Mox : 70 jours à haut risque autour de la terre


Cherbourg / Paris, le 5 mars 2009. Chargé d’1,8 tonne de Mox, le Pacific Heron a quitté le port de Cherbourg aux alentours de 17h15. Greenpeace s’alarme des dangers qu’implique ce transport et demande expressément aux 80 pays dont les eaux territoriales sont susceptibles d’accueillir ce convoi de lui en refuser l’accès.

Greenpeace a d’ores et déjà écrit aux 80 pays dont les eaux territoriales sont potentiellement concernées par ce convoi à très haut risque afin de leur demander de lui en refuser l’accès. Aucun d’entre eux n’a été pour l’heure informé du passage du Pacific Heron et du Pacific Pintail et des dangers qu’ils représentaient. « Il est scandaleux qu’Areva et ses partenaires japonais n’aient pas pris la peine d’informer les pays que ce convoi va côtoyer des risques impliqués par une telle cargaison ! s’indigne Yannick Rousselet, de Greenpeace France. L’équivalent de 225 bombes nucléaires vont passer 70 jours en mer et longer parfois de très prés de nombreux pays ! »

Parmi les trois routes maritimes possibles vers le Japon, celle via l’Afrique du sud puis la mer de Tasmanie entre la Nouvelle Zélande et l’Australie semblait la plus probable. Vendredi, 6 mars, Areva a d’ailleurs confirmé que c’est celle qui avait été choisie. Dans cette communication scandaleusement tardive, Areva a par ailleurs aussi confirmé toutes les informations de Greenpeace sur ce convoi…

Pour Greenpeace, à l’heure où les pays débattent de l’avenir du protocole de Kyoto, l’industrie nucléaire, très dangereuse et polluante, doit rester exclue des Mécanismes de développement propre (MDP).

Télécharger la lettre écrite par Greenpeace aux 80 pays (en anglais)

Vos commentaires

Poster un commentaire

11 commentaires pour « Mox : 70 jours à haut risque autour de la terre »

Tu m'étonnes ! Quels sont les critères impliqués concernant la facturation pour qu'un tel transport traverse les eaux d'un térritoire, le poids, la matière transportée, la distance traversée pour chaque territoire ?
Les gouvernements ne sont pas si différents les uns des autres, oui, quand Greenpeace annonce que la tache a accomplir concernant son action est colossale, ce n'est pas peu dire !
Alors combien ? Tu as un chiffre ? Oui ! multiplie le par les 80 pays traversé et compte tenu de la conjoncture tu comprend pourquoi ils font les choses en catimini !
Nous avons suffisement d'exemples pour etre sur que peu importe l'opinion publique a un gouvernement, en revanche s'il y a de la trésorerie la dessous !

[...] et le blog qui devrait donner des infos régulièrement tout au long du périple. Une vidéo du départ à Cherbourg. Et tout savoir sur le [...]

[...] et le blog qui devrait donner des infos régulièrement tout au long du périple. Une vidéo du départ à Cherbourg. Et tout savoir sur le [...]

Normal avec l'actualité internationale!

Imaginez que le bateau se fasse arraisonner par les pirates somaliens! Là, on fait quoi?

C'est du plutonium! C'est l'élément de la bombe de Nagazaky! c'est pas du sucre en poudre!

Oh mais c'est vrai ça! Surtout qu'ils n'ont pas dû penser à l'escorte, c'est sûr, ils sont tellement bêtes voyons !

Ne rigoles pas!

Personne ne parles de cette donnée! Pourquoi?

Si, si, quelqu'un donne des infos concernant l'escorte depuis la sortie du site des conteneurs jusqu'a leur arrivée au Japon. 2 navires de guerres fortement armés et équipés démesurement veillent, services de l'inteligencia du renseignement Français et Anglais sur le coup, et le tout au dela des mesures necessairement requises pour ce type de transport tout ça tout ça, donc aucun souçis Mesdames et Messieurs !
Mais bon ! un morceau de satellite qui parviendrait a traverser l'atmosphère et tomber au mauvais endroit ou un sous-marin en perdition ou je ne sais pas ce que l'on pourrai inventer encore, toujours est-il que le meilleur moyen de ne pas se bruler on le connait !
Le changement de direction concernant nos ressources en énergie, ne se fera pas sans modification majeure de notre façon de consommer a chacun, donc dans notre mode de vie a l'instar d'autres domaines, alimentaire, déplacement, distraction,... et de toute façon consommation globale de l'etre humain sur terre, une récession quel qu'elle soit n'est pas facile a accepter, l'economie nous donne le "LA" actuellement !
La situation actuelle est peut-etre opportuniste pour l'avenir de la planète, si l'occident qui détient "LE" savoir faire ne montre pas la marche a suivre en acceptant et modifiant ses erreurs, et bien "vaya con dios"!

