doutez, c'est pas fameux. Tchernobyl est une catastrophe puisqu'ils n'ont pas d'enceinte confinante. Celle de Fukushima a explosé (Dihydrogene venant de la réaction d'oxydation du zirconium + oxygene = boom). Après, il faut relativiser et fait attention a ce qu'il se dit. Sachez que les médias vendent grace à la peur; ils veulent faire peur ! Un chou possédant DIX FOIS la radioactivité normal ??? Ben je le mange sans problème, inutile de psychoter. Renseignez-vous sur les ordres de grandeur des irradiations. Ne regardez que peu ou pas les comtpages en coups/secondes, ou becquerels. Ca ne veut RIEN dire. Regardez plutot les éstimations en Sievert. D'ailleurs, les japonais préparent la réintroduction des populations sur l'une des 3 zones autour de fukushima (ils ont fait des zones en fonction de l'irradiation mesurée et estimée). Je ne nie pas que les retombées (en fait ce n'est que le césium qui est problématique... l'iode ne dure pas longtemps) ne sont pas graves, mais relativisez. Fukushima a fait 2 morts (2 ouvriers qui sont morts pour d'autres raisons que l'irradiation), et a fait quelques centaines (regardez un rapport de l'IRSN, je ne l'ai plus en tete) de cancer de la thyroide chez les enfants. Pouf, ablation de la thyroide. D'accord c'est terrible comme conséquence, mais on est loin des milliers/dizaines de milliers de morts que les prophètes verts nous vendent. On est a des années lumières du nombre de mort a cause du charbon, fioul, gaz...

@Le panda

Il est difficile de débroussailler votre commentaire, et de démêler la haine apparente du fond et de vos arguments. D'ailleurs en avez-vous ?
Le principe de précaution, je l'ai en tête, sans problème. Du coup, la voiture fait des morts: j'ai à prendre la voiture mais j'ai pas envie de mourir, dans le doute je la prend pas ? Si je sors dans la rue je peux mourir de 1001 facon: je ne sors pas ? Sachez que nous ne vivons pas dans un monde binaire. Tout est RELATIF, ce qui veut dire dans l'absolu, ca ne veut rien dire de dire que "tel truc est dangereux", il faut COMPARER. Tel truc est dangereux PAR RAPPORT a tel autre truc.

Mon avis est dirigé par des médias contrôlés... Mon dieu... vous êtes tellement sectaire et totalitaire dans vos avis... Si je ne pense pas comme vous,c 'est que je suis contrôlé... Au passage, sachez que les médias donnent la paroles aux anti plutot qu'aux pro. Largement. Ca en est même scandaleux... Du coup, je me demande quel média me contrôle...

Au passage: "j'ai tellement peur que des gens comme toi communiquent avec l’extérieur, ou pire... se reproduisent."
Je m'étonne que vous ne soyez pas recadré par la modération, votre commentaire, de long en large, suinte la haine et le mépris.
Je ne vais pas répondre sur tout contrairement à ceux qui vous précède, car je perd mon temps avec vous.

Mon PIB annuel, je le sors d'ici: http://www.enerzine.com/2/13316+allemagne---larret-du-nucleaire-couterait-plus-de-1-400-milliards+.html
Et c'etait pour l'Allemagne, nous avons beaucoup plus de réacteurs... Je me rend compte que ces chiffres sont très fluctuants, mais l'ordre de grandeur est terrifiant. Donc je vous remercie, mais j'ai suivi ma maternelle comme tout le monde, et au lieu d'insulter à tout va, notamment ma capacité de calcul, je vous suggère de developper vos anti thèses. Il est trop facile de dire cela sans essayer de prouver, avec vos probablement très futés calculs, que j'ai tort.

"ils affirment des choses qu'on leur a dites". Dans tout votre commentaire, vous supposés plein de choses sur moi comme si vous me connaissiez. Autre exemple: "Vu que visiblement, vous n'êtes pas scientifiques, avouez que vos discours ne se basent que sur des « on m'a dit que »."
Cela me fait doucement rire, je n'ai pas trouvé mon diplôme d'ingénieur en génie nucléaire dans un paquet de céréale figurez-vous. Ce que je dis, je le connais pour l'avoir constaté, OU verifié, OU à la rigueur entendu d'une personne que j'estime de confiance.

