Hydrocarbures de schiste : ne baissons pas la garde !

Le gouvernement a décidé lundi d’abroger les trois permis de recherche de gaz de schiste accordés à Total et à l’Américain Schuepbach dans le sud de la France. C’est un moment fort, une victoire pour la mobilisation citoyenne qui s’était organisée dans la région… Mais c’est aussi un instant crucial, car le dossier des hydrocarbures de schiste est loin d’être clos.

Ces permis ont été retoqué par l’État, car les rapports remis par Schuepbach et Total n’ont pas satisfait : Schuepbach faisait explicitement mention de la méthode de fracturation hydraulique, alors que celui de Total était incomplet, donc jugé pas crédible…

La mobilisation des riverains a été sans précédent : constitués en collectif, les citoyens se sont activés sans relâche, les élus aussi (Gaz de schiste : les Texans jettent l’éponge face aux élus cévenols )

Ne pas céder à la communication et rester vigilants !

La France a actuellement 64 permis en vigueur pour trouver du pétrole ou du gaz, dont 15 concernent des hydrocarbures non conventionnels. Parmi les permis non abrogés, quatre en particulier doivent faire l’objet de notre vigilance : ceux de la compagnie américaine Toreador à l’est de Paris (principalement en Seine-et-Marne, dans l’Aisne et dans la Marne). Les exploitants, dont Toreador, ont pris l’engagement de ne pas recourir à la fracturation hydraulique, méthode interdite depuis le vote de la loi en juillet 2011.

Mais cette barrière législative reste bien faible : en effet, la loi ne prévoit pas de vérifications des explorations sur le terrain … Aussi suffit -il aux compagnies détentrices de permis de faire des déclarations d’intention et de bonne volonté au moment de la demande de permis …

Ainsi, l’ensemble des permis concernant les pétroles de schistes, en Ile-de-France et en Picardie doivent-ils rester sous surveillance…

La Lorraine, nouvel eldorado des énergéticiens ?

Comme beaucoup d’experts, Raymond Michels, chercheur au CNRS, pense que si Elixir Petroleum s’intéresse à la Lorraine, c’est principalement pour ses réserves en gaz de schiste…
Et l’on apprends dans le Républicain Lorrain, que Charles Lamiraux, géologue chargé des explorations au ministère de l’Écologie, choisit de jouer sur les mots, et réfute la présence de gaz de schiste en Lorraine. “Le gaz de schiste, c’est le gaz coincé dans une roche mère. En Lorraine, c’est différent, avec la présence de charbon. Il contient naturellement du méthane, qui a diffusé dans la série géologique. Dans le passé, les forages ont montré ces indices de gaz. Il n’est pas exclu qu’une grande quantité soit piégée dans la série sédimentaire, mais elle est peu poreuse et peu perméable, et donc difficile à extraire“, affirme le géologue. Un débat sémantique qui ne change pas grand-chose :” Les techniques pour produire ces gaz sont identiques à celles du gaz de schiste.” Et donc interdites.

Hydrocarbures de schiste : ni ici , ni ailleurs !

Plus que jamais, la vigilance citoyenne doit être en éveil, dans toute la France, alors que ce matin même, au cours du déplacement de Nicolas Sarkozy, à Mialet et à Alès, une quinzaine de militants des collectifs contre les gaz de schistes ont été interpellés et placés en garde à vue, alors qu’ils brandissaient des pancartes à destination du chef de l’État.

Face à la langue de bois politique et à la tentation de condamner la militance, comme le disent les collectifs Stop au Gaz de Schiste dans leur communiqué : “Alors ? La lutte continue !”

Lire aussi l’article de Owni : L’Élysée couvre les gaz de schiste

Vos commentaires

Poster un commentaire

20 commentaires pour « Hydrocarbures de schiste : ne baissons pas la garde ! »

Ne laissons pas les autorités ' bien pensantes ' et ' bien pesantes ' piller nos sous-sols ! Amitiés.

Ne laissons pas aussi les autorités penser et décider à notre place. Le pouvoir au peuple y compris pour les choix énergétiques. Mobilisation mondiale le 15 octobre !

on peut récolter du gaz méthane avec divers méthodes , les nappes phréatique sont souillées par les pesticides , hydrocarbures etc... TOTAL , tu nous en assez fait !!!!!

Ne jouons pas sur les mots; ne niquons pas la planète.

ça sent encore le gaz :
Toréador assure aux habitants de Seine-et-Marne ne pas vouloir exploiter les huiles de schiste... mais promet exactement l'inverse à ses actionnaires dans un document révélé par OWNI.

__i-r en radio il parlait d'1trdir ce secteur ni + ni - 1 promSS électorale, 2 foés je l'ai écout parler à 100% d'hab' dès q'est qstion de l'ouïr son coup ou je zape

__je manifste le 15 octobre 2011 je sais encore pas ou crtes à new-yprk 1 peu las de manifst o knada

york

au porte de Marseille il y a toujours un permis en cours c est le permis de gardanne !!!!! rien n arretera
la resistance meme pas un buldozére ne nous ferra taire .

meme les collines de marcel pagnol sont touché !!!