Ce transport est la cristallisation de ce que les filières énergétiques actuelles ont de mauvais. Il faut transporter des milliers de tonnes de matières polluantes par la mer. C'est quand même un problème, parce que la mer c'est capricieux.

Alors même si toutes les précautions sont prises, le risque 0 n'existe pas. Les accidents majeurs industriels sont toujours des hasards malencontreux qui n'auraient pas du ou pas pu arriver. Le nucléaire n'est pas a l'abri d'un accident majeur sur ce type de transport à haut risque, quoi qu'on puisse dire.

Ca reste des comportements irresponsables à mon sens que de poursuivre cette politique énergétique et tout ce que cela implique.

Espérons que ce transport se passe bien, mais espérons surtout que ce soit le dernier.

Comment se fait-il que seull en france le nucléaire pose problême?
Green pace OGN serait-elle un OGM?

Tout d'abord il doit être clair que je ne représente aucune organisation ni - et Dieu sait que vous aimez ce terme - aucun ''lobby nucléaire''. Mais je vous le dis comme je le pense TROP C'EST TROP . Greenpeace s'est discrédité dans cette affaire, en tout cas à mes yeux. Je le regrette car certains de vos combats ont mon approbation.
La déclaration du porte-parole de Greenpeace a été télévisée et abondamment reprise par les journalistes. En substance elle dit ceci…‘’ il y a dans ces conteneurs de quoi fabriquer 225 bombes atomiques…..…et un risque de prolifération..’’. Certains journalistes ont même ajouté c’est 225 fois Hiroshima. Pour être sûr d’être bien compris et pour terroriser les auditeurs.
Tel que cela a été dit, les personnes qui n’ont aucune connaissance en physique nucléaire - ce qui n'est pas exactement mon cas - ont pu croire qu’il était facile d’en faire 225 bombes A. Certains ont peut-être même pensé que les conteneurs pouvaient exploser en route. Qui sait ? Tous les délires deviennent possibles. J'ai trouvé sur le site de Libé un témoignage d’internaute qui craint le piratage du navire. Je suppose qu’il fait référence aux pirates Somaliens et que sa crainte est que ceux-ci intercepte le navire, qui bien sûr ne sera pas escorté, et fabriquent des B-A dans le désert sous leur tente.
Or, et vous le savez parfaitement, la chaîne d’actions nécessaires à la création d’une bombe est très complexe : extraire chimiquement le Pu du mélange MOX, puis (à supposer que ce Pu soit de qualité isotopique militaire ce que je ne crois pas) le mettre en forme optimale critique puis constituer une bombe avec les réflecteurs, l’initiateur de réaction en chaîne et le détonateur . Elle requière des matériels et une expertise réservés à des organismes scientifiques. Pas vraiment à la portée d’un bédouin.
Quant à la prolifération il y a bien longtemps que le Japon aurait l’arme nucléaire s’il l’avait voulu. Et il n’aurait pas utilisé un Pu de mauvaise qualité militaire pour la faire.
La déclaration du représentant de Greenpeace était humiliante pour nos concitoyens. Vous avez procédé à une opération de désinformation.

Vous n'avez jamais asseyé l'ordi en étant sur le trône ?

Les commentaires sont fermés.

Cher(e)s commentateurs(trices),

Greenpeace France fermant ses portes pendant la « trêve des confiseurs », la section de commentaire du blog en fait autant.

Nous vous donnons donc rendez-vous le 5 janvier prochain, pour poursuivre débats, discussions et échanges !

Toute l'équipe web de Greenpeace France vous souhaite une excellente fin d'année.