"qui fuient à longueur d'année" Alala... La démagogie...

"Le soleil et le vent sont gratuits." : Et quand il y en a pas ? (ce n'est ni rare ni peu long... Cela peut durer des semaines). Vous allez mettre en doute mes calculs ? http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/40/German_Wind_and_Solar_2012-02.png

Bonjour,
pas de soleil, pas de vent... il y a aussi les marée, les courants marin (cf. une émission de France Inter samedi 6/12, très intéressante sur les habitants de l'île de Sein en Bretagne et leur volonté d'être auto-suffisant en matière d'énergie. Leurs explications aussi, à propos du prix que chacun paye pour les îles non raccordées au réseau EDF, des difficultés sans nom qu'ils affrontent pour contrer le monopole EDF. Moi je dis chapeaux bas.) Et si déjà chaque immeuble avait sur son toit du petit éolien (protégé pour éviter que les chauve-souris soient attirées)... ben la facture, on la baisserai un peu, non ? On créerait du job pour des gens aussi.

C'est pas les bonnes volontés, les projets, les idées qui manquent. Ca on le sais bien. Ce qui coince, ce sont les politiques, les monopoles. Pourquoi le droit change pour les éoliennes privées au-dessus de 12 m du sol, par exemple ?

Bref, sans débattre sur les OVNI et l'avenir de nos petits, le problème "survol des centrales nucléaires par des drones", reste entier. MERCI Greenpeace de nous tenir informés, à l'heure où les médias sont déjà passés à autre chose. C'est sûr, un drone la nuit, ça inquiète, mais c'est moins médiatique que nos chefs d'état, présent ou passés, leurs petites velléités de pouvoir, leurs petits égos gonfflés à l'hélium.

Allez, bonne journée quand même

@Mésange
Oui il y a marées et courants marins. J'ai d'autres réserves à ce sujet, mais j'admet, je ne suis pas du tout un spécialiste. Je m’interroge juste sur quelques points. Quel est le potentiel de ces énergies ? Il y a probablement une limite comme sur les barrages (en effet, on ne peut pas construire des barrages partout). Pour quel cout ? Quel cout de maintenance (car l'eau salé, les algues, etc, cela oxyde, use, etc). Ce ne sont que des réserves, je ne dis pas que ca met à plat ces énergies. J'attends juste de voir leur développement à l'échelle industrielle. Car beaucoup de problèmes apparaissent lors de l'expansion à l'échelle industrielle. Des expériences peuvent fonctionner extrêmement bien en laboratoire, et devenir irréalisable à grande échelle.
Je pense que vous faites erreur sur les monopoles. EDF developperait massivement ce genre d'énergie si elle était si peu chère et fiable, car EDF, comme tout le monde, veut.... du profit. Or, il sait probablement que c'est jeune et non éprouvé à grande échelle.
Une autre réserve. Si cela était developpé à grande échelle, quel impact sur le ralentissement de ces courants marins ? Je ne cherche pas la petite bête, ce sont de vrais questions qu'ilf aut se poser, et leur équivalents se posent sur le nucléaire: vous n'imaginez pas le nombre d'angle d'attaque que le nucléaire recoit, et les moults manières d'y répondre: c'est une technologie mature. L'hydrolien et les marémotrices sont jeunes, mais je suis pour leur developpement, avec études car réserves

"Allez, bonne journée quand même": pourquoi tant de mépris ? Je lutte pour la même chose que vous: le réchauffement climatique. Débarrassez-vous de vos idées reçues comme celle qui voudrait que j sois votre "ennemi"...

Une bonne intox, pas mal non? Pas bizarre le fait que l'on ait toujours pas trouvé (très facile avec un scanner) ou en tous cas que les médias ne s'en soient pas accaparés? Un bon prétexte pour l'armée pour que les zones de survol autorisées soient revues (c'est le cas pour les hélicos)? Ou Il faudra bien nous faire encaisser le fait que pour démanteler les centrales qui sont définitivement dangereuses pour des raisons "externes" , il faut donc doubler notre facture EDF puisque ce coût n'a jamais été "internalisé"... Rassurez vous Areva et EDF ont encore de beaux jours devant eux. Je vous recommande une chose avant que votre futur compteur électronique dernier cri ne vous espionne définitivement à des fins commerciales idem google (quel type de consommation avec quel engin à quelle heure): passez à l'autonomie énergétique et ne demandez rien à personne!