Arf, le gouvernement français se fiche de nous ! Abroger 3 permis, mais laisser d'autres permis plus généraux... Déplorable, vraiment.

Il n'y a pas pire que les paroles d'un président impopulaire parti en campagne électorale aux frais du contribuable
Le fouquets en talonnettes ne rend ni écolo ni anticapitaliste

Toréador Total and co ne sont obnubilés que par le profit , et si les générations futures n ' ont même plus d ' eau à se mettre sur le gosier , ( puisque polluées -entre autres - par les substances chimiques nécessaires à l ' extraction ),ou est le problème? ces messieurs s ' en tamponnent complétement le coquillard.

Il est tout à fait normal pour une entreprise (étatique ou non) de faire du chiffre et souvent tout lui est bon pour cela. Mais, il est également logique qu'elle tienne compte de la population et des conséquences que certains de ses actes peuvent entraîner pour aujourd'hui et bien évidemment pour demain et les générations à venir. Et là, ce pas le cas. C'est pour cela qu'il ne faut en aucun baisser la garde et laisser faire de telles actions.

Il y a eu la guerre du feu, maintenant la guerre des énergies sales, c'est la jungle !!!!!!! Il faut se battre pour écarter les prédateurs ! Bravo à tous ceux qui le font !

Je suis d,accord avec commentaire de Salome. Bravo le 15 octobre!

bonjour
vous avez raison Gerald....malheureusement toutes les canabinees ne sont pas utilisées pour ces vertus : en particulier l'une d'entre elles qui fait du tort à toutes les autres .l'homme est addict à ce genre de deviance qui jette l'opprobe sur toute une famille de la flore.
vous imaginez une plantation de chanvre à perte de vue dans notre beau pays!!!!!!!

Une petite remarque : en France, l'organisme le plus à même d'évaluer les risques environnementaux et sanitaires d'une telle exploitation est l'Institut National de l'Environnement Industriel et des Risques (INERIS).
A ce jour, cet institut n'a jamais été mandaté par son Ministère de tutelle (le ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement) pour se pencher sur ce dossier. Découvrez la suite, toute aussi surprenante, ici: http://bioecologie.over-blog.com/article-gaz-de-schiste-les-risques-environnementaux-et-sanitaires-72120224.html

@ mamichette

"vous imaginez une plantation de chanvre à perte de vue dans notre beau pays!!!!!!!"

Oui! à Tchernobyl, Fukushima, et en mer d'Aral, (projet Aral de la Section de Génie Civil de l'EPFL) on utilise le chanvre pour décontaminer le sol. Alors tôt ou tard...
Surveillez l'actualité de la culture chanvrière dans la vallée du Rhône et en Bretagne, ça bouge.

__en franSS y'a tant d'usines et otres 1stallox btail maïs 1tensif q'il fot dans les champs pour piqe-niqer pou c laid bidons de dchets actif-radio pour étaler sa nappe, plus de place pour qltiv mm mode artisanal bio de + ils veulent la bande d'amériq1 de la sarkozyklon-b plant des dric chaqe 200m près de nos potag

__je poSSède pas de trol'p/viqle et bi1 d'otres trucs ptroleux ..... alors la chooz est osé de vouloir m'empoisonner en + avec 7 saloprie

__ne baissons pas la garde abaissons "beSSon éric" et "lagarde cristine" o rang de pet de lap1, faisons d'mm avec "lagardr" etc oui 1% poSSède tout 99% ri1 et, faisons rembourc à ça ce q'ils ont volés à savoir tout ce q'ils ont

Dans de nombreux endroits, la Lorraine subit les conséquences des exploitations minières passées ( sources taries, effondrements de terrains et de maisons) ; va-t-on continuer par l'exploitation des hydrocarbures de schiste , exploitation qui durera quelques années, mais dont les conséquences marqueront plusieurs générations . De nombreuses villes de Lorraine sont en train de mourir, victimes de politiques industrielles à court terme, faut il rêver d'un nouvel Eldorado qui ne sera qu'une descente aux Enfers ?

@ mirabelle dit : Lundi 17 octobre 2011 à 10:49

__ils sont djà o rang de pet d'ogres et d'ogrSS miment _veulent pas être en rste par rapport o virilisme 1dustri-l fasciste nuc à long trme dchets ox durées de morts étrnl ou kzi_ le grand frr nuc mur de n alliance bankiers/pro-nuc

Les commentaires sont fermés.

Cher(e)s commentateurs(trices),

Greenpeace France fermant ses portes pendant la « trêve des confiseurs », la section de commentaire du blog en fait autant.

Nous vous donnons donc rendez-vous le 5 janvier prochain, pour poursuivre débats, discussions et échanges !

Toute l'équipe web de Greenpeace France vous souhaite une excellente fin d'année.