Epsylon 80, dont la réflexion est très sensée, rappelle à juste titre la qualification officielle du phénomène qui est à l'origine du débat actuel : "aéronefs assimilables à des drones".... ce qui veut dire qu'il s'agit peut-être bien d'"autre chose" que les drones que nous connaissons.
Si c'est bien d'"autre chose" dont il s'agit, il est approprié de rappeler que ce type d'énigme est posé depuis très longtemps aux militaires et aux autorités des pays dans le monde... au moins depuis 1941; Les chasseurs bombardiers de l'USAAF étaient confrontés à la rencontre directe de phénomènes volants autour de leur appareil.... avec dérèglement des instruments de bord. Puis les très nombreux survols des installations du Nouveau -Mexique (Alamogordo, White -Sand AFB...) laboratoires de recherche nucléaires, site d'expérimentation.. bases de lancement de missiles... Ces survols sont bien réels et n'ont rien d'une invention d'esprits dérangés !
Le dossier depuis plus de 70 ans est suffisamment consistant pour qu'il mérite d'être considéré.

ACCEPTONS LE PROGRES : SORTONS DU NUCLEAIRE

Bonjour Huluberlu,

oï ! il ne fallait ni prendre mon "aller bonne journée quand même" pour une attaque personnelle, ni du mépris. C'est plus la fatigue issue du constat que les lignes ne bougent pas, qu'elles ne bougeront pas. Qu'il y a un ordre du monde et que cet ordre nous mène dans le mur. L'histoire nous enseigne que le mur saute de temps en temps mais que la société qui se reconstruit se rétablie sur les même critères. Les modalités, les gens sont différents, mais le fond c'est le même. Vive l'éthologie appliquée à l'être humain, en tant qu'animal social ! bon je mets un smiley, sinon on va croire que je suis sinistre ! ;-)

Sait-on si d'autres centrales , en Europe ou ailleurs, ont été également survolées par "je ne sais quoi" ?( Peut-être ai-je zappé une info !). Merci.

l’Allemagne ;; sous la pressions de s Écologiste a fermé ces centrales nucléaires ,, ?? résultat 60 pour cent de son électricité et faite maintenant avec des énergies Fossile , bonjour la pollution

Ben suite aux attentats de Charlie Hebdo, ça ne me rassure pas du tout de découvrir les projets mis en avant par Ségolène Royal : la poursuite du nucléaire.
Vu le manque de moyens affichés par l'armée (diminuée de la moitié de ses effectifs depuis 1998) et les failles du système français en matière de sécurité civile, dues notamment aux manque de moyens financiers... je me dis qu'entre la transition énergétique et le nucléaire... y'a juste pas photo !
Pour rester dans le nucléaire, il faut les moyens que la France a eu... à une autre époque. Les 30 glorieuses : le chapitre est clôt depuis quelques décennies déjà. STOP au nucléaire !

Donnez votre avis

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par :
- le blocage du posteur
- l'effacement des commentaires incriminés

Voir nos conditions d'utilisation

Tous les champs sont obligatoires.

Votre nom sera affiché sur le site, visible de tous et donc indexable par les sites de recherche type Google. Veuillez utiliser un pseudonyme si vous ne voulez pas que votre identité soit visible et se retrouve sur d'autres sites.
Elle ne sert qu'à des fins d'administration et ne sera pas publiée sur le site.
Pour lutter contre le spam publicitaire, de nombreux mots sont interdits dans les commentaires. Si ces mots sont présents, votre commentaire sera automatiquement rejeté ou mis en fil d'attente de modération.
De plus, nous n'acceptons que 3 adresses web (URL) au maximum dans les commentaires.

Si votre commentaire est bloqué, il n'apparaîtra pas.
Merci de patienter pour que celui-ci soit mis en ligne.
Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.